Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 15:02
  • REVUE DE PRESSE !

Roumains et Bulgares libres de venir travailler en France et en Europe

Publié le 02/01/2014 à 08:24, Mis à jour le 02/01/2014 à 10:40 |

Depuis hier, Roumains et Bulgares peuvent travailler librement dans l'ensemble de l'UE./Photo DDM.

Depuis hier, Roumains et Bulgares ont le droit de travailler partout en Europe, donc en France.

Plusieurs dirigeants politiques agitent le spectre d’une immigration massive.

L’Europe économique poursuit sa marche.

Désormais, les Lettons payent en euros et, depuis hier, Roumains et Bulgares peuvent travailler librement dans l’ensemble de l’Union européenne.

En France, comme dans huit autres pays - Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Luxembourg, Malte et les Pays-Bas -, ces travailleurs potentiels ne semblent pourtant pas disposés à quitter leur pays pour empocher de meilleurs salaires.

Des sondages montrent qu’une majorité de Roumains et de Bulgares souhaitent rester dans leur pays malgré les salaires bas et le manque de confiance dans la classe politique.

Depuis la chute du communisme (1989), environ trois millions de Roumains et un million de Bulgares ont émigré, pour leur très grande majorité en Espagne et en Italie.

La France et la Grande-Bretagne ont aussi recruté des milliers de médecins et d’aides-soignantes.

Pour autant, cette levée des dernières restrictions sur le marché du travail dans neuf pays de l’UE semble affoler les gouvernements.

En Angleterre, des membres du Parti conservateur ont pressé le Premier ministre, David Cameron, de repousser l’ouverture du marché du travail en estimant que «la vague d’immigrants roumains et bulgares pèsera sur les services publics».

La peur d'une immigration massive

L’Allemagne n’est pas épargnée, où le parti conservateur bavarois - allié de la chancelière Angela Merkel - a exprimé sa défiance contre la levée des restrictions, l’associant à un risque accru «de fraudes aux prestations sociales».

Mais aucune marche arrière n’est possible.

Et la peur d’une immigration massive s’empare des esprits, à gauche comme à droite.

Pourtant en Espagne, pays frappé par la crise, accueille déjà un million de Roumains et de nombreux Bulgares. «La grande majorité des Roumains est très bien intégrée», a déclaré l’ambassadeur d’Espagne en Roumanie.

Dans les métiers de la santé, les écarts de salaires sont assez conséquents : un médecin gagne en moyenne 400 euros par mois en Roumanie ou en Bulgarie.

«Si je pouvais gagner plus en Roumanie, je resterais, car je préfère être dans mon pays et proche de ma famille», a confié Titu Ionut, 32 ans, un ouvrier en construction installé en Espagne.

Pour l’heure, la Commission européenne cherche surtout à calmer le jeu et tempérer les ardeurs populistes, en rappelant que les Roumains et les Bulgares n’ont pas plus de libertés de circuler que tous les nouveaux États membres.

Pour la Commission, cette mobilité s’est toujours soldée «par des effets positifs pour la croissance».

D’ailleurs, Roumains et Bulgares avaient déjà l’autorisation de travailler sans permis dans dix-neuf pays européens et l’interdiction qui pesait dans la plupart des pays du Nord s’est fortement amoindrie.

Pour le Commissaire à l’emploi, Lazlo Andor, restreindre la libre circulation des travailleurs n’est pas la bonne solution pour lutter contre le chômage.

Actuellement, 2 millions d’emplois vacants sont recensés en Europe.

90 000 immigrés en France

La France fait partie des neuf derniers pays de l’Union à lever ces restrictions. John Clancy, porte-parole de la commission européenne, estime «qu’il y a 90 000 citoyens de la Bulgarie ou de la Roumanie déjà installés en France».

La France compte déjà 3 150 médecins roumains, selon l’atlas démographique du Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom), publié en juin 2013.

Plus largement, les métiers déjà ouverts aux Roumains et aux Bulgares représentaient 72 % des offres de Pôle emploi, selon le ministère du Travail.

source et publication: http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/02/1786555-roumains-bulgares-libres-venir-travailler-france-europe.html#xtor=EPR-1

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 14:40

Alors que les élections européennes auront lieu dans près de 6 mois, Causeur enterre déjà l'Europe et, faisant le constat de son échec politique et économique, propose une alternative originale à ce projet : la nation !


Comme l'écrivent Elisabeth Lévy et Gil Mihaely en ouverture de notre dossier central : "La messe est dite : l'Europe, c'est fini ! Toutefois, nous ne sommes pas en train d'annoncer [..] l'explosion en vol de la fusée bruxelloise.

Nous nous contentons de constater ce que n'importe qui peut voir à l'oeil nu : l'Europe politique des pères fondateurs [...] n'est pas advenue et n'est pas près de l'être."


Plusieurs invités apportent leur réflexion à ce dossier :Pierre Manent invite les nations européennes à battre en retraite et le journaliste Jean-Michel Quatrepoint à faire une pause; Elie Barnavi nous fait part de sa croyance persistante dans le projet politique européen ; l'économiste Hervé Juvin vante les bienfaits des frontières et défend l'idée de nation.

Ce qui nous amène vers l'épineuse question de l'intégration, après la remise au premier ministre d'un rapport prônant une "société inclusive".

Avec les contributions d'Elisabeth Lévy, de la démographe Michèle Tribalat et de Jean-Michel Delacomptée.

Source De : newsletter@causeur.fr

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 14:35

Le 1 janvier 2014

Nicolas Gauthier

Journaliste, écrivain.

Nicolas Gauthier est auteur avec Philippe Randa des Acteurs de la comédie politique. 29 € À commander en ligne surfrancephi.com.

Attentats de Volgograd : la piste islamo-saoudienne ?

À quelques semaines des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, Vladimir Poutine pensait avoir – médiatiquement s’entend – mis tous les atouts de son côté avec l’élargissement de l’oligarque escroc Mikhaïl Khodorkovski, des foldinguettes des Pussy Riot et des activistes stipendiés de Greenpeace.

Certains paraissent néanmoins bien disposés à gâcher la fête. Ainsi, le 29 décembre dernier, en gare de Volgograd, une femme se fait exploser au milieu de la foule. Bilan : dix-sept morts et des dizaines de blessés. Le lendemain, toujours dans la même ville, c’est une voiture piégée, avec à son bord un autre kamikaze – un homme, cette fois – qui tue dix passants et en blesse quinze autres. Si l’on en sait peu sur le second terroriste, l’identité de la première, elle, est désormais connue : il s’agit de la veuve d’un chef de guerre du Daguestan, Oksana Aslanova, tué naguère par les troupes russes.

De longue date, la Russie entretient des relations complexes avec ces républiques musulmanes du Caucase, bordant le sud de sa frontière. Persécutées du temps de l’URSS, toutes ont, peu ou prou, réintégré depuis le giron moscovite, Vladimir Poutine leur portant une attention toute particulière : elles offrent à la Russie sa profondeur géographique, lui procurent nombre de minerais rares en échange de la protection de la Rodina, la « Patrie », soit des intérêts croisés et réciproques bien compris.

Ces populations de confession musulmane, évaluées à une vingtaine de millions d’âmes, pratiquent un islam traditionnel, fortement teinté de soufisme ; ce, depuis le VIIe siècle. Ce qui a fait dire, en août 2012, à Vladimir Poutine : « L’islam fait partie intégrante de la société et de la culture russes. » Historiquement exact, malgré de récurrentes poussées de fièvre séparatiste, au Daguestan, donc, et en Tchetchénie, surtout.

Cet équilibre fragile – mais réel –, puisque ayant survécu à l’épreuve des siècles, des puissances telles que l’Arabie saoudite et les USA ne ménagent pas leurs efforts pour le rompre. Ce, depuis longtemps, pour des raisons différentes mais concordantes : rogner l’influence russe et propager celle de cet islam wahhabite, sorte de calvinisme musulman dont l’actuel équivalent chrétien demeure l’évangélisme… américain. Cette alliance qui pourrait passer pour contre-nature (voir à ce sujet l’entretien accordé par Jean-Michel Vernochet le 18 décembre dernier) remonte en fait à 1945 et a trouvé son application pratique durant la guerre d’Afghanistan, en 1979. Contre l’envahisseur soviétique, ce concept nouveau : remise à l’honneur du djihad militaire – dit « petit » djihad, alors que le « grand » consiste à lutter contre ses démons intérieurs –, le tout théorisé par le wahabbisme saoudien, financé par les pétrodollars de Riyad, avec l’appui logistique de la CIA, et mis en œuvre sur le terrain par des brigadistes musulmans venus du monde entier pour chasser l’ennemi impie.

On ne change pas une équipe qui gagne – ou qui perd, c’est selon. Les intérêts américains et saoudiens, eux, n’ont pas changé non plus. On l’a vu en Tchetchénie, en Bosnie et au Daguestan, donc : volontaires arabes, maghrébins, européens, et même chinois, formés par les services américains et financés par l’argent saoudien.

Le résultat ? Une déstabilisation progressive de ces républiques musulmanes, et surtout des ancestrales alliances conclues avec la puissance de tutelle, la sainte Russie éternelle.

Les premières victimes ? Les Russes musulmans qui ont tôt fait savoir, nous apprend le site franco-musulman ajib.fr, qu’ils collectaient de l’argent en masse pour venir au secours des victimes des attentats de Volgograd.

Pour l’instant, Vladimir Poutine, s’il a évidemment ordonné de dénicher les coupables, n’en a pointé aucun du doigt. Alors, oui, l’hypothèse de terroristes manipulés de Riyad en vaut bien une autre. Mais, à l’heure où ces lignes sont écrites, on n’en voit guère de plus plausible.

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/attentats-de-volgograd-la-piste-islamo-

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 13:50

LES PAROLES SONT NÉCESSAIRES, MAIS LES ACTES SONT ESSENTIELS !

Pour une année active de terrain ! Réunion mensuelle, Déjeuners/Débats, Collages et Boitages , Distribution de tract etc....

Prenez des photos de vos actions, le fait de montrer le visage de la résistance est important.

Reprendre le terrain abandonné par le Néo-FN et le RBM !

L’occupation de la rue doit être le préalable à la reconquête par les urnes.


Trop de nos concitoyens sont dans l’ignorance des réalités de ce qui se trame, ou tout simplement se sentent esseulé, ne sachant pas comment réagir, ou ayant peur de réagir parce qu’enfermés dans ce carcan mental de soumission que nous à imposé le discours ambiant.

Toute action visant à faire sauter ce carcan mental doit être soutenue.

Rétablissons le pouvoir du peuple,la vrais démocratie c’est le peuple qui est maître,contre la dictature de Bruxelles et les trahisons de nos élus .

vive la civilisation Européenne et Occidental !

Nous avons entamé l’année dernière notre longue marche de recrutement qui c' est avérée positive pour notre mouvement , elle ne doit pas être interrompue !

Une grande campagne d' Adhésions est lancée !

Pour Adhérer en 2014 au PARTI DE LA FRANCE

Modalités de règlement

Adhésions :

  • Adhésion simple : 30 €
  • Adhésion de soutien : 50 €
  • Bienfaiteur : 100 € (ou plus)

Trois modes de règlement possibles : espèces, chèque ou virement, (le virement peut être mensuel ou trimestriel mais ne peut être inférieur à dix euros).

» Bulletin d'adhésion au format PDF, Une fois complété, renvoyer le bulletin à l'adresse suivante :

Le Parti de la France
6, Allée des Templiers
78860 Saint Nom La Bret
èche

Tel : 09 67 17 81 36 - Fax : 01 41 10 81 36
Email : lepdf@orange.
fr

Souhaitons ensemble que notre peuple continue en 2014 à sortir de la léthargie mortifère dans laquelle il est plongé depuis trop longtemps !

Je souhaite enfin avec tous nos adhérents que vous serez encore nombreux à ce joindre à nous et a soutenir les nôtres dans ces jours à ve
nir !


Les combats à venir sont encore nombreux.



Bon début d'année à tous et à très bientôt dans le Morbihan le 26 janvier !

Cette année nous serons là ! Délégués, Élus, CARL LANG Président du Parti de la France, pour faire entendre votre voix, pour porter les valeurs qui vous et qui nous sont chères.

Pour cela venez nombreux à notre Déjeuner / Débat avec Martine LE HIDEUX le 26 Janvier dans le Morbihan !

A l'invitation des quatres délégués départementaux du PdF et de Jean-Marie Lebraud, délégué régional du PdF pour la Bretagne, Martine LE HIDEUX présidera un déjeuner-débat le Dimanche 26 JANVIER 2014

Martine LEHIDEUX

Conseiller régional de Paris, préside au Conseil régional d'Ile de France le groupe des Nationaux et Indépendants.

Engagée depuis des années dans le combat pour la Vie et pour la Famille, Martine LEHIDEUX a créé le Cercle National des Femmes d'Europe.

Membre fondateur en 1972 du Front National, Martine LEHIDEUX a été de 1994 à 2007 vice-président de ce parti, dans le bureau politique duquel elle a siégé jusqu'à ce qu'elle rejoigne en 2009, lors de sa création, Le Parti de la France.

Député au Parlement européen de 1984 à 1994, Martine LEHIDEUX est conseiller régional d'Ile de France depuis 1992.

Membre du Bureau Politique du PdF.

Avec la présence de Michel MADORE Secrétaire Général du Cercle National des Combattants !

Nos amis de l'UNP, UNC et AFFAA ont les bienvenus !

Pour le déjeuner débats :

La participation aux frais est de 27 €.

RÉSERVATIONS " OBLIGATOIRES " ET RÈGLEMENTS AVANT LE 20 JANVIER 2014

Les chèques faisant foi de réservations !

Attention: Places Limitées !

Pour tous renseignements et réservations :

DANIEL LUCAS Délégués Départemental du PDF et Délégué du C N C 22 !

Tel : 06 65 61 08 62

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr


Co-voiturage possible à partir de Rennes,St Malo, St Brieuc, Quimper, Brest, Lorient


Rassemblons la Droite nationale sur ses valeurs et organisons l’Alliance des Patriotes.

Jean-Marie LEBRAUD, Délégué du Morbihan (56)

Responsable Régional sur la Bretagne

Membre élu du Bureau Politique

Membre élu du Conseil national

Mail : j-m.lebraud@orange.fr

Je compte sur vous, vous pouvez compter sur moi !

Jean-Marie Lebraud


Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Tel : 06 65 61 08 62

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 12:19

Jeudi 2 janvier 2014

Novembre 2013 : 7100 chômeurs de +, malgré 302500 radiations

10 % en plus de radiations administratives

16 600 radiations de + que le mois précédent ( principalement pour "défaut d'actualisation" )

De moins en moins de chômeurs indémnisés, donc d'autant + faciles à sortir des listes, ou qui se découragent et en sortent volontairement.

94 480 offres d'emplois (majoritairement précaires) pour environ 9 500 000 chômeurs et travailleurs précaires et intermittents, y compris les invisibles (détails en bas de page)

Toujours 1 inscrit sur 2 qui ne perçoit aucune indémnité de Pole emploi.

Seuls 2 chômeurs sur 10, sortent des listes pour "reprise d'emploi déclarée".

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Novembre 2013 :

- Défauts d'Actualisation : 208 200, 42,6 % des sorties des list
es.

- Radiations Administratives (les punis) : 43 200, 8,8 % des sorties.

- Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 51 100 et 10,5 % des sorties.

soit 302 500 radiés des listes (61,9 %) pour autres motifs que :

- Stages parking : 42 000, 8,6 % des
sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 35 200, 7,2 % des sorties.

- Reprises d'emploi déclarées : 108 500, ne représentent que 22,2 % des sorties des listes de pôle emploi.

Demandeurs d'emploi par caté
gories :

A : 3 293 000 +0,5 % ( + 5,6 % sur 1 an )
B : 640 400 -3,1 % ( + 4,2 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures
C : 942 700 -0,4% ( + 8,2 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures
D : 281 700 +0,9 % ( + 6,3 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc
E : 378 200 +3,1% ( + 5,6 % sur 1 an ) contrats a
idés etc

TOTAL : 5 536 000 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,9 % sur 1 an, soit 7 100 chômeurs de + par rapport à Octobre.

TOTAL, dom-tom compris : 5 972 100 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de pa
ge )

Quelques chiffres qui parlent :


Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 16,5 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 17,4 % sur 1
an

Chômage des 50 ans et +, + 11,1 % sur 1 an

+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (52,1 %)ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER ...)

Offres d'emploi dispo, dernier chiffre connu : 94 480, jamais il n'y a eu aussi peu d'offres d'emplois.

Le + scandaleux,LES INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

Ne sont pas comptés dans ces 5 972 100 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 409 100 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 290 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 880 900 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.

+ 1 000 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d' accès à emploi adapté.

+ d'1 million de SANS-DROITS, principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe)

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 790€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 621€ par moi
s, si vous ètes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions (veufs, veuves) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n'ont pas encore l'age pour prendre la retraite ou encore percevoir le minimum vieillesse "ASPA" ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parall
èle.


- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable


Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9,5 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/
p...

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-novembre-145497

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 15:20

Bonne année 2014 à tous les patriotes !

Je viens comme il se doit vous souhaiter une bonne année 2014, avec tous les vœux d'usage, pour vous, votre famille et vos proches, au nom du Parti de la France /Bretagne

Souhaitons ensemble que notre peuple continue en 2014 à sortir de la léthargie mortifère dans laquelle il est plongé depuis trop longtemps !

Je souhaite enfin avec tous nos adhérents que vous serez encore nombreux à ce joindre à nous et a soutenir les nôtres dans ces jours à veni
r !


Les combats à venir sont encore nombreux.



Bon début d'année à tous et à très bientôt dans le Morbihan le 26 janvier !

Cette année nous serons là ! Délégués, Élus, CARL LANG Président du Parti de la France, pour faire entendre votre voix, pour porter les valeurs qui vous et qui nous sont chères.

Pour cela venez nombreux à notre Déjeuner / Débat avec Martine LE HIDEUX le 26 Janvier dans le Morbihan !

A l'invitation des quatres délégués départementaux du PdF et de Jean-Marie Lebraud, délégué régional du PdF pour la Bretagne, Martine LE HIDEUX présidera un déjeuner-débat le Dimanche 26 JANVIER 2014

Martine LEHIDEUX

Conseiller régional de Paris, préside au Conseil régional d'Ile de France le groupe des Nationaux et Indépendants.

Engagée depuis des années dans le combat pour la Vie et pour la Famille, Martine LEHIDEUX a créé le Cercle National des Femmes d'Europe.

Membre fondateur en 1972 du Front National, Martine LEHIDEUX a été de 1994 à 2007 vice-président de ce parti, dans le bureau politique duquel elle a siégé jusqu'à ce qu'elle rejoigne en 2009, lors de sa création, Le Parti de la France.

Député au Parlement européen de 1984 à 1994, Martine LEHIDEUX est conseiller régional d'Ile de France depuis 1992.

Membre du Bureau Politique du PdF.

Avec la présence de Michel MADORE Secrétaire Général du Cercle National des Combattants !

Nos amis de l'UNP, UNC et AFFAA ont les bienvenus !

Pour le déjeuner débats :

La participation aux frais est de 27 €.

RÉSERVATIONS " OBLIGATOIRES " ET RÈGLEMENTS AVANT LE 20 JANVIER 2014

Les chèques faisant foi de réservations !

Attention: Places Limitées !

Pour tous renseignements et réservations :

DANIEL LUCAS Délégués Départemental du PDF et Délégué du C N C 22 !

Tel : 06 65 61 08 62

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr


Co-voiturage possible à partir de Rennes,St Malo, St Brieuc, Quimper, Brest, Lorient


Rassemblons la Droite nationale sur ses valeurs et organisons l’Alliance des Patriotes.

Jean-Marie LEBRAUD, Délégué du Morbihan (56)

Responsable Régional sur la Bretagne

Membre élu du Bureau Politique

Membre élu du Conseil national

Mail : j-m.lebraud@orange.fr

Je compte sur vous, vous pouvez compter sur moi !

Jean-Marie Lebraud


Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 15:07

Le premier bébé français de 2014 est arabe. Un signe ? Non, la nouvelle norme !

Posted On 01 jan 2014

By : Hervé Roubaix

Le papa de la petite Nawel, née le 1er janvier 2014, s’appelle Badr El Mansouri et est ancien vice champion de France de cross country.

Sa maman s’appelle Hanane.

Les heureux parents de la petite Nawel habitent Bourg, dans l’Ain.

Nawel, prénom d’origine arabe, signifie don, grâce, faveur.

Le site prenoms.com indique que :

« Depuis maintenant quatorze siècles, la plupart des musulmans, de par le monde, qu’ils soient asiatiques, africains, européens ou américains, ont à coeur de choisir, pour leurs enfants, des prénoms arabes.

Cet attachement plonge ses racines à la source même de l’Islam et reste, pour la diaspora, l’unique témoignage de son identité originelle. »

J’aimerai croire que ce prénom soit réellement l’unique témoignage de l’identité originelle de ce bébé. Hélas, la réalité de tous les jours, la métamorphose, l’islamisation de l’environnement des grandes villes, le voile et la burqa, disent le contraire. Le message politique des musulmans qui s’expriment également. La radicalisation des secondes et troisièmes générations d’immigrés de pays musulmans montre que l’islam européanisé et l’islam fondamental ne sont pas hermétiquement séparés.

Ainsi s’est auto-détruit un peuple qui n’a pas exigé de ses dirigeants qu’ils l’entendent.

Je souhaite néanmoins à Nawel, sans trop y croire, une vie de femme libre, libérée de l’obscurantisme de l’islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.leprogres.fr/ain/2014/01/01/nawel-premier-bebe-de-l-annee

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/01/le-premier-bebe-francais-de-2014-est-musulman-un-signe-non-la-nouvelle-norme/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.eicFL6R6.dpuf

Vous avez aimé l' immigration ? vous aurez aussi l' islamisation !

jmlb

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 13:18

Préparez le 26 janvier à Paris ! " jour de colère "

AUTOCOLLANTS " HOLLANDE DÉMISSION " !

Passer votre commande au : 57 rue de la Bretonnerie, 45 000 ORLEANS,

Guilain de Guenyveau.

5 € les 50 autocollants (pratiques à coller en ville).

Résistance !

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 12:14

Le 1 janvier 2014

Ainsi, François Hollande a dit vrai : le changement, c’est maintenant !

plutôt, aujourd’hui 1er janvier… Comme tous les ans et sous tous les gouvernements, reconnaissons-le.

Oui, les prix changent, comme prévu et annoncé de longue date… Discrète « vaporisation » pour la galerie, mais coup de matraque fiscale pour l’envers du décor de notre vie quotidienne.

Car les augmentations de ce jour de l’An touchent tout le monde directement ou indirectement (à l’exception notable des non-fumeurs, mais les augmentations successives du paquet de cigarettes n’ont jamais attendu l’année nouvelle pour se faire). Timbres, TVA, transports, électricité, santé : rajoutées les unes aux autres, la note est salée pour tout le monde.

On a déjà beaucoup écrit, et beaucoup dénoncé sur Boulevard Voltaire notamment, l’entourloupe du quotient familial : « En passant de 2.000 à 1.500 euros, il va mécaniquement augmenter l’impôt des foyers avec enfants de 13 %.

Le gouvernement a parlé d’un surplus moyen de 64 euros, mais pour certains le surcoût ira jusqu’à 500 euros par enfant », précise le site boursier.com.

Comme pour les fumeurs, notez, seuls les parents sont concernés. Oui, mais ça fait du monde quand même…

Et si le train de vie des familles va en pâtir, le sacro-saint droit à être soigné dans les meilleures conditions, celui dont on nous rebat tant les oreilles à la moindre occasion, va également pâtir du changement socialiste ce 1er janvier 2014, les cotisations de complémentaires santé étant désormais fiscalisées…

Et puis l’augmentation des factures d’électricité (environ 2 %) à laquelle s’ajoutent les variations de TVA (le gaz et l’électricité passent ainsi de 19,6 % à 20 %) ; et puis les transports en commun (3 % de plus en Île-de-France) ; et puis, et puis…

Bon, arrêtons là cet inventaire à la Prévert qui finirait par inciter certains à travailler encore moins, si ce n’est plus du tout, pour faire des économies : dans un moment de découragement ou de gueule de bois d’après-réveillon, on finirait peut-être par se demander si ce principe par l’absurde ne serait pas une solution comme une autre…

D’autant que des « travailleurs », l’Union européenne n’en manque pas, et en ce jour béni des fous qui nous gouvernent, bienvenue aux Bulgares et Roumains, membres de l’UE depuis 2007, désormais libres de venir travailler en France au nom du principe de la libre circulation des travailleurs européens.

Quand on pense que certains nous ont assuré, des décennies durant, que l’immigration était nécessaire, sinon vitale, pour assurer le travail que nous ne voulions plus faire, puis ensuite pour payer nos retraites si confortables, voire pour pallier le vieillissement de nos populations d’origine…

À moins que ce ne soit pour… payer nos impôts ?

Elle est pas bonne, celle-là ?

http://www.bvoltaire.fr/philipperanda/augmentation-des-prix-au-1er-janvier-les-etrennes-du-pere-francois,46077?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8bc225527d-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8bc225527d-30403221

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 12:08

Le 1 janvier 2014

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer.

D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée.

Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire.

Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela le faussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement.

Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine).

Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme.

Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation.

Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager.

Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée.

Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme.

La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs.

On met François Hollande à la Lanterne.

Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

http://www.bvoltaire.fr/renaudcamus/mon-souhait-pour-2014-un-raz-de-maree-de-lalliance-antiremplaciste,46061?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8bc225527d-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8bc225527d-30403221

Le 1 janvier 2014

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer. D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée. Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire. Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela lefaussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement. Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine). Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme. Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation. Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager. Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée. Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme. La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs. On met François Hollande à la Lanterne. Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer. D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée. Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire. Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela lefaussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement. Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine). Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme. Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation. Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager. Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée. Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme. La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs. On met François Hollande à la Lanterne. Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

Le 1 janvier 2014

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer. D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée. Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire. Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela le faussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement. Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine). Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme. Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation. Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager. Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée. Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme. La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs. On met François Hollande à la Lanterne. Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer. D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée. Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire. Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela lefaussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement. Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine). Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme. Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation. Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager. Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée. Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme. La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs. On met François Hollande à la Lanterne. Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

Le 1 janvier 2014

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer. D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée. Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire. Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela le faussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement. Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine). Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme. Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation. Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager. Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée. Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme. La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs. On met François Hollande à la Lanterne. Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

Comment avez-vous réagi aux menaces proférées par Manuel Valls à l’égard de Dieudonné ?

Ah, vous mettez à l’épreuve la cohérence de mes principes, là… M. M’bala M’bala et sa quenelle me soulèvent le cœur, j’étais ravi de les ignorer. D’un autre côté, je suis pour la liberté d’expression, tant qu’il n’y a pas appel à la violence ou diffamation caractérisée. Avec les fines plaisanteries sur Patrick Cohen, on franchit un degré supplémentaire. Le plus affligeant est que tant de gens paraissent trouver tout cela admirable.

Anelka a justifié sa « quenelle » en parlant de son « ami humoriste Dieudonné ». On lui fait un mauvais procès ?

Aucune idée. Ces milieux me sont peu familiers.

À croire François Hollande et son gouvernement, la courbe du chômage serait en train de s’inverser… Un déni de réalité ?

C’est l’ensemble de la vie politique qui est un déni de réalité. Nous vivons dans l’illusion tragique, le théâtre d’ombres. Je me suis permis d’appeler cela lefaussel : réel inversé, règne du faux. La réalité, c’est la colonisation de l’Europe, le Grand Remplacement, la substitution ethnique, la conquête musulmane, le suicide d’une nation.

Quels sont vos souhaits pour l’année 2014 ?

Attendez voir… Colossale manifestation le 26 janvier prochain, avec particulière évidence du refus du Grand Remplacement. Dans la foulée, aux élections municipales, raz-de-marée de l’Alliance antiremplaciste (Union Noniste + Rassemblement Bleu Marine). Béziers devient le laboratoire de la reconquête, les allées de Riquet sont les Champs-Élysées du nouvel anticolonialisme. Triomphe noniste aux européennes, non seulement en France mais dans tous les pays du continent en cours de colonisation. Nouvelle majorité antiremplaciste au Parlement européen, changement radical de la politique communautaire à propos de l’immigration, dénonciation des traités et conventions forçant les nations à subir passivement l’invasion ou à l’encourager. Les travaux reprennent vivement pour l’adoption d’une Constitution européenne de type confédéral, avec un président élu, une armée forte, une stricte répartition des pouvoirs entre la Confédération et les États membres, une importance fondamentale accordée à la culture commune européenne, avec restauration des études latines et grecques et consécration solennelle des racines celtes, gréco-latines, juives, chrétiennes et libre-penseuses de notre civilisation.

En France, pendant ce temps, le gouvernement est tombé, vous pensez bien. Des élections législatives anticipées se tiennent à la rentrée. Le Parti socialiste conserve quelques sièges dans les territoires occupés malgré la forte concurrence des candidats remplaçants, colonialistes et communautaristes, dont les élus voient toutefois leur élection invalidée pour inconstitutionnalité de leur programme. La droite remplaciste est laminée, malgré des palinodies de dernière minute qui n’ont pas trompé les électeurs. On met François Hollande à la Lanterne. Une forte majorité nono-mariniste, à peine au pouvoir, abolit le droit du sol, rétablit ladite « double peine », prive de la nationalité française ceux qui l’ont reniée publiquement, coupe les subventions des associations remplacistes, rédige une charte de ce qui est français et de ce qui ne l’est pas et répudie toute égalité entre ceci et cela, abroge les lois natalistes qui ont été un formidable facteur de substitution ethnique, crée un ministère du Retour, accroît de toutes les façons concevables les différences de droits entre citoyens et non-citoyens, interdit les prélèvements fiscaux supérieurs à 33 % des revenus, supprime les départements et les régions, rétablit les provinces, alloue des lycées à une éducation réformée au prorata des professeurs, des élèves et des parents d’élèves volontaires, crée une chaîne de radio et une chaîne de télévision dévolues à la culture, trace une carte des zones protégées avec rigoureuse interdiction de construire, entame la désignalisation, inaugure les leçons d’in-nocence à l’école, etc.

Repost 0