Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 09:07

Côtes d’Armor : une église vandalisée

Le 20 03 2014

Dimanche 16 mars, dans l’après-midi, l’église de Pléhédel a été vandalisée, me signale ce matin une lectrice que je remercie.

Des cierges ont été renversés et écrasés sur le tapis, devant l’autel du tabernacle, qui a brûlé, la nappe de l’autel du tabernacle a été incendiée, les marches menant à l’autel ont été également brûlées.

Des jeunes auraient été aperçus au moment des faits.

Les gendarmes et la compagnie d’assurance de l’église se sont rendus sur les lieux. Ma correspondante m’a promis des photos que je mettrai en ligne sitôt leur réception.

La presse locale n’a pas encore traité de ce nouvel acte de vandalisme qui frappe la Bretagne.

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/cotes-darmor-une-eglise-vandalisee#sthash.edSBlGqB.dpuf

Côtes d’Armor : une église vandalisée

Le 20 03 2014 Avec 1 Commentaires

Dimanche 16 mars, dans l’après-midi, l’église de Pléhédel a été vandalisée, me signale ce matin une lectrice que je remercie. Des cierges ont été renversés et écrasés sur le tapis, devant l’autel du tabernacle, qui a brûlé, la nappe de l’autel du tabernacle a été incendiée, les marches menant à l’autel ont été également brûlées. Des jeunes auraient été aperçus au moment des faits. Les gendarmes et la compagnie d’assurance de l’église se sont rendus sur les lieux. Ma correspondante m’a promis des photos que je mettrai en ligne sitôt leur réception. La presse locale n’a pas encore traité de ce nouvel acte de vandalisme qui frappe la Bretagne.

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 08:36

Mort d’un 2e candidat de la liste FN à

Enghien

Un colistier de Jean-Michel Dubois, tête de liste FN à Enghien-les-Bains (Val d’Oise), est mort mercredi 19 mars à l’âge de 85 ans. C’est le deuxième décès enregistré sur cette liste Front national.



Agé de 84 ans, ce colistier était en 27e position sur la liste du secrétaire national du FN à l'outre-mer. Le secrétaire départemental du FN Val d’Oise n’était pas au courant de ce nouveau décès. Lundi, on apprenait que la colistière inscrite en 32e position était morte à l’âge de 96 ans fin février, quelques jours après le dépôt de la liste en préfecture, le 18 février. N'apprenant son décès que trop tardivement, le candidat avait alors expliqué n'avoir pas pu changer la composition de sa liste. Jean-Michel Dubois n’était pas joignable jeudi en fin d’après-midi.

"Il s'agissait d'un ancien adhérent plus à jour cotisation", précise Alexandre Simonnot, patron du FN95. Pas question cependant pour le FN de polémiquer sur l'âge du colistier. "A 86 ans, ce n'était pas un vieillard", ajoute le frontiste, qui évoque un concours malheureux de malchance pour Jean-Michel Dubois. "Cela aurait pu m'arriver aussi, c'est la fatalité", philosophe celui qui est aussi candidat à Taverny.

Alexandre Simmonot insiste cependant sur le fait que les deux colistiers d'Enghien n'étaient pas en position éligible sur la liste FN à Enghien.

Merci R G

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 08:26

Jeudi 20 mars 2014

PMA-GPA : ce site français qui flirte avec l’illégalité

Le Figaro publie une enquête sur le site internet français Co-parents.fr qui met en relation « futurs parents homosexuels ou hétérosexuels avec des donneurs de sperme ou des mères porteuses« .

Une offre qui inquiète le Défenseur des droits qui vient d’interpeller, par lettre, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, afin de l’alerter sur « les pratiques de ce service commercial interactif de mise en relation de personnes proposant leurs gamètes ou leur faculté de gestation« .

Le site Co-parents.fr, avec 100 000 inscrits, ne serait pas le seul site internet flirtant avec l’illégalité. Dans d’autres pays, comme en Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie ou encore Belgique, des sites au fonctionnement assez proche auraient également attiré l’attention du Défenseur des droits. Le quotidien précise que le site internet fait état de quatre rubriques: « co-parentalité, dons et donneurs de sperme, homoparentalité et mères porteuses »

En France, le don de sperme est une pratique règlementée: le recueil et les traitements du sperme en vue du don ne sont réalisés que par des praticiens agréés par l’Agence de la biomédecine, et doivent respecter les principes de gratuité, d’anonymat et de volontariat. Or, cette règlementation est ignorée [...].

En outre, les utilisateurs du site qui s’intéressent à la gestation pour autrui doivent s’abonner: 25 euros par mois pour discuter et échanger ses coordonnées. « Un prix à payer qui montre que le site n’a rien d’un ‘entremetteur’ désintéressé« .

La question se pose donc de savoir « si le site-Co-parents.fr » pourrait être accusé d’avoir commis un ‘délit d’entremise’ » puni de deux ans de prison et 30 000 € d’amende.

Le Figaro et Genethique.org

source http://www.citoyens-et-francais.fr/article-pma-gpa-ce-site-fran-ais-qui-flirte-avec-l-illegalite-122993117.html

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 08:21

REVUE DE PRESSE

TRIBUNE LIBRE !

Nicolas Sarkozy, qui a utilisé une ligne de téléphone au nom de Paul Bismuth, le 10 mars à Nice

L’agent immobilier israélien, qui a servi de prête-nom pour l'ouverture d'une ligne téléphonique utilisée par Nicolas Sarkozy, envisage de porter l’affaire devant la justice.

Paul Bismuth, qui a servi de prête-nom dans le scandale des écoutes téléphoniques visant Nicolas Sarkozy, a avoué mercredi se sentir comme «un pion dans un sac de détritus». «J’ai vraiment l’impression d’être un pion dans tout ce sac de détritus», a déclaré Paul Bismuth, un entrepreneur immobilier qui habite Israël, dans une interview à la chaîne internationale israélienne I24news.

Son identité a été empruntée pour ouvrir une seconde ligne téléphonique à Nicolas Sarkozy, dont les conversations téléphoniques privées avec son avocat Thierry Herzog ont fait l’objet d’écoutes judiciaires. Des extraits de ces écoutes ont été révélés mardi soir par le site d’information Mediapart.

Une source judiciaire a confirmé la teneur des extraits publiés, provenant du placement sur écoute du téléphone de Nicolas Sarkozy mais aussi de cette deuxième, dans le cadre de l’information judiciaire sur des accusations de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007.

L'envie de «retrouver l’anonymat»

«J’aurais souhaité recevoir des excuses de Me Herzog. C’est peut-être un peu tard», a estimé Paul Bismuth, qui a précisé que l’avocat de l’ancien chef de l’Etat était «une vieille connaissance». «Je l’ai connu quand nous étions lycéens. Mais je n’ai depuis plus de relations avec lui», a-t-il raconté, ajoutant qu’il avait d’abord «cru à une blague».

L’agent immobilier israélien envisage de porter l’affaire devant la justice. «Je me réserve un droit de réponse si mon intégrité dans cette affaire devait être mise en cause.

J’ai fait appel à un avocat féru de ce genre d’affaires afin de me représenter si le besoin s’en fait sentir», a-t-il confié à I24news.

«Je n’ai pas de volonté de nuire, je n’ai pas une volonté pécuniaire dans cette affaire», a précisé l’entrepreneur.

«J’en veux au système. Toute la bassesse politicienne qui a priori, sans scrupule du mal qu’elle peut causer, oblige un individu X complètement anonyme à s’exposer sous les feux de la rampe, lui et sa famille», a conclu Paul Bismuth, qui dit souhaiter «retrouver l’anonymat».

Merci Jacques O.

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 07:37

En Hollandie marxiste, maçonnique, TOTALITAIRE et DÉCADENTE :

Après le référendum en Crimée : réflexions pour une politique de bon sens entre la France et la Russie (paru dans l'hebdomadaire des 4 Vérités).

1) Les « vieilles pleureuses de la démocratie occidentale », comme les appelait Lénine, livrent à propos du retour de la Crimée à la Russie un inconséquent et illogique argumentaire de juridisme international déconnect
é du réel.

Dans le stupéfiant oubli en effet de ce qu’il n’y a pas si longtemps ils ont imposé la partition du Kosovo, jadis cœur historique de la nation serbe mais presque aussi majoritairement peuplée d’Albanais que la Crimée de Russes.

À la différence d’ailleurs que la Crimée est à la fois séculairement russe et principalement peuplée de Russes.

On le vérifie une fois de plus, l’application des principes démocratiques et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est vraiment à géométrie variable.

2) Les gouvernements russes, pour leur part, dès lors que la sécurité de la Russie est en jeu, ne s’encombrent pas davantage d’un souci de cohérence juridique et de respect des aspirations indépendantistes de l’énorme majorité de certains peuples. Ainsi de la Tchétchénie, encore moins russe que la Crimée n’est ukrainienne, et maintenue dans la souveraineté russe dans les conditions de férocité que l’on sait.

3) Les criméens russes dansent joyeusement aujourd’hui sur des places Lénine, dominées par les statues de cet immense criminel dont la charogne siliconée est toujours entretenue sur la Place Rouge à Moscou. Au mépris de la mémoire des dizaines de millions de Russes, d’Ukrainiens, de Baltes et bien d’autres exterminés par sa tchéka et dans ses ca
mps du goulag.

On veut espérer que cela n’augure rien de mal. Et que demain les criméens ne se repentiront pas de leurs illusions « léninifiantes ». Et qu’on ne pourra pas dire comme Dostoïevski : « Crimée : châtiment !».

4) Car il faut espérer que Vladimir Poutine, qui ne semble pas fou, saura se garder d’une psychose d’entraînement dans un dangereux national-impérialisme russe et néo-soviétique.

5) Il faudrait enfin que les nations constitutives de l’actuelle Union Européenne cessent de suivre la politique provocatrice irresponsable des dirigeants de sa Commission, M. Barroso en tête, qui n’a aucun mandat p
our cela.

Les patriotes ukrainiens devraient se méfier autant que les Criméens du néo-soviétisme de l’eurocratie bruxelloise, qui n’est pas l’Europe mais son détournement par l’utopie mondialiste.

Il faudrait qu’ils cessent de se laisser exciter par ce dangereux personnage extrémiste, hélas habile hypnotiseur de gogos politiciens incultes, qu’est Bernard-Henri L
évy.

Jadis le brillant intellectuel Raymond Aron brossa sans indulgence le portrait psychologique de ce « philosophe autoproclamé », « discoureur de café du commerce ».

Le suranné « BHL » est affecté d’une grave constante d’ultra-narcissisme, sans doute incurable, se drapant sans cesse dans des postures soigneusement filmées d’auto-héroïsation, mimétiques de modèles historico-littéraires.

Le rôle que lui laissa très largement jouer en Libye Nicolas Sarkozy fut calamiteux. La France en Afrique (et nos soldats au premier chef) n’en finit pas d’en payer les conséquences.

6) L’Institut du Pays Libre, dans la seule considération du bien commun français et européen, appelle à une politique française d’indépendance, de responsabilité et de sagesse en Europe de l’Est. Telle que d’ailleurs, madame Carrère d’ Encausse ou l’ancien et talentueux ministre des affaires étrangères de François Mitterrand, Hubert Védrine, en dessinent les exigences.

Les invocations souvent grandiloquentes de grands principes relevant de constructions juridiques idéologiques ne servent à rien. Il faut reconnaître à la Russie toute sa place mais rien que sa place. Qu’elle reprenne totalement la Crimée où demeurait sa flotte des mers chaudes était, après l’évolution de l’Ukraine, dans la
nature des choses.

Mais, sans abuser de faciles considérations d’analogie historique sur le danger des appétits nationalistes de récupération territoriale, il faut mener à l’égard de la Russie une politique d’amitié et de vigilante fermeté sans gesticulation ostentatoire.

Et ce n’est pas en éliminant stupidement chez nous le bienfaisant tourisme russe que l’on peut aider les pays heureusement libérés du carcan soviétique !

Bernard ANTONY
19 mars 2014

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:34

Le 19 mars 2014

Décidément, entre socialistes et écologistes, c’est l’amour vache ! À moins d’une semaine des élections municipales, une soixantaine de militants de Greenpeace se sont introduits cette semaine dans l’enceinte de la centrale nucléaire de Fessenheim. Comme s’ils ne pouvaient pas attendre l’après-élection ! Ou alors, justement, ils ont dû se dire que c’était maintenant ou jamais pour enquiquiner un Parti socialiste qui ne cesse de les mépriser…

À moins aussi que ce ne soit en représailles de la toute récente « agression »commise par la candidate à la marie de Paris Anne Hidalgo contre Pierre Serne, vice-président d’Europe Écologie Les Verts d’Île-de-France.

Sans doute exaspérée par les tacles incessants de ses « chers alliés », la première n’a rien trouvé de mieux que de reprocher au second, lors d’une conférence de presse, d’avoir voté une commande de bus diesel en échange d’avantages en matière de gratuité des transports.

Réaction indignée, on s’en doute, de l’intéressé via l’AFP : « En décembre, le PS parisien a voulu qu’on annule les commandes déjà passées. Mais les bus étaient en construction, nous aurions dû payer deux tiers du prix des bus sans les avoir, alors qu’ils étaient bien moins polluants que ceux qu’ils allaient remplacer…

C’est hallucinant d’arriver à ce niveau de démagogie ! »

Il a sommé Anne Hidalgo de revenir sur son « mensonge », mais c’est le bras droit de celle-ci, Jean-Louis Missika, qui lui a répondu, presque amusé : « Un petit moment d’irritation, comme il en existe dans les derniers jours de campagne. »

Tandis que Marie-Pierre de La Gontrie, porte-parole de la candidate, en a rajouté de son côté dans la provocation : « Les Parisiens retiendront surtout qu’Anne Hidalgo est contre les bus diesel […] En critiquant EELV, elle montre de l’autorité. Il en faut, de l’autorité, quand on est maire de Paris… »

Après l’attaque « scandaleuse » (dixit Cécile Duflot) contre l’élu écologiste, on aurait donc là une tentative en bonne et due forme de récupération politique du fonds de commerce écolo.

On n’en est pas encore à la vaisselle dans la figure, mais le ton monte, assurément, Jean-Vincent Placé constatant pour sa part que « ces déclarations révèlent un état de fébrilité » (euphémisme !).

Le pic de pollution et sa médiatisation ayant abouti à la circulation alternée lundi dernier en région parisienne ont-ils dopé ou non les espérances électorales des écologistes ?

Et est-ce pour parer une remontée électorale de ceux-ci que la candidate socialiste est ainsi montée au créneau contre eux ?

Ces derniers ont-ils alors occupé la centrale nucléaire de Fessenheim pour ne pas laisser retomber le soufflé de ces espérances de remontée électorale dimanche prochain ?

Ou alors, autre explication : suivant une habitude qui leur est chère, la soixantaine de furieux qui s’en sont pris à la centrale n’obéissent ni à Dieu ni à Diable et encore moins aux responsables d’EELV – cette « firme », comme l’a baptisé Noël Mamère, député démissionnaire de cette formation… – et qui ont fait leur son constat de la participation écologiste au gouvernement de « Moi Président » : « Nous avons avalé tellement de couleuvres qu’aujourd’hui, nous sommes déconsidérés. »

Déconsidérés, mais toujours déterminés : la preuve !

Philippe Randa

Ecrivain et éditeur

Fondateur du site francephi.com

Source: http://www.bvoltaire.fr/philipperanda/les-ecologistes-danger-nucleaire-chantage-politique,53822?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8fb223c503-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8fb223c503-30403221&mc_cid=8fb223c503&mc_eid=35158644a0

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:30

PLUS DE CANNABIS, PLUS DE CANCERS

Europe Écologie Les Verts ne sert à rien

Alors que l'industrie nucléaire, par des mesures de radioprotection, est arrivée à protéger ses travailleurs pour tendre vers zéro cancer, les plus hautes doses de rayonnement étant constatées dans le domaine médical ou dans celui de la recherche, Europe Écologie Les Verts propose de provoquer plus de cancers en dépénalisant l'usage du cannabis. C'est un sujet largement accepté dans leur parti et ils ont déposé une proposition de loi en ce sens.

On ne peut nier que dépénaliser le cannabis augmente sa consommation, car on rajoute à une offre illégale, une offre légale.

L'offre augmente donc globalement. Il est faux de dire que légaliser permet de dégager des fonds pour lutter contre l'offre illégale, car elle pourra alors se cacher derrière l'offre légale.

De plus, l'offre légale devra être également moins chère que l'offre illégale, si elle veut la supplanter. Une baisse de prix et une dépénalisation entraînent donc mécaniquement une hausse de la consommation.

Or le cannabis se fume, et fumer du tabac ou du cannabis constitue un des plus grands problèmes de santé publique. Alors que le nucléaire permet de diminuer la pollution atmosphérique, en évitant la combustion d'énergie fossile ; fumer provoque l'inhalation de goudron, de monoxyde de carbone, d'hydrocarbures aromatiques et de pas mal de substances issues d'une combustion incomplète.

Le cannabis semble avoir quelques particularités comme augmenter le risque de cancers des testicules, par exemple. Et il faut ajouter aussi aux cancers et aux dégâts psychiques, les conséquences de la conduite sous l'emprise du cannabis : on peut estimer à 200 le nombre d'accidents mortels par an causés par la drogue.

"Europe Écologie Les Verts" ne sert à rien

Jean-Marc Jancovici ou Eric Leboucher l'ont déjà écrit, c'est assez facile à expliquer. Les oppositions systématiques d'EELV au nucléaire, aux OGM ou au gaz de roche mère ne reposent sur aucune donnée scientifique sérieuse.

Ils interdisent tout débat, parfois par la violence.

Ils refusent non seulement les avis scientifiques comme ceux de l'Institut mais ils gobent aussi sans aucun esprit critique tout ce que disent les époux Bourguguignons, Pierre Rahbi et peut-être même Rika Zaraï.

Ils ne savent même pas distinguer l'usage utile de l'investissement délirant. Le photovoltaïque a été détourné de ses utilisations rationnelles et nous coûte 2 milliards d'euros par an.

Avec eux les vendeurs d'éoliennes domestiques ont pu prospérer. Et lorsqu'on pourrait se rejoindre sur l'isolation thermique, ils ne savent même pas avoir une approche réaliste des coûts.

Les élus visitent des maisons super isolées et lorsqu'ils apprennent la facture, ils s'enfuient en courant : résultat, aucun programme réaliste d'isolation depuis dix ans.

Surtout, ils ne s'intéressent même pas aux questions écologiques de fond comme la démographie mondiale, la crise pétrolière, la disponibilité en matières premières pour l'éolien ou le photovoltaïque, la nécessité de garder des énergies fossiles pour l'Afrique, etc...

Europe Écologie Les Verts est une grosse machine politique, intolérante, incompétente et nuisible. Il est temps que l'écologie ne soit plus confisquée par une secte, pour rejoindre le monde des ingénieurs et des scientifiques.

Source et publication: http://metamag.fr/metamag-1904-PLUS-DE-CANNABIS--PLUS-DE-CANCERS-Europe-Écologie-Les-Verts-ne-sert-a-rien.html

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:20

« Les Petits Débrouillards », le PS du Finistère et le clientélisme …

Publié par : redacbzhinfo 17 mars 2014 dans A La Une, Environnement, Municipales 2014 Laisser un commentaire

17/03/2014 – 08H00 Quimper (Breizh-info.com) –

La mise en avant de l’association « Les petits débrouillards » dans le cadre des Municipales à Quimper avait intrigué plus d’une personne.

« Les petits débrouillards » est une association qui travaille en faveur des économies d’énergie, elle est certes reconnue par des organismes internationaux mais elle a été étonnamment présentée comme un des 5 engagements dans la politique de l’énergie par le candidat PS Bernard Poignant.

Déléguer un aspect d’une politique publique importante à une association pose déjà en soi un certain nombre de questions, mais le faire à une association finalement peu connue du public (alors que des institutions comme l’Ademe sont bien plus connues du public visé par de tels engagements) peut paraître étonnant.

Finalement, tout s’est expliqué par la publication du comité de soutien de l’autre grand édile PS du Finistère, François Cuillandre.

Ainsi y apparaît en bonne place Anthony Auffret, l’attaché de direction de l’association « Les petits débrouillards » qui y est décrit comme « attaché de direction Grand Ouest ».

Ce professeur attaché à Rennes 2 fait bien son travail.

Le marché et l’influence de l’énergie et des économies d’énergie montent en puissance dans les débats publics, il est important de bien savoir se positionner dès à présent.

« Il y a bien un fossé entre les donneurs de leçons socialistes et l’éthique quotidienne de ces mêmes personnages qui monnayent soutien politique contre engagement municipal.

A Quimper comme à Brest, la grande tradition de « l’Etat socialiste dans l’Etat » et de ses réseaux de clientèle semble se vérifier » remarque, narquois, un Quimpérois. Honni soit qui mal y pense…


[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:04

Ecrit le 18 mar 2014 à 17:43 par Jean-Luc Tari dans Poing de vue

Circulation alternée : stop à la propagande socialo-écolo ubuesque !

Le gouvernement a imposé la circulation alternée le lundi 17 mars 2014 à Paris. La raison invoquée était un dépassement du seuil de pollution.

Les Franciliens ont été avertis la veille que seuls les véhicules avec des numéros impairs seraient autorisés à rouler dans Paris.

En effet, la pollution a été provoquée par des particules fines, notamment émises par les véhicules diesel.

Mais qui a favorisé l’utilisation du moteur diesel ?

L’État a contribué depuis des années à l’augmentation du diesel par une taxation favorable au gazole.

Logiquement, il aurait dû prendre ses responsabilités et réfléchir à une convergence des taxations des carburants.

Mais il a préféré désigné un bouc émissaire : les conducteurs d’un véhicule diesel. Ceux-ci sont accusés de la pollution même si les émissions de particules fines dues aux véhicules ne représentent qu’un tiers du total.

« On a l’impression de vivre dans un univers ubuesque depuis qu’une clique socialo-écolo-bobo dirige la France ! »

Toutefois, un problème surgit au moment de punir les « coupables » de la pollution. Il est difficile de distinguer facilement les véhicules diesel et essence.

La solution consiste à s’intéresser aux numéros des plaques. Il suffit d’interdire les véhicules en fonction du numéro d’immatriculation : ceux qui n’ont pas tirés les bons numéros sont interdits de circulation.

Des centaines de fonctionnaires de police ont été réquisitionnés pour traquer les contrevenants plutôt que de s’occuper des délinquants et des criminels.

On peut se demander si la vraie raison de cette opération policière n’était pas de renflouer les caisses de l’État en distribuant généreusement des amendes.

Cette action était grotesque car elle ne ciblait pas les pollueurs identifiés par la propagande officielle : de nombreux automobilistes roulant à l’essence ont été empêchés de circuler et d’autres avec un diesel pouvaient polluer ! Au nom de l’écologie, les automobiles sont de plus en plus chassées des centres villes.

La propagande socialo-écolo promeut la ville sans voiture : les zones piétonnes doivent se multiplier dans les agglomérations et les transports en commun se développer.

Si l’on ajoute la volonté d’augmenter la proportion des logements HLM, on obtient des villes transformées en cités HLM sans voitures. Bienvenue en Union soviétique !

Ces idées nauséabondes sont relayées par la propagande officielle : désignation de boucs émissaires et punition arbitraire en fonction d’un numéro d’immatriculation.

On a l’impression de vivre dans un univers ubuesque depuis qu’une clique socialo-écolo-bobo dirige la France !

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-03-2014/circulation-alternee-stop-a-la-propagande-socialo-ecolo-ubuesque#.UymzZq50HnQ

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 09:27

L'évocation par Fabius de l'annulation du contrat des deux navires militaires russes en construction à Saint-Nazaire provoque un pataquès avec Ayrault...

À la réunion hebdomadaire des directeurs de cabinet lundi après-midi, les choses avaient été fixées clairement par François Chantepy, le dircab de Jean-Marc Ayrault : il ne fallait surtout pas évoquer les deux porte-hélicoptères Mistral en cours de construction pour le compte de la Russie à Saint-Nazaire...

Manque de chance, le soir même, au JT de 20 heures de TF1, Laurent Fabius sortait carrément de la ligne officielle en évoquant la possible annulation de ce contrat faramineux en guise de "sanction de niveau 3" si Poutine devait s'entêter en Ukraine.

À Matignon, c'est l'incompréhension ! Une folie pure que l'annulation de ce contrat de 1,2 milliard d'euros signé en 2011 et déjà payé par les Russes...

Un chantier de quatre ans qui maintient 1 000 emplois à Saint-Nazaire. "Fabius était au courant. Il savait qu'il ne fallait pas en parler...", s'étrangle-t-on au sein du gouvernement. "L'annulation de ce contrat serait catastrophique !"

Comment analyser cette "sortie de route" du ministre des Affaires étrangères ? Certains en viennent à imaginer que Fabius aurait ainsi fait "une mauvaise manière à Jean-Marc Ayrault" au prétexte que Saint-Nazaire est situé à une soixantaine de kilomètres de Nantes, son fief...

Le chef de la diplomatie française a toutefois posé une condition suspensive : si la France devait annuler ce contrat, les Britanniques devraient, de leur côté, bloquer les avoirs des oligarques russes à Londres.

"Ce sera l'économie française qui en souffrira"

La réaction russe ne s'est pas fait attendre : le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine a ainsi estimé mardi que la France nuirait à sa réputation de partenaire "fiable" si elle décidait de renoncer à la vente de ses Mistral.

"La France commence à trahir la confiance qu'on place en elle comme fournisseur fiable", a-t-il ainsi écrit sur son compte Twitter, appelant ses "collègues européens à ne pas attiser la situation".

"Notre collègue ne sait-il pas combien de postes de travail ont été créés en France grâce à notre partenariat ?" a par ailleurs demandé le haut responsable russe, visé par des sanctions décrétées lundi par les États-Unis.

"Si la France impose des sanctions à la Russie et ne nous livre pas les navires Mistral, ce sera l'économie française qui en souffrira, et pas la capacité de combat de la marine russe", a pour sa part déclaré le chef de la commission chargée de la Sécurité nationale de la Chambre publique Alexandre Kanchine.

COMMENTAIRES

xyphophorele 18/03/2014 à 23:11 Signaler un contenu abusif

La Russie et les sanctions

En ce qui concerne les sanctions, peut-être que Poutine s'en fiche comme de son premier "doulange", mais on se demande pourquoi l'Europe se mêle d'une situation qui ne la regarde pas. On devrait réétudier l'Histoire, et déjà tous ces ministres et fonctionnaires supputent déjà sur "les projets" de Poutine et l'on peut craindre que l'Europe et les USA (encore eux) voudraient provoquer une guerre. Qui en pâtirait ?

culainle 18/03/2014 à 23:05 Signaler un contenu abusif

De la logique...

La Crimée était une région russe avant que kroutchev n'en fasse cadeau a l'Ukraine. Cette région est a majorité peuplé de russe. Alors qu'elle importance qu'elle redevienne russe ? L'aveuglement de nos dirigeants a poussé Poutine a réaliser ce coup de force. Le référendum aurait dû être proposé par la communauté internationale ou alors donné des garanties solides aux russes sur leur accès a cette région stratégique pour eux. Mais vu que les précédents accords n'ont pas été respectés on peut comprendre qu'ils n'ai pas voulu prendre le risque et régler le problème a leur manière. Les USA sont mal placé pour faire la leçon ai vu de leur politique étrangère des 15 dernières années et on ne parle pas des 50 précédentes. Les anglais qui sont les derniers a avoir des colonies qui plus est en Europe et les français qui jouent leS va en guerre pour des intérêts privé sous couvert d'un statut de justicier d'Afrique. Arrêtons l'hypocrisie 5 minutes ça ferait du bien... Et remettons les pieds sur terre pour construire l'avenir et non pas sacrifier la paix du monde sur l'autel de la vanité...

patagle 18/03/2014 à 22:15 Signaler un contenu abusif

Fabius confirme

La diplomatie de la rodomontade : plus aucun recul sur l'évènement, plus aucune vision à long terme, le sabordage systématique de l'image de la France.

nerbiosale 18/03/2014 à 20:33 Signaler un contenu abusif

Fabius ! Encore lui !

Il est à noter, qu'il est le seul s o c i a l i s t e (notez l le social) il y en a d'autres, mais lui : il a les moyens de subvenir aux besoins de toutes ces familles dont le chômage va grever le budget !

Ou il est inconscient, ou alors responsable mais pas coupable !

C'est du déjà vécu ; hélas,
encore un dans la pure lignée des - réajustements et contrad
ictions -.

Quincyle 18/03/2014 à 19:40 Signaler un contenu abusif

@2téronom

La Russie n'a pas besoin de bomber le torse pour que la paix mondiale devienne vacillante. Les États-Unis sont la nation qui ont été engagés dans le plus de conflits armés lors de ces cinquante dernières années, sans parler du nombre incalculable de coups d'États qu'ils ont fomenté à travers la CIA, de leurs tentatives de déstabilisations récurrentes et de leurs ingérences permanentes dans les affaires d'États souverains. À côté d'eux, les pays "dangereux" et "malsains" que les médias occidentaux s'amusent à tourner en dérision devraient retourner jouer aux billes. Il n'y a pas pire que les États-Unis.

didette78le 18/03/2014 à 19:38 Signaler un contenu abusif

@NEO

Votre analyse est très bonne ! Fabius a la mémoire courte ! Les socialos enfonce la France au niveau le plus bas ! C'est une catastrophe ce gouvernement qui part dans tous les sens !

zarnsle 18/03/2014 à 19:38 Signaler un contenu abusif

Fabius joue contre la France ! !

Mr Fabius défend il les intérêts de la France?Comment est il possible de s'exprimer sur un sujet aussi sensible sans être en accord avec la 1er Ministre!Drôle de notion de l'intérêt national... Mais Mr Fabius s'en fiche peut être !

JB LeMesnille 18/03/2014 à 19:17 Signaler un contenu abusif

Démission !

Un seul mot d'ordre : " Fabius démission " !
Comme aurait réclamé Ayrault en son temps vis à vis d'un ministre de droite qui aurait fait la même chos
e.

ThieMarcle 18/03/2014 à 18:55 Signaler un contenu abusif

Oulalah quelle menace ! !

La Russie possède 300 navires de combat... Sans la livraison des 2 navires Mistral c'est vrai sa flotte devient subitement vulnérable... Poutine est sans doute dans tous ses états... En fait il est mort de rire à cette heure. Nous avons un ministre des affaires étrangères exceptionnel... En réalité il menace son propre pays de perdre 1000 emplois... Et en plus il est fier de lui.

Source et publication: http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/sanction-contre-la-russie-fabius-sort-de-la-ligne-officielle-18-03-2014-1802585_1897.php

Repost 0