Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 09:49

Après les déclarations du directeur stratégique du FN sur l’avortement, un « droit »…

POSTED ON 27 DÉCEMBRE 2013 BY JEANNE SMITS IN DIVERS JEANNE SMITS, EN UNE,POINTS NON NÉGOCIABLES Share on facebook

Share on twitterShare on emailShare on pinterest_shareMore Sharing Service6 Non, M. Philippot, défendre la vie n’est pas dépassé

Alors que le gouvernement espagnol vient d’adopter un avant-projet de loi visant à repénaliser l’avortement et à en finir avec sa reconnaissance comme « droit » par la loi, on ne compte plus à travers le monde occidental les dénonciations médiatiques et politiques de ce « retour en arrière »… vers un peu plus de respect pour la vie.

Dénoncer l’avortement, ou même restreindre les cas où il est légal, est aujourd’hui dans l’Union européenne synonyme d’extrémisme, de refus de la démocratie et de la laïcité.

A telle enseigne que même le vice-président du Front national, Florian Philippot, s’est bruyamment désolidarisé de toute approbation de la mesure espagnole. Et cela pose des questions politiques fondamentales.

Lundi matin, le président d’honneur du Front national a salué l’initiative du gouvernement de Mariano Rajoy d’abroger la loi de l’ère Zapatero faisant de l’avortement un droit des femmes jusqu’à 14 semaines de grossesse et le rendant possible sous conditions jusqu’à 22 semaines.

L’avant-projet rétablit des conditions de danger pour la santé physique ou psychique de la mère, à vérifier par des médecins indépendants des cliniques d’avortement, ou de viol dénoncé dans les formes, élimine l’avortement pour malformation fœtale et institue une obligation d’information des mères relative aux risques liés à la procédure mais aussi aux aides qui peuvent leur être apportées.

Le projet y ajoute une période de réflexion de sept jours avant que l’avortement puisse être exécuté.

« Le projet de loi espagnol sur l’avortement prouve que l’on peut agir en la matière avec mesure, intelligence et souci du respect de la vie », tweetait Jean-Marie Le Pen.

On pouvait s’interroger sur l’emploi du mot « mesure » : quelle est donc cette « mesure » qui permet malgré tout l’élimination des enfants à naître jusqu’à la 22e semaine, fût-ce sous conditions et avec l’espoir de voir reculer, un peu ou beaucoup, le massacre des innocents ?

On sait qu’en Grande-Bretagne, où l’avortement n’est pas permis pour des raisons sociales et seulement en cas de danger pour la santé mentale de la mère, 200 000 avortements ont lieu chaque année (depuis 1967, en Angleterre et au Pays de Galles, seules 143 interventions ont eu pour motif le danger pour la vie de la mère).

Mais le tweet de Le Pen, tout prudent qu’il était, avait du panache et sonnait comme un refus du politiquement correct. Et tout prudent qu’il était, il a été désavoué.

Mardi, veille de Noël, Florian Philippot a renvoyé le président d’honneur du FN dans ses buts d’un sec : « Oui, c’est son opinion. » Pour poursuivre aussitôt : « Mais je rappelle que la position du Front national n’est pas une restriction, il n’y a aucune restriction du droit à l’avortement dans le projet du Front national, aucune. »

N’y a-t-il donc pas au moins débat au sein de ce parti ? « Non, il n’y a pas de débat, nous considérons que ce n’est pas une préoccupation du tout des Français, que leurs préoccupations, ce sont le chômage, le pouvoir d’achat, la sécurité, les questions de réindustrialisation, l’Union européenne qui est aujourd’hui une vraie dictature parce qu’elle empêche les démocraties nationales, ça, ce sont les vrais sujets. Mais voilà, on discute du sexe des anges, c’est une vieille technique gouvernementale, mais je crois que les peuples ne sont plus dupes », a déclaré le vice-président du Front national sur RTL.

A l’heure d’écrire, il n’y a eu aucune mise au point de la part des autres instances dirigeantes du parti, pour plusieurs raisons. Philippot est chargé de la stratégie et de la communication du FN, c’est donc lui qui donne la ligne et qui l’exprime. Par ailleurs, même si Marine Le Pen a fait par le passé des déclarations contre les « avortements de confort » et le remboursement de l’« IVG », elle n’a jamais fait mystère de son refus de revenir sur la loi Veil (aujourd’hui largement dépassée par des mesures encore plus favorables à l’avortement).

A l’époque de la « dédiabolisation » du FN, qui a effectivement bien fonctionné et qui a rendu ce parti, financé comme les autres sur les fonds publics, omniprésent dans les médias, nous l’écrivions : accepter l’avortement était un « ticket d’entrée » dans le monde politique.

On savait cependant que des responsables du Front national continuaient d’afficher leur refus de l’avortement légal – ainsi Bruno Gollnisch participait-il aux Marches pour la vie à Paris, entouré d’élus et d’autres figures du parti.

Mais les déclarations de Florian Philippot balaient – ou voudraient balayer – tout cela. Alors même que la loi proclamant solennellement que l’avortement est un droit – avec pour objectif et conséquence logique de bâillonner toute opposition, d’interdire tout acte visant à avertir les femmes de la vérité sur ce « choix » – n’est même pas encore devant l’Assemblée nationale, il le dit, lui.

L’avortement n’est-il donc pas un sujet ? L’immigration n’est-elle pas venue compenser, n’est-elle pas présentée comme la seule solution dans un pays où les enfants manquent par millions, sacrifiés sur l’autel infernal du refus de la vie ? Quelle sécurité espérer dans un pays qui sacralise l’égoïsme et le droit d’écraser autrui dans la plus grande violence de toutes, qui permet l’élimination du plus faible des êtres humains par sa mère elle-même ? Sa mère, qui est le plus souvent elle-même victime de ce geste que la société divinise, instrumentalisée au service d’un système qui recherche le mal et la mort ?

Quelle démocratie, quelle nation ? Une nation est le lieu qui voit chaque jour naître son avenir : aujourd’hui la France permet, encourage, rembourse le génocide de ses enfants. Ce n’est assurément pas le seul « sujet », mais il est au cœur de la crise dont nous savons qu’elle est morale bien avant d’être sociale.

Et parmi toutes les décisions malfaisantes, les décisions désespérantes qu’aligne le gouvernement socialiste – dans une belle continuité politique par rapport à d’autres formations politiques qui ont payé leur « ticket d’entrée » en sacrifiant à la culture de mort – celles qui portent sur les « sujets de société » sont tout sauf de l’« enfumage ».

Elles relèvent d’un choix délibéré qui ancre encore plus profondément la France du côté de la Révolution.

Elles délimitent le cadre dans lequel nous vivons, rendant impossible toute réforme de fond qui permette à la France de renouer avec son passé de nation civilisée.

Et aujourd’hui, miracle ! de plus en plus d’évêques en sont conscients et le disent, jusqu’à Mgr Pontier qui pour être président de la conférence épiscopale n’en est pas moins évêque, a souligné dans son message de Noël que le projet de modification de la loi sur « l’IVG » incite quasiment les femmes « à ne se poser aucune question quant à l’élimination de l’être qu’elles portent en leur chair ».

Cette tragédie du génocide français crie vengeance, parce que l’homme ne définit pas sa propre mesure et qu’il n’est pas la fin de toutes choses, et qu’à l’imaginer, il se place dans une posture de révolte fondamentale dont le salaire est la destruction, la tyrannie et la mort.

Que faire lors des élections prochaines ? En tenir compte. Tous les candidats du FN n’ont pas payé leur « ticket d’entrée ».

Pour les autres, se rappeler ce qui s’est fait en Espagne : le mouvement pro-vie a pesé en étant entier et net, en réclamant avec ténacité (et il continue) « l’avortement zéro ».

Parce que la vie de la France comme nation en dépend aussi.

Article extrait du n° 8009 de Présent, du Vendredi 27 décembre 2013

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour.S’abonner

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 16:12

Vous recevez cet courriel de Collectif Famille Mariage.


LUNDI 23 DECEMBRE 2013

Chers amis,

Selon la tradition, nous regardons derrière nous et nous apprécions le chemin parcouru.

Pour les défenseurs français de la famille, le chemin parcouru est littéralement gigantesque !


Songez qu’il y a un an, nous n’avions jamais mis un million de personnes dans la rue pour défendre la famille et les enfants et que, depuis, nous l’avons fait trois fois…

C’est l’occasion de dire une nouvelle fois un immense merci à ceux qui ont organisé notre résistance à tous, la Manif pour tous, les Veilleurs, les Hommens, les Antigones et tant d’autres !

Oui, la France s’est réveillée et nous sommes heureux d’être, chacun à notre place, des acteurs de ce réveil.

Cela étant, la culture de mort n’en finit pas de s’aggraver.

Sur la base d’un panel non représentatif, malgré le refus du parlement et malgré le refus du comité national d’éthique (pourtant remanié pour être à la botte !), le gouvernement s’apprête à donner un permis de tuer pour tous les vieillards et handicapés. Curieuse façon de restaurer les comptes de la Sécu !

Sur ce sujet, nous l’avertissons charitablement : nous serons, là aussi, face à lui, et pas du tout disposés à transiger…

Mais l’actualité récente, c’est aussi deux très belles victoires des défenseurs de la famille.
Tout d’abord, honneur aux Croates qui ont rejeté par référendum le mariage génétiquement modifié et ont constitutionnalisé l’union entre un homme et une femme comme base de la famille et de la société
.

Autre excellente nouvelle, qui nous vient de la lointaine Australie : la Haute cour a rejeté le « mariage » gay.

Cependant, nous ne sommes pas naïfs : la culture de mort poursuit son train d’enfer.
Il suffit de regarder les récentes préconisations de l’OMS sur l’éducation sexuelle pour s’en rendre compte. Il est clair qu’il s’agit, en réalité, de pornographie et qu’imaginer nos enfants soumis à une telle propagande nous dégoûte et nous révulse. Là encore, que les oligarques corrompus ne pensent pas que nous leur abandonneronts nos enfants sans résistance. C’est hors de question
!

En France même, nous assistons à l’installation de la propagande homosexualiste dans les écoles avec le film Tomboy en particulier. Et, là non plus, nous n’avons absolument pas l’intention de nous laisser faire.

La résistance s’organise en province, à Paris, à Bruxelles, comme au niveau mondial. Nous sommes en train, au Collectif Famille Mariage, de compléter les excellentes relations que nous avons avec nos amis américains par des relations en Europe de l’Est. Le combat devient mondial et la France y tiendra sa place.

Au début de l’année 2014, tout juste un an après le lancement du CFM, nous vous présenterons un plan d’action pour cette résistance internationale.

D’ici là, nous vous souhaitons à tous d’excellentes fêtes de Noël : que la Sainte Famille nous aide à défendre les familles !

ONLR

Sincèrement,

Guillaume de Thieulloy
Secrétaire général
Collectif Famille Maria
ge

PS : Au moment d’envoyer cette lettre mensuelle, j’apprends cette excellente nouvelle que je vous transmets aussitôt. Les éditions Terra Mare, dirigées par Grégoire Boucher, président du CFM, viennent de publier un « Agenda pour tous ».

Cet agenda 2014 regroupe les contributions de nombreux acteurs de la résistance que nous avons menée contre la loi Taubira l’année dernière, de Ludovine de la Rochère à Nicolas Bernard-Buss, en passant par Béatrice Bourges, Yves Meaudre, Marion Maréchal-Le Pen ou Christine Boutin.

Un cadeau original à offrir le plus largement possible ! (19 euros port compris, sur lesquelles les éditions Terra Mare offrent 2 euros au CFM pour soutenir notre combat pour la famille).

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 14:59

Le PS n’aime pas toujours les promesses électorales

DANS POLITIQUE / PAR MARIE -MADELEINE COURTIAL / LE 27 DÉCEMBRE 2013 À 10:07 /

Quand il s’agit du « mariage » gay, le PS et le gouvernement le clament haut et fort : c’est une promesse électorale et il faut bien la tenir, coûte que coûte.

Mais entendez bien, le Parti Populaire espagnol, lui, n’en a pas le droit.

On ne s’étonnera pas de lire un communiqué du PS appelant à soutenir un rassemblement de féministes françaises devant l’ambassade espagnole ce vendredi pour protester contre le projet de la nouvelle loi, voulant réduire l’accès à l’avortement.

Le plus cocasse dans ce communiqué, c’est qu’on y lit la chose suivante : « Il est clair que si la droite espagnole s’obstine, les droits des femmes deviendront un sujet majeur des futures élections européennes. »

Dommage que le PS de François Hollande n’ait pas eu la même clairvoyance car le mariage gay et la PMA vont faire partie des sujets des élections européennes en France !

Source : http://medias-presse.info/le-ps-naime-pas-toujours-les-promesses-electorales/4353

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 14:46

Le 27 décembre 2013

Que vous soyez Noir ou Noir, humoriste ou humoriste, de gauche ou de gauche, on ne vous applique pas le même traitement.

Car il y a les Noirs victimes et les Noirs salauds, comme il y a les humoristes invités chez Drucker à qui tout est permis pour vomir en direct et les humoristes invités à aller se faire entendre au palais de justice.

Sans oublier, donc, ceux de gauche qui marchent dans le rang et ceux qui ont quitté celui-ci.

Dieudonné M’Bala M’Bala a fait partie des premiers. Depuis quelques années, il ricane en tête des seconds. Toujours présent à la télé, mais plus dans les émissions de variétés du samedi soir, toujours désormais dans les affaires judiciaires des JT.

Quoi qu’on pense de ses « coups » avec Jean-Marie Le Pen en parrain de sa dernière-née, ou Robert Faurisson à qui il a remis sur scène le Prix de l’infréquentabilité, de ses candidatures infructueuses aux élections et de ses sketchs contre le sionisme et obligés, force est de constater que sa diabolisation interpelle.

Surtout à quelques semaines de la levée d’indignation qui a suivi la comparaison entre Christiane Taubira et la gent simiesque : que n’a-t-on alors fustigé l’intolérable racisme des Français !

Pour Dieudonné, rien de semblable. Désormais, c’est au geste de la « quenelle » – marque récemment déposée par madame Dieudonné à l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) – que les bien-pensants s’en prennent…

Ce geste (bras tendu vers le bas, coupé au niveau de l’épaule par l’autre main) serait-il une parodie – mais significative – du salut nazi (lui-même, rappelons-le, ex-salut de la Rome impériale, puis ex-salut olympique) ou, comme Dieudonné et ses partisans l’affirment, rien d’autre qu’un « bras d’honneur au système » ?

Tel d’ailleurs un certain slogan de la présidentielle en 1981 : « Tous ensemble pour leur foutre au cul avec Coluche », qui a tant fait sourire à l’époque et continue de faire l’admiration de tant de nostalgiques du candidat aux plumes dans le derrière…

La farce quenellière se répandant à vive allure, non seulement dans la netosphère mais jusque sur les plateaux de télévision (dont ceux du sacro-saintCanal+), on assiste à un bis repetita d’indignation citoyenne.

Les médisances – tout comme les plaisanteries – les plus courtes étant les meilleures, Dieudonné vient donc de porter plainte en diffamation contre X après les propos du président de la LICRA (association de lutte contre le racisme et l’antisémitisme), Alain Jakubowicz, qui a associé la quenelle « au salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah » (sic).

Voilà une plaisanterie, en tout cas, dont beaucoup ne sont pas près de se lasser : la LICRA, qui a tant profité de la justice, à son tour traînée devant les tribunaux. Un spectacle à ne pas rater !

D’autant que les avocats de l’humoriste ont annoncé d’autres plaintes, dès 2014, « contre les auteurs supposés de propos diffamatoires qui ont une responsabilité d’information ou une autorité », et de citer Le Monde, BFMTV, France 2, Le Figaro… sans oublier le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

Dieudonné, père Noël pour les uns, père Fouettard pour les autres, demandez le programme !

JUSTE UN RAPPEL

Mince, l’ordre moral est de retour. Et ce n’est pas la faute de Christine Boutin.

Une fois de plus, une fois encore, Dieudonné M’Bala M’Bala est en butte à la justice de son pays, en laquelle il a évidemment toute confiance, pour reprendre la formule désormais consacrée.

Là, c’est un certain Jean-Marc Pujol, maire UMP de Perpignan, qui entend lui interdire de se produire dans sa ville. Au nom de quoi ? On ne sait plus trop bien.

Dieudonné aurait fait appel de la décision municipale. Et attend.

Drôle d’époque que la nôtre, fille bâtarde de celle où il était « interdit d’interdire », mais dans laquelle les libertés se réduisent comme peau de chagrin. Plus le droit de boire. Plus le droit de fumer.

Plus le droit de rire, désormais. En effet, Dieudonné M’Bala M’Bala ne fait pas rire tout le monde.

Bedos et Jean-Marie Bigard non plus. Et alors ?

Il paraît qu’il serait antisémite. Et alors ? Guère plus que le défunt Pierre Desproges, dont certains textes ne seraient aujourd’hui pas loin de déclencher un holocauste nucléaire à la LICRA ou au CRIF.

À peine moins qu’un Louis de Funès qui, après avoir tourné le Rabbi Jacob de Gérard Oury, admit que ce film avait fait tomber chez lui certains clichés antisémites, mais que tout de même, « on ne lui ôterait pas de l’idée que… » À mort, Fufu !

Dans la foulée, à mort, Patrick Timsit ! Pourtant un peu juif, un peu pied-noir qui, dans son spectacle, Le spectacle de l’homme seul debout, balance du plus que lourd sur ses coreligionnaires et admet, à la télévision et à heure de grande écoute, « que Hitler avait du génie… »

Tout comme Farid Abdelkrim, roi du stand-up banlieusard, mais autrement plus couillu qu’un Jamel Debbouze, qui se moque des musulmans des cités, de leurs vilains défauts et de leurs mauvais travers.

Faudra-t-il donc lui interdire, lui aussi, de se produire, juste histoire de gagner sa vie et de nourrir sa famille ?

Toujours la même question : peut-on rire de tout ? Oui, répondent certains, mais pas avec n’importe qui. Certes.

Mais demeure la question majeure : qui dresse la liste des rigolos fréquentables et celle, aussi noire que le Dieudo en question, de ceux qui ne le seraient pas ?

Est-ce la fameuse « liste Cohen », du nom de Patrick Cohen, animateur de la matinale de France Inter, et justement dénoncée par Daniel Schneidermann dans Libération ?

Liste qui disait qui il fallait ou non inviter, liste dont étaient évidemment exclus Tariq Ramadan, Alain Soral, Marc-Édouard Nabe et… Dieudonné.

Oui, drôle d’époque que la nôtre. Qui se veut libertaire quand ça l’arrange et liberticide quand ça la dérange. Où l’on aime l’art qui dérange – Femen, homards gonflables de Jeff Koons, happenings approximatifs où l’on fait pipi sur le Christ et popo dans des gamelles et des bidons – mais qui, dès lors que ça commence à déranger pour de bon, dérange justice et forces de l’ordre.

Les gendarmes, meilleurs remparts de l’anarchie et de la chienlit, si l’on m’avait dit ça dans mes jeunes années, j’aurais ri.

La cinquantaine passée, ça donnerait plutôt envie de pleurer.

Oui, une fois encore, Dieudonné dérange et cela devrait réjouir les sectateurs de cet art qui « dérange ».

Même pas : au lieu de ça, ils se font gloire de leur profession de nouveaux censeurs.

Ils raillaient jadis la tyrannie du trône et de l’autel, pour désormais se conduire comme les pires des calotins, néo-cléricaux d’un genre nouveau.

Mince, l’ordre moral est de retour. Et ce n’est pas la faute de Christine Boutin. Ce sont les enfants de Charlie Hebdo qui brandissent la matraque, à l’abri de leurs boucliers médiatiques.

Quel retournement ! Quelle ironie ! Quelle farce ! Quelle imposture ! Quel monde que celui que nous allons léguer à nos enfants…

http://www.bvoltaire.fr/philipperanda/taubira-coluche-dieudonne-cherchez-lerreur,45663?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=a524b775ca-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-a524b775ca-30403221

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 14:29

QUIMPER FACE À L' INVASION ISLAMIQUE ???

Vendredi 27 décembre 2013

Les responsables de la Mosquée de Quimper : « Toute femme qui s’est mariée sans l’accord de son tuteur, alors son mariage est nul »

Quimper, ville du Finistère en Bretagne compte plus de 90 000 habitants, elle est surnommée la capitale traditionnelle de la Cornouaille, de tradition catholique.


Relativement épargnée par l’islamistation par rapport au reste du pays, l’ouest de la France rattrape progressivement son reta
rd.


Par exemple, la ville de Nantes compte maintenant deux grandes Mosquées, la Mosquée Ar-Rhama et la Mosquée Assalam.

Toutes deux diffusant un Islam fondamentaliste, une propagande contraire aux valeurs occidentales de la République Française.


On peut citer aussi la Mosquée de Brest, et son imam Rachid Abou Houdeyfa, très courtisé par les associations islamiques, qui parcourt la France pour expliquer aux Musulmanes que ce qui donne de la valeur à une femme, c’est son hijab (voile islamique recouvrant tout le corps et les cheveux sauf le visage), que ce voile est obligatoire, car il la protège des perversions du monde occidental.

La municipalité de Quimper a permis l’édification d’un lieu de Culte Musulman, la Mosquée de Quimper située au 55 rue Paul Borrossi.

-

La Grande Mosquée de Quimper

Quelle ligne idéologique suivent les responsables de la Mosquée ?
L’association musulmane de Quimper met à disposition de la communauté une page Facebook (hard-copy) informant les Fidèles sur les évènements à venir, afin de leur prodiguer les meilleurs conseils et sermons pour devenir de parfaits Musulmans
.

Sur la page Facebook, les responsables de la Mosquée mettent en avant les prédications de l’imam de la Mosquée de Brest Rachid Abou Houdeyfa, une référence « spirituelle », un extrait de sa conférence sur le voile islamique « 3 minutes pour te convaincre de mettre le hijab » en ligne sur la page Facebook, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

« Allah t’a ordonné de porter le hijab. »
« Le hijab est la pudeur de la femme. »
« Allah te l’a ordonné, ne l’oublie pas et vis avec. »
« Le hijab est une protection contre les ruses des gens mauvais, c’est eux qui veulent abuser d’elle sans aucun droit. »
« Il n’appartient pas à un Croyant ou une Croyante une fois qu’Allah et son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agi
r. »

Rachid Houdeyfa dans ce sermon enflammé, martèle que le hijab, voile couvrant entièrement le corps et les cheveux sauf le visage de la femme, est une obligation coranique. Il exhorte les Musulmanes à le porter car seul Allah dirige et décide.

Le 3 août 2013, les responsables de la Mosquée de Quimper ont même le privilège de recevoir Rachid Houdeyfa pour une conférence devant les Fidèles.

-
L’imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa en conférence à la Mosquée de Quimper le 3 août 2013 (hard-cop
y)

Le port du voile obligatoire est un principe fondamental de la Charia, la Loi islamique, défendue par les responsables de la Mosquée.
Poursuivons en analysant la doctrine diffusée sur la page Facebook
:

-

« Toute femme qui s’est mariée sans l’accord de son tuteur, alors son mariage est nul » (hard-copy)

Dans les principes de la Charia, les Musulmanes n’ont pas la liberté de choisir leur mari, il faut l’accord du tuteur (père, frère ou oncle, un membre masculin de la famille faisant office d’autorité), pour qu’elle ait l’autorisation de quitter sa famille et partir vivre avec son époux.
La femme Musulmane reste un être aux libertés limitées, sous le contrôle des hommes.
On est en droit de s’alarmer : cet endoctrinement est-il enseigné à la jeunesse Musulmane bretonne fréquentant assidûment la Mosquée de Quimper
?

Les responsables de la Mosquée de Quimper se basent par ailleurs sur les hadiths, textes sacrés de l’Islam racontant la vie du Prophète Mohamed et la voie à suivre pour tout bon Musulman respectueux des principes islamiques, pour diffuser des propos à caractère homophobe (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

Les personnes qui se travestissent sont des êtres maudits : quelles réactions cela peut-il engendrer de la part des Musulmans fréquentant cette Mosquée, vis à vis de ces personnes ?


Cet Islam vous paraît-il en accord avec les principes républicains d’Égalité, de Liberté et de Fraternité ?

-

« Le XXIe siècle doit être le siècle de la «Sainte Alliance» entre un judaïsme respecté, un christianisme laïcisé ?, un Islam démocratisé.

La France a connu un grand mouvement démocrate-chrétien, avec des Marc Sangnier, le Sillon, la Jeune République.

Il nous faut le même mouvement musulman-démocrate. Il ne s’agit pas d’en faire un parti comme il y a 60 ans mais d’en épouser l’esprit et l’évolution. C’est un enjeu essentiel dont dépend en partie l’apaisement du siècle qui vient de commencer. »


Bernard Poignant, maire socialiste de Quimper – lettre d’information de Bernard Poignant n°8 – août 2010

Peut-être Bernard Poignant devrait d’abord commencer à s’informer de ce qui de passe dans sa ville de Quimper, pour amorcer une discussion sur une réforme de l’Islam ?

source http://www.citoyens-et-francais.fr/article-les-responsables-de-la-mosquee-de-quimper-toute-femme-qui-s-est-mariee-sans-l-accord-de-son-tute-121716014.html

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 13:55

21 décembre

Merci pour votre soutiens, continuez à partager cette page, le peuple Français est avec les militaires !!!

Erick Maltesse Bravo les Paras... Arrêtons de nous faire dicter notre conduite par des gens qui cherchent à ruiner nos valeurs !

La plupart des chants Paras ou Légion sont repris de chants Allemands de la seconde guerre... non pas parce que nous sommes des nazis... mais parce que leurs chants ont toujours mis en lumière la fraternité dans la mort au combat... et le romantisme d'une mort les armes à la main !

Ceux qui restent chez eux bien à l'abri n'ont certainement pas le droit de critiquer des Soldats prêt à donner leurs vies pour la Nation !

Ras l'Bol

1 - ce n''est pas un symbole mais une devise;

2 - la devise n'est pas nazie mais écrite en Alsacien;

3 - l'origine de cette devise est Lorraine de l'époque de Frédéric Comte de Lorraine, avant qu'il ne devienne Empereur du Saint-Empire Germanique;

4 - la traduction de cette devise signifie : mon honneur s'appel fidélité. C'est une devise que l'on rencontre en France dans les 20% du temps.

Il est un fait, connu depuis la Rome antique, qu'il n'y a rien de plus fidèle qu'un Germain

( voir les écrit de Germanicus );

Donc, il n'y a rien de litigieux dans cette devise, il n'y a que les journalistes incultes et sans éducation qui y verront quelque chose à redire.

Vivien Marteau On va pas se laisser manger non plus!! Une armée qui s incline devant la politique et les médias est une armée composée de chef qui ne mérite pas leurs troupes , et qui n ont que peu d estime pour leurs soldats !

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 13:30

Séquestration sur fond de drogue au Guilvinec: 5 personnes en garde à vue !

5 personnes ont été placées en garde à vue hier et ont été présentées ce matin au parquet de Quimper suite à la séquestration d'un jeune homme et de sa cousine de 14 ans.

Par Stéphane Grammont

Publié le 27/12/2013 | 11:25, mis à jour le 27/12/2013 | 11:48

3 mineurs de 15 à 17 ans, un jeune homme de 19 ans et la mère de deux d’entre eux comparaissent pour avoir séquestré et battu à plusieurs reprises, courant décembre, un jeune homme de 22 ans et sa cousine, âgée de 14 ans.

Quatre d'entre eux se sont présentés à leur convocation. Un cinquième a été interpellé à son domicile.

Durant le mois de décembre, au Guilvinec, suite à une dette de stupéfiants, les jeunes gens, déjà connus de la Justice, ont voulu mettre la pression sur un jeune homme en le frappant et en le séquestrant.

Pour arriver à leurs fins, ils ont également à plusieurs reprises séquestré et frappé sa jeune cousine âgée de 14 ans.

Source et publication: http://bretagne.france3.fr/2013/12/27/sequestration-sur-fond-de-drogue-au-guivinec-5-personnes-en-garde-vue-384697.html#xtor=EPR-4-[bretagne]-20131227-[info-titre3]

Séquestration sur fond de drogue au Guilvinec: 5 personnes en garde à vue

5 personnes ont été placées en garde à vue hier et ont été présentées ce matin au parquet de Quimper suite à la séquestration d'un jeune homme et de sa cousine de 14 ans.

  • Par Stéphane Grammont
  • Publié le 27/12/2013 | 11:25, mis à jour le 27/12/2013 | 11:48

© AFP

3 mineurs de 15 à 17 ans, un jeune homme de 19 ans et la mère de deux d’entre eux comparaissent pour avoir séquestré et battu à plusieurs reprises, courant décembre, un jeune homme de 22 ans et sa cousine, âgée de 14 ans.

Quatre d'entre eux se sont présentés à leur convocation. Un cinquième a été interpellé à son domicile.

Durant le mois de décembre, au Guilvinec, suite à une dette de stupéfiants, les jeunes gens, déjà connus de la Justice, ont voulu mettre la pression sur un jeune homme en le frappant et en le séquestrant. Pour arriver à leurs fins, ils ont également à plusieurs reprises séquestré et frappé sa jeune cousine âgée de 14 ans.

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 15:20

Jeudi 26 décembre 2013

La France, pays occidental le plus interventionniste en 2013 et qui dépense le plus à l'étrangers !

En première ligne au Mali et en Centrafrique, velléitaire en Syrie, pugnace dans le dossier iranien: la France a acquis en 2013 le statut, réservé de coutume aux Etats-Unis, de pays occidental le plus interventionniste.

Paradoxe: la France adopte une position « guerrière » inhabituelle sur la scène internationale au moment où elle semble sur le déclin, entre difficultés à boucler son budget militaire, perte d’influence économique et apparition de nouveaux acteurs à l’instar du Qatar, de l’Inde ou du Brésil.

« La France a montré qu’elle était devenue ces dernières années le plus faucon des pays occidentaux sur les dossiers au Proche-Orient et dans la région », résume Hussein Ibish, analyste à Washington du groupe de réflexion American Task force on Palestine.

Et en Afrique, sa toute dernière intervention – l’opération « Sangaris » en Centrafrique – a définitivement posé la question du retour de l’ancienne puissance coloniale en « gendarme de l’Afrique ».

Hussein Ibish rappelle que la France a « poussé pour une intervention en Libye » en mars 2011, a « envahi et sauvé le Mali » au début de l’année, « était la plus enthousiaste à l’idée de frappes contre les sites d’armes chimiques en Syrie » en août. Et sur l’Iran, elle a ferraillé pour empêcher un « jeu de dupes » sur le programme nucléaire iranien, pesant de tout son poids pour convaincre Européens et Américains de demander plus de concessions à Téhéran.

« Qu’on s’en félicite ou le déplore, la France ne joue plus le même rôle qu’hier sur la scène internationale », résumait alors l’éditorialiste Bernard Guetta dans Libération.

Elle est devenue sous les présidences de Nicolas Sarkozy et François Hollande « le plus attaché des pays de l’Alliance atlantique à défendre la sécurité, les principes et les intérêts du monde occidental ».

Le lancement jeudi de l’opération « Sangaris » après le feu vert de l’Onu pour rétablir l’ordre dans une Centrafrique sombrant dans le chaos est le dernier épisode de cet activisme de Paris dans le monde. « La Côte d’Ivoire en 2011, le Mali début 2013 et aujourd’hui la Centrafrique: jamais, sans doute, la France n’a fait preuve d’un tel activisme militaire sur un temps aussi court pendant que d’autres pays – la Chine, l’Inde, la Turquie – investissent à tout va », a constaté Libération à l’instar de l’ensemble de la presse française.

Pendant près de 50 ans, la politique étrangère de la France avait suivi la doctrine instaurée par le général Charles de Gaulle visant à placer à bonne distance les géants soviétique et américain, et Israël. Ce non-alignement a perduré sous le président socialiste François Mitterrand et culminé en 2003 lors du « non » de Jacques Chirac à l’invasion de l’Irak de Saddam Hussein.

Il y a dix ans, les Républicains américains criaient au boycott de la France et qualifiaient les Français de « singes capitulards bouffeurs de fromage ». Aujourd’hui, l’influent sénateur américain John McCain tweete « Vive la France » à propos du bras de fer mené avec l’Iran. Que s’est-il passé entre-temps?

La gestion offensive – similaire – de Nicolas Sarkozy et François Hollande a accompagné un renouvellement de générations aux Affaires étrangères, dans l’armée et les services secrets. La nouvelle a grandi dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001 à New York et fait ses armes dans la lutte antiterroriste, notamment en Afghanistan et au Sahel.

Suite sur Slate Afrique

source

> Et cela apporte quoi aux Francais chomeurs ou pauvres !

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 15:08

Des usagers du RER dépouillés durant la nuit de Noël

Posted On 25 déc 2013

By : Gaïa

Il y a ceux qui offrent des cadeaux. Et ceux qui dépouillent. Dans la nuit de Noël, vers 1 heure du matin, quatre majeurs ont été interpellés en gare de Juvisy-sur-Orge pour des vols d’affaires personnelles.

Placés en garde à vue, les suspects, originaires d’Île-de-France, auraient dérobé dans le train en provenance de Paris au moins cinq victimes de leurs vêtements ou de leur téléphone portable.

À chacune de leur station, les personnes signalaient les faits à la police qui a ainsi pu arrêter les auteurs présumés à Juvisy.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/des-usagers-du-rer-depouilles-durant-la-nuit-de-noel-25-12-2013-3439281.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/des-usagers-du-rer-depouilles-durant-la-nuit-de-noel/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.rdh7tUp0.dpuf

Rhône : un boucher et sa famille ligotés et braqués à Villeurbanne

Posted On 26 déc 2013

By : Gaïa

Un boucher et sa famille ont été braqués à leur domicile jeudi matin à Villeurbanne (Rhône) par trois hommes armés qui ont vidé son coffre et tiré sur la police en prenant la fuite, sans faire de blessé.

Les deux parents, leurs cinq enfants et deux cousins ont été ligotés et bâillonnés dans leur pavillon, a précisé une source proche de l’enquête, soulignant que la piste crapuleuse était privilégiée par les enquêteurs.

Environ 80000 euros et des bijoux ont été volés au boucher, dont l’épouse a reçu plusieurs coups de crosse, selon une source judiciaire.

L’un des enfants a pu se libérer et a appelé la police

Les trois malfrats sont recherchés par la police judiciaire de Lyon, chargée de l’enquête. C’est un des enfants qui a prévenu la police après avoir réussi à se libérer. Une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) est intervenue et a été repérée par un des agresseurs alors qu’elle attendait des renforts pour investir les lieux.

Les trois malfrats cagoulés ont alors pris la fuite à pied et dans une course-poursuite avec la BAC l’un d’eux a ouvert le feu sur un policier qui n’a pas été touché. Une douille de calibre 11,43 a été retrouvée sur les lieux, selon une source proche de l’enquête.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/rhone-un-boucher-et-sa-famille-ligotes-et-braques-a-villeurbanne-26-12-2013-3441297.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/rhone-un-boucher-et-sa-famille-ligotes-et-braques-a-villeurbanne/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.6OFVajOj.dpuf

Hauts-de-Seine : une balle en plein testicule pour le réveillon

Posted On 25 déc 2013

By : Gaïa

Voilà une soirée de réveillon qui lui laissera un souvenir cruel. Un jeune homme a reçu une balle dans un testicule, mardi soir vers à 22 heures.

Les circonstances du ou des tirs sont encore obscures. La victime se trouvait dans le hall de son immeuble à Malakoff (Hauts-de-Seine), cité Paul-Vaillant Couturier, quand elle a été visée par une arme à feu.

Le projectile a traversé sa cuisse pour terminer dans son slip.

«Il a eu chaud, glisse une source proche de l’enquête. Mais son pronostic vital n’est pas engagé». L’homme a été conduit à l’hôpital dans un état grave.

D’après les premiers éléments de l’enquête, «cela ressemble à une embrouille de voisinage». Le parquet de Paris a confié l’enquête à la PJ des Hauts-de-Seine.

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/hauts-de-seine-une-balle-en-plein-testicule-pour-le-reveillon-25-12-2013-3439245.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/hauts-de-seine-une-balle-en-plein-testicule-pour-le-reveillon/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.N6rvJtb2.dpuf

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 15:04

Jeudi 26 décembre 2013

Geert Wilders : les 10 actions pour stopper l’islamisation de l’Europe

Geert Wilders, le responsable politique néerlandais du parti de la Liberté s’est exprimé le 15 décembre devant la ligue du nord à Turin contre l'union européenne, monstre bureaucratique anti-démocratique et en exposant un plan en 10 points pour stopper l’islamisation de l’Europe :


1. Arrêter le relativisme culturel et inscrire dans la constitution des pays l’origine judéo-chrétienne de la civilisation européenne
2. Arrêter de prétendre que l’islam est une religion. L’islam est une idéologie totalitaire où l’apostasie est condamnée à mort
3. Arrête l’immigration de masse en provenance des pays musulmans
4. Encourager les immigrés à retourner dans leurs pays arabo-musulmans
5. Expulser les criminels étrangers et ceux à double nationalités vers leurs pays d’origine arabo-musulmans
6. Renforcer la liberté d’expression dans la constitution européenne
7. Forcer les minorités extra-européennes à s’assimiler
8. Renforcer la coopération entre les pays européens dans la lutte contre l’islamisation
9. Arrêter la construction de mosquées tant que les pays musulmans interdisent la construction d’églises ou de synagogues. Fermer les mosquées où les prêches incitent à la violence. Fermer les écoles islamiques où les jeunes sont endoctrinés dans la haine et la violence
10. Remplacer les politiques actuels collaborant à l’islamisation par des leaders courageux n’ayant pas peur de
dénoncer la menace

http://revoltes-en-europe.over-blog.com/article-geert-vilders-les-10-actions-pour-stopper-l-islamisation-de-l-europe-121745555.html

Repost 0