Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 06:55

Présidentielle : QUE FAIRE ?

P1010959.jpgRoland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Quel que soit le résultat de la Présidentielle, une chose est sûre, le grand perdant sera le Peuple français.

En effet, si l’on regarde la liste des candidats, aucun ne représente la Droite nationaliste et identitaire. La candidature de Carl Lang ayant, hélas, échoué faute d’avoir obtenu le nombre nécessaire de parrainages. Nous ne nous étendrons pas ici sur la candidature de Marine Le Pen : ses renonce­ments successifs et sa soif de respectabilité l’ayant définiti­vement rangée, selon sa propre volonté, parmi les zélateurs du Système. Dans ces conditions l’hyper-classe peut dormir sur ses deux oreilles : le futur Président, qu’il s’agisse de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande, sera l’un de ses serviteurs bien dressé.

La droite libérale et la gauche sociale-démocrate, incarnées par l’UMP et le PS, continueront à mener la même politique au service de ceux qui veulent détruire les nations, les iden­tités, les racines et les traditions, au profit d’un vaste cloaque mondialisé dans lequel l’homme ne serait plus qu’un gentil consommateur servile et abruti par les médias juste bon à gaver les comptes des actionnaires des multinationales apatrides.

Du passé faisons table rase (sauf lorsqu’il sert à culpabiliser, donc à affaiblir, les peuples européens bien entendu…) et broyons les identités, tels sont les projets de ceux qui diri­gent le monde aujourd’hui.

La mondialisation entraine la paupérisation comme l’immigration entraine l’islamisation.

Le problème, c’est que cette vision, à la fois angélique et barbare, de l’avenir de l’humanité se heurte par la force des choses à un obstacle de taille : la paupérisation grandissante des classes moyennes. En termes clairs : les riches sont de plus en plus riches et les moins riches deviennent de plus en plus pauvres. En France, et en Europe, la consommation moyenne des ménages commence à baisser sérieusement et les prix ne cessent d’augmenter. Le nombre des chô­meurs augmente malgré tous les artifices imaginés pour masquer la réalité et l’immigration continue comme si de rien n’était, entraînant au passage une islamisation rampante de notre continent. Et ce n’est pas la demi-douzaine d’expulsions décidée par le gouvernement à la suite de la triste affaire de Toulouse et Montauban qui changera le cours des choses.

Entre une pseudo-droite qui fronce gaillardement les sourcils pendant les campagnes et qui reste pleutre à souhait entre elles, une gauche démago qui propose l’instauration du droit de vote aux étrangers, un centre intrinsèquement pathétique et une Marine Le Pen en mal de dédiabolisation (?) et d’affection médiatique qui trahie sans vergogne son camp, reconnaissons que nous sommes plutôt « mal barrés »…

Cette situation est d’autant plus grave qu’aucun candidat n’apporte à ce défi des mondialistes une réponse authenti­quement nationaliste. Chacun cherchant à rester dans les normes imposées et surtout à ne pas apparaître comme étant hors-système.

Un exemple parmi tant d’autres : la présence déplacée, pour ne pas dire hypocrite (si les crimes de Mohamed Merah s’étaient produits trois mois après les élections, seraient-ils tous venus ?), aux obsèques des mili­taires assassinés de quatre candidats (le seul qui était à sa place étant l’actuel président de la République) prouve la soumission de ceux-ci au politiquement correct et l’absence de leur part de toute volonté de rupture avec le Système.

Quant aux gesticulations du sinistre fanfaron Mélenchon, elles ne nous feront pas oublier qu’il est le candidat de l’idéologie la plus criminogène de tous les temps, à savoir l’internationalisme communiste…

Et au mondialisme, on n’oppose pas l’internationalisme, fut-il communiste.

En 2007, le leurre du moment s’appelait Sarkozy (l’avenir a confirmé nos appréhensions), et même si la campagne du FN nous semblait prendre des tournures inquiétantes (Valmy, Argenteuil…) nous avions appelé, sans hésitation aucune, à voter pour Jean-Marie Le Pen (cf. Synthèse natio­nale n°2 et 3).

Cette année, nous l’avons vu, les choses sont différentes.

Alors, me dire-vous, dans ces conditions que faire le 22 avril ? Ma réponse est simple et elle n’engage que moi : faites ce que vous voulez… vous êtes prévenus. Pour ma part, je resterai chez moi.

Le combat continue

L’Ordre nouveau, nationaliste, social et identitaire auquel nous aspirons n’est donc, semble-t-il, pas pour demain si l’on s’en tient au calendrier électoral. Nous le savons et cela n’entame en rien notre détermination.

Les événements peu­vent, nous le savons bien, se précipiter et l’essentiel, c’est d’être prêt.

L’objectif que nous nous sommes fixés depuis la création, en octobre 2006, de Synthèse nationale est de contribuer à l’émergence d’un vaste mouvement de rassemblement po­pulaire capable d’imposer la seule alternative crédible au Système destructeur des peuples : l’alternative nationaliste. Une fois les leurres écartés, le travail sera plus facile.

Déjà les premiers résultats sont là : la constitution au mois de novembre dernier de l’Union de la Droite nationale qui réunit les principales formations politiques (Parti de la France, MNR, Nouvelle Droite Populaire) restées fidèles aux fonda­mentaux de notre famille politique et qui a obtenu les sou­tiens de nombreux mouvements, journaux et associations autour de la campagne de Carl Lang, ou encore l’organisation, le dimanche 13 mai prochain (10 h, Place de la Madeleine) d’une grande manifestation unitaire contre le mondialisme à Paris.

La première manif qui viendra troubler la quiétude mortifère du futur gouvernement.

Bref, les nationalistes, même s’ils sont absents de cette péripétie présidentielle, n’ont pas dit leur dernier mot.

Bien au contraire…

Editorial du n°27 de la revue Synthèse nationale (cliquez ici)

 

 

1er tour de la Présidentielle :


Le Parti de la France ne donne aucune consigne de vote pour le 1er tour de l'élection présidentielle

Constatant qu'aucun représentant de la droite nationale ne concourt à l'élection présidentielle, le Parti de la France laisse à ses militants, ses adhérents et ses sympathisants l'entière liberté de choisir ou de ne pas choisir dimanche prochain.

Samedi 28 Avril, Bureau politique du Parti de la France

Lundi 16.04.2012

Le Parti de la France réunira son Bureau politique samedi 28 avril à 14 Heures à Paris.

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:22


Mélenchon, boute-en-train de la politique


Chronique hebdomadaire de Philippe Randa
 
Constater que cette campagne présidentielle est la plus ennuyeuse de toutes celles qu’ont eu à subir les Français n’est guère une révélation…
 
Quel que soit son résultat final, Jean-Luc Mélenchon en aura été le candidat qui a percé et grimpé, grimpé, grimpé inexorablement. Dans les sondages tout au moins. Comme avant lui Jean-Pierre Chevènement (2002) ou François Bayrou (2007)… ou encore Marine Le Pen au début de cette campagne-ci, lorsque certains sondeurs l’avait catapultée – peu de temps, certes – en tête au Premier tour…
 
Qu’importe si, une fois de plus, le score final n’est pas celui annoncé… Les sondages sont passés maîtres pour faire oublier leurs mauvaises prédictions par de nouvelles, toujours plus surprenantes… Parfois même, réelles.
 
On peut toutefois s’interroger sur l’empathie dont Jean-Luc Mélenchon bénéficie de la part des medias…
 
Certains y décèlent une manipulation de la droite parlementaire, favorisant l’émergence d’une force politique dont les surenchères permanentes diviseraient durablement l’électorat de gauche, empêchant ainsi le Parti socialiste de revenir « aux Affaires », dans le même temps qu’elle concurrencerait, par son populisme, celui du Front national. Pourquoi pas !
 
Une autre explication est peut-être plus bassement mercantile : celui de medias devant susciter coûte que coûte, quotidiennement, un intérêt pour une campagne électorale dont les protagonistes assurent depuis des mois un spectacle affligeant.
 
De l’effondrement électoral annoncé de la candidate écologiste Eva Joly, à la brusque montée et au recul tout aussi brutal de François Bayrou aux figurants que sont Nathalie Artaud, Philippe Poutou, ou Nicolas Dupont-Aignan en passant par l’OVNI Jacques Cheminade, les journalistes n’ont effectivement rien de palpitant à se mettre sous les touches de leur clavier d’ordinateur…
 
Et pas davantage avec les deux candidats en tête des sondages, soit Nicolas Sarkozy, Président sortant, et François Hollande, vainqueur de la primaire socialiste qui peinent l’un comme l’autre à se singulariser… Le premier a lâché que son rival était « nul » – redoutable perspicacité ! – et le second rabâche qu’il doit « être président à la place du Président ». Pourquoi ? Parce que !
 
Cela explique sans doute l’embellie médiatique du candidat du Front de gauche dont les déclarations tonitruantes, ses appels au lynchage des riches, à une quasi-dictature annoncée en cas de victoire ou ses insultes à répétition contre les journalistes, sont chaque fois rapportés avec gourmandise par ceux-là même qu’il fustige.
 
Mélenchon, boute-en-train de la campagne électorale ? Incontestablement.
 
Toutefois, rappelons que ce terme de haras signifie, selon la définition qu’en donne le Dictionnaire de français Littré : « Cheval entier placé au voisinage des femelles à l’effet de les mettre en chaleur et de les disposer à l’accouplement. »
 
Malheureusement, on ne sent pas vraiment que ça vienne tant que ça !
 
 
© Philippe Randa est écrivain, chroniqueur politique et éditeur (www.francephi.com). Ses chroniques sont libres de reproduction à la seule condition que soit indiquée leurs origines, c’est-à-dire le site www.francephi.com, « Espace Philippe Randa ».

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 10:24

Rappel :

Grand défilé nationaliste le 13 Mai 2012, fête de Jeanne d’Arc.

Nous défilerons pour honorer Jeanne d’Arc mais aussi contre le mondialisme

et également en souvenir de Sébastien DEYZIEU.



Départ de la manifestation : 10H00 place de la Madeleine (Paris 8ème) - Direction statue de Jeanne place des Pyramides.

 

ET AUSSI

 

 

Le dimanche 13 mai à Paris, grand défilé à Paris en hommage national à Ste Jeanne d'Arc

Mercredi 28.03.2012

 

 

Tous présents à 14h30 place Saint Augustin, Paris 8ème. Notez bien ce rendez-vous à votre agenda.


Souscription pour l'année johannique

 

L'Institut Civitas célébrera comme il se doit le 600ème anniversaire de la naissance de Sainte Jeanne d'Arc avec un lustre particulier. Un tel anniversaire doit être fêté avec magnanimité et permettre d'exprimer un véritable élan de patriotisme catholique.

 

Nous voulons tout particulièrement donner à l’hommage à Sainte Jeanne d’Arc du 13 mai prochain le faste que mérite la sainte patronne de la Patrie. Cela a un coût.

 

Achat important de drapeaux frappés aux armes de Sainte Jeanne d’Arc, location de chevaux et costumes médiévaux, véhicules pour le matériel de sonorisation, podium, tracts, affiches, encarts publicitaires dans la presse, contribution aux frais de déplacement de scouts, guides et louveteaux,…, voilà un petit aperçu des dépenses indispensables et conséquentes, qui se chiffrent à bien plus de 10.000 euros. Nous lançons donc une souscription pour rassembler le budget nécessaire.

 

Vous pouvez adresser vos chèques au secrétariat de Civitas:

Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil, en précisant « hommage national à Sainte Jeanne d’Arc » comme motif du don.

 

Dons en ligne : http://hommage-national.com/souscription-nationale/faire-un-don/

 

Nous invitons également les bonnes volontés à songer dès maintenant à l’organisation de cars afin de faciliter la participation du plus grand nombre à partir de différentes villes de France.

 

 

N'OUBLIEZ PAS L' ADHÉSION

 

Modalités de règlement

Adhésions :

  • Adhésion simple : 30 €
  • Adhésion de soutien : 50 €
  • Bienfaiteur : 100 € (ou plus)

Trois modes de règlement possibles : espèces, chèque ou virement, (le virement peut être mensuel ou trimestriel mais ne peut être inférieur à dix euros).

 

IMPORTANT : pour obtenir un reçu fiscal, (réduction d'impôt de 66%), il faut effectuer le règlement à l'ordre de Mme Myriam BAECKEROOT mandataire financier du P.D.F. (Parti de la France)

 

  • adhésion sans reçu fiscal :
    • chèque à l'ordre de : "Le Parti de la France"
    • virement à l'ordre de : "Le Parti de la France"
      Banque LCL 30002 00453 0000008220U 92 Paris Anjou
      (déclaration préfecture des Yvelines le 12/01/09)
  • adhésion avec reçu fiscal ou don: attention les espèces ne donnent pas droit à un reçu fiscal
    • Les dons sont plafonnés à 7500 euros par personne et par an.
    • Les dons sont interdits aux personnes morales.
    • chèque à l'ordre de : "Mme Myriam BAECKEROOT mandataire financier du PDF"
    • virement à l'ordre de : "Mme Myriam BAECKEROOT mandataire financier du PDF"
      Banque LCL 30002 00453 0000691807 F 22 Paris Anjou

Bulletin papier

» Bulletin d'adhésion au format PDF, à télécharger et à imprimer. Une fois complété, renvoyer le bulletin à l'adresse suivante :

Le Parti de la France
43 route de Saint Germain
78860 Saint Nom La Breteche

 

 

Tel : 01 30 80 55 89 - Fax : 01 30 80 55 86


Email : lepdf@orange.fr

 

 

Pour la Bretagne , jeunes nationalistes, patriotes et identitaires bretons


BLOG: http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

SITE  :http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Email  : pdfbretagne@orange.fr

 

TEL: 06 65 61 08 62

 

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 10:19

Nice : conférence-débat des "Amis de Rivarol"

Mercredi 11.04.2012

LES AMIS DE RIVAROL vous donnent rendez-vous LE 13 AVRIL 2012 à 19 H 30 A NICE Hôtel Locarno 4 Avenue des Beaumettes

 


Conférence-débat d'André GANDILLON et de Jérôme BOURBON sur l'actualité nationale et internationale à quelques jours du 1er tour des élections présidentielles

 

Pour ceux qui le désirent, possibilité de prendre le repas du soir ensemble après les conférences.

 

Renseignements 06.98.19.89.52

 

Source : Le Blog de Jean-Claude Frappa


http://www.leblogpartidelafrance06.info/article-a-ne-pas-manquer-103155494.html

 

 

 

Liens et blogs amis :

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 07:38

Port-Launay. Appels à manifester contre le banquet du Front national

10 avril 2012 - 

 

 

L'annonce de la tenue, samedi, à Port-Launay, du banquet du Front national en présence de Jean-Marie Le Pen n'a pas tardé à susciter des réactions.

En réponse à ce «banquet patriotique», RichardFerrand, coordonnateur de la campagne de François Hollande et candidat aux législatives, appelle à un rassemblement citoyen, à 12h, sur l'aire de Guily-Glaz : «J'invite tous les militant(e)s, sympathisant(e)s et citoyen(ne)s attaché(e)s aux valeurs de la République et de la démocratie à pique-niquer ensemble au bord du canal.

Un moment de fraternité face à ceux qui prêchent l'exclusion et la haine».

 

De son côté, le NPA 29 appelle également à un rassemblement «de toutes les forces démocratiques et antifascistes, celles qui se sont clairement prononcées contre la xénophobie et qui refusent les haines racistes et antisémites», samedi, à 11 h 30, devant le restaurant Le Guily-Glas.

 

Source et publication:   http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/port-launay-appels-a-manifester-contre-le-banquet-du-front-national-10-04-2012-1664320.php

 

ET AUSSI

 

mardi 10 avril 2012

Le maire qui a parrainé Marine le Pen pris à partie avant un mariage

2886

La Montagne

Par Coralie Zarb le 10/04/2012


Vendredi 6 avril vers 17 h 30, alors qu’il s’apprêtait à célébrer un mariage, Gérard Rumeau, maire de Châteauponsac, s’est fait verbalement agresser par un habitant de la commune qui s’était immiscé parmi les invités de la cérémonie.

 

« Ce monsieur est entré dans la mairie en même temps que les invités du mariage, explique le maire.

 

Au moment où je suis venu le saluer, il m’a dit qu’il avait honte d’habiter la commune et a proféré des insultes à mon encontre.

 

Je lui ai très poliment signifié que ce n’était pas le moment et lui ai proposé de prendre rendez-vous s’il souhaitait avoir un entretien ». Le maire a décidé de porter plainte pour outrages.

 

La cause de cette agression verbale est la signature que Gérard Rumeau a donnée pour le parrainage de Marine Le Pen aux élections présidentielles. Un choix qu’assume entièrement le maire.

 

Un parrainage controversé

« On m’avait déjà proposé de donner ma signature au parrainage du Front National et j’ai refusé.

 

Mais quand j’ai su qu’il manquait 48 parrainages à Marine Le Pen pour se présenter à la présidentielle, je me suis dit que ce n’était pas normal puisqu’elle représente près de 15 % de Français.

Je ne partage pas ses idées, c’était un pur choix démocratique. Il faut que tout le monde s’exprime ».

 

Après des tags, une lettre anonyme, ces insultes constituent un troisième incident à propos de ce parrainage controversé.
Mais monsieur le maire l’assure : « L’ambiance n’est pas du tout tendue sur la commune. L’opposition joue son rôle et c’est normal ».

 

Posté par Redekker à 23:08 -
Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 07:17

François Brigneau nous a quitté

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:59

 

Les infractions routières des cortèges des candidats

 Quantcast

Les journalistes d’Auto Plus ont suivi pendant deux mois les escortes des candidats à la présidentielle pour établir leurs écarts de conduite.

 

Résultat, l’hebdomadaire a ôté onze points à celle de Nicolas Sarkozy et huit à celle de François Hollande.

Celle de François Bayrou fait à peine mieux (-7 points), devant Marine Le Pen (-3 points), seule candidate à prôner la suppression du permis à points.


L’écologiste Eva Joly et le candidat Front de gauche Jean-Luc Mélenchon sont épargnés par l’hebdomadaire même si selon Auto Plus, ils utilisent plus volontiers le taxi que les transports alternatifs en ville.

Le magazine délivre toutefois un relatif satisfecit général aux candidats qui «se sont un peu calmés» par rapport à 2007.

 

Rappelant que, selon ses observations, le président Jacques Chirac «s’est toujours montré irréprochable», Auto Plus détaille les écarts des escortes des candidats.

 

L’escorte de Nicolas Sarkozy flashée sur la A6

 

Pour celle de Nicolas Sarkozy, plus qu’en ville, c’est sur les grands axes que les écarts ont été relevés avec des excès de vitesse allant jusqu’à plus de 190 km/heure le 8 mars en Haute-Loire sur l’A6.

 

Et de se faire flasher malgré le grand coup de frein avant le radar, peut on voir sur une vidéo mise en ligne sur le site du titre.

 

Le candidat-président n’y était pourtant pas, ayant choisi de rentrer par un autre moyen à Paris après une visite à l’usine Lejaby d’Yssingeaux.

 

Auto Plus pointe également du doigt la tendance de son escorte, «si le trafic s’intensifie», à jouer «à saute-bouchon de tous les côtés».

 

Pour François Hollande, Auto Plus relève que son bilan est meilleur que celui de son devancier Lionel Jospin (-16 points en 2002), mais moins bon que celui de la candidate socialiste de 2007, Ségolène Royal (-5 points en 2007).

 

Si lors de ses longs déplacements, le candidat socialiste «circule à allure raisonnable», c’est au contraire en ville que le total de points de son escorte s’amenuise, avec un changement de file sans clignotant (-3 points) et franchissement d’une ligne blanche pour faire demi-tour (-4).

 

 

Pour justifier ces libertés prises avec le code de la route, l’entourage des personnalités épinglées par Auto Plus, invoque souvent des impératifs de sécurité.

 

LeParisien.fr

http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/les-infractions-routieres-des-corteges-des-candidats-09-04-2012-1946613.php

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:45
09 avril 2012

LUC MELENCHON ENTRE LENINE ET TROTSKY

Luc Mélenchon entre Lénine et Trotsky !

 

RAPPELONS-NOUS CE QU'ONT ETE

LE BOLCHEVISME

MARXISTE ET LE TROTSKYSME :

100 millions de Morts au XXe siècle !

LUC MELENCHON

ENTRE LENINE ET TROTSKY

lenin   TROTSKY

LA NOSTALGIE DU COMMUNISME


PARTI COMMUNISTE

Le mot Politique par Gérard DIACONESCO

 

En écoutant Jean Luc Mélenchon au salon de l’agriculture, j’ai cru qu’il allait nous proposer une réforme agraire à consonance marxiste. Je n’étais pas très loin de la vérité et à l’écouter, on a l’impression qu’il veut entreprendre une nouvelle répression des Koulaks.

On ne doit pas oublier qu’il provient des rangs du parti socialiste et qu’ayant fait sa mutation vers l’ultra gauche, il veut se montrer plus extrémiste que ses nouveaux mentors.

On le sait bien, les élèves, non point les doués, mais les plus ambitieux, donc les plus bêtes, veulent dépasser leurs maîtres et s’affirmer. Pour son cas, il se veut plus communiste que Lénine et ses héritiers. Il est le candidat d’un amalgame éclectique, un peu fourre tout et doit donc affirmer sa personnalité dans cette gauche perdue entre le droit de vote des étrangers et celui de se marier des personnes de même sexe.


On le voit insultant, arrogant, méprisant et intolérant.

On est revenu à l’époque de Georges Marchais qui lui au moins faisait rire dans les chaumières. Jean Luc Mélenchon , ne fait rire personne et ses propos trahissent une mentalité marxiste figée à la révolution d’Octobre.


Ce personnage en fait, refuse le débat contradictoire et se place systématiquement sur un plan arrogant et vindicatif dès qu’il doit répondre à un contradicteur.

Qu’on soit partisan ou adversaire d’un candidat, on n’a pas le droit de déclarer que ce rival politique est inutile.

Cela traduit un profond mépris des règles démocratiques, du respect de l’autre et des opinions qui expriment une divergence avec les notres.

622826_mitterand-marchaisL’ultra gauche a retrouvé un dialecticien avec cet homme. Mitterrand avait compris que la gauche ne pouvait gagner qu’avec la disparition des communistes et fit tout pour affaiblir ce parti. Aujourd’hui la gauche est toujours en convalescence de 2002, n’ayant pas accepté que le peuple Français ait pu faire un tel choix.

C’est ici la preuve indélébile que la gauche n’est ni démocrate, ni républicaine et elle nous le prouve à chaque fois.

lenin_vs_trotsky_1036665

Mélenchon se trouve bien entre Lénine avec sa candidature à l’élection présidentielle  et Trotski avec ses propos qui ont un écho de lutte des classes et de Révolution Bolchevique permanente.

 

COMMENT PEUT-ON ENCORE

VOTER COMMUNISTE ?

 

Après les leçons et les témoignages de l’histoire, comment peut-on encore accorder nos suffrages à cette idéologie intrinsèquement criminelle ? Chaque pays qui est tombé sous le joug du communisme a sombré dans le chaos, la dictature et le massacre des opposants.

Quand l’Allemagne était coupée en deux parties, on a assisté à de multiples tentatives pour passer à l’ouest, nul n’a risqué sa vie pour se retrouver dans ce paradis socialiste que les séides de la place du colonel Fabien nous vantaient comme un idéal à atteindre.


A Cuba nous voyons, encore aujourd’hui, des navires tenter de rejoindre la Floride, mais aucun n’essaye d’accoster dans cette île pourtant montrée en exemple par une intelligentsia qui se gargarise des exploits d’un terroriste aux mains rougies de sang et qui est un bien triste symbole pour une jeunesse déracinée qui ignore qui était  vraiment ce fameux ‘Che’.


Au Cambodge et au VietNam on a assisté à des massacres de populations et les boat people sont toujours les témoins des exactions du communisme.

En Russie, combien sont morts pour avoir simplement oser critiquer la couleur d’un bouton sur l’uniforme du petit père des peuples ?


De partout dans le monde, à chaque fois que le communisme a pris la direction des affaires de l’État, cela s’est toujours terminé par une dictature et l’élimination physique de tous les opposants.


Quand on entend les propos de leur candidat à cette élection présidentielle, les menaces sont à peine voilées et si l’on décrypte avec une certaine attention, ce candidat ne cache pas son jeu et nous annonce clairement les conséquences néfastes pour nos libertés, si d’aventure il était élu.


Devant les chiffres avancés par les sondages, on est en droit de se demander si les français sont conscients de ce funeste choix ?

 

Et notre devoir est de les éclairer sur le danger réel que représente ce candidat pour notre pays, la liberté et la grandeur de la France.


Par Gérard DIACONESCO

PARTI COMMUNISTEPARTI COMMUNISTEPARTI COMMUNISTE

source et Posté par DIACONESCO_TV à 14:26 - Politique

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 08:54
[Tribune libre] Liberté, égalité, fraternité, vues par Fiodor Dostoïevski , par Yvan Blot
 

[Tribune libre] Liberté, égalité, fraternité, vues par Fiodor Dostoïevski , par Yvan Blot

Dostoïevski, comme Kierkegaard, peut être compté parmi les fondateurs de la pensée existentielle et Nietzsche, Camus ou Heidegger ont notamment reconnu leur dette envers ce génie.


Dans « Les Frères Karamazov »*, il fait une critique impressionnante du monde moderne occidental. « Le monde a proclamé la liberté, ces derniers temps surtout, » déclare le staretz Zosima, « et nous, que voyons-nous dans ce qu’ils appellent la liberté ? Rien que de l’esclavage et du suicide ! Car le monde dit : tu as des besoins et donc satisfais les car tu as les mêmes droits que les hommes les plus riches et les plus notables. N’aie pas peur de les satisfaire, et même fais les croître. Voici la doctrine actuelle du monde. C’est en cela qu’ils voient la liberté. Et quel est le résultat de ce droit à multiplier les besoins ? Chez les plus riches, l’isolement et le suicide spirituel, et chez les pauvres, la jalousie et le meurtre, car les droits sont certes donnés mais les moyens de satisfaire ces besoins, eux, on ne les indique pas encore. (..)

 

En comprenant la liberté comme une multiplication et une satisfaction rapide de leurs besoins, ils déforment leur nature, car ils font naître en eux une multitude de désirs absurdes et stupides, d’habitudes et de lubies des plus ineptes. Ils ne vivent que pour s’envier les uns les autres, pour satisfaire leur chair et leur vanité. »

« Au lieu de vin, ils boiront du sang ». Lénine et Staline à Gorki (1922).

 

Dostoïevski montre ce qui est attesté par les phrénologues comme Mac Lean et ce qui avait été déjà vu par intuition chez Platon (le Philèbe notamment).

Nous avons trois cerveaux : le cerveau reptilien, ou paléocortex (commun à nous et aux reptiles) qui guide l’agressivité, la faim ou l’instinct sexuel. C’est le cerveau instinctif que Platon compare à un dragon. Nous avons un cerveau affectif (limbique) commun avec les mammifères qui règle notre comportement affectif. Nous avons un cerveau néo cortex siège de l’intelligence abstraite.

Lorsqu’on satisfait les besoins primaires, on accroit le poids relatif du cerveau reptilien. C’est le cas de la société moderne qui a vu depuis 1968 la criminalité quadrupler. Dostoïevski annonce aussi la révolution russe en disant que les pauvres sont frustrés par cette idéologie des droits, que leur énergie est bridée par l’alcoolisme mais que bientôt : « au lieu de vin, ils boiront du sang ». C’est ce qui s’est passé avec le Bolchevisme.

 

Le staretz Zosima continue : « il n’est pas étonnant qu’au lieu de la liberté on soit tombé dans l’esclavage et qu’au lieu de servir la fraternité et l’union de l’humanité, on tombe au contraire dans l’isolement et dans la solitude (..) Voilà pourquoi s’éteignent de plus en plus dans le monde l’idée de servir l’humanité, celle de la fraternité (..) car comment abandonner ses habitudes, où donc ira ce prisonnier s’il est habitué à satisfaire ses besoins innombrables qu’il s’est inventés lui-même ? Réduit à un atome individuel, qu’ira-t-il faire du tout ? Et pour finir, plus les objets s’accumulent, plus la joie disparaît ». La fraternité reste abstraite et débouche en fait sur le refus de servir, l’absence d’amour héroïque. Le staretz oppose à cette vie de « divertissements » (Pascal) ou « esthétique » (Kierkegaard) la vie du moine qui apprend la maitrise de soi.

Cela le rend libre de son ego et lui apporte la gaieté spirituelle. « Qui est capable de porter cette grande pensée (…) le richard solitaire ou cet homme libéré de la tyrannie des objets et des habitudes ? »


La Russie sera sauvée par la spiritualité des moines enracinés dans le peuple : « du peuple viendra le salut de la Russie. Le monastère russe de tout temps, a été avec le peuple. (..) le réformateur incroyant, chez nous en Russie, ne fera jamais rien, serait-il sincère dans son cœur et génial.

 

Cela, souvenez-vous-en. Le peuple verra l’athée et il le combattra, et il n’y aura plus qu’une Russie unie [c’est le nom du parti de Poutine !] orthodoxe ! (…) Voilà notre œuvre monacale parce que ce peuple est théophore [porteur de Dieu ; idée de la sainte Russie] ».

Pour Dostoïevski, « notre peuple croit encore à la justice, il reconnait Dieu » et il sait lorsqu’il agit mal. « C’est autre chose chez les grands. Eux ils veulent une société qui suive la science pour la justice par leur seule intelligence, mais sans le Christ. (..) et ils ont déjà proclamé que le crime n’existe pas, et le péché non plus. Ils ont raison de leur point de vue car si tu n’as pas de Dieu, qu’est-ce donc que le crime ?

  A un autre chapitre du livre, Ivan Karamazov, le frère athée et intellectuel proclame que si Dieu n’existe pas, tout est permis !

 

Dostoïevski pense qu’en Europe, « le peuple se dresse contre les riches par la force, les meneurs du peuple le mènent partout vers le sang et lui enseignent que sa colère est juste. Mais leur colère est maudite parce qu’elle est cruelle ». Il annonce le totalitarisme communiste à venir.

 

Pour l’auteur, le peuple est naturellement digne. « C’est quand je te respecte sans envie que je montre devant toi ma dignité humaine. » En vérité, le peuple ne dit pas cela car il ne sait pas encore le dire.

 

C’est ainsi qu’il agit (existentialisme) et qu’il reste suffisamment humble pour servir et aimer autrui. « Croyez le, cela finira ainsi : l’égalité, elle ne réside que dans la dignité spirituelle et cela, on ne le comprendra que chez nous, les Russes. (..) Nous gardons l’image du Christ, et elle luira comme un diamant précieux dans le monde entier ».

Autrement dit, voici la leçon que nous donne Dostoïevski par la bouche du staretz Zosima :

 

1/ La liberté proclamée en Occident débouche sur l’esclavage matérialiste car c’est un appel à libérer le dragon des instincts chaotique qui est en nous. Cet excès mènera l’Occident au suicide (refuis de l’héroïsme, donc du combat, incapacité à avoir des enfants par égoïsme)

 

2/ L’égalité prônée conduira à des rivières de sang. Elle a comme moteur la jalousie et le meurtre et profite de la libération du reptile qui est en nous.

 

3/ La fraternité suppose qu’il y ait des frères, or ce n’est pas le cas dans une société où tout le monde est prisonnier de son ego. Le refus de servir devient la norme.

Ce monde d’esclaves jaloux et refusant de servir va à sa perte. Il sera sauvé par l’imitation du Christ qui est la valeur permanente du peuple russe, le peuple théophore dela Sainte Russie.Sur les armoiries dela Russie, on voit saint Georges terrassant le dragon : c’est bien le combat qu’il faut mener contre le dragon intérieur. Ce dragon a été libéré par les Lumières de l’Occident et le christianisme seul permettra de retrouver un ordre conforme à la nature humaine créée par Dieu.

Quelles sont les valeurs universelles à opposer à la liberté des instincts, l’égalité jalouse et meurtrière et la fausse fraternité des individus refusant de servir quoi que ce soit sauf soi-même ?

 

Face à la fausse liberté des droits illimités, le salut est dans la maîtrise de soi qui permet l’authenticité de la personnalité (alors que la liberté déforme la personnalité au profit de sa composante reptilienne).

 

Face à l’égalité fondée sur la jalousie et qui conduit au meurtre, il faut opposer la vraie égalité qui est dans la dignité spirituelle de chacun.

 

Face à la fausse fraternité, il faut opposer l’l’humilité de celui qui accepte de servir les autres, de les aimer, au besoin jusqu’à l’héroïsme (modèle christique).

Maitrise de soi qui rend libre, dignité spirituelle pour chacun, humilité qui conduit à l’amour héroïque, telles sont les valeurs qui, selon Dostoïevski, sauveront l’humanité.

 

 

Yvan Blot

* (extrait des « Frères Karamazov, tome 1, pages 564 et suivantes)

 

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]
Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 08:14

06/04/2012 11:44

CARL LANG PRÉPARE LES LÉGISLATIVES

 

 

lang-carl1

La direction du service politique de france libre infos s’est entretenue hier dans le cadre de la préparation des "Législatives 2012" avec Carl LANG, ancien député européen et président du Parti de la France

La droite nationale et européenne présentera ses candidats début Mai lors d’une conférence de presse de “lancement de campagne”.


En savoir plus : http://www.france-libre-infos.fr/news/carl-lang-prepare-les-legislatives/

 

 


Jean-Marie LEBRAUD

http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

http://pdf.bretagne.over-blog.com/

pdfbretagne@orange.fr

Repost 0