Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 09:51

ABCD de l’égalité : la guerre du genre aura bien lieu

Pardon Najat, pardon Vincent, mais la “rumeur” n’en est pas une !

Publié le 30 janvier 2014 à 9:00 dans Politique Société

L'AUTEUR

Eugénie Bastié

Après la campagne appelant à retirer les enfants de l’école pour protester contre la théorie du genre, enseignée dès la maternelle à travers le programme ABCD de l’égalité, la réponse des autorités ne s’est pas fait attendre.

« Rumeur », tel est l’élément de langage soigneusement choisi, et largement repris dans les médias, pour désigner une prétendue paranoïa collective qui se serait répandue sans aucun fondement sérieux. «L’Education nationale refuse totalement la “théorie du genre” » a carrément déclaré Vincent Peillon.

À d’autres !

« Théorie du genre » est un concept popularisé par les auteurs catholiques et répandu sur les réseaux à la suite des manifestations anti-mariage pour tous. Il consiste à voir dans les initiatives gouvernementales autour de l’égalité des sexes, une stratégie politique unifiée visant à la destruction systématique de toute différence sexuelle. Contrairement aux gender-studies, qui ne sont que l’étude plus ou moins objective des constructions sociales de genre, la théorie du genre possède une dimension normative : il faut déconstruire ce qui est construit. Or, il semble que ce soit bien l’objectif du gouvernement qui souhaite déconstruire les stéréotypes genrés inconscients, pour « œuvrer à l’égalité réelle des sexes »

L’idée de base implicite étant qu’il y a effectivement un lien entre représentations symboliques (les filles jouent à la poupée) et inégalités réelles (les femmes ont des salaires inférieurs aux hommes), ce qui est loin d’être évident.

Certes, nous n’en sommes pas, comme le prétendent certains anti-gender excités, à l’enseignement de la masturbation en maternelle, mais pourtant, loin d’être une simple rumeur, l’abolition de la différence sexuelle (et même la différence tout court) à l’école est bien l’objectif réel qui ressort du dispositif « ABCD de l’égalité » mis en place conjointement par l’Education Nationale et le Ministère du droit des femmes.

Il est plus qu’instructif de se plonger dans les détails de ce programme réjouissant.

Sur le site du Centre National de Documentation Pédagogique, on trouve plusieurs « outils pédagogiques » mis à disposition des professeurs pour se « donner tous les moyens de déconstruire, par le savoir, les préjugés qui s’opposent à l’égalité véritable ».

L’impitoyable égalité ne s’arrête pas aux portes de la classe et poursuit les bambins jusque dans la cour de récréation.

Ainsi, une fiche technique de six pages, propose, schémas à l’appui, de redéfinir les règles du gendarme et du voleur dans le sens d’une plus grande égalité des chances.

« En EPS, les jeux traditionnels ne peuvent être utilisés de manière classique, où les plus faibles sont éliminés, c’est contraire à l’éthique de l’école ! » (Qu’est ce que cette fameuse « éthique de l’école », nous n’en saurons pas plus, mais passons.)

Il faut donc imaginer « des jeux où les perdants ne sont pas éliminés » et « bannir la situation de domination/humiliation du « chef » d’équipe qui choisit ses co-équipiers (les plus faibles, souvent des filles, étant choisis en dernier ».

Les enfants doivent être considérés comme des entités interchangeables sans caractéristiques physiques, et la méritocratie abandonnée au profit d’un strict égalitarisme.

« Ce jeu peut apparaître très agressif aux enfants timides, notamment aux filles qui n’ont pas l’habitude des confrontations, parce qu’il est mouvant (il y a des déplacements dans tous les sens) et que le gendarme a un pouvoir symbolique de mort (« je te prends ta vie ») ».

Brrr… on tremble déjà des traumatismes qu’on dû subir les marmots avant que la pédagogie s’en mêle.

Il faut donc appliquer une stricte « égalité des chances entre gendarmes et voleurs », insister sur l’usage de la stratégie plutôt que sur celui de l’agilité, tout ce qui est « physique » étant systématiquement dévalorisé comme trop déterministe.

Autre belle invention de nos budgétivores désœuvrés, la « danse scolaire du Petit Chaperon Rouge » ; où les filles sont incitées à jouer le loup et les garçons les chaperons, « la lutte contre les stéréotypes (passant) d’abord par la mixité des rôles loup-Chaperon »

Mon préféré reste la grande destruction pédagogique de la « figure de la belle ».

Ah, la figure de la Belle, cet imaginaire dominant, qui, de Blanche-Neige à la Belle au bois dormant en passant par Cendrillon, participe au « renforcement de stéréotypes précocement institués dans les pratiques de diffusion à l’école et dans les médias ».

En effet, dans les « contes patrimoniaux » (entendre Perrault, Grimm et cie) « la belle a un rôle passif du faire valoir du héros », elle ne se définit« que par ses critères de beauté » et véhicule donc une image de la femme soumise et improductive attendant désespérément que le mâle dominant vienne tuer le non moins dominant dragon.

Soulignons tout de même que personne ne se souvient des princes de Walt Disney, créatures lisses et effacées qui n’ont pour simple attributs que la beauté, tandis que l’histoire retient le nom des Belles.

Contre ces métarécits réactionnaires, il faut donc privilégier « des réécritures qui font la part belle à l’émancipation du personnage féminin », des « princesse qui ne veulent pas se marier », laides pauvres ou méchantes, bref « loin des princesses sages et conventionnelles ».

L’arsenal éducatif abonde d’autres outils pour modeler l’indifférenciation des âmes enfantines: montrer que Louis XIV, en véritable drag-queen, portait des souliers à talons et des rubans, raconter l’histoire d’Hector, l’homme extraordinairement fort qui tricote, faire danser les garçons et jouer au rugby les filles.

Bref, « tendre vers une culture commune » dans le grand bain de l’indulgence et surtout, beaucoup, mais alors beaucoup, de pédagogie.

Rien de bien méchant, pourrait-on dire. Mais tout le problème est que pendant que les serviteurs du grand Mammouth s’ingénient à éduquer des bons petits soldats de l’égalité, ils négligent leur instruction (1 élève sur 5 en sixième serait illettré).

Or, je préfère un monde où les filles se rêvent en princesses mais apprennent à lire, qu’un monde d’analphabètes où tout le monde jouerait au rugby ensemble.

Source et publication: http://www.causeur.fr/abcd-de-l’egalite-la-guerre-du-genre-aura-bien-lieu,26026

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 09:08

Le 1 février 2014

La France n'est pas aux uns ou aux autres, elle est à tout le monde à condition qu'elle soit reconnue comme une communauté supérieure de destin.

J.-P. Fabre Bernadac

Ancien officier de Gendarmerie.

Diplômé de criminologie et de criminalistique.

« “Jour de colère” a dévoilé la face hideuse d’une France fascistoïde.

Il est l’exemple à ne plus suivre. »

Diable, M. Rioufol, vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère. On croirait entendre BHL ou Caroline Fourest.

D’abord, sachez que j’ai une grande admiration pour vos écrits et votre courage, d’autant plus que nous nous sommes connus sur les Champs-Élysées le 24 mars.

Au fait, les Champs, le 24 mars, n’étaient-ils pas interdits ?

Mais revenons à nos manifestants fascistoïdes. Toutes vos critiques à leur encontre partent de vidéos et de ouï-dire par les médias. Vous êtes bien placé pourtant pour constater les falsifications de ces gens-là… Quelques cris ont certes été poussés par un nombre infime de manifestants provenant en partie de la mouvance Dieudonné, mais ceux-ci ont aussi chanté la Marseillaise et n’ont occasionné aucune altercation à l’intérieur du cortège.

Je condamne ces slogans mais dans chaque rassemblement de gauche, on entend « Mort aux fachos », terme aussi bien appliqué pour caractériser Alain Finkielkraut que Frigide Barjot ou Marine Le Pen, sans que les bien-pensants protestent.

Croyez-vous que les sans-grade de « Jour de colère » n’étaient que des excités n’ayant que l’insulte à la bouche ?

Croyez-vous que les chômeurs radiés de Pôle emploi ou les petits entrepreneurs en redressement judiciaire qui observent leurs députés continuer à s’octroyer des avantages ou M. Hollande jouer à pile ou face avec ses maîtresses aux frais des contribuables n’aient pas le droit de balancer des termes « choisis » ? « Juif, la France n’est pas à toi ! » est certes un slogan inconsidéré, mais si on criait « Catho, la France n’est pas à toi » ou« Musulman, la France n’est pas à toi », cela n’entraînerait pas chez moi de réaction plus appuyée.

La France n’est pas aux uns ou aux autres, elle est à tout le monde à condition qu’elle soit reconnue comme une communauté supérieure de destin.

Soyons honnête, M. Rioufol, notre divergence ne porte pas sur un cri ou un débordement mais sur deux conceptions opposées du changement.

Pour vous, il ne passe que par une union des droites avec une partie de l’UMP qui enfin tendrait une main molle au FN.

Le changement n’est simplement qu’un changement de majorité, ce que l’on connaît depuis cinquante ans, la fameuse partie de ping-pong politique : « un coup à toi, un coup à moi ».

Pour moi, le changement n’est pas cela, il est dans la remise en cause du système lui-même.

La corruption, la dépendance à Bruxelles et l’incapacité des gouvernants, qu’ils soient de gauche ou de droite, m’amènent à cette conclusion que seule une transformation radicale basée sur des états généraux et un rapport direct avec le peuple peut sauver la France et les Français qui ne se reconnaissent plus dans leur propre pays.

Que voulez-vous, quand on n’a pas assez d’argent pour finir les fins de mois, on s’occupe plus de ses comptes que du mariage pour tous.

Les bourgeois, majoritaires en nombre contre le mariage gay, pouvaient élargir leurs justes revendications sociétales en étant solidaires des classes défavorisées : ils ne l’ont pas fait.

Dans ces conditions,« Jour de colère » ne pouvait qu’éclater.

Et croyez-moi, même sans votre aval, cette résilience n’a pas fini de s’étendre.

source et publication: http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/lettre-monsieur-ivan-rioufol,49146?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=d8280110b2-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-d8280110b2-30403221

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:32

Publié dans : 3e guerre mondiale/world war iii

La Chine et la Russie préviennent les Etats-Unis qu’une attaque israélienne sur l’Iran déclencherait une “Guerre Mondiale”

Internationalnews

SpreadTheTruth.fr




Des sources proches du Kremlin affirment aujourd’hui avec pessimisme que le Président Medvedev et son homologue Chinois, M. Hu Jintao, ont adressé un « avertissement pressant aux Etats-Unis pour dire que s´ils laissent Israël lancer une attaque nucléaire contre l´Iran « Nous réagirons par une Guerre Mondiale »

A l´origine des craintes sino-russes se trouvent des informations rapportées par les services de rens
eignement.

Celles-ci font état de ce que trois quarts des forces navales Israéliennes ont traversé le canal de Suez et que ce pays a stationné, au Kurdistan, 30 de ses chasseurs fabriqués aux Etats-Unis en préparation d´une attaque.

Au cours de celle-ci, des bombes « bunker buster » et des missiles de croisière équipés de têtes nucléaires seraient utilisés.

Selon des analystes militaires russes, Israël envisage d´utiliser d´abord des chasseurs fabriqués aux Etats-Unis pour attaquer les installations nucléaires iranienn
es.

Ensuite il utilisera ses sous-marins et ses navires de surface équipées de missiles nucléaires pour détruire les infrastructures militaires, religieuses et politique de l´Iran en cas de réaction combinée du Hezbollah libanais et de l´Iran qui ferait « pleuvoir des missiles au Nord d´Israël » .

Des informations de sources israéliennes confirment également les craintes russo-chinoises relatives à une attaque d´Israël contre l´Iran, ainsi qu´on peut le lire dans le journal Haaretz News Service :

Un responsable de la défense israélien a déclaré jeudi au journal londonien, Times que “le récent déploiement par Israël de navires de guerre dans la Mer Rouge doit être considéré comme des préparatifs sérieux en vue de mener des attaques contre l'Iran.

“Ces préparatifs doivent être prises
au sérieux.

La complexité d´une attaque contre l´Iran pousse Israël à investir du temps dans les préparatifs d'une telle action.

Avant de quitter la Maison Blanche, le Président Bush s'était tellement inquiété des projets d´attaques israéliennes contre l´Iran qu´il avait refusé - un fait sans précédent - de répondre positivement à « la demande secrète » d´Israël concernant la fourniture de 1000 bombes bunker bust
er.

Mais grâce à un accord conclu en 2005 avec le Pentagone, Israël avait déjà obtenu 100 de ces armes redoutées.

Après l´arrivée du Président Obama à la Maison Blanche, le premier ministre israélien lui a lancé un sévère avertissement en ces termes : « Ou vous vous occupez rapidement de l´Iran, ou nous le ferons nous-mêmes
».

C´est une menace que le président Obama a rejetée la semaine dernière au cours de sa visite effectuée en Russie en expliquant que les Etats-Unis ne soutiennent « absolument pas » Israël dans leurs projets d´attaquer l´Iran.

Cette déclaration est toutefois curieuse au regard des affirmations du Vice Président américain qui déclaraient quelques jours auparavant qu’ « Israël est libre de faire ce qu´il juge nécessaire pour éliminer la menace nucléaire iranienne »

Ces faits indiquent que le projet de l´Etat juif d´utiliser le territoire irakien du Kurdistan, région frontalière de l´Iran a contribué à renforcer les craintes des Russes et des Chino
is.

Or ce territoire a affirmé sa volonté de devenir un Etat indépendant par l´adoption d´une nouvelle Constitution la semaine dernière.

Or la mise sur pied d´une armée entraînée par des experts israéliens peut provoquer l´invasion de ce territoire par ses deux ennemis jurés que sont l´Iran et la Turquie.

Pire encore, le leader syrien aurait averti les Etats-Unis que si l´Iran et la Turquie déclare la guerre au Kurdistan et à Israël, il n´aurait pas « d´autre choix » que de respecter l´accord de défense signés avec l´Ir
an.

En effet cet accord stipule que les deux nations doivent se prêter assistance en cas d´agression de l´un ou l´autre.

Cette situation est davantage compliquée par le fait que la Turquie soit membre de l´OT
AN.

Or cette qualité de membre de cette alliance oblige les Etats-Unis ainsi que les pays européens à s'allier à la Turquie pour combattre Israël et le Kurdistan qui sont par essence leurs propres alliés.

Le peuple américain ignore l´existence des accords entre les Etats-Unis et l´Iran. Alors que les forces américaines se battent en Irak, ces accords autorisent l´Iran à bombarder le territoire kurde irakien sans risque de représailles de la part des Etats-Un
is.

Ce genre d´accords existe également avec la Turquie qui mène depuis des décennies une guerre contre les Kurdes irakiens.

Cependant, les informations les plus inquiétantes, selon ces sources, portent sur le fait que la Russie et la Chine se déclarent prêtes à imposer un « embargo immédiat » sur le pétrole, le gaz produits au Moyen Orient ainsi que sur les armes que les Etats-Unis pourraient être tentés de liv
rer.

En outre, la Chine menace « d´interrompre immédiatement » tout financement de la dette des Etats-Unis en cas d´attaque israélienne contre l´Iran.

Or c´est la Chine qui maintient l´économie des Etats-Unis à flot. Le déficit public des Etats-Unis bat des records historiques. Il est de 1 trillion de dollars, et dépassera les 2 trillions d´ici le 30 septembre, fin de l´exercice budgétaire.

Dans ces conditions, les 2 trillions de réserves en bon de trésor américains que la Chine possède constitue une menace particulièrement grave.

Les analystes des services de renseignement russe indiquent en outre que le chef de l´organisation de l'Energie Atomique Iranienne a présenté sa démission parce qu´il craignait pour sa sécurité et celle de sa famille en cas d´attaque israélienne contre la nation perse.

En définitive, selon ces informations, on ne sait pas en ce moment si le système de défense anti-missile d´Israël, nommé Iron Dome, dont les israéliens affirment qu´il a été « testé avec succès » serait à mesure de résister aux plus de 6000 missiles lancés à la fois par la Syrie, le Hezbollah et
l´Iran.

La Chine et la Russie préviennent les Etats-Unis qu'une attaque ...www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2007
http://www.internationalnews.fr/article-la-chine-et-la-russie-previennent-les-etats-unis-qu-une-attaque-israelienne-sur-l-iran-declencherait-une-guerre-mondiale-36199195.html
Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:22

Jours de Colères et Réseaux sociaux

30 janvier 2014, 18:11

Bonsoir mes chers amis Patriotes,

C'est avec quelques jours de retard, que je souhaite commenter un peu la journée
de dimanche dernier, dite " Jour de col
ère".

En effet des soucis informatiques (sur lesquels nous reviendrons), m'ont empêché de pouvoir vous informer de la colère ressentie ce jour là.

A l'appel des réseaux, des dizaines de milliers de manifestants, de tous bords, de toute origines, se sont rassemblés place de la Bastille à Paris, pour manifester leur courroux à l'encontre du Président de la Républiq
ue.

Le maître mot de la manif, étant "Hollande Démission".

Comme vous à l'étranger j'imagine, je suis resté devant la télévision, attendant impatiemment d'une chaîne à l'autre, que l'on daigne enfin diffuser des images de cette événeme
nt !


Peine perdue !


Aucune de la quinzaine de chaînes d'intox que je reçois par satellite, n'a diffusé la moindre image, ni même évoqué l'existence de cette manifestation.

Plus de cent mille personnes ont pourtant bravé les intempéries, et sous une pluie battante ont crié haut et fort leur hostilité à ce gouvernement incapable et corrompu, et leur dégoût de ce qu'ils ont fait de notre France.

Ce fût pour moi aussi un jour de grande
colère !

Comment peut on mépriser ainsi le Peuple de France, en occultant délibérément un événement majeur !!!

Pendant toute l’après midi on nous a diffusé en boucle, les images et les états d'âme,de la première ex-concubine, partant en voyage en Inde aux frais de ... qui vous devinere
z.


De la manif anti Hollande que nenni !


Pas de nouvelles, pas d'infos, cela ne regarde pas les Français !
Il aura fallu attendre le tout dernier sujet du 20h de TF1, pour que l'on voie quelques images des "provocateurs d’extrême droite". Dixit TF
1.



Cette attitude méprisante des média à la botte est indécente. Ils prétendent décider de ce que nous devons voir, de ce que nous devons savoir. Je sais bien que nombre d'entre vous partagent cette opinion.

C'est le politiquement correct à la sauce collabo !

En revanche ils savent bien vous informer, lorsqu'il s'agit de prélever la taxe tv ! et ces média sont bien heureux de s'auto-financer grassement par nos impôts !!! (pour information en 2011 : 189 488 529 € de subventions), et je ne vous rappelle que pour mémoire des 7 500 € de crédit fiscal qu' accorde l'état à chaque "journaliste".

Comme les maîtresses présidentielles, Les larbins sont bien entretenus !

Heureusement les "réseaux sociaux" ne sont pas encore complètement contrôlés par
le système.


Ce n'est pourtant pas faute d'essayer. A partir de samedi de nombreux serveurs informatiques, (dont celui du Front), sont mystérieusement tombés en panne ... Impossible d’accéder à de nombreux sites.


Réponse des serveurs : ACCÈS INTERDIT.

Étrange me direz vo
us !


Coïncidences ???


Non. Bien sûr que non.

Ne nous voilons pas la face. Les réseaux sociaux, blogs, site privés et autres, représentent une menace pour leur mission de désinformati
on.

Un sondage récent démontre que 76 % des Français ne font plus confiance à la télévision.

Nos compatriotes s'informent à présent par internet, et le bouche à oreille.

Et cela fonctionne si bien qu'hier à midi, il aura fallu que deux Ministres viennent en direct sur BFM TV, démentir officiellement la diffusion de la "Théorie du genre" dans les écoles... Comme si cela ne suffisait pas, aujourd'hui ils ont fait appel au généticien Axel Kahn, pour tenter d'expliquer encore aux Français qu'ils n'avaient rien compris à la maison, et que c'était (il n'a pas cité les mots), ce qui était enseigné à l'école qui était la vérité.

Vous l'aurez compris, cette anecdote est signif
icative.


Ils sortent l'artillerie lourde pour imposer leur conception de la société.


Pour nous Patriotes, ils sortent l'artillerie lourde pour détruire ns valeurs !

Il n'aura fallu rien que deux Ministres et un Professeur de renommée mondiale, pour lutter contre les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux ????

Sur le fond, cette manipulation de "Théorie du genre" , est analogue à l'opération du "mariage" des homo
sexuels.

Elle n'en est que plus pernicieuse car elle s'attaquedirectement à nos enfants.

Pardonnez moi d'avoir été un peu long aujourd'hui, juste encore une chose encore l'informatique
...


J'avais voulu essayer dimanche, la toute dernière version de Linux. Très largement plébiscitée dans le monde de l'informatique.

Hors mon pc, que je connais bien était ralenti, et de nombreux programmes ne "tournaient pas rond" ... En y regardant de plus près, je me suis aperçu que le système avait installé un répertoire caché, appelé GOOGLE-PR
ISM.

Les informaticiens auront compris tout de suite.
Pour les autres il s'agit simplement d'un programme de surveillance mondial de vos activités. (Carnet d'adresse, agendas, connaissances, géolocalisation, opinions politiques, téléchargement illégal, mais aussi consultation de sites incorrects et autres ...).

Renseignez vous sur ce qu'est le programme PRISM de la NSA sur internet, et vous aurez tout compris.

En conclusion l’informatique actuelle est complètement
gangrenée.


Si vous le pouvez, évitez tout ce qui est Microsoft (Windows), Google et autres services américains.


Évidement Facebook et twitter n’échappent pas à la règle.


Nous sommes tous fichés et surveillés.
Prudence donc !

Merci de m'avoir lu !

Amicalement à tous, !!!

Vive la Fra
nce LIBRE !!!


Francis.

https://www.facebook.com/notes/francis-maginot/jours-de-colères-et-réseaux-sociaux/497465747039384

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:05

vendredi, 31 janvier 2014

Cérémonie des Césars : duel au sommet pour le meilleur second rôle féminin !

Yves Darchicourt

C'est parti ! La nouvelle maîtresse officielle de Pépère commence à profiter de sa promotion.

On vient d'apprendre que Julie Gayet, dont des jalouses osent dire que ses meilleures scènes cinématographiques se sont surtout jouées à l'horizontale et que pour le reste elle n'a jamais "crevé l'écran", a été sélectionnée pour postuler à un "césar" qui pourrait lui être remis lors de la cérémonie éponyme le 28 février prochain.

Même si elle ne figure même pas sur la bande-annonce, la dame aurait été "remarquée" pour son brillantissime jeu d'actrice dans le "Quay d'Orsay" de Bertrand Tavernier où elle joue le rôle de la "conseillère" d'un ministre français des affaires étrangères.

Il est vrai qu'elle a dû se sentir à l'aise pour incarner une certaine Valérie (!) évoluant dans le petit monde de la politique si riche en ambitions et en coups fourrés.

C'est sans doute pour corser la chose dans l'exception culturelle française que dans la même rubrique est aussi sélectionnée Marisa Borini pour son (petit) personnage dans Un Château en Italie réalisé par sa fille Valeria Bruni Tedeshi, la soeur de Carla, l'ex de Sarközy.

Bref c'est un bon coup de pub pour les organisateurs du raout cinématographique dont le gaulois moyen se fiche éperdument.

Une sorte de duel revanche des présidentielles par maîtresse de l'un et belle-maman de l'autre interposées.

Et un bon coup aussi pour Canal+ qui a l'exclusivité de la retransmission de la cérémonie en direct.

Et le cinéma, le vrai, dans tout çà ?

17:24 Publié dans Les articles de Yves Darchicourt http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/01/31/ceremonie-des-cesars-duel-au-sommet-pour-le-meilleur-second-5286492.html

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:00

Chômage : le gouvernement verse dans l’autoritarisme

Posted: 31 Jan 2014 07:13 AM PST

La non inversion de la courbe du chômage avant la fin 2013 reste un échec majeur pour le président et le gouvernement, et l’absence de résultat pèserait très lourd sur la suite du quinquennat.

Les emplois aidés ne suffisent pas, il faut passer à l’étape supérieure : désigner les entreprises comme coupables et les obliger à embaucher.

J’avais évoqué ce risque l’année dernière sur Atlantico (Les socialistes déjà à la recherche de boucs émissaires de leur échec sur le front du chômage ?), il est confirmé désormais avec cette hallucinante mise en demeure du ministre du travail, Michel Sapin, qui menace les entreprises qui n'ont pas entamé de négociation sur les contrats de génération dans les délais auront une pénalité équivalente à 1% de la masse salariale !

Et ce dès le mois de mars, il ne faut pas traîner. Nos ministres-énarques qui n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise conçoivent des dispositifs bureaucratiques et inefficaces comme lecontrat de génération, dont personne ne veut et qu’aucun économiste ne se risque à défendre, les entreprises le boudent fort justement, ce n’est pas grave, on va les contraindre !

Ce précédent est extrêmement dangereux pour les libertés économiques, déjà sérieusement entamées, mais on sent que le gouvernement ne s’interdira rien pour atteindre son objectif. Ca s’appelle de l’autoritarisme.

> Suivez ma revue de presse économique et mon actu sur Facebook ou Twitter

Phil
ippe Herlin

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 18:48

Entretien avec Christophe Devillers, délégué du Parti de la France en Franche-Comté

DANS FRANCHE-COMTÉ, PLUS PROCHE DE VOUS / PAR MARIE -MADELEINE COURTIAL / LE 31 JANVIER 2014 À 10:45 /

Christophe Devillers est délégué régional du Parti de la France en Franche-Comté. Où en est le Parti de la France en Franche-Comté ?

Que fera-t-il pour les municipales ? Quels sont les enjeux du parti pour 2014 ?

Christophe Devillers a répondu à nos questions.

1) Christophe Devillers, vous êtes délégué régional du Parti de la France en Franche-Comté, depuis combien de temps le parti est-il implanté dans la région ?

Il faut tout d’abord rappeler que le Parti de la France a été crée en février 2009 par Carl LANG et plusieurs cadres « historiques » du Front national en rupture totale avec les orientations nouvelles de Marine Le Pen.

Il apparait d’ailleurs aux yeux d’un nombre grandissant de militants et d’électeurs patriotes que ces nouvelles orientations constituent une véritable trahison des idées jadis portées par le courant national.

Après avoir quitté le Mouvement Pour la France de Philippe de Villiers (pour lequel je garde une estime personnelle), j’ai adhéré au PdF fin 2009 et j’ai tout d’abord été nommé « porte parole » pour la région avec comme principal objectif de dynamiser le mouvement et de constituer – puis de mener – une liste de rassemblement et d’union nationale aux élections régionales de mars 2010 qui avait rassemblé près de 2.5 % des voix sous la bannière de « la Ligue Comtoise, NON aux minarets ! ».

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas encore parler véritablement d’implantation du PdF en Franche-Comté mais d’une simple représentation car nous manquons encore de moyens (principalement financiers) pour avoir une action politique véritablement efficace à l’échelle de toute la région.

Nous avons toutefois pu ouvrir un blog régional (pdf-franchecomté.fr) qui nous permet d’occuper utilement l’important espace du net et de palier ainsi au manque d’accès criant à la presse locale.

2) Dernièrement, on a pu apercevoir des affiches de votre dernière campagne dans Besançon, était-ce pour apporter une meilleure visibilité à votre parti et dire : on est présent ?

L’action militante qui a été organisée par notre délégué départemental du Doubs, Alde Vinci, dans la capitale comtoise et ses environs avait pour principal objectif de manifester effectivement notre présence aux nombreux électeurs patriotes et nationalistes qui sont aujourd’hui déboussolés par les nouveaux discours du néo-FN.

Les électeurs, qui ont toujours eu pour habitude de se complaire à tort dans un certain confort électoraliste, doivent désormais comprendre que ce « FN-RBM » n’est pas une fin en soi et que le véritable combat contre le système et pour la défense de notre nation se fait dorénavant avec le Parti de la France et ses alliés.

3) Pour en revenir à la visibilité, on remarque que Besançon est très ancré à gauche et en général on entend très peu le FN dans les débats publiques régionaux. Selon vous à quoi est due cette relative absence de la droite nationale dans la région ?

N’étant plus membre de ce parti, je ne peux répondre à la place des principaux intéressés. Cependant, lorsque j’étais membre du FN, j’ai toujours eu à déplorer le manque d’implantation locale du parti qui est pourtant nécessaire et indispensable avant toute conquête du pouvoir comme je l’ai redis lors de mon intervention au IIème congrès du PdF à Enghien-les-Bains sur le sujet.

Le problème – qui demeure – de ce parti est qu’il a toujours fait en sorte que les candidats (dont beaucoup ne sont que des prête-noms) soient quasi systématiquement effacés au profit d’une étiquette et d’un nom…

Du reste, il convient de remarquer que les SENNERICH-MONTEL n’ont jamais été très brillants lorsqu’ils siégeaient au conseil municipal de Besançon mais il est vrai que ce mandat de simple conseiller n’est pas rémunéré ! Ils ne sont pas plus actifs en tant que conseiller régional me direz-vous… Aussi, pouvons-nous nous interroger sur leurs réelles motivations !

Malheureusement, ce mode de fonctionnement a fini par lasser bon nombre de militants sincères à qui aucune confiance ni aucune considération n’ont jamais été accordées, ou si peu.

4) Récemment, la mosquée de Besançon a été plusieurs fois taguée et on y a posé une tête de cochon. Sans forcément cautionner ces actes, y a-t-il une exaspération des Français face à l’islamisation que vous dénoncez dans votre dernière campagne nationale ?

Effectivement, la découverte d’une nouvelle tête de cochon devant la mosquée Souna de Besançon a permis à la classe politique locale de s’indigner à nouveau alors que nous nous désespérons de les entendre en faire de même lorsque des tombes chrétiennes sont renversées ou que des églises sont vandalisées, brûlées ou encore souillées par les militantes gauchistes « Femen » qui y commettent de graves offenses, comme il y a encore quelques temps au Vatican.

Lors d’un dernier communiqué de presse passé (comme tant d’autres) sous silence, j’ai rappelé à toutes celles et tous ceux qui sont avant tout exaspérés et souvent victimes des conséquences de l’islamisation galopante que seuls les actes militants d’ordre politique peuvent être compris et encouragés par nos concitoyens qui sont de plus en plus nombreux à ouvrir les yeux.

Contrairement à Madame Le Pen, agissant dans le cadre de la bataille de civilisation qui va nécessairement se dérouler au cours de ce XXIème siècle, et afin de défendre le droit du peuple Français à rester lui-même et à refuser la colonisation migratoire et islamique, le Parti de la France a effectivement décidé de lancer une première campagne de sensibilisation et d’information sur les menaces liées à l’islamisation accélérée de notre pays.

Le document qui sera diffusé aura pour principal objectif d’éclairer nos concitoyens sur le réel contenu du Coran au travers de la publication de plusieurs de ses Sourates qui – en toute impunité – rabaissent la femme et appellent ni plus ni moins qu’à l’intolérance à l’égard des autres religions, si ce n’est au meurtre.

5) Pour les municipales, le parti compte-t-il présenter des candidats que ce soit sur une liste PDF ou sur une autre liste dans la région ?

Pour cette échéance locale, nous avons souscrit à un principe clair : agir dans le cadre et l’esprit de rassemblement de la droite nationale au premier tour (même si le FN-RBM est opposé à ce principe) et dans l’optique de faire battre la gauche au second tour.

Nous avons donc appelé tous les électeurs sensibles aux principes qui sont les nôtres, à rester mobilisés pour cette élection, quelque soit le cas de figure qu’ils rencontrent dans leur commune.

Je rappelle à cet effet que les élections municipales sont avant tout des élections locales et non nationales.

Ainsi, nous avons encouragé nos sympathisants et militants à s’associer à des listes d’intérêt local ou à mener des listes comme je le ferai moi-même à Ronchamp, en Haute-Saône.

Aujourd’hui, puisque les listes ne sont pas encore officiellement déposées, il est encore un peu tôt pour se prononcer officiellement sur les candidatures que nous soutiendrons, ou pas.

Enfin, il convient de rappeler que notre visibilité politique sera en tout état de cause réduite car nous ne serons pas en mesure de financer seuls des campagnes dans les grandes ou moyennes agglomérations de la région.

6) Vous-même, vous vous présentez à Ronchamp. Les gens sont-ils réceptifs à votre message ? Êtes-vous confiant pour les élections ?

Même si je mène activement campagne au travers de la publication trimestrielle d’un journal d’opposition municipale depuis le mois de septembre 2012, je garde surtout à l’esprit que cette élection est avant tout locale et ce, même si la gauche se retrouve divisée en fin de mandat à la suite de la candidature dissidente de deux adjoints proches du Front de gauche.

Aujourd’hui, nombre de Ronchampois sont persuadés de l’utilité de ma présence au sein du Conseil municipal car je m’efforce de garder un regard uniquement local dans cette commune de 3000 habitants qui – selon moi – n’a plus à souffrir de la politisation outrancière que mène la gauche depuis des décennies.

Par ailleurs, j’ignore encore si les administrés auront finalement la volonté de confier la gestion de notre commune à un candidat qui n’a encore jamais été élu… Peut-être souhaiteront-ils attendre de juger de la qualité de mon travail en tant que conseiller municipal ?

Je ne ferai donc pas l’erreur de me limiter à une simple transposition du résultat des précédents scrutins qui avaient tous vus, depuis les cantonales de mars 2011, une assez bonne progression du FN dans les urnes.

7) Quels sont les défis du PDF en Franche-Comté pour 2014 ?

A défaut de gagner les élections à Ronchamp dans le cadre d’une liste non politisée, le premier d’entre eux sera de parvenir à entrer dans le plus grand nombre de conseils municipaux possibles afin d’engager utilement le nécessaire travail d’implantation locale qui n’a jamais été sérieusement engagé par le FN jusque-là.

Le second (et non des moindres) sera de trouver les fonds nécessaires (environ 200 000 €) pour permettre la constitution d’une liste aux prochaines élections européennes de juin dans le grand-est.

Toutes les personnes qui souhaitent nous y aider peuvent adresser leur don par chèque à Myriam BAECKEROOT, mandataire financier du PdF, 6 Allée des Templiers à 78860 Saint-Nom-La-Bretèche.

Enfin, il nous faudra parvenir à convaincre nos concitoyens de nous rejoindre pour mener le véritable combat pour la défense de l’identité française et contre le danger de plus en plus grandissant de la colonisation migratoire et de l’islamisation de notre société.

Principes qui ont été abandonnés parmi tant d’autres par Madame Le Pen et ses nouveaux amis qui n’hésitent plus à parler en direction des « patriotes musulmans »… Tout un (nouveau) programme !

http://medias-presse.info/entretien-avec-christophe-devillers-delegue-du-parti-de-la-france-en-franche-comte/5854

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 10:53

Environ 27.000 sans-papiers ont été éloignés en 2013, 9000 de moins qu'en 2012 en raison d'une chute des aides au retour, et 46.000 régularisés, une hausse "conjoncturelle" de 10.000, annonce le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Sur les 27.000, 15.500 ont été éloignés de force, 10.700 vers un pays européen et 4600 vers un pays hors UE.

Manuel Valls qui présentait pour la première fois un bilan chiffré de sa politique migratoire lors d'une conférence de presse à l'hôtel Beauvau a accusé ses prédécesseurs d'avoir affiché "une fermeté de papier" face a l'immigration irrégulière avec une "hausse factice de 50 pour cent" des éloignements.

"Le bilan du précédent gouvernement est simplement très mauvais"

"Trop de contre-vérités ont été dites (...) La politique du chiffre et ses effets factices ne se sont pas limités aux seuls chiffres de la sécurité", a déclaré affirmant: "Le bilan du précédent gouvernement est simplement très mauvais".

A moins de deux mois des élections municipales, le locataire de la place Beauvau, qui a toujours dit vouloir rompre avec "la politique du chiffre", renoue avec un style de communication qu'il avait évi
té jusqu'alors.

Ses prédécesseurs présentaient annuellement, lors de grandes conférences de presse, leurs "résultats" en matière migratoire et se fixaient des "objectifs" pour les années suivantes: Manuel Valls, lui, n'avait jusqu'à présent livré que des éléments parcellaires sur son bilan, alternant au fil du temps des signaux de "fermeté" et des messages "d'humanisme".

Source et publication:

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 09:36
LE PARTI DE LA FRANCE

Nous prenons le parti de la France, nous avons donc créé le Parti de la France.

Au moment où le peuple français subit de plein fouet les conséquences de la crise financière, économique et sociale, les partis du système, la vieille classe politique et le pouvoir sont incapables de faire face à l'état de choc économique et social.

Les politiques mondialistes menées depuis trente ans en Europe et en France sous la forme libérale ou social-démocrate sont directement responsables de la crise.

Le dogme du marché ouvert et de la dictature du libre échange ont permis et facilité cette bérézina financière.

Voilà pourquoi le temps de la rupture avec le vieux système économique et politique est venu. Voilà pourquoi, le peuple français est en droit d'exiger des comptes du système et en droit d'espérer en un nouveau projet national, populaire, social et européen de redressement et de reconquête.

Telle est l'ambition du Parti de la France : offrir une véritable alternative globale qui garantisse d'abord les droits du peuple français par le patriotisme social et la préférence française et qui permette la reconquête économique par un protectionnisme européen.

Aux ravages du mondialisme financier s'ajoutent les ravages du mondialisme migratoire qui détruit l'identité de nos peuples d'Europe et engendre une immigration de peuplement qui se transforme en immigration de remplacement.

Face à cette situation, l'affirmation des principes de préférence française et européenne sont une nécessité vitale.

Les droits du peuple français à disposer de lui-même et à rester lui-même doivent être réaffirmés. Les droits de la France à préserver sa souveraineté, ses libertés, son identité, sa sécurité et sa prospérité doivent être revendiqués.

Nos identités et nos cultures provinciales et nationales, nos valeurs communes, helléniques, latines, humanistes et chrétiennes qui fondent la civilisation européenne doivent forger le socle d’un nouveau modèle politique européen pour le XXIème siècle.

Nous sommes le parti de la France et nous sommes le parti du peuple français.

Nous allons répondre aux défis de ce siècle et aux enjeux de civilisation en offrant une nouvelle espérance et un nouveau souffle aux millions de Français qui se sentent aujourd'hui livrés à eux-mêmes et sont à juste titre angoissés pour leur avenir et celui de leurs enfants. Il n'y a pas de fatalité au déclin. Il n'y a que de mauvaises politiques responsables du déclin.

Les hommes et les femmes d'expérience et de conviction qui fondent le Parti de la France ont l'énergie et la détermination nécessaires pour initier et porter l'espérance du renouveau national.

Rejoignez-nous. Adhérez.

  • Adhésion simple : 30 €
  • Adhésion de soutien : 50 €
  • Bienfaiteur : 100 € (ou plus)

Trois modes de règlement possibles : espèces, chèque ou virement, (le virement peut être mensuel ou trimestriel mais ne peut être inférieur à dix euros).

Le Parti de la France
6, Allée des Templiers
78860 Saint Nom La
Bretèche

Tel : 09 67 17 81 36 - Fax : 01 41 10 81 36
Email : lepdf@orang
e.fr

Participez à la création de cette force nationale nouvelle. Faites le choix d'un avenir français.

Carl Lang

Vous pouvez vous aussi soutenir LE PARTI DE LA FRANCE AUX ÉLECTIONS EUROPÉENNES en envoyant vos dons (déductibles d’impôt à hauteur de 66% du montant du don) en envoyant vos chèques de 10,20,30 ou 50 Euros voir plus !

à l’ordre de : Le Parti de la France


6, Allée des Templiers
78860 Saint Nom La Br
etèche

Tel : 09 67 17 81 36 - Fax : 01 41 10 81 36
Email : lepdf@orang
e.fr

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 09:30

TV Libertés

Depuis près de deux ans, un projet que l’on aurait légitimement pu qualifier d’osé a été entrepris : créer une chaîne de télévision patriotique et libérée du politiquement correct.

Les initiateurs de ce projet, réunis autour de Philippe Milliau, ont pris acte de l’évolution technologique rendant possible la diffusion d’une chaîne de télévision : tout foyer disposant d’une connexion Internet aura la possibilité de recevoir cette chaîne, par le biais d’un ordinateur ou d’un smartphone, mais aussi via les télévisions connectées à Internet par le Wifi.

Une équipe prestigieuse a été réunie par Philippe Milliau.

On y retrouve pêle-mêle des personnalités comme Jean-Yves Le Gallou, Bernard Lugan, Philippe Conrad, Yvan Blot, Robert Ménard, Martial Bild, Arnaud Soyez, Jean-Baptiste Giraud, Anne Brassié et bien d’autres.

Le démarrage de la chaîne est prévu pour le 30 janvier 2014à 19h .

Vous pouvez vous aussi soutenir le projet en envoyant vos dons (déductibles d’impôt à hauteur de 66% du montant du don) en envoyant vos chèques à l’ordre de l’ASNA, à TV Libertés BP 400-35 94271 Le Kremlin Bicêtre (contact mail : tvlibertes@gmail.com).

Repost 0