Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:59
Mardi 26 mars 2013

 


Des mal-logés évacués d'une annexe du Ministère... par HLMPOURTOUS


Des mal-logés évacués d'une annexe du Ministère... par HLMPOURTOUS

La Défense (92), 21 mars 2013. Le « Collectif des mal-logés en colère » occupe des locaux du Ministère du Logement (5 place des Degrés, La Défense) toute la journée avant d’être évacué par les forces de l’ordre.

Le Droit Opposable au Logement, réclamé par la gauche alors dans l'opposition, confronté à la réalité migratoire...

 

 

 

ET AUSSI

 

 

 

racailles

Samedi 16 mars, en Essonne, une bande de racailles a attaqué un RER pour en dépouiller les passagers. Ce qui, à une époque normale, serait passé pour une déclaration de guerre à la société n’est malheureusement qu’un fait divers parmi tant d’autres.

Pour quelle raison ? Tout le monde le sait : parce que la France est livrée aux voyous et que l’État ne fait strictement rien pour enrayer le phénomène. La société française se barbarise. Le peuple s’asphyxie. La France craque.

Les filles souffrent d’être harcelées et de ne plus pouvoir prendre les transports en commun après 22 heures de peur d’être victimes d’agression sexuelle. Les collégiens souffrent d’un racket de masse dont ils sont les cibles privilégiées. Les commerçants souffrent des braquages de plus en plus réguliers.

Les usagers de métro et de RER souffrent des incivilités quotidiennes, par exemple de tous ceux qui imposent à des wagons entiers, terrorisés, le son horrible d’un groupe de rap via leurs téléphones portables. La France n’en peut plus de toute cette violence gratuite, dont les causes ne plongent pas uniquement dans des problématiques sociales. La France souffre de toutes ces agressions, de toute cette haine, de toute cette grossièreté, de cette dégradation de ses conditions de vie, de cette peur mélangée au dégoût qu’elle doit goûter chaque jour qui passe.

La petite délinquance des années 90, certes déjà très diffuse, s’est lentement mais sûrement transformée en une criminalité de masse dont les bastions, qui vivent de l’économie parallèle, ont fait sécession avec le reste de la société.

Quelle est la réaction de nos médias face à ce phénomène ? Ils excusent, ils atténuent, ils cachent, ils maquillent et ils nient… quand ils n’insultent pas. Songeons au regard plein de haine qu’Aymeric Caron a porté sur Laurent Obertone lors de son passage à On n’est pas couché.

Comment expliquer l’indulgence dont ces gredins bénéficient auprès de nos médias bobocrates ? Pourquoi un tel mouvement de pitié envers des voleurs, des agresseurs, des racketteurs, des violeurs, des dealers et parfois même des assassins ? On le sait tous : parce que les racailles sont dans leur grande majorité d’origine étrangère (islandaise, autrichienne…). Or, dans la matrice politiquement correcte, un Islandais ou un Autrichien ne peuvent pas être bourreaux, ils ne peuvent être que victimes (de la France bien sûr !). Et qu’importe si personne n’est assez bête pour faire de l’essentialisme et imputer la cause de l’acte incivique à l’origine des concernés.

La France ne veut plus baisser les yeux. Pourtant, l’État refuse de mener une guerre contre les pendards. Une guerre implacable. Si la puissance publique persiste dans l’inaction, gageons que le peuple ne lui demandera pas sa permission pour le faire à sa place.

À l’heure où l’on apprend que la Troïka, complice des banques, fait basculer Chypre dans la dictature, en validant la destruction du droit de propriété pour permettre le plus grand braquage de l’histoire de l’humanité, on se dit qu’entre les racailles d’en haut et celles d’en bas, le peuple français a bien du souci à se faire.

Adrien Abauzit, le 20 mars 2013

 

L’Association chinoise du tourisme a fait part samedi de son «inquiétude» après de récentes agressions de touristes chinois à Paris et a demandé aux autorités françaises d’offrir une meilleure protection à ces visiteurs. Plus d’un million de Chinois se rendent désormais chaque année en France pour faire du tourisme.

L’organisme a exhorté les autorités françaises à traduire devant la justice les auteurs de cette agression et à assurer une «protection efficace» des touristes chinois dans l’Hexagone.

Cet appel de l’Association chinoise du tourisme, une organisation dépendant directement du gouvernement, intervient alors que 23 touristes chinois voyageant en groupe ont été détroussés mercredi peu après leur arrivée à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle.

«Leurs passeports, billets d’avion et argent liquide leur a été volés et le responsable du groupe a été blessé au visage», a indiqué l’association, dans un communiqué repris samedi par l’agence Chine nouvelle.

Partis découvrir le pays du «romantisme», des touristes chinois ont récemment décrit comment ce rêve s’était transformé pour eux en cauchemar, victimes d’agressions diverses tels des vols avec violences. La presse chinoise a rapporté plusieurs affaires de ce type ces dernières semaines.

20 min.ch

 

source

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:47

Communiqué de Carl Lang,

Président du Parti de la France

le 24 mars 2013

 Le pouvoir socialiste vient une fois de plus de montrer son vrai visage, celui du sectarisme et de la violence politique. 

 

Refuser d’autorité l’accès des Champs-Elysées aux familles françaises qui souhaitaient manifestercontre le projet de loi Taubira alors qu’ils sont ouverts à toutes occasions à n’importe quel sportif médaillé, était déjà en soi une décision inique, scandaleuse et totalitaire.

Mais, non content d’avoir interdit les Champs-Elysées au peuple français à l’occasion d’une immense manifestation populaire qui a rassemblé aujourd’hui plus d’un million de personnes, le ministre de l’Intérieur a redoublé de zèle avec l’agression délibérée par les forces de l’ordre de familles totalement pacifiques qui se trouvaient aux abords de l’Arc de triomphe.

Il est plus facile à M. Vals de s’en prendre à de paisibles mères de famille avec leurs poussettes et leurs enfants que d’assurer la sécurité des citoyens dans les 3 000 zones de non droit livrées aux bandes ethniques et aux trafiquants.

A la violence politique anti-familiale de la loi Taubira s’ajoute aujourd’hui une violence policière socialiste délibérée et totalement injustifiée contre des familles qui manifestaient dans le calme.

Le Parti de la France s’insurge contre la violence politique socialiste et contre les violences policières ordonnées par le ministre de l’Intérieur et réclame la démission de M. Vals de ses fonctions gouvernementales.

 

 

CONCARNEAU copie.jpg

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:32

TRIBUNE LIBRE 

En France il y aurait… 5 500 généraux!

 

 

On se doutait que les capacités opérationnelles de l’armée française, n’étaient pas à la hauteur du courage et des compétences des soldats français.

 

Mais une lettre ouverte d’une dizaine de jeunes officiers éclaire sous un jour nouveau, et pour le moins déroutant, certains handicaps…

Imaginez… Il y aurait en France plus de 5 500 généraux, payés à ne rien faire… 

 

Autant que de légionnaires, tous régiments confondus.

De quoi armer deux équipages d’un porte-avion comme le Charles de Gaulle… 

 
Et ce ne sont là que des comparaisons d’effectifs… et non de solde.

Car évidemment, un général planqué touche beaucoup plus qu’un caporal ou un marsouin engagé sous le feu, au Mali ou ailleurs.

Il y a en France, selon des chiffres arrêtés au 31 décembre 2012, 498 officiers généraux en activité dont 173 pour l’armée de terre, 74 pour l’armée de l’air et 52 pour la marine.

Et 5 500 en section II, c’est-à-dire en pré-retraite, sans affectation… 

 
Quand on sait qu’un général est un officier censé commander au moins une brigade, une division ou un corps d’armée, l’armée française devrait compter, avec 5 500 généraux, plus de… 2 millions 600 milles combattants, sans compter les personnels civils administratifs.

 Un tout petit plus que l’armée chinoise, autant que l’armée américaine et l’armée russe réunie…

La France aurait ainsi la première armée du monde.

Tout çà pourrait prêter à sourire, si cela ne nuisait pas gravement aux capacités opérationnelles des régiments qui eux, doivent diminuer leur effectifs, militaires du rang et sous-officiers.

Et il faut bien reconnaître que dans les conflits récents, aucun colonel ou général n’est tombé au champ d’honneur. Il n’y a plus, en France, de Colonel Le Drian pour mourir à la tête de ses hommes pour la défense de Verdun…

Et pour ce qu’on a pu en voir, lors de l’affaire Mahé, l’honneur est d’autant plus vivace chez le soldat français, qu’il a un grade inférieur à celui de colonel !

Dénonçant également la baisse systématique du budget de la défense, variable d’ajustement au grès des humeurs syndicales du moment et des impératifs de Bruxelles, la lettre ouverte des jeunes officiers demande un « réarmement » de la France.

Un réarmement qui doit prioritairement concerner l’équipement individuel des soldats.

S’ils dénoncent le programme Félin, qui alourdit de dizaines de kilos les combattants mais remplit les poches des sociétés d’armement sans apporter de réels avantages sur le terrain, ils réclament, je cite « des gilets pare-balles, des chaussures, des robots, des drones, des munitions, des fusils d’assaut, des treillis de qualité ».

 

Fin de citation. Ils veulent que ces choix stratégiques soient imposés par le Parlement aux groupes du complexe militaro-industriel car, je cite encore, « La France a besoin de capacité opérationnelle.

Pour retrouver une réelle capacité de projection, l’armée a besoin de transporteurs blindés, d’un deuxième voire d’un troisième porte-avions, d’hélicoptères et d’un deuxième groupe aéronaval. Elle a besoin de blindés sur roues, de matériel chirurgical »

 
On dit souvent que l’armée française est la meilleure infanterie au monde, maintenant on sait pourquoi, elle ne peut compter que sur la valeur de ses hommes, puisqu’elle n’a pas de matériel !

Cerise sur le gâteau, pendant ce temps, les militaires du rang ne sont pas payés… Les dysfonctionnements du système informatisé Louvois, qui gère, enfin qui devrait gérer les paies, étaient pourtant connus avant même sa mise en service, mais rien n’a été fait pour corriger les 10 à 15 bugs majeurs qui plombent complètement un logiciel déjà obsolète.

La situation est telle que des militaires en opération se font saisir leur maison, faute de pouvoir payer les mensualités de leurs crédits ! L’armée de Terre, mais aussi la Marine sont touchées.

Pourtant, il paraitrait que le problème pourrait être résolu si la DRH du ministère de la défense accordait à l’armée de terre la création de cinq postes d’informaticiens… 


La France peut payer 5500 généraux à ne rien faire, embaucher 40000 fonctionnaires de plus à l’Éducation Nationale qui en compte déjà un million, mais rechigne à embaucher 5 informaticiens pour que ses soldats puissent monter au feu, sans avoir le soucis de savoir si le frigo de leurs enfants est plein, si leur épouse pourront encore avoir un toit le mois prochain et si l’armoire à pharmacie de leurs parents leur permette de se soigner. 


Dans d’autres pays, il y a eu des coups d’état pour moins que cela…

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:28

Le journal hebdomadaire de la Voix de la Russie est en ligne !

Réalisé par la rédaction de ProRussia.tv pour La Voix de la Russie,
Ce rendez-vous hebdomadaire traitera des actualités russe, française et internationale sous un angle résolument novateur et indépendant, loin du conformisme présent dans bon nombre de rédactions…

 N'oubliez pas que la vérité n'est jamais toute entière du même côté !
Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo.
(Version HD, par chapitre, exportable et transcription sur www.prorussia.tv)

Au sommaire de ce n°27 du lundi 25 mars 2013 :
  • Numéro spécial dédié à la Manif pour tous du 24 mars 2013

avec les interviews de :
  • Frigide Barjot. Porte-parole de la Manif pour Tous
  • Aude Mirkovic. Maître de conférence en Droit privé à l'Université d'Évry
  • Christine Boutin. Député de la 10e Circ. des Yvelines, Présidente du Parti Chrétien Démocrate
  • Jean-Jacques Rateau. Conseiller PS élu des Français de l'Étranger (Belgique)
  • Bruno Gollnisch. Député européen du Front National
  • Françoise de Panafieu. Député de la 16e Circ. de Paris (UMP)
  • Carl Lang. Président du Parti de la France, anc. député européen
  • Xavier Lemoine. Maire de Monfermeil (UMP)
  • Jacques Bompard. Député de la 4e Circ. du Vaucluse (Ligue du Sud)
  • Monseigneur Aillet. Évêque de Bayonne Lescar Oloron
  • Philippe Gosselin. Député de la 1ère Circ. de la Manche (UMP)
  • Frédéric Pichon. Avocat à la Cour, président d'Europa Gentes
  • Tugdual Derville. Porte-parole de la Manif pour Tous
Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:25

SYSTÈME " D " A LA MODE BRETONNE !!!


  
Deux copains "BRETONS" discutent dans l'escalier :
    
"J'en ai marre, ça fait la deuxième fois qu'on me vide ma cuve à mazout.
Pourtant la bouche de remplissage est bien cachée sous une vasque de fleurs ! " 
 
"Moi j'ai résolu le problème, j'ai acheté un gros bouchon rouge avec MAZOUT marqué dessus en blanc"   

   
"T'es fou ? ils n'ont même plus à chercher !" 
 
"Ben ouais, mais le tuyau n'est pas relié à ma cuve à mazout...
Il est raccordé à ma fosse septique : ça fait trois fois que  des Roumains me la vident GRATOS en six mois !
Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:23

Madame, Monsieur,

Lundi dernier, un élève de 13 ans a reçu deux coups de couteau
dans son collège à Marseille.



Mercredi dernier, Sylvain 15 ans a été poignardé à la carotide
dans son lycée à Blaye et en est mort.

Il ne se passe plus un mois sans qu'on entende parler de violence
à l'école.

 

 

Pendant ce temps, les responsables politiques nous occupent
avec les rythmes scolaires.

 

 

Est-ce vraiment ce dont notre école a besoin ?

Regardez cette vidéo sur ce qu'il faut changer d'urgence pour que 
notre école redevienne la meilleure du monde.

Cordialement,


Antoine Blondel 
Responsable des relations parents - professeurs
SOS Éducation

Pour en savoir, plus cliquez ici

 

logo de SOS Education

SOS Éducation
Association Loi 1901 sans but lucratif
120 boulevard Raspail - 75006 Paris
Tél. : 01 45 81 22 67 - Fax : 01 45 89 67 17

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:10

Cote d’Or : Après son «éviction», Rémy Boursot (Front National) remet les points sur les «I»

Info Dijon, 25 mars 2013:

Secrétaire départemental du FN de Côte-d’Or depuis 2008, Rémy Boursot a été remercié (ici) en février dernier.

Très remonté contre son parti, il s’exprime pour la première fois.

« Mon éviction est incompréhensible » confie à infos-dijon.com celui qui se voyait prendre la tête de liste en 2014, aux municipales à Dijon. « Rebsamen peut dormir tranquille », estime-t-il.

Il avait refusé de s’exprimer depuis son éviction surprenante du poste de secrétaire départemental du Front National, au mois de février. A la tête du « Front » en Côte-d’Or depuis 2008, année où il avait pris la suite de Pierre Jaboulet-Vercherre, Rémy Boursot a tenu à réagir aux propos tenus dans nos colonnes par son remplaçant par intérim Christian Launay, ce lundi, dans le cadre de la visite de Jean-Marie Le Pen, fondateur et président d’honneur du FN à La Guiche, en Saône-et-Loire.

 

 

La Guiche étant le « fief » de Christian Launay, depuis lequel le Saône-et-loirien gère la « fédé » de Côte-d’Or en attendant la désignation officielle d’un remplaçant pour Rémy Boursot.

Sauf que, à en croire ce dernier, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille pour le parti de Marine Le Pen en Côte-d’Or.

C’est par un simple coup de fil, « celui d’une responsable régionale », que Rémy Boursot affirme avoir appris son éviction du poste de secrétaire départemental, au mois de février dernier. « Pourtant, je n’avais rien à me reprocher. J’ai demandé quels étaient les motifs. On m’a répondu que la fédération de Côte-d’Or ne se portait pas assez bien ».

Ce que Rémy Boursot conteste avec la plus grande vigueur : « Quand j’ai pris la fédération en 2008, d’ailleurs à la demande de Jean-Marie Le Pen, nous étions 128 adhérents. En 2012, ce chiffre est monté à 735 ! », tonne l’ancien responsable.

Comme récompense et officialisation de la nouvelle, il reçoit un courrier de Steeve Briois, secrétaire général du Paris, envoyé depuis le siège de Nanterre et daté du 21 février. « Cher Rémy, je tenais à te transmettre les remerciements de la Direction de notre Mouvement pour l’action que tu as menée avec efficacité et courage à la tête de la fédération de Côte d’Or.

En souhaitant que tu puisses faire bénéficier de ton expérience les membres du nouveau bureau départemental et te félicitant pour ta fidélité à la cause nationale, je te prie de croire, Cher Rémy, à l’assurance de mes sentiments nationaux les meilleurs », explique le haut dignitaire du FN ».

Mais malgré les formules de politesse, la pilule est dure à avaler pour celui qui est aussi un viticulteur bien connu de Chambolle-Musigny.

« On a dit que j’avais démissionné. Ca n’est pas vrai ! Et je ne connais toujours pas les motifs de cette éviction. Peut-être est-ce parce que j’ai demandé à être tête de liste à Dijon ? », s’interroge l’ex-leader. Notant au passage : « virer un secrétaire départemental qui travaille bien, ça ne peut qu’entraîner de la suspicion », estime-t-il.

Quant à la tête de liste « surprise » promise à Dijon en 2014 par Christian Launay, toujours dans nos colonnes, Rémy Boursot tacle durement : « Un candidat, c’est bien, mais il faut aussi trouver 58 autres noms pour faire une liste à Dijon.

Moi, en l’espace de 3 mois, j’en avais déjà une cinquantaine. Et nous sommes à un an des municipales ! ». Ajoutant, comme il le martèle dans un communiqué de presse (lire ci-dessous) : « Rebsamen peut dormir tranquille ».


En se posant même la question d’un « arrangement » entre Marine Le Pen et François Rebsamen, le sénateur-maire socialiste de Dijon…

Pour Christian Launay, il ne s’agit pas d’une « chasse au sorcière » parmi les supporters de Bruno Gollnisch, concurrent historique de Marine Le Pen. « Moi j’ai l’impression que tous les « gollnischiens » sont dans le collimateur. 

Plusieurs secrétaires départementaux ont été virés en France. Prioritairement des soutiens à Bruno Gollsnisch. 

Ce sont les plus anciens adhérents du FN et les vrais fondamentaux qui ne rentrent pas dans la ligne de Marine Le Pen », grande promotrice de la fameuse « dédiabolisation » du FN.

 


Quant à son avenir, Rémy Boursot n’exclut pas de porter une liste à Dijon malgré tout.

 

Sa colère ne semble d’ailleurs pas isolée puisqu’il affirme : « plus de 150 adhérents ont déjà rendu leur carte depuis mon départ ».

 


Par contre, il reste pour l’instant membre du groupe FN au Conseil régional de Bourgogne (il compte 6 élus, NDLR). « Je ne démissionne pas…pour l’instant. Par respect pour mes électeurs. Mais je n’aiderai plus le FN de Côte-d’Or et Christian Launay. Je n’ai pas trop de sympathie pour quelqu’un qui se dit mon camarade mais qui aurait pu refuser ce remplacement », juge-t-il.

 


Il risque donc d’y avoir de l’ambiance dans le groupe lors de la prochaine session du Conseil régional…

 

 


Rémy Boursot a adressé à infos-dijon.com le communiqué suivant :
Lors de sa venue en Saône et Loire, Jean-Marie LE PEN a « annoncé du bout des lèvres » qu’il y aurait une liste FN aux municipales de Dijon en 2014 !

 


Je crois que Rebsamen peut dormir tranquille !
Ce n’est pas en virant les lieutenants du FN21, et ce, sans avoir de remplaçant ! Que le FN-RBM va faire une liste à Dijon.
D’ailleurs pourquoi Marine LE PEN n’est pas venue à Dijon depuis l’élection interne à la présidence du FN !!!

 


Arrangements avec Rebs ou pas ?
En tout cas, j’avais demandé mon investiture pour les municipales de Dijon et en réponse j’ai été déchargé de mes fonctions de Secrétaire Départemental du Front National de Côte D’Or…
Dommage, ma liste était presque terminée, comme pour Brazey en plaine et Beaune…

 


Mais il n’est pas impossible que je ne me présente pas dans l’une ou l’autre de ces villes avec ou sans le FN !!!

 


Et contrairement à ce qu’a dit Christian LAUNAY, je ne fais, bien évidemment, plus partie du bureau du Front National de Côte D’Or, ainsi que mes 12 fidèles membres qui eux aussi ont démissionné suite à mon éviction !

 

 


J’ai été très touché par le soutien de nombreux adhérents qui ont renvoyé leur carte d’adhérent à Jean-Marie LE PEN.

 


J’en suis désolé, mais mon limogeage n’a vraisemblablement pas été assez réfléchi… !

 

 


Rémy BOURSOT
Conseiller Régional de Bourgogne
10ème Membre du Comité Central Front National


Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 18:43
Le Parti de la France à la Manifestation.
J 
Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 18:38

Communiqué de Paul-Marie Coûteaux

Président fondateur de Souveraineté Indépendance et Libertés  (SIEL),

administrateur du Rassemblement Bleu Marine  (RBM)


 

M. Hollande doit retirer le projet Taubira

ou la France s'enfoncera dans un cycle de violences

 à l'issue imprévisible

 

Le SIEL, qui a appelé à manifester ce dimanche 24 mars contre un prétendu "mariage pour tous" qui ne satisfait que les caprices de quelques uns, se réjouit de constater que la mobilisation populaire ne cesse de croître, au point que près d'un million et demi de Français ont manifesté ce jour, occupant toute une partie des artères de l'ouest de la capitale.

 

La violence dont ont fait preuve aujourd'hui les forces de police est d'ailleurs due au fait que la manifestation était si ample que les manifestants débordaient de tous côtés dans des conditions rendues dangereuses par un nombre stupéfiant de barrages érigés à travers les rues avoisinantes. Il reste que  les échauffourées qui ont suivi marquent sans doute le début d'un cycle de violences qui pourraient gagner la France de part en part, et dont l'issue serait incontrôlable.

 

Il est devenu évident que le projet Taubira suscite trop d'oppositions pour qu'il soit imposé dans son état actuel. Si le Président de la République ne le retirait pas pour engager  sans délai une large concertation sans exclusive, il ne serait plus jamais le Président de tous les Français. Il prendrait ce faisant la responsabilité de graves troubles déjà perceptibles à maints signes qui montrent, au-delà même de la question du prétendu mariage, un état de tension sociale qui pourrait dégénérer et aurait tôt fait d'entacher son quinquennat, si toutefois il reste en mesure de le mener à son terme.

 

--

Image supprimée par l'expéditeur.

Souveraineté, Indépendance Et Libertés

 

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 09:31
l'émission du dimanche 24 mars 2013

Les nouveaux habits du Front national 

  • partager
  • Bouton d'affichage du menu partage

Formation des nouveaux militants du Front national © Radio France - 2013 / Nasser Madji

 

Dans l'enquête de la rédaction: les nouveaux habits du Front national.

 

Un an avant les élections municipales, le parti de Marine Le Pen s'est lancé dans un vaste audit de ses fédérations.

 

 

 

 

 

 

Le 23 fevrier dernier au siège du FN à Nanterre, une trentaine de militants FN sont en stage de formation d'encadrement.

Le formateur est Michel Guignot , conseiller régional frontiste.

 


L'objectif est de  professionnaliser et de former de nouveaux militants pour en faire les élus de demain, ce qui provoque beaucoup de remous en région.

A l'heure de la dédiabolisation, c'est le grand ménage chez les cadres du FN. Au moins une vingtaine de secrétaires départementaux ont dû quitter leur poste ces derniers mois, victimes de la nouvelle ligne du FN.

 

Une enquête de Nasser Madji sur France Inter

Repost 0