Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 11:20

Le Parti de la France / Bretagne est en forte progression en nombre d' adhérents ! le renfort de quelques cadres ( anciens Responsables Départementaux ) issue de l' ancien FN historique en sont la preuve !

Nombreux sont les responsables et militants issus de cette mouvance ( FN/Extrême Droite ) ont été écartés et rejoignent le Parti de la France .

le Parti Socialiste au pouvoir est en pleine déliquescence et apparaît de plus en plus, à tort ou à raison, incapable de gérer une situation économique et sociale qu'il n'a pas anticipée .

Le Parti de la France ne pourra plus se contenter de défendre ses positions européennes ( rétablissement des frontières, protectionnisme intelligent), d'affirmer qu'il faut combattre l'immigration clandestine, lutter efficacement contre l'islamisme radical, diminuer le train de vie de l'Etat.

Il va devoir, dans la perspective des élections régionales et cantonales de 2015 et surtout des échéances électorales de 2017, étoffer notre programme, élargir la base militante, agrandir le cercle de ses responsables nationaux, convaincre les partenaires potentiels ( Droites Patriotes ) d'accepter d'être des compagnons de route.

Il lui faudra encore présenter une ligne véritable et claire en matière de politique étrangère.

Les responsables régionaux et les Délégué Départementaux vont devoir s'investir !

Bref, il nous reste beaucoup à faire pour être une alternative crédible de gouvernement.

Certains de nos adversaires, prisonniers des schémas politiciens imaginent que le PARTI DE LA FRANCE doit devoir choisir entre la tendance "droitière" et "extrême-droitière" pour aller plus loin dans la conquête du pouvoir.

On peut penser que cette analyse est dépassée par l'évolution de notre mouvance.

Il ne se passe pas de jour sans que les observateurs objectifs ne notent que les thèmes qui pourraient rappeler ceux de l'extrême-droite sont plus écoutées ! que ce soit sur l' immigration, le chômage, l' économie et la préférence nationale et européenne !

Le Parti de la France est à un moment décisif de son évolution.

S'il parvient à franchir victorieusement les obstacles qui vont se dresser devant lui , l'avenir de la France peut lui appartenir.

Certains le craignent, d'autres l'espèrent.

Jean-Marie Lebraud

POUR UN RENOUVEAU NATIONAL

Inscrivez-vous au Déjeuner/Débat avec Martine Le Hideux le 26 janvier à 12h30

Au Restaurant : " Le rendez-vous des pêcheurs"

PONT-AUGAN , près de Baud (56)

Pour tous renseignements :

Mr Daniel LUCAS

mail : daniel-lucas1313@bbox.fr

Tel : 06 65 61 08 62

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Tel : 06 65 61 08 62

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 10:09

PRESENT

Les caleçonnades de Hollande Après la quenelle, il fallait un plat léger.

Les Français pensaient le président de leur pays en crise accaparé par ses fonctions et ses charges, obnubilé par le sort de la France et des Français, le chômage, les licenciements, les hausses d’impôts, la pauvreté, consacrant toute son énergie et chaque minute à redresser le pays et à corriger ses catastrophiques résultats.

Pensez-vous ! Ils apprennent que François Hollande pense tout à fait à autre chose, a suffisamment de temps libre pour se consacrer à sa « love affair » avec une actrice, gérer un vaudeville familial et le gros coup de mou de Valérie Trierweiler qu’il a imposée comme la première dame de France.

Cette dernière a été hospitalisée trois jours pour « une chute de tension ». Selon certaines sources, ce serait une surdose de médicaments. On est reparti dans le psychodrame de soap-opera présidentiel. C’était bien la peine de critiquer Sarkozy et d’affirmer qu’il fallait « mener sa vie privée à l’abri des médias ».

Quand on apprend en plus que l’appartement dans lequel le président retrouve Julie Gayet (ne cherchez pas, la filmographie de cette jeune gauchiste contrairement à sa vie privée, est totalement confidentielle) a selon Médiapart, était prêté par un bandit corse (dont la compagne est une amie de Julie Gayet), il y a un certain nombre d’implications qui se posent quand même sur la sécurité du chef de l’Etat lors de ses escapades à scooter.

Qu’en dit Manuel Valls ? Frais de la princesse Valérie Trierweiler est-elle toujours première dame de France ? Est-il normal qu’elle reste désormais à l’Elysée aux frais du contribuable avec ses quatre collaborateurs affectés à son service pour une rémunération mensuelle de plus de 20 000 euros, sans parler de tous les voyages, séjours, avantages acquis et frais divers, prélevés sur les finances de l’Etat ?

De même est-il normal que l’appartement personnel de Hollande et Trierweiler qu’ils n’occupent plus depuis des semaines et pour cause, soit gardé en permanence par deux plantons aux frais de la République ?

Est-ce que les contribuables doivent maintenant entretenir aussi Julie Gayet sur le même pied ? Jusqu’à quand la République doit-elle assurer tous les défraiements de la romance présidentielle comme ces rendez-vous galants encadrés de gardes du corps (qui apportent les croissants au petit-déjeuner selon Closer) rémunérés sur les fonds publics ?

Pendant ce temps vous et moi payons la dette du pays… Si cela peut un peu consoler Valérie, les Français ont un point commun avec elle.

Celui d’avoir été cocufiés pendant deux ans. Il y aura du monde à Paris le 26. !

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:55

LE 26 JANVIER À LA BASTILLE À 14H

Communiqué du Secrétaire Général du CERCLE NATIONAL DES COMBATTANTS !,

Manifestation « Jour de Colère » le Dimanche 26 Janvier 2014 à PARIS.

« matraque les contribuables, On enterre l’Armée, assassine notre identité, détruit nos familles ……………».

Réservez cette date avec les drapeaux du CNC.

Le Président s’organise avec CIVITAS et demande un camion plateau pour une dizaine de Drapeaux.

Vous recevrez un communiqué exhaustif (lieu rdv, heure……).

1. Le 26 janvier, Jour de Colère - Rejoignez les Catholiques en Colère à 14h à la Bastille

Civitas a appelé à participer au Jour de Colère et à se regrouper avec les associations amies derrière la banderole "Catholiques en Colère".

Voici la nouvelle vidéo de promotion. Diffusez-la à tous vos amis et propagez-la sur vos sites, blogs et réseaux sociaux.

2. Alain Escada poursuit sa tournée de conférences contre la théorie du genre

15 janvier à Toulouse, salle Barcelone, 22 allées Barcelone, 20 heures
1er février à Besançon
8 février à Chartres, 11 bis rue des Jubelines, 20heures
15 mars à Noisy le Grand, 10 rue Jules Ferry, 20 heures
20 mars à Lyon, 56 Bd d'Inkermann, 6ème, 20 heures
28 mars à Villechauve (près de Vendôme) à "La Lune et les Feux", 11 rue Pasteur, 20
heures

Une offre promotionnelle est proposée. Son précédent ouvrage "Mariage homosexuel, homoparentalité, etc - Décryptage d'une révolution sexuelle" vendu à 12 euros et son nouvel ouvrage "Théorie du genre - L'idéologie qui voulait détruire la Créationet libérer toutes les perversions humaines" vendu à 6 euros, sont proposés à la vente ensemble pour 15 euros, frais d'envoi compris.

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:52

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PARTI DE LA FRANCE

Soutien à la Marche pour la Vie

Le Parti de la France appelle ses militants et sympathisants à participer le dimanche 19 janvier 2014 à la 9ème Marche pour la Vie.

Carl Lang et Le Parti de la France considèrent en effet comme des valeurs non négociables le respect des droits de la personne humaine et la protection de la Vie de la conception à la mort naturelle.

Carl Lang et les dirigeants du Parti de la France seront présents comme chaque année à ce défilé et appellent les responsables politiques attachés à la défense de nos valeurs de civilisation à soutenir cette manifestation.

--

Le Parti de la France 
Email : contact@parti-de-la-france.fr
Site : http://www.parti-de-la-france.fr
Adhérez ! : http://www.parti-de-la-france.fr/adhesions
Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:50

VIDÉO INTERDITE en FRANCE MAIS PAS EN RUSSIE ...

Eux aussi ont connu l’ invasion … et ont du réagir efficacement … !

La FRANCE 2013 vue par la Russie :

Lorsqu'un enfant français naît sur le territoire français, cinq enfants musulmans naissent en même temps sur ce même territoire français.

2.400 musulmans entrent par jour sur le territoire français.

Même sans révolution et dans le calme, ils jetteront les Français dehors vers l' année 2050.

Il a donc fallu créer des dizaines d'écoles islamiques clandestines dans Paris où le français est interdit.

Les Français devront quitter leur pays sous peine de se faire égorger par ces enfants musulmans français qui n'obéissent qu'à Allah.

Ghettos musulmans de Paris : 11ème , 18ème, 19ème et 20ème arrondissements … plus toutes les banlieues.

Ils ne veulent pas apprendre le français, ni même travailler.

Boucheries uniquement Halal, les boucheries normales ont été menacées de mort et ont quitté précipitamment les lieux.

Aujourd'hui, 2.300 mosquées en France ont été financées par l'Arabie Saoudite et le Qatar.

En France bientôt 4.400 mosquées seront construites.

Pour rester en France les Français seront obligés de se convertir à l’ Islam

et paieront un impôt sur la religion pour pouvoir rester en vie … !

( comme tous les chrétiens en Égypte, Afghanistan, Irak et tous les autres pays musulmans africains ).

Nous serons acceptés comme esclaves soumis.

La France se convertit progressivement et lamentablement à l' Islam.

CLIQUER CI-DESSOUS .........

http://www.youtube.com/watch?v=ZDzFedDXAwA&feature=player_embedded

Merci Marc A.

VIDÉO INTERDITE en FRANCE MAIS PAS EN RUSSIE ...

Eux aussi ont connu l’ invasion … et ont du réagir efficacement … !

La FRANCE 2013 vue par la Russie :



Lorsqu'un enfant français naît sur le territoire français, cinq enfants musulmans naissent en même temps sur ce même territoire français.

2.400 musulmans entrent par jour sur le territoire frança
is.

Même sans révolution et dans le calme, ils jetteront les Français dehors vers l' année 2050.

Il a donc fallu créer des dizaines d'écoles islamiques clandestines dans Paris où le français est interdit.

Les Français devront quitter leur pays sous peine de se faire égorger par ces enfants musulmans français qui n'obéissent qu'à Allah.

Ghettos musulmans de Paris : 11ème , 18ème, 19ème et 20ème arrondissements … plus toutes les banlieues.

Ils ne veulent pas apprendre le français, ni même travailler.

Boucheries uniquement Halal, les boucheries normales ont été menacées de mort et ont quitté précipitamment les lieux.

Aujourd'hui, 2.300 mosquées en France ont été financées par l'Arabie Saoudite et le Qat
ar.

En France bientôt 4.400 mosquées seront construites.

Pour rester en France les Français seront obligés de se convertir à l’ Is
lam

et paieront un impôt sur la religion pour pouvoir rester en vie … !

( comme tous les chrétiens en Égypte, Afghanistan, Irak et tous les autres pays musulmans africains ).

Nous serons acceptés comme esclaves soumis.

La France se convertit progressivement et lamentablement à l' Islam.



CLIQUER CI-DESS
OUS .........



http://www.youtube.com/watch?v=ZDzFedDXAwA&feature=player_embedded

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:45

Lundi 13 janvier 2014

Michel Guiniot torpille des listes FN dans la Somme !

Le secrétaire régional du Front National pour la Picardie, Michel Guiniot, alimentaire et apparatchik du parti qui a opportunément tourné sa veste lorsque Marine Le Pen en a pris le contrôle, est accusé par le secrétaire départemental du FN de la Somme, Yvon Flahaut, de lui mettre des « bâtons dans les roues. »

Celui-ci s'en émeut dans le Courrier Picard du lundi 13 janvier et soupçonne Michel Guiniot, qui siège à la commission d'investiture du parti, de torpiller les candidats de rassemblement qu'il souhaite présenter dans la Somme.

À Albert tout d'abord où, las d'attendre une investiture qui n'en finissait plus d'être actée par la commission, le candidat pressenti, Xavier Jésu, a jeté l'éponge.

Mais le cas le plus emblématique est celui d'Yves Lemesle, candidat investi en juin à Mers-les-Bains et qui s'est vu retirer en novembre son investiture sans qu'aucune explication officielle ne lui soit fournie.

L'intéressé n'est pas dupe : « avec ce parti, on n'a pas le droit d'avoir des amis qui ne soient pas au FN... », « je crois que je paye le fait d'avoir participé à une manifestation contre la future mosquée de Beauvais avec Thomas Joly qui est passé au Parti de la France. »

Quelle horreur !

A noter, que c'est uniquement Michel Guiniot qui empêche toute possibilité de liste de rassemblement de la droite nationale à Beauvais alors que Thomas Joly (tête de liste du PdF) et Florence Italiani (tête de liste FN) sont tombés d'accord sur le principe.

Pour Michel Guiniot, confit dans sa haine recuite et une certaine paranoïa propre aux chefaillons pusillanimes, la notion de rassemblement semble s'arrêter à ses veilles rancoeurs personnelles à l'égard d'anciens camarades qui eux n'ont pas choisi la voix du déshonneur en s'asseyant sur leurs convictions.

On l'a connu pourtant moins regardant sur les investitures lors des dernières élections régionales où il a fait élire sa propre belle-fille dans la Somme (Mylène Guiniot-Troszczynski), épouse de son fils Laurent, assistant du groupe FN au Conseil régional de Picardie.

http://www.thomasjoly.fr/article-michel-guiniot-torpille-des-listes-fn-dans-la-somme-122044878.html

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:43

COMMUNIQUÉ DE S O S ÉDUCATION

Réussir l'apprentissage de la lecture

Plus que quelques places à prendre pour cet atelier. Si vous êtes intéressé, inscrivez-vous très vite, en cliquant ici.

Comment aborder la lecture de manière efficace dans vos classes ?

Ce sera l'objet de l'atelier de SOS Éducation consacré à « Réussir l'apprentissage de la lecture », le samedi 18 janvier de 9h30 à 12h30.

Pour vous aider à répondre à cette question, l'atelier sera animé par trois professionnelles qui mettent à votre disposition leur savoir-faire et leur expérience.

Marie-Christine Sanlaville orthophoniste depuis 40 ans. Au début de sa carrière, elle a travaillé dans un CMPP où elle démutisait des sourds, elle a ensuite rééduqué des enfants dysphasiques, dyslexiques et des enfants ayant des troubles mentaux, en travaillant avec l'hôpital Trousseau.

Elle a su transmettre la passion de son métier à sa fille Hélène Solinc, orthophoniste depuis 15 ans.

Ensemble elles ont consacré des années de leur travail au dépistage d'enfants en difficulté dans l'apprentissage de la lecture. Suite à cette expérience, elles ont voulu partager leurs découvertes en élaborant une méthode « En route vers la lecture » pour apprendre à lire à tous les enfants.

C'est dans ce cadre, qu'elles ont travaillé avec Isabelle Nogueira Trilles, professeur des écoles depuis dix-sept ans. Elle est l'auteur du guide pédagogique et des études d'albums qui accompagnent la méthode.

Si vous êtes professeur des écoles, rejoignez-nous ce samedi 18 janvier à cet Atelier de SOS Éducation, en cliquant sur ce lien : Réussir l'apprentissage de la lecture.

Au plaisir de vous y retrouver !

Paola Carruolo

Responsable des Ateliers de SOS Éducation

01.45.81.94.72

SOS Éducation

P.S. : Attention ! Le nombre de places est limité à 20 participants et il ne reste plus que très peu de places disponibles. Inscrivez-vous dès maintenant si vous voulez pouvoir profiter de cet atelier.

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:36

JUSTE UN RAPPEL !

Un Caporal-Chef de la Légion répond au député PS Jean-Jacques Urvoas ( Finistère ).

« Un cliché très contestable ».

C’est le jugement de Jean-Jacques Urvoas, député socialiste et président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale sur une photographie publiée sur le site de la Légion étrangère d’un caporal-chef arborant le tatouage d’une croix celtique.

Jean-Jacques Urvoas va même jusqu’à qualifier le légionnaire de militant d’extrême droite et écrit sur son blog :

« Le légionnaire en question arbore sur son flanc un tatouage représentant une croix celtique. Celle-ci, certes symbole du christianisme éponyme, est aussi et surtout le marqueur fort des mouvements de l’extrême-droite. La présence de cette photo, sur le site officiel de la Légion Étrangère, prend le contre-pied du message de fermeté à l’encontre des groupuscules de l’extrême-droite ».

Bonjour,

Je viens à mon tour m’indigner suite au commentaire fait par Monsieur Jean-Jacques Urvoas, député socialiste, qui se permet de critiquer un Caporal-Chef de Légionnaire Étrangère pour un simple tatouage représentant une Croix Celtique.

Moi-même ancien Légionnaire, et mon collègue ne pouvant se défendre – devoir de réserve oblige -, je ne pouvais rester sans réagir.

Avant tout, je tiens à rappeler que la croix celtique ou croix nimbée est le symbole du christianisme celtique.

Si pour vous elle est le symbole de l’extrême droite, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Est-ce que le jour où un militaire apparaîtra avec une rose tatouée sur le bras vous vous indignerez de la sorte ?

Vous déclenchez une polémique qui étonnement (ou pas) touche encore un fervent défenseur de la France et des valeurs qu’elle incarne.

Vous vous attaquez à un Légionnaire et, je suis désolé, mais je ne peux laisser passer ça !

J’ai servi la Légion Étrangère et la France en Irak, au Rwanda, en Côte d’Ivoire pendant que vous chauffiez les bancs de nos institutions.

La Légion Étrangères compte 95% d’étrangers dans ses rangs. Pensez-vous vraiment que sur les théâtres d’opérations nous avons le temps de penser à la couleur de peau, à la nationalité ou à la religion de celui qui veille sur notre vie ?

Sachez également que lorsqu’un homme intègre la Légion nous oublions son passé, seul son engagement, seule la Légion et la France comptent.

C’est bien dommage que vous n’ayez pas pris le temps de vous renseigner, votre temps ne m’a pas l’air très précieux pourtant pour vous permettre de le perdre avec une telle polémique.

Où êtes-vous, vous et vos amis socialistes, quand nos militaires sont pris à partie en sortant de leur caserne pour rejoindre leur famille ?

Où sont les socialistes quand les commissariats se font attaquer par des racailles dans les cités ?

Où sont les socialistes quand les sapeurs-pompiers se font agresser en voulant porter secours à une vieille dame ?

Où sont les socialistes quand il faut s’occuper des vrais problèmes de la France qui sont – si vous ne l’avez pas encore remarqué – le pouvoir d’achat, l’économie, le chômage, l’immigration ?!

Laissez donc la France à des gens compétents.

Je ne dis pas que la droite ferait mieux que vous, je dis que faire pire c’est impossible.

La délinquance n’a jamais été aussi élevée, le sentiment d’être méprisés chez les forces de l’ordre et les militaires non plus, les français sont étouffés par les augmentations d’impôts, les racailles sont libérées, le chômage atteint des records…

Mais continuez à regarder les tatouages que portent ceux qui sont en première ligne quand il faut défendre le pays et qui ne demandent rien d’autre qu’un minimum de respect !

Je suis tatoué de la même Croix Celtique que le légionnaire pris pour cible mais je n’ai pas de parti contrairement à ce que vous pourriez croire, mon seul parti c’est la France.

Donc, monsieur le député Jean-Jacques Urvoas, occupez-vous des vrais problèmes de notre pauvre pays, qui est vraiment en mauvaise posture et laissez tomber les polémiques à deux balles !

Pas cordialement…

Caporal-Chef Eric Lecointe,

Légionnaire (de 1988 à 1996).

Le Colonel dit : Excellente initiative Caporal-Chef Lecointe que le Colonel (ER) que je suis approuve en totalité.

Ceci est dit et bien dit. Mais mon passé d’homme du rang, de sous-officier et d’officier et mes 43 années de bons et loyaux services m’autorisent à ajouter ceci, de la manière triviale qui fait tout mon charme "au lieu d’enculer les mouches, Monsieur le député serait bien avisé de s’occuper des vrais maux qui accablent ce quinquennat socialiste" .

Bravo à vous soldat et merci. //RO

Merci Marco pour le rappel !

Un Caporal-Chef de la Légion répond au député PS Jean-Jacques Urvoas ( Finistère ).

« Un cliché très contestable ».

C’est le jugement de Jean-Jacques Urvoas, député socialiste et président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale sur une photographie publiée sur le site de la Légion étrangère d’un caporal-chef arborant le tatouage d’une croix celtique.

Jean-Jacques Urvoas va même jusqu’à qualifier le légionnaire de militant d’extrême droite et écrit sur son blog :
« Le légionnaire en question arbore sur son flanc un tatouage représentant une croix celtique. Celle-ci, certes symbole du christianisme éponyme, est aussi et surtout le marqueur fort des mouvements de l’extrême-droite. La présence de cette photo, sur le site officiel de la Légion Étrangère, prend le contre-pied du message de fermeté à l’encontre des groupuscules de l’extrême-droite ».

Bonjour,

Je viens à mon tour m’indigner suite au commentaire fait par Monsieur Jean-Jacques Urvoas, député socialiste, qui se permet de critiquer un Caporal-Chef de Légionnaire Étrangère pour un simple tatouage représentant une Croix Celtique.

Moi-même ancien Légionnaire, et mon collègue ne pouvant se défendre – devoir de réserve oblige -, je ne pouvais rester sans réagir.

Avant tout, je tiens à rappeler que la croix celtique ou croix nimbée est le symbole du christianisme celtique. Si pour vous elle est le symbole de l’extrême droite, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Est-ce que le jour où un militaire apparaîtra avec une rose tatouée sur le bras vous vous indignerez de la sorte ?

Vous déclenchez une polémique qui étonnement (ou pas) touche encore un fervent défenseur de la France et des valeurs qu’elle incarne. Vous vous attaquez à un Légionnaire et, je suis désolé, mais je ne peux laisser passer ça !

J’ai servi la Légion Étrangère et la France en Irak, au Rwanda, en Côte d’Ivoire pendant que vous chauffiez les bancs de nos institutions.
> > La Légion Étrangères compte 95% d’étrangers dans ses rangs. Pensez-vous vraiment que sur les théâtres d’opérations nous avons le temps de penser à la couleur de peau, à la nationalité ou à la religion de celui qui veille sur notre vie ?

Sachez également que lorsqu’un homme intègre la Légion nous oublions son passé, seul son engagement, seule la Légion et la France comptent. C’est bien dommage que vous n’ayez pas pris le temps de vous renseigner, votre temps ne m’a pas l’air très précieux pourtant pour vous permettre de le perdre avec une telle polémique.

Où êtes-vous, vous et vos amis socialistes, quand nos militaires sont pris à partie en sortant de leur caserne pour rejoindre leur famille ? Où sont les socialistes quand les commissariats se font attaquer par des racailles dans les cités ? Où sont les socialistes quand les sapeurs-pompiers se font agresser en voulant porter secours à une vieille dame ? Où sont les socialistes quand il faut s’occuper des vrais problèmes de la France qui sont – si vous ne l’avez pas encore remarqué – le pouvoir d’achat, l’économie, le chômage, l’immigration ?!

Laissez donc la France à des gens compétents.

Je ne dis pas que la droite ferait mieux que vous, je dis que faire pire c’est impossible.

La délinquance n’a jamais été aussi élevée, le sentiment d’être méprisés chez les forces de l’ordre et les militaires non plus, les français sont étouffés par les augmentations d’impôts, les racailles sont libérées, le chômage atteint des records…
> > Mais continuez à regarder les tatouages que portent ceux qui sont en première ligne quand il faut défendre le pays et qui ne demandent rien d’autre qu’un minimum de respect !

Je suis tatoué de la même Croix Celtique que le légionnaire pris pour cible mais je n’ai pas de parti contrairement à ce que vous pourriez croire, mon seul parti c’est la France.

Donc, monsieur le député Jean-Jacques Urvoas, occupez-vous des vrais problèmes de notre pauvre pays, qui est vraiment en mauvaise posture et laissez tomber les polémiques à deux balles !

Pas cordialement…

Caporal-Chef Eric Lecointe,
Légionnaire (de 1988 à 1996).

Le Colonel dit : Excellente initiative Caporal-Chef Lecointe que le Colonel (ER) que je suis approuve en totalité.

Ceci est dit et bien dit. Mais mon passé d’homme du rang, de sous-officier et d’officier et mes 43 années de bons et loyaux services m’autorisent à ajouter ceci, de la manière triviale qui fait tout mon charme "au lieu d’enculer les mouches, Monsieur le député serait bien avisé de s’occuper des vrais maux qui accablent ce quinquennat socialiste" .

Bravo à vous soldat et merci. //RO

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:07

Le 13 janvier 2014

Parmi les catégories professionnelles qui terrorisent les gouvernements,on trouve en tête tout ce qui touche aux transports et, plus encore, les camions et les taxis.

La hantise des nuits du ministre : les barrages routiers.

Si l’écotaxe et ses portiques y ont laissé récemment leur peau juvénile, bien des chefs de cabinet plus chenus s’y sont déjà usé le cuir.

Et puis… et puis il y a les opérations « escargot » des taxis. Quelques dizaines de voitures bien placées aux points stratégiques et ils vous paralysent une ville.

Comme ce lundi 13 janvier où deux « cortèges » ont quitté les aéroports de Roissy et Orly vers 8 heures pour converger vers les Invalides.

Au menu, voyageurs en rade dans les aérogares, vols ratés, carambolages, bagarres, insultes, etc.

Et comme il n’y a pas de raison que les Parisiens soient seuls à galérer, même chose à Marseille, Bordeaux, Lyon et Montpellier.

Les taxis sont en guerre contre les VTC, les fameuses « voitures de tourisme avec chauffeur » auxquelles la clientèle haut de gamme a désormais recours.

Et pour cause.

Les taxis dénoncent les « multinationales du VTC », « véritable lobby qui détruit nos emplois » et mettent en avant la disproportion des charges qui crée entre eux une « concurrence déloyale ».

Si le constat paraît évident, cela mérite toutefois qu’on y regarde de plus près, et notamment qu’on rappelle à quel point le gouvernement – comme il le fait toujours – a déjà cédé devant la menace.

En témoigne le décret qui vient d’entrer en vigueur, par lequel on contraint les VTC à « un délai de 15 minutes entre “les commandes passées” et la “prise en charge” des passagers ».

Ils en veulent davantage : course minimum de 60 euros (pourquoi pas 100 ?), délai de trente minutes entre la réservation et la prise en charge, gel des licences de taxi.

Les taxis protestent aujourd’hui contre le relèvement de trois points de TVA sur les transports au 1er janvier, et réclament un retour au taux initial de 5,5 %.

Ils oublient de dire – et on l’a souvent oublié quand on a listé les hausses de la rentrée – qu’ils ont obtenu dans le même temps une hausse de 3,9 % de leurs tarifs.

En dix ans, le prix d’une course en taxi a grimpé de 36 % alors que l’indice des prix à la consommation a progressé de moins de 20 %…

Que les taxis vivent difficilement une profession contraignante, nul ne songe à le nier, mais une fois encore la voie du chantage prise par des syndicats jusqu’au-boutistes ne semble pas propre à améliorer les choses.

Il faut, à Paris du moins, une aisance financière certaine pour pouvoir circuler en taxi. Au coût prohibitif s’ajoute la rareté : impossible ou presque de trouver une voiture – c’est l’effet pervers du numerus clausus auquel les taxis ne veulent pas renoncer.

Et quand on a trouvé une voiture, on se heurte très souvent à d’autres problèmes : un montant exorbitant au compteur au moment de la prise en charge, le refus fréquent de la course (« Vous allez où ? Ah non, là je rentre et ce n’est pas sur mon chemin »), le refus du paiement par carte de crédit et « l’attitude à l’intérieur du véhicule », pour parler pudiquement.

Le nombre de VTC à fin 2013 était de 9 800 véhicules pour 50 000 taxis et il est indéniable que ces voitures remédient à la pénurie. , comme le dit Yves Weisselberger, président de SnapCar : « Les VTC sont disponibles en France comme dans tous les autres pays.

C’est une réalité. Les nouvelles technologies – smartphone, paiement électronique – ont changé les habitudes des clients.

Grâce à ces technologies, il est désormais possible d’offrir une expérience utilisateur bien supérieure. »

Et le client est roi, les taxis feraient bien d’y songer.

Source et publication: http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/les-taxis-se-trompent-de-combat,47328?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=2814f4444c-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-2814f4444c-30403221

Repost 0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 18:20

TRIBUNE LIBRE ET POINT DE VUE !

Ecrit le 13 jan 2014 à 13:40 par Athanase Ducayla dans Poing de vue

Le Jour de Colère sera le jour de la réconciliation nationale

Vendredi en début de soirée,Dieudonné a appelé ses fans à se rendre au Jour de Colère (JDC), le 26 janvier, afin de se battre pour la liberté d’expression.

Cette réaction n’a pas manqué de scandaliser certains collectifs ralliés au JDC, pour plusieurs raisons dont nous pensons qu’elles sont infondées.

En effet, parce que le JDC est le jour de la réconciliation nationale contre la politique du gouvernement, nous ne voyons pas pourquoi l’humoriste n’aurait pas le droit, ses fans avec lui, d’être aussi en colère.

Le public de Dieudonné c’est le peuple de France

Pour certains, le public de Dieudonné est constitué d’une majorité de Français d’origine étrangère, mais il suffit de se rendre à un de ses spectacles pour s’apercevoir que c’est véritablement la France actuelle qui s’y retrouve.

Certes, il y a ces Français, mais aussi des Français dit « de souche », et tout le monde se retrouve uni par le rire, qui « cache une arrière-pensée d’entente, je dirais même de complicité, avec d’autres rieurs » comme le disait Henri Bergson dans Le rire.

La raison en est simple, c’est que l’être humain est un corps doté d’idées, de volontés, de libertés et d’intérêts, et il n’est pas exclusivement un ensemble d’idées, de volontés, de libertés et d’intérêts. Si on prend l’individu comme un ensemble d’intérêts, d’idées, aucune réconciliation n’est possible parce que chacun est différent de ce point de vue, mais c’est pourtant ce que la République prétend faire, sauf qu’elle divise en réalité la France entre la droite et la gauche.

Ce qui n’appartient à personne, c’est la réalité du corps humain, et c’est ce qui est commun à tous.

Le rire fait partie de cette résonance entre plusieurs corps, qu’ils soient dotés d’une pensée de gauche ou de droite. Voilà la réalité, et voilà pourquoi il faut revenir à une politique « corporelle », et donc corporative : l’union autour de métiers dans le corps social plutôt qu’autour d’idées générales.

Dieudonné réussit pour la première fois dans l’histoire ce que Coluche avait presque achevé auparavant : une corporation du rire, de l’humour. Et ceux qui ne rient pas de sa farce, ne sont rien moins que des idéologues, des puritains, des couineurs susceptibles qui à force de pleurer et de se poser en victimes, oublient qu’ils instaurent un climat de tension dont ils risquent de faire les frais.

En cette période, le peuple de France a besoin de rire, et on lui empêche cette dernière volonté : il est donc normal que la colère s’exprime.

Quant à ceux qui ont peur de ce peuple qui soutient Dieudonné, voyez comment il lui obéit, s’étant trouvé là un chef hors-système et original !

L’humoriste est pacifique et fait chanter la Marseillaiseà ses fans, n’est-ce pas là un bon début de réconciliation nationale ?

Grâce à ce « bouffon » (il se considère comme tel, avec raison), le communautarisme est brisé, et son « public a cessé de détester la France » comme le remarque Jonathan Sturer.

La fin de l’antiracisme idéologique

Comme le disait Eric Zemmour, Dieudonné est un enfant de l’antiracisme idéologique, mais un enfant qui révèle le jeu de ses parents. Un jeu idéologique de division, d’entretien de conflit de civilisation par la dénonciation d’une prétendue haine de part et d’autre, alors que cette haine n’est l’affaire au départ que d’une minorité.

Mais il se trouve que le peuple commence à comprendre que dans l’histoire, les menteurs et les voleurs sont issus de l’oligarchie, et que tous nous en sommes victime : voilà encore une union réelle des peuples d’origines françaises et étrangères.

En vérité, l’anti-racisme est justement un processus de rivalités qui produit le racisme, à force de marteler que l’autre en face est un méchant nazi.

Le résultat est ce que nos gouvernants et ceux qui leur tirent les ficelles cherchent un conflit de civilisation afin de pouvoir réaliser la société prétendument idéale ; une société sans frontières, sans pays, sans culture, sauf celle du libéralisme triomphant : hamburger, musique de super-marché, métrosexuels et pétasses, jouissance, stupidité et consommation pure… l’animalité au service de la banque. Le rire deDieudonné, c’est un rire qui révèle le processus de la violence orchestré par des intérêts haut-placé, ainsi que par une mystique de l’accomplissement du libéralisme dans un gouvernement mondial qui nécessite tout d’abord la destruction des identités locales.

« Dieudonné réussit pour la première fois dans l’histoire ce que Coluche avait presque achevé auparavant : une corporation du rire, de l’humour. »

La contestation des laïcards et des républicains

Les laïcards sont toujours aussi comiques. Ils continuent de penser que la solution se trouve dans la République, le système qui a détruit la France :

-En supprimant le régime corporatif, régime qui assurait la sécurité et la dignité du travail face au libéralisme naissant et son abus de commerce.

-En considérant le Français comme une volonté, une idée politique (jusqu’à en faire la monnaie d’un marché électoral), et non pas comme un corps, membre du corps social.

En effet, le régime jacobin a divisé la France en partis, alors qu’elle n’avait aucune raison de l’être, puisque le bien commun n’est pas et ne sera jamais une affaire d’intérêts personnels, mais tout simplement d’entretien et d’accroissement du corps social.

L’analogie avec le corps humain est parlante : si vous détruisez tous les organes et constituez une nouvelle forme dotée d’un organe central qui gère tout, et sur lequel viennent se greffer toutes sortes de cellules, vous obtenez le socialisme.

Si vous divisez le corps en atomes indépendants et libres, vous obtenez le libéralisme.

Une société doit garder la forme qui lui est naturelle, où chaque organe a sa place ménagée et conservée par les autres organes.

C’est la société organique, appelée aussi corporative.

-En pensant que l’État peut être neutre quant au fait religieux, ce qui est la première chose à faire pour saborder un pays aux racines chrétiennes.

Et nous les voyons se battre contre l’islam au nom du principe de laïcité, qui n’a fait que favoriser le communautarisme, puisque le laïcisme empêche la meilleure façon de s’assimiler dans un pays, c’est-à-dire de se convertir à la religion dominante et officielle, tout simplement parce que la religion est ce qui « relie ».

Mais voilà, la religion dominante de la République c’est la laïcité : la religion du refus de chercher ce qui est vrai : la religion de la division des français en un ensemble d’individus désemparés et sans repères, plus facilement manipulables.

Le JDC deviendrait un mouvement antisémite et pro-islamique

Selon certaines rumeurs, Dieudonné serait musulman et appellerait les chrétiens à se convertir à l’islam. Il est vrai qu’il déclara cela à la télévision iranienne, d’une manière peut-être pas suffisamment réfléchie, mais cela ne constitue absolument pas pour lui une politique, et encore moins pour la France.

Dieudonné est chrétien, et pas pro-islamique.

C’est bien lui qui parle de Jésus dans son spectacle Rendez-nous Jésus, prie le Notre Père, et s’est marié chez les Gallicans, ce qui est la marque d’une assimilation bien respectueuse, quand on sait que la France était particulièrement attachée à son Église.

Ceux qui regardent ses spectacles savent très bien que toutes les religions sont tournées en dérision, sans concession.

Dieudonné prend plaisir à rire plus particulièrement de ceux qui ne savent plus rire à force de pleurer, et cela est une intention charitable, puisque le rire, toujours selon Bergson, est ce qui corrige la tendance qu’a un être humain à sembler se mécaniser, à sembler devenir une machine : c’est le fondement du comique, qui est « une certaineraideur de mécanique là où l’on voudrait trouver la souplesse attentive et la vivante flexibilité d’une personne ».

Cela passe pour de l’antisémitisme, parce que les sionistes persistent à continuer cette raideur mécanique de la Shoah, dans la continuité de la Solution Finale : en effet, à l’extermination ignoble et mécanique succède la mécanique de la libation de larmes et de la victimisation intégrale.

Cette mécanique est nuisible pour le corps social ; c’est ce que dit Henri Bergson, encore une fois :

« En un mot, si l’on trace un cercle autour des actions et dispositions qui compromettent la vie individuelle ou sociale et qui se châtient elles-mêmes par leurs conséquences naturelles, il reste en dehors de ce terrain d’émotion et de lutte, dans une zone neutre où l’homme se donne simplement en spectacle à l’homme, une certaine raideur du corps, de l’esprit et du caractère, que la société voudrait encore éliminer pour obtenir de ses membres la plus grande élasticité et la plus haute sociabilité possibles.

Cette raideur est le comique, et le rire en est le châtiment. »

Voilà pourquoi il est intéressant en politique d’avoir ce spectacle « en dehors de ce terrain d’émotion et de lutte », afin de corriger ceux qui se mécanisent. Il faut être en dehors de ce terrain d’émotion et de lutte, parce qu’il faut, pour le bien du corps social, se débarrasser de ce qui déguise le mensonge sous ces luttes et émotions : passions dont nous sommes malheureusement friands et dupes.

Et pour cela, nous avons besoin de « bouffons » comme Dieudonné, qui a toute sa place, lui et ses fans, au Jour de Colère, parce qu’il fait partie avec eux de la corporation de l’humour.

Conclusion

Face au comique intégral, face à cette raideur mécanique qui agresse le corps social et à laquelle s’attaque Dieudonné, simplement en travaillant selon ce qu’il est : un humoriste, le rire est ce qui rassemble, et nous voyons là les prémices de la réconciliation nationale, qui demandera un effort à tous.

Cet effort sera possible si nous prenons la société comme un corps constitués d’organes, et non pas comme une multitude d’intérêts personnels soumis au libre-échange politico-commercial et social, ou un État totalitaire.

Une troisième voie est possible : la société corporative, autrement dit l’organisation libre et spontanée entre les travailleurs d’un même domaine de métiers, afin d’assurer la sécurité et la dignité du travail, la prise en charge des familles en cas de problèmes ainsi que les retraites.

La vie et la famille sont des biens trop précieux pour être confiés à un État-Providence impersonnel et centralisateur, ou à une main invisible du libre-échange, dont nous savons pertinemment qu’il n’en arrange que quelques-uns et maintient la majorité dans une illusion.

Ces deux dérives que nous croyons absolument opposées se retrouvent paradoxalement réunies actuellement dans le système politique français, d’une façon si pernicieuse qu’elle entretient un faux débat entre socialistes et libéraux.

La réalité c’est que le grand vainqueur est le libéralisme, qui se travestit sous un État apparemment providentiel, mais dont la façade se fissure de plus en plus.

La troisième voie se trouve dans la société corporative, celle qui ressemble à un corps humain, ou chaque chose à sa place, suivant une forme qui assure le bien et la croissance du corps tout entier.

Lire aussi :
> Dissidents de toutes tendances, unissez-vous ! par Jean-Yves Le Gall
ou

Source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/13-01-2014/le-jour-de-colere-sera-le-jour-de-la-reconciliation-nationale

Repost 0