Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:11

BOURGOGNE : Rémy Boursot, de Marine Le Pen à Carl Lang

Share on facebookShare on twitterShare on stumbleuponShare on google_plusone_shareMore Sharing Services

L’ancien secrétaire départemental du FN de Côte-d’Or a quitté officiellement le groupe Front National au Conseil régional ce lundi.

L’ambiance était glaciale au sein du groupe Front National, ce lundi matin en marge de la session plénière (lire notre article consacré à la session). Rémy Boursot, élu de Côte-d’Or au sein du FN et ancien secrétaire départemental du FN21 a attendu ce lundi pour annoncer qu’il quittait officiellement le groupe.

Ce qui a relativement agacé le président du groupe FN, Edouard Ferrand.
« Au sein du groupe, l’ambiance n’y était pas du tout » explique celui qui, il y à quelques mois, a appris par courrier qu’il était débarqué de son poste de secrétaire départemental, aujourd’hui occupé par Edouard Cavin, candidat frontiste aux municipales à Dijo
n.

Contre le «nouveau» FN

« Je ne me sens pas en phase avec la politique du « nouveau » FN et de Marine Le Pen », explique celui qui s’est engagé au Front National en 2004, pour des figures telles que Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch et Carl Lang.

Or, depuis, le parti a été repris en main par la fille du fondateur, Marine Le Pen qui alors que Jean-Marie est plus ou moins renvoyé en coulisses, que Bruno Gollnisch a été supplanté par Marine à la direction et que Carl Lang a quitté le FN pour fonder le Parti de France (PDF).


Rémy Boursot est d’ailleurs aujourd’hui adhérent du PDF et délégué régional.

Ses fidèes ont aussi rejoint le PDF comme Florient Lauquin, nommé lui délégué départemental pour la Côte-d’Or.


Reste que Rémy Boursot ne mâche pas ses mots quand il s’agit d’évoquer son passé au FN : « lors des législatives, j’ai remarqué que chaque vote FN rapportait 1,68 euros au parti.

J’avais fais 14,68% aux législatives dans la 5e circonscription ». « J’ai l’impression d’avoir servi de bouc émissaire à Marine Le Pen pour ramener des sous au FN », tonne-t-il.

«Marine Le Pen peut toujours porter plainte contre moi»

Rémy Boursot n’est pas tendre du tout envers la présidente du FN : « Elle peut toujours porter plainte mais aujourd’hui, elle est devenue l’assurance vie du PS !


Il dénonce aussi un parti qui n’accepte « que des nouveaux arrivants. C’est le cas avec Edouard Cavin à Dijon à qui on promet monts et merveilles et qui tombent encore dans le panneau ».


Aujourd’hui Remy Boursot, qui a eu Carl Lang au téléphone ce midi explique qu’il rejoint le PDF pour renouer avec ses valeurs : « la famille, notre mode de vie, rétablir les frontières, combattre le mariage pour tous, etc. ».

Des valeurs proches de celles du FN mais Rémy Boursot pointe une différence essentielle : « On ne peut pas retirer la France de la zone euro, ce n’est pas possible. Nous sommes piégés et il va falloir faire avec ».


Pour défendre ses idées, Rémy Boursot a également annoncé qu’il mènerait la liste du Parti de France aux prochaines élections régionales de 2015.


Il a également envisagé d’être candidat aux municipales cette année : « Les habitants m’avaient beaucoup réclamé à Brazey-en-Plaine, mais devant la malhonnêteté du FN, j’ai rencontré beaucoup de difficultés… ».

Avant de noter, avec une pointe d’humour : « le candidat (seul en lice et adjoint du maire sortant, ndlr), Gilles Delepau peut me remercier… ».

Bruno LÉDION

source : http://infos-dijon.com/?p=367845 Lundi 17 mars 2014 à 18:29:29 ,

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 19:09

Des membres du Cercle National des Combattants et des AFFAA médaillés !

Mémoire. Cérémonie des Anciens des Forces françaises en Allemagne

Vitré - 16 Mars

Jean Frénot, Yves Orinel, Jean-Marie Lebraud, Pierre Méhaignerie, Jean-Claude Gicquel, Édouard Maret, et Jean-Pierre Tromeur | Adeline Bertin

La 206e section d’Ille-et-Vilaine des Anciens des forces françaises en Allemagne et Autriche s’est réunie en assemblée générale ce dimanche 16 février, à Vitré.

La 206e section d’Ille-et-Vilaine des Anciens des forces françaises en Allemagne et Autriche (Affaa) s’est réunie en assemblée générale ce dimanche matin.

Une gerbe a été déposée au pied du monument aux morts.

Puis des médailles ont été remises à Yves Orinel (60 ans fraternité France-Allemagne), Jean-Claude Gicquel, Jean-Marie Lebraud, et Édouard Maret (50 ans du Traité de l’Élysée).

« L’association rassemble d’anciens combattants des Troupes d’occupation en Allemagne (de 1945 à 1955) et des Forces françaises en Allemagne (après 1 955) », explique Jean Frénot, président de la 206e section.

Celle-ci a été créée en 1997 par Jean-Pierre Tromeur, consul honoraire d’Afrique du Sud. Elle compte 71 membres.

Mémoire. Cérémonie des Anciens des Forces françaises en Allemagne

Vitré - 16 Mars

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 18:58

Guerre de clans de la diversité en Seine St Denis : tirs à la Courneuve, blessés à Saint-Denis

Posted On 16 mar 2014

By : Dreuz Info

La nuit de samedi à dimanche a été agitée à la Courneuve et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Vers 20h30, des coups de feu ont été entendus au carrefour des Six-Routes à la Courneuve, près de la ligne de tramway.

Plus tard dans la nuit, la police a découvert non loin de là deux hommes blessés, chemin de Marville à Saint-Denis.

L’un d’entre eux, souffrant d’un traumatisme facial, a été conduit à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

L’autre, également blessé, a été admis à l’hôpital Avicenne à Bobigny (probablement un hôpital islamique, Avicenne était un philosophe musulman).

Sur place, les policiers ont également trouvé deux douilles de 9 mm. Plusieurs voitures stationnées à cet endroit portaient trace d’impacts de balles.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire du 93.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/seine-saint-denis-tirs-a-la-courneuve-et-des-blesses-a-saint-denis-16-03-2014-3677809.php

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/03/guerre-de-clans-de-la-diversite-en-seine-st-denis-tirs-a-la-courneuve-blesses-a-saint-denis/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.lWPBBv0e.dpuf

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 18:52

La presse juive s'alarme à nouveau... et ne sait plus quoi dire!

Dans un message du 6 mars intitulé "Vidéo sur de nombreux faux témoins" nous

recommandions un documentaire en anglais qui venait de réapparaître sur la

Toile et en indiquions l'adresse:

http://therebel.org/tv/featured-videos/player/history-historic-revisionism/t

he-jewish-gas-chamber-hoax788738232

Réalisé par un jeune révisionniste américain de 29 ans du nom de Eric Hunt,

ce documentaire, évidemment en anglais et intitulé "The Last Days of The Big

Lie" (Les derniers jours du Grand Mensonge), avait fait l'objet d'un article

du révisionniste suisse Frank Brunner en décembre 2011, puis il avait

disparu de la Toile. Il circule à nouveau, au grand désespoir de la

communauté juive.

Dans un article du 14 mars intitulé "New Gas Chambers ŒHoax¹ Film on

YouTube" (Sur YouTube nouveau film "canular" sur les chambres à gaz) et

censé réfuter le film, l'auteur, Lori Lowenthal Marcus, fait, comme on va le

voir, une critique d'une solidité à toute épreuve (!), que nous résumons

comme suit, paragraphe par paragraphe:

- L'ADL (Antidefamation League) dit de ce film qu'on dirait de vieux

mensonges reconditionnés sous une forme nouvelle;

- Les révisionnistes s'imaginent qu'à force de dire des mensonges ces

mensonges deviendront des vérités;

- Ce film est disponible sur YouTube (autrement dit, voyez comme je suis

honnête de vous le dire! - sauf que si l'on clique sur le lien on tombe sur

le fameux panneau indiquant que l'opération "est impossible" pour des

raisons de "spam, escroquerie et détournement de clics"); c'est un faux

documentaire qui prétend fournir des preuves susceptibles de tordre le cou

au mythe des 6 millions de juifs morts dans des chambres à gaz;

- Le film prétend démontrer que Treblinka était un camp de transit et que

les juifs y prenaient de vraies douches pour être maintenus en vie et les

témoins oculaires des chambres à gaz étaient de faux témoins;

- Les morts des camps de concentration étaient des gens morts des suites des

bombardements alliés et le Zyklon B servait à sauver des vies juives;

- Enfin l'article se termine sur ces mots exacts:

<< Le "Jewish Gas Chamber Hoax" prétend que l'Holocauste est "le plus grand

canular de l'histoire humaine" et qu'il est seulement le moyen pour les

juifs de "justifier" toutes les vilaines choses que font les juifs, comme de

"détruire les gens et les nations", et "les bonnes idées". >>

Voilà donc, très exactement, tout ce qu'ont trouvé à dire nos

adversaires pour contester le documentaire d'Eric Hunt: pas l'ombre d'un

argument de réfutation!

http://www.jewishpress.com/news/new-holocaust-denial-film-on-youtube/2014/03

/14/

La presse juive s'alarme à nouveau... et ne sait plus quoi dire!
Dans un message du 6 mars intitulé "Vidéo sur de nombreux faux témoins" nous
recommandions un documentaire en anglais qui venait de réapparaître sur la
Toile et en indiquions l'adresse:
http://therebel.org/tv/featured-videos/player/history-historic-revisionism/t
he-jewish-gas-chamber-hoax7887382
32

Réalisé par un jeune révisionniste américain de 29 ans du nom de Eric Hunt,
ce documentaire, évidemment en anglais et intitulé "The Last Days of The Big
Lie" (Les derniers jours du Grand Mensonge), avait fait l'objet d'un article
du révisionniste suisse Frank Brunner en décembre 2011, puis il avait
disparu de la Toile. Il circule à nouveau, au grand désespoir de la
communauté juive.
Dans un article du 14 mars intitulé "New Gas Chambers ŒHoax¹ Film on
YouTube" (Sur YouTube nouveau film "canular" sur les chambres à gaz) et
censé réfuter le film, l'auteur, Lori Lowenthal Marcus, fait, comme on va le
voir, une critique d'une solidité à toute épreuve (!), que nous résumons
comme suit, paragraphe par paragraphe:
- L'ADL (Antidefamation League) dit de ce film qu'on dirait de vieux
mensonges reconditionnés sous une forme nouvelle;
- Les révisionnistes s'imaginent qu'à force de dire des mensonges ces
mensonges deviendront des vérités;
- Ce film est disponible sur YouTube (autrement dit, voyez comme je suis
honnête de vous le dire! - sauf que si l'on clique sur le lien on tombe sur
le fameux panneau indiquant que l'opération "est impossible" pour des
raisons de "spam, escroquerie et détournement de clics"); c'est un faux
documentaire qui prétend fournir des preuves susceptibles de tordre le cou
au mythe des 6 millions de juifs morts dans des chambres à gaz;
- Le film prétend démontrer que Treblinka était un camp de transit et que
les juifs y prenaient de vraies douches pour être maintenus en vie et les
témoins oculaires des chambres à gaz étaient de faux témoins;
- Les morts des camps de concentration étaient des gens morts des suites des
bombardements alliés et le Zyklon B servait à sauver des vies juives;
- Enfin l'article se termine sur ces mots exacts:
<< Le "Jewish Gas Chamber Hoax" prétend que l'Holocauste est "le plus grand
canular de l'histoire humaine" et qu'il est seulement le moyen pour les
juifs de "justifier" toutes les vilaines choses que font les juifs, comme de
"détruire les gens et les nations", et "les bonnes idées". >>
Voilà donc, très exactement, tout ce qu'ont trouvé à dire nos
adversaires pour contester le documentaire d'Eric Hunt: pas l'ombre d'un
argument de réfutation!

http://www.jewishpress.com/news/new-holocaust-denial-film-on-youtube/2014/03
/1
4/

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 18:38

À la une du Point.fr

Anne Hidalgo, candidate du PS à la mairie de Paris, a promis lundi "d'éradiquer le diesel à Paris" et souligné "l'objectif commun" partagé au sujet de la pollution avec Europe-Écologie Les Verts (EELV), après avoir lancé une polémique dimanche avec les Écologistes.

La première adjointe de Bertrand Delanoë, interrogée sur France Inter, entend "éradiquer le diesel à Paris, notamment les cars de tourisme, les autobus" et "faire le pari de la voiture électrique" si elle était élue.

La France ,"avec d'ailleurs une certaine Nathalie Kosciusko-Morizet à la manoeuvre, ministre de l'Écologie et des Transports, a tout misé, elle a accompagné ce mouvement du tout diesel" sous les gouvernements précédents, a de nouveau accusé Mme Hidalgo.

Mais depuis l'alternance en 2012, "cela n'a pas changé sur la fiscalité et je demande effectivement que cela change", a-t-elle précisé.

Au sujet des écologistes, la candidate PS a déclaré que "depuis 2001, nous conduisons ensemble à Paris une politique de lutte contre la pollution. (...) Même si on a des débats, on partage un objectif commun qui est la lutte contre la pollution."

Dimanche, Mme Hidalgo a lancé une polémique avec EELV en accusant le vice-président de la région Ile-de-France en charge des Transports, Pierre Serne, également vice-président du syndicat des transports (Stif), d'avoir accepté en décembre une commande de bus diesel en échange d'avancées sur la question de la gratuité des transports.

"J'ai assumé au mois de décembre que les trois représentants de Paris, dont un communiste, ne votent pas pour la reconduite de cette commande au diesel", a expliqué Mme Hidalgo lundi.

M. Serne s'est défendu dimanche en expliquant que la commande datait de février, qu'EELV était le seul à l'époque qui "n'avait pas voté pour" et qu'un vote de confirmation négatif en décembre aurait coûté les deux tiers des bus déjà en construction.

Lundi, Cécile Duflot, ministre (EELV) du Logement a qualifié la sortie d'Anne Hidalgo de "scandale" tandis que Jean-Paul Huchon, vice-président (PS) de la région Ile-de-France, s'est dit "totalement solidaire" de Pierre Serne.

http://www.lepoint.fr/politique/hidalgo-veut-eradiquer-le-diesel-objectif-commun-avec-eelv-mun75000-17-03-2014-1801881_20.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20140317Source et publication:

Hidalgo veut "éradiquer le diesel", "objectif commun" avec EELV #mun75000

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 18:24

Il vole un autoradio et se fait torturer par ses victimes

Posted On 17 mar 2014

By : Gaïa

Un adolescent de 16 ans a été séquestré et brutalisé pendant quatre heures par les propriétaires de la voiture qu’il venait de fracturer.

Un couple de Toulousains a été interpellé jeudi matin pour avoir séquestré et tabassé un jeune homme de 16 ans qu’ils avaient surpris en train de voler l’autoradio de leur voiture. L’adolescent a été pris en charge à l’hôpital dans un état sérieux, avec des lacérations et des brûlures sur tout le corps et une multitude de plaies sanguinolentes à la tête, a révélé une source proche de l’enquête.


Tout commence mercredi après-midi, lorsque le jeune garçon décide, avec un complice, de briser la vitre d’une BMW stationnée dans le quartier de Rangueil.

Les deux jeunes garçons repartent avec un maigre butin : la façade inutilisable de l’autoradio.

Ce qu’ils ignorent, c’est que le propriétaire du véhicule, qui s’est fait voler sa moto dans sa cave au début du mois, a observé la scène depuis la fenêtre de son appartement.
Coups de poing et lacérations au cutter


Reconnaissant celui qu’il avait surpris quelques jours auparavant près de sa cave, l’homme, âgé de 42 ans, part à la recherche des deux jeunes voleurs avec sa compagne. Ils les retrouvent près de la station de métro du quartier.

Alors que l’un des deux jeunes parvient à s’échapper, c’est le début du calvaire pour l’autre. Forcé par le couple à monter dans la voiture, il est frappé à coups de poing, de cric et de manivelle et lacéré au cutter.

Un cauchemar qui se poursuit encore de longues heures dans l’appartement du couple. Ce dernier décide finalement de relâcher le jeune homme, prenant soin de garder son téléphone portable pour appeler et menacer son complice.


L’homme, jusqu’ici inconnu des services de police et sa compagne ont contesté toute violence. Ils devaient être déférés devant la justice vendredi et jugé en comparution immédiate lundi.

http://www.metronews.fr/toulouse/il-vole-un-autoradio-et-se-fait-torturer-par-ses-victimes/mncn!dFgMIRkB1rzNg/

© Gaïa pour www.Dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/03/il-vole-un-autoradio-et-se-fait-torturer-par-ses-victimes/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.v98dqNp7.dpuf

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 08:11

TRIBUNE LIBRE

Rennes. Une campagne de communication ratée pour le RBM ?

Publié par : redacbzhinfo 17 mars 2014 dans Municipales 2014, Politique Laisser un commentaire

15/03/2014 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) –En politique comme dans les affaires, il y a les professionnels et les amateurs.

A coup sûr, Gérard de Mellon qui dirige la liste « Rennes Bleu Marine » appartient à la seconde catégorie.


Son local de campagne, situé Boulevard de la Liberté, affiche tout de suite la couleur ; on peut lire en grand : « Gérard de Mellon, tête de liste Rennes Bleu Marine« , et surtout dessous : « administrateur de sociétés« .

Avec un « s » à sociétés.


Certes, ça « en jette » sur une carte de visite destinée à séduire des investisseurs, mais pour des électeur appartenant principalement aux classes populaires, ce n’est pas très habile – puisque l’essentiel de la clientèle frontiste se trouve chez les ouvriers et les employés.


D’autres éléments montrent l’amateurisme profond du personnage, comme le décore central de l’affiche figurant sur les panneaux électoraux, on a placé la tête de M. de Mellon – en grand, malheureusement ce n’est pas un acteur de cinéma.

Quant à son accroche, elle fait dans la « com » ; il y est question du « bon sens ».


Pour le Crédit Agricole, ou pour une liste UMP ou PS, une agence conseillerait volontiers ce genre de formule passe-partout. Mais pour un candidat minoritaire s’adressant à une clientèle répondant à certaines motivations, ce n’est vraiment pas terrible.


D’une manière générale, axer la campagne sur un nom, « Gérard de Mellon », candidat dont la notoriété et la popularité demeurent inexistantes – une grande photo qui n’emballe pas les femmes – et une accroche insipide, revient à passer à côté de la cible.


A la grande époque du PCF, les électeurs ne votaient pas pour Dupond ou Dupont, ils votaient pour le candidat du « Parti », quel qu’il soit. Pour le FN, la mécanique est la même. Ses clients ne votent pas pour le candidat du « Front » – qu’importe l’identité et la tête du personnage.
Par conséquent, dans une ville (Rennes) où la liste se réclamant du « RBM » ne peut prétendre qu’à un petit score, il y a intérêt à demeurer sur les fondamentaux, c’est à dire l’utilisation d’une marque forte (Front National) et de thèmes correspondants aux attentes de son électorat (emploi, pouvoir d’achat, logement, sécurité, immigration …) existant ou potentiel.
Or, « Gérard de Mellon » n’est pas une marque forte et le « bon sens » une accroche susceptible de mobiliser « les masses populaire
s ».


M. de Mellon fera mieux la prochaine fois ; il suffit d’apprendre le métier. Pas celui « d’administrateurs de sociétés », mais celui de candidat.


Difficile néanmoins, à son crédit, de mener campagne dans le climat de violence entretenu en toute impunité par l’extrême-gauche rennaise


[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 03:52

SYRIE : 3 ANS DE GUERRE ET DE MENSONGE

Et dire que Hollande voulait faire la guerre !

Jean Bonnevey

le 16/03/2014

Le régime Assad résiste et même gagne du terrain. Cela veut bien dire que le mécontentement populaire du début s’est transformé en une insurrection financée par l’étranger.

Cela veut dire aussi que ce régime totalitaire et laïc fondé sur une ethnie religieuse bénéficie d’un large soutien dans une partie de la population.

Nous sommes de toute évidence face à une guerre d’Espagne musulmane opposant les chiites aidés par l’Iran aux islamistes sunnites financés par le Qatar et bénéficiant des combattants de la nébuleuse Al Qaida.

3 ans après où en est-on ?

Agences de l’ONU et ONG ont lancé un cri d’alarme face au conflit dévastateur en Syrie, entré samedi dans sa quatrième année, avec 146 000 morts et le plus grand nombre de déplacés au monde, dans une crise sans issue en vue.

La situation sur le terrain reste bel et bien catastrophique, bombardements incessants, civils pris en otages au milieu des combattants, viol comme arme de guerre. Les rapports successifs des ONG de défense des droits de l'homme n'y changent rien.

La violence perdure dans le pays où 146.000 personnes sont officiellement décédées depuis le début du conflit et des centaines de milliers blessées.

Depuis l'attaque chimique de la Ghouta, le 21 août 2013, qui a causé 1500 morts, la perspective d'une intervention militaire occidentale est définitivement enterrée, Barack Obama ayant renoncé à une telle option – malgré le franchissement, par le régime de Bachar Al-Assad, de la « ligne rouge » fixée par le président américain – au profit d'un accord sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien, parrainé par Moscou et Washington.

Dégagé de toute pression diplomatique, grâce à la protection acharnée de la Russie, le régime syrien n'a désormais plus que deux choses en tête : la reconquête militaire et la réélection de Bachar Al-Assad, probablement en juin, pour un nouveau mandat de sept ans.

Que ce serait il passé si la France était intervenue militairement ? On aurait permis l’instauration d’une dictature islamique ou on se serait enlisé.

Quand on voit la situation dangereuse pour le moins au Mali et catastrophique en Centrafrique, on ne peut qu’être consterné par l’aventurisme militaire démocratique de François Hollande.

Il ne reste plus qu’a proposer aux Usa de déclarer la guerre à la Russie pour une Crimée ukrainienne.

Patience, ça viendra peut être.

Source et publication: http://metamag.fr/metamag-1899-Syrie---3-ans-de-guerre-et-de-mensonge-Et-dire-que-Hollande-voulait-faire-la-guerre--.html

SYRIE : 3 ANS DE GUERRE ET DE MENSONGE

Et dire que Hollande voulait faire la guerre !

Le régime Assad résiste et même gagne du terrain. Cela veut bien dire que le mécontentement populaire du début s’est transformé en une insurrection financée par l’étranger. Cela veut dire aussi que ce régime totalitaire et laïc fondé sur une ethnie religieuse bénéficie d’un large soutien dans une partie de la population. Nous sommes de toute évidence face à une guerre d’Espagne musulmane opposant les chiites aidés par l’Iran aux islamistes sunnites financés par le Qatar et bénéficiant des combattants de la nébuleuse Al Qaida.

3 ans après où en est-on ?

Agences de l’ONU et ONG ont lancé un cri d’alarme face au conflit dévastateur en Syrie, entré samedi dans sa quatrième année, avec 146 000 morts et le plus grand nombre de déplacés au monde, dans une crise sans issue en vue.

La situation sur le terrain reste bel et bien catastrophique, bombardements incessants, civils pris en otages au milieu des combattants, viol comme arme de guerre. Les rapports successifs des ONG de défense des droits de l'homme n'y changent rien. La violence perdure dans le pays où 146.000 personnes sont officiellement décédées depuis le début du conflit et des centaines de milliers blessées.

Depuis l'attaque chimique de la Ghouta, le 21 août 2013, qui a causé 1500 morts, la perspective d'une intervention militaire occidentale est définitivement enterrée, Barack Obama ayant renoncé à une telle option – malgré le franchissement, par le régime de Bachar Al-Assad, de la « ligne rouge » fixée par le président américain – au profit d'un accord sur le démantèlement de l'arsenal chimique syrien, parrainé par Moscou et Washington.

Dégagé de toute pression diplomatique, grâce à la protection acharnée de la Russie, le régime syrien n'a désormais plus que deux choses en tête : la reconquête militaire et la réélection de Bachar Al-Assad, probablement en juin, pour un nouveau mandat de sept ans.

Que ce serait il passé si la France était intervenue militairement ? On aurait permis l’instauration d’une dictature islamique ou on se serait enlisé. Quand on voit la situation dangereuse pour le moins au Mali et catastrophique en Centrafrique, on ne peut qu’être consterné par l’aventurisme militaire démocratique de François Hollande.

Il ne reste plus qu’a proposer aux Usa de déclarer la guerre à la Russie pour une Crimée ukrainienne. Patience, ça viendra peut être.

Illustration en-tête : Bachar Al-Assad, soutenu par une partie de la population syrienne

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 03:48

Lundi 17 mars 2014

Racket socialiste - Najat Vallaud-Belkacem prête à pénaliser fiscalement les mères aux foyer

Le ministre des Droits des femmes et de la Communication d'État du régime, Najat Vallaud-Belkacem, nature généreuse mais d'un ton sans réplique, veut organiser le bonheur des femmes selon un modèle rénové, qu'elles le veuillent ou non.

Modèle socialiste façon 2014, on procèdera à une puissante incitation fiscale au travail à l'extérieur du foyer familial.

Dans les familles ringardes, où les mères resteront bêtement chez elles à s'occuper de leurs enfants, le montant de l'impôt d'État sur le revenu augmentera à revenu constant par rapport aux familles évoluées, où les femmes auront compris les vertus d'un second emploi parallèle à celui de leur compagnon.

Pour le gouvernement en effet, le risque, c'est la famille, pas le travail...


Le régime aura procédé entre temps à « la révision de l'un des fondements de la fiscalisation des ménages, la conjugalisation de l'impôt », annonce notre ministre délégué à l'avenir du « genre » humain, Mme Vallaud-Belkacem.

Cela au coude à coude avec Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre déjà au volant du rouleau compresseur de la « remise à plat » du système fiscal.

Résultat de cette normalisation, les pères de famille paieront désormais leurs impôts « plein pot » comme s'ils étaient restés célibataires, sans plus bénéficier désormais de la « demi-part fiscale » attribuée jusqu'à maintenant au titre de leur ép
ouse.

Ainsi, le régime va pénaliser fiscalement les familles nombreuses dont les mères élèvent les enfants à la maison sans les confier au système éducatif collectif d'État.

En revanche, les couples sans enfants bénéficiant de deux salaires selon la nouvelle norme internationale DINK (Dual Income-No Kids) verront leur impôt baisser, avec la possibilité de fractionner le chiffre à déclarer...

Mme Vallaud-Belkacem a annoncé (Les Echos, 13 décembre), qu'à l'encontre de la fâcheuse « familialisation » d'hier, désormais « l'individualisation de l'impôt favorise l'emploi des fem
mes ».

Cette « gouvernante » de la société de demain déclare froidement que ce nouvel « accès à l'emploi » des femmes est « une question de justice mais aussi un enjeu économique majeur » : elle prédit un gain de 0,5 point de croissance par an pendant 10 ans.

Mais elle demande donc un effort collectif équivalent de deux plans quinquennaux.

L'État « doit peser en tant que donneur d'ordre »...

Source http://www.citoyens-et-francais.fr/article-racket-socialiste-najat-vallaud-belkacem-prete-a-penaliser-fiscalement-les-meres-aux-foyer-122958016.html

Repost 0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 10:01

Le 15 mars 2014

Benoît Hamon soutient sa sorcière de tutelle, Christiane Taubira, qui se serait un peu trompée de dates. Lapsus ou simple rattrapage ?

Grâce à la bande dessinée, puis au film Quai d’Orsay, le terme« éléments de langage » a fini par passer dans le… langage courant.

Et, comme nos politiciens et politiciennes ont délocalisé leurs prérogatives régaliennes chez les instances européennes, il ne leur reste plus, en lot de consolation, que le ministère de la Parole.

Mais cet art est fait d’esquives et de subtilités.

D’où les lapsus linguae à répétition de l’actuel gouvernement.

Là, les définitions du Petit Robert (édition 2007) et de Wikipédia se recoupent, à cette différence près que celle de l’encyclopédie en ligne, pour une fois, est plus pertinente que celle de son homologue de papier :

« Un lapsus est une erreur commise en parlant, en écrivant, par la mémoire ou par les gestes et qui consiste, pour une personne, à exprimer autre chose que ce qu’elle avait prévu d’exprimer, notamment en substituant à un terme attendu un autre mot. »

Art délicat dont on peut dire, en la matière, que l’actuel gouvernement n’excelle pas et qui lui permet, à son corps défendant, de livrer le fond de sa pensée, de dire ce qu’il ne voulait pas forcément avouer ; lapsus, donc.

Ainsi, Michel Sapin, pour l’instant grand argentier de nos deniers, sur
Europe 1 : « Nicolas Sarkozy est un pervers. […] Il adorait avoir sur son bureau toutes les écoutes téléphoniques du monde, il faudrait que tous les autres ministres de l’Intérieur soient aussi pervers que lui, mais non ! » Et d’assurer que le « gouvernement s’occupe » des enquêtes, avant de se reprendre, prétendant que ce seront « les juges » qui s’en chargeront.« Gouvernement » ou « juges », ce n’est pas exactement la même chos
e.

Parfois oui, d’autres fois non. Lapsus et ambiguïté, comme frère et sœur ?

De son côté, Benoît Hamon soutient sa sorcière de tutelle, Christiane Taubira, qui se serait un peu trompée de dates quant aux révélations en question.

Lapsus ou simple rattrapage ? Les deux, sans doute.

Et en rajoute une couche :« Quand Sarkozy est en cause, ça déclenche un vacarme… » Ben oui, mon colonel. Un ancien président de la République n’est pas un justiciable comme les autres.

Ce que souligne Marine Le Pen insistant assez cruellement, mais très logiquement, sur l’incurie du pouvoir en place et, au passage, sur l’ineptie de ces fameux « éléments de langage ».

Quand plus personne ne parle français, sommes-nous encore en France ? Plus grave et autre lapsus, Benoît Hamon qui ose affirmer : « Quand on n’a rien à se reprocher, ce n’est pas grave d’être sur écoute. » Bingo.

Et en termes d’éléments de langage, on pouvait trouver mieux. Écoutés par le KGB, les communistes ne risquaient rien. Soumis à d’autres grandes oreilles, les nazis n’avaient que faire de l’espionnage de la Gestapo.

Après, où commence et finit le qualificatif de « bon » ou de« mauvais » citoyen ? On laissera l’affaire à l’appréciation de Benoît Hamon, manifestement fin connaisseur en la matière.

Là où tout devient croquignolesque, c’est lorsqu’on en revient aux fondamentaux de l’affaire.

Pardonnez l’auteur de ces lignes d’en revenir une nouvelle fois à la métaphore cinématographique, mais lorsque l’on apprend que Nicolas Sarkozy, pensant échapper aux grandes oreilles des petites officines, se faisait passer pour un certain « Paul Bismuth », nous ne sommes plus loin de Darry Cowl… Bravo.

Toutes les balles dans le panier et pas une seule à côté. Mais quand son auguste devancier, Charles Pasqua, homme qui contribua un rien à le façonner – les Sarkoboys, au même titre que les Transformers et les Balkanystes, ce n’était pas rien à l’époque –, signa un très rigolo papier dans la revue Jalons – fondée par l’excellent Basile de Koch, époux de Frigide Barjot –, il le signa du pseudonyme de… « Maximilien Conneau ».

Un peu comme Zorro, ou Zozo.

Globalement, tout est dit. Car si c’est ça, la « vraie droite », qu’elle disparaisse à jamais. Le plus tôt sera évidemment le mieux.

Source et publication: http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/elements-de-langage-lapsus-le-gouvernement-aphone,53419?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=64bf7d19fd-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-64bf7d19fd-30403221&mc_cid=64bf7d19fd&mc_eid=35158644a0

Repost 0