Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 10:14

La vérité sur le mouvement de la “manif’ pour tous”

27 avril 2014, 11:08 Auteur : Thierrymichaudnerard

Par le Dr Thierry Ferjeux MICHAUD-NÉRARD, Pédopsychiatre, DEA de Psychologie clinique

Le mouvement de la “manif’ pour tous” est devenu une nouvelle puissance politique et sociale.

Le mouvement de la “manif’ pour tous” est en réalité le centre de la résistance organisée aux empiètements de l’État-PS sur la vie des familles.

Si les idéologues de la république socialiste qualifient ce mouvement de “réactionnaire”, c’est qu’ils nient les “actions progressistes” de la “manif’ pour tous” pour I’émancipation des classes moyennes, c’est-à-dire qu’ils nient toutes les formes d’opposition contre la tyrannie et le dogmatisme de l’État-PS.

Ce qui fait la puissance de la “manif’ pour tous”, c’est qu’elle ne se limite pas à des débats et à des controverses contre les effets néfastes du régime socialiste existant. Le mouvement de la “manif’ pour tous” a décidé de travailler pour la transformation en profondeur de la conscience politique des classes moyennes et d’utiliser leurs forces organisées comme un levier pour l’émancipation de la société civile, c’est- à-dire pour abolir enfin la tyrannie de l’État-PS.

Les coalitions d’intérêts des classes moyennes qui ont donné naissance au mouvement de la “manif’ pour tous” sont de la plus haute importance comme moyens d’organisation de la société civile dans la lutte politique contre l’État-PS. L’État qui, selon le suffrage universel, doit représenter “tous les Français”, a été transformé en État-PS, fondant la nouvelle “république socialiste”.


Le mouvement de la “manif’ pour tous” a été confronté au règne de la “police politique” qui avait pourtant disparu à la libération de 1945, après la tyrannie de la bureaucratie de Pétain. Cette nouvelle “police politique” a été restaurée par l’État-PS pour empêcher la liberté d’expression et I’émancipation des “citoyens”, c’est-à-dire toutes les formes d’action et d’opposition à I’idéologie socialiste.

Aussi, la tyrannie de l’État-PS se manifeste par un appui soutenu accordé aux “associations d’activistes” qui agissent par la propagande pour servir le gouvernement socialiste.

Quiconque est informé de la situation de la “propagande du genre à l’école” connaît d’avance l’insignifiance d’un pareil appui idéologique, totalement nul du point de vue scientifique.


Avec “Tous à poil” et “à poil la maîtresse”, avant “à poil le président”, la “propagande du genre à l’école” veut étendre le système de tutelle socialiste sur les familles et corrompre une partie des enseignants qui sont tentés par la “sexualité avec des enfants”.

C’est pourquoi, à I’idéologie socialiste de “Tous à poil”, le mouvement de la “manif’ pour tous” répondra avec “le goudron et les plumes”, cette méthode qu’on réserve généralement aux tricheurs.

Le gouvernement socialiste s’est déconsidéré et a provoqué sa lamentable déchéance politique actuelle en croyant qu’avec “l’ère nouvelle” de la “propagande inique du genre à l’école”, il pourrait faire diversion et masquer son incompétence et son amateurisme.

Le gouvernement voulait croire que “la solution à la crise” lui serait gracieusement offerte, par “une grâce” tombée du ciel ! Quoi qu’il en soit, l’État-PS se discréditera beaucoup plus encore en s’imaginant que grâce à la “propagande pour l’égalité et la sexualité pour tous à l’école”, il pourra continuer à tromper les familles. Il est absolument hors de doute que la funeste illusion du gouvernement socialiste sera suivie d’une grave désillusion politique.

La logique absolue de la “manif’ pour tous” exprimera l’honneur retrouvé de la conscience politique des classes moyennes.

Alors que le président de l’État-PS aurait dû être le président de “tous les Français”, le dogmatisme de l’État-PS ne peut jamais reposer sur des conditions équitables. La puissance sociale des classes moyennes est leur capacité de penser, de créer et d’entreprendre, plus que leur nombre ou l’effet de masse. Mais cette puissance a été rendue inefficace par la désunion.

La dispersion des classes moyennes est la conséquence de leur concurrence inévitable dans la société libérale.

Le mouvement de la “manif’ pour tous” est né des tentatives spontanées des familles qui ont décidé de lutter contre le despotisme de l’État-PS, pour supprimer ou atténuer les effets de cette tyrannie des idéologues de la république socialiste. Après cette proclamation absurde du candidat socialiste : “Je hais la finance”, la plupart des familles ont compris : “Je hais la puissance sociale des classes moyennes”.

C’est pourquoi, pour obtenir des conditions de vie leur permettant de s’élever moralement et matériellement au-dessus de leur nouvelle condition d’opprimés, l’objectif immédiat ne peut plus se limiter à des revendications catégorielles.

Le mouvement de la “manif’ pour tous” est donc le seul moyen de défense organisé contre les empiétements incessants de l’État-PS sur la vie des familles et sur l’éducation des enfants selon la doctrine socialiste de “l’école de type soviétique”.

L’activité politique et sociale des classes moyennes n’est pas seulement légitime, elle est absolument nécessaire. La société civile ne peut s’en dispenser tant que subsiste le mode actuel de domination de l’État-PS. Au contraire, il faut la généraliser en créant partout des “manif’ pour tous” et en les unissant dans tout le pays.

Le mouvement de la “manif’ pour tous” est devenu le foyer d’organisation des classes moyennes. Il est devenu la force politique et sociale organisée pour hâter l’abolition du système de domination idéologique de l’État-PS. La plupart des classes moyennes se sont tenues trop longtemps à l’écart des mouvements sociaux et politiques généraux.


Aujourd’hui, le despotisme de l’État-PS leur a permis de s’éveiller à la conscience politique. Et leur tâche historique est de se révolter contre la tyrannie et le dogmatisme de l’État-PS.

Avec le soutien de la “manif’ pour tous”, les classes moyennes apprennent à agir de manière beaucoup plus consciente en tant que foyers d’organisation politique dans l’intérêt de l’émancipation complète des familles de la tutelle socialiste.


Le mouvement social de la “manif’ pour tous” traduit la conscience politique élevée des familles. Il se considère en soi comme le représentant actuel de la puissance sociale des familles, et de la société civile tout entière, en face des circonstances particulièrement défavorables du système de domination idéologique de l’État-PS qui veut enlever leur force de résistance aux familles et aux classes moyennes.

En ce qui concerne la “manif’ pour tous”, elle est fondée par cette époque de “domination idéologique socialiste réactionnaire” de type soviétique.

Le mérite de la “manif’ pour tous” est d’avoir ressuscité en France la conscience politique des classes moyennes qui ne doit pas se laisser dominer par les contingences immédiates de l’époque socialiste.
Si son opposition à la tyrannie de l’État-PS est le point de départ, I’émancipation politique des classes moyennes est le point central de son action
.

Près de considérer la tyrannie de l’État-PS comme rien d’autre qu’un pis-aller provisoire, le mouvement de la “manif’ pour tous” ne peut se justifier uniquement par son utilité immédiate. Il agit pour que I’émancipation de la conscience politique des classes moyennes se réalise.

Sous la pression de la conscience politique de la société civile, “I’État-PS” féodal se transformera inéluctablement en État moderne, authentiquement démocratique, comme en Suisse et en Angleterre.

Source et publication: http://www.enquete-debat.fr/archives/la-verite-sur-le-mouvement-de-la-manif-pour-tous-56967

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Repost 1
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 10:05

Objet : tr: Qui restera pour payer les fameux 75 % d'impôts ???

> > Qui restera pour payer les fameux 75 % d’impôts ??? ils sont déjà partis .....

-----------------------------------------------

> > > > > > > > > > > > > > Sportifs

> > > > > > > > > > > > > > Jean Alesi, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Marion Bartoli, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Julien Benneteau, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Arnaud Boetsch, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Arnaud Clément, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Nicolas Escudé, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Guy Forget, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Richard Gasquet, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Henri Leconte, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Sébastien Loeb, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Gaël Monfils, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Christophe Moreau, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Amélie Mauresmo, réside à Genève en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Stéphane Peterhansel, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Cédric Pioline, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Alain Prost, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Gilles Simon, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Wilfried Tsonga, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Vincent Rives, réside en Irlande

> > > > > > > > > > > > > > Jean-Philippe Gatien , réside au Delaware aux États Unis

> > > > > > > > > > > > > > "Artistes" : Chanteurs

> > > > > > > > > > > > > > Charles Aznavour, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > David Hallyday, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Johnny Hallyday, réside à Gstaad en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Patricia Kaas, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Florent Pagny, réside en Patagonie (Argentine)

> > > > > > > > > > > > > > Michel Polnareff, réside aux États-Unis

> > > > > > > > > > > > > > Marie Laforêt, résidente et citoyenne suisse

> > > > > > > > > > > > > > Renaud, réside à Londres

> > > > > > > > > > > > > > Yannick Noah, réside aux USA (le "personnage préféré des français...!!!)

> > > > > > > > > > > > > > "Acteurs"

> > > > > > > > > > > > > > Daniel Auteuil, réside en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > Emmanuelle Béart réside en Belgique (la donneuse de leçons pour les "sans papiers en France"!!!)

> > > > > > > > > > > > > > Lætitia Casta, réside au Royaume-Uni

> > > > > > > > > > > > > > José Garcia, réside en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > David Habibi, réside au Canada

> > > > > > > > > > > > > > Alain Delon, résident et citoyen Suisse

> > > > > > > > > > > > > > "Patrons et Actionnaires"

> > > > > > > > > > > > > > Jacques Badin (Carrefour) réside à Bruxelles en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > Thomas Bata (marque de chaussures Bata) réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price, 2 à 3 milliards de CHF), résident en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Lotfi Belhassine, président d'Air Liberté, réside en Belgique. Il a fui la France car l'ISF représentait 93% de ses revenus. Claude Berda, AB Groupe, réside à Cologny en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Bich (Groupe Bic) résident en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Michèle Bleustein-Blanchet, une des héritières de Publicis, réside à Cologny en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Corinne Bouygues, réside à Genève en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frères propriétaire des eaux Cristalline, Vichy Célestins et Saint-Yorre, réside près du Lac Léman en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi), résident en Belgique.

> > > > > > > > > > > > > > Georges Cohen, informatique et armement, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Bernard Darty, fondateur de Darty, réside en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > Jean-Louis David, fondateur des salons de coiffure Éponyme, réside en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Defforey , à l'origine de la société Carrefour , résident en Belgique.

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Despature (dont Paul-Georges Despature), propriétaire des marques Damart et Somfy, résident en Suisse et en Belgique.

> > > > > > > > > > > > > > Paul Dubrulle, quo-créateur du Groupe Accor et ancien sénateur-maire de Fontainebleau, réside à cologny en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Ducros , résident à Cologny en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Pierre-François Grimaldi (i Bazar), réside en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > Éric Guerlain, réside en Grande-Bretagne

> > > > > > > > > > > > > > Daniel Hechter, créateur réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Philippe Hersant, groupe Hersant, réside en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > Philippe Jaffré, ancien président d'Elf réside à Cologny en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Robert Louis-Dreyfus, réside à Zurich en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Mimram (dont Jean-Claude Mimram), résident à Gstaad en Suisse et à Monaco.

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier, résident en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Denis Payre, fondateur de Business Objects, réside en Belgique ou il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100 personnes

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Peugeot (entre 5 et 6 milliards de CHF), résident en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca, réside en Suisse.

> > > > > > > > > > > > > > Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Jacques Tajan, ancien premier commissaire-priseur de France, réside en Belgique

> > > > > > > > > > > > > > Des membres de la famille Wertheimer , héritiers de Chanel, résident à Cologny en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci, réside à Genève en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour rejoindre Monaco

> > > > > > > > > > > > > > > "Auteurs"

> > > > > > > > > > > > > > Christian Jacq, réside en Suisse

> > > > > > > > > > > > > > Marc Lévy, réside au Royaume-Uni

> > > > > > > > > > > > > > Michel Houellebecq, réside en Espagne (en Irlande auparavant)

Merci Jacques G.

Repost 0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 10:00

dimanche, 27 avril 2014

La route de l’Élysée passe-t-elle par la place Saint-Pierre ?

La chronique de Philippe Randa

Manuel Valls au Vatican ! Au Parti socialiste, personne n’y trouve rien à redire. N’y trouve PLUS RIEN à redire, plus exactement, car en 2011, la présence de François Fillon, alors Premier ministre, à la béatification de Jean-Paul II, avait été l’occasion d’un communiqué lapidaire : « Cette décision rompt avec une tradition diplomatique établie et respectée par tous ses prédécesseurs qui veut que notre pays ne se fasse représenter à ce type de manifestation que lorsqu’elle concerne un Français. Venant de Nicolas Sarkozy, qui aurait même songé à s’y rendre personnellement, cette décision ne surprend pas, mais elle reste particulièrement choquante. »

Les socialistes, en obsessionnels donneurs de leçon de morale, avaient même rappelé que « la République indivisible, laïque, démocratique et sociale assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de religion respecte toutes les croyances… »

Mais si les promesses n’engagent que ceux qui y croient, les convictions politiques, elles, sont à géométries variables, on le sait bien.

Ce déplacement personnel de Manuel Valls n’est toutefois pas désintéressé, on s’en doute.

À défaut de « signal », les catholiques français y verront-ils un « geste », pour apaiser leurs relations avec l’ex-ministre de l’Intérieur dont les CRS n’avaient pas hésité à faire usage de gaz contre des familles entières lors des manifestations contre le Mariage pour Tous ?…

Une violence inappropriée qui avait choqué bien-au delà des seuls participants. Béatrice Bourges, Porte-parole du mouvement Printemps français, qualifie depuis le donneur d’ordre d’« idéologue qui n’a pas été à l’écoute d’une partie de la population, un homme qui n’est pas digne des fonctions qu’il occupe. »

Mais au-delà d’un simple calcul électoral, c’est plus probablement pour acquérir une stature internationale qu’il tient à être vu à cette cérémonie, présidée par le pape François, retransmise dans le monde entier et qui rassemblera plus d’un million de pèlerins dans la capitale italienne.

Une manière également d’atténuer son image désastreuse dans une autre partie de la communauté française, après ses déclarations sur l’antenne strasbourgeoise de Radio Judaïca le 17 juin 2011 : « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ! Quand même ! »

« Ces derniers mots figurent désormais parmi les premières occurrences à apparaître lorsqu’une recherche Google sur Manuel Valls est effectuée », indique le bloghttp://rso17.unblog.fr.

Enfin, s’il n’acquiert pas une stature internationale avec son voyage à Rome, Manuel Valls ramènera peut-être dans ses valises un peu d’eau bénite pour parer les révélations d’un brûlot qui n’est pas encore paru… mais qui fait déjà beaucoup parler.

Le Vrai visage de Manuel Valls,

Le livre du journaliste Emmanuel Ratier (à paraître prochainement aux éditions Facta 4 Rue de Clichy 75009 Paris) intéresse déjà nombre d’observateurs politiques, notamment Nicolas Lebourg qui l’annonce dans un encadré significatif du dernier numéro de l’hebdomadaire VSD : «Annoncé comme truffé de “révélations explosives” sur la famille, le parcours et les réseaux du Premier ministre, l’ouvrage aurait été imprimé à l’étranger par crainte d’une saisie ».

11:18 Publié dans La chronique de Philippe Randa

Repost 0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 09:56

vendredi, 25 avril 2014

Le temps des assassins en col blanc

Auran Derien

Metamag via Le Journal du Chaoscliquez là

La finance aime les monopoles. Londres avait réussi à installer, la “Londoner City”, la direction du marché mondial.

Pas d’or, pas de révolution. Sans ce monopole du commerce mondial et de la finance, entre 1815 et 1914, il n’y aurait pas eu le déclenchement de la 1ère guerre mondiale décrit par Dominique Venner dans un ouvrage édifiant Le siècle de 1914 : « La guerre de 1914 fut l'événement fondateur du XXe siècle. Après avoir tué neuf millions d'hommes, cette guerre liquida les trois empires et les aristocraties qui charpentaient l'Europe ».

La psychopathie des dirigeants de la finance mondialiste s’auto-entretient dans des écoles de commerce où l'on enseigne à chacun la nécessité de tout contrôler, les fournisseurs, les techniques, la communication, les matières premières.

Pour ces commerçants, seules les ententes et la répartition des tâches sont importantes ; cela se règle dans les « hauts lieux » à Davos ou autre Bilderberg.

Assassiner la concurrence

Plus ils parlent du libre commerce et de la libre concurrence, plus celle-ci est tuée au profit des monopoles. On sait, grâce aux travaux d’une équipe Suisse, que 40 firmes contrôlent l’économie mondiale. Où est passée la vertu de la concurrence?

La violence commerciale augmente d’intensité à chaque nouvel accord : du traité de libre-échange USA-UE au Trans-Pacific Partnership (TPP) entre USA, Australie, Japon, Nouvelle-Zélande et Mexique.. Chacun se prend pour un génie.

La concurrence ? Impossible! Il faut des monopoles! On est plus tranquille. Et beaucoup affirment que ces monopoles sont trop grands pour faire faillite quand le contraire est vrai.

Le monopole du mensonge

L’année 2014 - et celles qui suivent - est vouée à l’expansion de cette politique. Ils veulent imposer en particulier le traité euro-atlantique dont le contenu est un crime contre l’Europe car il prévoit de garantir durant 120 ans des droits d'auteur pour tous les contenus émanant des propagandistes de Hollywood. Ils ne créent rien. Ils pillent la culture mondiale. En pratique, ils font payer des droits de reproduction (et non de création).

Une note autoriserait les monopoles pharmaceutiques à bloquer la circulation de médicaments génériques, et obligerait à semer la graine monsantoide qui stérilisera l’humanité dans deux à trois générations. Les géants de l’énergie veulent aussi vendre et acheter n’importe où sans avoir à respecter les populations qui vivent sur les terres dont ils ont besoin pour leurs négoces.

Surtout, ils cherchent à transformer les fournisseurs d'accès internet en espions, délateurs et censeurs. Voilà le monde prévu pour 2014 et les années suivantes.

Vers la nuit et le brouillard

Cette année certainement, le réajustement des dettes sera organisé.

La directrice générale du FMI a déclaré que leurs prévisions allaient être réajustées à la hausse. Cependant, les dettes accumulées dépassent toutes les richesses que l’on puisse créer sur plusieurs années.

Dévaluer toutes les dettes pour recommencer à spéculer, installer un pouvoir hors de contrôle, que chacun se batte contre son voisin pour que le pouvoir soit tranquille : ce programme est déjà réalisé en Europe où la Gréce a pris la direction tournante de l’Union Européenne.

Cela ne suffit pas. La nuit qui s’étend sur l’occident n’est pas assez noire. L’oligarchie veut plus et Manuel Barroso signera la perte de l’Europe, puis il se perdra dans le brouillard, dans le néant.

Source et Publié dans Revue de presse | http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/04/25/le-temps-des-assassins-en-col-blanc-5355545.html

Repost 0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 09:47

samedi, 26 avril 2014

Bruno MÉGRET : "Le projet du FN manque de crédibilité"

Interview de Ghislain DE VIOLET
Paris Match, le 14 avril 20
14

L'ancien rival de Jean-Marie Le Pen au sein du Front national analyse la stratégie d'implantation engagée par sa fille.

Et revient sur la campagne de 1995.

Il a d'abord hésité. Retiré de la vie politique depuis six ans, Bruno Mégret, 65 ans, ne se voyait pas mêlant sa voix au flot des commentaires d'actual
ité.

Ni paraître régler de vieux comptes avec le clan Le Pen, pour qui l'ancien numéro 2 du FN reste à jamais le '' félon '' de la scission de 1999.

Deux jours après le second tour des municipales, celui qui est toujours haut fonctionnaire au ministère de l'Ecologie accepte pourtant une rencontre dans un café du 7e arrondissement de Paris.

L'occasion pour Bruno Mégret de revendiquer, avec un peu d'amertume, les bons résultats du mouvement bleu Marine. Car ces victoires sont aussi un peu les siennes.

Sans jamais citer son nom, Marine Le Pen a largement intégré une partie des préceptes mégrétis
tes.

S'il a été l'homme fort de Vitrolles, dont lui et son épouse avaient fait un laboratoire frontiste dès 1997 (avec une polémique prime de naissance pour les enfants européens, cassée par la justice), Bruno Mégret a aussi été le premier à murir la stratégie de dédiabolisation, censée transformer le mouvement d'extrême-droite en un parti apte à gouverner.

Plusieurs de ses fidèles à l'époque sont d'ailleurs aujourd'hui des proches de la présidente du FN. Comme Steeve Briois, responsable de la formation des militants et nouveau maire d'Hénin-Beaumont. Ou Nicolas Bay, directeur de la campagne des municipales.

De là à voir dans Marine Le Pen sa digne héritière, il y a un pas que Bruno Mégret ne franchit pas. Surtout en matière économique. Entre le frontisme d'inspiration plutôt libérale du technocrate Mégret et les accents prolétariens de la fille de Jean-Marie Le Pen, il y a visiblement bien plus qu'une génération d'écart.

Paris Match. Le Front national a remporté plusieurs villes et fait élire plus d'un millier de conseillers municipaux. C'est un retour à la situation
de 1995 ?

Bruno Mégret. C'est une progression significative du Front national, après une décennie d'obscurité et de reflux. De ce point de vue, je m'en réjouis.

Ceci étant, la configuration actuelle est tout à fait différente de celle de 1995. A l'époque, il y avait encore une classe politique qui, malgré toutes ses tares, tenait la route et un front républicain extrêmement virulent.

Aujourd'hui, avec un pouvoir discrédité et une opposition inexistante, le système politique est en pleine décomposition.

Lorsque mon épouse a été élue à Vitrolles en 1997, l'ensemble du gouvernement s'était mobilisé.

Le Premier ministre en personne, Lionel Jospin, était venu faire campagne en faveur de notre adversaire. Ces villes avaient été conquises de haute lutte.

Aujourd'hui, ce sont plutôt les digues qui cèdent ici ou là face à la marée qui monte.

Vous aviez engagé à l'époque un mouvement de professionnalisation, de formation de cadres locaux. Vous reconnaissez-vous dans la stratégie portée par Marine Le
Pen ?

Il est indéniable qu'elle a mis en oeuvre deux axes qui étaient les miens lorsque j'étais au FN et ensuite au MNR (Mouvement national républicain, NDLR). Le premier c'est la dédiabolisation. J'ai toujours milité pour la fin des dérapages et des provocations. L'autre, c'est l'enracinement territorial. Nous avions accompli un travail considérable qui avait rendu possible l'implantation de cadres performants et formés un peu partout sur le territoire. Tous ces cadres sont d'ailleurs partis avec moi lors de la rupture de 1999. Il semble que ce travail d'enracinement ait repris.

Le Front national est-il dédiabolisé pour de
bon ?

Il est certain que la diabolisation est de moins en moins crédible.

D'une part parce que Marine Le Pen n'imite pas son père en multipliant les provocations, même si elle gère son parti un peu comme lui.

D'autre part, parce qu'à force de crier au loup sans que jamais le loup ne vienne, la diabolisation perd de plus en plus de sa force.

Qu'est-ce qui vous a empêché de mener votre entreprise jusqu'au b
out ?

C'est Jean-Marie Le Pen qui s'est opposé à la rénovation du Front national. Quand il a compris qu'une majorité du mouvement soutenait la ligne de dédiabolisation que je proposais, il a entrepris de m'éliminer. C'est ce qui a provoqué la scission.

Et je regrette que le système ait soutenu Le Pen lors des élections européennes en 2000, car, si nous l'avions emporté, nous en serions bien plus loin aujourd'hui que ne l'est le Front national.

Le bilan très contesté des municipalités FN n'a pas non plus aid
é...

Dire que la gestion des villes FN a été mauvaise, c'est de la désinformation pure.

Si je prends l'exemple de Vitrolles, que je connais le mieux, nous avons réduit l'endettement de 130 millions à 100 millions d'euros en six ans.

Dans le même temps, il n'y a pas eu d'augmentation d'impôts.

La taxe sur les ordures ménagères a été réduite de 25% et le prix de l'eau de 10%.

C'est ce que j'appelle une gestion triple A.

Et tout cela en continuant à investir, sans subventions ni du conseil régional ni du conseil général.

Quant à la délinquance, elle a baissé de 17% sur la durée du mandat.

Une bonne gestion qui a d'ailleurs valu à mon épouse d'être réélue en 2001 ! Même si un recours a ensuite cassé l'élection.

Le vote FN est-il aujourd'hui un vote d'adhésion, comme l'assurent ses dirigea
nts ?

Il y a une adhésion aux thèses traditionnelles sur la question de la sécurité et de l'immigration, c'est clair. Au delà, je ne le pense pas. Sur la question de l'économie ou celle de l'Europe, le projet du FN manque de crédibilité.

Vous pensez à la sortie de l'euro ? Ou à la retraite à 60
ans ?

Personnellement, je ne suis pas pour la sortie de l'euro. Je considère que la devise européenne devrait être utilisée pour servir les économies de l'Union comme le dollar sert l'économie américaine.

Il faut faire baisser le cours de l'euro d'au moins 30 % et obtenir que la Banque centrale européenne soutiennent financièrement les Etats, comme le font les autres banques centrales.

Sur la retraite, je suis partisan d'aller au-delà des 62 ans, en instaurant par exemple un système de retraite par points, avec des départs à la carte dans une fourchette entre 60 et 70 ans.

Marine Le Pen, elle, a développé un discours beaucoup plus étatiste et antilibér
al...

Le FN actuel, c'est le discours ancien de Jean-Marie Le Pen réorienté à gauche sur le plan économique.

Moi je pense qu'il faut s'intéresser surtout à la situation des classes moyennes.

La France, ce n'est pas seulement les classes défavorisées du nord de la France.

C'est d'abord une majorité d'artisans, de chefs de petites entreprises, de cadres, de membres des professions libérales qui créent la richesse et qui sont systématiquement pénalisés.

Selon vous, le FN peut-il encore progresser ? Ou est-il arrivé à un plaf
ond ?

Je pense que la configuration politique rend possible l'émergence d'une force alternative au système.

18:06 Publié dans Revue de presse

Repost 0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 09:40

Il a été jeté du gouvernement par François Hollande …

mais avec un joli parachute … à nos frais … !!!

C’ est scandaleux quand on pense qu’ ils vont geler les retraites des gens qui n’ ont presque rien …

Ils continuent donc de nous prendre pour des ânes …

Il s’ agit là d’un nouveau scandale de la « mafia énarco-maçonnique » des petits copains … !

Super-promotion pour Pierre Moscovici … !

Si Pierre Moscovici a quitté le navire gouvernemental à la dérive, il n’est pas parti les mains vides.

François Hollande s’est engagé à faire de lui le « choix de la France » (sic) pour la future commission "européenne".

En tant que commissaire européen, il percevra le très confortable salaire de 24 374 euros par mois.

Ses seules « indemnités de résidence » représentent trois fois le salaire d’un employé au SMICen France.

Il bénéficie en outre d’une prime de « frais d’installations » de 41 334,40 euros, soit plus de 3 fois le salaire annuel d’un smicard.

À l’issue de son mandat, il ne recevra que 20 667,20 euros pour ses « frais de désinstallation ».

Heureusement pendant de nombreux mois, il recevra des « indemnités transitoires mensuelles » comprises entre 8 266,88 et 13 433,68 euros.

Maintenant j'espère que vous comprendrez le pourquoi il était vital de geler les retraites … !!!

Merci Marc A.

Repost 0
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 09:38

TRIBUNE LIBRE !

Les journaleux bobos osent dire que nous serions dominants dans les médias !

Publié le 23 avril 2014 par Frédéric Masse - Article du nº 352

j’étais dans ma voiture entre midi et une heure et j’ai entendu une émission radio sur RMC qui m’a coupé le sifflet et m’a énervé.

Un jeune journalistico sociologico bobo nous expliquait de sa voix suave (toujours sous contrôle, ils sont les docteurs et nous patriotes sommes les malades) que ceux luttant contre l’islam et fustigeant les droitdelhommistes (Zemmour, Finkielkraut, Riposte Laïque, Résistance Républicaine, etc.) seraient devenus le courant dominant à la mode !

Ils expliquaient avec un aplomb incroyable que « La nouvelle pensée unique ça serait nous ».

Les nouveaux tyrans et majoritaires de la pensée unique ce serait nous! Incroyable inversement de la réalité!

L’effet de surprise et l’énervement passé je me suis mis à réfléchir… Le raisonnement de ce jeune bobo était très subtil. Lui et sa caste se sont rendu compte de l’importance et de la pertinence des mouvements républicains et patriotes.

Les attaquer avec des arguments est de plus en plus périlleux car nous avons l’enthousiasme du peuple et les faits cruels de notre côté…

Donc maintenant « ils » nous attaquent en essayant de nous « ringardiser » .

« Riposte Laique, Zemmour et les autres sont les nouveaux branchés réacs à la mode »

Ces attaques sournoises en vue de nous décrédibiliser sont grotesques… Nous serions donc à la mode? Nous serions donc la référence de la France branchée réac?

Alors pourquoi toute cette haine envers nous? Pourquoi tous ces procès à Tasin et tous les autres!

Il et vrai que nous gagnons en notoriété, mais pas parce que nous sommes « Branchés » ou « A la mode » Mais juste parce que nous aimons notre pays ainsi que la vérité et avons la passion de le dire.

Le fait d’aimer la vérité et son pays n’a rien à voir avec l’envie de devenir un courant de pensée dominant. nous sommes des sentinelles et nous nous moquons d’être ou de ne pas être à la mode, ce qui nous différencie TOTALEMENT des eunuques bobos alliés volontaires du despotisme communautariste qui lui s’enracine dans notre pays bien au delà des modes!

Frédéric Masse

Enseignant Gard

source : http://ripostelaique.com/les-journaleux-bobos-osent-dire-que-nous-serions-dominants-dans-les-medias.html

Repost 0
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 09:31

TRIBUNE LIBRE !

Lettre à Monsieur Samir Nasri, footballeur que la France inquiète

Publié le 27 avril 2014 par Alain Dubos - Article du nº 352

Ah bon, Monsieur Nasri, la France vous inquiéte, vraiment ?

http://www.francetvinfo.fr/sports/foot/samir-nasri-la-france-a-beaucoup-change-et-je-n-aime-pas-ca_586027.html#xtor=AL-79-article

Je suppose que vous parlez du pays qui a accueilli vos parents, qui leur a donné travail et sécurité de l’existence, repos de l’âme et allocations multiples.

Les mêmes donations qui vous ont permis de croître et de réussir dans un milieu béni des bénévoles, des bonnes âmes, des droits inaliénables et des enseignants dévoués jusqu’à la dépression nerveuse.

Est-ce le pays, dont vous évoquez la dérive, qui vous a adoubé, moultes fois, quand de votre côté vous l’exaspériez par vos foucades, vos postures d’enfant gâté, vos caprices et vos exigences stupidement communautaires, que vous clouez aujourd’hui au mur des relaps, des hérétiques, en un mot des cons?

Parlez-vous bien de la France, qui vous aurait pris dans ses bras si seulement l’espace d’une seconde, d’un transfert mirobolant ou d’une signature de chèque, vous aviez admis qu’elle vous a porté, materné, éduqué, financé, aimé, quand d’un trait de votre insupportable vanité vous la vouez aux gémonies des médiocres qui vous entourent, vous flattent, vous cirent les pompes et vous sucent le pénis pour vous endormir comme les nourrices le faisaient des enfants royaux, au dix-septième siècle ?

Est-ce bien de ce pays que vous parlez, en le décrivant comme une marâtre juste bonne à être confiée aux bons soins des psychiatres qui hélas, ne hantent guère les vestiaires de vos clubs successifs, ces matrices où, décervelés, vous avez cru les uns et les autres trouver une patrie ?

Mais, pour parler d’autre chose, est-ce que les musulmans de l’équipe de France, il y a 15 ans seulement, faisaient la prière comme vous, avant de jouer?

Est-ce qu’ils exigeaient de la viande halal, des ballons halal, des putes halal, pour donner leur maximum ?

Est-ce, en un mot, qu’ils avaient déclaré la guerre à la bonne laïcité qui jusqu’à vous et à vos frères de malheur nommés Ribéry, Benzema, Ben Arfa, j’en passe, réglait en harmonie les rapports entre les gens dans votre supposé pays, la France ?

Sincèrement, Monsieur Nasri, jusqu’où et jusqu’à quand pensez-vous pouvoir prendre les Français pour ce qu’ils ne sont pas?

N’estimez-vous pas qu’il est temps, pour vous comme pour tous ceux qui introduisent dans l’esprit de mes compatriotes le venin sournois, lâche et parfaitement programmé de la guerre civile, de fermer votre petite gueule de nanti et de rentrer sagement dans le rang des démocrates matures?

Sinon : vous êtes bien en Angleterre ? Mais restez-y donc, et faites-y votre miel, votre bonheur, votre carrière, votre fric.

Ressassez-y comme il faut la haine que vous éprouvez pour les gens, innombrables, qui ont prétendu faire de vous un citoyen responsable, lucide, débarrassé de ses fantasmes séculaires et apte à vivre une vie de républicain français et européen convaincu.

Faites cela, Monsieur Nasri, du haut de vos comptes en banque, sans quoi vous finirez par me faire regretter d’avoir, en toute gratuité et au nom d’une éthique que votre insondable bêtise ne vous permet même pas d’imaginer, risqué ma vie pour sauver, dans vingt endroits du monde, celle de gens qui ressemblaient trait pour trait à vos grands-parents.

Source et publication: Alain Dubos http://ripostelaique.com/lettre-a-monsieur-samir-nasri-footballeur-que-la-france-inquiete.html

Repost 0
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 08:39

TRIBUNE LIBRE !

La 173ème Brigade aéroportée US est envoyée dans les pays baltes.... des amis dans les forces spéciales US et dans des régiments des forces armées canadiennes me disent qu'ils sont aéroportés en Pologne depuis quelques jours... (et pas de gaité de coeur d'ailleurs).

Un autre ami dans l'Est de l'Hongrie me dit que le dispositif de mercenaires du type "Blackwater" a sensiblement augmenté...

Visiblement, l'Empire Atlantique veut la guerre, malgré l'avis des populations, malgré l'avis de ses forces armées, malgré tout bon sens... mais bon, il y a des ressources naturelles a prendre en Ukraine et en Russie.. ca me rappelle l'histoire de Rav Ron Chaya... soyons attentifs et manifestons notre hostilité à cette folie!

NON A LA GUERRE D'AGRESSION CONTRE LA RUSSIE! Même Israel ne soutien pas les USA dans cette histoire! c'est dire!

cela dit, les forces de l'OTAN déployées contre la russie ne sont pas significatives.... ce qu'il faut surveiller ce sont les forces armées des seuls deux pays qui dans l'OTAN - hors USA - ont des forces conséquentes : L'Allemagne (qui ne veut pas trop bouger si elle veut se chauffer l'hiver prochain, et continuer a faire beaucoup d'argent en Russie) et la Turquie (qui a deja beaucoup a faire avec le Kurdistan et la Syrie...)...

A mon avis, tout semble que cela ne soit que provocation, mais c'est très dangereux: l'histoire est pleine d'"exercices" et de "démonstrations de force" qui dégénèrent en guerre....

Piero San Giorgio

https://www.facebook.com/

la 173ème Brigade aéroportée US est envoyée dans les pays baltes.... des amis dans les forces spéciales US et dans des régiments des forces armées canadiennes me disent qu'ils sont aéroportés en Pologne depuis quelques jours... (et pas de gaité de coeur d'ailleurs). Un autre ami dans l'Est de l'Hongrie me dit que le dispositif de mercenaires du type "Blackwater" a sensiblement augmenté... Visiblement, l'Empire Atlantique veut la guerre, malgré l'avis des populations, malgré l'avis de ses forces armées, malgré tout bon sens... mais bon, il y a des ressources naturelles a prendre en Ukraine et en Russie.. ca me rappelle l'histoire de Rav Ron Chaya... soyons attentifs et manifestons notre hostilité à cette folie! NON A LA GUERRE D'AGRESSION CONTRE LA RUSSIE! Même Israel ne soutien pas les USA dans cette histoire! c'est dire!
cela dit, les forces de l'OTAN déployées contre la russie ne sont pas significatives.... ce qu'il faut surveiller ce sont les forces armées des seuls deux pays qui dans l'OTAN - hors USA - ont des forces conséquentes : L'Allemagne (qui ne veut pas trop bouger si elle veut se chauffer l'hiver prochain, e continuer a faire beaucoup d'argent en Russie) et la Turquie (qui a deja beaucoup a faire avec le Kurdistan et la Syrie...)... A mon avis, tout semble que cela ne soit que provocation, mais c'est très dangereux: l'histoire est pleine d'"exercices" et de "démonstrations de force" qui dégénèrent en guerre....

Repost 0
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 07:47

Ecrit le 26 avr 2014 à 17:09 par Maximilien Richonet dans Poing de vue

Face à la barbarie, l’État est aux abonnés absents

Ce mardi, une fois n’est pas coutume, une jeune femme a été agressée sexuellement dans le métro lillois.

La justice a fait son travail rapidement, et l’auteur de cet acte inqualifiable vient d’être condamné, ce jeudi, à dix-huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Au cours de l’audience, le ministère public s’est inquiété de voir le manque de réaction des passagers, « Cette société m’inquiète.

C’est vraiment chacun pour soi, même dans les moments difficiles. » a-t-il dit.

Le témoignage de la victime est, lui, édifiant. Personne n’a daigné lui porter assistance.

« J’ai crié à l’aide, j’ai demandé du secours », explique-t-elle.

« Je me suis mise près d’un homme, il n’a rien voulu savoir. Il ne m’a pas aidée ».

« Les gens sont partis dans l’autre rame tout au fond. Ils m’ont laissée toute seule et ils me regardaient me faire agresser! », dénonce-t-elle.

« Il y avait beaucoup de gens, je suis une femme, c’est un homme, ils auraient dû me défendre, ou l’écarter…

C’est tout ce que je demandais, je ne demandais pas autre chose, juste qu’on me donne un coup de main. »

Nous sommes face à un cas récurant de non-assistance à personne en danger.

Mais peut-on reprocher à des personnes tétanisées par la peur, de ne pas intervenir ?

Un simple regard suffit à déclencher les foudres de cette racaille sans scrupule, assoiffée de violence, et pour qui, tous les prétextes sont bons pour en découdre.

Intervenir auprès de la victime, serai vu comme une provocation par l’agresseur et cela reviendrai à se mettre en danger soi-même.

« Le concept de ‘jeunesse vigilante’ reprend celui des ‘voisins vigilants’. »

Il y a aussi cette crainte d’être puni par la loi sur le simple fait de se défendre ou de défendre autrui, comme ce fut le cas pour le bijoutier de Nice.

La légitime défense, en France, est une irresponsabilité pénale, elle n’est que trop peu reconnue, on risque la condamnation à son tour !

En France, en 2014, il n’est désormais plus possible de compter sur l’État pour assurer notre sécurité.

Ce dernier exemple, malheureusement monnaie courante dans notre pays, en est la parfaite illustration.

La liberté de circulation, pourtant inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, a le plus grand mal à subsister, stoppée sans fin par la violence et la barbarie.

Alors que peut-on faire ?

Des initiatives sont mises en place, pour des citoyens eux-mêmes, comme c’est le cas récemment, avec Génération Identitaire, la branche « jeune » du Bloc Identitaire, qui s’est lancée, dans le cadre de sa tournée « génération antiracaille », dans une campagne de sécurisation des métros lillois et lyonnais à la suite d’une recrudescence des actes d’insécurité.

« Tant que les pouvoirs publics ne prendront pas conscience du problème, nous recommencerons », déclare Aurélien Verhassel, responsable de Génération Identitaire en Flandre.

Ainsi, le concept de « jeunesse vigilante » reprend celui des « voisins vigilants ».

On ne peut qu’applaudir et soutenir ces genres d’initiatives, qui, avec un état d’esprit responsable et bienveillant, prêtent attention à la sécurité des concitoyens, ce qui n’est assurément pas le cas de l’État qui semble véritablement fermer les yeux…c’est pourtant son rôle et non le nôtre !

On se demande combien de viols, combien d’agressions il va encore falloir pour que l’État fasse enfin son devoir.

Source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/26-04-2014/face-a-la-barbarie-letat-est-aux-abonnes-absents#.U1yn3q68tQ8

Repost 0