Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 09:24

Navigation des articles

PrécédentSuivant

Brest. Une sans-papier tchétchène agressée par un sans-papier somalien

Une jeune femme de 23 ans a été agressée, mardi soir, chez elle, à Brest. Tchétchène, elle appartient, comme son agresseur, un Somalien d’environ 30 ans, au groupe des sans-papiers qui ont occupé la mairie de Brest en août.

Depuis une semaine, elle avait été relogée, avec son mari et ses trois très jeunes enfants, dans un studio de rez-de-chaussée d’un hôtel du centre-ville.

Le Somalien avait, au préalable, passé un coup de fil au mari de la victime, lui donnant rendez-vous place de la Liberté. Il en profitait pour s’introduire, par la fenêtre, dans le studio.

Dans la salle de bains, il essayait de la toucher, la griffait, puis lui balançait une forte claque. La jeune mère de famille lui échappait, pour se précipiter sur son portable et appeler son mari.

Le mari arrivait pour se retrouver, nez à nez, dans la rue, avec l’agresseur de sa femme. S’ensuivait une bagarre entre les deux.

Interrogé, le Somalien a ensuite nié tout ce qui lui est reproché. Mais, de son balcon, un témoin avait suivi toute l’affaire. Sa version s’est avérée déterminante. Écroué, l’homme comparaît aujourd’hui devant le tribunal pour violation de domicile et violences volontaires avec préméditation. Ce qui a jeté la consternation parmi les personnes qui aident les sans-papiers. « Au départ, comme il faisait état d’un passé difficile d’enfant-soldat en Somalie, nous étions un peu inquiets, raconte un militant. Ensuite, un épisode d’ivresse mis à part, il n’a posé aucun problème. Il voulait changer de vie. » Père, selon lui, de six enfants, l’agresseur est à Brest depuis un mois, après être passé par Paris et Rennes.

Ma Ville

Merci à Celting

Source:    http://www.fdesouche.com/318475-brest-une-sans-papier-tchetchene-agressee-par-un-sans-papier-somalien


Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 09:19

Victime du Système

Dans son dernier numéro,  Identitaires, le bulletin du courant politique du même nom, s’arrête sur le sort scandaleux qui frappe un militant de cette mouvance, Mathieu Clique, responsable des identitaires toulousains,  placé depuis un mois en détention préventive.

Il est reproché à ce jeune homme de 24 ans « un accrochage avec des militants d’extrême gauche. »

Or ce dernier « nie depuis toujours sa participation à cet affrontement, opposant en réalité des bandes marginales » affirme cet article.

Il est précisé que « Mathieu subit  en prison des pressions morales consternantes. La plus dégueulasse d’entre-elles ?Fervent catholique, celui-ci n’a pas eu la possibilité d’assister à une seule messe depuis qu’il est entré entre les murs froids de la prison. »

Le traitement réservé à ce jeune français et fier de l’être  est à comparer avec la mansuétude dont sait faire preuve le Système vis-à-vis  d’autres « jeunes » qui eux, sont de  vrais voyous.

Les identitaires notent aussi que Mathieu Clique milite aussi dans une ville marquée par une tradition  radical-socialiste et d’extrême gauche,  où il ne fait pas bon d’aimer son pays et ses racines d’une foi ardente et de l’affirmer.

Il est rappelé également, comme le blog  de Bruno Gollnisch l’avait fait le 5 avril dernier, les propos inquiétants du maire socialiste de la « ville rose », Pierre Cohen : « Tout ce qui est nationaliste, Front National ou autre, je considère que réduire leur présence voire l’éradiquer, c’est important a-t-il ainsi affirmé dans le contexte que l’on sait. Il y a deux moyens : par la loi et le rapport de force physique, qui montrent que l’on est très majoritairement contre, mais aussi par le combat idéologique. »

Bref, au-delà des divergences politiques séparant le FN du Mouvement identitaire, nous partageons pleinement l’indignation et la colère des membres et sympathisants de cette formation devant le traitement indigne réservé à ce militant

 

Source et publication:   http://www.gollnisch.com/2012/08/24/victime-du-systeme/

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 17:21

 

30/08/2012 à 17h35

Que faire des « mauvais » profs ?

Ramses Kefi | Journaliste Rue89

  • Envoyer l'article par email
  • Imprimer
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • print pdf
  • Imprimer
 

On a tous croisé, dans sa scolarité, des profs incompétents ou « en difficulté ». Qu’en faire ?

En France, la question est taboue et les situations, complexes.

Il y a quelques mois, avec d’autres parents d’élève, Claude (le prénom a été changé), la cinquantaine, a déclenché la visite d’un inspecteur académique pour évaluer ce professeur d’anglais, « qui sévit » dans un lycée plutôt bien coté dans le sud-est de la France :

« On a tous connu des profs “bof bof”, mais lui, c’est un mauvais pour de bon. Un planqué. Le genre à faire des fautes d’orthographe au tableau, à déstabiliser les gamins, à les décourager. »

L’initiative n’a abouti à rien :

« L’incompétence est difficile à prouver. La visite a eu lieu, mais tout s’est bien passé pour lui. Il a tout fait comme il fallait devant l’inspecteur. Il avait briefé ses élèves. Il n’est pas idiot. Il ne sera jamais inquiété et continuera à emmerder des élèves pendant des années. »

Le récit fait sourire Adeline (le prénom a été changé), professeure dans un collège en Aquitaine :

« Mauvais prof ? C’est difficile à évaluer, car il n’y a pas vraiment de définition. Nous sommes d’ailleurs en plein dans le subjectif parce qu’il ne s’agit pas que de compétences.

Une chose est sûre : un prof n’est pas intouchable, mais c’est vrai, c’est compliqué de s’en débarrasser. Même quand il est “mauvais”. »

 

Source et publication: Rue89

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 17:14

30 août 2012

Etats-Unis : la vitalité du catholicisme en politique

Lu sur Sandro Magister :

"Que l'athéisme soit caractéristique de l'Occident, c’est là une légende qui est démentie par les faits.

Dans le dernier grand sondage mondial sur cette question réalisé par Gallup, on voit arriver en tête la Chine, où près de la moitié de la population se déclare athée, suivie de près par le Japon et la Corée. [...]

 Et aux États-Unis elle est réduite au minimum, à peine 5 % de la population, même si le fait de se dire athée n’est plus, aujourd’hui, une marque sociale comme c’était le cas autrefois. Dans le panorama mondial de l’Église catholique, les États-Unis constituent la surprise la plus forte.

Il y a seulement quelques années encore, personne n’aurait parié sur un renversement de tendance aussi spectaculaire. Tous les indicateurs étaient au rouge : évêques faibles et apeurés, prêtres désarmés, vocations en chute libre, fidèles en déroute.

Le scandale de la pédophilie avait porté des coups terribles à la crédibilité de l’Église.

Mais depuis que Benoît XVI est pape, les signaux enregistrés aux États-Unis font apparaître une reprise. Une série de nominations ciblées a propulsé à la tête de l'épiscopat un nouveau groupe dirigeant bien formé et dynamique, ratzingerien du point de vue doctrinal et "positif" dans l’espace public.

La peste de la pédophilie jugulée, les écoles et les paroisses catholiques figurent à nouveau parmi les lieux les plus sûrs pour les enfants. Et les taux de confiance se sont redressés. D’après les méticuleuses enquêtes du Pew Forum de Washington, à peine 51 % des catholiques américains se disaient satisfaits de leurs évêques en 2000 ; aujourd’hui, ils sont 70 %. En ce qui concerne le pape Benoît XVI, 74 % des catholiques se disent satisfaits de lui, ce chiffre atteignant même 85 % chez ceux qui vont à la messe le dimanche. Il y a dix ans, alors que Jean-Paul II était au sommet de sa popularité, les satisfaits représentaient 72 %.

La vitalité retrouvée du catholicisme aux États-Unis a également envahi le terrain politique. Pour la première fois dans l’histoire du pays, les élections présidentielles du 6 novembre prochain verront deux catholiques en course pour le poste de vice-président : Joe Biden, associé au démocrate Barack Obama, et Paul Ryan, associé au républicain Mitt Romney.

Ryan, 42 ans, est du Wisconsin, l’un des états où le vote catholique est considéré comme le plus incertain et en même temps le plus déterminant. [...] Membre du Congrès, il en préside la commission du Budget et il est le père de la loi de finances fédérale pour 2013, approuvée le 29 mars dernier grâce au vote de la majorité républicaine : une loi qui, en raison des coupes drastiques qu’elle impose à certains mécanismes de protection en faveur des couches sociales les plus défavorisées, a été sévèrement critiquée par les évêques les plus sensibles à la solidarité sociale.

Les premiers à protester ont été Stephen E. Blaire, évêque de Stockton (Californie), et Richard E. Pates, évêque de Des Moines (Iowa), chefs de deux commissions de l'épiscopat américain : pour la justice et pour la paix . Quatre-vingt-dix enseignants de la Georgetown University de Washington leur ont fait écho, parmi lesquels une dizaine de jésuites, qui ont accusé Ryan de trahir la doctrine sociale de l’Église.

 Dans une interview accordée à la chaîne CBN, Ryan a répondu en soutenant qu’il appliquait justement le principe de la "subsidiarité" - c’est-à-dire celui de la primauté des familles, des Églises, des groupes de base, par rapport à l’État - qui est l’un des pivots des encycliques sociales des papes. Et il a développé ses arguments dans un discours prononcé le 26 avril à la Georgetown University.

L’échange de vues s’est poursuivi avec d’autres lettres critiques envoyées au Congrès par des évêques, mais aussi avec des prises de position d’autres évêques qui défendaient le caractère catholique de Ryan et de ses choix en matière d’économie, considérés comme pouvant par nature être discutés, contrairement aux choix "non négociables" [de l’Église] contre l'avortement, l'euthanasie, le mariage homosexuel, à propos desquels le vice-président d’Obama, Biden, est critiqué comme étant trop permissif.

Parmi les évêques qui ont pris la défense de Ryan, il y a l’évêque de son diocèse, Robert C. Morlino, de Madison (Wisconsin). L’archevêque de Denver (Colorado), Samuel Aquila, a fait de même. L’archevêque de New-York, le cardinal Timothy M. Dolan, a également écrit à Ryan une lettre pleine de manifestations d’estime.

 En sa qualité de président de la conférence des évêques catholiques, le cardinal Dolan a également dirigé, au cours de ces derniers mois, la vigoureuse campagne menée par l'épiscopat américain contre Obama pour défendre la liberté religieuse, estimant que celle-ci était violée par l’obligation faite aux institutions catholiques d’assurer une couverture sociale à leurs employés même en ce qui concerne la stérilisation et l’avortement.

Ce qui est caractéristique des États-Unis, c’est que ce vif affrontement a lieu au grand jour, avec des prises de position publiques, à propos du contenu des problèmes. Politiquement, les évêques comme les fidèles sont divisés, les uns étant pour Obama, les autres pour le mormon Romney. Personne ne demande que les catholiques fassent bloc et encore moins qu’ils constituent un parti. Personne, de l’extérieur, n’accuse d’ingérence les évêques, qui sont des citoyens comme les autres. Personne ne demande – comme cela se produit, par exemple, en Italie – une introduction organisée des catholiques en politique.

 Dans le domaine politique, les catholiques des États-Unis sont simplement présents autant qu’ils en sont capables. L’espace public est à eux comme il est à tout le monde.

Leur force, c’est de convaincre, et non pas d’imposer."

Une vitalité que manifeste au quotidien le blog Americatho.

 

Source et publication: Le Salon Beige

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 17:01

RÉUNION CHAMPÊTRE DU CERCLE NATIONAL DES COMBATTANTS ( BRETAGNE ) .

                                                                                             Bretagne

Un Ami en amène un autre.

 

                                   

 

Le CNC 35/Bretagne se réunira le Dimanche 09septembre 2012 pour sa 10ème Kermesse.


A partir de 10h30 au lieu dit

"LE CHENAY"


35230 NOYAL- CHATILLON (à 4kms de VERN, 3kms de la rocade Sud de RENNES).

                   

En venant du 29 et 22 à RENNES, direction NANTES , rocade Ouest (repères, Stade Rennais à gauche, radar avant un virage à gauche) sortie NANTES , 4 kms sortie NOYAL-CHATILLON, 2ème rond point direction RENNES à gauche, 500m après un rond point LE CHENAY à droite(Flèché).

 

En venant de RENNES passer au dessus de la rocade après lesPompiers continuer vers NOYAL-CHATILLON ralentir en apercevant le clocher, c’est à gauche à la hauteur d’un poteau électrique isolé à droite.(une rangée de sapin, ancienne ferme).

 

Vous pouvez inviter la famille et des Amis à la cérémonie, au repas et/ ou à la KERMESSE.



Pour tous renseignements:


06 17 64 19 60  ou  02 99 00 49 50       madore.michel35@gmail.com

 

……………………………………………………………………………………………………………………

 

                                                                                                                                                 

 

COUPON REPONSE A RETOURNER,  avant le Lundi 3 Septembre 2012 à :

Michel MADORÉ, 46 Rue de Châteaubriant , 35770 VERN SUR SEICHE

                Chèque à l’ordre du CNC 35.

 

Monsieur, Madame : ____________________________________________________

  Assisteront                  N’assisteront pas

               à la fête du CNC 35/Bretagne le Dimanche 11 Septembre 2011 à le CHESNAIS                                    

 

                    Nombre de personnes :……………… X 22€ =

                    Nombre de personnes (- 12 ans)……   X 12€ =

 

*Combien d’Amis à la Kermesse ?:

* Hôtellerie me contacter : 02.99.00.49.50 ou 06.17.64.19.60. madore.michel35@gmail.com


pdfbretagne@orange.fr

10H30

Accueil

11H00

Cérémonie (Remise TRN)

12H30

Apéritif - Repas 

15H00

Kermesse-Récompenses

17,18H00

Descente des couleurs

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:56

 

Amicale des Anciens Combattants de la Légion Étrangère de Marseille(A.A.C.L.E.M. )
> > > .Maison du Combattant –  (B.L. 57) - 50, Boulevard de la Corderie - 13007 Marseille

Association Loi 1901, inscrite au registre de la Préfecture des B.d.R.

sous le N° W13005246 du 10 Février 2011

  Le Lieutenant-colonel Constantin LIANOS ....................................................... à Marseille, le 24 Août 2012

 

Chevalier de la Légion d'Honneur

Président de l'AACLEM  

 

Monsieur Bertrand DELANOË,

Mairie de Paris

Place de l'Hôtel de Ville

29, rue de Rivoli,
> > > 
75000 Paris


 

Monsieur le Maire,

Vote unanime du Conseil Municipal de Paris pour donner le nom du jeune Tunisien immolé à un lieu de Paris.  Le Conseil de Paris a voté, mardi 8 février 2011, à l'unanimité, l'attribution à un lieu parisien du nom de "Mohamed Bouazizi", en  hommage au jeune Tunisien dont l'immolation a déclenché la vague de manifestations qui a abouti à la chute du régime Ben Ali.
> > > 
> > >

D'un autre côté, 87 de nos jeunes sont morts en Afghanistan pour la France ! 

Est-ce qu'un lieu de Paris porte le nom d'un seul de ces jeunes  ? NON !

Pour informer monsieur le Maire et les membres du Conseil Municipal de PARIS , voici la liste de nos 87 soldats, MORTS POUR LA FRANCE en Afghanistan !


> > > - Caporal Murat YAGCI 20 ans C.O.S./1er R.P.I.Ma. Mort à Kaboul le 31.08.2004 
> > > - Maréchal des logis Simah KINGUE EITHEL ABRAHAM 22 ans 3ème R. H. Mort à Kaboul le 21.10.2004  
> > > - 1ère classe Thierry JEAN BAPTISTE 24 ans 3ème R. H. Mort à Kaboul le 21.10.2004
> > > - Caporal Alan KARSANOV 2ème REI Mort à Kaboul le 11.02.2005
> > > - Caporal Chef Cédric CRUPEL 28 ans C.O.S./1er R.P.I.Ma. Mort à Spin Bolak le 17.09.2006
> > > - Premier Maître Loïc LE PAGE 30 ans FORFUSCO / Commando TREPEL Mort Vallée de Maruf le 04.03.2006
> > > - 1ère Classe Kamel ELWARD 22 ans 17ème R.G.P. Mort à Kaboul le 15.05.2006
> > > - Adjudant Joël GAZEAU 35 ans C.O.S./1er R.P.I.Ma. Mort à Kandahar le 20.05.2006
> > > - Caporal Chef David POULAIN 36 ans C.O.S./1er R.P.I.Ma. Mort à Kandahar le 20.05.2006
> > > - Caporal Chef Sébastien PLANELLES 28 ans C.O.S./C.P.A. 10 Mort à Laghman le 25.08.2006
> > > - Premier Maître Frédéric PARE (Infirmier) 34 ans FORFUSCO Mort à Laghman le 25.08.2006
> > > - Adjudant Chef Pascal CORREIA 40 ans 1er R.C.P./O.M.L.T. Mort à Wardak le 25.07.2007 
> > > - Maréchal des Logis Stéphane RIEUX 30 ans 1er R.H.P. Mort à Kaboul le 23.08.2007 
> > > - Adjudant Chef Laurent PICAN 34 ans 13ème B.C.A. Mort à Kaboul le 21.09.2009 
> > > - Adjudant Sébastien DEVEZ 29 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Sergent Damien BUIL 31 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Sergent Rodolphe PENON 40 ans 2ème R.E.P. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Sergent Nicolas GRÉGOIRE 25 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Caporal Kévin CHASSAING 19 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Caporal Damien GAILLET 20 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Caporal Julien LE PAHUN 20 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Caporal Anthony RIVIERE 21 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008
> > > - Caporal Alexis TAANI 20 ans 8ème R.P.I.Ma. Mort à Uzbeen le 18.08.2008 
> > > - Caporal Melam BAOUMA 22 ans R.M.T. Mort à Uzbeen le 19.08.2008
> > > - Adjudant Chef Nicolas REY 32 ans 3ème R.G. Mort à Darulaman le 22.11.2008 
> > > - Chef d'Escadron Patrice SONZOGNI 45 ans 35ème R.A.P. Mort à Deh-a-Manakah le 11.02.2009 
> > > - Caporal Chef Nicolas BELDA 23 ans 27ème B.C.A. Mort le à Alasay le 14.03.2009 
> > > - Caporal Chef Guillaume BARATEAU 31 ans 9ème C.C.T / 9ème B.L.B.Ma Mort Camp Dubs le 24.05.2009 
> > > - Caporal Anthony BODIN 22 ans 3ème R.I.Ma. Mort à Ghayne Pain le 01.08.2009 
> > > - Caporal Chef Johan NAGUIN 24 ans 3ème R.I.Ma. Mort route Nijrab-Bagram le 04.09.2009 
> > > - Sergent Thomas ROUSSELLE 30 ans 3ème R.I.Ma. Mort route Nijrab-Bagram le 06.09.2009
> > > - Adjudant Chef Yann HERTACH 38 ans C.O.S./13ème R.D.P. Mort vallée d'Afghanya le 27.09.2010 
> > > - Brigadier Chef Gabriel POIRIER 23 ans C.O.S./13ème R.D.P. Mort vallée d'Afghanya le 27.09.2010 
> > > - Caporal Kévin LEMOINE 20 ans 3ème R.I.Ma. Mort vallée d'Afghanya le 27.09.2010 
> > > - Caporal Chef Ihor CHECHULIN 34 ans 2ème R.E.I. Mort le route Kaboul -Tora le 27.09.2009 
> > > - Sergent Chef Johann HIVIN-GÉRARD 29 ans 3ème R.I.Ma. Mort route Nijrab-Bagram le 08.10.2009
> > > - Sergent Chef Mathieu TOINETTE (infirmier de classe sup.) 27 ans 402ème R.A. Mort vallée d'Alasay 11.01.2010 
> > > - Lieutenant Colonel Fabrice ROULLIER 39 ans 1er B.M. Mort vallée d'Alasay le 12.01.2010
> > > - Maréchal des Logis Chef Harouna DIOP 40 ans 517ème R.T. Mort route Nijrab-Bagram le 13.01.2010 
> > > - Caporal Enguerrand LIBAERT 20 ans 13ème B.C.A. Mort à Tatarkhel le 09.02.2010 
> > > - Caporal Robert HUTNIK 23 ans 2ème R.E.P. Mort sud de la Kapissa le 08.04.2010 
> > > - Chef de Bataillon Christophe BAREK-DELIGNY 38 ans 3ème R.G. Mort à Tatarkhel le 22.05.2010 
> > > - Sergent Chef Konrad RYGIEL 28 ans 2ème R.E.P. Mort à Payendakhel le 07.06.2010 
> > > - Brigadier Chef Steeve COCOL 29 ans 1er R.H.P. Mort à Kaboul le 18.06.2010 
> > > - Adjudant Laurent MOSIC 38 ans 13ème R.G. Mort à Cherkhel le 06.07.2010 
> > > - Soldat 1ère Classe Antoine MAURY 21 ans 1er Régiment Médical Mort le à Kaboul le 10.08.2010 
> > > - Capitaine Lorenzo MEZZASALMA 43 ans 21ème R.I.Ma. Mort vallée de Bedraou le 23.08.2010
> > > - Caporal Chef Jean-Nicolas PANEZYCK 25 ans 21ème R.I.Ma. Mort vallée de Bedraou le 23.08.2010 
> > > - Adjudant Chef Hervé ENAUX 35 ans 35ème R.I. Mort vallée d'Uzbeen le 30.08.2010 
> > > - Adjudant Chef Thibault MILOCHE (infirmier Cl Sup) 39 ans 126ème R.I. Mort à Kaboul le 15.10.2010 
> > > - Chef de Bataillon Benoît DUPIN 34 ans 2ème R.E.G. Mort vallée d'Alassai le 17.12.2010 
> > > - Maître Jonathan LEFORT 28 ans FORFUSCO / Commando Trepel Mort vallée de Bedraou le 18.12.2010 
> > > - Sergent Hervé GUINAUD 42 ans R.I.C.M. Mort sud de la Kapisa le 08.01.2011 
> > > - Caporal Chef Clément CHAMARIER 19 ans 7ème B.C.A. Mort route Tagab à Nijrab le 19.02.2011 
> > > - Adjudant Chef Bruno FAUQUEMBERGUE C.F.T. Mort le 24.02.2011 
> > > - Caporal Chef Alexandre RIVIERE 23 ans 2ème R.I.Ma Mort en Kapiza le 20.04.2011 
> > > - Caporal  Loïc ROPERH 24 ans 13ème R.G. Mort en Kapiza le 10.05.2011 
> > > - Soldat 1ère Classe Cyril LOUAISIL 24 ans 2ème R.I.Ma Mort en Kapiza le 18.05.2011 
> > > - Sergent Guillaume NUNES-PATEGO 30 ans 17e RGP Mort vallée dAlassai le 01.06.2011
> > > - Caporal-Chef Lionel CHEVALIER 35e RI Mort le 10.06.2011 
> > > - Lieutenant Matthieu GAUDIN 3e RHC Mort le 10.06.2011 
> > > - Caporal Florian MORILLON 1er RCP Mort le 18.06.2011 
> > > - Caporal Chef Cyrille HUGODOT 1er RCP Mort le 25.06.2011 
> > > - Brigadier Chef Clément KOVAC 1er RCh Mort le 11.07.2011 
> > > - Capitaine Thomas GAUVIN 1er RCP Mort le 13.07.2011 
> > > - Adjudant Chef Laurent MARSOL 1er RCP Mort le 13.07.2011 
> > > - Adjudant Chef Emmanuel TECHER 17e RGP Mort le 13.07.2011 
> > > - Adjudant Chef Jean-Marc GUENIAT 17e RGP Mort le 13.07.2011 
> > > - Sergent Sébastien VERMEILLE SIRPA Terre de Lyon Mort le 13.07.2011 
> > > - Maître Benjamin BOURDET Commando Jaubert Mort le 14.07.2011 
> > > - Caporal Chef Kisan Bahadur THAPA 2ème R.E.P. Mort le 07.08.2011 
> > > - Caporal Gerhardus JANSEN 2ème R.E.P. Mort le 07.08.2011 
> > > - Sergent Facrou HOUSSEINI ALI 19e RG Mort le 11.08.2011 
> > > - Capitaine Camille LEVREL 152e RI Mort le 14.08.2011 
> > > - Capitaine Valéry THOLY 17e RGP Mort le 07.09.2011 
> > > - Soldat 1ère Classe Goran FRANJKOVIC 2ème R.E.P. Mort le 24.11.2011 
> > > - Adjudant Chef Mohammed EL GHARRAFI 2e REG Mort le 29.12.2011 
> > > - Sergent Damien ZINGARELLI 2e REG Mort le 29.12.2011 
> > > - Adjudant Chef Fabien WILLM 93e RAM Mort le 20.01.2012 
> > > - Adjudant Chef Denis ESTIN 93e RAM Mort le 20.01.2012 
> > > - Sergent Chef Svilen SIMEONOV 2e REG Mort le 20.01.2012 
> > > - Brigadier Chef Geoffrey BAUMELA 93e RAM Mort le 20.01.2012 
> > > - Chef d'Escadron Christophe SCHNETTERLE 93e RAM Mort le 27.03.2012 
> > > - Major Thierry SERRAT GIACM Mort le 09.06.2012 
> > > - Adjudant Stéphane PRUDHOM 40e RA Mort le 09.06.2012 
> > > - Maréchal des Logis Chef Pierre-Olivier LUMINEAU 40e RA Mort le 09.06.2012 
> > > - Brigadier Chef Yoann MARCILLAN 40e RA Mort le 09.06.2012 
> > > 
> > > Pensez à eux, et à leur famille !

L'attribution à un lieu parisien d'un de ces noms serait très certainement un plus grand hommage rendu à la France et à son Armée et ce en commençant par la capitale de notre pays.

Je vous remercie par avance pour l'étude de ce projet et j'espère que la réalisation sera faite avant les prochaines élections municipales.


Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes meilleurs sentiments.

Lieutenant-colonel ® Constantin LIANOS,


Président de l'AACLEM

 

 

Merci Yannick

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:51

« La Marine conservera toute sa place à Lorient »

jeudi 30 août 2012
 

 

Le capitaine de vaisseau Olivier Coupry, commandant la Force maritime des fusiliers marins et commandos, commandant de la Marine à Lorient.

Quel est votre parcours ?

Je suis né à Chambéry, en Savoie, en 1961. Après avoir intégré l'École navale en 1980, ma carrière à connu plusieurs volets. Je suis devenu commando marine et breveté parachutiste en 1986. J'ai eu la chance de commander plusieurs fois à la mer (patrouilleur Aramis, aviso QM Anquetil et TCD Siroco) et à terre (Commando de Penfentenyo). J'ai également occupé le poste d'adjoint mer du général commandant le Commandement des opérations spéciales (COS). Dans ma précédente affectation, j'étais adjoint au major général de la Marine à Paris.

Pouvez-vous nous rappeler les missions des fusiliers marins et commandos ?

La Force maritime des fusiliers marins et commandos, appelée Forfusco, rassemble près de 2 300 hommes. Constituée de fusiliers marins et de commandos marine, ses missions sont d'une part la protection des sites sensibles, des bâtiments de la Marine nationale, ainsi que certains navires civils (équipe embarquée en zone de piraterie maritime) et d'autre part le combat en mer et depuis la mer qui se fait dans le cadre d'opérations aéronavales, de l'action de l'État en mer et d'opérations spéciales.

Vous êtes vous-même commando, contrairement à votre prédécesseur, le vice-amiral Prazuck qui n'est pas issu de cette force particulière. Est-ce un avantage pour commander la Forfusco ?

Les missions confiées au commandant de la Forfusco ne sont pas celles d'un commandant de commando mais celles de tout commandant de force maritime et demandent des capacités de décideur. L'amiral Prazuck a démontré qu'il pouvait être un excellent commandant de force sans être du sérail. J'apporterai peut-être une vision plus « terrain » des choses avec mon expérience passée. Ce qui me semble important est en fait la diversité des parcours qui permet de croiser les expériences.

Comment envisagez-vous votre mission à la tête des fusiliers marins et commandos, et en tant que commandant de la Marine à Lorient ?

D'une manière résolument optimiste et dans la continuité de l'action de mon prédécesseur. Comme nous le savons tous, les temps sont assez durs et la Défense connaît des évolutions notables. Un nouveau livre blanc sera d'ailleurs présenté d'ici quelques mois. Néanmoins, je note que la Force n'a pas été touchée dans ses forces vives même si l'organisation du soutien a été repensée. De nombreux moyens et chantiers sont en cours. Nous allons les mener à leurs termes. Concernant Lorient, c'est une ville que je connais assez bien et que j'ai grand plaisir à retrouver. Être commandant de la Marine à Lorient est une fonction difficile, que je vais découvrir et qui me tient à coeur.

Votre prédécesseur a souhaité ouvrir au public, autant que faire se peut, le monde des commandos. Avez-vous l'intention de poursuivre dans cette voie ?

Bien sûr. Nous ne pouvons faire autrement. Nous ne pouvons être résolument dynamiques et ancrés dans notre temps et, de l'autre côté, renfermés sur nous-mêmes. Nous poursuivrons donc le travail et les échanges engagés, que ce soit avec les communes avoisinantes et parfois partenaires, les différents interlocuteurs civils, les associations... Prochainement, une exposition sur Bir Hakeim sera montée avec la mairie de Lanester et, à l'occasion des journées du patrimoine, la villa Kerlilon à Kernével, où réside traditionnellement le commandant de la Marine à Lorient, sera ouverte au public.

Quelles est et quelle sera la place de la Marine à Lorient et dans le pays de Lorient ? Certains élus voudraient récupérer des terrains. À Gâvres, par exemple...

La Marine nationale conservera toute sa place et son poids dans le pays de Lorient. Aujourd'hui, près de 3 500 militaires, avec leurs familles, y travaillent, y habitent et y vivent. Avec la construction des nouvelles FREMM (Frégates multimissions), c'est aussi une partie majeure de la construction navale qui est pérennisée ici. Les champs de tir de Gâvres sont essentiels à l'entraînement des différentes composantes de la Marine, et particulièrement la Forfusco. Mon prédécesseur a engagé un dialogue constructif avec l'ensemble des interlocuteurs (mairies, préfecture, conservatoire du littoral...) pour préserver les intérêts de chacun. Ce dialogue devrait aboutir prochainement.

Le ministre de la Défense est lorientais et toujours très présent dans sa ville natale. Comment percevez-vous cette proximité ? Avantage ou pression ?

Ni avantage, ni pression. Je connais son attachement à Lorient et je serais honoré de l'accueillir ici pour lui présenter notre force réactive, dynamique et disponible.

La France doit se retirer d'Afghanistan en fin d'année. Ce retrait n'intervient-il pas avant que la mission ne soit achevée ?

Après avoir conduit des opérations de lutte contre le terrorisme que l'état-major des armées considère comme achevées, les armées françaises poursuivent encore les missions de formation de l'armée afghane. Le niveau atteint par celle-ci a permis d'engager le processus de transition dès 2011 et le désengagement de nos forces.

 

Source et publication: Recueilli parCatherine JAOUEN.photos Laurent NEVEU.    /     http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_--La-Marine-conservera-toute-sa-place-a-Lorient-_40875-2108095------56121-aud_actu.Htm
Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:30

Création de salles de SHOOT à Paris et à Marseille

 

Jeudi 30/08/2012

 

Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a souhaité ce jeudi une expérimentation rapide des «salles de shoot» permettant une consommation encadrée de drogue.

«Bravo à Jean-Marie Le Guen!», a lancé sur LCI l'élu de l'Essonne, alors que le député PS et adjoint au maire de Paris chargé de la Santé a demandé mercredi au gouvernement d'autoriser la création de salles d'injection, face à la hausse de la consommation d'héroïne à Paris.

«J'espère que le gouvernement permettra rapidement cette expérimentation à Paris et à Marseille» des «salles de moindre risque», a déclaré Jean-Vincent Placé. «C'est ça qui peut en réalité réduire la consommation».

«Tout comme pour le cannabis, ceux qui sont préoccupés de sécurité et de santé publique ne sont pas ceux qu'on croit», a ajouté le sénateur écologiste, dont le parti est favorable à la dépénalisation de la consommation de cette substance. 

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr

 

Quand on pense que la consommation de drogues est a la source de la délinquance dans notre pays, ces gens sont des irresponsables !

 

 


Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/
Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/
Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:15

La piraterie prend de l’ampleur dans le golfe de Guinée (MàJ)

30 août 2012 – 9:34 

 

Si les actes de piraterie tendent à diminuer fortement dans l’océan Indien depuis quelques temps, grâce notamment à la présence de plusieurs forces navales (Atalante pour l’UE, Ocean Shield pour l’Otan, etc…) dans la région, ils sont en revanche en augmentation dans le golfe de Guinée, où, par ailleurs, la Marine nationale maintient depuis 1990 la mission Corymbe, qui compte au moins un bâtiment.

Selon le Bureau Maritime International (BMI), 32 attaques ont été constatées au cours du premier semestre 2012, contre 25 pour l’année 2011, et la plupart d’entre elles impliquent “un niveau élevé de violence”.

La dernière en date a été commise le 28 août, à environ 30 kilomètres au large de Lomé, la capitale du Togo.

Des pirates se sont en effet emparés du pétrolier Energy Centurion, qui, battant pavillon de l’île de Man et appartenant à la société grecque Golden Energy Management, est mis en oeuvre par un équipage de 24 marins russes.

Le navire transportait près de 56.000 tonnes de gazole au moment des faits.

Malgré l’intervention d’un patrouilleur de la marine togolaise avec lequel ils ont échangé des tirs, les pirates ont contraint l’Energy Centurion à lever l’ancre et à partir vraisemblablement vers le Nigeria.

 

Selon l’armateur concerné, un navire français – probablement  la frégate de surveillance Ventôse - donnerait des informations au sujet du parcours du pétrolier.

 

Il s’agit de la seconde attaque de ce type en moins de deux semaines. Un pétrolier britannique, avec 18 marins à bord, avait été abordé le 19 août dernier, avant d’être finalement libéré quelques jours plus tard au large du Nigeria, mais sans sa cargaison.

 

Le golfe de Guinée est la voie de passage pour le cacao, les métaux et bien évidemment le pétrole, étant donné que le Nigeria en est le principal producteur dans la région.

Aussi, les pirates s’intéressent plus particulièrement aux cargaisons d’or noir qu’ils écoulent au marché noir en réalisant de substantiels bénéfices.

Outre la Marine nationale et le 6ème BIMa, stationné au Gabon, l’US Navy est également présente au large de l’ouest africain, dans le cadre de la mission Africa Partnership Station(APS), avec notamment le catamaran HSV-2 Swift.

Enfin, en juin dernier, le chef du bureau des Nations unies pour l’Afrique centrale (Unoca), Abou Moussa, a indiqué qu’un sommet régional aurait lieu avant la fin de cette année, après l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité appelant à aider les pays riverains du golfe de Guinée à lutter contre la piraterie et à “élaborer une stratégie régionale” contre ce phénomène.

 

Source et publication: Zone Militaire

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 16:09
TRIBUNE LIBRE  

parhamed77 

jeudi 30 août 2012 -  

 

Nucléaire : quand le PS remet les Verts à leur place

Malgré ses 2,3% de voix lors de la dernière élection présidentielle, EELV essaye encore d’imposer ses idées au Parti socialiste et au gouvernement.

Heureusement, la polémique de cette semaine sur le nucléaire prouve que Hollande ne compte pas se laisser impressionner, ni sacrifier l’emploi français pour des petites magouilles politiciennes.

Historiquement, la « vraie » gauche, les syndicats, les ouvriers et le Parti communiste ont toujours soutenu l’industrie nucléaire. Le changement de cap idéologique sur cette thématique vient du pouvoir croissant et démesuré d’Europe Ecologie, dont la doctrine tient plus de la religion que du pragmatisme.

C’est pourquoi la position d'Arnaud Montebourg, s'inscrit totalement dans la tradition de la gauche populaire et est porteuse d’espoir.

En exprimant publiquement qu’il considère le nucléaire comme une « filière d’avenir », ce ministre socialiste a démontré que le gouvernement dispose de plus de courage et de conviction que certains le prétendent, y compris pour négocier avec ses alliés politiques.

Une organisation politique affaiblie
Tous les observateurs politiques ont reconnu pendant la campagne que la place accordée par le PS aux Verts était trop importante. Les accords négociés par Martine Aubry furent largement avantageux pour le parti écologiste, compte tenu de sa réelle influence et de son poids dans les urnes.

La force des Verts au sein de la coalition de gauche était déjà disproportionnée dans les circonscriptions accordées par le PS et le président Hollande a été bien gentil de leur accorder, en plus un ministre. D’autant plus que le candidat socialiste n’avait clairement pas besoin du soutien d’Eva Joly et de ses sbires pour remporter l’élection présidentielle.

Les dirigeants (pas tous, reconnaissons-le) d’Europe Ecologie se montrent donc particulièrement ingrats dans leurs réactions virulentes envers Arnaud Montebourg qui n’a fait que dire tout haut ce que tout le monde sait tout bas.

Le nucléaire, secteur nécessaire à l’économie française
L’industrie nucléaire représente l’un des fleurons de notre économie nationale. Emploi, PIB, exportation, formation, technologie de pointe, recherche scientifique, pouvoir d’achat… le secteur nucléaire est actif dans toutes les strates de l’économie française. S’en désengager serait une pure folie et nos dirigeants en ont pleinement conscience.

En effet, avec 410.000 emplois en France, dont 125.000 emplois directs, l’industrie nucléaire représente 4% de l’emploi industriel français. Alors que l’industrie est en baisse, EDF affirme qu’il embauchera entre 70.00 et 115.000 personnes supplémentaires entre 2009 et 2030.

Le nucléaire français est l’un des plus avancés, propres et efficaces au monde. Il s’agit, avec l’aéronautique et la pharmacie, des secteurs de pointe de notre pays, qui nous ramènent du prestige, de l’emploi et sont vitaux pour notre économie. A titre d’exemple, la simple exportation d’un EPR français génère 290 millions d’euros de valeur ajoutée par an. Le nucléaire représente à lui seul 2% du PIB français.

Le gouvernement ne cède pas aux caprices de Joly
Pour toutes ces raisons, il est encourageant de constater le courage politique de Montebourg (dont la sortie a surement été validée par le président et le chef du gouvernement).

En refusant de céder aux caprices infondés et superstitieux des Verts contre le nucléaire, le pouvoir en place prouve qu’il privilégie les ouvriers, les travailleurs et la France, à l’obscurantisme idéologique sectaire de nombreux membres d’EELV. Il est grand temps que la gauche renoue avec ses valeurs de travail et avec son implication dans l’industrie.

Enfin, il est d’autant plus idiot de rester bloqué sur ce sujet que la vraie cause écologique (qui ne devrait pas être limitée à un parti) doit être défendue sur une multitude d’autres dossiers. Dans cet esprit, la position équilibrée de Cécile Duflot est porteuse d’espoir. Si les Verts comprennent que le nucléaire fait partie des richesses non négociables de notre pays, ils pourront influencer les choix du gouvernement sur les vrais sujets environnementaux, comme l’eau, l’air, le bruit, le bâtiment, les déchets, ou l’agriculture.

 

Source et publication :  http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/nucleaire-quand-le-ps-remet-les-121876

Repost 0