Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:37
Repost 0
JEAN-MARIE LEBRAUD
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:16

REVUE DE PRESSE 

Mariage pour tous: Taubira félicite les sénateurs "d'avoir protégé les enfants"

Par LEXPRESS.fr, publié le 12/04/2013 à 12:12

En clôture des débats qui ont conduit le Sénat à adopter le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, la garde des Sceaux Christianse Taubira a salué tous les sénateurs, de droite comme de gauche. 


 
 Mariage pour tous: Taubira félicite les sénateurs "d'avoir protégé les enfants"

La ministre de la Justice Christiane Taubira, lors de son discours devant les sénateurs el 12 avril. Les Sages ont adopté le projet de loi sur le mariage pour tous.

Capture d'écran iTélé

Une grande partie du chemin ouvrant le mariage aux couples de même sexe a été parcourue ce vendredi matin après l'adoption par le Sénat du projet de loi.  

Et c'est donc une Christiane Taubira réjouie qui a prononcé le discours de clôture.

 

Elle a salué le travail des ministres concernés -Dominique Bertinotti en charge de la Famille et Alain Vidalies pour les Relations avec le Parlement- mais aussi des commissions des Lois et des Affaires sociales, qui ont fait preuve "d'exemplarité dans la concertation avec le rapporteur du projet de loi à l'Assemblée nationale" sur le mariage gay. 

Ce point est capital dans la marche du projet de loi. Grâce à la bonne entente entre les deux Chambres, le premier article -le principal du projet de loi- a été voté "conforme" c'est-à-dire dans les mêmes termes qu'en février lors de la première lecture à l'Assemblée nationale.

 

Sauf surprise, cet article est donc définitivement adopté. Lors de la seconde lecture en mai, les débats devraient ainsi être beaucoup plus courts. 

Hommage à la droite

La ministre de la Justice a également salué le travail des sénateurs de droite, qui "ont veillé à ce que le projet de loi respecte les dispositions constitutionnelles".

Elle s'est notamment "inclinée" devant une poignée de sénateurs parmi les plus actifs, dont le doyen Patrice Gélard.  

En tant qu'ancienne parlementaire, Christiane Taubira a également félicité les sénateurs de la majorité pour leur ... silence: "Je sais à quel point on peut brûler d'envie d'intervenir en séance. Et je sais que vous avez résisté à cette tentation. C'est un sens des responsabilités que je veux saluer." Grâce à cela, les débats n'ont pas traîné, en tout cas beaucoup moins qu'à l'Assemblée. En à peine plus d'une semaine -contre dix jours au palais Bourbon- le Sénat a adopté le projet de loi dit du mariage pour tous. 

 

Enfin, la ministre de la Justice a clos son discours par une adresse plus large. "Vous protégez les enfants (...) et les adolescents (...) par ce texte.

 

Vous leur dites qu'ils sont des citoyens comme les autres. Vous avez renforcé le pacte républicain."

 

 Source et publication: http://www.lexpress.fr/actualite/politique/mariage-pour-tous-taubira-felicite-les-senateurs-d-avoir-protege-les-enfants_1239765.html

 

 

ET PENDANT CE TEMPS LÀ !

 

 

 

Quand la sénatrice joue pendant le débat sur le mariage gay

Christophe Goudaillier avec S.Ld. | Publié le 12.04.2013, 08h21 | Mise à jour : 10h42

La sénatrice PS Laurence Rossignol joue en ligne sur sa tablette pendant les débats sur le mariage pour tous.

La sénatrice PS Laurence Rossignol joue en ligne sur sa tablette pendant les débats sur le mariage pour tous.|DOCUMENT CANAL +

Zoom

 

Tout leParisien.fr sur votre mobile

Jouer...et voter au Sénat.

Une sénatrice s'est fait prendre en flagrant délit de jeu par les caméras du «Petit journal», diffusé jeudi sur Canal  +.

 

Laurence Rossignol, sénatrice socialiste de l'Oise, a été filmée en train de jouer sur sa tablette au jeu en ligne Ruzzle, pendant le débat sur le mariage pour tous

 

Il y a quelques semaines, lors du même débat, c'est le Scrabble qui avait occupé plusieurs députés...

Mercredi, l'équipe du «Petit journal» trouve la sénatrice distraite lors de chaque vote à main levée pendant les discussions sur le texte. Elle ne décolle pas les yeux de sa tablette.

 

Se plaçant  dans l'hémicycle de manière à voir à quoi Laurence Rossignol est occupée, l'équipe du «Petit journal» constate qu'elle se détend avec le jeu Ruzzle.

Ruzzle est un jeu disponible sur tablette tactile et smartphone. Le principe est de constituer, à partir d'une grille aléatoire de lettres, le plus grand nombre de mots en deux minutes. Il est possible d'y jouer en ligne avec des amis.

Le «Petit journal» fait alors un test. Il demande à devenir l'ami en ligne de la sénatrice, alors que les caméras ont permis de trouver son pseudo. Elle accepte.

 

Et c'est une partie acharnée qui commence entre Laurence Rossignol et l'équipe du «Petit journal», dont l'élue sort vainqueur, toujours en plein débat sur le mariage gay.

Yann Barthès, le présentateur du programme humoristique, exhume alors une interview de la sénatrice sur I>télé, dans laquelle elle explique que pour se faire remarquer en tant que parlementaire il y a deux possibilités : «Soit on fait des propositions et un travail sérieux, soit on tape sur son camp.»

 

Et Yann Barthès de conclure : «Il en existe une troisième : jouer au Ruzzle avec le Petit journal.»

Vendredi matin, au lendemain de la diffusion, la sénatrice a réagi sur Twitter, expliquant avoir «bien reçu le message».

Mais sans pour autant s'excuser.



VIDEO (Canal +). Une sénatrice joue en ligne pendant les débats sur le mariage gay


LeParisien.fr

 

 


Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:04

      DOSSIER :

Le Point.fr - Publié le 11/04/2013 à 17:36 - Modifié le 11/04/2013 à 20:50

À Strasbourg, il y a ceux qui travaillent assidûment en toute discrétion, et les autres... Revue de détail des bons et des mauvais élèves.

Débat au Parlement européen, en novembre 2010.Débat au Parlement européen, en novembre 2010. © FREDERICK FLORIN / AFP

 

 

 

 

De NOTRE CORRESPONDANT À BRUXELLES, ALAIN FRANCO

 

"Politicien national, toi qui entres ici avec l'intention de bien faire le travail pour lequel tu as été élu, abandonne tout espoir de gloire dans ton pays !"

 

Ce mot d'ordre devrait être inscrit sur le fronton du Parlement européen. Car le seul organe de l'UE directement élu au suffrage universel a beau être généreux avec ses députés, il n'en est pas moins ingrat en termes de reconnaissance à l'extérieur. "Ce travail rend humble", admet l'UMP Jean-Paul Gauzès.


Peu de gens à Paris connaissent cet eurodéputé, par ailleurs maire de la petite commune normande de Sainte-Agathe-d'Aliermont. À Bruxelles et à Strasbourg, Gauzès est connu pour son travail à l'influente commission parlementaire des Affaires économiques et monétaires, très impliquée dans les réformes de la zone euro. Il siège aux côtés de Sylvie Goulard, élue MoDem, dont le sérieux, la connaissance des dossiers et le sens du débat ne sont plus à démontrer... dans le cercle restreint des eurocrates et des diplomates en poste à Bruxelles.

 

 

"Ils s'impliquent à fond dans leur job", reconnaît un diplomate. "C'est au niveau des commissions que se fait le travail de fond, c'est là où l'on peut influencer les décisions", explique Jean-Paul Gauzès.

 

"Les réunions de la sous-commission Défense, que je préside, durent de quatre à sept heures. C'est un vrai boulot", précise Arnaud Danjean, de retour d'une mission au Mali.

 

"Voeu de chasteté médiatique"

Un tour d'horizon des statistiques du site spécialisé VoteWatch Europe, combiné à un sondage rapide à Bruxelles, permet de constater que les élus français sont dans la bonne moyenne, même s'ils sont moins impliqués que les champions de l'assiduité, qui sont allemands.

"C'est beaucoup mieux qu'avant", constate Alain Lamassoure, qui en est à son quatrième mandat. Le cas de ce président de la commission des Budgets est assez représentatif.

 

Ancien député et deux fois ministre, il a plus ou moins disparu de l'écran radar des médias généralistes. "Ceux qui veulent bien faire leur boulot au niveau européen doivent faire voeu de chasteté médiatique", plaisante-t-il. 

 

Ce vétéran du Parlement distingue trois types d'élus. "Les assidus, les vedettes politiques nationales qui se cherchent un abri après un accident de parcours et continuent à privilégier Paris aux dépens de l'Europe, et ceux qui ne sont ni l'un ni l'autre, les militants que l'on récompense."

 

Et quelle récompense ! Un député européen touche 6 200 euros net mensuel, auxquels s'ajoutent 304 euros par jour de présence, 4 300 euros par mois de frais forfaitaires, divers avantages (carte de réduction de deux tiers du prix sur le Thalys, etc.) et 22 000 euros pour rémunérer leurs assistants et secrétaires.

 

Rachida Dati, "touriste en chef de l'UMP"

Brice Hortefeux est l'exemple parfait du deuxième type : bien présent aux séances plénières, mais en pointe sur aucun dossier. "La touriste en chef de l'UMP, c'est Rachida Dati", lâche un observateur privilégié.

L'ancienne garde des Sceaux n'a jamais caché son manque total d'intérêt pour la chose européenne.

 

 

Certains élus sont à part : Daniel Cohn-Bendit et Joseph Daul président leur groupe politique.

Ce qui leur laisse peu de temps pour rédiger des rapports ou des amendements.

 

 

Mais au firmament du classement des absentéistes se trouve un quatuor français : Jean-Marie et Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Philippe de Villiers. "Lui, c'est simple, on ne le voit tout simplement plus", témoigne Alain Lamassoure. 

 

 

Le tableau de la famille Le Pen sur votewatch.eu est impressionnant : une succession de zéros, sauf pour la participation aux séances plénières.

 

Et pour cause : si l'absentéisme aux plénières dépasse les 50 %, les indemnités sont fortement amputées. Le score de Jean-Luc Mélenchon est du même acabit.

 

Tout juste est-il un peu plus présent aux plénières que Marine Le Pen : 66,84 % contre 61,3 %. Sur 74 élus français, de Villiers est lanterne rouge, juste devant Marine Le Pen. Jean-Luc Mélenchon est à la 69e place.

"Dans le privé, ils auraient été virés depuis longtemps"

Pire encore, ces pourfendeurs de "l'Europe apatride" ou de l'Europe monétariste et antisociale s'illustrent par leur absence lors des votes importants, comme récemment sur le budget de l'UE ou sur la réforme de la politique agricole commune : deux dossiers pourtant cruciaux pour la France.

 

 

Au contraire des députés eurosceptiques britanniques, qui ne perdent aucune occasion d'user de leur vote et de leur droit de parole pour conspuer la construction européenne et tenter de faire avancer leur cause, "les Le Pen et Mélenchon ne défendent même pas leurs idées. Où était Mélenchon lorsque le Parlement a plafonné les bonus des banquiers ? Je ne l'ai pas entendu. Choquant !" juge Alain Lamassoure.

Il n'est pas le seul. José Bové s'en est pris au patron du Front de gauche dans la presse et sur son blog.

 

Il s'indigne de ses appels à donner "un grand coup de balai politique" tout en se nourrissant sur la bête européenne. "Du balai pour qui ? Il se prend pour qui ? Il lance l'opprobre à tous les élus, alors qu'on est nombreux à bosser dur", s'étrangle l'élue EELV Michèle Rivasi. "Je n'ai appris qu'il siégeait au Parlement européen que lors de la campagne présidentielle française", rigole l'eurosceptique néerlandais Derk Jan Eppink.

 

"Lui et les Le Pen utilisent l'argent et les structures du Parlement sans rien faire. S'ils étaient dans le privé, ils auraient été virés depuis longtemps."

 

 

Jean-Luc Mélenchon a tenu a apporté les précisions suivantes


Nous avons bien lu l' article " A l'ombre des absentéistes du Parlement européen ". Jean-Luc Mélenchon s'y retrouve cité avec Rachida Dati, Jean-Marie Le Pen et Philippe de Villiers parmi les absentéistes. Je tiens à vous porter à votre connaissance les éléments suivants qu'un journalisme non partisan devrait faire connaître à ses lecteurs :

 

Absentéisme ? 69ème sur 74 députés européens français certes mais :

 

- Avec 66,8 % de présence Jean-Luc Mélenchon est juste derrière Monsieur Cohn-Bendit qui n'a pas mené une campagne présidentielle

 

- Eva Joly et Marine Le Pen ont-elles aussi mené une campagne présidentielle : elles sont plus absentes que M. Jean-Luc Mélenchon (66,5 % pour Eva Joly et 61,3 % pour Marine Le Pen)

 

- Chacune des absences de Jean-Luc Mélenchon a une justification [pièces à l'appui, NDLR]. Les plus importantes concernent la bataille contre la réforme des retraites et la campagne présidentielle. Jean-Luc Mélenchon revendique le fait d'être allé manifester auprès des syndicats contre les attaques faites aux droits des salariés. C'est aussi ça être un député responsable.

 

- Le " mauvais score " de présence de Jean-Luc Mélenchon est aussi en partie dû au fait qu'il n'était pas présent les lundis (il n'y a pas de votes les lundis) jusqu'à cette année.

Les journées du lundi commencent à 17 heures pour des débats qui n'en sont pas. Elles sont pourtant comptabilisées comme des journées entières.

 

Source et publication:   http://www.lepoint.fr/politique/a-l-ombre-des-absenteistes-du-parlement-europeen-11-04-2013-1653486_20.p

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 11:54

PAS ASSEZ POLITIQUEMENT CORRECT ???

Le patron du Raid remercié

 

Le patron du RAID, Amaury de Hauteclocque, qui avait dirigé l’assaut contre Mohamed Merah à Toulouse, vient d’apprendre, à l’issue d’un convocation chez le directeur général de la police nationale (DGPN), qu’il était muté autoritairement à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN, la « police des polices ») ce vendredi,

Autrement dit le «cimetière des éléphants» de la police.

Jean-Marc Leclerc

SOURCE : LE FIGARO ( CLIQUEZ ICI )

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 11:46

La liste des fermetures de commissariats et gendarmeries provoque la colère des syndicats

 

Les directions de la gendarmerie et de la police ont arrêté jeudi la liste des fermetures de commissariats et de brigades de gendarmerie programmées dans le cadre de redéploiements, ce qui a suscité vendredi la « colère » des syndicats de police.

Les commissariats de police de Dinan (Côtes d’Armor), Guebwiller (Haut-Rhin), Castelnaudary (Aude), Romorantin (Loir-et-Cher) et Persan-Beaumont (Val d’Oise) devraient être fermés et ces communes passer en zone de gendarmerie dans le cadre de redéploiements. [...]

[...] Jeudi, à Dinan, une manifestation des syndicats et d’élus a ressemblé quelque 200 personnes après une première manifestation de 500 personnes en mars.

Le Dauphiné Libéré

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 11:42

Local



Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/
Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/
Mail : pdfbretagne@orange.fr
Tel : 06 65 61 08 62
Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 11:37
Repost 0
JEAN-MARIE LEBRAUD
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 11:19

Les Bretons veulent dégraisser le mille-feuille administratif

http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/les-bretons-veulent-degraisser-le-38726

Certains élus bretons veulent simplifier l’organisation administrative de leur région en favorisant la décentralisation.

 
Ce projet consistant à fusionner les quatre départements de Bretagne avec le Conseil régional avec pour but de réduire le mille-feuille administratif en supprimant un échelon.


Mais d’autres élus comme le socialiste Vincent Le Meaux s’y opposent, redoutant de voir disparaitre leur poste de conseiller général et de devoir ensuite aller pointer à Pôle emploi :

 

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 10:52

Réflexions sur l’émigration et sur l’immigration

диплом выпускник высшее образование мантия молодежь вуз

Dans le courant de l’année 2011 une violente campagne médiatique a frappé la Russie pour rappeler a quel point le pays était sans avenir.

Divers médias francophones, tel que le Figaro, la Tribune de Genève, Le soir, ont commenté les résultats d’un sondage qui expliquait « qu’un cinquième des Russes (22 %) souhaiterait émigrer de Russie », des résultats qui « mettaient à mal les mots d'ordre patriotiques et les projets ambitieux du Kremlin » écrivait même Europe1.

 

 

En effet comment imaginer que le pays ait un quelconque avenir si un jeune cerveau sur cinq souhaite quitter le pays ?

 

De nombreux journalistes et commentateurs, lorsque les manifestations de fin 2011 ont fait descendre la « classe créative » dans la rue, y ont vu la confirmation d’une tendance de fond.

 

 

 

En y regardant de plus près, ce sondage n’est pas si affirmatif qu’il n’y paraît. Si 22 % des sondés affirmaient vouloir émigrer à la-mi 2010, ils étaient à l’époque seulement 1 % à préparer leur départ, 2 % à avoir pris la décision d’émigrer et 6 % à étudier les possibilités d’émigration.

En face tout de même, 69 % des sondés affirmaient ne jamais penser à émigrer.

 

 

Par comparaison, 75 % des jeunes Britanniques souhaitaient émigrer en 2010, 60 % des Allemands mais seulement 20 % des Chinois diplômés, un chiffre qui est similaire à la Russie et bien plus bas que les moyennes européennes.

 

 

Bien sûr il s’agissait des chiffres de 2010, alors que l’Europe était au creux de la crise financière américaine de 2008. Qu’en est-il trois ans plus tard?

 

 

 

Justement deux sondages très intéressants viennent de paraître.

 

 

 

 

Le premier concerne la France et indique que 50 % des 18-24 ans et 51 % des 25-34 ans aimeraient partir vivre ailleurs.

 

 

 

Le second concerne les pays du bloc soviétique et indique que 15 % des sondés souhaiteraient émigrer et vivre dans un autre pays, pour améliorer leur niveau de vie. Parmi eux 14 % de Russes, 32 % des Moldaves et 40 % des Arméniens.

 

 

 

Certes, il ne s’agit pas de dire que la situation est bienmeilleure en valeur absolue dans le monde postsoviétique et quepersonne ne souhaite en partir, mais on peut se demander par contre ce qui se passe en France, pays dans lequel tout le monde rêve d’habiter et d’où plus d’un jeune sur deux souhaite pourtant visiblement partir.

 

 

 

En ce qui concerne la Russie, le désir d’émigrer est à son niveau historique le plus bas aujourd’hui, et ce de façon stable, puisqu’il y a un an un sondage avait déjà montré que le pays avait bien surmonté la crise économique et que seulement 11 % des Russes interrogés souhaitaient vivre a l’étranger de façon permanente, pendant que 88 % des sondés n’y songeaient pas.

 

 

Dans le même temps, le gouvernement russe s’apprête à élargir la liste des personnes pouvant prétendre à la citoyenneté russe via une procédure simplifiée. Le régime s’appliquerait aux « russophones , aux descendants directs des ressortissants de l'Empire russe ».

 

 

 

 

Cette loi fait suite à une initiative du chef de l’Etat Vladimir Poutine qui en juillet 2012 avait soulevé la question du rapatriement des descendants de citoyens de l'URSS et de l'Empire russe en déclarant que « Lescompatriotes expatriés voudraient être utiles pour leur patrie historique» et que « Les ressortissants de l'Empire russe appartiennent àune même nation et à une mêmecivilisation ».

 

 

 

On imagine dès lors de plus en plus mal comment, comme l’affirmaitEurope1 via l’AFP il y amoins de deux ans, l’émigration de Russie devrait « mettre à mal les mots d'ordre patriotiques et les projets ambitieux du Kremlin ».

 

Source et publication:      http://french.ruvr.ru/2013_04_12/Reflexions-sur-l-emigration-et-sur-l-immigration/

12.04.2013, 13:49, heure de Moscou



Photo: RIA Novosti
Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 10:26

 

 

Accueil > Ma Caf > Offre de service > Logement et cadre de vie >

 

 

 

Prêt aux gens du voyage pour l'achat ou la remise en état de caravanes

  

Prêt aux gens du voyage pour l'achat ou la remise en état de caravanes

 

Pour permettre aux gens du voyage l'accès et le maintien dans le logement, la Caf du Finistère peut accorder un prêt sans intérêt pour l'acquisition ou la remise en état de votre caravane.

Qui est concerné ?

 
Vous devez être allocataire à titre familial au moment de la demande et susceptible de le demeurer pendant la durée de remboursement du prêt.

Le prêt peut être accordé en cas de première ou de nouvelle naissance survenue dans les 3 ans précédant la demande ou en cas de nécessité de dé-cohabitation familiale.

Vous ne devez pas être en situation de surendettement.

Pour bénéficier du prêt, vos ressources doivent être inférieures à 650 €.

Pour quel achat ou remise en état ? 

 
Le prêt caravane peut être attribué pour l'achat ou la remise en état de la caravane. Il peut s'agir de l'achat d'une caravane neuve ou d'occasion.

 

Le vendeur ne peut être qu'un professionnel auquel le prêt sera versé directement sur production de justificatifs.

 

La caravane doit être à usage familial et occupée par le bénéficiaire du prêt et sa famille en tant qu'habitation.

Quel est le montant du prêt ? 
Le montant maximum du prêt est limité à 5000€, sans intérêt remboursable par récupération sur les prestations familiales par mensualité de 150 €.

Quelles démarches devez-vous réaliser ? 

 
La demande doit être faite par un travailleur social sur l'imprimé spécifique et est étudiée par une commission sociale.

Repost 0