Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 08:22

Vendredi 31 janvier 2014

Les catholiques sont-ils les nouveaux exclus de la société ?

Juifs, musulmans, bouddhistes… feraient l’objet d’attentions multiples de la part des pouvoirs publics. Et non les catholiques.

Un leurre, selon Jean-Louis Schlegel, sociologue des religions.

Loin de moi l’idée de dénier la souffrance de ces catholiques, leur sentiment d’injustice, leur impression d’être méprisés. Loin de moi l’idée de dire qu’ils ont tout faux.

Mais ils ne voient pas qu’ils confirment ou appellent implicitement de leurs vœux ce vers quoi on s’achemine à grands pas : une «communauté catholique», comme disent déjà les médias, traitée de plus en plus comme les autres «communautés» – juive, musulmane, protestante aussi ou boud dhiste – établies sur le sol français.

Certains catholiques se sentent mal aimés. Ils comparent leur situation au sort fait aux juifs et aux musulmans. Ces derniers leur semblent bénéficier d’attentions multiples dont eux sont privés.

Des évêques, comme celui de de Gap et d’Embrun, Jean-Michel di Falco, ont relayé ce message.

Ces catholiques pensent que le gouvernement, et d’abord le Président, non seulement ne les aiment pas, mais les discriminent, les ignorent, les méprisent, font des lois antichrétiennes…

Les catholiques français oublient en effet trop souvent, ou ne voient plus, tant ils leur paraissent naturels et légitimes ou tant le majoritaire a du mal à se mettre à la place du minoritaire, leurs avantages de «premiers nés» : la présence considérable dans la République, la place immense de la tradition catholique dans la culture, dans les références spatio-temporelles, dans le langage quotidien… et même dans la laïcité républicaine.

Les Femen et leurs seins nus sont devenus pour certains une véritable obsession après la simulation d’un avortement dans l’église de la Madeleine à Paris – une profanation qui, selon eux, n’a pas reçu, ou pas assez vite, les condamnations sans équivoque qui s’imposaient de la part des responsables socialistes.

Partout, ils voient à l’œuvre le « deux poids deux mesures » : pas de pitié pour Dieudonné et ses spectacles antisémites, mais liberté de jouer Golgota Picnic.

Ne parlons pas des caricatures du Christ et de la dérision antichrétienne au quotidien. Ils se souviennent que les responsables politiques ont défendu comme un seul homme Charlie Hebdo après les caricatures du prophète Mahomet.

Les mêmes n’oublient pas de dénoncer l’interdiction de crèches de Noël, de galettes des rois dans les écoles, de sonneries de cloches… par des administrations, des mairies et des tribunaux.

Non pas qu’il n’y ait plus aucune spécificité «communautaire», qui explique à l’occasion des politiques différentes : ainsi, l’antisémitisme après la Shoah n’a plus le même sens qu’auparavant et justifie une attention propre envers les juifs de la part des pouvoirs publics; les difficultés de l’intégration des musulmans, socialement discriminés et stigmatisés, appellent des signes de reconnaissance de la part de l’État, etc.

Et les chrétiens, dira-t-on, quelle est leur spécificité ? […]

La Vie

Source : http://www.citoyens-et-francais.fr/article-les-catholiques-sont-ils-les-nouveaux-exclus-de-la-societe-122251346.html

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 07:27

jeudi, 30 janvier 2014

Ces parents qui boycottent la théorie du genre à l’école…

Gabrielle Cluzel

Boulevard Voltaire cliquez ici

« Théorie du genre : des élèves absents du fait d’une étrange rumeur », titrait mardi Le Figaro. Le phénomène toucherait les quatre coins de la France.

Le 24 janvier, 86 élèves turcs, gitans et maghrébins sur 240 étaient ainsi absents de certaine école strasbourgeoise de zone prioritaire.

La rumeur viendrait de Farida Belghoul, personnage haut en couleur et initiatrice en son temps de la Marche des beurs, qui a fait de la théorie du genre à l’école son cheval de bataille.

Depuis le début de l’année, elle appelle les parents à montrer leur désaccord par un boycott de l’école une fois par mois.

Au gouvernement, dans les rectorats, chez les syndicats de professeurs, on ouvre de grands yeux indignés : Quooooiiii ? Mais quelle « étrange rumeur » ! Najat Belkacem affirme sans ciller que la théorie du genre n’existe pas, Vincent Peillon soutient, lui, qu’il la refuse (penser, à l’avenir, à accorder ses violons : elle n’existe pas ou on la refuse ?), et Anne-Marie Haller, secrétaire départementale de l’UNSA dans le Bas-Rhin, remarque quant à elle que « cette campagne a touché un public crédule et peu éduqué ».

Ben merci pour lui, ça lui ira droit au cœur. Il faut le savoir, les Turcs, les Gitans, les Maghrébins deviennent « un public crédule et peu éduqué » dès lors qu’ils ne sont plus LA chose des socialistes et qu’ils ne gobent plus leur bonne parole.

Puis on sort la grosse artillerie : Vincent Peillon a demandé aux responsables d’établissement de convoquer les parents boycotteurs, parce que l’absentéisme à l’école, on veut bien le tolérer s’il est le fruit de la négligence, de l’indifférence ou du laxisme des parents, mais certainement pas de leur vigilance en matière d’éducation.

On répand sur toutes les ondes que Farida Belghoul est une « proche » d’Alain Soral, désherbant très efficace qui évite en général toute repousse.

Enfin, on explique à l’Assemblée, comme l’a fait Vincent Peillon, que cette rumeur vient de « ceux qui veulent semer la division et la haine dans les écoles », quand on ne fait que « promouvoir les valeurs de la République et l’égalité entre les hommes et les femmes », par ce dispositif « ABCD de l’égalité » mis en place dans plusieurs écoles depuis la rentrée.

Le saint homme. Qui oublie, hélas, un détail : Internet. Cet outil, qui archive, conserve et permet de retrouver très vite tout document et rend le mensonge moins commode. C’est agaçant, je le conçois.

Cette « étrange rumeur » n’est pas tombée de la planète Mars, ni sortie du cerveau diabolique d’un clone d’Alain Soral.

En août 2011, Najat Belkacem répondait à 20 Minutes qui lui demandait en quoi la « théorie du genre » pouvait aider à changer la société…

La théorie du genre, qui explique “l’identité sexuelle” des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets.

Aujourd’hui, elle veut donc sans doute dire que la théorie du genre n’existe « plus » ? Plus en l’état, disons, depuis que l’on a pensé, eu égard aux remous provoqués par le mariage gay, qu’il valait mieux y aller mollo ? Step by step.

D’abord, l’ABCD de l’égalité, puis après, on verra ?

Et quand, dans le rapport du Syndicat de profs SNUipp, commandé par Vincent Peillon et remis en mai dernier, intitulé Éduquer contre l’homophobie dès l’école primaire, on trouve, dans la bibliographie pour enfants, Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?, Mehdi met du rouge à lèvres ou encore, dans le chapitre« Chausser les lunettes du genre », Papa porte une robe…, on peut se demander, sans être exagérément paranoïaque, si l’étude du port de la robe par les petits garçons au XIXe prévue par l’« ABCD de l’égalité » est tout à fait innocente, et si l’enjeu de tout cela se borne au louable partage des tâches ménagères ou à la légitime accession des femmes au monde du travail…

15:33 Publié dans Revue de presse | http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/01/30/ces-parents-qui-boycottent-la-theorie-du-genre-a-l-ecole-5285554.html

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 07:10

29/01/2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE CARL LANG, LE PARTI DE LA FRANCE !

Le Parti de la France vous invite à descendre dans la rue le 2 février prochain à Paris, Lyon, et simultanément dans de nombreuses capitales européennes pour dire non à ces attaques contre l'institution familiale plurimillénaire et défendre l'altérité sexuelle.

RENDEZ-VOUS A PARIS LE 2 FEVRIER 13h place du 18 juin 1940 (Montparnasse), Paris 15e

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 07:04
LANCEMENT CE SOIR A 19 H DE LA PREMIERE EMISSION DE TV LIBERTE !

Depuis plusieurs années l'idée germait. Depuis plusieurs mois une petite équipe autour de Philippe Milliau et de Martial Bild avait entrepris de la réaliser.

Ce soir, à partir de 19 h 00, TV Liberté vous proposera son premier journal télévisé.

Dans les semaines qui viennent, TV Liberté étoffera ses programmes...

Pour visionner la chaîne fondée par Philippe MILLIAUD il faut cliquer sur le lien suivant :

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/01/30/lancement-ce-soir-a-19-h-de-la-premiere-emission-de-tv-liber-5285206.html

www.tvlibertes.com

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/01/30/lancement-ce-soir-a-19-h-de-la-premiere-emission-de-tv-liber-5285206.html

Pour visionner la chaîne fondée par Philippe MILLIAUD il faut cliquer sur le lien suivant :

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/01/30/lancement-ce-soir-a-19-h-de-la-premiere-emission-de-tv-liber-5285206.html

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 08:16

Le 30 janvier 2014

Gabrielle Cluzel

Ecrivain, journaliste

« Théorie du genre : des élèves absents du fait d’une étrange rumeur », titrait mardi Le Figaro.

Le phénomène toucherait les quatre coins de la France.

Le 24 janvier, 86 élèves turcs, gitans et maghrébins sur 240 étaient ainsi absents de certaine école strasbourgeoise de zone prioritaire.

La rumeur viendrait de Farida Belghoul, personnage haut en couleur et initiatrice en son temps de la Marche des beurs, qui a fait de la théorie du genre à l’école son cheval de bataille.

Depuis le début de l’année, elle appelle les parents à montrer leur désaccord par un boycott de l’école une fois par mois.

Au gouvernement, dans les rectorats, chez les syndicats de professeurs, on ouvre de grands yeux indignés : Quooooiiii ? Mais quelle « étrange rumeur » !

Najat Belkacem affirme sans ciller que la théorie du genre n’existe pas, Vincent Peillon soutient, lui, qu’il la refuse (penser, à l’avenir, à accorder ses violons : elle n’existe pas ou on la refuse ?), et Anne-Marie Haller, secrétaire départementale de l’UNSA dans le Bas-Rhin, remarque quant à elle que « cette campagne a touché un public crédule et peu éduqué ».

Ben merci pour lui, ça lui ira droit au cœur. Il faut le savoir, les Turcs, les Gitans, les Maghrébins deviennent « un public crédule et peu éduqué » dès lors qu’ils ne sont plus LA chose des socialistes et qu’ils ne gobent plus leur bonne parole.

Puis on sort la grosse artillerie : Vincent Peillon a demandé aux responsables d’établissement de convoquer les parents boycotteurs, parce que l’absentéisme à l’école, on veut bien le tolérer s’il est le fruit de la négligence, de l’indifférence ou du laxisme des parents, mais certainement pas de leur vigilance en matière d’éducation.

On répand sur toutes les ondes que Farida Belghoul est une « proche » d’Alain Soral, désherbant très efficace qui évite en général toute repousse.

Enfin, on explique à l’Assemblée, comme l’a fait Vincent Peillon, que cette rumeur vient de « ceux qui veulent semer la division et la haine dans les écoles », quand on ne fait que« promouvoir les valeurs de la République et l’égalité entre les hommes et les femmes », par ce dispositif « ABCD de l’égalité » mis en place dans plusieurs écoles depuis la rentrée. Le saint homme.

Qui oublie, hélas, un détail : Internet.

Cet outil, qui archive, conserve et permet de retrouver très vite tout document et rend le mensonge moins commode. C’est agaçant, je le conçois.

Cette « étrange rumeur » n’est pas tombée de la planète Mars, ni sortie du cerveau diabolique d’un clone d’Alain Soral.

En août 2011, Najat Belkacem répondait à 20 Minutes qui lui demandait en quoi la « théorie du genre » pouvait aider à changer la société…

La théorie du genre, qui explique “l’identité sexuelle” des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets.

Aujourd’hui, elle veut donc sans doute dire que la théorie du genre n’existe « plus » ? Plus en l’état, disons, depuis que l’on a pensé, eu égard aux remous provoqués par le mariage gay, qu’il valait mieux y aller mollo ? Step by step.

D’abord, l’ABCD de l’égalité, puis après, on verra ?

Et quand, dans le rapport du Syndicat de profs SNUipp, commandé par Vincent Peillon et remis en mai dernier, intitulé Éduquer contre l’homophobie dès l’école primaire, on trouve, dans la bibliographie pour enfants,Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?, Mehdi met du rouge à lèvres ou encore, dans le chapitre « Chausser les lunettes du genre », Papa porte une robe…, on peut se demander, sans être exagérément paranoïaque, si l’étude du port de la robe par les petits garçons au XIXe prévue par l’« ABCD de l’égalité » est tout à fait innocente, et si l’enjeu de tout cela se borne au louable partage des tâches ménagères ou à la légitime accession des femmes au monde du travail…

Source et publication: http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/ces-parents-qui-boycottent-la-theorie-du-genre-lecole,49032?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=76d842181e-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-76d842181e-30403221

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:58

Ecrit le 29 jan 2014 à 22:08 par Maxime de La Devèze dans Poing de vue

Dimanche prochain : encore 250 gardes à vue ?

Comment ne pas offrir sur un plateau à Manu Valls 250 gardes à vue de plus et X condamnations de « jeunes » racailles comme Sybille et Aymeric ?

Manif « bisounours » le 26 mai aux invalides : selon la police, 150 000 participants, 34 blessés et 300 gardes à Vue (GAV) à 23h30

Manif « en colère » le 26 janvier à Vauban : selon la police, 17 000 participants, 19 blessés et 300 GAV à 19h30.

Ils ont chopé encore plus vite et plus encore de gens que chez les gentils bisounours…

Mais qu’importe. Gentils ou en colère, le Manolo s’en fout, pour lui ce sont les mêmes.

Depuis un an qu’il y a des manifs, il est peut être temps de s’interroger sur ce que veut Manu et comment il manœuvre son Maintien de l’Ordre (MO).

Il veut du chiffre, du bilan, des condamnations et de la répression.

Pour cela, il utilise un appareil judiciaire faussement indépendant car il existe une porosité notoire entre police et justice via les réseaux sectaires déjà évoqués dans ces colonnes.

Pour déclencher 250 GAV dans une manif, la recette est simple : il faut que celle ci dégénère en un »attroupement ».

Qu’est ce qu’un « attroupement » ? C’est un rassemblement non déclaré en préfecture. Ou un rassemblement résiduel postérieur à une manifestation régulièrement déclarée.

Ainsi, on est automatiquement un délinquant si :

1. On n’obtempère pas aux sommations de dispersion du MO (fusées rouges) : Attroupement simple (1 an de prison)

ET/OU

2. Si des manifestants s’en prennent aux forces de MO (jets de cannettes) qui ripostent… par les gaz. Alors, les gens présents mettent un foulard, ou un masque.

C’est ainsi qu’une manifestation déclarée peut devenir très vite un attroupement armé (3 ans de prison).

Avec un bonus pour les non « violents » qui n’ont rien jeté : participation masquée à un attroupement (3 ans). Il suffit d’un foulard contre les gaz et/ou d’un jet de canette pour tomber sous le coup de l’une, l’autre ou les deux qualifications pénales les plus lourdes.

Comme Sybille ou Aymeric.

Ils peuvent toujours expliquer que ce ne sont pas eux mais des flics provocateurs qui ont lancé les canettes…

L’appréciation du juge est souveraine, et les aveux sont faciles à obtenir.

Pour charger sans sommations et réprimer sur la qualification pénale la plus lourde l’idée policière est d’avoir un front de contact le plus large et le plus proche possible des manifestants à l’heure de la dislocation pour multiplier les occasions d’incidents et justifier une répression massive.

Il ne faut pas confondre force et violence.

La force on la démontre par la capacité à organiser.

La violence désordonnée n’a jamais rien renversé, à part quelques vases à l’Élysée… Valérie à elle toute seule fait bien plus de dégâts qu’une manif, n’est ce pas ?

Mais cela ne l’a pas empêché, Valérie, de se faire quand même lourder…

Ceux qui poussent à la violence et à la « radicalisation » ne sont que des provocateurs, intentionnels ou non.

Ce ne sont pas eux qui seront condamnés et fichés à vie, mais des Sybille, des Aymeric qui n’ont rien compris à ce qui se passait autour d’eux.

Dimanche prochain, il suffit d’afficher son mépris pour monter sa force : ne pas s’approcher des policiers pour ne pas faire ce cadeau à Manu de pouvoir encore enfermer 250 personnes…

> Tous à la Manif pour Tous du 2 février 2014

Source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/29-01-2014/dimanche-prochain-encore-250-gardes-vue

8

Dimanche prochain : encore 250 gardes à vue ?

Comment ne pas offrir sur un plateau à Manu Valls 250 gardes à vue de plus et X condamnations de « jeunes » racailles comme Sybille et Aymeric ?

Manif « bisounours » le 26 mai aux invalides : selon la police, 150 000 participants, 34 blessés et 300 gardes à Vue (GAV) à 23h30

Manif « en colère » le 26 janvier à Vauban : selon la police, 17 000 participants, 19 blessés et 300 GAV à 19h30. Ils ont chopé encore plus vite et plus encore de gens que chez les gentils bisounours… Mais qu’importe. Gentils ou en colère, le Manolo s’en fout, pour lui ce sont les mêmes.

Depuis un an qu’il y a des manifs, il est peut être temps de s’interroger sur ce que veut Manu et comment il manœuvre son Maintien de l’Ordre (MO). Il veut du chiffre, du bilan, des condamnations et de la répression. Pour cela, il utilise un appareil judiciaire faussement indépendant car il existe une porosité notoire entre police et justice via les réseaux sectaires déjà évoqués dans ces colonnes.

Pour déclencher 250 GAV dans une manif, la recette est simple : il faut que celle ci dégénère en un »attroupement ».

Qu’est ce qu’un « attroupement » ? C’est un rassemblement non déclaré en préfecture. Ou un rassemblement résiduel postérieur à une manifestation régulièrement déclarée.

Ainsi, on est automatiquement un délinquant si :

1. On n’obtempère pas aux sommations de dispersion du MO (fusées rouges) : Attroupement simple (1 an de prison)

ET/OU

2. Si des manifestants s’en prennent aux forces de MO (jets de cannettes) qui ripostent… par les gaz. Alors, les gens présents mettent un foulard, ou un masque.

C’est ainsi qu’une manifestation déclarée peut devenir très vite un attroupement armé (3 ans de prison). Avec un bonus pour les non « violents » qui n’ont rien jeté : participation masquée à un attroupement (3 ans). Il suffit d’un foulard contre les gaz et/ou d’un jet de canette pour tomber sous le coup de l’une, l’autre ou les deux qualifications pénales les plus lourdes. Comme Sybille ou Aymeric. Ils peuvent toujours expliquer que ce ne sont pas eux mais des flics provocateurs qui ont lancé les canettes… L’appréciation du juge est souveraine, et les aveux sont faciles à obtenir.

Pour charger sans sommations et réprimer sur la qualification pénale la plus lourde l’idée policière est d’avoir un front de contact le plus large et le plus proche possible des manifestants à l’heure de la dislocation pour multiplier les occasions d’incidents et justifier une répression massive.

Il ne faut pas confondre force et violence.

La force on la démontre par la capacité à organiser. La violence désordonnée n’a jamais rien renversé, à part quelques vases à l’Élysée… Valérie à elle toute seule fait bien plus de dégâts qu’une manif, n’est ce pas ? Mais cela ne l’a pas empêché, Valérie, de se faire quand même lourder…

Ceux qui poussent à la violence et à la « radicalisation » ne sont que des provocateurs, intentionnels ou non. Ce ne sont pas eux qui seront condamnés et fichés à vie, mais des Sybille, des Aymeric qui n’ont rien compris à ce qui se passait autour d’eux.

Dimanche prochain, il suffit d’afficher son mépris pour monter sa force : ne pas s’approcher des policiers pour ne pas faire ce cadeau à Manu de pouvoir encore enfermer 250 personnes…

> Tous à la Manif pour Tous du 2 février 2014

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:53

Ecrit le 29 jan 2014 à 13:28 par Eric Martin dans Nos brèves

Premières condamnations suite au « Jour de Colère » : Le Monde, Le Point, Le Figaro, etc. publient les prénoms et les noms des jeunes

Racisme social.

Curieusement, pour d’autres faits de délinquance, Le Monde et Cie ne publient pas les prénoms (et encore moins les noms de famille) des auteurs des faits.

Mais quand les « délinquants » ont le tort de s’appeler Hugues ou Louis-Marie (une fois n’est pas coutume), Le Monde,Le Point, etc ne prennent pas les mêmes précautions et relayent une dépêche AFP qui renseigne même sur les activités de ces manifestants…

Il ne manque plus que leur adresse postale.

Le « quotidien de référence »et consorts voudraient tuer socialement ces jeunes, ils ne s’y prendraient pas autrement !

La version d’origine avec prénoms et noms se trouve surhttps://web.archive.org/web/20140129041750/http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/28/premieres-condamnations-apres-la-manifestation-contre-francois-hollande_4356025_3224.html

Source : http://www.ndf.fr/nos-breves/29-01-2014/premieres-condamnations-suite-au-jour-de-colere-le-monde-publie-les-prenoms-et-les-noms-des-jeunes

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:27

Lorsque Marion Maréchal- Le Pen a posé ces questions à l'assemblée, la seule réponse de la ministre concernée Marisole Touraine a été:

- Vous êtes là pour inciter à la haine et à la discrimination.....

Q U E S T I O N S G E N A N T E S

- Où est la justice sociale quand on repousse l'âge légal de la retraite alors que tout étranger de 65 ans n'ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois dès son arrivée ?

- Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la ferme, n'a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?

- Où est la justice sociale quand la sécurité sociale en faillite continue de payer à l'étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à d'innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?

- Où est la justice sociale quand l'Aide Médicale d'Etat soigne 220000 sans papiers chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécurité sociale ne dépense « que » 1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?

- Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d'une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n'ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s'en payer une ? 30% des Français ont différé leurs soins en 2011 !

- Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d'étrangers sous une fausse identité, au détriment des ayant droit ?

- Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d'entre eux percevant plus de 10000 euros par mois sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?

- Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu'un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement pour avoir un enfant ?

- Où est la justice sociale quand on sait qu'un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant « infalsifiables » ?

- Où est la justice sociale quand un Français né à l'étranger doit prouver sa nationalité à l'administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu'on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages blancs ?

- Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution européenne et que des millions d'électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas représentés au Parlement ?

- Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200.000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n'a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans emplois et que le chômage atteint déjà 40% chez la population immigrée ?

- Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?

- Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs incitant à la haine ne sont jamais inquiétés au nom de la liberté d'expression ?

- Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyous passent avant ceux des victimes ? Car si l'intégration a totalement échoué, c'est tout simplement parce que nos dirigeants ont confondu anti-racisme et acceptation de l'autre, avec le renoncement à nos valeurs.

Il ne fallait rien changer au moule républicain qui a permis depuis des siècles à des millions d'immigrés de devenir des citoyens français. Les règles d'intégration qui ont fait leur preuve avec des générations d'immigrés, étaient la force de la République.

La faute majeure de nos élus est de les avoir ignorées.

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:22

Carte Vitale.


> Combien de personnes sont au courant de cette "mascarade" .

> J'ai découvert, sur mon relevé de ma Mutuelle , que je contribue désormais au financement de la CMU.
8,83€ /mois.

> - Saviez-vous que les "sans-papiers", bénéficient d'un remboursement à 100% ?
> Sans aucun ticket modérateur, pour l'ensemble de leurs soins médicaux : Médecine d'urgence, soins liés à la grossesse, vaccinations, lunettes, frais dentaires, et mêm
e des cures.


- Savez-vous que la grande majorité des Français, ne peut pas s'offrir le luxe des appareils dentaires ?

> Si vous doutez de cette info, demandez donc à votre dentist
e !


> Ce dispositif, intitulé " AIDE MÉDICALE DE L’ÉTAT", a été créé par Martine AUBRY, en 1998 et na jamais été abrogé par les suivants.


> Le Budget était alors de 47 millions d'euros.

> Depuis 12 ans, ce Budget a bénéficié chaque année, de confortables rallon
ges.


> Il s 'élève actuellement à 670 millions d'euros par an, soit en moyenne 3 350 euros par clandestin.
>
> C'est un véritable scandale, dénoncé dans un rapport rédigé par Claude GOASGU
EN.


> Ce rapport sera-t-il, comme de nombreux autres, très soigneusement enterré ?


> Pourquoi les journalistes de l’Audiovisuel, optent-ils pour la langue de bois face à cette réalité ?

Merci Ronan H.

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:16

VIVE L'EUROPE DES VOLEURS !!

SCANDALE : La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l'UE a été approuvée !!!..... mais bordel, quand est-ce que ça va péter ?????

Mireille MARZARO

Cadre Coordinateur

C'est normal qu'il ne reste presque plus rien pour nous ! Vous avez remarqué que nos politiciens se battent comme des fous pour rentrer dans l'administration européenne Pourquoi ?... Ce qui suit va vous éclairer... C'est tout simplement scandaleux !!!

La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l'UE a été approuvée !!!

Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.

Afin d'aider l'intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l'UE (Pologne, Malte, Pays de l'Est...), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l'Europe un pont d'or pour partir à la retraite.

POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

Vous et moi qui travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés

La différence est devenue trop importante entre le peuple et les "dieux de l'Olympe" !!!

RÉAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens. Bonne journée à tous quand même

CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’Union EUROPÉENNE CONSTITUENT UNE VRAIE MAFIA

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs. Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la "Rolls " des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire !

- Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 ? / mois. L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié belge ou français du secteur privé après une carrière complète de 40 ans.

- Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 euros de retraite par mois.

C'est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d'en profiter. C'est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc. En plus, beaucoup d'autres technocrates profitent d'un tel privilège

1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12.500EUR de retraite par mois.

2. PernillaLindh, juge au Tribunal de première instance, 12.900EUR par mois.

3. Ruiz-JaraboColomer, avocat général, 14.000EUR/mois.

Consultez la liste sur :

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf

Dans cette liste vous trouverez un certain Jacques Barrot ( 73 ans) avec une retraite de 4.728,60 EUR pour 5 années de commissaire européen aux transports À cela il faut ajouter sa retraite d'ancien député, celle d'ancien ministre, d'ancien président du Conseil général de la Haute Loire, de maire d'Yssingeaux et pour couronner cette brillante carrière, le 23 février 2010 il a été nommé au Conseil Constitutionnel.

Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c'est à peine croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 42 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problèmes, le

taux plein c'est 15,5 ans... De qui se moque-t-on ? A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.

Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite !!! Pas un centime d'euro, tout est à la charge du contribuable.. Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié !

Eux, ils (se) sont carrément exonérés....On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés "contrôler" si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées... ", profitent du système et ne paient pas de cotisations.

Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux mains, jusqu'aux coudes, dans le pot de confiture?

A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de

12.500 à 14.000EUR/ mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser... C'est une pure provocation !

Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des états membres de l'Union Européenne.

Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée. Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre : Sauvegarde Retraite sa réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B" l'ampleur du

scandale, reprise par les médias.

http://www.lepoint./.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867

Merci Bullit 06

Repost 0