Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 08:28

Thibaut de Gestas : «Avec Les 7 fondamentaux, nous affirmons avec détermination les fondements de notre société»

Thibaut de Gestas est à l’origine des 7 fondamentaux, une initiative originale de la société civile s’adressant aux élus qui ont des convictions et dont les électeurs veulent qu’ils en aient. Nouvelles de France a voulu en savoir davantage et l’a interrogé sur son projet…

Thibaut de Gestas, pourquoi cette initiative ?

Nos élus gouvernent la société, pourtant sans pouvoir la nommer ni définir sur quoi elle repose. Ils l’appellent tantôt « l’identité nationale », tantôt « le vivre-ensemble », sans jamais oser définir le contenu de ces mots. Ici, nous affirmons avec détermination les fondements de notre société.

De ce fait, et puisque les partis politiques ne savent pas poser les bases du débat politique, nous, la société civil nous avons envie de prendre notre destin en main, et exercer une véritable influence sur le débat politique.

Le moteur de notre initiative c’est de passer de la résignation à l’action. Une fenêtre s’est ouverte ces derniers mois, alors le moment de le faire c’est maintenant, nous n’avons plus la possibilité de s’offrir le luxe d’attendre.

Quelles sont vos ambitions, à court, moyen et plus long terme ?

Les objectifs :
• Que nous sachions, et que les politiques sachent combien nous sommes.
• Que notre nombre et nos convictions poussent élus et candidats à adhérer publiquement à notre manifeste.
• Que les Français disposent de la liste des politiques partageant notre conception de la
société.

Les moyens :
• Adhérer à ce manifeste, et faire adhérer autour de nous.
• Etre nombreux, très nombreux …
• Interpeller élus et candidats pour qu’ils adhèrent à l
eur tour.

Les résultats :
• Connaître les élus et candidats qui partagent nos valeurs communes.
• Pousser les politiques à reconstruire avec nous la société.
• Constituer un groupe de pression, indépendant, nombreux et d
éterminé.

« La gauche met en place peu à peu depuis les années 70 une vision éculée et mortifère de la société, tandis que la droite, au mieux, n’a aucun projet alternatif, au pire, elle suit. »

Pensez-vous que ces sept principes peuvent être résumés par le diptyque « liberté, responsabilité » ?

Les 7 principes fondamentaux sont un résumé des bases de la société. Cependant, ils ne peuvent être érigés comme le socle commun et indéboulonnable de notre communauté nationale que si le diptyque « liberté et responsabilité » est appliqué sans concession dans notre pays. Nous pensons justement que la liberté est trop souvent bafouée dans bien des domaines, et en particulier dans celui de l’expression de la démocratie. Les élites politiques de France décident de ce qu’est notre société, que nous citoyens nous formons, sans même nous consulter. Quant à la responsabilité, elle est une condition d’une évidence qu’il n’est pas besoin d’étayer.

Que répondez-vous à ces électeurs de droite, à ces chrétiens qui ne croient plus en la politique et en leurs politiques ?

Nous répondons que nous sommes comme eux, que nous ne croyons pas en la capacité du corps politique actuel à nous mener vers un destin appréciable. Nous pourrions même ajouter que les politiques ont totalement perdu de vue leur mission principale, qui est de préserver l’équilibre global de notre société, en nous guidant vers l’avenir. Aujourd’hui, ils ne s’intéressent qu’à nos bulletins de vote. La gauche met en place peu à peu depuis les années 70 une vision éculée et mortifère de la société, tandis que la droite, au mieux, n’a aucun projet alternatif, au pire, elle suit. Alors, nous comprenons parfaitement leur désarroi, car nous connaissons la même méfiance vis-à-vis de nos représentants.

Seulement, nous constatons que ces déçus de la droite, ces chrétiens désabusés, ne sont pas résignés. Il ne leur manque que la volonté de se lancer dans la bataille des idées. C’est pour cela que nous avons posé par écrit un manifeste, qui est la base de la reconquête. Mais pour cela, il faut qu’ils retrouvent la foi dans la victoire, qu’ils cessent donc de dire que tout est perdu, car c’est bien à cause de cela que leurs valeurs se font décimer jour après jour. Nous leur disons de reprendre leur destin politique en main, en retrouvant le goût du combat. Et si les partis actuels refusent de prendre à leur compte la reconquête, alors qu’ils aient confiance en eux-mêmes, et qu’ils osent affirmer sans concession leurs valeurs. « Entrez dans l’espérance » à dit Jean-Paul II ; Nous ajouterions « entrez dans l’action » …

Comment peut-on vous rejoindre ?

Nous avons besoin de force vive ! Non seulement pour diffuser le manifeste des 7 fondamentaux de la société, mais aussi pour convaincre les élus et les candidats à y adhérer. Il faut leur écrire, les rencontrer, ne pas hésiter à les interpeller lorsqu’ils contreviennent dans leur action à leur adhésion. Nous avons besoin de gens déterminés partout, pour déployer cette initiative sur tout le territoire. L’initiative ne provient d’aucun parti ou groupe politique, sa vocation est d’être trans-parti. Ainsi n’importe qui, quel que soit son appartenance politique peut adhérer, et relayer le message, du moment qu’il le fait exclusivement au nom du manifeste.

Il est possible de nous rejoindre dans l’action en complétant d’abord l’adhésion, puis en s’inscrivant dans l’onglet « Participer à l’action ».

> Les 7 fondamentaux

COMMENTAIRE

M. de Gestas commence par mentir : il parle de »la droite », sans faire de distinction entre UMP et FN, entre UMP et PCD, etc….
C’est la manoeuvre type des chasseurs de voix UMP : on monte un »machin » auto proclamé »représentatif ». de la »base catho trahie par les élites ». Nous avons vu cela avec la Plate-Forme Audace 2012, qui a fini par ne rien dire sur les fondamentaux catholiques, parce que N. SARKOZY, le candidat de l’UMP, le parti dont était issu son fondateur M. de Lochner, ne correspondait que très peu à ces fondamentaux.
Au lieu de dire, la vérité : M. Le Pen est plus proche de notre plate forme que N. SARKOZY, il a préféré botter en touche, par des considérations mollassonnes et melliflues sans intérêt aucun, loavant N. SARKOZY de tout soupçon possible pour un vote catholique. . Il vient d’ailleurs de fusionner avec la Fondation de Service Politique dont les liens avec l’UMP sont constants et anciens (voire son trésorier) , et les consignes de vote en sa faveur tout aussi constantes qu’automatiques.
Si M. de Gestas commence ainsi, il finira de même : éliminant le FN de son examen critique de »la droite », il aboutira -sans grande surprise- à cette conclusion : mieux vaut voter UMP et gender et Union Civile, que Hollande et Taubira et GPA. Quelle originalité dans la démarche, !
Mais surtout quel intérêt pour ces fondamentaux ?
Je sais qu’il faut préparer les élections, mais de là à nous fourguer toujours les mêmes procédés de manipulation des votes catholiques, il y une marge : celle de la vérité, de la clarté et de la transparence.
En quoi les catholiques ont-ils besoin de »comités théodules » pour se faire une opinion ?Et surtout pourquoi est-ce toujours qq personnes qui s’auto proclament représentatives de nous tous, pour distinguer le vrai du faux selon des critères opaques, et sans débat aucun ?
Nous ne sommes plus des idiots : la Manif Pour Tous nous a très largement montré comment on pouvait manipuler un mouvement d’opinion contre les convictions de 90 % de ses parti
cipants.

source Eric Martin http://www.ndf.fr/les-grands-entretiens/21-05-2013/thibaut-de-gestas-avec-les-7-fondamentaux-nous-affirmons-avec-determination-les-fondements-de-notre-societe

Repost 0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 08:11

La mort symbolique de Dominique Venner

Christopher Lings | mai 21, 2013 |

L’essayiste et historien français Dominique Venner s’est suicidé ce mardi 21 mai d’une balle dans la bouche devant l’autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Les faits

Ce mardi à 16h, Dominique Venner s’est, à 78 ans, donné la mort par suicide en se tirant une balle dans la tête au sein de la cathédrale Notre-Dame de Paris à l’aide d’une arme de poing. La cathédrale a immédiatement été évacuée. Il s’agit d’une première dans l’histoire du monument religieux.

Dominique Venner

Dominique Venner, né en 1935 à Paris, était un écrivain et historien français. Militant nationaliste de Jeune Nation dans les années 1950, il a ensuite été parachutiste pendant la guerre d’Algérie et a pris part à l’OAS visant à maintenir l’Algérie française. Il était également membre du Groupe de recherche et d’études pour la civilisation européenne (Gréce). À l’origine du courant de pensée de la Nouvelle Droite, il dirigeait la Nouvelle Revue d’histoire depuis 2002 et animait une émission sur Radio Courtoisie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages reconnus consacrés à l’histoire, politique et militaire, aux armes à feu et à la chasse.

Dominique Venner était, malgré ses positions, respecté par ses pairs historiens. Critique à l’égard du catholicisme, il était connu pour son paganisme et sa défense d’un certain nationalisme européen.

Le pourquoi de son geste

Dominique Venner

Dans un billet publié le matin même sur son blog, l’écrivain tentait de prévenir ses contemporains sur l’avancée de l’islam en Europe et sur le « grand remplacement » de population qui est en cours. À l’attention des manifestants contre la dénaturation du mariage, qui vont défiler le 26 mai prochain, il écrivait : « Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher. C’est à une véritable “réforme intellectuelle et morale”, comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder. Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu. »

Les paroles suivantes semblent liées au geste qu’il commettra, quelque heures plus tard : « Il faudra certainement des geste [sic] nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines. Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes. »

Ce dernier concluait en philosophant : « Il faudrait nous souvenir aussi, comme l’a génialement formulé Heidegger (Être et Temps) que l’essence de l’homme est dans son existence et non dans un “autre monde”. C’est ici et maintenant que se joue notre destin jusqu’à la dernière seconde. Et cette seconde ultime a autant d’importance que le reste d’une vie. C’est pourquoi il faut être soi-même jusqu’au dernier instant. C’est en décidant soi-même, en voulant vraiment son destin que l’on est vainqueur du néant. Et il n’y a pas d’échappatoire à cette exigence puisque nous n’avons que cette vie dans laquelle il nous appartient d’être entièrement nous-mêmes ou de n’être rien. »

Dans une lettre adressée à ses collègues de Radio Courtoisie et lue à l’antenne par l’historien Bernard Lugan, Dominique Venner livrait ses dernières paroles :

« Je suis sain de corps et d’esprit, et suis comblé d’amour par ma femme et mes enfants. J’aime la vie et n’attend rien au-delà, sinon la perpétuation de ma race et de mon esprit. Pourtant, au soir de cette vie, devant des périls immenses pour ma patrie française et européenne, je me sens le devoir d’agir tant que j’en ai encore la force. Je crois nécessaire de me sacrifier pour rompre la léthargie qui nous accable. J’offre ce qui me reste de vie dans une intention de protestation et de fondation. Je choisis un lieu hautement symbolique, la cathédrale Notre Dame de Paris que je respecte et admire, elle qui fut édifiée par le génie de mes aïeux sur des lieux de cultes plus anciens, rappelant nos origines immémoriales.

Alors que tant d’hommes se font les esclaves de leur vie, mon geste incarne une éthique de la volonté. Je me donne la mort afin de réveiller les consciences assoupies. Je m’insurge contre la fatalité. Je m’insurge contre les poisons de l’âme et contre les désirs individuels envahissants qui détruisent nos ancrages identitaires et notamment la famille, socle intime de notre civilisation multimillénaire. Alors que je défends l’identité de tous les peuples chez eux, je m’insurge aussi contre le crime visant au remplacement de nos populations.

Le discours dominant ne pouvant sortir de ses ambiguïtés toxiques, il appartient aux Européens d’en tirer les conséquences. À défaut de posséder une religion identitaire à laquelle nous amarrer, nous avons en partage depuis Homère une mémoire propre, dépôt de toutes les valeurs sur lesquelles refonder notre future renaissance en rupture avec la métaphysique de l’illimité, source néfaste de toutes les dérives modernes.

Je demande pardon par avance à tous ceux que ma mort fera souffrir, et d’abord à ma femme, à mes enfants et petits-enfants, ainsi qu’à mes amis et fidèles. Mais, une fois estompé le choc de la douleur, je ne doute pas que les uns et les autres comprendront le sens de mon geste et transcenderont leur peine en fierté. Je souhaite que ceux-là se concertent pour durer. Ils trouveront dans mes écrits récents la préfiguration et l’explication de mon geste.

*Pour toute information, ont peut s’adresser à mon éditeur, Pierre-Guillaume de Roux. Il n’était pas informé de ma décision, mais me connaît de longue date. »

Source : Nouvelles de France

Les réactions

Pour son éditeur, Pierre-Guillaume de Roux, cet acte revêt « une puissance symbolique extrêmement forte qui le rapproche de Mishima », l’écrivain japonais qui s’était suicidé en 1970 et qui pensait que son suicide se voulait une protestation contre l’indignité où avait sombré son pays.

« On va prier pour cet homme comme pour tant d’autres qui sont à bout. » Mgr Jacquin, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

« Tout notre respect à Dominique Venner dont le dernier geste, éminemment politique, aura été de tenter de réveiller le peuple de France. » Marine Le Pen, présidente du Front National, sur son compte Twitter.

Bruno Gollnisch, membre du bureau politique du FN, a vu dans son geste « une protestation contre la décadence de notre société ».

Aymeric Chauprade

Le géopoliticien Aymeric Chauprade s’est fendu d’un billet très fort sur son blog que voici ici intégralement retranscrit, pour ne rien y enlever :

« Cher Dominique,

Je viens d’apprendre, à sept mille kilomètres de la terre de mes ancêtres et des miens, que tu as achevé ta vie en fidélité à ce que tu as été et ce que tu as défendu depuis la première heure.

Tel Montherlant ou Drieu la Rochelle, tu as choisi la mort volontaire, celle des Romains, ou des Germains, celle de la vieille religion des Européens.

Ce mardi 21 mai, à 16h, tu t’es tiré une balle dans la bouche devant l’autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Au risque de ne pas être compris, tu dis ainsi aux catholiques, réveillez-vous, ne baissez pas l’échine devant l’ignominie qui avance partout ! Tu dis aux Français et aux Européens qu’ils ont encore le choix de ne pas pourrir et de ne pas se laisser envahir.

Je t’admire Dominique, pour toute ta vie de combats, d’écrits, d’engagement, de droiture, et je suis fier d’avoir travaillé à tes côtés.

Puisse notre jeunesse française et européenne voir d’abord dans ton geste prométhéen, sacrilège, l’immense appel à la révolte radicale qu’il porte.

Pour mettre fin au grand remplacement, à la dormition européenne, à l’écrasement des valeurs familiales et des fondements de notre civilisation, le temps du grand soulèvement est venu.

J’ai entendu ton appel Dominique, et je ferai moi-même bientôt des choix forts.

Aymeric »

Nous ne reproduirons pas ici les messages méprisants et irrespectueux venus des médias – où les termes « extrême-droite radicale » et autre qualificatifs réducteurs sont employés à tour de bras – ou de la classe politique dominante, de droite comme de gauche.

Nos pensées vont à sa famille et à ses proches. La mort de Dominique Venner endeuille toutes celles et ceux qui sont, comme lui, attachés aux valeurs traditionnelles de notre pays et souffrent, aujourd’hui, de les voir dilapidées au profit d’un ordre marchand destructeur. Cette tragédie est l’illustration par les faits que la souffrance liée à la décadence de nos valeurs est réelle et dramatique. L’écrivain est mort en chef romain, en samouraï, avec honneur et fierté.

Requiescat in pace.

Christopher Lings

A propos de l'auteur :

Directeur de publication du Bréviaire des patriotes, rédacteur à l'OJIM et pour le mensuelNouvelles de France.

Patriote et bonapartiste, je m'intéresse à tout, et en particulier à l'Histoire, la Politique, la Nature et la Science.

http://www.lebreviairedespatriotes.fr/2013/05/21/la-mort-symbolique-de-dominique-venner/

Repost 0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 08:03

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG

PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE.

Dominique Venner : le tocsin de Notre-Dame

Toute la vie de Dominique Venner a été celle d'un homme engagé, d'un soldat, d'un militant, d'un écrivain, d'un historien.

En choisissant de mourir face à l'hôtel de la cathédrale de Paris, au cœur de la France historique, Dominique Venner est venu sonner le tocsin de Notre-Dame pour alerter les consciences françaises et européennes des menaces mortelles qui pèsent sur l'avenir de notre identité, de nos libertés et de notre civilisation.

En choisissant le sacrifice ultime et en mettant sa peau au bout de ses idées, Dominique Venner est notre premier martyr de ce siècle, mort pour la grande cause de la reconquête de notre mémoire historique et de notre identité française et européenne.

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Tel : 06 65 61 08 62

Repost 0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 07:51

Appel de Roger Holeindre à manifester le 26 mai pour sauver la Patrie

Nous vivons une époque où… d’après certains… tout est normal… y compris toutes les déviances.

Nos dirigeants permettent de nombreuses atteintes à l’ordre moral et basent leur conception de la vie nationale sur les soi-disant “valeurs de la République”. Est-ce à dire que la simple application… le simple respect de ces dogmes devraient obligatoirement engendrer le désordre des esprits et la justification de n’importe quoi ?

Les socialistes viennent de faire voter une loi qui sacrifie le mariage traditionnel sur l’autel de leurs utopies les plus dangereuses… les plus nihilistes.

Le Conseil constitutionnel, dont pourtant la plupart des membres ont été nommés sous l’égide de l’UMP, a entériné ce “crime” démontrant une fois de plus l’action anti nationale de tous ces élus de la “droite molle”… qui se font élire sur un programme “national populaire” et agissent différemment une fois les places acquises (et ce depuis des décennies). Tous sont inquiets et perplexes face au véritable soulèvement populaire qui semble monter du tréfonds de la Gaulle chrétienne… armée de manants… de laissés pour compte… de catholiques humbles et travailleurs citoyens honnêtes … dont les pouvoirs ont peur, car depuis bien longtemps tous ces “messieurs-dames”… président de la République en tête… oublient (où font comme tel)… que le mariage est pour eux une institution commune à toutes les religions… la pierre angulaire de toutes les sociétés organisées… la base même de la société civilisée mise en place par la chrétienté.

Tous ces hommes politiques qui bafouent hardiment les lois naturelles qui ont fait le bonheur des peuples pendant des siècles oublient aussi une chose capitale… C’est que… nul n’est censé ignorer la loi ! Donc… l’article 1116 du Code civil atteste comme principe général du droit que… “Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude” ! Ce qui en bon français veut dire que ceux qui s’abritent derrière le fait que d’autres… ailleurs… ont déjà légalisé cette déviance sexuelle qu’est le mariage pour tous… ne justifie rien et n’absout pas le crime majeur de changement de société qu’ils viennent d’opérer grâce à un vote à main levée… comme sous la terreur.

Par leur sectarisme, le président de la République et ses ministres… surtout les “pétroleuses” (sorties dont on ne sait où) ont suscité dans le pays une sourde colère qui n’est due qu’à… leur sectarisme, à leur… morgue, voire à la... brutalité.

La négation honteuse du nombre énorme de participants aux différents défilés tendant à défendre la famille traditionnelle et le mariage normal, restera comme une tâche sombre dans l’histoire du socialisme d’état digne des démocraties populaires. En niant l’évidence… M. Valls, et son préfet de police aux ordres, ont démontré leur total asservissement à leurs idéologies les plus sectaires… partisanes et faussement réformatrices.

L’histoire retiendra que, lors du premier défilé, la police se conduisit très correctement… et même (j’y étais)… avec une certaine sympathie. Si les choses ont “légèrement” (j’écris bien “légèrement”) dérapé par la suite… la faute n’en revient qu’aux dirigeants socialistes et, en premier lieu, au ministre de l’Intérieur, car eux seuls ont pu recruter ces “policiers en civil” qui sont la cause des tabassages inutiles et des gazages “criminels”, sur des familles entières, y compris des enfants en berceaux.

La “gueule” sympathique de M. Valls ne change rien au fait que dans ce drame qui est en marche… et qui ne s’arrêtera pas de sitôt, il est… par sa morgue… son inexpérience policière et sa doctrine sectaire, le premier responsable de tout ce qui peut advenir.

Dans tous les cortèges des “anti-mariage pour tous”… où sont les voitures brûlées… les magasins saccagés ?

Cela n’empêche pas nos socialistes d’en remettre et de se déconsidérer chaque jour un peu plus.

La déclaration d’un ténor du PS, M. Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, le 14 mai 2013, sur la radio Public Sénat… explique tout… démontre tout… La voici : « On n’a pas anticipé la connexion entre ce que l’on avait vu lors des manifestations contre le mariage pour tous et les hooligans qui gravitent autour du PSG. Là, il y a eu la conjonction des deux et évidemment ils s’en sont donné à cœur joie. »

Voici donc… encore plus qu’hier… le mensonge et la désinformation, mis une fois de plus au service de l’abaissement de la France ! Mais bien sûr… Il n’y a que les ignares… les imbéciles bornés… pour voir le mal là où il n’est pas !

Comme à l’accoutumée, le journal Le Monde, toujours cité en référence, dédramatise la chose, mais au “ras les pâquerettes”… pour la joie et le bonheur ! Il n’est en rien question pour ces messieurs d’essayer seulement d’entrevoir une seule seconde l’avenir de la France en tant que nation… en tant que peuplement… en tant que cohésion nationale. C’est dans le numéro du dimanche 19 et lundi 20 mai 2013, dans un éditorial non signé et sous le titre… « Mariage Gay : L’adoption d’une réforme juste », que ces grands moralistes nous donnent leur vision du “problème”…

« (…) Pouvoir se dire, au terme de son mandat, qu’il a “changé la France” et laissé une “trace” : telle est l’ambition que François Hollande a affichée lors de la conférence de presse du 16 mai. Nul doute que la loi instaurant le mariage et le droit à l’adoption pour les couples homosexuels figurera en bonne place, à l’heure de ce bilan. » Une nouvelle fois, le législateur a assumé son rôle et sa responsabilité, accompagner l’évolution des mœurs et des mentalités, accélérer la modernisation de la société, en effacer les archaïsmes, élargir le champ des droits et des libertés. »

Dès le départ, les choses sont claires et même… bienvenues… puisqu’il ne s’agit que :

1 – d’accélérer la modernisation de la société,

2 – d’en effacer les archaïsmes,

3 – et d’en élargir le champ des droits et des libertés.

Oui, il faut vraiment être obtus pour refuser cela à tous ces braves gens totalement normaux et tellement désireux d’avoir des enfants... dans un pays où l’on en tue 250 000 par an par avortement… Bébés, faut-il le préciser, sains et en parfaite santé !

Mais les méchants… peut-être un peu “réacs”, voir fascistes… sont là pour refuser l’installation du bonheur sur terre… et ils sont vite découverts… et montrés du doigt.

« (…) La crispation des Églises, notamment de l’épiscopat catholique, la critique d’une partie de la droite et l’embarras de l’autre n’ont pas seulement été révélateurs d’une conception conservatrice, voire réactionnaire, qui fait de la famille le dernier rempart de l’ordre naturel auquel devrait obéir la société. Elles ont fait remonter à la surface, une homophobie et une intolérance que l’on croyait d’un autre âge. »

La seule vérité qui ressort de cet éditorial… est celle-ci…

M. Hollande, son mandat terminé pourra dire qu’il a laissé une trace… en changeant la France… Mais le problème est que personne ne lui a demandé… ni ne l’a autorisé… à changer la France.

Il n’est pas là pour cela… Il a été élu Président de la République pour assurer à la totalité des Français… la paix… du travail… la sécurité et la liberté… un point, c’est tout ! Car ce que nos éditorialistes ne mentionnent pas… c’est ceci…

Si une partie de l’épiscopat… bien tardivement… relève la tête… si des centaines de milliers de familles descendent dans la rue… prient… et crient leur colère… c’est pour la défense du mariage normal… existant depuis la nuit des temps et comprenant un père… une mère… des enfants !

Ces unions donnent un peuple qui, sur une terre bien précise, bâtit une nation… qui devient une PATRIE, c’est-à-dire la terre des pères.

C’est pourquoi tous ceux, calmes et disciplinés qui, aujourd’hui veulent faire savoir qu’ils existent... sentent que leur mode de vie… leur famille et leur religion sont menacés. Et cela, ils le savent car ils ont des yeux pour lire, et des oreilles pour entendre les élucubrations de l’entourage direct de ce président à la conduite familiale indécente vue sa fonction, et aux mœurs dépravées, et qui sera demain bien étonné quand certains demanderont l’officialisation de la polygamie.

Les Français fidèles aux traditions de notre peuple savent que le mariage entre personnes de même sexe n’est qu’un début… Le début de la descente aux enfers. Demain ce sera…

1 – La légalisation de la procréation médicalement assistée.

2 – La marchandisation des enfants… qui a déjà commencé.

3 -- L’introduction dès l’école maternelle de programmes banalisant l’homosexualité.

4 – La propagande pour la théorie de “gender” qui vise l’asexuation des individus dès l’école maternelle.

5 – La présence partout de représentants du lobby homosexuel, surtout dans les instances de répression des déclarations ou actions soi-disant homophobes.

6 – L’accueil prioritaire de tous les immigrés se déclarant homosexuels et soi-disant menacés dans leur pays pour ce fait (ce qui sera un raz-de-marée).

A une époque où l’intelligence politique aurait voulu, vu les excès sur toute la planète, que la protection des enfants soit renforcée… ces fous permettent que se mettent en place des pratiques de trafic… de vente et d’achat d’enfants pour toutes les raisons… dont se serviront les pervers et que ne manqueront pas d’exploiter (cela a déjà commencé), toutes les maffias internationales qui font argent de tout.

Cela est le programme officiel non secret des plus excités des amis de M. Hollande et de ses alliés verts qui sont pour la glorification de l’homosexualité.

Quand l’ordre et la raison seront revenus au Royaume de France, tous ces gens devront passer en Haute cour.

Tous ces marchands d’incohérence ont beau faire et dire… Ne pas être d’accord avec leurs idées n’est pas un “crime homophobe”… mais simplement un acte de résistance pour refuser de cautionner la dépravation de notre morale chrétienne, et refuser, en plus, l’augmentation de l’immigration-invasion… car… il ne manquera plus alors que l’attribution de la carte d’électeur à tous ces prétendus “homos étrangers, nouveaux réfugiés politiques” pour que le vote des Français devienne à jamais caduc.

Si l’on tient compte du fait que M. Hollande doit déjà son élection au vote communautaire (majoritairement musulman), on doit donc savoir que demain c’est simplement en appliquant nos propres lois qu’ils nous bâillonneront !

Nous serons des étrangers… chez nous… sur notre propre sol !

C’est pourquoi, frères d’arme anciens combattants… jeunes de France… amis de tout âge… je vous invite à venir défiler avec nos amis de CIVITAS pour affirmer votre désir de conserver une France chrétienne… et chasser ces imposteurs !

Roger Holeindre,

président du Cercle National des Combattants,

ancien député,

ancien grand reporter

26 mai à 14h30 - manifestation "Ennemis du mariage, de la famille, de la France : du balai !" - de la place Général Catroux (métro Malesherbes) à l'Opéra.

Des cars s'organisent à partir de différentes villes.

Les infos se trouvent ici : http://www.civitas-institut.com/content/view/982/1/

Inscrivez-vous immédiatement !

Appel de Roger Holeindre à manifester le 26 mai pour sauver la Patrie

Nous vivons une époque où… d’après certains… tout est normal… y compris toutes les déviances.

Nos dirigeants permettent de nombreuses atteintes à l’ordre moral et basent leur conception de la vie nationale sur les soi-disant “valeurs de la République”. Est-ce à dire que la simple application… le simple respect de ces dogmes devraient obligatoirement engendrer le désordre des esprits et la justification de n’importe quoi ?

Les socialistes viennent de faire voter une loi qui sacrifie le mariage traditionnel sur l’autel de leurs utopies les plus dangereuses… les plus nihilistes.

Le Conseil constitutionnel, dont pourtant la plupart des membres ont été nommés sous l’égide de l’UMP, a entériné ce “crime” démontrant une fois de plus l’action anti nationale de tous ces élus de la “droite molle”… qui se font élire sur un programme “national populaire” et agissent différemment une fois les places acquises (et ce depuis des décennies). Tous sont inquiets et perplexes face au véritable soulèvement populaire qui semble monter du tréfonds de la Gaulle chrétienne… armée de manants… de laissés pour compte… de catholiques humbles et travailleurs citoyens honnêtes … dont les pouvoirs ont peur, car depuis bien longtemps tous ces “messieurs-dames”… président de la République en tête… oublient (où font comme tel)… que le mariage est pour eux une institution commune à toutes les religions… la pierre angulaire de toutes les sociétés organisées… la base même de la société civilisée mise en place par la chrétienté.

Tous ces hommes politiques qui bafouent hardiment les lois naturelles qui ont fait le bonheur des peuples pendant des siècles oublient aussi une chose capitale… C’est que… nul n’est censé ignorer la loi !Donc… l’article 1116 du Code civil atteste comme principe général du droit que… “Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude” ! Ce qui en bon français veut dire que ceux qui s’abritent derrière le fait que d’autres… ailleurs… ont déjà légalisé cette déviance sexuelle qu’est le mariage pour tous… ne justifie rien et n’absout pas le crime majeur de changement de société qu’ils viennent d’opérer grâce à un vote à main levée… comme sous la terreur.

Par leur sectarisme, le président de la République et ses ministres… surtout les “pétroleuses” (sorties dont on ne sait où) ont suscité dans le pays une sourde colère qui n’est due qu’à… leur sectarisme, à leur… morgue, voire à la... brutalité.

La négation honteuse du nombre énorme de participants aux différents défilés tendant à défendre la famille traditionnelle et le mariage normal, restera comme une tâche sombre dans l’histoire du socialisme d’état digne des démocraties populaires. En niant l’évidence… M. Valls, et son préfet de police aux ordres, ont démontré leur total asservissement à leurs idéologies les plus sectaires… partisanes et faussement réformatrices.

L’histoire retiendra que, lors du premier défilé, la police se conduisit très correctement… et même (j’y étais)… avec une certaine sympathie. Si les choses ont “légèrement” (j’écris bien “légèrement”) dérapé par la suite… la faute n’en revient qu’aux dirigeants socialistes et, en premier lieu, au ministre de l’Intérieur, car eux seuls ont pu recruter ces “policiers en civil” qui sont la cause des tabassages inutiles et des gazages “criminels”, sur des familles entières, y compris des enfants en berceaux.

La “gueule” sympathique de M. Valls ne change rien au fait que dans ce drame qui est en marche… et qui ne s’arrêtera pas de sitôt, il est… par sa morgue… son inexpérience policière et sa doctrine sectaire, le premier responsable de tout ce qui peut advenir.

Dans tous les cortèges des “anti-mariage pour tous”… où sont les voitures brûlées… les magasins saccagés ?

Cela n’empêche pas nos socialistes d’en remettre et de se déconsidérer chaque jour un peu plus.

La déclaration d’un ténor du PS, M. Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, le 14 mai 2013, sur la radio Public Sénat… explique tout… démontre tout… La voici : « On n’a pas anticipé la connexion entre ce que l’on avait vu lors des manifestations contre le mariage pour tous et les hooligans qui gravitent autour du PSG. Là, il y a eu la conjonction des deux et évidemment ils s’en sont donné à cœur joie. »

Voici donc… encore plus qu’hier… le mensonge et la désinformation, mis une fois de plus au service de l’abaissement de la France ! Mais bien sûr… Il n’y a que les ignares… les imbéciles bornés… pour voir le mal là où il n’est pas !

Comme à l’accoutumée, le journal Le Monde, toujours cité en référence, dédramatise la chose, mais au “ras les pâquerettes”… pour la joie et le bonheur ! Il n’est en rien question pour ces messieurs d’essayer seulement d’entrevoir une seule seconde l’avenir de la France en tant que nation… en tant que peuplement… en tant que cohésion nationale. C’est dans le numéro du dimanche 19 et lundi 20 mai 2013, dans un éditorial non signé et sous le titre… « Mariage Gay : L’adoption d’une réforme juste », que ces grands moralistes nous donnent leur vision du “problème”…

« (…) Pouvoir se dire, au terme de son mandat, qu’il a “changé la France” et laissé une “trace” : telle est l’ambition que François Hollande a affichée lors de la conférence de presse du 16 mai. Nul doute que la loi instaurant le mariage et le droit à l’adoption pour les couples homosexuels figurera en bonne place, à l’heure de ce bilan. » Une nouvelle fois, le législateur a assumé son rôle et sa responsabilité, accompagner l’évolution des mœurs et des mentalités, accélérer la modernisation de la société, en effacer les archaïsmes, élargir le champ des droits et des libertés. »

Dès le départ, les choses sont claires et même… bienvenues… puisqu’il ne s’agit que :

1 – d’accélérer la modernisation de la société,

2 – d’en effacer les archaïsmes,

3 – et d’en élargir le champ des droits et des libertés.

Oui, il faut vraiment être obtus pour refuser cela à tous ces braves gens totalement normaux et tellement désireux d’avoir des enfants... dans un pays où l’on en tue 250 000 par an par avortement… Bébés, faut-il le préciser, sains et en parfaite santé !

Mais les méchants… peut-être un peu “réacs”, voir fascistes… sont là pour refuser l’installation du bonheur sur terre… et ils sont vite découverts… et montrés du doigt.

« (…) La crispation des Églises, notamment de l’épiscopat catholique, la critique d’une partie de la droite et l’embarras de l’autre n’ont pas seulement été révélateurs d’une conception conservatrice, voire réactionnaire, qui fait de la famille le dernier rempart de l’ordre naturel auquel devrait obéir la société. Elles ont fait remonter à la surface, une homophobie et une intolérance que l’on croyait d’un autre âge. »

La seule vérité qui ressort de cet éditorial… est celle-ci…

M. Hollande, son mandat terminé pourra dire qu’il a laissé une trace… en changeant la France… Mais le problème est que personne ne lui a demandé… ni ne l’a autorisé… à changer la France.

Il n’est pas là pour cela… Il a été élu Président de la République pour assurer à la totalité des Français… la paix… du travail… la sécurité et la liberté… un point, c’est tout ! Car ce que nos éditorialistes ne mentionnent pas… c’est ceci…

Si une partie de l’épiscopat… bien tardivement… relève la tête… si des centaines de milliers de familles descendent dans la rue… prient… et crient leur colère… c’est pour la défense du mariage normal… existant depuis la nuit des temps et comprenant un père… une mère… des enfants !

Ces unions donnent un peuple qui, sur une terre bien précise, bâtit une nation… qui devient une PATRIE, c’est-à-dire la terre des pères.

C’est pourquoi tous ceux, calmes et disciplinés qui, aujourd’hui veulent faire savoir qu’ils existent... sentent que leur mode de vie… leur famille et leur religion sont menacés. Et cela, ils le savent car ils ont des yeux pour lire, et des oreilles pour entendre les élucubrations de l’entourage direct de ce président à la conduite familiale indécente vue sa fonction, et aux mœurs dépravées, et qui sera demain bien étonné quand certains demanderont l’officialisation de la polygamie.

Les Français fidèles aux traditions de notre peuple savent que le mariage entre personnes de même sexe n’est qu’un début… Le début de la descente aux enfers. Demain ce sera…

1 – La légalisation de la procréation médicalement assistée.

2 – La marchandisation des enfants… qui a déjà commencé.

3 -- L’introduction dès l’école maternelle de programmes banalisant l’homosexualité.

4 – La propagande pour la théorie de “gender” qui vise l’asexuation des individus dès l’école maternelle.

5 – La présence partout de représentants du lobby homosexuel, surtout dans les instances de répression des déclarations ou actions soi-disant homophobes.

6 – L’accueil prioritaire de tous les immigrés se déclarant homosexuels et soi-disant menacés dans leur pays pour ce fait (ce qui sera un raz-de-marée).

A une époque où l’intelligence politique aurait voulu, vu les excès sur toute la planète, que la protection des enfants soit renforcée… ces fous permettent que se mettent en place des pratiques de trafic… de vente et d’achat d’enfants pour toutes les raisons… dont se serviront les pervers et que ne manqueront pas d’exploiter (cela a déjà commencé), toutes les maffias internationales qui font argent de tout.

Cela est le programme officiel non secret des plus excités des amis de M. Hollande et de ses alliés verts qui sont pour la glorification de l’homosexualité.

Quand l’ordre et la raison seront revenus au Royaume de France, tous ces gens devront passer en Haute cour.

Tous ces marchands d’incohérence ont beau faire et dire… Ne pas être d’accord avec leurs idées n’est pas un “crime homophobe”… mais simplement un acte de résistance pour refuser de cautionner la dépravation de notre morale chrétienne, et refuser, en plus, l’augmentation de l’immigration-invasion… car… il ne manquera plus alors que l’attribution de la carte d’électeur à tous ces prétendus “homos étrangers, nouveaux réfugiés politiques” pour que le vote des Français devienne à jamais caduc.

Si l’on tient compte du fait que M. Hollande doit déjà son élection au vote communautaire (majoritairement musulman), on doit donc savoir que demain c’est simplement en appliquant nos propres lois qu’ils nous bâillonneront !

Nous serons des étrangers… chez nous… sur notre propre sol !

C’est pourquoi, frères d’arme anciens combattants… jeunes de France… amis de tout âge… je vous invite à venir défiler avec nos amis de CIVITAS pour affirmer votre désir de conserver une France chrétienne… et chasser ces imposteurs !

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 19:37

« Gaston Flosse et la Polynesie Française............les gens parlent beaucoup sans connaitre et pensent que cela se passe comme en metropole.....c est faux......seule les droits regaliens comme la justice et la police sont francais de metropole........pour rester attache a la france il y a deux deputes francais qui siegent a l assemblee et un senateur en l occurence gaston flosse est senateur son eternel rival est battu aujourd hui oscar temaru ancien douanier francais..........elu maire de Faa ou il y a fait construire des bidons villes.... Dans les annees 80 la gauche de mitterand plaçait dans le personnel de la DCAN, des cadres politiques dans le personnel de gauche evidemment payes par la metropole pour former le douanier ami avec le maire de mahina c est ainsi qu apres une greve generale en 87 papeete fut en flammes chaque greve les deux maires envoyait des car quon appelle truck pour casser aides par les descendants de la reine pomare qui revendiquent l independance

Gaston flosse est l ami de chirac et un des cinq fondateurs du RPR ce parti etait present a papeete par le club 89..........cet ancien instituteur malin tres malin marchandait avec les entreprises locales pour redistribuer aux tahitiens, tres vite il s est occupe des iles avec des liaisons regulieres et des subventions pour les maires, c etait aussi un ami de jacques brel, ce dernier faisant un travail super aux marquises battu aux elections la justice s est occuppee de Gaston mais les tahitiens se sont alors rendu compte que leur niveau de vie etait gravement entamé gaston a un avocat tres doue la gauche l' a comdamne a 5 ans de prison son avocat Mtre Quinquis habitué ne s affolle pas c est en appel puis il y aura la cassation puis la cour europeene donc re appel etc etc .....A 82 ans il ne sera pas juge definitivement avant 15 ans, il a de plus l 'immunite senatoriale voila le decor planté

Demain je vous expliquerais pourquoi les polynesiens l' ont elus ...

Exprimez-vous »

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 19:29

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 18:51


Hommage à Dominique Venner à 19h devant Notre-Dame


L’homme s’est donné la mort devant l’autel de Notre-Dame, avec une arme à feu.

La cathédrale a dû être évacuée de ses nombreux touristes.

Il s’agirait d’un écrivain, Dominique Venner, âgé de 78 ans.

Le Matin

Dominique Venner avait publié un commentaire aujourd’hui même sur son site :

(…) Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette réalité. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay.

Le « grand remplacement » de population de la France et de l’Europe, dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, est un péril autrement catastrophique pour l’avenir.

Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher.

C’est à une véritable « réforme intellectuelle et morale », comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder.

Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu.

Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines.

Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.

Le blog de Dominique Venner

LE GESTE A LA PAROLE ?

ET AUSSI

Suicide de Dominique Venner : Manuel Valls évoque «un drame sans précédent» / Premières explications

Manuel Valls s’est rendu vers 17h à Notre Dame de Paris, « un des plus beaux symboles de la capitale et de notre pays » où il a qualifié de « drame sans précédent » le suicide spectaculaire de Dominique Vennerl’après-midi même. Le ministre de l’Intérieur a évoqué « un homme désespéré » et n’a pas fait le moindre lien avec la dénaturation du mariage combattue par l’essayiste. « Je veux uniquement témoigner de la compassion (…) et ne me livrer à aucune analyse et aucune conjoncture », a-t-il déclaré.

Sur BFM TV, Nicolas Gougain, le porte-parole de l’Inter-LGBT, a évoqué un acte « désespéré, regrettable et marginal ».

Sur Twitter, Marine Le Pen a dit son « respect » pour Dominique Venner dont « le dernier geste, éminemment politique, aura été de tenter de réveiller le peuple de France ».

Bruno Gollnisch a regretté « un esprit extrêmement brillant », « un homme d’honneur » dont le « geste dramatique » est une protestation « contre la décadence de la société », lui qui « s’intéressait à la décadence de l’Empire romain ». « Il admirait beaucoup les samouraïs » et « protestait aussi contre la disparition programmée du peuple français », a-t-il continué.

Selon BFM TV, Dominique Venner explique dans les lettres retrouvées sur lui être préoccupé par la perte des valeurs, les menaces pesant sur la famille et la décadence de l’Europe.

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 09:34

Dimanche prochain, la NDP appelle à participer à la manifestation contre la clique Hollande-Valls-Taubira !

Un communiqué de la Nouvelle Droite Populaire :

Dimanche prochain, 26 mai, se déroulera à Paris une nouvelle grande mobilisation contre la Loi Taubira. Certains espèrent encore que cette ultime manifestation changera les choses.

Que leurs vœux soient exaucés…

Pour notre part, nous pensons que le seul moyen de combattre la Loi Taubira, c’est d’abattre le Système mondialiste dont l’objectif final est l’anéantissement des identités, nationales, ethniques, spirituelles et sexuelles au profit d’un vaste cloaque planétaire uniformisé dans lequel l’être humain ne serait plus qu’un consommateur indifférenciable, docile et juste bon à enrichir les multinationales.

La loi Taubira, si ardemment soutenue par l’hyper-classe apatride, n’étant qu’une étape vers la réalisation de ce projet monstrueux.

Voilà pourquoi, au-delà du seul combat contre cette loi, c’est une véritable révolution contre ce Système, dont Hollande, Valls et leur clique ne sont que les petits serviteurs zélés, que nous devons préparer.

Oui, un grand coup de balais est nécessaire.

Parce que nous savons aussi que nous n'avons rien à attendre de la pseudo-opposition parlementaire qui, après avoir joué les fiers-à-bras pour épater les gogos, se raccroche maintenant à un prétendu contrat d'union civile, Dimanche prochain, 26 mai, la Nouvelle Droite Populaire appelle les nationalistes et les patriotes à participer à la manifestation organisée par l’Institut Civitas, à 14 h 30, place du Général Catroux à Paris XVIIe (métro Malesherbes).

Source NDP INFOS Cliquez ici

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 09:27
Repost 0
JEAN-MARIE LEBRAUD
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 08:54

DATE A RETENIR !

DINARD . ILLE ET VILAINE ( 35 ) LE 21 JUIN À 18 H

GÉNÉRATION PATRIOTE ET LE PARTI DE LA FRANCE !

RÉUNION DE COHÉSION ET PIC NIC, CHACUN AMÉNE SON CASSE CROÛTE ET SA BOISSON !

Jeux de boules , jeux divers .........

Sympathisants et Adhérents du PARTI DE LA FRANCE, venez nombreux !

http://www.generation-patriotes.net/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Délégué PDF d' Ille et Vilaine : Tel : 06 34 4716 09

Repost 0