Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 10:22

18.01.2012

LE MYTHE DE L'HEXAGONE

Peu importe que l'on juge favorablement ou défavorablement les engagements et les prises de positions de cette figure historique du mouvement breton que fut Olier Mordrel; figure historique tout aussi controversée que "maudite" et "sulfureuse", dès lors qu'elle est vue à travers le prisme du politiquement correct et du parti pris  idéologique.    Là ne se situe pas la question.


"LE MYTHE DE l'HEXAGONE", paru en 1981 chez l'éditeur Jean Picollec, constitue un ouvrage de référence fondamental, au propos d'une valeur intemporelle, et que je ne saurais trop vous conseiller de lire, de relire, de faire lire, de découvrir ou de redécouvrir.

 

Comme son titre l'indique, Mordrel y démonte point par point, sous la forme d'un magistral rappel historique concernant chacune de ses régions,  le mythe du prétendu "Hexagone", ce mythe tenace sur lequel prétendent s'appuyer les diverses chapelles du nationalisme français, et auquel s'accrochent plus largement tous les adeptes de la croyance jacobine en une prétendue nation "une-et-indivisible".


Ainsi que le rappelle l'auteur avec brio, celle-ci ne constitue en aucune manière une nation digne de ce nom, puisqu'elle est en réalité composé d'au moins vingt nations très différentes -qualifiées de façon dévalorisante de "régions"-, annexées sous la contrainte au prix d'une acculturation intensive et d'une confiscation de leurs prérogatives légitimes, sur fond de centralisme administratif aux relents impérialistes, voire colonialistes.

  Ce constat vient nous rappeler l'importance capitale de la seule alternative permettant de respecter réellement l'autonomie, l'identité et la diversité des peuples et des nations réels : celle d'un fédéralisme intégral, interne comme externe, non seulement à l'échelle des actuels Etats-Nations, mais aussi, beaucoup plus largement, à l'échelle continentale tout entière.


"LE MYTHE DE L'HEXAGONE" d'Olier Mordrel est malheureusement épuisé depuis longtemps, et n'a hélas  encore fait l'objet d'aucune réédition à ce jour. Chose infiniment déplorable, eu égard à la grande qualité de l'ouvrage, ainsi qu'à la portée du message qu'il délivre.

Espérons vivement qu'un éditeur prendra prochainement l'excellente initiative de remédier à ce très regrettable état de fait.

En attendant, vous pourrez toujours, moyennant quelques efforts de recherche et un peu de chance, faire l'acquisition de l'objet à prix variables chez les bouquinistes, via Internet ou ailleurs.


Pour conclure cette rapide présentation, rien de mieux que de reproduire ici cette fort pertinente citation de Pierre-Joseph PROUDHON, qui conserve aujourd'hui toute sa valeur : « La nation française actuelle se compose d’au moins vingt nations distinctes, et dont le caractère observé dans le peuple et chez les paysans est encore fortement tranché… Le Français est un être de convention, il n’existe pas… Une nation si grande ne tient qu’à l’aide de la force. L’armée permanente sert surtout à cela. Ôtez cet appui à l’administration et à la police centrales, la France tombe dans le fédéralisme. Les attractions locales l’emportent » .

Hans CANY

 

MYTHE_HEXAGONE.jpg



Quatrième de couverture
:


Tout au cours de l'Histoire, il apparait toujours deux Frances, face à face, qui se haïssent au point souvent de s'entretuer. rien de tel dans les autres pays européens : ils ont tous connu des conflits internes, mais pas ce perpétuel antahonisme.


Le spectacle de la France, par ailleurs, proclame la même absence d'unité, qu'il s'agisse des appartenances historiques de la moitié de ses provinces, des orientations géographiques de ses diverses parties, des cultures populaires qu'on y rencontre, des types humains...
Par contre, le système et les institutions politiques que Paris a imposés aux peuples que réunit l'Hexagone depuis les débuts de la monarchie, loin d'exprimer sa diversité fondamentale, sont les plus unifiés du monde et, même quand il est question de décentralisation, l'Etat fait un tabou de son "une-et-indivisibilité" !


C'est cette conclusion choquante dont Olier Mordrel -l'homme qui a derrière lui soixante ans de lutte pour les libertés bretonnes- découvre les origines et les causes. En arrachant à l'ombre et au silence les réalités vivantes que comprime l'Hexagone, en faisant justice des légendes apologétiques qui prétendent justifier le tabou, il jette sur la France une lumière qui en découvre la vraie nature, et autorise l'espoir d'une renaissance que paralysent aujourd'hui les idées stéréotypées et sclérosées.


Il faut reléguer aux archives le mythe de l'Hexagone et rendre la parole à la diversité, synonyme de vie et de liberté.
Ce livre traite du problème et de l'histoire de toutes les contrées de l'Hexagone : de la Flandre à la Guyenne, de la Corse à la Normandie, de la Franche-Comté au Pays Basque, de la Bourgogne au Languedoc, de l'Alsace à la Bretagne, de la Savoie au Pays Toulousain.

 

 

 


 

 

 

ET AUSSI

 

 

mercredi, 18 janvier 2012

Rock'n'ball, le premier roman de Julien Ruzé...

372896_197386873690416_429663717_n.jpgPar Gilles Malpertuis

Synthèse nationale

 

Les Anglo-saxons Irvine Welsh et John King nous avaient déjà livré des œuvres fictionnelles sur les mauvais garçons des tribunes. Aujourd’hui Julien Ruzé nous propose le premier roman hexagonal sur le hooliganisme.

 

L’action se situe en 2015 dans un Paris ultra sécurisé, bardé de caméras et d’interdictions ubuesques. Ces héros, une bande de jeunes fans turbulents d’un grand club parisien de foot. Vomissant les travers du football moderne et mercantile, ils défendent avant tout l’identité de leur ville, les couleurs de leur bande, le style de vie de petits blancs de classe moyenne voyant leur monde s’écrouler sous le double étau de l’immigration et du capitalisme ravageur. Le terrain de foot agit comme un prisme révélateur, comme un pré carré focalisateur. Ce roman à consonance sociale nous livre les clés de la contre culture hooligan tant en matière vestimentaire qu’en matière musicale et littéraire. Loin des clichés et des idées reçues ces enfants terribles du ballon rond ne forment pas un bataillon de bas du front mais un ensemble doté de sa propre éthique, de ses propres codes et d’un regard critique sur l’évolution de notre société.

 

Ce livre décrit aussi les mécanismes de répression liberticide mis en place par le Système pour broyer impitoyablement ces rebelles dont le seul tort est sans doute de ne jamais courber l’échine. « Ces couleurs ne courent jamais ».

 

Rock’n’Ball, Julien Ruzé, Editions Lazarte, 273 pages, 16,80 €.

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 10:02
 
   

2012 : un génocide français...

par Loïc Lemarinier, jeudi 19 janvier 2012, 09:54

Il y a des jours où l'on a envie de pousser des coups de gueule !

 

Qu'ils sont beaux... oui... qu'ils sont beaux tous ces candidats avec leurs valses de promesses, de surenchères, de petites phrases qui se veulent démonstratrices d'une stature et d'une force d'autocongratulation nauséabonde !

 

La France perd son triple « A » et voilà le PS qui accuse Sarkozy d'en être le fautif. Mais le PS n'a-t-il pas été au affaires pendant près de 20 ans ? La politique du « c'est pas moi c'est l'autre »... La gauche veut défendre les ouvriers... elle considère que cette frange de la population est son pré carré. Qu'ils étaient beaux les deux socialistes milliardaires Aubry et Hollande avec leurs casques d'ouvriers visitant les usines comme on va voir les animaux au zoo le dimanche... elle avec son foulard de grande marque de luxe et lui avec ses souliers vernis... « bonjour les pauvres... tu as vu Martine... c'est des ouvriers... » « Oh François... on a oublié d'acheter des cacahuètes... tu crois qu'on a le droit de nourrir les pauvres ?... » Quelle pitié !!

 

Qui aborde réellement les problèmes des français ? Savent-ils vraiment, ces « élites », quels sont d'ailleurs les problèmes des français ? Se rendent-ils compte que le français n'arrive plus à se loger de façon décente ?  Se rendent-ils compte que le français n'arrive plus à se nourrir correctement ?  Se rendent-ils compte que le français n'arrive plus à avoir une vie, tout simplement ?

 

De Gaulle disait que ça ne servait à rien de sauter sur sa chaise en criant « l'Europe, l'Europe, l'Europe ! »... que font les politiques toutes tendances confondues ? Ils se tournent tous vers cette Europe, tortionnaire des petits, des faibles, qui sont relégués au rang de bétail. Les Peuples d'Europe sont du bétail. Ils sont en age de travailler ? Qu'ils travaillent alors pour nourrir ces élites... ce « soleil vert », ces miettes laissées gracieusement au Peuple...

 

Personne... je dis bien : « personne »... ne dira que le vrai problème économique qui se pose est l'immigration. L'immigration d'Afrique, qu'elle soit d'Afrique noire ou d'Afrique du nord qui nuit à nos terroirs, à notre civilisation, à notre économie, à nos emplois. Cette immigration qui occupe nos logement sociaux, alors que des européens crèvent dans la rue parce que nos HLM sont occupés par toutes ces hordes venues d'ailleurs pour une aide sociale, un chèque tous les mois que l'ouvrier français paie malgré lui. Il y a une profession qui est basée sur le même système : la prostitution. L’État est un « mac' » qui vient relever les compteurs du Peuple.  

 

Pour combattre l'immigration, on pense au Front National. Malheureusement, il n’existe plus. En effet, « LE » fondamental du FN c’était l'immigration « 0 ». Or, la Présidente du FN a modifié ce point. Elle a donc tué l'âme du FN. Elle a pour objectif de réduire en 5 ans l'immigration légale à 10 000 par an. Il s'agit donc ni plus ni moins qu'une trahison du fondamental du Front qui veut une immigration 0 car du programme de Marine on en déduit que cette réduction progressive permettra l’entrée légale de 162 000 personnes la première année, de 124 000 la deuxième, de 86 000 la troisième, de 48 000 la quatrième et de 10 000 la cinquième. Le projet est donc parfaitement clair : Il s’agit de faire entrer légalement, en cinq ans, 430 000 immigrés supplémentaires. Je comprend mieux, à présent, pourquoi les affiches du FN ne font plus apparaître d'enfants européens, et donc blondinet, sur ses affiches... que va devenir la jeunesse face à cette immigration financée par les pouvoirs publics ??

 

C'est un génocide, ni plus, ni moins. Et après on dira « si j'avais su... »...

 

Merci Loïc

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 09:18
Mercredi 18 janvier 2012 3 18 /01 /Jan /2012 20:01

Samedi 11 février, Carl Lang sera sur le marché de Marignane à la rencontre des patriotes de PACA.

Une réunion publique est organisée le même jour à Marseille.

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:59

www.humanite.fr
Quelques Français se revendiquant du collectif Annonymous ont récupéré des échanges de mails entre membres de groupuscules d’extrême droite, dans le cadre d’une opération de vaste ampleur destinée à lutter contre la présence de néo-nazis sur Internet.
S’y expriment des déçus du « Front National Ligh...
 

 

  • la connerie n'ayant comme les étrangers pour la France, aucune frontiere, ces crasseux ont créé la blitzkrieg (terme allemand utilisé pour la seconde guerre mondiale pour désigner une guerre éclaire) ces crasseux n'ont pas deux neurones en fonction pour sortir ces énormités.

  • Quand ces mêmes pouilleux du système mondialiste écrivent sur les murs qu'un "bon flic est un flic mort", rien d'étonnant que ces derniers leurs cassent la gueule pour leur apprendre à vivre.

  • Nous revendiquons l'Héritage légué par Maréchal "Travail, Famille, Patrie".

  •  


  • Rien d'étonnant qu'ils haïssent ces mots, ils n'ont rien de tout cela eux.
Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 07:55


Lettre Nationaliste et Identitaire



Pour la deuxième année consécutive, le collectif "lille est notre" rendra hommage à Jeanne Maillotte, héroïne et fille du peuple lillois, qui sauva la cité de Lille en 1582.

Rendez-vous le Dimanche 29 janvier 2012 à partir de 17h30 place aux Bleuets à Lille, départ à 18h.

————————————————
OPSTAAN - LA MAISON FLAMANDE - LA MAISON DE L'ARTOIS
Sites internet : www.opstaan.eu ; www.vlaams-huis.com
Contacts : contact@opstaan.eu ; vlaams-huis@hotmail.fr ; lartesienne@laposte.net
Tel. 03 20 92 47 31
Adresse postale : 144, rue Flament Reboux 59 130 Lambersart
————————————————

Vidéo → Défilé de Janvier 2011

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 17:00

 

FN… Tout ça pour ça! Le nouveau livre d’Anne Kling

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 16:10

Comment réaliser sa revue de la presse des hebdos d'extrême-droite sans se faire prendre

L’article le plus enthousiaste est dans Minute C’est le dossier de Une : « Hongrie, l’autre pays du populisme », largement consacré au Jobbik et à Viktor Orban, que « la superclasse mondiale » serait en train de flinguer.

« Minute » nous emmène en reportage dans le village de Gyöngyöspata, dirigé par l’extrême droite et où les des miliciens au crâne rasé ont patrouillé autour des quartiers roms pendant plusieurs mois :

« Six mois après l’arrivée du Jobbik à la tête de la mairie, me voici donc à Gyöngyöspata, pour prendre la mesure du travail accompli. Le vent froid de l’hiver souffle à travers les ruelles de ce village qui semble endormi… sur la place, derrière les vitres givrées d’un bistrot, quelques Hongrois sont joyeusement attablés. »

L’analyse de la semaine est dans Rivarol qui revient sur la galère de Marine Le Pen, pas en avance du tout dans sa recherche des 500 signatures. Le patron du journal relève que « le FN a aussi des responsabilités dans la situation actuelle ».

D’abord parce que le Front « n’a rien fait pour s’implanter dans la durée sur le plan local » ; le mouvement aurait pu « conquérir discrètement de petites municipalités de quelques dizaines d’habitants » et se créer ainsi un réservoir de signatures. Ensuite, en « se séparant d’un Fernand le Rachinel, d’un Pierre Jaboulet-Vercherre qui apportaient chacun, grâce à leur réseau, des dizaines de signatures en Normandie et en Bourgogne, se dispensant du savoir-faire technique d’un Carl Lang qui, par deux fois, en 1995 et en 2002, a sauvé une situation désespérée. »

 

  LA SUITE SUR : http://www.streetpress.com


Source et publication : http://www.streetpress.com/sujet/15338-le-best-of-hebdo-de-la-presse-d-extreme-droite

 

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 14:27

 

Guerre d'Algérie : les archives parlent

 

Et ceux qui ont honoré le FLN le 19 octobre peuvent se repentir :

 

A"Dans son livre choc, “Un silence d’État” (Soteca-Belin), l’historien Jean-Jacques Jordi dévoile des centaines d’archives interdites d’accès.

Cinquante ans après, celles-ci remettent en question la vision à sens unique propagée jusque-là sur la guerre d’Algérie.

C’est un historien réputé, plutôt classé à gauche, qui a eu la lourde tâche de “fouiller” les archives inédites de la guerre d’Al­gérie. [...] [C]e sont près de 12 000 documents administratifs classés “très secret”, “secret” et “secret confidentiel” que Jean-Jacques Jordi a pu consulter et photographier. [...] Pourtant spécialiste de la question, lui-même le reconnaît : « Jamais, confie-t-il, je n’aurais imaginé découvrir de tels faits. »

[...] « Jusque-là, la thèse officielle était que l’OAS, refusant les accords d’Évian, avait plongé l’Algérie dans la terreur, légitimant la riposte du FLN, rap­pelle l’auteur. Cela n’est qu’en partie vrai. D’abord parce que le terrorisme FLN a précédé celui de l’OAS, mais aussi parce qu’il a été beaucoup plus meurtrier.

Ensuite, sous pré­texte de lutte anti-OAS, le FLN et l’ALN (Armée de libération nationale) se sont essentiellement livrés à des exactions dirigées non contre les activistes, mais de manière aveugle contre l’ensemble de la population – l’instauration de ce climat de terreur ayant pour but avoué de précipiter le départ des Français, y com­pris après le 19 mars (cessez-le-feu) et le 5 juillet (indépendance). »

 

Documents parfois terribles à l’appui, Jean-Jacques Jordi révèle une “autre” guerre d’Algérie, où les “héros de l’indépendance” – tout du moins une par­tie d’entre eux – livrent la face obscure de leurs méthodes : enlèvements, viols, tortures, actes de barbarie… Jusqu’à ces « quarante Européens séquestrés » jus­qu’à ce que mort s’ensuive pour servir de « donneurs de sang » aux combattants FLN !

Ces faits, démontre l’ouvrage, étaient connus, et même soutenus, par les dirigeants algériens de l’époque. [...] Mais les archives secrètes  n’épargnent pas non plus les autorités françaises et le rôle des “barbouzes” envoyés sur place : oui, des Français ont torturé d’autres Français ; oui, des listes de militants supposés de l’OAS ont été transmises aux insurgés ; oui, des ordres ont été donnés afin de ne pas intervenir, con­damnant à mort des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants… Au-delà de la passivité, une véritable complicité. Comment qualifier autrement l’attitude – révélée par un rap­port – de ces gendarmes mobiles ren­dant à ses bourreaux FLN un ressortissant français « torturé à l’électricité et battu » qui était parvenu à s’enfuir et  à se réfugier dans leur cantonnement ?"

source et publication: Michel Janva/ le salon beige

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 14:23

Madame Le Pen, ne pêchez-vous pas par un « progressisme » productiviste dépassé ?

J’ai été ébahie par la présentation que vous avez faite avec votre équipe de campagne du « chiffrage » de votre programme présidentiel.

http://www.youtube.com/watch?v=Hpn-pzseSqY

 

On peut discuter tel ou tel point de votre « programme », mais au moins celui-ci mérite-t-il d’être à peu près chiffré, contrairement à ceux de l’UMP, du PS, du Modem et autres formations politiques.

 

J’avoue que l’exposé que vous avez fait avec vos collaborateurs est difficile à digérer. Je dois reconnaître que j’ai pris une double ration d’aspirine quand je vous ai entendue dire : « En terme macro-économique, si l’on fait une analyse prospective globale de la cinématique de cette hémorragie budgétaire permanente, on peut anticiper que leur déficit zéro devrait être atteint en 2025 au mieux, et que parallèlement leur dette va par l’effet d’anatocisme des intérêts (c’est l’inertie des besoins d’emprunts ou communément « l’effet boule de neige ») continuer à s’accroître dangereusement jusqu’à son niveau d’étiage de 3121 milliards d’euros, soit 1400 milliards d’euros courants de cette dette supplémentaire sur la période 2012-2025. »


Il n’est pas sûr que le Français de « la France d’en bas » aura compris tout cela, lui qui lutte chaque jour pour finir ses fins de mois.

 

Je pense aussi, comme certains de vos adversaires, que les conséquences du « big bang » de votre sortie de votre sortie du sacré-saint Euro sont assez aléatoires. Mais je vous reconnais au moins le souci d’avoir chiffré tout cela, contrairement à vos adversaires politiques, depuis le NPA jusqu’à Nicolas Dupont-Aignan.

 

Au-delà des chiffres et des calculs, je pense que vous faites l’impasse sur un véritable projet de société post-moderne, que je ne retrouve que chez les Identitaires ou certains marginaux « écolos » de gauche.

 

Vous prévoyez avec prudence une « croissance » de 0% en 2012, de 0,5% en 2013, etc. Mais qu’est-ce que cette « croissance » qui est de plus en plus un mythe irréalisable ? En effet, nous savons que notre planète est un univers fini, au sens mathématique du terme.

Nous savons que notre richesse, notre pollution ne pourra jamais profiter à l’ouvrier chinois ou africain, à moins que nous mourrions tous sous les effets du CO2, des radiations nucléaires ou des manipulations génétiques sur les plantes et les animaux, voire sur l’espèce humaine.

 

Je pense que c’est là votre limite, Madame Le Pen. Vous reproduisez un système productiviste qui a montré ses limites tant dans l’univers capitaliste que dans l’idéologie de l’ancienne Europe de l’Est.

Il vous faut inventer un nouveau projet de société, ou du moins élargir le vôtre.

source et publication : Djamila GERARD / Riposte Laïque

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 14:01


Rennes : de la pollution dans l'air

Par Krystel Veillard 


Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, le chauffage, les industries.

Concentration de particules de pollution excessive à Rennes.

 

La préfecture recommande de limiter la circulation


La concentration enregistrée a dépassé le seuil de 59µg/m3 en Ille-et-Vilaine. Alors que les seuils de recommandation sont atteints sur l'agglomération rennaise lorsque 2 capteurs de mesures de la qualité de l'air au moins enregistrent des valeurs horaires de plus de 50µg/m3 (50 micron-grammes par m3).

Ces particules sont émises essentiellement  par les véhicules, l'industrie, l'agriculture et le secteur résidentiel et tertiaire.

La préfecture d'Ille et Vilaine formule donc des recommandations :
- limiter l’usage des véhicules diesel non équipés de filtres à particules,
- limiter les transports routiers de transit,
- pour les émetteurs industriels, limiter les émissions de particules et d’oxydes d’azote,
- éviter le chauffage par le bois et le charbon,
- limiter les activités de loisir génératrices de particules (manifestations publiques de sports mécaniques, feux d’artifice, etc.),
- limiter l’usage d’outils d’entretien non électriques,
- reporter les épandages agricoles d’engrais.

 
RAPPEL DES PRINCIPAUX EFFETS SUR LA SANTE


Selon leur taille, les particules vont pénétrer plus ou moins profondément dans les voies respiratoires :
Les particules les plus grosses (comprises entre 5 et 10 µm) sont retenues au niveau des voies aériennes supérieures et sont dégluties. Les particules les plus fines (inférieures à 5µm) peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires, irriter les voies aériennes inférieures (surtout chez l'enfant) et altérer la fonction respiratoire dans son ensemble.


Les particules peuvent par ailleurs transporter des composés toxiques, comme par exemple certaines substances mutagènes ou cancérogènes comme certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).



RECOMMANDATIONS SANITAIRES


Il est recommandé :
- pour les enfants de moins de 6 ans : de ne pas modifier les déplacements indispensables mais d'éviter les promenades et les activités à l’extérieur,
- pour les enfants de 6 à 15 ans : de ne pas modifier les déplacements habituels mais d'éviter les activités à l’extérieur et les exercices physiques et reporter toute compétition sportive, de privilégier à l'intérieur des locaux les exercices physiques d'intensité moyenne ou faible et de reporter toute compétition sportive, qu'elle soit prévue à l'extérieur ou à l'intérieur des locaux,
- pour les adolescents et les adultes : de ne pas modifier les déplacements prévus, d'éviter à l'extérieur des locaux les activités sportives violentes et les exercices d'endurance, de privilégier les activités sportives dans les gymnases pour les personnes sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion, d'adapter ou suspendre l'activité physique en fonction de la gêne ressentie, de reporter dans la mesure du possible les compétitions prévues à l'extérieur des locaux.
Il est :
- demandé aux parents et à tous les personnels s'occupant d'enfants d'être vigilants vis à vis de l'apparition de symptômes évocateurs (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge, des yeux) lors des épisodes de pollution et de ne pas hésiter à prendre un avis médical ; il convient également de ne pas aggraver les effets de cette pollution en ajoutant des facteurs irritants : fumée de tabac ou utilisation de solvants,
- conseillé aux parents d'enfants asthmatiques de signaler l'asthme de leur enfant aux responsables de la structure qui l'accueille,
- recommandé aux patients souffrant d'une pathologie chronique, asthmatiques, insuffisants respiratoires ou cardiaques de respecter leur traitement de fond, d'être vigilants par rapport à toute aggravation de leur état.

Source :Communiqué de la préfecture de d'Ille-et-Vilaine

Repost 0