Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 14:56


Monsieur Laurent Delahousse
Journaliste à FR2
7 Esplanade Henri de France
75015 Paris

Monsieur,
J'appréciais votre présentation du Journal de 20 heures et votre émission
"Un jour
, Un destin".

C'est pourquoi j'ai voulu regarder "L'Encombrant
Monsieur Pétain", pensant que, malgré le titre ambigu, cette émission serait
de la même eau que celles auxquelles vous nous avez habit
ués.


J'ai dû, malheureusement, déchanter dès les premiers commentaires! Il
est, en effet, fort regrettable qu'un journaliste, qui se doit, en principe,
d'être neutre et présenter les événements sans parti pris, le fasse,
justement, avec parti pris.
J'excuse votre jeunesse, qui n'a pas connu cette période douloureuse de
notre histoire, mais vous auriez dû mieux vous documenter, et surtout ne pas
faire intervenir des commentateurs aussi part
isans.


Si vous vous étiez informé sur les événements de l'époque, vous auriez
su que la France venait de subir la pire défaite de son histoire et que
l'ensemble des parlementaires avait voté la confiance du Maréchal qui s'est
ainsi trouvé à la tête d'une France en complète déliquescenc
e.

Son prestige
a pu obtenir, contre toute attente, d'un vainqueur intégral qui aurait pu
tout exiger comme en Belgique gouvernée par un Gauleiter de garder une
zone libre de près de la moitié de la France et surtout nos colonies, avec
son armée et notre f
lotte.


Ce n'est certes pas Monsieur De Gaulle, qui avait fui en Angleterre
(avant l'Armistice ! Cela s'appelle comment?) qui aurait pu le faire
!


En résumé, votre émission manquait totalement d'objectivité. Car le
Maréchal était bien officiellement à la tête de la France, avec toutes les
difficultés inhérentes à notre défaite
.

Qui d'autre était prêt à se charger du fardeau? Personne ne l'a revendiqué.


Et ce ne sont pas vos intervenants éructant sans aucune mesure qui
rendaient crédible cette émission
.


De grâce, si vous vous lancez à nouveau dans une émission politique,
renseignez-vous auparavant sur les faits réels et entourez-vous de
commentateurs objectifs, sinon continuez à faire des émissions non engagées,
que vous réussissiez beaucoup mieux.
Avec mes meilleures salutations.
< END>

Bravo à notre corr
espondant !

source et publication: marcusvanstory2a@gmail.com

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 14:43

mardi, 24 décembre 2013

Hollande, Bayrou et les clowneries de fin d'année !

Yves Darchicourt

La course au grotesque s'accélère, c'est à se demander lequel de nos politiciens va emporter le pompon du genre!

Quasiment dans le même temps, Hollande donne sans le vouloir dans le rigolard politiquement incorrect avant de baisser son pantalon et Bayrou fait dans le resquilleur maladroit.

Décidément Pépère devrait se limiter à la saillie d'alcôve au lieu de jouer les amuseurs de fin de banquet.

Car si effectivement, même pour un plénipotentiaire au dos rond et les mains pleines de visas et de subsides, un séjour en Barbarie n'est pas sans risque et que le faire remarquer ironiquement est un plouf diplomatique surtout avec des prétentieux, s'excuser de ses propos confine au lamentable.

Que le Normal ne sorte pas grandi d'avoir derechef baissé son pantalon au premier froncement de sourcil de l'ancien garçon de bain qui dirige l'Algérie ne serait finalement pas grand-chose vu l'acabit du personnage, si cela n'était à nouveau appeler le mépris, permettre l'arrogance, inciter aux exigences des maghrébins installés désormais des deux côte de la Méditerranée.

De son côté le "grave de Pau" n'en est pas non plus à une pantalonnade près. Après en son temps avoir fort justement envoyé une mornifle à la face d'une racaille exotique débutante qui lui faisait les poches, la flèche du "centre mou" vient de s'essayer au passe-barrière.

Pénétrer en fraude et en force dans un stade parce qu'on est en retard...un bel exemple de civisme et un encouragement certain pour tous les resquilleurs et les velléitaires du passe-droit qui sont déjà pléthore dans notre beau pays.

On se consolera en pensant que le valdingue du piteux amènera peut-être certains asociaux à croire aux foudres d'une justice immanente.

Tout cela finalement a au moins l'avantage de faire quand même sourire en ces temps de morosité mais surtout de discréditer encore un peu plus les politicaillons de la ripoublique.

17:18Source et Publié dans Les articles de Yves Darchicourt

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2013/12/24/temp-bbdc20bc4aac8f8dae70fe5e6a0e1620-5254946.html

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 14:06

Chers amis (ES ),

Je vous souhaite, ainsi qu'à vos proches,
un joyeux Noël et une très belle année
2014 !



Tout au long de l'année 2013, les Nationaux et Patriotes se sont mobilisés massivement pour refuser les idéologies mortifères de ce gouverne
ment.


Les combats à venir sont encore nombreux.


je voudrais vous adresser ce message:
Pour l'année 2014 , nous serons là, Délégués Départementaux , Délégués Régionaux Membres du Bureau et président de notre parti, pour faire entendre votre voix, pour porter les valeurs qui nous sont chères
.


Nous avons gagné certains combats, nous en avons perdus d'autres :


ensemble, continuons d'avancer, continuons de nous battre !

Et pour débuter l'année politique

LES RENDEZ-VOUS DU PDF/ BRETAGNE....

LES PATRIOTES ET LE PARTI DE LA FRANCE / BRETAGNE !


A VOS AGENDA !


Réunion de cohésion et D
éjeuner Débats !

A l'invitation des quatres délégués départementaux du PdF et de Jean-Marie Lebraud, délégué régional du PdF pour la Bretagne, Martine LE HIDEUX présidera un déjeuner-débat le Dimanche 26 JANVIER 2014

Martine LEHIDEUX

Conseiller régional de Paris, préside au Conseil régional d'Ile de France le groupe des Nationaux et Indépendants.

Engagée depuis des années dans le combat pour la Vie et pour la Famille, Martine LEHIDEUX a créé le Cercle National des Femmes d'Europe.

Membre fondateur en 1972 du Front National, Martine LEHIDEUX a été de 1994 à 2007 vice-président de ce parti, dans le bureau politique duquel elle a siégé jusqu'à ce qu'elle rejoigne en 2009, lors de sa création, Le Parti de la France.

Député au Parlement européen de 1984 à 1994, Martine LEHIDEUX est conseiller régional d'Ile de France depuis 1992.


Membre du Bureau Politique du PdF.

Avec la présence de Michel MADORE Secrétaire Général du Cercle National des Combattants !

Pour le déjeuner débats :

La participation aux frais est de 27 €.

RÉSERVATIONS ET RÈGLEMENTS AVANT LE 20 JANVIER 2014

Les chèques faisant foi de réservations

Attention: Places Limitées

Pour tous renseignements et réservations :

DANIEL LUCAS

Tel : 06 65 61 08 62

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@


Co-voiturage possible à partir de Rennes,St Malo, St Brieuc, Quimper, Brest, Lorient


Rassemblons la Droite nationale sur ses valeurs et organisons l’Alliance des Patriotes.

Jean-Marie LEBRAUD, Délégué du Morbihan (56)

Responsable Régional sur la Bretagne

Membre élu du Bureau Politique

Membre élu du Conseil national

Mail : j-m.lebraud@orange.fr

Tél : 06.09.53.93.84

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 13:44

 

 

L’Agrif dépose une nouvelle plainte contre les Femen

 

Le 23 12 2013

Saluons la réaction appropriée de nos amis de l’Agrif qui, à la suite de la dernière profanation du groupe Femen, a déposé plainte (l’association Agrif peut se porter partie civile en justice). Voici le communiqué diffusé aujourd’hui même par le président de l’Agrif, Bernard Antony :

 

À l’approche des fêtes de Noël, l’hystérie antichrétienne, qui se développe constamment en France (mais pas seulement), va crescendo.

On assiste à une véritable compétition dans l’abjection. Ainsi une discothèque de Bellegarde-en-Forez a-t-elle fait sa promotion par la diffusion d’une vidéo consistant en une abominable parodie de la Nativité frappée de l’inscription « Sodomize me ».

 

Par ailleurs, le groupe des Femen, qui a été si encouragé par la gauche culturelle et que l’AGRIF poursuit pour ses agressions contre des chrétiens, vient de se livrer encore à la profanation d’une obscénité extrême à l’intérieur de l’église de la Madeleine.

 

Le curé de cette église porte plainte avec raison.

De son côté, l’AGRIF engage une nouvelle plainte contre les Femen pour injures aux chrétiens.

D’autre part, l’AGRIF, dont la pétition exigeant la dissolution des Femen a recueilli plusieurs milliers de signatures, demande à cette fin une audience au ministre de l’Intérieur.

 

Nous vous rappelons que vous pouvez toujours signer la pétition de Defensor Christi pour la dissolution des Femen et l’expulsion de leur meneuse, ici !

 

Source : Agrif

 

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/lagrif-depose-une-nouvelle-plainte-contre-les-femen#sthash.1nZOJhcC.dpuf

 

 

 

 

 

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 13:37

Le 23 décembre 2013

Un communiqué du SACP (South African Communist Party) en date du 6 décembre 2013 nous apprend officiellement ce dont on se doutait, mais qui n’avait jamais été réellement établi, à savoir que le « camarade Nelson Mandela » était un haut dirigeant communiste puisqu’il « ne faisait pas seulement partie du SACP, mais également de son Comité central ».


Pourquoi a-t-il toujours démenti, tant oralement que par écrit, avoir été membre du SACP ? Pourquoi donc a-t-il menti ?

Un retour en arrière s’impose.

En 1960, quand Nelson Mandela fut nommé-coopté au Comité central du SACP, le monde était en pleine guerre froide et les Soviétiques avaient décidé de menacer la route du Cap, vitale pour ce qui était alors « l’Occident », en déstabilisant le pays qui en était le gardien, à savoir l’Afrique du Sud.

Pour l’URSS, la lutte contre l’apartheid fut le moyen de populariser cette stratégie en lui donnant un « habillage » moral.

La mission que le KGB confia alors à Nelson Mandela fut de prendre le contrôle de l’ANC au profit du SACP en évinçant la vieille garde réformiste et non violente qui le contrôlait, afin de lui faire adopter la lutte armée.

Aidé par Yossel Mashel Slovo, dit Joe Slovo, un officier supérieur du KGB, Nelson Mandela s’acquitta parfaitement de ces deux missions.

Il réussit ainsi à imposer la création de l’Umkhonto we Sizwe, l’aile militaire et terroriste de l’ANC, dont il fut le premier chef. Il transforma également l’ANC en une simple courroie de transmission du SACP.

En 1989, sur les trente membres de son comité directeur, quatre ou cinq revendiquaient ainsi officiellement leur appartenance au SACP, cependant que plus d’une vingtaine étaient des membres clandestins du parti ayant reçu l’ordre de cacher leur appartenance afin de ne pas effaroucher les « compagnons de route » et les « idiots utiles ».

Le SACP a donc brisé un secret jusque-là bien gardé, et cela au risque d’écorner le mythe Mandela. Pourquoi ?

La réponse est d’une grande simplicité : le SACP est politiquement en perdition car il est perçu par les Noirs comme un parti archaïque « blanc » et « indien ».

Or, depuis 1994, la vie politique sud-africaine repose sur un partage du pouvoir, donc des postes et des prébendes, entre l’ANC, le syndicat COSATU et le SACP. Il s’agit de l’Alliance tripartite.

Cette rente de situation est aujourd’hui fortement contestée par de nouvelles forces politiques noires demandant que les « dépouilles opimes » étatiques soient repartagées à la lumière de la véritable représentativité des uns et des autres.

Afin de tenter de conserver sa place au sein de l’Alliance tripartite, le SACP à bout de souffle a donc révélé que le « grand homme » était un de ses dirigeants…

Ce misérable calcul boutiquier aura du moins un grand avantage, car il permettra peut-être d’ouvrir les yeux à ceux qui pleurent un Nelson Mandela pacificateur-rédempteur alors qu’il était en réalité un agent du KGB, une « taupe communiste » dans le vocabulaire de la « guerre froide »…

Je souhaite donc un bon réveil après l’hypnose à ceux qui ont cru voir en lui le messie d’une nouvelle religion universelle 1.

  1. Cette question sera développée dans le numéro de janvier 2014 de L’Afrique réelle. Pour en savoir plus : bernardlugan.blogspot.com

http://www.bvoltaire.fr/bernardlugan/apres-lhallucination-collective-qui-etait-vraiment-nelson-mandela,45307?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=a1

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 13:17

dimanche, 22 décembre 2013

La France, 4e pays le plus condamné par la Cour européenne des droits de l’homme

Arnaud Raffard de Brienne

La France est le 4e pays le plus condamné par la Cour européenne des droits de l’homme pour violation de l’article 10 de la Constitution, relatif à la liberté d’expression, comme le révèle le magazine Le Point en date du 19 décembre dans un article au titre explicite : "Et si la France n’était plus le pays des libertés ?".

Une prise de conscience bien tardive et assortie d’un prudent point d’interrogation mais, après tout, mieux vaut tard que jamais.

Aucune consolation à espérer par ailleurs si l’on regarde les principaux classements internationaux relatifs aux libertés individuelles.

Que ce soit Democracy Index dans lequel la France arrive 28e dans la catégorie des « démocraties imparfaites », l’expression est élégante ; Press Freedom Index où nous nous situons à la 37e place entre le Ghana et le Salvador ; en ce qui concerne l’Index of Economic Freedom, c’est le bouquet : la France se positionne piteusement à la 62e place, entre la Thaïlande et le Rwanda.

Ajoutons que notre patrie des droits de l’homme se situe lamentablement à la 37e place du classement 2013 de Reporters sans frontières pour ce qui concerne la liberté de la presse.

Loin derrière la Namibie, le Costa Rica, la Slovénie et le Ghana. Un peu devant El Salvador, le Burkina Faso et la Roumanie. Pas de quoi pavoiser.

L’Afrique du Sud, modèle indépassable de la "nation arc-en-ciel" selon nos médias stipendiés, se trouve relégué à la 52e place.

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2013/12/22/la-france-4e-pays-le-plus-condamne-par-la-cour-europeenne-de-5253231.html

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 13:11

Calais > Actualité politique

François Dubout publie « sa philosophie »

PUBLIÉ LE 23/12/2013

Par Nord Littoral

| UN LIVRE EN PRÉAMBULE DE SA CAMPAGNE POUR LES MUNICIPALES |

François Dubout, candidat aux élections municipales, distribue un livre où il parle de lui, de son parcours politique, et des autres. Un exercice de style jubilatoire, et irritant.
"Je n'ai qu'une philosophie, être acceptée comme je suis", chante Amel Bent. François Dubout, aussi, se pique de philosopher dans "Calais passionnément...", un ouvrage qu'il distribue gratuitement, pour l'instant à des lecteurs choisis pour leur influence ; « mais il y aura un second tirage » promet l'auteur.
« Calais Passionnément » commence en biographie et s'achève en déclaration d'intention politique, « philosophique » préfère François Dubout. Le livre prend la forme d'un entretien avec le journaliste Philippe Garcia, fin connaisseur de la politique. On y retrouve toutes les facettes de François Dubout : drôle, capable d'émouvoir, brillant causeur, une mine d'anecdotes, un sens de la formule imparable, de l'érudition. Mais Dubout a aussi des côtés sombres, irritants.
Tout en témoignant de la compassion pour les migrants, il ne peut s'empêcher d'associer immigration et insécurité. Comme si c'était aussi simple.
On ne cautionne pas, non plus, ses propos sur le Channel qui est pour lui « une verrue architecturale » et qu'il veut « voir disparaître pour mettre à la place un centre de développement culturel d'agglomération » qu'il « créera dès le lendemain de son élection ». François Dubout n'aime pas Francis Peduzzi, le directeur de la scène nationale. Il semble que ce soit réciproque. Seulement, Dubout utilise sa rancoeur envers Peduzzi pour caricaturer le travail du Channel, et sa vision mériterait d'être ajustée.
On préfère nettement François Dubout parlant de son personnage de Nénesse, qu'on ne présente plus à Calais et qui l'a emmené jusqu'en Belgique et au Canada.
Il consacre évidemment de beaux paragraphes à André Balle, alias Tit Louis de Peuplingues, le second mari de sa mère que François Dubout appelle toujours « mon père. »
Clemenceau pour modèle
Pour Dubout, c'est sûr, « c'était mieux avant ». Un côté vieille France, qui n'a pas peur d'être rance, qu'il revendique.
Il jure même « que cette forme de vie belle et réjouissante, ça a existé, et ça peut revenir. » D'où son engagement en politique qu'il évoque à la page 77 : « J'ai été élevé au milieu de gens exemplaires, qui cultivaient un amour profond pour la France et la Nation, qui savaient définir et expliquer les raisons et le sens de l'engagement. Gaullistes ils étaient, gaulliste je serai ! Et c'est à eux, pour eux, en mémoire de leur sens du sacrifice et pour reprendre le glaive et le drapeau, que j'ai fait le serment de m'engager si un jour je sentais que la situation du pays l'exigeait. » À l'évidence, ce jour est venu plusieurs fois. François Dubout y revient en détail, ne cachant rien de ses virages : « Moi, je n'ai jamais varié dans mes convictions », jure-t-il, « c'est l'échiquier politique qui a bougé. » Il cite « son modèle », Clemenceau : « A l'extrême-gauche au début, à l'extrême droite à la fin : pourtant, lui n'
a jamais varié ! »

De son passage remarqué au Front National, Dubout n'évoque que son amitié, toujours d'actualité, avec Carl Lang : « Ah ! » dit François Dubout, « si je ne m'étais pas retiré des municipales de 2008, je serais encore conseiller régional et je serais sur le point de remporter la mairie avec le Front. Je me suis retiré pour battre Jacky Hénin. J'ai été exclu, mais les militants du FN m'adoraient.

Ils voulaient que je sois leur chef, mais ça ne plaisait pas à la clique de Marine le Pen. » François Dubout revient, sans étiquette pour les municipales, avec Alexandre Van Kerkhove avec qui il pose au dos de son bouquin, que l'auteur définit au même endroit comme « une série d'analyses et d'idées novatrices pour faire de notre ville, Calais, un laboratoire d'application de la philosophie gaulliste comme modèle d'organisation économique et sociale. »

Le lecteur sera juge.
Grégory FAUCQU
EZ


Vos réactions sur www.nordlittoral.fr

Repost 0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 06:58

J’étais invitée hier à participer à la soirée des parrains et membres fondateurs de TV Libertés en ses locaux flambant neufs.

TV Libertés, c’est ce pari lancé par Philippe Milliau, son Président, il y a un an et demi : une vraie télé, indépendante, de qualité qui permette à tous d’être informés, tout simplement.

Sans mensonges, sans langue de bois, sans politiquement correct.

Mieux encore, une télé qui permette les débats et les échanges impossibles parce qu’interdits ailleurs.

Un air de liberté.

On en rêvait, le rêve a pris réalité.

Nous étions nombreux hier à nous presser, qui dans le studio d’enregistrement impressionnant par le matériel n’ayant rien à envier à celui des plateaux de France 3 ou France 5 ; qui dans la salle de rédaction claire et vaste où de jeunes journalistes, souriants et déterminés nous accueillaient, conscients de participer à un moment historique ; qui dans la régie où sévit, impitoyable, le maître d’œuvre derrière sa vitre, faisant refaire dix fois les prises de vue tant qu’elles ne sont pas parfaites…

Il y avait tant à voir, tant à admirer, tant à s’étonner : comment l’équipe de TV Libertés a-t-elle réussi ce tour de force d’agréger, déjà, tant de talents divers, venus de tous les horizons, économiques, militants, journalistiques, politiques ?

Les meilleurs, (nous avions pu en croiser, déjà, ici ou là, dans des radios, à la télé, lors de reportages, lors de nos activités militantes…) sont au rendez-vous, derrière la caméra, à l’organisation générale, au montage, à la production, à la rédaction…

Il y avait beaucoup de personnes que je ne connaissais pas parmi les fondateurs et parrains, venus de toute la France admirer l’enfant qu’ils ont porté sur les fonts baptismaux, mais ils avaient tous dans l’œil l’étincelle de celui qui participe à quelque chose d’extraordinaire, l’étincelle de celui qui réalise un rêve.

Bien sûr, il y avait là un certain nombre de têtes connues, que ce soit le rédacteur en chef Martial Bild ou des personnalités qui seront sans doute sollicitées pour des interviews ou des débats comme Pierre Cassen ou Béatrice Bourges mais beaucoup d’inconnus aussi avec qui la parole était facile et évidente, parce que nous étions tous là « en famille », avec un projet fou qui a pris corps et nous motive, tous.

A l’heure où le gouvernement Hollande efface d’un coup d’éponge les dettes de l’Humanité (quatre millions, avec cela un Philippe Milliau crée 3 TV Libertés… ) et achète des médias serviles que plus personne ne lit en les subventionnant à gogo, ce qui va se passer au Kremlin Bicêtre pourrait bien être un modèle à suivre et le signe de bouleversements profonds dans les médias.

Une équipe qui va produire un journal télévisé avec 10 fois moins de personnel et de moyens que les chaînes traditionnelles, ça vous semble impossible ?

Pas si la passion et l’efficacité sont au rendez-vous.

Pas si les salariés ont accepté de travailler pour bien moins que ce à quoi ils pourraient prétendre pour ne pas mettre en danger le projet.

Non, un nouveau monde qui s’ouvre, parce que, comme l’a rappelé dans un superbe discours le Président de TV Libertés Philippe Milliau, tout est en train de changer, très vite, et tout ce qui a été la règle depuis des décennies a pris du plomb dans l’aile.

Lors de ces changements, tout est possible, les règles sont à inventer.

Faisons confiance à notre sacrée équipe de TV Libertés pour nous aider à faire ce grand pas dans un nouveau monde à inventer ensemble.

La télé sera ouverte aux différents courants, sans parti-pris idéologique ou politique, elle portera apparemment fort bien son nom

Rendez-vous en janvier, n’hésitez pas à entrer en contact avec la télé qui sera, je l’espère la télé de tous les Résistants, quels qu’ils soient, et à la soutenir.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Adresse courriel provisoire tvlibertes@gmail.com

Le grand Rendez-vous de la journée sera le " Grand journal de la France " présenté par Martial Bild !

Ps: Robert MÉNARD sera présent dés le départ !

Jean-Yves LE GALLOU " Polémia "

Philippe Conrad " Écrivain "

Anne BRASSIÉ Animatrice ( Auteurs et Artistes )

Et aussi: Alain de Benoist, Yvan Blot, Gabrielle Cluzel, Bernard Lugan et tant d' autres !

Je soutiens TV Libertés

Pour toute question , contact:

TV Libertés

4 Rue des Moulins

35600 REDON

Mail tvliberte@gmail.com

Tél/ ,0677602499

Repost 0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 06:26

Alde Vinci

Lu sur le site "Jeune Nation"


Des soldats qui meurent pour la France insultés par ceux qui les font tuer pour un patch

Non contents d’exercer une violente répression contre des militaires qui prennent des photos dans des poses amusantes, effectuant la « quenelle », ou portant de simples foulards imprimé de motifs à tête de mort, la racaille journalistique, probablement informée par des « spécialistes de l’armée » qui, bien au chaud dans leurs bureaux de bobos parisiens crachent sur les militaires qui risquent leur vie à l’autre bout du monde, s’est trouvée une nouvelle affaire pour s’adonner aux joies de la délat
ions.


Des militaires français envoyés en République centrafricaine, où deux soldats français sont déjà morts, sont l’objet d’une scandaleuse campagne de haine pour le port d’un simple badge portant la mention « Notre honneur s’appelle fidélité », très belle devise s’il en est, en allemand, (Meine Ehre heißt Treue).

Si certains médiats ont flouté les visages, d’autres ont livré les photos de visages non-floutés, livrant à la vindicte de l’occupant ces honorables français


Des soldats qui meurent pour la France insultés par ceux qui les font tuer pour un patch

https://www.facebook.com/?ref=tn_tnmn

Repost 0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 06:09

samedi, 21 décembre 2013

Le « rapport sur l’Intégration » : texte raciste

Guillaume Faye

J'ai tout compris cliquez ici

Remis au Premier ministre à sa demande, ce rapport effarant, rédigé en novlangue par des Trissotins, publié en ligne par Matignon et qui a créé le scandale est en fait inspiré des idées du groupe de pression et de ”réflexion” gauchiste chic lié au PS Terra Nova.

L’objectif est la destruction pure et simple de l’identité française.

Il vise à substituer à l’assimilation et à l’intégration une forme de communautarisme où les Français de souche seraient objectivement infériorisés, sommés de s’adapter aux mœurs des nouveaux arrivants, et où il faudrait « assumer la dimension arabe-orientale de la France ».

Inutile d’énumérer les axes politiques proposés par ce rapport ethnomasochiste et culpabiliste qui vise non seulement à défranciser, déseuropéaniser la société mais à accentuer encore la pression migratoire en instaurant une véritable préférence étrangère.

Il est plus intéressant de s’attarder sur deux passages qui relèvent du sectarisme de la police de la pensée de gauche et de ce racisme implicite si souvent observé dans la vulgate antiraciste.

Tout d’abord, il est recommandé d’interdire et de sanctionner judiciairement, notamment dans les médias, toute mention (« description stigmatisante ») de l’origine des personnes, notamment en cas de délit (1) (« nationalité, origine, couleur de peau, religion, culture… »). Cette interdiction est étendue aux « partis politiques et institutions publiques » dans bien d’autres circonstances.

Admirons la contradiction : l’origine ethno-culturelle est niée mais en même temps la France doit devenir « arabe-orientale ».

Mais implicitement, le fait d’être qualifié par son nom et son prénom d’origine africaine ou arabe, par exemple, serait subrepticement une insulte. Inconsciemment, les auteurs (vieux gauchistes) du rapport considèrent que de dire à/de quelqu’un qu’il est ”Arabe” est une « stigmatisation », un « délit de harcèlement racial ».

Or, ne pas mentionner l’origine des gens, par pseudo-respect, c’est dévaloriser cette origine. On nage dans une contradiction totale, la bêtise raciste/antiraciste de cette gauche à la fois gouvernementale, soixante-huitarde et intellectuellement à gaz pauvre. (2)

Le second passage fait allusion à la ”race blanche”, alors qu’officiellement les races n’existent pas. Il est en effet proposé de ne plus se référer dans l’enseignement de l’histoire à « des figures incarnées qui demeurent très largement des grands hommes, mâles, blancs et hétérosexuels ». (3)

Évident racisme anti-Blancs et aversion contre les hétérosexuels de la part de personnes qui sont elles-mêmes majoritairement des Blancs hétérosexuels. Ça relève de la psychiatrie – ou de la psychanalyse.

Cette gauche antiraciste est complètement obsédée par l’idée de ”race”, comme les puritains étaient obsédés par l’idée de sexe. Le paradigme racial est obsessionnel dans la gauche ”antiraciste”.

Une telle idéologie à la fois xénophile, pétrie de bêtise et/ou de mauvaises intentions, est la porte ouverte à la guerre civile ethnique, lot endémique du Maghreb et du Proche-Orient arabe, et de toute société hétérogène et pluri-ethnique.

Mais hélas, ce rapport tire en réalité la conclusion dramatique, cynique et souriante de quarante ans d’immigration incontrôlée, au terme de laquelle s’opère un bouleversement démographique, où toute ”intégration” ou ”assimilation” de minorités qui n’en sont plus est devenue une chimère et où le petit peuple de souche est prié par ses élites grasses et protégées (”socialistes”) de se plier à la loi des colonisateurs présentés comme des victimes, est sommé de se taire et de devenir Invisible.

Devant l’histoire, les politiciens, parfaitement antidémocrates et antirépublicains, responsables de ce fait, devront répondre d’une tragédie annoncée.

Notes

(1) C’est implicitement reconnaître l’origine immigrée très majoritaire de la criminalité.

(2) La pensée de gauche, intellectualiste et déconnectée du réel, héritière inconsciente en fait de l’idéalisme platonicien (auquel s’oppose le réalisme aristotélicien) souffre moins de bêtise que de pathologie, d’origine psychologique.

Vouloir construire un méta-monde contre la réalité, une utopie, c’est à dire, étymologiquement, un lieu qui n’existe nulle part, un rêve.

(3) Il faudra donc trouver dans les figures de l’histoire de France des personnes de couleur, féminines, bisexuelles ou homosexuelles ? Vous en connaissez ?

10:20 Publié dans Débat sur l'identité, Revue de presse

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2013/12/21/le-rapport-sur-l-integration-texte-raciste-5252302.html

vendredi, 20 décembre 2013

Rapport sur l'intégration : la trahison au sommet...

Un communiqué du MNR :

Le rapport sur la «Refondation de la politique d'intégration », présenté sur le site du premier ministre, a soulevé une tempête médiatique et politique . Il apparaît comme une remise en cause totale de l'identité française. Même s'il ne s'agit pas là de décisions effectives, il faut noter que le Premier ministre « salue la grande qualité de ces travaux et remercie l’ensemble des personnes qui y ont contribué » (site du gouvernement).

Les cinq documents qu'il comprend, rédigés dans un langage très indigeste, et parfois incorrect, présentent un modèle « républicain » qui n'est en aucune façon un modèle de l'identité française : on y lit, par exemple que La France devrait assumer la dimension « arabe-orientale »... de son identité ...

Certes, le séminaire interministériel sur le sujet,qui devait avoir lieu en janvier 2014, a finalement été annulé. Mais la présentation sur le site de Matignon a bien été faite.

Avec tous les patriotes, travaillons à la mise au pouvoir de dirigeants qui défendent vraim
ent notre nation.

13:28 Publié dans Communiqués de presse

Repost 0