Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 12:07
06 janvier 2012

A l'Ouest, du nouveau…

Le livre de Reynald Secher, Vendée : du génocide au mémoricide n'en finit pas de faire couler une encre salutaire. Parmi l'abondante revue de presse, signalons deux articles publiés hier.

Le premier, signé par Denis Tillinac, est paru dans le dernier numéro de Valeurs Actuelles et mis en ligne sur le blog de ce magazine. En voici un extrait :

Denis TillinacPuisque nos édiles ont cru devoir statuer sur un «génocide», ils seraient bien inspirés de s’intéresser à la campagne d’extermination dont furent victimes les Vendéens sous la Convention.

 

Préfacé par le président d’Avocats sans frontières Gilles-Wiliam Goldnadel, le livre récent de l’historien Reynald Secher produit des preuves accablantes. Les critères qui qualifient un génocide en droit international émanent clairement des documents officiels qu’il s’est procurés au terme d’une recherche longue de plusieurs décennies.

Pourquoi pas un vaste débat sur ce livre rien moins qu’anodin ? L’enjeu est capital pour notre mémoire : le mythe de la Révolution, la genèse du totalitarisme du XXe siècle. Il rejoint la chaîne des réflexions inspirées à juste titre par le génocide des juifs par les nazis, et les persécutions antisémites d’hier et d’aujourd’hui, y compris celles du régime de Vichy.

 

Commanditée par Robespierre avec l’aval de tous les membres du Comité de salut public, la campagne de Carrier et Turreau ne fut pas un accident de parcours historique mais la conséquence rationnelle d’un présupposé idéologique.

 

Exactement comme les crimes de Lénine, de Hitler et de Staline.


À défaut d’une loi mémorielle, qui serait au moins aussi justifiée que celles dont le législateur nous a dotés ces dernières années, il serait opportun de s’appesantir sur ce sujet crucial. La plupart des historiens et les politiques l’occultent depuis deux siècles, et je me souviens que Chaunu s’en indignait. Il avait raison.

 

À gauche, on a peur d’une vérité qui mettrait à nu des fantasmes récurrents, encore que camouflés ; à droite on a peur… des ombres de la gauche. Puisse néanmoins ce livre de Secher inspirer les plus courageux : le venin idéologique ayant toujours tendance à contaminer des esprits en France, nous sommes tous des Vendéens en sursis !

(Lien vers le texte intégral de cet article de Denis Tillinac)

 



Le second article est à lire dans le Courrier de l'Ouest, édition de Cholet, du jeudi 5 janvier 2012. Il livre le point de vue du général Philippe Lafoix, natif de Bressuire :

General LafoixLa guerre de Vendée a été un sujet quasi tabou dans notre Bocage bressulirais alors que son impact a été considérable, explique le militaire. Des familles entières ont été décimées, un de mes aïeux, accusé de «brigand de la Vendée», a été guillotiné à Niort. Des villages, des maisons, des fermes ont été pillés, brûlés comme le bourg de Cirières le 24 janvier 1794 par la colonne Grignon. Parallèlement et pendant plus d'un siècle, cette histoire a été falsifiée, occultée. Philippe Lafoix raconte qu'élève d'une école privée catholique, il se souvient d'une image d'un livre d'histoire de France où le «Pacificateur» était glorifié et où en revanche les Vendéens étaient soit des paysans royalistes idolâtres, soit des prêtres réfractaires.

Paradoxalement, il a fallu attendre l'année du bicentenaire de la Révolution Française en 1989 pour qu'enfin la vérité sur cette période particulièrement trouble et triste éclate et soit connue du public. Le Général revient sur le livre de Reynald Sécher : Je ne mets nullement en cause les compétences des universitaires, experts en histoire de la Révolution française. Mais les critiques sur ce livre me font de la peine. Elles ne prennent pas en compte la dimension humaine du traumatisme causé dans les familles suite aux exécutions sommaires et indicibles des femmes, des enfants, des vieillards, des bébés encore aux seins de leur mère, non seulement parce qu'ils étaient des combattants «Blancs» ou des sympathisante  «Bleus» mais simplement parce qu'ils étaient «Vendéens». 

Le général Philippe Lafoix poursuit : Comme toute œuvre humaine, Vendée : Du génocide au mémoricide souffre sûrement de quelques imperfections mais ne pas reconnaître qu'il y a eu génocide, suite à des consignes données par la Convention et son exécutif, le Comité de salut public, relève d'une mauvaise foi certaine ou d'un réflexe idéologique plus qu'inconscient. En vérité, les Vendéens de souche n'ont pas attendu les docteurs ès négationnismes ou ès sémantismes pour dire qu'il y a eu  «extermination» et «dépopulation», «crime contre l'humanité», et non crime de guerre ou populicide substantif pourtant inventé par Gracchus Babeuf, révolutionnaire qu'on ne peut pas accuser d'être réactionnaire.

Les Vendéens de souche vivent ce génocide dans le silence de leur cœur et la plaie est loin d'être cicatrisée. Le général poursuit : Ce débat a au moins le mérite de ne pas faire tomber dans l'oubli le génocide des Vendéens. Après celui des Juifs, le génocide des Arméniens est enfin reconnu, la France, pays de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, s'honorerait en reconnaissant officiellement le génocide des Vendéens.

 

Cette action participerait au devoir de mémoire et sonnerait peut-être le glas des «Mémoricides» du monde entier.

Source et Posté par vendeenews à 13:37 -    /   Vendéens & Chouans

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 11:29

Historiquement Incorrect

Jean Sévillia
9782213655222_1
En France, plus que jamais, le passé s’invite dans le débat d’idées, mais sur le mode polémique.
Qu’il s’agisse de définir l’identité nationale ou de s’interroger sur la place de la religion dans la société, que la controverse porte sur l’héritage de l’Occupation ou sur les séquelles de la décolonisation, qu’il soit question de la réforme des programmes d’histoire à l’école ou de la création d’une Maison de l’histoire de France, tout est matière à dispute.

Mais la discussion est biaisée au départ, car les préjugés idéologiques, les tabous du moment et les intérêts partisans interfèrent dans le débat.

En dix chapitres, en voici autant de grands exemples.

Quelle a été vraiment la part des Arabes dans la transmission du savoir antique au Moyen Age ?
L’Eglise a-t-elle fait obstacle à la science ?
A qui a profité la colonisation ?
La Première et la Deuxième Guerre mondiale ont-elles été menées au nom des droits de l’homme ? Quel rôle l’immigration a-t-elle joué dans la construction de la France ?
Quelle est la place de l’islam dans notre histoire nationale ? ...
Avec la même liberté de ton et la sûreté d’information qui avaient contribué à l’exceptionnel succès éditorial d’Historiquement correct, Jean Sévillia sort des chemins balisés par le politiquement correct.
Jean Sévillia, rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine, a notamment publié des biographies (Zita impératrice courage) et des essais (Le Terrorisme intellectuel, Historiquement correct, Moralement correct) qui lui ont valu un large public.
BORDEAUX, le jeudi 19 janvier 2012
Conférence et dédicace de Jean Sévillia autour de son livre HISTORIQUEMENT INCORRECT organisée par Amitiés Françaises.

Grande salle de l'Athénée Municipal, place Saint-Christoly, à 20h.

Rens. et réservation des livres :
Librairie Saint-Jacmes, 55 rue Saint-James à Bordeaux -Tel 05 56 52 07 37
Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:37

 

Samedi à Lyon, les Jeunesses nationalistes demandaient le retrait des troupes françaises d'Afghanistan...

394930_2143512407793_1845736586_1360985_1126663259_n.jpg

Samedi après midi, à Lyon, plusieurs centaines de militants et sympathisants nationalistes se sont rassemblés Place Carnot, à l'appel des Jeunesses nationalistes (cliquez là) dirigées par Alexandre Cabriac, pour exiger le retrait des troupes françaises d'Afghanistan.


Malgré une contre manifestation des groupes gauchistes locaux, qui se conduisent, comme d'habitude, en véritables valets des intérêts américains, la manifestation patriotique s'est déroulée sans incident.

 

Plusieurs mouvements dont la Nouvelle Droite Populaire (cliquez ici) et l'Oeuvre française (cliquez ici) avaient appelé à participer à cette démonstration de force des nationalistes lyonnais.


Afin d'honorer la mémoire des 75 jeunes soldats français tués dans ce conflit qui ne concerne pas la France, 75 jeunes militants portaient 75 croix en tête de cortège.

A la fin de la manifestation, plusieurs orateurs, dont Alexandre Cabriac et André Gandillon, directeur de Militant et Président des Amis de Rivarol, prirent la parole.


Lire aussi Lyon Capitale cliquez ici


Reportage France 3 cliquez là


384134_2146210835252_1845736586_1362144_1267396761_n.jpg

 

 

 


 

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:31

Hausse constante de la délinquance : ce n'est pas une fatalité

Mercredi 18.01.2012

Même si Claude Guéant, Ministre de l'Intérieur, tente de faire croire à une baisse de la délinquance en France en 2011, ses statistiques déjà douteuses ne peuvent camoufler une hausse des cambriolages et des violences aux personnes.

 

En la matière, l'échec du gouvernement est total, tout comme, étrange coïncidence, dans le domaine de la lutte contre l'immigration, illégale comme légale.


Mais outre l'absence de volonté et de compétence de nos gouvernants pour éradiquer la délinquance et la criminalité qui prospèrent continuellement en France, la réponse judiciaire est totalement inadaptée à la situation. En effet, pour prendre l'exemple des cambriolages, que risque réellement un cambrioleur ? Rien ou pas grand chose. Qui n'a pas déjà lu ou entendu ces désormais banales histoires de voleurs arrêtés et relâchés pour la énième fois alors qu'ils sont les auteurs de multiples méfaits ?

En revanche, gare au malheureux qui commet l'imprudence de se défendre contre l'intrusion d'un malfaiteur, la justice française est alors impitoyable !

 

Affiche France respectéeDe plus, Claude Guéant avoue lui-même que la hausse des cambriolages est due à l'immigration puisqu'il met en cause des bandes « d'Europe centrale et orientale » (comprendre : des malfrats roms ou tziganes) que l'on ne peut interpeller facilement parce qu'« ils passent d'un pays à l'autre très rapidement ». Les accords de Schengen sont décidément une bénédiction pour certains...

 

Combien de temps encore allons-nous devoir subir ces baltringues qui nous gouvernent, absolument incapables d'assurer la sécurité du peuple français ? Accordons-leur tout de même le mérite d'être particulièrement efficaces dans un domaine : le racket fiscal des automobilistes qui rapporte plus de 500 millions d'euros par an à l'État-vampire !

 

Pour rétablir l'ordre et la loi en France, il faut en avoir la détermination et s'en donner les moyens. Il faut que la tolérance zéro s'applique pour les petits voyous comme pour les criminels endurcis, il faut que des peines dissuasives soient prononcés et réellement appliquées, il faut rétablir la peine de mort, il faut se débarrasser à l'issue de leur peine des racailles étrangères qui peuplent majoritairement nos prisons en les renvoyant chez elles, il faut rétablir nos frontières, il faut libérer la France de l'immigration.

 

Pour tout cela, ne comptez évidemment pas sur les représentants du Système et leurs faux-opposants qui en font partie intégrante...

 

Thomas JOLY

Secrétaire général du Parti de la France

 

ET AUSSI

 

 

 

Délinquance : qu’on arrête de mentir aux Français, et qu’on rende publics ces quelques chiffres…

Qu’on arrête de mentir aux français ! Claude Guéant ne manque pas d’audace en nous annonçant une baisse de la délinquance générale de 0,34%.  Pourquoi pas 4 chiffres après la virgule ? Quant à la gauche, qui dénonce la falsification des chiffres, elle ferait mieux de se taire, vu son bilan passé.

La vérité est que gauche et droite, par manque de volonté politique caractérisé, ont perdu la bataille contre les délinquants depuis des années. Les chiffres de l’Observatoire de la délinquance et des associations contre le viol sont éloquents.

 

En France, il y a un meurtre toutes les 12 heures, une voiture incendiée toutes les 12 minutes, un viol toutes les 7 minutes, un vol de voiture toutes les 2 minutes, un cambriolage toutes les 80 secondes, une agression physique toutes les 65 secondes, une atteinte aux biens toutes les 13 secondes, ou plus généralement un crime ou délit toutes les 8 secondes. Vraiment pas de quoi se gargariser avec une baisse de la délinquance de 0,34% !

D’ailleurs les statistiques démentent le discours du gouvernement.

 

Selon les chiffres d’Eurostat la France a la plus forte criminalité européenne et détient de très loin le record des crimes et délits violents. Au dernier classement des 15 villes les plus dangereuses au monde, Saint Denis figure en bonne place, la seule ville européenne du palmarès !

 

Ajoutons que la réponse pénale est totalement déficiente. Avec 95 détenus pour 100000 habitants, la France est très loin de la moyenne européenne qui est à 127. C’est ainsi que plus de 80000 condamnés à des peines de prison ferme n’ont pas exécuté leur peine. Le gouvernement actuel a même décidé d’exonérer de toute incarcération les délinquants condamnés à moins de 2 années de prison ferme ! Curieuse conception de la dissuasion.

La France a le plus fort taux de criminalité d’Europe mais un des plus faibles taux d’incarcération !

Le vrai bilan, monsieur Guéant, c’est que depuis quinze ans droite et gauche ont capitulé devant les voyous et qu’aujourd’hui, selon un récent sondage, deux Français sur trois ne se sentent en sécurité nulle part. Le reste n’est que poudre aux yeux.

 

 

Source et publication:  Jacques Guillemain       http://ripostelaique.com/delinquance-quon-arrete-de-mentir-aux-francais-et-quon-rende-publics-ces-quelques-chiffres.html#.Txazt82h66w.facebook

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:24

La Mairie de Paris programme un festival de films pro-fellouzes

Lundi 16.01.2012

Dans son livre choc dont nous vous avons rendu compte, “Un silence d’État” (Soteca-Belin), Jean-Jacques Jordi dévoile des centaines d’archives interdites d’accès.

 

Cinquante ans après, celles-ci remettent en question la vision à sens unique propagée jusque-là sur la guerre d’Algérie. Il ne s'agit plus de polémique, mais de l'exploitation des archives par un historien mandaté à cet effet, de surcroît classé à gauche!


Les pro-fellouzes, pour autant, ne baissent pas les bras. La mairie de Paris organise un festival de films sur la guerre d'Algérie.

 

La liste des participants et des films projetés suffira à vous édifier quant à l'objectivité de cette manifestation.

 

Les "anciens combattants algériens y seront bienvenus" (ne vous y trompez pas, ce sont les fells qui sont ainsi invités). 

 

Il s'agira, encore et toujours, et en plein Paris, de souiller la France et son oeuvre Outre-Mer, donnant ainsi des armes aux trublions de banlieue.

 

 

 

 

ET AUSSI

 

 

Interdit aux chiens d'aboyer, le nouveau livre de Pierre Descaves…

Mercredi 18.01.2012

A 85 ans, Pierre Descaves a entendu le message christique de Jean-Paul II : « N’ayez pas peur ! »

 

Il n’a pas peur lui qui écrit: « S’il le faut, je défendrai encore le territoire de la métropole s’il devait être attaqué de l’intérieur par une population venue d’ailleurs. »


Ce ne sont pas des paroles en l’air. Et elles prennent une singulière résonance à l’heure où la Tunisie, la Libye et l’Egypte, « libérées » de leurs « tyrans » naguère choyés par un Occident suicidaire, viennent de se donner à l’islamisme.

 

On rappellera au passage que les « islamistes modérés » (sic) du parti tunisien Ennahada ont obtenu, chez les votants tunisiens en France, un score supérieur à celui réalisé en Tunisie même…

 

Ils ont bonne mine les chantres de l’intégration et de l’assimilation…

 

Oui, Rome n’est plus dans Rome et les Barbares sont déjà dans le Capitole… Est-il déjà très tard ? Oui.

Est-il déjà trop tard ? Non.

 

Il ne faut jamais pécher contre l’espérance. Et il est encore plus beau de croire au matin quand on est plongé dans les ténèbres.

 

Pierre Descaves croit au matin de notre pays. Il le dit avec des mots qui résonnent comme sonnait jadis le tocsin alors que l’ennemi était à nos portes.

 

Aujourd’hui, l’ennemi a franchi les portes avec la complicité de ceux qui avaient mission de les garder fermées.

 

L’erreur serait de croire pourtant que les carottes sont cuites. Et c’est très exactement le message d’espoir porté par ce livre de salut public.

 

Interdit aux chiens d’aboyer, Pierre Descaves, Editions Fol’fer, 230 pages, 22,00 €,

 

préface de Roger Holeindre et postface d’Alain Sanders.

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:14

  Front National : Jean-Marie Le Pen empêché à Strasbourg

le 17/01/2012 à 19:51 par M.A.

  

 

Le président d’honneur du front National qui devait tenir ce mardi soir , à Strasbourg une réunion publique a fait faux bond empêché au dernier moment par un refroidissement. « Les médecins lui ont ordonné de garder la chambre, » a indiqué Bruno Gollnisch qui l’a remplacé au pied levé.


Ancien directeur de campagne de Jean-Marie Le Pen, lors des présidentielles de 2002 qui avait vu le leader du FN accéder au second tour, Bruno Gollnisch est revenu sur les difficultés que rencontre Marine Le Pen pour réunir les 500 parrainages d’élus nécessaires à la validation de sa candidature.

 

« Marine Le Pen n’est pas sur de pouvoir se présenter. Si elle ne pouvait être candidate la légitimité du président qui sera élu serait gravement obérée.

Or actuellement les indications sont mauvaises. Elle dispose, pour l’heure, de moitié moins de promesses de signatures, par rapport à la campagne de 2007 à pareille époque. »


Un pessimisme confirmé par Christian Cotelle, secrétaire du FN Bas-Rhin pour qui la collecte « est beaucoup plus difficile qu’en 2007.

Nous enregistrons beaucoup plus de réponses négatives. » Marine Le Pen poursuit néanmoins sa campagne.

 

Dans ce cadre elle tiendra une grande réunion publique à Strasbourg, au palais de la musique et des congrès le 12 février prochain à 15 heures.
A proximité du lieu de réunion, protégé par un dispositif conséquent de force de l’ordre, une trentaine de manifestants de gauche et d’extrême gauche ont manifesté, sans savoir que Jean-Marie Le Pen était absent.


M.A.

le 17/01/2012 à 19:51 par M.A.

Source et publication: L' Alsace.fr

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 06:43

Mardi 17 janvier 2012

COMMUNIQUE de Carl LANG

Président du Parti de la France

Soutien à la Marche pour la Vie

 

Le Parti de la France appelle ses militants et sympathisants à participer le dimanche 22 janvier 2012 à la Marche pour la Vie.

Carl Lang et Le Parti de la France considèrent en effet comme des valeurs non négociables le respect des droits de la personne humaine et la protection de la Vie de la conception à la mort naturelle.

Carl Lang et les dirigeants du Parti de la France seront présents comme chaque année à ce défilé et appellent les responsables politiques attachés à la défense de nos valeurs de civilisation à soutenir cette manifestation.

 

--
Le Parti de la France
Email : contact@parti-de-la-france.fr
Site : http://www.parti-de-la-france.fr
Adhérez ! : http://www.parti-de-la-france.fr/adhesions

 

ET AUSSI

 

 

"Aux provinciaux, marcheurs pour la Vie : nous avons besoin de vous !"

Le père Bernard Domini, modérateur de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, adresse un message pour une participation massive de la province à la Marche pour la Vie :

Untitled"Benoît XVI a parlé, lors des voeux de Noël à la Curie romaine, de “la fatigue de croire”, ou de la “fatigue d’être chrétiens”, qui se faisait ressentir en notre Occident qui souffre d’une grave éclipse de Dieu.

 

Cette “fatigue” semble se faire ressentir également au niveau de la Marche pour la vie.

C’est vrai, lorsque l’on part de province – pour nous c’est le cas de l’Ardèche –, il faut se lever très tôt le dimanche matin, se coucher très tard le dimanche soir ou le lundi à 1 heure du matin et le coût du transport n’est pas négligeable.

On peut alors ressentir la tentation de la fatigue dont parlait Benoît XVI.

 

Sachons surmonter cette tentation. La marche pour la vie, comme plusieurs d’entre vous l’ont dit et redit, est en vue d’une grande cause : la défense des innocents dans le sein de leur maman.

Redisons encore les derniers mots de Jean-Paul II que nous avons souvent rappelés, il y a deux ans, pour préparer la Marche pour la Vie : “Levez-vous! Allons!” Ce n’est pas le moment de se démobiliser mais de se déterminer davantage encore.

Nos frères et soeurs de Paris et de la région parisienne seront plus nombreux, cette année.

 

Mais la Marche pour la vie a toujours besoin des provinciaux qui sont prêts à des renoncements pour défendre et protéger la vie humaine de sa conception à son terme naturel.

Je rappelle aux provinciaux que, pour permettre à ceux qui désirent de participer à la Messe dominicale, nous célébrons la Messe dominicale dans la Basilique Notre-Dame du Perpétuel Secours, en face du cimetière du Père Lachaise, à 13 heures et de là nous partons pour le lieu de rassemblement pour la Marche qui n’est qu’à 20 minutes à pied.

Nous confions au Coeur de Jésus et à Notre-Dame des Neiges cette prochaine Marche pour la Vie."

Ban_mpv_2012

 

 

Pour venir de province, tous les renseignements sont ici.

 

 

Source et publication : Philippe Carhon   /  Le Salon Beige

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 06:00
Des heurts entre policiers et gauchistes durant la manifestation du “Collectif de vigilance 69 contre l’extrême droite”, samedi dernier
 

Des heurts entre policiers et gauchistes durant la manifestation du “Collectif de vigilance 69 contre l’extrême droite”, samedi dernier

17/01/2012 – 18h20
LYON (NOVOPRESS Lyon) Le premier adjoint à la sécurité de la ville de Lyon et député, Jean Louis Touraine, a démontré une nouvelle fois sa vision binaire de la politique.

 

Il y avait samedi dans les différents manifestations “d’un côté les extrémistes de la droite la plus virulente, et de l’autre l’ensemble des démocrates” et “des courants de pensée humaniste“.

 

Ces “démocrates” et “humanistes” ont pourtant une drôle de façon de concevoir la politique puisque quatre d’entre eux ont été interpellés samedi après-midi après la manifestation organisée par le “Collectif de vigilance 69 contre l’extrême droite” avec des matraques télescopiques, des couteaux et une barre de fer.

 

Déjà durant le défilé à l’appel de plusieurs organisations, des heurts avaient opposé des dizaines de “démocrates” cagoulés, casqués et armés aux forces de l’ordre.

 

 

(Photo) Manifestants casqués du “Collectif de vigilance 69 contre l’extrême droite” attaquant les forces de l’ordre. DR

 

ET AUSSI

 

Samedi 14 Janvier 2012, les Jeunesses Nationalistes, sous la direction d’Alexandre Gabriac ont investi le centre de Lyon.

 

Le thème de cette manifestation était : Afghanistan : Honneur à ceux qui sont tombés ! Honte à ceux qui les ont fait tuer ! La manifestation nationaliste et la contre-manif des rouges vue par FR3 :

 

Vidéo →http://www.youtube.com/watch?v=rYls0xR5RnA

 

La manifestation vue côté natio :

 

Vidéo → http://www.youtube.com/watch?v=jixLDaMB6Hk

 

Comme d’habitude, un cortège nationaliste calme, ordonné, bien encadré et des gauchos, casseurs excités, drogués, abrutis qui s’en prennent aux forces de l’ordre ainsi qu’au mobilier urbain.

 

Un peu de logique SVP …

 

1) Les nationalistes manifestent pour le retrait des soldats français d’Afghanistan.

 

2) Les gauchos manifestent contre cette initiative.

 

Donc, CQFD, les abrutis bobos-gauchos, drogués et autres parias soutiennent donc la présence des troupes françaises en Afghanistan.

 

Pour conclure, bravo les JN ! Bravo Alexandre Gabriac !

Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 10:59
Mardi 17 janvier 2012 2 17 /01 /Jan /2012 09:14

P1040314Tribune libre

 

Même si Claude Guéant, Ministre de l'Intérieur, tente de faire croire à une baisse de la délinquance en France en 2011, ses statistiques déjà douteuses ne peuvent camoufler une hausse des cambriolages et des violences aux personnes. En la matière, l'échec du gouvernement est total, tout comme, étrange coïncidence, dans le domaine de la lutte contre l'immigration, illégale comme légale.

 

Mais outre l'absence de volonté et de compétence de nos gouvernants pour éradiquer la délinquance et la criminalité qui prospèrent continuellement en France, la réponse judiciaire est totalement inadaptée à la situation. En effet, pour prendre l'exemple des cambriolages, que risque réellement un cambrioleur ? Rien ou pas grand chose. Qui n'a pas déjà lu ou entendu ces désormais banales histoires de voleurs arrêtés et relâchés pour la énième fois alors qu'ils sont les auteurs de multiples méfaits ? En revanche, gare au malheureux qui commet l'imprudence de se défendre contre l'intrusion d'un malfaiteur, la justice française est alors impitoyable !

 

Affiche France respectéeDe plus, Claude Guéant avoue lui-même que la hausse des cambriolages est due à l'immigration puisqu'il met en cause des bandes « d'Europe centrale et orientale » (comprendre : des malfrats roms ou tziganes) que l'on ne peut interpeller facilement parce qu'« ils passent d'un pays à l'autre très rapidement ». Les accords de Schengen sont décidément une bénédiction pour certains...

 

Combien de temps encore allons-nous devoir subir ces baltringues qui nous gouvernent, absolument incapables d'assurer la sécurité du peuple français ? Accordons-leur tout de même le mérite d'être particulièrement efficaces dans un domaine : le racket fiscal des automobilistes qui rapporte plus de 500 millions d'euros par an à l'État-vampire !

 

Pour rétablir l'ordre et la loi en France, il faut en avoir la détermination et s'en donner les moyens. Il faut que la tolérance zéro s'applique pour les petits voyous comme pour les criminels endurcis, il faut que des peines dissuasives soient prononcés et réellement appliquées, il faut rétablir la peine de mort, il faut se débarrasser à l'issue de leur peine des racailles étrangères qui peuplent majoritairement nos prisons en les renvoyant chez elles, il faut rétablir nos frontières, il faut libérer la France de l'immigration. Pour tout cela, ne comptez évidemment pas sur les représentants du Système et leurs faux-opposants qui en font partie intégrante...

 

Thomas JOLY

Secrétaire général du Parti de la France

Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 10:26

 

16.01.2012

Quoi du commun entre le FN et la droite nationale ?

Nous étions déjà, depuis le mois de janvier 2011, un nombre croissant de patriotes et identitaires à nous être posé la question, et à y avoir apporté une réponse.

Pour les quelques égarés qui se seraient trouvés encore partagés à la date du mercredi 11 janvier, la réaction du directeur stratégique de la campagne Le Pen, M. Florian Philippot, à la position sur l'immigration de la droite nationale, exprimée par Carl LANG dans le cadre d'un entretien accordé au "Daily Mouloud" de Canal Plus, aura probablement eu le mérite de leur mettre les points sur les "i" :

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3623-c-daily-...

"Ben il a des termes, oui, un peu bizarres... Nous on est pour l'arrêt de l'immigration, on veut passer en 5 ans de 200 000 à 10 000 par an entrées légales. C'est assez simple, on a le droit d'être contre l'immigration parce que ça fait pression à la baisse sur les salaires, c'est le grand patronat qui en veut... On dit pas plus que ça. On est raisonnables."



En sachant que le discours de Carl LANG ne faisait ici que rappeler les positions qui ont toujours été les siennes et qu'il a défendues de 1972 à 2009 en tant que militant, cadre, puis secrétaire général, vice-président du FN et député européen aux côtés de Jean-Marie Le Pen, de deux choses l'une : soit M. Philippot a oublié de se renseigner avant de devenir porte-parole du "New FN"... soit ce sont les électeurs qui devraient se renseigner avant d'aller voter !



En tout cas, à la question de savoir s'il y a encore des gens "comme Carl LANG" au nouveau FN de madame Le Pen, réponse sans hésitation de M. Philippot : "Non, menfin tout ça c'est assez marginal. (...) J'lai jamais croisé, mais chui content qu'y soit pas chez nous".

Voilà qui a au moins le mérite de la clarté...


Et qui nous fait, d'ailleurs, au moins un point de convergence avec M. Philippot : nous aussi, nous sommes contents de ne pas être chez lui.

A. D.

 

A VOIR UN SONDAGE DE PLUS  : http://www.sondagepresidentielle.fr/

Repost 0