Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:35

Numéro 146 d’”Elements” : “Pacte budgétaire européen : le coup d’Etat”

21 janvier 2013

 
Numéro 146 d'"Elements" : "Pacte budgétaire européen : le coup d'Etat"

Numéro 146 d’”Elements” : “Pacte budgétaire européen : le coup d’Etat”

21/01/2013 -12h00
PARIS (NOVOpress) - Le numéro 146 d’Eléments vient de sortir. Le dossier de ce dernier numéro : “Pacte budgétaire européen : le coup d’Etat”. Dans son éditorial, Robert de Herte indique notamment :  « Depuis un demi-siècle, l’osmose idéologique de la droite financière et de la gauche multiculturelle s’est employée, sous couvert de “modernisation” émancipatrice, à faire confluer libéralisme économique et libéralisme sociétal, système du marché et culture marginale. »

Au sommaire de ce numéro :
Éditorial
« La fin du monde a bien eu lieu »,

Forum
L’entretien d’Éléments
Jean Soler,
Maintenir vivant le modèle de la Grèce ancienne

 

Cartouches
L’actualité des idées, des sciences,
du cinéma, des arts et des lettres
Polar / La chronique littéraire
Philosophie, Histoire, Économie
Sciences

Le combat des idées
Manifeste pour un roman noir total

À mort Manchette !

Le mystère Pierre Siniac

Le western zapatiste

Django

Raymond Macherot, l’embellisseur

André Boniface contre les milliardaires du rugby

Eric Werner : le début de la fin

Physique quantique

Salvador Dali

Dossier
Pacte budgétaire européen : la fin de la souveraineté

Crise financière : où en est-on ?

Petite généalogie du Pacte budgétaire européen

Le mythe des marchés efficients

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]
Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:32

TRIBUNE LIBRE

Suite au reportage de M6 sur la Police Municipale

  

Lettre d’un collègue de la PN de Nice envoyée aux journalistes de M6. Merci à lui.

Monsieur,

Je me permet de vous contacter pour réagir sur le reportage qui a été diffusé hier soir et ayant pour sujet la Police Municipale.

Je tiens également à vous préciser que je ne suis ni syndiqué, ni syndicaliste, je suis juste un petit Français, qui a eu honte de voir certaines chose dans votre reportage, et je vous envoi ce courrier à titre privé sans aucune influence de qui que ce soit, juste en usant de ma liberté d’expression, un terme que vous connaissait bien…

Je vous informe que je suis moi-même issu de la police Nationale et que je travaille continuellement avec mes collègues de la Police Municipale de Nice.

Comme tous mes collègues, nous travaillons avec eux dans une confiance absolue..

J’ai encore du mal à croire la façon dont vous avez présenté le corps de la Police Municipale.
En dehors de la première partie qui représentait tout à fait l’excellent travail que fait la police de Nice, tant sur la voie publique, qu’au niveau du Centre de Surveillance Vidéo, votre reportage n’a fait que dégrader l’image de la Police Municipale.

Je pense qu’il aurait fallu consacrer votre reportage sur LA Police Municipale et non pas sur des personnes qui portent un uniforme comme ils porteraient un tablier de serveur.
Nous avons du mal à croire que les personnes interviewés soit des policiers municipaux, je pense que vous avez du les sortir de la maison de retraite la plus proche de votre site de production.
C’est une honte pour la profession, une honte pour ceux qui risquent leur vie pour essayer de défendre nos intérêts.

Vous avez malheureusement choisi de filmer des personnes, notamment à Amiens qui font la honte de la profession et j’espère que les Français, en voyant ce reportage, auront l’intelligence de faire la part des choses car cette dame, avec tout le respect que je lui doit, n’a rien à faire dans la Police, un métier autre lui serait certainement mieux adapté.

Tout votre reportage ne va pas seulement desservir la notoriété de nos collègues mais aussi et surtout en les mettant en danger face à une population qui respecte de moins en moins « le bleu ».

Je vous rends donc responsable des futures agressions que nos collègues vont être victime parce-que vous les avez fait passer pour des idiots et des incapables.
Ils avaient besoin d’un reportage qui montre la nécessité de leur profession, le danger de leur missions, leur professionnalisme et leur dévouement envers les Français…Vous avez fait l’inverse..

Vous ne semblez pas réaliser que les collègues font exactement le même boulot que nous et que les délinquants, les malfrats, et les criminels ne font aucune différence sur le port de l’uniforme, il s’agit « du poulet ».. à abattre, verbalement, moralement ou même physiquement.
Malheureusement, un nom me revient, Aurélie Fouquet, vous savez la jeune femme qui est tombée pour la France… celle que même la justice est en train de laisser tomber…. Celle que vous avez laissé tomber…..
j’ai honte d’être Français quand je vois ça…

Sur la formation, je ne me prononcerai pas, je ne suis pas issu de ce centre de formation mais d’après les réactions de mes collègues Niçois, vous avez également raté cette partie.

Vous, les reporters, avez fait des dizaines, que dis-je des centaines de reportage sur la Police, des bons et des moins bons, mais jamais aussi scandaleux que celui-la.
Heureusement que nos collègues Niçois sont très pro, ils auront au moins permis de remonter le niveau.

Mais votre reportage est digne de la télé actuelle, à savoir la diffusion d’émission plus idiotes les une que les autres.
Je pense que vous vivez dans le monde des Bisounours, sincèrement, vous devriez changer de boulot, un tournage d’une connerie comme « les chtis » vous serait mieux adapté.

Sur ce dernier conseil, je vais devoir vous laisser, j’ai moi un métier réel qu’il faut que j’assume, celui de défendre les intérêts des Français .

 

http://policeetrealites.wordpress.com/2013/01/21/suite-au-reportage-de-m6-sur-la-police-municipale/

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:20

Une quatrième profanation dans le Finistère

Reçu d’un lecteur (merci E. C. !) cette information parue hier dans Ouest France.

Trois églises du Finistère, situées à LoctudyCombrit et Huelgoat, dans le Finistère, ont été profanées le week-end dernier.

Ce samedi matin, c’est la chapelle du monastère des Augustines, située à l’intérieur de l’Hôtel-Dieu à Pont-l’Abbé (Finistère) qui a été prise pour cible.

Selon nos informations, une ou plusieurs personnes se sont attaquées à la bible de cette petite chapelle. « Nous avons constaté qu’une page de la bible avait été arrachée », confirme un gendarme sans pour autant faire un lien avec les trois autres dégradations.

La bible était posée sur un pupitre, à l’intérieur de la chapelle.

Les responsables seraient-ils des korrigans ?

Source : Ouest France (repris par le blogue Ar Gedour Mag)

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:12
Lundi 21 janvier 2013

Agression-racailles-France

A première vue, et c’est du moins ce qu’on nous apprend à l’école de la République, cette fameuse école laïque que le monde entier nous envie, à première vue, donc, la Démocratie, c’est la loi du plus grand nombre.

On a raison quand on est plus nombreux que ceux qui pensent différemment et qui du coup ont tort, mais qui ont cependant le droit de s’exprimer, de râler de manifester ; bref de s’opposer.

 

N’empêche que celui qui exerce le pouvoir est celui qui a obtenu la majorité, qu’elle soit large ou ténue.

Une voix de plus que 50% suffit à assurer une victoire et c’est bien ainsi.

C’est à cela que l’on reconnaît les démocraties, le pire des régimes à l’exception de tous les autres.

Ce qui est plus étrange et carrément sidérant, c’est le glissement progressif de cette règle du  » plus grand nombre vers la loi du  » plus bruyant « , laquelle nous vient tout droit de la  » bien pensance « , elle même enfantée par la dictature du  » politiquement correct « .

Car de nos jours et suivant une mode comme toujours importée des Etats Unis que nous adorons détester mais ne cessons jamais d’imiter, de nos jours donc, ce n’est plus de la majorité des gens  qu’ on se soucie, mais des minorités.

Qu’elles soient organisées en lobbies, qu’elles pratiquent le communautarisme, le sectarisme ou tel ou tel particularisme idéologique, religieux ou sexuel, il n’y en a plus que pour les minorités qui par nature sont  » agissantes  » alors que la majorité est comme chacun sait  » silencieuse « . (…)

France info

source    http://www.citoyens-et-francais.fr/article-la-dictature-des-minorites-114528434.html

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 09:03
Mardi 22 janvier 2013

immigration-angleterre.jpgLes femmes sur le point d’accoucher sont détournées des maternités proches de chez elles car les sages-femmes sont submergées par un nombre record de naissances.

 

Avec des taux de natalité record dus à l’immigration qui ont poussé vers leur plus haut niveau le taux des naissances en Angleterre depuis 40 ans, plus de la moitié des maternités admettent devoir fermer leurs portes environ sept fois par an lorsque la pression exercée sur les sages-femmes devient trop grande.

 

Les femmes enceintes qui se présentent sont renvoyées vers d’autres hôpitaux.

 

Les recherches menées par le Collège royal des sages-femmes révèlent que des milliers de nouvelles sages-femmes sont nécessaires si l’on veut combler le « fossé énorme » entre leur nombre actuel et la « montée inexorable du nombre de naissances » et et pour donner des soins de qualité aux mères et aux bébés.

 

Bebe-africain.jpgHier, Cathy Warwick, directrice générale de la MRC, a averti que les services des sages-femmes sont « usés jusqu’à la corde » et que les sages-femmes sont « lessivées ». Les maternités sont mises à rude épreuve, les sages-femmes sont vraiment au bout du rouleau. Nous arrivons à un point hautement critique pour les services de maternité.

 

Le rapport du RCM’s State Of Maternity Services, qui sera lu lors d’une manifestation demain au Parlement, reconnaît que bien qu’il y ait eu des tentatives pour augmenter le nombre de sages-femmes, la seule Angleterre en a encore besoin de 5.000 autres – soit une augmentation de près d’un quart de son niveau actuel.

 

Le Bureau des chiffres nationaux de la statistique montre que 688.120 bébés sont nés en Angleterre en 2011, du jamais vu depuis 1971.

 

Source

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 08:57

REDIFF.

 

 

Terrorisme : l'ex-patron de la DST met en cause le Qatar et l'Arabie saoudite

 

 

Pour Yves Bonnet : "Il va falloir un jour ouvrir le dossier du Qatar car là il y a un vrai problème" Yves Bonnet : "On n'ose pas parler de l'Arabie Saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d'alimenter de leurs fonds un certain nombre d'actions préoccupantes" (archives AFP JACQUES DEMARTHON) Partager Envoyer à un ami Imprimer

 

L'ancien chef de la DST (Direction de la surveillance du territoire) Yves Bonnet a mis en cause lundi l'argent de la drogue mais aussi celui de l'Arabie saoudite et du Qatar dans le financement de réseaux islamistes radicaux.

 

Dans un entretien publié ce lundi par la Dépêche du Midi (l'article n'est pas disponible sur le site), Yves Bonnet estime que ces réseaux posent la question du trafic de drogue mais selon lui "il y aussi le problème de l'argent qui est alloué par des pays salafistes".

 

"On n'ose pas parler de l'Arabie Saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d'alimenter de leurs fonds un certain nombre d'actions préoccupantes", déclare-t-il. "Il va falloir un jour ouvrir le dossier du Qatar car là il y a un vrai problème.

 

Et je me fiche des résultats du Paris-Saint-Germain", a-t-il déclaré. Les projets d'investissements du Qatar en France suscitent des interrogations dans la classe politique.

 

Après avoir investi au Paris-Saint-Germain, dans l'achat de droits de diffusion TV, puis sur le marché de l'art, le Qatar pourrait dédier un fonds d'investissement de 50 à 100 millions d'euros aux banlieues françaises.

 

Une "cellule" islamiste radicale a été démantelée samedi et l'un de ses membres, un Français de 33 ans de la communauté antillaise, a été tué à Strasbourg après avoir ouvert le feu sur des policiers venus l'interpeller.

 

Onze personnes, toutes françaises, étaient en garde à vue lundi. "Côté renseignement, ce type de réseau est beaucoup plus difficile à identifier car là on a affaire à des gens qui sont des convertis (...) ils sont beaucoup plus difficiles à cerner", commente Yves Bonnet.

 

Selon lui, il faut "s'intéresser à ces milieux de jeunes délinquants qui sont à la marge (...)

 

Si la police veut être efficace, elle va devoir travailler en profondeur ces milieux, liés principalement à la drogue.

 

Cela passera essentiellement par l'infiltration".

 

L'ancienne DST a fusionné avec la Direction centrale des renseignements généraux au sein de la Direction centrale du renseignement intérieur.

 

 

Source et publication:    politique        Publié le 08/10/2012 à 11h51 | Mise à jour : 08/10/2012 à 14h14

Par Sudouest.fr avec AFP

 

 

Lundi 21 janvier 2013

« Ce ne sont pas des terroristes, ce sont des maquisards islamiques. C’est la guerre de l’islam qui descend en Afrique. (…) Il y a beaucoup de Mohamed Merah dans nos banlieues qui iront combattre au Sahel. »


(merci à News360x)

Zemmour vs Domenach, i>Télé, 19/01/1"3

source

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 17:11

La deuxième Assemblée générale du Parti de la France se tiendra le samedi 9 février 2013 de 10 heures à 18h30 à Enghien-les-Bains.

 


Adhérez, ré-adhérez et inscrivez-vous.

 

 

Liens et blogs amis :

 La deuxième Assemblée générale du Parti de la France se tiendra le samedi 9 février 2013 de 10 heures à 18h30 à Enghien-les-Bains.

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 14:30
Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:04

Rome tend de nouveau la main aux lefebvristes

 

Par Jean-Marie GuénoisMis à jour le 18/01/2013 à 22:37 | publié le 18/01/2013 à 19:52   
  •   

Une lettre propose aux prêtres de la Fraternité Saint Pie X une méthode pour reprendre le dialogue.

C'est un peu la lettre de la dernière chance. Celle que l'on écrit avec son intelligence mais aussi avec tout son cœur pour sauver une situation en apparence perdue.

 

 

Cette lettre n'a pas été rendue publique et n'a pas vocation à l'être mais elle circule depuis peu dans les milieux de la Fraternité Saint Pie X.

Elle a été rédigée par Mgr J. Augustine Di Noia, un ami personnel de Benoît XVI, en novembre dernier. Elle a été adressée avant Noël à Mgr Bernard Fellay, supérieur général de cette Fraternité sacerdotale en rupture avec Rome et héritier direct de Mgr Marcel Lefebvre, son fondateur.

 

Une lettre très importante car son signataire, Mgr Di Noia, un Américain, a été spécialement appelé des États-Unis à Rome en juin dernier par le Pape pour lui confier la responsabilité de la vice-présidence de la commission Ecclesia Dei, chargée, dans le cadre de la congrégation pour la Doctrine de la foi, de gérer les relations avec les lefebvristes. Il n'y a donc pas plus autorisé sur le sujet.

Et il est évident, compte tenu de l'importance du sujet aux yeux du Pape et du silence très actif de ces derniers mois sur ce dossier que Benoît XVI en est l'inspirateur et qu'il a dû en viser le contenu. La lettre le dit toujours «extrêmement désireux de surmonter les tensions».

 

À Menzingen, siège suisse de la Fraternité Saint Pie X, on reconnaît l'existence de ce document et le fait que Mgr Fellay l'ait fait diffuser à ses prêtres, puisque, à travers lui, cette missive leur est directement destinée. On n'en fait pour le moment aucun commentaire sinon que l'on reconnaît qu'elle est étudiée avec soin.

Que dit ce document de huit pages traduit de l'anglais en français?

Trois éléments essentiels: l'état actuel des relations, l'esprit de ces relations, la méthode pour reprendre le dialogue.

La question du Concile

L'état actuel des relations entre Rome et Ecône est décrit sans fard par Mgr Di Noia. Ces relations restent «ouvertes» et «pleines d'espérance» même si des récentes déclarations à différents niveaux de la Fraternité ces derniers mois pourraient en faire douter.

Quant aux efforts faits depuis le début du pontificat de Benoît XVI pour un rapprochement, ils n'ont rien changé, estime Mgr Di Noïa en raison du désaccord fondamental qui subsiste sur la question du Concile. Cet Américain, fin diplomate mais réaliste, établit pour la première fois à ce niveau le constat d'une «impasse» dans le sens où le désaccord sur le fond n'a pas évolué d'un pouce.

 

Deuxième partie du document, l'esprit des relations. Il importe pour l'auteur de la lettre de le transformer, sans quoi l'échange «courtois» entre les deux entités pourrait être «sans issue». Comment? En s'inspirant des sages conseils de saint Thomas d'Aquin quand il s'agit de préserver l'unité de l'Église. En évitant «l'orgueil, la colère, l'impatience». Le «désaccord sur des points fondamentaux» ne doit pas exclure de parler des questions disputées avec, donc, un «esprit d'ouverture».

 

La dernière partie de la lettre propose deux axes pour sortir du blocage actuel car la Fraternité Saint Pie X n'a pas d'avenir dans «l'autonomie». Reconnaître tout d'abord - et Rome le fait là comme jamais encore - le «charisme» propre de Mgr Lefebvre et de l'œuvre qu'il a fondée qui est celui de la «formation des prêtres» et non celui de la «rhétorique âpre et contre-productive» ou de «se donner la mission de juger et de corriger la théologie» ou encore «de corriger publiquement les autres dans l'Église».

 

Et, deuxième axe - totalement nouveau puisqu'il recourt à un document, Donum Veritatis qui avait été publié, en 1990, pour encadrer la dissidence de théologiens progressistes!: considérer qu'il est légitime, dans l'Église catholique, d'avoir des «divergences» théologiques mais que ces «objections» doivent être exprimées en interne, et non sur la place publique, pour «stimuler le magistère» à mieux formuler son enseignement.

 

Et non sous la forme d'un «magistère parallèle.»

 

LIRE AUSSI:

» Le Pape écrit sur la pauvreté dans le Financial Times

» Lefebvristes: Mgr Fellay veut un accord avec le Vatican

» Les quatre évêques Lefebvristes se déchirent 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/18/01016-20130118ARTFIG00650-rome-tente-une-nouvelle-mediation-avec-les-lefebvristes.php?m_i=dQadM%2BBckFZdIQF18U6Gmny0_bYGg6S3ValOrIi0lYYiNLiJa
Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 11:00
Communiqué des Jeunesses Nationalistes : ACP des JN Toulouse contre les lois perverses.

Aujourd'hui à Toulouse, comme un peu partout en France, avait lieu une marche pour le mariage homosexuel et la fierté gay. Les Jeunesses Nationalistes ont fait leur apparition au milieu de la manifestation.
Alors que le cortège était place du Capitole, quatre militants sont montés sur un échafaudage au milieu des manifestants, ont brûlé un drapeau de la Gaypride, allumé des fumigènes bleu, blanc, rouge et scandé des slogans en brandissant des affiches Jeunesses Nationalistes à la main tels que « Mariage, adoption ? Pas question ! ».
Malgré les assauts de dizaines de militants des milices gauchistes, ils n’ont été délogés que lorsque la police est arrivée.
A quatre contre des milliers, nous leur avons montré aujourd’hui que nous ne laisserons pas passer des lois perverses dans notre pays.
A quatre contre des milliers nous avons prouvé aux associations gays, lesbiennes, gauchistes et autres dégénérés que nous ne leur laisserons pas la rue.

Les minorités suffisent à changer le cours des événements. La volonté suffit, l’histoire suit. C’est grâce à une minorité inaccessible au découragement, gardienne des valeurs des familles françaises, que demain nous retrouverons la France.

La rue, la France nous appartient !

Qui vive ? France !

Le cortège perturbé par les Jeunesses Nationalistes

Au cours de la manifestation pro-mariage gay ce samedi 19 janvier à Toulouse, quatre militants des Jeunesses Nationalistes ont lancé des propos hostiles au projet de loi.

Installés sur unéchafaudage à l’angle des rues Lafayette et Alsace-Lorrainne, l’un des militants a brûlé un « rainbow flag » (drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT) quand d’autres ont brandi des affiches du mouvement d’extrême-droite.

Les militants ont d’ailleurs allumé 3 fumigènes de couleur bleu, blanc, rouge.

 

Echauffourée entre les Jeunesses Nationalistes et militants anti-facistes - Photo Carré d'Info, Kevin Figuier

Échauffourée entre les Jeunesses Nationalistes et militants anti-facistes – Photo Carré d’Info, Kevin Figuier

 

Militants Jeunesses Nationalistes entourés par les antifacistes - Photo Carré d'Info, Kevin Figuier

Militants Jeunesses Nationalistes entourés par les antifascistes – Photo Carré d’Info, Kevin Figuier

 

Militants antifacistes adressant des doigts d'honneur - Photo Carré d'Info, Kevin Figuier

Militants antifascistes adressant des doigts d’honneur – Photo Carré d’Info, Kevin Figuier

 

Repérés par des militants d’extrême-gauche, des échauffourées se sont produites avant d’être interrompues par la Brigade Anti-Criminalité.

Les membres du mouvement d’extrême-droite ont été mis à l’écart par les policiers à l’intérieur du magasin.

Les forces de l’ordre ont ensuite aspergé les manifestants de gaz lacrymogène pour les faire reculer.

Le collectif organisateur de la manifestation à Toulouse dénombre un blessé léger touché au nez et compte porter plainte dans les prochains jours.

 

Dispersion des manifestants avec du gaz lacrymogène - Photo Carré d'Info, Kevin Figuier

Dispersion des manifestants avec du gaz lacrymogène – Photo Carré d’Info, Kevin Figuier

Source et publication:     http://carredinfo.fr/en-bref/le-cortege-perturbe-par-les-jeunesses-nationalistes/

Repost 0