Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 06:25

samedi, 04 janvier 2014

Chronique de la France asservie et résistante...

Robert SPIELER

RIVAROL N° 3122

du 24 décembre 2013 au 8 janvier 2014

Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris, a incontestablement un problème d’ordre métaphysique avec le métro. Je l’avais déjà évoqué dans un précédent numéro de RIVAROL. Dernier épisode : dans la cadre de la campagne pour les municipales à Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet s’en est pris à des journalistes qui souhaitaient la suivre dans le métro, jeudi 12 décembre, en leur lançant juste avant d’arriver sur le quai du métropolitain : « Non, mais, là vous me faites chier. Vous allez pas me suivre quand même ?! »

NKM : LA BOURGEOISE BOBO PÈTE LES PLOMBS

NKM prenait une nouvelle fois le métro, avec son attachée de presse et son photographe personnel, avec visiblement l’objectif de faire “peuple”. Sa collaboratrice faisait, paraît-il, barrage pour éviter que les photographes ne prennent de NKM une image trop compromettante (du style en compagnie de richards dans le métro), alors qu’elle se voulait sans doute dans « un moment de grâce », proche des prolétaires. Faisons court : le photographe Sébastien Calvet le rapporte sur son blog : « Comme d’habitude, filmer et photographier un politique français en campagne, NKM ou un autre, c’est filmer et photographier un artifice. » Un artifice, on ne saurait mieux dire… Quand viendra l’heure du bilan, la campagne municipale NKM méritera d’être étudiée dans toutes les bonnes écoles de communication politique comme l’exemple-type de ce qu’il ne faut pas faire. Apostropher des journalistes grossièrement, comme on le ferait avec des gens de maison à sa botte, comme le ferait une grande bourgeoise arrogante, peut coûter cher… Aux Etats-Unis, qui, nonobstant leurs défauts, ne plaisantent pas avec la liberté de la presse, NKM serait déjà crucifiée… Les journaux l’auraient agonie d’injures. Pas en France… Les journalistes sont hautement déférents à l’égard des supposés “Républicains”. Pour ce qui concerne l’« extrême droite», c’est évidemment une autre histoire. Ceci dit, NKM est en très mauvaise position.

ZUT, ENCORE UN ARBRE FRANC-MAÇON ABATTU…

Il avait pourtant été replanté dimanche, l’« arbre de la laïcité » de la ville d’Angers, qui venait d’être exterminé. Il vient d’être abattu de nouveau dans la nuit de lundi à mardi, place Lorraine, juste en face de la mairie. Au pied de cet arbre coupé, les passants peuvent lire en rouge : « A quand la séparation entre la Franc-Maçonnerie et l’Etat ? » Les temps sont durs pour les frères trois points. L’arbre avait été planté en présence d’un grand maître du Grand Orient de France, le 9 décembre, jour anniversaire de la loi de séparation de l’Église et de l’État. On ne respecte plus rien…

SACRÉE CHRISTINE BOUTIN ! LE NOUVEL OBS S’EN ÉTRANGLE D’INDIGNATION

Christine Boutin, opposante au mariage homosexuel, a réitéré surTwitter ses ignobles provocations. Dans un message, elle a félicité la Croatie, l’Australie et l’Inde d’interdire l’union entre personnes de même sexe. Le Nouvel Obs. n’en peut plus. « Son obsession pour les homosexuels est maladive », écrit-il, dénonçant la façon dont elle s’était moquée, « de façon ignoble», de la double mastectomie d’Angelina Jolie. La pauvre Cricri est accusée par l’hebdo de référence des bobos de gauche d’avoir « un état d’esprit revanchard et étroit qui l’anime depuis (trop) d’années ». En d’autres termes, une petite euthanasie ne lui ferait pas de mal…On aime les indignations de nos bobos. Exemple : « Qu’elle puisse se réjouir, en faisant l’amalgame avec le mariage homo (ce qui n’a rien d’innocent venant de sa part), que l’Inde ait choisi de repénaliser l’homosexualité et d’en faire un crime passible d’une amende et de dix années d’emprisonnement, c’est tout simplement scandaleux. Cela relève de l’homophobie la plus odieuse ». En attendant, le député UMP de Paris, Bernard Debré, médecin et chirurgien, a émis le souhait « qu’un psychiatre l’examine » (Christine). Et puis, le site bobo évoque le « Moyen-Age, époque bénie où Christine Boutin aurait certainement aimé vivre… » En allemand, il y a cette phrase : « Viel Feind, viel Ehre ». (Beaucoup d’ennemis, beaucoup d’honneur). Courage, Cricri !

MARION MARÉCHAL-LE PEN N’A PAS “UNE CONCEPTIONETHNICISTE DE LA FRANCE

Marion Maréchal Le Pen était, il y a quelques jours, l’invitée de Bourdin sur RMC-BFMTV. Ce dernier lui rappelait les propos de Jean-Marie Le Pen en 1996 sur « l’inégalité des races ». Le député FN du Vaucluse a répondu : « Je ne crois pas en cela car je n’ai pas une conception ethniciste de la France. Je considère que la France est un miracle historique composé de peuples très différents du monde entier (sic !), avec des cultures très différentes et que le miracle de la République française c’est d’unir par un destin commun, par les valeurs de la République (resic !), des peuples qui ont des cultures, des modes de vie, des langues, des couleurs de peau différents. Je n’ai aucun souci avec ça, j’ai simplement des exigences simples : à Rome, fais comme les Romains », a poursuivi Marion Maréchal-Le Pen. Le problème est que les musulmans en France ne feront pas comme les Romains à Rome… Elle a cependant relevé qu’«aujourd’hui, l’immigration professionnelle, c’est 10 %. La majorité de l’immigration est familiale à travers le regroupement familial, […] à bas niveau socio-professionnel alors même qu’on est en phase de désindustrialisation. D’un côté, on importe une main-d’œuvre, de l’autre l’emploi censé correspondre à cette main-d’œuvre disparaît. L’immigration vient grossir les rangs du chômage, crée une tension sur le marché du travail, tire les salaires à la baisse », a poursuivi la responsable frontiste. Très bien ! Mais qu’en est-il de Nelson Mandela ? Elle s’est prudemment démarquée de Bruno Gollnisch, qui a reproduit sur son site un texte qu’il avait écrit en 2013, dans lequel on peut notamment lire que durant l’apartheid, « le régime afrikaner était de loin un moindre mal ». « Je ne suis pas du tout d’accord avec ces propos. […] L’apartheid était un ordre social totalement injuste », a-t-elle affirmé. Voilà où en est malheureusement le camp national. Et sa tante est encore cent fois pire. Tout commentaire est superflu.

UNE ÉLUE SOCIALISTE D’ORANGE REJOINT JACQUES BOMPARD

Marcelle Arsac, élue municipale socialiste, s’est en effet ralliée au député-maire Jacques Bompard, ex-Front national et désormais Ligue du Sud. Selon Le Parisien, la socialiste sera présente « en position éligible » sur la liste de Bompard aux municipales au mois de mars. Bien entendu, les socialistes s’indignent, le candidat officiel Malek Addala lui reprochant «l’opportunisme poussé à son paroxysme ». Et il l’accuse d’avoir négocié son ralliement en échange d’ « un poste d’adjoint à l’éducation », la qualifiant de « femme aigrie, qui a été candidate à plusieurs élections du PS et qui ne les a jamais obtenues ». L’élue socialiste a expliqué qu’elle n’avait « aucune autre prétention que d’être une élue locale, de défense de la ville ». Cela peut certes paraître comme un « bon coup médiatique » pour Jacques Bompard. Mais est-ce raisonnable ? Mon assez longue expérience politique me démontre que les ralliements d’ex-adversaires finissent toujours par des trahisons. Qui a trahi, trahira…Je vous l’assure : ça ne marche jamais… Une autre réalité que j’ai pu observer et que j’ai déjà évoquée dans ces colonnes : le ralliement à un groupe d’un élément “modéré” entraîne immanquablement le groupe vers la modération, les compromis puis la compromission, par peur de perdre un nouveau rallié, ce qui est mortifère pour une structure de combat. J’espère me tromper pour ce qui concerne Orange. Nous verrons bien…

LES CAFARDS DES SITES SIONISTES

Le site sioniste Dreuz.Info livre une galerie de photos de supposés néo-nazis quenelleurs, reprises du site de Dieudonné, qu’il conviendrait sans doute d’exterminer au Zyklon B. Il lance un appel au Peuple : « Aidez-nous à localiser ces joyeux lurons qui se font prendre en photo en train de faire des quenelles. » Il ajoute : « Toute la mouvance Dieudonné repose sur une hypocrisie simple et simpliste : réveiller, encourager, exacerber la haine des Juifs, les insulter, piétiner la douloureuse mémoire de la Shoah, tout en feignant l’innocence, le droit à l’humour, la liberté d’expression ou une évasive révolte contre la société et “ceux d’en haut”, et en jouant les vierges effarouchées si l’on a le toupet de les dénoncer. » Et pour dénoncer, ils savent dénoncer ! On se croirait revenus aux heures les plus sombres de l’Histoire. Houlà, il valait mieux ne pas les avoir pour voisins, en ces périodes troublées ! Ils dévoilent en effet sur leur site les photographies de ces “quenelleurs” dont le « choix de photo ne laisse aucun doute sur leurs sentiments envers les juifs », lançant cet appel émouvant : « Il est donc de notre devoir de montrer. Nous exposons leurs visages, aidez-nous à retrouver leurs noms ». Cafards !

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici

17:00 Publié dans Chronique de la France asservie et résistante / http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/01/04/chronique-de-la-france-asservie-et-resistante-5262597.html

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 16:16

Tout ça, pour ça !

Le renseignement américain est pessimiste sur l’avenir de l’Afghanistan

3 janvier 2014 – 16:04

Un National Intelligence Estimate (NIE) est un document classifié qui synthétise les évaluations des 16 services de renseignement américains sur des questions liées à la sécurité des Etats-Unis.

Le dernier en date a été évoqué par le Washington Post et concerne l’évolution de l’Afghanistan. Et le moins que l’on puisse dire est que les services de renseignement américains ne font pas preuve d’un optimisme débordant.

Cela étant, ce qui leur a souvent été reproché lors de la publication de précédents NIE ayant trait à la situation afghane.

Quoi qu’il en soit, ces estimations vont à-rebours du discours officiel qui, pour le coup, semble faire un excès d’optimisme. Comme souvent, la vérité doit être entre les deux…

Que dit ce NIE? Si l’on en croit le Washington Post, les gains obtenus sur le terrain face à l’insurrection seront perdus dans les trois ans suivants la fin de la mission de l’Otan en Afghanistan.

Et dans le cas où l’accord bilatéral de sécurité (BNS) ne serait pas rapidement signé entre Washington et Kaboul – le président Karzaï traîne des pieds pour le ratifier alors que l’assemblée traditionnelle afghane, la Loya Jirga, a donné son accord – le rapport prédit que l’Afghanistan sombrerait rapidement dans le chaos.

“En l’absence d’une présence et de soutien financier continus, l’évaluation du renseignement suggère que la situation risque de se détériorer très rapidement”, a indiqué un responsable américain qui a lu le rapport, lequel a été critiqué pour n’avoir pas assez pris en compte les progrès accomplis par les forces de sécurité afghanes.

Sauf que ces dernières ne donnent pas l’impression, justement, d’avoir réalisé des gains significatifs, dans la mesure où elles subissent de trop lourdes pertes face à l’insurrection.

En outre, elles manquent d’appuis aériens (hélicoptères en particulier), ce qui donne encore davantage de latitude aux talibans et à leurs alliés pour opérer.

Aussi, l’insurrection tend à consolider ses positions dans les zones les plus reculées tout en étendant son influence.

A Tagab, ancienne zone de responsabilité française, les tribunaux des taliban sont désormais plus populaires que les institutions judiciaires afghanes, d’après un récent reportage diffusé par l’AFP.

En attendant, le pessimisme des services américains est partagé par le chef du Renseignement militaire russe (GRU), le général Igor Sergoun.

En mai dernier, il avait en effet estimé que “la situation précaire en Afghanistan présentait un danger sérieux pour la stabilité internationale” et qu’il fallait “s’attendre au renforcement de l’influence islamique des talibans suite à la réduction des troupes étrangères”.

Le territoire afghan “possède déjà un vaste réseau de camps d’entraînement terroristes, y compris de formation des kamikazes.

Les talibans ont noué des liens étroits avec des organisations terroristes internationales.

Les combattants de ces organisations pourront aller dans n’importe quel point chaud de la planète après avoir reçu une formation au combat en Afghanistan”, avait-il aussi expliqué.

http://www.opex360.com/

Le renseignement américain est pessimiste sur l’avenir de l’Afghanistan

Un National Intelligence Estimate (NIE) est un document classifié qui synthétise les évaluations des 16 services de renseignement américains sur des questions liées à la sécurité des Etats-Unis.

Le dernier en date a été évoqué par le Washington Post et concerne l’évolution de l’Afghanistan. Et le moins que l’on puisse dire est que les services de renseignement américains ne font pas preuve d’un optimisme débordant. Cela étant, ce qui leur a souvent été reproché lors de la publication de précédents NIE ayant trait à la situation afghane.

Quoi qu’il en soit, ces estimations vont à-rebours du discours officiel qui, pour le coup, semble faire un excès d’optimisme. Comme souvent, la vérité doit être entre les deux… Que dit ce NIE? Si l’on en croit le Washington Post, les gains obtenus sur le terrain face à l’insurrection seront perdus dans les trois ans suivants la fin de la mission de l’Otan en Afghanistan.

Et dans le cas où l’accord bilatéral de sécurité (BNS) ne serait pas rapidement signé entre Washington et Kaboul – le président Karzaï traîne des pieds pour le ratifier alors que l’assemblée traditionnelle afghane, la Loya Jirga, a donné son accord – le rapport prédit que l’Afghanistan sombrerait rapidement dans le chaos.

“En l’absence d’une présence et de soutien financier continus, l’évaluation du renseignement suggère que la situation risque de se détériorer très rapidement”, a indiqué un responsable américain qui a lu le rapport, lequel a été critiqué pour n’avoir pas assez pris en compte les progrès accomplis par les forces de sécurité afghanes.

Sauf que ces dernières ne donnent pas l’impression, justement, d’avoir réalisé des gains significatifs, dans la mesure où elles subissent de trop lourdes pertes face à l’insurrection. En outre, elles manquent d’appuis aériens (hélicoptères en particulier), ce qui donne encore davantage de latitude aux talibans et à leurs alliés pour opérer.

Aussi, l’insurrection tend à consolider ses positions dans les zones les plus reculées tout en étendant son influence. A Tagab, ancienne zone de responsabilité française, les tribunaux des taliban sont désormais plus populaires que les institutions judiciaires afghanes, d’après un récent reportage diffusé par l’AFP.

En attendant, le pessimisme des services américains est partagé par le chef du Renseignement militaire russe (GRU), le général Igor Sergoun. En mai dernier, il avait en effet estimé que “la situation précaire en Afghanistan présentait un danger sérieux pour la stabilité internationale” et qu’il fallait “s’attendre au renforcement de l’influence islamique des talibans suite à la réduction des troupes étrangères”.

Le territoire afghan “possède déjà un vaste réseau de camps d’entraînement terroristes, y compris de formation des kamikazes. Les taliban ont noué des liens étroits avec des organisations terroristes internationales. Les combattants de ces organisations pourront aller dans n’importe quel point chaud de la planète après avoir reçu une formation au combat en Afghanistan”, avait-il aussi expliqué.

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:34

La société multiculturelle, faux nez de l’islamisation de la France

Publié le 4 janvier 2014 par André Galileo - Article du nº 336

Le but ultime de l’islam en France, est de refonder notre nation à son seul profit.

Il suffit de se promener sur les sites web musulmans, en français, pour découvrir leurs buts et les moyens pour eux d’y parvenir.

A l’exemple de Safiya Mezianice (saphirnews.com) se présentant comme une citoyenne française de confession musulmane et militante associative. Qui livre un texte ô combien révélateur : « Quel « vivre ensemble » à promouvoir en France aujourd’hui ? »

Mais qui vous demande quelque chose, madame ?!

Ce texte commence par du miel mais très vite bascule vers des relents machiavéliques : « S’il est bien une condition fondatrice pour la vie en société, le vivre ensemble permet de construire du lien entre les êtres humains et, dans le même temps, promeut la paix sociale. »

Humm ! Comme c’est beau ! Mais plus loin : « Aujourd’hui plus qu’hier, dans une France en crise, les tensions sociales et les crispations identitaires qui en découlent creusent le fossé entre les citoyens mêmes et, plus que jamais, entre les politiques et ceux qu’ils sont censés représenter. Il est d’ailleurs le thème récurrent du débat politique national, posé non pas en termes positifs mais par la division que suscite le débat sur la laïcité alors même que son idée originelle définit ce qu’est le vivre ensemble, dans un cadre de respect et de tolérance d’autrui. »

Donc, pour cette dame, c’est la crise sociale qui engendre les « crispations identitaires » et un « débat négatif sur la laïcité. »

Le discours exact de la clique médiatico-politique bien pensante au pouvoir depuis 30 ans.

Mais madame… Jusqu’à il y a 30 ans, aucun débat sur la laïcité ne prévalait en France ! Car l’immigration de millions de chrétiens de toute l’Europe (Italie, Espagne, Portugal, Pologne, etc.) n’a jamais posé de problème de laïcité. Personne en France ne se posait de questions sur le bien fondé de la laïcité. Personne, à l’arrivée pourtant massive, de ces populations n’a remis en question notre vivre ensemble !

Ce problème n’est apparu qu’à l’arrivée massive de populations musulmanes et de leurs revendications toujours plus nombreuses, d’accommodements à nos croyances, à nos coutumes, à notre vivre ensemble, ainsi qu’à nos lois !

Dois-je vous rappeler que vous et vos coreligionnaires avez immigré dans un pays à dominance chrétienne ?

Mais continuons ce texte, car maintenant le vrai visage va apparaitre : « Dans ce contexte social tendu, comme le démontrent plusieurs études sociologiques, le discours politique sur l’immigration et l’instrumentalisation de la laïcité servent de façon significative à stigmatiser une religion (l’islam) ou plus récemment une ethnie particulière (les Roms) et mettent à mal la cohésion sociale. Les difficultés à vivre ensemble seraient ainsi inhérentes à des populations particulières qui ne seraient pas à même de partager des idées communes ou un espace commun. »

Oui madame je l’affirme haut et fort, les deux populations que vous évoquez démontrent depuis des années leur incapacité à s’intégrer, et pour certains un refus catégorique, nul ne peut le contester !

A part des illuminés tel Alain Touraine que vous prenez en exemple, continuons : « Le débat ainsi posé nous amène à la question qu’Alain Touraine pose dans son livre : pourrons-nous vivre ensemble, égaux et différents ? »

Et bien non, madame, non ! L’on ne peut pas ! Mais surtout les Français historiques ne le veulent pas, ne vous en déplaise ! Sauf ceux qui éprouvent une haine de soi qui laisse pantois les plus honnêtes et patriotes de nos citoyens !

Car de l’homogénéité naît l’harmonie et de la différence le chaos !

Mais continuons puisque nous arrivons peu à peu à leurs désirs les plus crus, qui sont de transformer notre société à leurs profits : « En plus de respecter les règles de vie sociales de base, il propose (Alain Touraine) deux transformations fondamentales : celle de l’individu en devenant Sujet de son histoire et, dans un second temps, celle des institutions pour initier un changement de vie social sur le mode de la société multiculturelle. »

Voilà donc les deux mamelles du combat insidieux contre notre nation et notre peuple ! La transformation de « l’individu en vulgaire sujet… » Tel le serf courbant l’échine devant son seigneur.

En clair pour ces gens-là ! La transformation du citoyen français historique en une sorte de zombie subissant sans se plaindre, une histoire imposée par une minorité, qui lui explique comment bien penser et passant par la transformation de ses institutions multimillénaires en un chaos multiculturel étranger à ses mœurs et ses coutumes.

Mais continuons dans ce délire : « Ainsi, de sa valeur « symbolique » aux réelles conditions de sa mise en implication, il existe plusieurs façons d’instaurer le vivre ensemble. Car il n’est pas inné, il s’apprend et se construit. »

Il est clair madame, que vous n’entendez rien au vivre ensemble qui prévaut depuis 1500 ans dans notre France, puisqu’il vous faut, vous et vos congénères apprendre, afin de vous construire, une laïcité depuis longtemps assimilée par vos accueillants et qui n’est certes pas innée dans les pays arabo-musulmans.

Donc, au lieu de susciter de l’aide pour vous adapter, par facilité mais surtout par idéologie islamique vous souhaitez que nous, nous transformions notre vivre ensemble en votre faveur !

Cela est un peu fort de café !

Mais vous évoquez encore une fois un penseur afin de légitimer vos revendications infondées : « Face au renforcement de l’individualisme et l’affaiblissement du lien social dans la société moderne, Edgar Morin évoque une « crise des fondements éthiques » et propose de redéfinir le monde dans lequel nous souhaitons vivre. »

Mais madame, le monde dans lequel vivaient jusqu’à il y a 30 ans les Français historiques, leur convenait parfaitement !

Nous ne vous avons pas attendue pour apprécier ce magnifique pays aux diverses régions, qui malgré certaines différences de vie nous unissait.

Continuons par une apothéose des délires multiculturels : « La coordination « par le bas » permet de reconstituer le tissu social, les défis communs à l’échelle de l’individu comme de la société nous appellent à promouvoir des valeurs telles que la solidarité, le dialogue et la compréhension mutuelle. »

Voilà donc le cœur de votre sujet, coordonner « vers le bas, » le tissu social français afin de le déconstruire ! De le mettre à bas, comme le plus vil des patrons réactionnaires !

Et en enfonçant le clou vous déclarez : « Dans l’esprit du respect des cultures et des religions (mais en priorité la vôtre bien sûr !), Il nous faut apprendre à (ré) organiser notre vie commune, et ceci passe inexorablement par la citoyenneté comme étant la prise de conscience individuelle et collective d’implications pour une refonte totale de notre société. »

Bien sûr, dans votre conception, « la refonte de notre société, » mais ce n’est pas notre ambition ! « Vers une société multiculturelle ! » Mais pour qui nous prenez-vous ?! Nous avons déjà une société homogène !

Je vous cite encore dans votre volonté de nous discriminer et nous criminaliser : « Le constat de certains politiques établirait que lesFrançais connaissent des difficultés quant à leur capacité à vivreensemble en se basant sur la thèse du « choc des civilisations ». Le modèle français actuel connaît des limites (échec des politiques d’immigration, augmentation des discriminations envers les minorités…). Cependant, nous pouvons explorer le multiculturalisme comme solution qui prendrait en compte la préservation de l’identité nationale et l’affirmation de la diversité culturelle propre aux individus qui composent la société française. »

Mais merde ! Nous vivons très bien ensemble et sans vous !

« Il serait tout à fait judicieux de gérer les différences culturelles, ethniques et religieuses au-delà du prisme de l’assimilationnisme. »

JE VOUS LE DIS UNE DERNIERE FOIS ! ASSIMILEZ-VOUS, OU QUITTEZ LA France !

Je ne peux, sans un haut le cœur, continuer de vous rendre le reste de cette diatribe anti-française ! Allez, et lisez par vous-même pour vous faire une idée !

La bataille pour notre vivre ensemble est pratiquement perdue si nous continuons à héberger en notre patrie les germes de la guerre civile qui s’annonce.

A bon entendeur salut !

André GALILEO

http://ripostelaique.com/la-societe-multiculturelle-faux-nez-de-lislamisation-de-la-france.html

Les socialistes se livrent à une gigantesque opération de division des Français

Publié le 4 janvier 2014 par Max Leroy - Article du nº 336

On les voit venir avec leurs gros sabots, les socialistes de nos malheurs.

Jusqu’aux municipales, et même jusqu’aux européennes, ils vont s’ingénier à trouver du racisme partout pour pouvoir effectuer, ainsi que les media à leurs bottes, un amalgame rapide avec l’extrême droite, sous entendu pour eux le FN, afin d’associer ce parti au racisme, à l’antisémitisme. Cela devrait permettre selon eux d’endiguer la montée du FN qu’ils redoutent par dessus tout.

Si nos ministres pensent que Dieudonné est antisémite et qu’il faut interdire ses spectacles, ils devraient aussi interdire toutes les TV et radios de France qui sont ouvertement pro palestiniennes et antisionistes. Soutenir à tour de bras un peuple qui souhaite la disparition d’Israël devrait être interdit en France.

Il ne se passe pas quinze jours sans que nos ministres sortent de leurs tiroirs des sujets sans aucun intérêt pour la situation économique, pour l’emploi, le pouvoir d’achat et la sécurité, mais offrant l’immense avantage de diviser les Français et les rendre incapables de se mobiliser contre eux.

Après le mariage pour « tous », il y a eu la théorie du genre imposée à nos enfants qui par ailleurs sont vivement autorisés à oublier l’histoire de France. Puis nous avons « bénéficié » de la pénalisation de ceux qui utilisent les prostituées et surtout pas le contrôle accru des proxénètes. Ils vont remettre sur la table la PMA, la GPA, l’euthanasie, la dépénalisation du cannabis, qui n’aura aucun effet sur les accidents de la route. C’est promis. Notre garde des sceaux veut mettre la zizanie chez les avocats en supprimant leurs interventions pour les divorces par consentement mutuel afin de désengorger les tribunaux. Cette personne ne s’est pas demandée si, au « pays des droits de l’homme », les tribunaux n’étaient pas submergés par des procès intentés à l’initiative d’associations pseudo anti racistes.

Les socialistes lorsqu’ils ne sont pas au pouvoir nous parlent de leur parti qui, lui, rassemble !

Avec ce dernier gouvernement nous assistons à la plus vaste opération de division des Français depuis le début de la cinquième république !

Max Leroy

http://ripostelaique.com/les-socialistes-se-livrent-a-une-gigantesque-operation-de-division-des-francais.html

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:23

Moral des Français au plus bas, et pompiers victimes d’un guet-apens lors du réveillon. Aucun rapport ?

Posted On 04 jan 2014

By : Jean-Patrick Grumberg

Cela se passe dans le quartier du Neuhof à Strasbourg. Deux sapeurs-pompiers ont échappé à un guet-apens la nuit du réveillon.

Appelés vers minuit pour un feu d’appartement, il s’est vite avéré qu’il s’agissait d’une fausse alerte destinée en réalité à un commettre ce qu’il faut bien appeler par son nom : un nouveau genre d’attentat terroriste.

Arrivé rue Schach, le véhicule des pompiers a été bombardé de pierres et de mortiers par une cinquantaine de terroristes cagoulés.

Et l’on apprend ce matin que 7 Français sur 10 sont pessimistes pour l’avenir, le niveau le plus bas depuis une vingtaine d’années. (seuls les imbéciles heureux proches du PS sont optimistes).

Le moral des Français est au plus bas selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France.

C’est 14 points de moins depuis la dernière étude, réalisée l’été dernier, et -19 points en un an. Une chute vertigineuse dont les spécialistes des plateaux télé trouveront sans doute des causes alambiquées en évitant soigneusement d’aborder les vraies.

« Dans ce contexte très dégradé, la confiance dans le gouvernement se situe assez logiquement à un très faible niveau », relève l’Ifop.

« Seules 13% des personnes interrogées disent ainsi faire confiance au gouvernement au sujet de l’augmentation du pouvoir d’achat et 20% concernant la lutte contre le chômage. »

Et dans les racailles, les Français ont-ils confiance dans les racailles ? Parce qu’avec cette magnifique immigration arabo-musulmane et noire musulmane de remplacement, il serait temps de commencer à les aimer, ces porte-chance.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/01/03/des-pompiers-victimes-d-un-guet-apens-lors-du-reveillon

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/01/moral-des-francais-au-plus-bas-et-pompiers-victimes-dun-guet-apens-lors-du-reveillon-aucun-rapport/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.wab3Awjq.dpuf

ET AUSSI

Un grand-père de 80 ans molesté par une voleuse le soir du Nouvel An

Posted On 03 jan 2014

By : Gaïa

Des contusions partout, des yeux au beurre noir, des hématomes… Daniel Martin, un grand-père de 80 ans, a été tabassé le soir du Nouvel An par une voleuse qui s’était introduit chez lui.

Daniel Martin, un Ecossais de 80 ans, a passé son Nouvel An à l’hôpital. Ce grand-père et même arrière-grand-père s’est fait tabasser par une voleuse en rentrant chez lui après le réveillon. Résultat : le pauvre homme se retrouve couvert de bleus et n’a rien pu faire pour se défendre…

L’agression s’est déroulée juste après qu’il soit rentré chez lui à Easterhouse, près de Glasgow, aux alentours de 00h30. Vers 2h30 du matin, il entend quelqu’un qui veut entrer dans sa maison. Il ne réagit pas, pensant qu’il s’agit de quelqu’un de sa famille. C’est alors qu’il se rend compte que c’est une voleuse, il tente de l’arrêter, mais elle s’en prend à lui et commence à le molester. L’homme tombe au sol.

Agnes, la fille de Daniel, passe par là et se retrouve nez à nez avec la voleuse. « Je lui ai demandé ce qu’elle faisait là. Elle m’a répondu : « C’est mon beau-père ». « Non, ça ne l’est pas, c’est mon père ! », rapporte le Mirror. Agnes a alors essayé d’attraper la femme, qui s’est enfuie. Elle a ensuite été rattrapée par David McMahon, le mari d’Agnes, ainsi que d’autres membres de la famille.

Pendant ce temps, police et ambulances arrivent pour prendre en charge le vieil homme, qui a été transporté jusqu’au Glasgow Royal Infirmary.

La famille, sous le choc de cette agression, a aussi dû subir le fait que la voleuse était hospitalisée juste à côté du grand-père. Agnes prévient les médecins de ce qu’à fait cette dame… Mais lui disent qu’elle est partie, fuyant ainsi la police.

Les policiers se sont mis à sa recherche et un suspect a été arrêté : une femme de 29 ans. Daniel, lui, est blessé, mais heureusement, ses jours ne sont pas en danger.

http://www.sudinfo.be/893423/article/actualite/faits-divers/2014-01-02/un-grand-pere-de-80-ans-moleste-par-une-voleuse-le-soir-du-nouvel-an

© Gaïa pour www.Dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/01/un-grand-pere-de-80-ans-moleste-par-une-voleuse-le-soir-du-nouvel-an/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.ibuuPikw.dpuf

Commentaire

lumafo

Ils s’attaquent aux pompiers. Ils s’attaquent à des hommes courageux prêts à sacrifier leur propre vie pour sauver d’autres vies.

L’esprit musulman a pris le dessus dans ces quartiers.

Car la notion du bien et du mal disparait chez le musulman aussitôt qu’il se trouve devant un koufar ou un non-musulman.

Fût-il un homme de bien, le musulman jugera que ce dernier mérite tout le mépris que seul l’islam sait étaler aux yeux du monde.

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:16

CÔTES-D'ARMOR

Réactions sur la visite de Manuel Valls !

Plérin. Manuel Valls en visite jeudi

3 janvier 2014 à 05h39 - 19 réaction(s)

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, devrait passer par les Côtes-d'Armor jeudi, dans l'après-midi. Dans le cadre d'une nouvelle visite en Bretagne, le ministre de l'Intérieur devrait inaugurer officiellement le commissariatde Plérin, qui a basculé dans le giron dans la police nationale en septembre dernier.

  • 19 réactions
  • gec
    Ploufragan
    Ploufragan ville la plus à gauche de l'agglomération de St Brieuc a eu une importante gendarmerie .Alors qu'un certain Nicolas Sarkozy était ministre de l'intérieur on a installé dans un premier temps un commissariat dans les locaux de cette gendarmerie avec un effectif réduit ( alors qu'on avait promis l'équivalent ) puis on a eu droit à une permanence dans un ancien petit commerce minuscule et maintenant les quelques policiers qui font bien leur travail sont hébergés dans une petite maisonnette près de la mairie , permanence ouverte de temps en temps.
    Alors " Jeanot " que je lisais avec intérêt il fut un temps , êtes vous le même pseudo ?
    Ajouté le 04 janvier 2014 à 12h42 - Signaler un
    abus
  • jeanot
    le bon wagon du moment
    Parcourez un peu les réactions des parties concernées sur toutes ces communes, c'est édifiant !
    Et je persiste, Plérin est une commune rurale "dortoir" qui bénéficiait cependant de de la proximité du Commissariat de Saint-Brieuc et sur laquelle les OPJ de la Préfecture du commissariat de la préfecture des Côtes d'Armor ont compétence. On doublonne avec une antenne du même Service en prolongeant ce Commissariat d'une "antenne", qui, l'expérience l'a longuement prouvé ailleurs, sera négligée par les administrés au profit des services du Commissariat central de Saint-Brieuc.
    Le maintien d'une brigade territoriale de gendarmerie assurait à Plérin une synergie des forces de sécurité idéale, chacun, Police et Gendarmerie apportant sa propre culture.
    Cette décision est une erreur camouflée derrière de soi-disant redéploiements opérationnels mais qui procède en fait du "fait du prince" et des desideratas de petits carriéristes auxquels on fait plaisir car ils sont dans le bon wagon.du moment.
    Ajouté le 04 janvier 2014 à 01h32 - Signaler
    un abus
  • Maël
    Beavau , Solférino...
    On a donc un expert de ces lieux....
    mais qui devrait se renseigner sur Dinan et Plérin avant de nous infliger ces jugements péremptoires dont il prétend se faire une spécialité!
    Quant à ces "sympathies extrémistes " , s'il n'est même pas capable d'assumer......
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 20h41 - Signaler u
    n abus
  • Alex22
    !
    à jeanot qui pense que Plérin est une commune rurale :
    Plérin compte 14 000 habitants, dans une agglo de 115 000. Dinan compte 10 800 hab. dans une agglo de 37 000 hab. Le compte est donc très vite fait...

    Plérin est passé à bon droit en zone police, comme Langueux et Ploufragan.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 16h43 - Signaler
    un abus
  • jeanot
    chambardement inutile et coûteux
    Je ne vois pas en quoi des sympathies extrémistes qu'il faudrait démontrer et lesquelles d'abord : de droite, de gauche ? peuvent avoir quelque influence sur un débat entre l'affectation de forces de Gendarmerie ou de Police à la sécurité de modestes villes du pays gallo.
    Ces personnels se valent dans leur professionnalisme et leurs compétences et elles convenaient aux habitants de Plérin comme de Dinan telles qu'elles étaient en place.
    Mais "le fait du prince" en a voulu autrement pour des raisons qu'on sait parfaitement à Beauvau et aussi à Solférino, annexe de l’Élysée.
    Les intéressés qui font leurs valises dans l'urgence savent parfaitement pourquoi ce chambardement inutile et coûteux.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 16h42 - Signaler
    un abus
  • Maël
    "honteux"
    Comme ces leçons que nous déverse monsieur je prétends tout savoir , et qui ne sont plus inspirées que par ces sympathies extrémistes qu'il affiche depuis quelques temps!
    -Dinan a 5000 habitants de moins que Plérin!
    -Plérin est au coeur d'une agglo de 120 000 habitants , et n'a rien d'une "commune dortoir"! Dinan....en fait de "vocation plus rurale"!!!!
    -la décision prise correspond aux normes en vigueur , et est confirmée par le conseil d'état!
    -si j'en crois un journal local , la population est largement satisfaite de l'arrivée des gendarmes!
    -d'ailleurs où est le drame de remplacer des policiers par ces mêmes gendarmes?
    -quant au "sénateur maire socialiste" , vu la situation politique des Côtes d'armor , il ne me parait pas en péril!!
    Ce qui est en péril , c'est le comportement de quelqu'un qui ne sait que critiquer sans même prendre la peine de se renseigner ! fut une époque où ce quelqu'un contribuait utilement aux débats....depuis quelques temps il a rejoint la pitoyable cohorte des râleurs par principe!
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 14h48 - Signa
    ler un abus
  • jplagruse
    Et puis aussi :
    Les hommes de cromagnon qui grâce à un champion inconnu ont bouté les hommes de néanderthal de la région.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 14h39 - Signaler un
    abus
  • jeanot
    le parti de l'étranger...
    @jPlagruse
    De plus en plus consternant.
    Être "mort de rire" en évoquant Du Guesclin, connétable de France, farouche guerrier ayant défendu la France, ayant bouté l'Anglais.
    Mais si vous préférerez le parti de l'étranger...
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 13h09 - Signaler
    un abus
  • jplagruse
    Un commissariat pour Du Guesclin ?
    Ainsi en remerciement à Du Guesclin il faudrait maintenir un commissariat à Dinan ? j'avoue être mort de rire en lisant certains "arguments " .
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 12h45 - Signaler un
    abus
  • jeanot
    Dinan une ville phare
    Vous abondez dans mon sens
    vous écrivez en effet que "Plérin je m'en f..."
    En effet Plérin est certes aussi peuplée que Dinan ou guère plus mais c'est une commune dortoir inconnue et ceci dit sans voir quelque connotation vexatoire dans le propos.
    Tandis que Dinan est une ville d''art et d'histoire, célèbre pour ses remparts, Du Guesclin, sa révolte du papier timbré.
    Une ville phare de Bretagne.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 12h39 - Signaler
    un abus
  • maxani
    Plérin rurale ?!
    Bonjour.

    Je ne connais pas le sujet et peut-être y a-t-il de la politique derrière tout ça mais toujours est-il que ce que vous avancez cher "jeanot" est faux.

    Dinan une zone urbaine ? On est bien d'accord.
    Plérin une zone rurale ? On n'est pas d'accord et je ne suis pas Plérinais donc je m'en fous limite.

    Allez voir les derniers recensements INSEE... y'a plus d'habitants à Plérin qu'à Dinan.
    Plérin est la commune la plus peuplée de la banlieue Briochine.

    Après on peut débattre de la nécessité de la chose mais ne dîtes pas n'importe quoi non plus.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 11h59
    - Signaler un abus
  • niatnerob
    et les infractions visibles ?
    Au passage, à travers les vitres de sa voiture, il pourra compter les publicités illégales qui bordent la RN12 en violation complète à la fois avec le code de l'environnement et à l'article R 418-7 du code de la route.
    Du travail en perspective pour les policiers du nouveau commissariat de Plérin.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 11h47 - Signaler un
    abus
  • jplagruse
    Contre vérité
    La nécessité d'un commissariat a Plérin a été validée par le conseil d'Etat fin août 2013 ce qui bat en bréche les accusations de manipulation qui n'ont que l'anti-socialisme primaire comme seule raison d'existence.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 11h23 - Signaler un
    abus
  • maraud29
    Honteux ?
    "Une tendance pathologique à altérer la réalité pour la rendre conforme à leurs propres attentes et à l
    eur
  • propre vision des choses. Le recours permanent aux mensonges est une façon pour le mythomane de fuir une réalité qu’il ne veut pas accepter. Il a besoin que les autres croient à ses fabulations pour y croire lui-même."
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 10h45 - Signaler un abu
    s

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/cotesarmor/plerin-manuel-vallsen-visite-jeudi-03-01-2014-2356432.php?fb_action_ids=10202066766925692&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%5B571309102955018%5D&action_type_map=%5B%22og.recommends%22%5D&action_ref_map=%5B%5D#go_reactions

  • ghameury
    Pas d'accord
    Pour info, avec 14.000 habitants, Plérin est la 20e ville de Bretagne, et la deuxième de l'agglo briochine (5e agglo de Bretagne après Rennes, Brest, Lorient et Vannes). A comparer avec Dinan, 10.851 habitants, qui continue à perdre de la population. Certes, Plérin compte des zones rurales sur son vaste territoire, contrairement à Dinan, recroquevillée derrière ses remparts. Pour autant, il n'y a rien de honteux à ce qu'elle soit passée dans le giron de la police nationale. Il y a même une certaine logique, qu'on soit de gauche ou de droite. D'ailleurs, ce projet n'est pas une nouveauté. Il était dans les cartons depuis fort longtemps. A une époque où la droite était au pouvoir... Pourquoi voir des manipulations partout tout le termps ?
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 10h25 - Signaler un
    abus
  • gjosse
    Allons, allons
    Pourquoi mettre face à face police et gendarmerie ?
    Dinan a perdu son commissariat mais a vu ses effectifs de gendarmerie augmentés...
    En quoi le maire UMP est-il puni ?
    J'ai vu, suite à un cambriolage, l'efficacité des gendarmes de Dinan. RAS.
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 10h24 - Signaler
    un abus
  • dG
    où est vraiment le problème !!??
    Les élus consacrent beaucoup de temps et de notre argent pour des choses insignifiantes et inutiles....par contre les bretons attendent son plan anti-inondation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ajouté le 03 janvier 2014 à 10h00 - Signaler un
    abus
  • jeanot
    Une honteuse manipulation
    Une honteuse manipulation politique et typiquement "socialiste" une fois de plus.
    Car on sait que dans le même temps, Dinan qui a beaucoup plus connotation de "zone urbaine" que Plérin va perdre son Commissariat qui constitue de tradition la force de sécurité des villes.
    Mais Dinan a un maire UMP à sa tête. Puni ! C'est comme ça que fonctionne l'idéologie socialiste.
    Plérin pour sa part qui a une vocation plus rurale que Dinan disposait d'une brigade de Gendarmerie comme c'est de tradition dans les zones à prépondérance rurale Avec ses vingt militaires, cette brigade donnait parfaite satisfaction et elle est dissoute dans la précipitation pour disposer donc de son Commissariat, histoire de faire "grande ville".
    Et récompenser son sénateur maire socialiste....Ho
    nteux !

source et publication:

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/cotesarmor/plerin-manuel-vallsen-visite-jeudi-03-01-2014-2356432.php?fb_action_ids=10202066766925692&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%5B571309102955018%5D&action_type_map=%5B%22og.recommends%22%5D&action_ref_map=%5B%5D#go_reactions

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 14:43

Posté par temps de l'UE sur le 30 décembre 2013

Une note sombre circulant dans le Kremlin écrit aujourd'hui par les Services de sécurité fédérale ( FSB ) Directeur Alexander Bortnikov décrivant les nouvelles mesures de sécurité mises en place dans toute la Russie ordonnées par le président Poutine il ya quelques heures à la suite des attaques meurtrières Volgograd terroristes prévient en outre que la Russie chef a , en effet , promis de " détruire " l'Arabie saoudite que , personnellement, il est de les blâmer pour cet horrible crime contre l'humanité .

De la terreur se attaque , russes sous- ministre des Situations d'urgence Vladimir Stepanov rapporte au Kremlin que les deux explosions Volgograd ont blessé 104 personnes , dont 32 ont été tués .

Volgograd (anciennement Stalingrad ) est situé à 650 kilomètres ( 400 milles ) de Sotchi qui est le site des Jeux olympiques d'hiver de 2014 , et les explosions jumeaux frappé un trolleybus et de la gare bondée .

Cette note indique que le FSB trolleybus kamikaze a été identifié comme Pavel Pechyonkin [ photo 2ème à gauche ] , né dans la région de Mari El et qui a rejoint les forces de résistance en 2012 .

Selon cette information FSB , Pechyonkin , âgé de 32 ans , est un ancien infirmier . En 2012 , il rejoint le bandit souterrain , après avoir laissé une note pour sa mère sur son premier ordinateur de genoux. Pechyonkin a depuis communiqué avec ses parents deux ou trois fois par l'intermédiaire de l' Internet .

Particulièrement préoccupé Pechyonkin pour Poutine , cette note continue , était ce lieu de kamikazes cette année passé qui les confirme FSB était en rébellion islamique territoires de la Syrie contrôlées et financées par l'Arabie saoudite tenue .

Essentiel de noter , et comme nous l'avions signalé dans notre article du 27 Août commandes Poutine de grève massive contre l'Arabie Saoudite Si Ouest offensive Syrie , le prince saoudien Bandar bin Sultan , ce passé Août , secrètement offert à la Russie un accord de balayage pour contrôler le marché mondial du pétrole et protéger les contrats de gaz de la Russie , si le Kremlin recule du régime Assad en Syrie .

Quand Poutine a refusé " l'offre " du Prince Bander cependant, et comme rapporté par Télégraphes Nouvelles de Londres , ce prince saoudien a déclaré M. Poutine , " je peux vous donner une garantie pour protéger les Jeux olympiques d'hiver de l'année prochaine . Les groupes tchétchènes qui menacent la sécurité des jeux sont contrôlés par nous " .

Il ya à peine plus d'une quinzaine de jours , cette note FSB dit , le prince Bandar , encore une fois , est venu au Kremlin et dans une réunion secrète avec Poutine a réitéré sa menace de provoquer la terreur dans la Russie de Poutine qui a proposé aux Saoudiens qu'ils abandonnent " instigations sectaires et le soutien terrorisme , parce que c'est une épée à double tranchant qui va rebondir à l'intérieur de l'Arabie Saoudite et s'accélérer de manière que vous ne serez pas en mesure de contrôler " .

Politologue Sergueï Markov Top Dr écrit sur le site pro-Kremlin Vzglyad.ru a déclaré plus tôt aujourd'hui aussi que , " Les explosions sont la préparation d'attaques terroristes sur les Jeux olympiques et une tentative de provoquer d'autres pays de refuser de prendre une partie de l' olympique de Sotchi Jeux »et d'ajouter au sujet du sénateur américain John McCain , " les terroristes russes et de l'opposition radicale se sont retrouvés dans le même camp . Ce n'est pas un hasard , ils sont tous unis par Russo phobie " .

Tout aussi essentiel de noter , et comme nous avions , de même, signalé dans notre rapport de 30 Août Saoudiens Go en état d'alerte comme une menace de guerre Poutine Etourdit monde musulman , cette note FSB avertit que les commandes précédentes de Poutine aux Forces armées de la Fédération de Russie pour préparer pour une " frappe militaire massive» contre l'Arabie Saoudite sont toujours en vigueur .

Cette note FSB indique en outre que la Russie et l'Iran sont outrés par le dernier " don " de l'Arabie Saoudite 3 milliards de dollars à l'armée libanaise (deux fois le budget militaire national du Liban ) faite par le roi saoudien Abdallah , alors que les attaques Volgograd se produisaient et décrites comme " le but de couvrir ses mains tachées de sang de la violence frappant le Moyen-Orient et au-delà " .

Pour les craintes des Saoudiens eux-mêmes , FSB Directeur Bortnikov note dans sa note , l'a démontré la semaine dernière par Ahmed al - Ibrahim , conseiller à certains des membres de la royauté et des fonctionnaires de l'Arabie saoudite , qui a déclaré : «Le lien de confiance entre l'Amérique et l'Arabie Saoudite a été rompu dans les années Obama , nous sentons que nous avons été poignardé dans le dos par Obama " .

Et dans son résumé sombre , Bortnikov note que l'Arabie saoudite maintenant une «nation paria» avec la Russie et les États-Unis cherchent à se venger contre eux , le désir colère de Poutine pour voir les Saoudiens totalement détruits est u
n souhait qui , en effet , se réaliser beaucoup plus tôt que plus tard

Source Les commandes Poutine Arabie Saoudite " détruits " Après les grèves Volgograd Terror

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 14:06

Le 4 janvier 2014

On jauge un arbre à ses fruits.

La Manif Pour Tous, si joyeuse et motivante fut-elle, – et elle le fut ! – engendra de belles branches (Veilleurs, Mères Veilleuses, Printemps français), mais pas le fruit pour lequel on la choyait : le rejet du projet de loi Taubira dénaturant le mariage.

Les accointances mortifères avec l’UMP ne font que confirmer ce que chacun ressentait depuis une certaine manif : La Manif Pour Tous, aussi belle l’aventure fut-elle, c’est aujourd’hui l’échec-en-chantant.

Il faut donc passer à une autre type d’action(s), comme nous le confirment tous les cadres de la Police qu’il nous arrive de croiser encore aujourd’hui. Du genre mais enfin, vous êtes naifs ou quoi ? Il n’y a qu’à voir ce qu’ont obtenu les Bonnets Rouges avec quelques actions bien senties et bien placées…

Pour mémoire et à destination des pacifistolâtres béats, ce ne sont pas des contemplatifs neuneu qui ont construit la France et ont élargi ses frontières, mais bien des soldats, des hommes qui se battaient in fine au corps à corps pour offrir « un peu plus de terre » à notre nation. Pour que nous puissions aujourd’hui appeler la France Hexagone, nos aînés sont allés au combat.

Or, aujourd’hui, à travers les réformes « sociétales » du gouvernement (dénaturation du mariage, quick-divorce), à travers la politique fiscale soviéto-égalitaire, à travers la victimisation des criminels, c’est bien au pays que l’on touche, c’est bien la France que l’on heurte pour la détruire.

Les patriotes se retrouveront donc tous dans la manifestation de colère du 26 janvier, et uniquement dans celle-ci. J’entends déjà les plaintes de ceux qui aimeraient bien une petite Manif Pour Tous, remix 2014, poussettes Mac Laren en tête. Oui, merci, mais non. Il est désormais question de rejeter en bloc ce gouvernement, pas de chanter « rien de rien » en arborant des ballons roses.

Je fais miens les propos de Guillaume de Thieulloy qui invite au harcèlement multiforme :

Il faut naturellement profiter des campagnes électorales pour dénoncer sans relâche cette politique nihiliste. Mais il faut, plus encore, harceler le gouvernement. Qu’il sache que les Français, non seulement ne lâchent rien, comme le dit très bien le slogan du grand mouvement populaire que nous avons vu avec émerveillement se lever l’année dernière, mais ne les lâcheront pas avant qu’ils ne soient partis ou qu’ils n’aient radicalement changé de politique.

Cette stratégie de harcèlement doit nécessairement être aussi subsidiaire que possible.

On n’agit pas de la même façon en milieu rural ou à Paris, selon que l’on proteste contre la spoliation fiscale ou que l’on défend le droit des enfants, ou selon que l’on manifeste à Nantes ou à Lyon.

Rendez-vous TOUS le 26 janvier, à Paris, pour participer au Jour de Colère, pour refuser la disparition de la France.

source et publication: http://www.bvoltaire.fr/robindelaroche/les-coleres-grondent-et-sagregent,46313?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8bb1499959-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8bb1499959-30403221

Pour ceux de Bretagne qui ne pourrons se déplacer sur Paris !

Ce sera aussi le jour de colère

Pour cela venez nombreux à notre Déjeuner / Débat avec Martine

LE HIDEUX le 26 Janvier dans le Morbihan !

A l'invitation des quatres délégués départementaux du PdF et de Jean-Marie Lebraud, délégué régional du PdF pour la Bretagne, Martine LE HIDEUX présidera un déjeuner-débat le Dimanche 26 JANVIER 2014

Martine LE HIDEUX

Conseiller régional de Paris, préside au Conseil régional d'Ile de France le groupe des Nationaux et Indépendants.

Engagée depuis des années dans le combat pour la Vie et pour la Famille, Martine LE HIDEUX a créé le Cercle National des Femmes d'Europe.

Membre fondateur en 1972 du Front National, Martine LE HIDEUX a été de 1994 à 2007 vice-président de ce parti, dans le bureau politique duquel elle a siégé jusqu'à ce qu'elle rejoigne en 2009, lors de sa création, Le Parti de la France.

Député au Parlement européen de 1984 à 1994, Martine LEHIDEUX est conseiller régional d'Ile de France depuis 1992.

Membre du Bureau Politique du PdF.

Avec la présence de Michel MADORE Secrétaire Général du Cercle National des Combattants !

Nos amis de l'UNP, UNC et AFFAA ont les bienvenus !

Pour le déjeuner débats :

La participation aux frais est de 27 €.

RÉSERVATIONS " OBLIGATOIRES " ET RÈGLEMENTS AVANT LE 20 JANVIER 2014

Les chèques faisant foi de réservations !

Attention: Places Limitées !

Pour tous renseignements et réservations :

DANIEL LUCAS Délégués Départemental du PDF et Délégué du C N C 22 !

Tel : 06 65 61 08 62

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr


Co-voiturage possible à partir de Rennes,St Malo, St Brieuc, Quimper, Brest, Lorient


Rassemblons la Droite nationale sur ses valeurs et organisons l’Alliance des Patriotes.

Je compte sur vous, vous pouvez compter sur moi !

Jean-Marie Lebraud

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Tel : 06 65 61 08 62

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 14:01

Le 4 janvier 2014

La SNCM : un cancer très français

De grève en grève, la SNCM finira par crever, comme tout ce qui, depuis la guerre, a été laissé aux mains de la CGT et de ses clones.

Les salariés de la SNCM ont ce matin encore reconduit leur grève, ajoutant à chaque jour qui passe 4 000 voyageurs mécontents et 1 million d’euros de déficit supplémentaire au gouffre financier dans lequel ils n’en finissent pas de sombrer.

Des années – que dis-je –, des décennies qu’on renfloue à coups de « plans de sauvetage » ce bateau ivre.

Mais la peinture fraîche qu’on badigeonne à chaque fois sur la coque ne peut cacher les mines posées à fond de cale, celles des scandales passés (détournement des marchandises embarquées et autres rackets), du clientélisme politique et de la surenchère syndicale d’une CGT Marins qui aura bientôt fini de faire crever tout le trafic portuaire de Marseille.

La Société nationale Corse Méditerranée agonise.

Son actionnaire Veolia, via Transdev (coentreprise formée avec la Caisse des Dépôts), voudrait bien récupérer les 66 % qu’on lui a refourgués pour éviter la précédente catastrophe.

Grand seigneur, Jean-Marc Ayrault a annoncé que l’État (actionnaire à 25 %, les 9 % restant étant détenus par les salariés) apportait « de la fraîche » : 30 millions d’euros sur la table pour franchir 2014.

Une honte, répliquent en se pinçant le nez les syndicats et le maire Jean-Claude Gaudin : ça paiera tout juste les salaires de décembre et janvier !

D’autant qu’on se demande bien pourquoi l’État mettrait 30 millions à la mer quand l’Europe exige que la SNCM rembourse au même État français les 440 millions qu’il lui a déjà refilés, ce qui constitue une concurrence parfaitement déloyale vis-à-vis des autres transporteurs.

On notera au passage que, malgré ces sommes astronomiques dispensées au fil des années, ladite SNCM s’enfonce quand les autres compagnies voguent allègrement sur la belle bleue.

Autres compagnies, d’ailleurs, chez qui tout n’est pas clair non plus, la CGT/SNCM se plaignant notamment, depuis des années, des aides déguisées dont bénéficie son ennemi juré Corsica Ferries, via « l’aide aux passagers », pour assurer « la continuité territoriale » entre la Corse et le continent. Corsica Ferries créé justement pour échapper aux incessants « mouvements sociaux » de la SNCM qui bloquaient l’île tous les quatre matins.

Corsica Ferries, compagnie low cost qui navigue sous pavillon international…

L’affaire est en justice depuis Noël.

Dans un entretien accordé au journal La Provence, Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, assure : « Nous ne laisserons pas faire ce qui conduira à la disparition de la SNCM [...]. Nous sommes face à une succession de décisions qui s’apparentent à un acharnement. Encore une fois, nous ferons tout pour ne pas perdre la SNCM. 440 millions d’euros, vous imaginez ? C’est une condamnation à mort ! On ne prendra pas ce risque. »

Non seulement on ne demandera pas le remboursement, mais on en rajoutera encore : 30 millions par ci, 30 millions par là… quelle importance puisque c’est le contribuable qui paye, même si, comme vous et moi, il ne prend jamais le bateau pour la Corse, la Sardaigne, l’Algérie ou la Tunisie.

De grève en grève, la SNCM finira par crever.

Question de temps, comme les chantiers navals, comme le trafic maritime, comme le trafic ferroviaire, comme tout ou presque ce qui, depuis la guerre, a été laissé aux mains de la CGT et de ses clones, les SUD et consorts.

Au-delà de ce cet incurable mal hexagonal, on peut aussi s’interroger sur la schizophrénie d’un État français, européen et européiste s’il en est, mais qui se refuse à respecter le droit communautaire dès lors qu’il lui paraît défavorable à sa cuisine interne.

Les avantages, oui, les contraintes, non.

Très français, en somme.

Source et publication: http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/la-sncm-un-cancer-tres-francais,46278?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8bb1499959-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8bb1499959-30403221

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 13:52

« Mon argumentation et celle de mes avocats,rendront le lecteur juge de la bonne foi des uns et de la valeur de vérité des dires des autres »

Le procès de la liberté, éditions Vent du Large, Roger Garaudy & Me Jacques Vergès

Faire comparaître Roger Garaudy, comme « accusé » au procès d’un livre qu’il n’a jamais écrit, livre dans lequel on contesterait ou minimiserait la barbarie hitlérienne et où l’on professerait l’antisémitisme et la discrimination raciale, comment cela a-t-il pu être possible ?

Ce fut pourtant le tour de prestidigitation politique de la LICRA et de ses comparses.

Le présent compte rendu de ce procès contient sa démonstration sur le mécanisme du mensonge et la puissance des délateurs ne groupant qu’un dixième de la communauté juive de France, mais disposant de l’appui des puissances étrangères israélo-américaines leur permettant de s’infiltrer dans tous les rouages de l’État français et de l’information, plus encore qu’au temps où l’on dénonçait le Général De Gaulle.

Après la parution de son livre Les Mythes fondateurs de la politique israélienne,traduit dans 23 pays, Roger Garaudy ne fut traduit en justice qu’en France…

Le fait essentiel (et qui l’amena à écrire ce livre), fut le plan stratégique américain connu par le théoricien du Pentagone, Huntington : Le choc des civilisations définissant ce que serait une troisième guerre mondiale : un affrontement entre une civilisation judéo-chrétienne et une collusion islamo-confucéenne.

Or, il y a cent ans déjà, le père spirituel de ce qui devint l’État d’Israël, Théodore Herzl, assignait à ce futur État, situé précisément à la charnière des deux mondes, cette mission : « Nous constituerons un bastion avancé de la civilisation occidentale contre la barbarie de l’Orient ».

L’on comprend dès lors le support financier et militaire gigantesque apporté par les États-Unis à l’État d’Israël.

Dans sa plaidoire de défense, son avocat Me Jacques Vergès interpelle ainsi le Tribunal : « Monsieur Garaudy vous réclame simplement le droit de parler d’Israël avec autant de liberté qu’un juif. Ce qu’on vous demande aujourd’hui, c’est en vertu d’une loi scélérate (Loi Fabius-Gayssot), de monter la garde autour d’un mensonge, à savoir l’exclusivité allemande du crime contre l’Humanité, mensonge d’autant plus sacrilège que le monde, aujourd’hui sue le crime par tous ses pores.

Ce qu’on vous demande, c’est de mener contre la liberté de l’esprit un procès en sorcellerie qui fait de la France la risée de ceux-là mêmes que la loi prétend protéger.

Mais, prenant la loi telle qu’elle est, en l’interpellant selon des principes, vous avez le droit et le devoir de dire NON, pour l’honneur de la France et de la République. »

Sommaire du livre : Séance du 7 janvier 1988 ; séance du 8 janvier 1998 ; Les Témoins : plaidoirie de Me Vergès (loi Fabius-Gayssot, loi raciste) ; Note sur les plaidoiries ; déclaration finale de Roger Garaudy).

Le procès de la liberté, éditions Vent du Large, Roger Garaudy & Me Jacques Vergès, 144 pages, 23 euros

BON DE COMMANDE

Je souhaite commander :

… ex de Le procès de la liberté (23 euros)

Les autres livres disponibles sur le même sujet :

… ex de L’État juif de Theodor Herzl (18 euros)

… ex de Les « Antisémites » de gauche de Roland Gaucher et Philippe Randa (35 euros)

… ex de Protocoles des sages de Sion : un paradoxe politique, théorique et pratiqueprésenté par Philippe Randa (35 euros)

… ex de Histoire de l’antisémitisme de Jean Drault (26 euros)

… ex de Quand Israël… (Trilogie : • Quand Israël est roi • Quand Israël n’est plus roi • Vienne la Rouge) de Jérôme et Jean Tharaud, de l’Académie française (35 euros)

Frais postaux France et Union européenne : 5 euros (1 livre)/6 euros (2 livres)/7 euros (3 livres ou plus)

Autres destinations : 10 euros (1 livre)/15 euros (2 livres)/20 euros (3 livres ou plus)

Règlement à l’ordre de Francephi par chèque, carte bancaire, virement bancaire ou par paypal.

Nom : ..............………................

Prénom : ..............…................

Adresse : ..............….....................................

..............…............................................................

..............…..............................…...........................

..............…..............................…..............................….

Code Postal : .............………........

Ville : .............………........

Téléphone : .............….…………….………........……

Adresse internet : .............………...............……

Règlement par carte bancaire

téléphone (obligatoire pour règlement par carte bancaire) : ……

CB… Visa… MasterCard… (autres)… : ......................

numéro /__/__/__/__/ /__/__/__/__/ /__/__/__/__/ /__/__/__/__/

Expire le : /__/__/__/__/ 3 Nos code sécurité : /__/__/__/

à renvoyer à : Francephi diffusion - Boite 37 - 16 bis rue d’Odessa - 75014 Paris - Tél. 09 52 95 13 34 - Fax. 09 57 95 13 34 – Mél. diffusion@francephi.com

Commande par internet (paiement 100 % sécurisé par paypal ou carte bancaire) sur notre site www.francephi.com.

Repost 0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 11:12

Ecrit le 3 jan 2014 à 7:35 par h16 dans Poing de vue

Comme en 2013, le gouvernement sera là en 2014 pour nous sauver tous. Fuyez.

Le pays sort lentement de sa léthargie post-prandiale dans laquelle les fêtes l’avaient plongé.

Petit à petit, tout le monde reprend le travail, et d’instinct, devant les difficultés de la situation, tous les services de l’État se tendent comme un seul homme pour résoudre la myriade de pépins que la France va devoir affronter durant cette nouvelle année.

Ainsi, Manuel Valls, le ministre qui fait à l’Intérieur ce dont on rit à l’extérieur, envisage de faire interdire la quenelle (le geste, pas la spécialité culinaire), jugeant sans doute qu’une petite loi ou un joli décret empêchera efficacement les individus de pratiquer, tout comme une loi interdisant de mourir de faim résoudrait probablement bien des problèmes, et que la loi pour ne jamais manquer de toit a permis de faire disparaître immédiatement les SDF.

Bien évidemment, le fait que le petit Manuel de l’Intérieur Propre et Bien Rangé se soit gentiment fait quenelliser la tête il y a quelques temps ne joue en rien sur sa décision, ferme et courageuse, de mobiliser son énergie et quelques uns de ses nombreux fonctionnaires sur cette cause à la fois noble, humaniste et indispensable à la bonne marche du pays. Il faut ce qu’il faut.

Au ministère de l’absence d’Économies et des Finances lacunaires, on a choisi de ne faire aucune espèce de publicité pour les changements qui sont introduits dès ce début d’année.

On se demande pourquoi : comment ne pas se réjouir de voir qu’au moins, à Bercy, ils travaillent durement pour calibrer les ponctions étatiques au plus juste ?

Comment ne pas tenir compte des magnifiques avancées dans les taux (la TVA grimpe, comme les taux pour les emprunts d’État, c’est mignon ce mouvement d’ensemble) ?

Et surtout, il serait dommage de passer à côté de la cohérence d’ensemble de la politique gouvernementale en matière de droit du travail.

Un coup oui, un coup non, un coup c’est permis, un coup c’est interdit, voilà qui rend épique l’établissement de règles simples pour la conduite des affaires dans le pays et qui redonne un vrai parfum d’aventure à la monotonie naturelle de la création d’entreprise, du capitalisme à la Pépère et du développement d’activité sur le sol national, non ?

Prenez par exemple la durée d’un temps partiel. On pourrait croire, lorsqu’on est un adulte normal, responsable, avec deux pouces et un QI supérieur à sa température anale, que cette durée pourrait résulter d’un accord contractuel entre un type qui veut travailler moins que le temps complet et un type qui veut l’embaucher pour une durée inférieure à celle d’un contrat de travail complet.

Partant de là, on imaginerait des adultes qui signeraient des contrats et s’arrangeraient entre eux.

Bon, cette image est évidemment complètement farfelue puisqu’elle ne fait intervenir aucun fonctionnaire d’État, ni, encore pire, aucun syndicaliste et — abomination suprême — renverrait les vieux débris communistes antédiluviens chargés de l’inspection du travail à leurs études, loin du monde réel trop abrasif pour leur peau sensible (Gérard F., si tu me lis, sache que j’ai de la tendresse pour les espèces en voie de disparition terminale).

Moyennant quoi, la réalité française sera douillettement bordée de lois encadrant bien tout ça, qui redéfiniront cette année encore la durée minimale du temps partiel qui passe donc en ce début d’année à 24 heures par semaine.

Tous les patrons qui auraient eu besoin de salarier quelqu’un pour 20h pas plus (par exemple) ne pourront le faire.

L’emploi en France dit merci à cette « avancée » législative. Les 5 millions de chômeurs aussi.

Et puisqu’on parle code du travail, que va-t-il advenir exactement de la pénibilité, cette notion nouvellement introduite au bénéfice du calcul des retraites, déjà pas simple et qui va encore se complexifier un peu et qui, si l’on s’en tient aux textes, promet de grands moments de pirouettes comptables et organisationnelles au sein des entreprises, puisque l’appréciation de la pénibilité sera faite au cas par cas, avec des contrôles a posteriori (et des gémissements a priori) ?

Quant au travail le dimanche, l’avenir est plein d’incertitudes croquignolettes avec des fermetures de magasins à la clef.

Jusqu’à récemment, on se rappelle qu’il était donc officiellement interdit de travailler le Jour du Seigneur, puisqu’en bon pays laïc, la France a choisi de faire fermer ses commerces ce jour-là (sauf les boulangers-pâtissiers qui fournissent les gâteaux après la messe, les électriciens parce qu’on n’aime pas cuisiner froid, les cinémas parce que sinon, on s’ennuie ferme, et d’autres menues exceptions pour que tout continue à fonctionner, mais en moins vivant).

Rassurez-vous : à l’approche des municipales, et vu que la fermeture dominicale signe l’arrêt de mort pour certains magasins, il a été rapidement signé un petit décret de derrière les fagots pour autoriser à nouveau l’ouverture des enseignes de bricolages.

Comme on le voit, tout ceci est du solide, du simple, du facile, du balisé, du prévu de longue date et c’est donc d’autant plus facile d’entreprendre en France, de créer de la valeur et des emplois puisque tout (impôts, législation, environnement) concourt à vous laisser bosser dans les meilleures conditions possibles.

Que demande le peuple ?

Mais toute cette agitation de ces puissants ministères ne sont rien à côté de la détermination calculée et des actions épiques qu’entreprennent les plus importants des ministres. Ici, on pense immédiatement à deux d’entre eux, véritables fers de lance du N’importe Quoi Bruyant érigé en méthode de gouvernement et en politique d’avenir :

Najat Vallaud-Belkacem tout d’abord et l’inénarrable Arnaud Montebourg, sans lesquels — il faut bien le dire — la politique n’aurait pas ce petit grain de folie ridicule qui nous la rend si sympathique et si joyeuse lorsqu’on ira voter (pour les plus crédules d’entre nous), courant mai de cette année, entre deux cuites monumentales.

En effet, Najat Vallaud-Belkacem n’a même pas attendu d’être en 2014 pour bombarder les interwebs de ses petites déclarations ; la porte-parlote du gouvernemaman est ici dans son rôle, il est vrai, mais comme Switchie sur son blog, on ne peut qu’être consterné par l’avalanche de bidules tous plus foutraques les uns que les autres que la pauvrette nous a rassemblés dans une infographie indigeste, afin de nous présenter l’étendue des dégâts que l’ensemble du gouvernement entend porter au pays pendant toute cette année : pas un domaine ne sera épargné, pas une loi ne sera oubliée, chaque ministère ira de sa petite crotte législative.

C’est génial, non ?

D’autant qu’on sait déjà qu’elle sera (lourdement) épaulée du chevalier de la Table Bancale.

Et pour préparer psychologiquement le pays à ces assauts gaillards, Montebourg n’a rien trouvé de mieux que nous présenter un calendrier de ses Douze Redresseurs.

Ne riez pas : c’est avec vos sous.

Les petits-fours ont été mangés. L’allocution du Président est terminée.

Les ordres de mission pour cette nouvelle année sont partis : c’est décidé, 2014, ce sera 2013, mais en plus grand, plus fort, plus loin.

Pour ceux qui le peuvent : fuyez.

Pour les autres, tremblez.

Que vous ayez fui ou que vous trembliez, de toute façon, ce pays est foutu.

> h16 anime le blog hashtable. Il est l’auteur de Égalité taxes bisous.

source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/03-01-2014/comme-en-2013-le-gouvernement-sera-la-en-2014-pour-nous-sauver-tous-fuyez

25

Comme en 2013, le gouvernement sera là en 2014 pour nous sauver tous. Fuyez.

Le pays sort lentement de sa léthargie post-prandiale dans laquelle les fêtes l’avaient plongé. Petit à petit, tout le monde reprend le travail, et d’instinct, devant les difficultés de la situation, tous les services de l’État se tendent comme un seul homme pour résoudre la myriade de pépins que la France va devoir affronter durant cette nouvelle année.

Ainsi, Manuel Valls, le ministre qui fait à l’Intérieur ce dont on rit à l’extérieur, envisage de faire interdire la quenelle (le geste, pas la spécialité culinaire), jugeant sans doute qu’une petite loi ou un joli décret empêchera efficacement les individus de pratiquer, tout comme une loi interdisant de mourir de faim résoudrait probablement bien des problèmes, et que la loi pour ne jamais manquer de toit a permis de faire disparaître immédiatement les SDF. Bien évidemment, le fait que le petit Manuel de l’Intérieur Propre et Bien Rangé se soit gentiment fait quenelliser la tête il y a quelques temps ne joue en rien sur sa décision, ferme et courageuse, de mobiliser son énergie et quelques uns de ses nombreux fonctionnaires sur cette cause à la fois noble, humaniste et indispensable à la bonne marche du pays. Il faut ce qu’il faut.

Au ministère de l’absence d’Économies et des Finances lacunaires, on a choisi de ne faire aucune espèce de publicité pour les changements qui sont introduits dès ce début d’année. On se demande pourquoi : comment ne pas se réjouir de voir qu’au moins, à Bercy, ils travaillent durement pour calibrer les ponctions étatiques au plus juste ? Comment ne pas tenir compte des magnifiques avancées dans les taux (la TVA grimpe, comme les taux pour les emprunts d’État, c’est mignon ce mouvement d’ensemble) ?

Et surtout, il serait dommage de passer à côté de la cohérence d’ensemble de la politique gouvernementale en matière de droit du travail. Un coup oui, un coup non, un coup c’est permis, un coup c’est interdit, voilà qui rend épique l’établissement de règles simples pour la conduite des affaires dans le pays et qui redonne un vrai parfum d’aventure à la monotonie naturelle de la création d’entreprise, du capitalisme à la Pépère et du développement d’activité sur le sol national, non ?

Prenez par exemple la durée d’un temps partiel. On pourrait croire, lorsqu’on est un adulte normal, responsable, avec deux pouces et un QI supérieur à sa température anale, que cette durée pourrait résulter d’un accord contractuel entre un type qui veut travailler moins que le temps complet et un type qui veut l’embaucher pour une durée inférieure à celle d’un contrat de travail complet. Partant de là, on imaginerait des adultes qui signeraient des contrats et s’arrangeraient entre eux.

Bon, cette image est évidemment complètement farfelue puisqu’elle ne fait intervenir aucun fonctionnaire d’État, ni, encore pire, aucun syndicaliste et — abomination suprême — renverrait les vieux débris communistes antédiluviens chargés de l’inspection du travail à leurs études, loin du monde réel trop abrasif pour leur peau sensible (Gérard F., si tu me lis, sache que j’ai de la tendresse pour les espèces en voie de disparition terminale).

Moyennant quoi, la réalité française sera douillettement bordée de lois encadrant bien tout ça, qui redéfiniront cette année encore la durée minimale du temps partiel qui passe donc en ce début d’année à 24 heures par semaine. Tous les patrons qui auraient eu besoin de salarier quelqu’un pour 20h pas plus (par exemple) ne pourront le faire. L’emploi en France dit merci à cette « avancée » législative. Les 5 millions de chômeurs aussi.

Et puisqu’on parle code du travail, que va-t-il advenir exactement de la pénibilité, cette notion nouvellement introduite au bénéfice du calcul des retraites, déjà pas simple et qui va encore se complexifier un peu et qui, si l’on s’en tient aux textes, promet de grands moments de pirouettes comptables et organisationnelles au sein des entreprises, puisque l’appréciation de la pénibilité sera faite au cas par cas, avec des contrôles a posteriori (et des gémissements a priori) ?

Quant au travail le dimanche, l’avenir est plein d’incertitudes croquignolettes avec des fermetures de magasins à la clef.Jusqu’à récemment, on se rappelle qu’il était donc officiellement interdit de travailler le Jour du Seigneur, puisqu’en bon pays laïc, la France a choisi de faire fermer ses commerces ce jour-là (sauf les boulangers-pâtissiers qui fournissent les gâteaux après la messe, les électriciens parce qu’on n’aime pas cuisiner froid, les cinémas parce que sinon, on s’ennuie ferme, et d’autres menues exceptions pour que tout continue à fonctionner, mais en moins vivant). Rassurez-vous : à l’approche des municipales, et vu que la fermeture dominicale signe l’arrêt de mort pour certains magasins, il a été rapidement signé un petit décret de derrière les fagots pour autoriser à nouveau l’ouverture des enseignes de bricolages.

Comme on le voit, tout ceci est du solide, du simple, du facile, du balisé, du prévu de longue date et c’est donc d’autant plus facile d’entreprendre en France, de créer de la valeur et des emplois puisque tout (impôts, législation, environnement) concourt à vous laisser bosser dans les meilleures conditions possibles. Que demande le peuple ?

Mais toute cette agitation de ces puissants ministères ne sont rien à côté de la détermination calculée et des actions épiques qu’entreprennent les plus importants des ministres. Ici, on pense immédiatement à deux d’entre eux, véritables fers de lance du N’importe Quoi Bruyant érigé en méthode de gouvernement et en politique d’avenir : Najat Vallaud-Belkacem tout d’abord et l’inénarrable Arnaud Montebourg, sans lesquels — il faut bien le dire — la politique n’aurait pas ce petit grain de folie ridicule qui nous la rend si sympathique et si joyeuse lorsqu’on ira voter (pour les plus crédules d’entre nous), courant mai de cette année, entre deux cuites monumentales.

En effet, Najat Vallaud-Belkacem n’a même pas attendu d’être en 2014 pour bombarder les interwebs de ses petites déclarations ; la porte-parlote du gouvernemaman est ici dans son rôle, il est vrai, mais comme Switchie sur son blog, on ne peut qu’être consterné par l’avalanche de bidules tous plus foutraques les uns que les autres que la pauvrette nous a rassemblés dans une infographie indigeste, afin de nous présenter l’étendue des dégâts que l’ensemble du gouvernement entend porter au pays pendant toute cette année : pas un domaine ne sera épargné, pas une loi ne sera oubliée, chaque ministère ira de sa petite crotte législative. C’est génial, non ?

D’autant qu’on sait déjà qu’elle sera (lourdement) épaulée du chevalier de la Table Bancale. Et pour préparer psychologiquement le pays à ces assauts gaillards, Montebourg n’a rien trouvé de mieux que nous présenter un calendrier de ses Douze Redresseurs. Ne riez pas : c’est avec vos sous.

Les petits-fours ont été mangés. L’allocution du Président est terminée. Les ordres de mission pour cette nouvelle année sont partis : c’est décidé, 2014, ce sera 2013, mais en plus grand, plus fort, plus loin.

Pour ceux qui le peuvent : fuyez. Pour les autres, tremblez. Que vous ayez fui ou que vous trembliez, de toute façon, ce pays est foutu.

> h16 anime le blog hashtable. Il est l’auteur de Égalité taxes bisous.

Repost 0