Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 13:06

HONTE AUX 30 000 JOURNALISTES FRANÇAIS QUI CACHENT CETTE INFORMATION CAPITALE :

Copie d'un courriel que je viens d'ouvrir. . . . .


La France va verser des Allocations familiales à tous les enfants d’immigrés, même nés à l’étranger".

Depuis 1 mois la cour de cassation a pris une décision qui va nous coûter des milliards mais en plus va favoriser l'immigration.

Hors, Valeurs Actuelles et Atlantico, aucun média n'en parle. C'est scandaleux, honteux, inadmissible.

Notre pays est dirigé par 39 nuls et 30 000 journalistes complices


A PARTAGER ET DIFFUSER PAR TOUS LES MOYENS.

LES FAITS :

Le magazine Valeurs Actuelles révèle en effet qu’une décision de la Cour de Cassation : réunie le 5 avril dernier en assemblée plénière étend à tous les enfants d’immigrés, même ceux nés à l’étranger et qui feraient le choix de rejoindre leurs parents en France, le bénéfice de sa politique familiale.

Ainsi, un parent algérien installé en France pourra désormais toucher les allocations familiales au titre de ses enfants, toutefois nés en Algérie, qui feraient le choix de le rejoindre.
La décision s’applique par ailleurs également aux enfants qui ne seraient pas entrés dans l’Hexagone via

la procédure de regroupement familial.

Cette décision s’applique donc également aux enfants de père polygames, les autres ayant la possibilité de bénéficier de la procédure de regroupement familial.

Un homme polygame pourra donc désormais sans contourner la loi, financer le séjour de tous ses enfants en France.

http://www.valeursactuelles.com/politique/allocations-familiales-l%E2%80%99incroyable-d%C3%A9cision20130514.html

Regarder aussi la vidéo sur le lien ci-dessous :

http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2013/06/04/Gilles-William-Goldnadel-%3A-Les-enfants-%C3%A9trangers-recevront-des-allocations-familiales

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 12:52


Le journaliste, Didier Hassoux, > (Canard enchaîné) nous en apprend de belles.

L’arrivée massive de clandestins (nouveaux étrangers en situation irrégulière dans le langage Canard Enchaîné) risque de mettre, cet hiver, la politique d’hébergement d’urgence dans l’impossibilité de fonctionner en région parisienne.

Selon l’auteur de l’article, en Seine-Saint-Denis, il y aurait 7.000 sans-papiers recensés au 31 juillet 2011, et, un an plus tard, 1000 de plus, soit une progression de 15 %.


Les malheureux nouveaux venus, certainement conseillés judicieusement, avaient occupé, non pas une mosquée, mais la basilique de Saint-Denis.

Pas question de les expulser, Matignon, ne voulant pas froisser l’Union européenne.


Ayrault a donc demandé à Duflot de trouver des solutions.
Il leur a été proposé un lieu d’hébergement dans le Val d’Ois
e.


Là encore, sans doute fort bien conseillés par des associations financées par nos impôts, les clandestins ont refusé, expliquant que cela était trop loin de Paris.


Ils ont d’autre part“exigé” de demeurer ensemble..

Bon prince, la République leur a trouvé la solution :un hôtel trois étoiles, à 150 euros la nuit, près du grand Stade de Saint-Denis.

Selon l’article, l’hébergement d’urgence, dans la seule Ile-de-France, serait réservé entre 80 et 95 % à des étrangers en situation irrégulière.
Cela coûterait annuellement 410 millions d’euros, et........
...

Duflot réclame un plan d’urgence supplémentaire de 50 millions d’euros.

Entre autres bonnes idées, la ministre du Logement suggère de régulariser les 8000 clandestins, ce qui, paraît-il, leur donnerait accès plus facilement à des logements sociaux…


On croit rêver !!!

« Allah santé de l’Etat».

On y apprend qu’un ancien imam d’Argenteuil, kurde irakien, Yashar Ali, est assigné à résidence,(islamiste) dans une petite ville bretonne, Arostrenen, depuis cinq années et demi.


Pour le garder à l’œil, l’Etat, généreux, lui paie le gite et le couvert, à hauteur de 1.500 euros par mois.

Avant d’être envoyé respirer le bon air iodé des Côtes d’Armor,
le sympathique imam avait été logé, durant trois ans, dans un hôtel trois étoiles, en Lozère, à Men
de.

Depuis huit ans, ce brave disciple de la religion d’amour, de tolérance et de paix nous a donc coûté la bagatelle de 155.000 euros.

Les clandestins exigent la proximité parisienne, ils l’obtiennent !


Dans un contexte où le gouvernement Hollande-Ayrault demande 33 milliards d’économies, en 2013, après 7 milliards en 2012,

que vont pen ser les retraités, qui ont cotisé toute leur vie, quand ils vont apprendre à quoi vont servir les nouveaux prélèvements, souvent sur de petites retraites, eux qui, déjà pour nombre d’entre eux, ne pouvaient plus se soigner,quand les clandestins bénéficient de l’AME ou de l’ASPA, sans avoir jamais donné un centime à l’Etat.

Les travailleurs pauvres, qui parfois dorment dans leur voiture, faute de pouvoir se payer un toit, apprécieront également les largesses de Duflot.

Les classes moyennes, massacrées fiscalement, et qui doivent acquitter des loyers astronomiques, vont savourer également ces quelques chiffres.


Le PS ose parler de justice sociale, quand les Français modestes sont victimes de sa préférence immigrée….

Payez, payez, pauvres crétins de français de souche que nous sommes, (vive) ce gouvernement pourri jusqu’à la mœlle.

Didier Hassoux journaliste au "Canard enchaîné"

Merci Jean-Claude G.

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 12:43

De jeunes officiers dénoncent une gabegie au sein de l’armée

« Nous, jeunes officiers du mouvement Marc Bloch ». Mercredi 6 mars, francetv info publie une tribune dans laquelle plusieurs officiers de l’armée française, normalement soumis au devoir de réserve, épinglent sévèrement la gestion de la Grande Muette. Explications. -

Qui sont-ils ?

Une dizaine de jeunes lieutenants de l’armée française, issus de divers recrutements et appartenant à différents corps. Ils restent anonymes, car parler de leur métier et de l’armée leur est interdit, devoir de réserve oblige.

Mais ils souhaitent interpeller sur « l’état critique de l’armée française », qu’ils ont intégrée il y a en moyenne trois ans.

Ils se réclament de Marc Bloch, historien et gradé de l’armée française qui a écrit en 1940 L’Etrange Défaite, où il décortique les raisons de l’échec français durant la Seconde Guerre mondiale. Défaite qu’il impute à des dysfonctionnements au plus haut niveau de l’armée.

Que dénoncent-ils ?

De mauvais choix budgétaires

« Aujourd’hui, l’armée française est menacée de déclin », attaquent d’emblée ces jeunes officiers dans leur tribune. Ils pointent particulièrement la négligence de l’équipement individuel des soldats au profit de grands programmes d’armement. Et de citer le programme Félin, « censé faire du soldat une sorte de Robocop ou d’inspecteur Gadget », mais qui a « alourdi d’une dizaine de kilos » les équipements. « Un parachutiste dépense en moyenne 1 600 euros pour son équipement individuel, c’est près d’un mois de salaire »,confient-ils à francetv info pour appuyer leur propos. Car le matériel de base fourni par l’armée est loin d’être optimal, comme le révèle ce témoignage publié sur le blog Secret défense. Mais ils épinglent aussi le lobby « du complexe militaro-industriel », qu’ils accusent d’être responsable de certaines des orientations budgétaires qu’ils dénoncent, et auquel le Parlement doit « imposer des choix stratégiques ».

La « gabegie du pyramidage des officiers »

« Des officiers supérieurs sont entretenus dans une inactivité de petits fours », assène le mouvement Marc Bloch. Dans le viseur : 5 500 généraux officiellement à la retraite, mais maintenus en « 2e section ». Mobilisables par l’armée, ils perçoivent à ce titre « une solde de réserve, dont le montant est équivalent à celui de la pension de retraite, mais qui est fiscalement considérée comme un revenu d’activité ». Ce qui permet notamment de bénéficier de la déduction de 10% pour frais professionnels dans le calcul de l’impôt sur le revenu selon la loi.

Seule une petite centaine sont rappelés chaque année, tandis que les autres « sont jamais à la retraite, mais tranquilles », note Rue89, qui rappelle que la solde moyenne de ces généraux, hors prime, est de 5 850 euros mensuels.

De plus, nombre d’entre eux se reconvertissent dans le privé, et l’Association de défense des droits des militaires dénonçait déjà en 2008 le fait qu’« au mépris de la règlementation et à l’heure des restrictions budgétaires, des généraux cumulent soldes de réserve et solde d’activité ». « Dans le même temps, 35 000 emplois de militaires et sous-officiers sont supprimés, et aucun d’officier », déplorent les signataires de la tribune. Selon une étude de la Cour des comptes reprise par la Fondation iFrap (un think tank français ultralibéral), sur les 22 000 postes supprimés entre 2008 et 2011, seulement six postes d’officiers généraux (toutes armées confondues) étaient concernés. Ils épinglent également le système de primes, notamment attribuées aux parachutistes, mais dont l’organisation est en passe d’être revue.

Pourquoi parlent-ils ?

S’ils manquent à leur devoir de réserve, « c’est parce que la hiérarchie n’a pas intérêt à dénoncer les abus dont elle bénéficie », confient-ils à francetv info. Ils assurent dénoncer uniquement des faits qui sont dans le « domaine public », mais sur lesquels l’attention n’est, à leur sens, pas assez portée. Ils s’appuient notamment sur des chiffres de la Cour des comptes, du Conseil supérieur de la fonction militaire ou encore des données largement relayées sur les blogs et forum militaires. Par cette tribune, publiée avant la sortie du Livre blanc de la Défense pour 2014-2019, qui doit être rendu fin mars ou début avril, selon Marianne, ils souhaitent « interpeller l’opinion publique pour éviter que le recueil ne se trompe, délibérément ou non, de constat ». « Ce sont des faits qui scandalisent toute l’armée », soulignent ces jeunes chefs qui se veulent porte-paroles de leurs troupes.

Que veulent-ils ?

Attirer l’attention de l’opinion publique

« Nous n’avons pas la prétention de tout bouleverser », affirment-ils. Mais ils cherchent à prendre toute leur place dans un « débat national » qu’ils jugent nécessaire.

Le mouvement Marc Bloch réclame également la création d’une commission parlementaire indépendante afin de réfléchir à toutes les questions qu’il soulève et notamment à révision des primes et indemnités des militaires.

En guise de signal d’alarme, ils rappellent que le moral de l’armée « est en seuil d’alerte », selon les mots du chef d’état-major des armées, l’amiral Edouard Guillaud, le 11 juillet 2012.

Montrer que les efforts peuvent venir de l’intérieur

Ils aimeraient « que les pouvoirs publics montrent qu’ils s’intéressent à l’armée en augmentant son budget et en s’occupant de ceux qui la plombent de l’intérieur ». Car l’autre objectif de ces jeunes cadres de l’armée est de « montrer que des efforts de l’intérieur sont également possibles ».

En effet, au-delà du « manque de moyens donnés à l’armée par l’Etat », ils souhaitent mettre en lumière « le conservatisme des officiers qui empêchent toute réforme d’ampleur ».

Source : Francetv info

- See more at: http://actuwiki.fr/actu/16708#sthash.kMw3jcuT.dpuf

Source : http://www.citoyens-et-francais.fr/article-de-jeunes-officiers-denoncent-une-gabegie-au-sein-de-l-armee-119217524.html

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 12:40

Un policier du 93: « Je ne contrôle plus les femmes voilées pour éviter les émeutes »

Laurent, policier de la BAC dans le 93, a décidé de faire une croix absolue sur le contrôle des femmes voilées. « Ca part presque systématiquement au clash ».

Quand il croise ces femmes au visage masqué, il passe son chemin. « Elles ne marchent presque jamais seules dans les cités.

Donc on a pris le parti de ne plus les contrôler du tout, pour éviter ce qui s’est passé à Trappes. »

Une autocensure totale de plus en plus courante sur différents types de délits « pour acheter la paix sociale, pour éviter les émeutes, pour ne pas avoir de collègues blessés ».

Cela ne suffit pas toujours. « Il y a quinze jours, j’ai contrôlé des mecs suspectés d’un vol avec violence.

Nous étions deux contre dix.

On n’a pas fait le poids », confie-t-il, amer.

Le problème selon lui ne vient pas de la loi mais des mentalités. (…) Il y avait une forme de respect de l’autorité avant qu’il n’y a plus aujourd’hui.

Maintenant, lors d’un contrôle, on n’a pas le temps de dire bonjour qu’on se fait déjà insulter. »

Pour Laurent, la loi est loin d’être la même pour tous. « Dans la Creuse, si vous conduisez votre scooter sans casque, vous prendrez 90 euros.

En Seine-Saint-Denis, on vous laissera faire.

Il ne faudrait pas prendre le risque d’une émeute… »

BFMTV

SOURCE

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 12:22

Abattage rituel : Un étiquetage obligatoire pour mieux stigmatiser ?

Le site saphirnews revient sur l’éventualité d’un étiquetage obligatoire pour les viandes halal et casher.

«Ce n’est pas la volonté d’informer utilement le consommateur qui est à l’origine de la demande de l’étiquetage.

C’est la volonté de mettre fin au statut dérogatoire de l’abattage rituel, en imposant l’étourdissement préalable à la mise à mort des animaux.» affirme Mohammed Moussaoui, ex-président du Conseil français du culte musulman (CFCM)

«Instaurer un étiquetage obligatoire du mode d’abattage, selon des modalités non stigmatisantes.

» C’est la proposition 39 de la mission sénatoriale sur la filière viande en France, qui a rendu public son rapport jeudi 18 juillet.

Elle a déchaîné les critiques de la communauté juive.

Du côté des musulmans, les réactions sont plus partagées.

Une inquiétude reste commune : est-ce une première étape vers l’interdiction de l’abattage rituel ?

La mission a des objectifs clairs : «dresser un état des lieux de la filière viande, relancer le secteur, restaurer la confiance des consommateurs», nous indique sa rapporteure Sylvie Goy-Chavent.

C’est sur ce dernier point que s’inscrit la proposition 39, votée à l’unanimité» par les sénateurs. […]

Les cultes ne sont pas contre la transparence : ils la réclament tout autant. Toutefois, la stigmatisation de l’abattage rituel est sur un tout autre plan.

La proposition a été discutée dans le cadre d’un débat sur le bien-être animal qui, bien que légitime, finit par conclure que l’abattage rituel est source de souffrances plus grandes pour les animaux.

Il est même décrit dans le rapport comme «une exception aux règles du bien-être animal à l’abattoir», ce qui dérange profondément les représentants religieux. […]

saphirnews

SOURCE

Et l'aspect santé, ca ne dérange personne ? musulmans et Juif laisse les morceaux contenant la bactérie e-colie pour les Français qui faute d'information ne peuvent éviter de voir mourir + d'une centaine d'enfants par an.

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 12:12

L’union européenne et la solution finale

a voici donc revenue cette vieille Europe.

L’Europe antisémite, celle des accusations de crime rituel, l’Europe des pogromes et celle des inquisitions, des massacres de York, des expulsions et des spoliations.

La voici donc revenue cette vieille Europe avec l’image de l’Ashton et de ses imprécations antisémites.

La vieille Europe dont les trains circulaient vers Auschwitz mais qui ne voulait surtout pas bombarder les camps d’extermination ou les lignes de chemin de fer.

Celle de Munich, Daladier, Chamberlain ou Ashton, le Quai d’Orsay ou le Foreign Office. Ce sont les mêmes acteurs qui reviennent sur le devant de la scène.

Elle est encore nostalgique cette Europe, nostalgique de cette période où les Juifs portaient l’étoile jaune, et elle n’arrive pas encore à imaginer que notre étoile est bleue et qu’elle flotte sur notre propre drapeau.

En fait l’État, d’Israël reste pour elle une aberration, et si on devait faire un vote à bulletin secret à l’ONU ou à l’Union Européenne pour la destruction de l’État d’Israël, il n’y aurait aucun doute sur le résultat.

L’union européenne vient donc de voter une loi interdisant toute relation avec les populations juives de Judée et de Samarie, du Golan et de « Jérusalem-Est ».

Il ne peut y avoir de produits manufacturés sur nos terres juives ancestrales arrivant en Europe.

Comme les Juifs dans un temps pas si éloigné – et très présent dans l’esprit européen – les produits israéliens devront être marqués.

C’était également la première étape de la campagne nazie.

Personne n’a oublié ces magasins juifs en Allemagne décorés de l’étoile de David et que les populations aryennes devaient absolument boycotter.

Frontières de 1948 ou statut 1944

Que cette Ashton, ministre des Affaires étrangères de l’union européenne, puisse décider de ce que seront les futures frontières de l’État d’Israël semble impensable.

Je suppose pourtant qu’elle a dû lire les déclarations à l’ONU de Monsieur Abba Eban comparant les lignes de cessez-le-feu de 1967 à celle d’Auschwitz.

Cette Union Européenne rêve de nous voir revenus à des frontières indéfendables qui sont en fait celles de 1948, et si elle le pouvait, c’est au statut des Juifs en 1944 qu’elle aimerait revenir.

Des Juifs sur lesquels on pouvait pleurer et non pas ces arrogants sionistes revenus sur leur Terre et redonnant vie et prospérité au désert.

Serait-ce un hasard si cette promulgation du port de l’étoile jaune sur les produits juifs de Judée est tombée un 9 av.

En ce jour, les Juifs du monde entier pleurent la destruction des deux Temples, les décrets d’expulsion d’Espagne, et tant de crimes commis à l’égard de notre peuple.

C’est par hasard que cette Ashton a décrété en ce jour que Jérusalem n’était pas « juive ».

Jérusalem est notre capitale depuis les temps du Roi David et n’a jamais été la capitale d’un quelconque autre peuple, mais elle a attendu notre Retour pour refleurir.

Quand Paris n’était encore qu’un marécage nauséabond, que Londres n’existait pas, nos ancêtres étudiaient déjà la Thora dans le Temple de Salomon à Jérusalem. C’est un certain Lord Disraeli qui l’avait fièrement affirmé à la Chambre des Lords.

Que les arabes s’établissent en squatters sur nos terres juives lui parait naturel. Mais imaginer des populations juives sur des terres occupées par les arabes, par ce peuple inexistant surgi des poubelles de l’histoire que sont les « palestiniens », serait un cauchemar.

Brétigny sur Orge

Estimer que c’est le droit le plus strict des arabes, d’expulser les Juifs de Syrie, d’Irak, d’Algérie, de Tunisie, du Maroc, de la Libye ou du Yémen est naturel.

Pas de Juifs dans les pays arabes. Ni des Juifs, ni des cimetières juifs, ni des synagogues…

Et si on agissait enfin de même quant aux arabes et à leurs mosquées sur le Terre d’Israël ?… Puisque l’Europe les aime, qu’elle les accueille. Qu’elle les prenne en charge.

Nul doute qu’elle trouvera parmi eux ces égorgeurs de soldats britanniques passés par pertes et profits, ces détrousseurs de morts à Brétigny sur Orge, ces incendiaires de véhicules, ces trafiquants de drogue, ces démocrates violeurs de Scandinavie.

Il est plus simple de condamner Israël et le retour du peuple juif sur sa terre plutôt que les centaines de viols par les « démocrates libéraux » de la place Tahrir, que les massacres permanents en Syrie, ou que les marchés d’esclaves dans la péninsule arabique.

L’Europe est aujourd’hui à genoux devant le croissant arabe.

Rien d’étonnant à cette décision européenne.

Ce qui, par contre, est beaucoup plus étonnant et coupable, est l’attitude des communautés juives européennes « officielles » qui devraient aujourd’hui s’élever avec véhémence et combattre une telle décision.

Ce qui est étonnant, c’est que dans cette France où les photos des assassins arabes sont élevées au niveau d’un art photographique, ne se soient pas mobilisés les voix des amis d’Israël et de la communauté juive contre la décision de l’union européenne.

Nous avons comme toujours nos propres traîtres, leurs journaux traduits en anglais, les organisations de gauchistes qui œuvrent à la destruction de l’entreprise sioniste.

Nous avons nos propres renégats à qui nous laissons libre cours à leurs divagations anti-israéliennes et leurs accusations infondées.

Nous permettons, dans notre pays, le financement par l’Union européenne et les Etats européens, d’organes de trahison.

Nous ne nous comportons pas comme les propriétaires légitimes de cette terre. Mais ce n’est pas cette infime minorité qui doit faire entendre sa voix mais bien au contraire le peuple juif dans ses aspirations millénaires.

L’Europe s’était couchée devant le nazisme, hormis une poignée de résistants. Couchée devant l’occupation communiste et aujourd’hui devant la menace de l’Islam.

L’Europe avait sacrifié à sa paix lâche et illusoire son allié Tchèque, et remis à Hitler les Sudètes. Elle a remis à Staline les états de l’Europe de l’Est.

C‘est la même Europe qui veut réduire Israël à l’Etat de ghetto indéfendable et apporter la touche terminale à la « solution finale » du peuple juif !

Nous avons survécu à l‘Empire Romain, survécu à l’emprise grec, survécu aux Rois très catholiques de la péninsule ibérique, survécu au Reich allemand, à la faucille et au marteau soviétiques.

Tous ces empires ont disparu mais nous, nous sommes de retour à Jérusalem et nous y resterons pour l’éternité.

Alya

Peu importe que l’Europe soit incapable de tirer les leçons de l’Histoire et se retrouve en état de dhimmitude avant l’instauration de la Charia.

Ce qui importe, c’est que vous, mes frères Juifs, tiriez la leçon de l’Histoire.

La seule leçon qui assure notre pérennité : l’Alya. Montez en Israël et venez assurer l’avenir, le vôtre, celui de vos enfants.

Venez renforcer l’Etat Juif et apporter à l’Europe décrépite la seule réponse que l’Histoire conforte. Venez rejoindre la Terre d’Israël avant que ne s’écroulent sur vos têtes les débris d’une Europe perdue.

Il n’est que temps de quitter l’Exil et répondre au Chofar de la Liberté.

Nous vous attendons, l’Histoire vous attend, l’Avenir de notre peuple vous attend.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jacques KUPFER, Coprésident du Likoud Mondial, Président du Bloc National, pourwww.Dreuz.info

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 08:57

Hollande et son gouvernement : une équipe de cathophobes

Excellente – mais préoccupante – synthèse de Fabrice Madouas dans son article « Les cathos mis à l’index » de Valeurs Actuelles !

[Le] contentieux qui grossit entre les catholiques et le gouvernement ne s’explique pas seulement par l’indifférence du président de la République.

Dès le premier jour, il a placé son mandat sous le parrainage farouchement laïc de Jules Ferry, dont le but était d’« organiser l’humanité sans Dieu et sans roi ». C’est avec raison que les catholiques s’alarment de son programme et s’offusquent des vexations que la gauche inflige à l’Église.

Tout se passe comme si le gouvernement recherchait l’affrontement dans l’espoir de mobiliser son propre camp.

Christiane Taubira en a fourni le premier exemple en recevant le cardinal Vingt-Trois avec une désinvolture qui confinait au mépris lors des débats sur le mariage.

Les parlementaires de gauche l’ont ensuite auditionné dans un climat hostile pour lui signifier que l’avis de l’Église sur ce sujet ne comptait pour rien.

Cette brusquerie ne doit pas surprendre : aucun des ministres du gouvernement Ayrault ne se dit pratiquant et seulement six se définissent comme croyants, dont Cécile Duflot.

Cet hiver, la ministre du Logement n’a pourtant pas hésité à suspecter publiquement l’Église d’indifférence aux pauvres et l’a menacée de réquisitionner ses locaux pour y abriter des sans-logis.

Mais c’est encore Vincent Peillon qui a décroché la palme de l’agressivité : en janvier, il a remis en cause le “caractère propre” de l’enseignement catholique en lui contestant le droit d’organiser des débats sur le mariage homosexuel au sein des établissements privés !

Mgr Vingt-Trois avait réagi fermement : « S’il n’y a aucun lieu de débat possible, [alors] il y a une doctrine officielle et une police de la pensée. »

Les catholiques sont-ils devenus des citoyens de seconde zone ? La question se pose d’autant plus que le gouvernement a beaucoup plus d’égards pour les autres cultes : cette année, Manuel Valls a rompu deux fois le jeûne du ramadan. « Une manière pour la République d’adresser des regards d’affection aux musulmans de notre pays », a-t-il dit. Par ailleurs, on n’entend guère les autorités lors des profanations d’église ou de cimetière chrétien, bien qu’elles constituent plus de 80 % des atteintes aux sites religieux.

Source : Valeurs Actuelles

- See more at: http://www.christianophobie.fr/opinion/hollande-et-son-gouvernement-une-equipe-de-cathophobes#sthash.i9i0utFc.dpuf

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 08:39

Pour contrer les médias, devenez ARI !

Le 27 juillet 2013

J’ai participé pendant deux jours, modestement, aux Veilleurs debout : j’en ai tiré deux leçons.

Ce qu’ils accomplissent est merveilleux : leur force morale est convaincante et leur silence assourdissant.

Malheureusement, cette action ne suffit pas.

Certes, les Veilleurs, les Hommen, les Antigones, le camping pour tous et d’autres forment les pièces d’un puzzle qui, assemblées, donnent une puissance exceptionnelle au mouvement de révolte persistant depuis dix mois.

Le problème est que les gens ne sont pas informés.

Nos milieux et les réseaux sociaux amis sont peu de chose face aux médias officiels.

Nos faibles moyens de communication ne peuvent rivaliser avec leur puissance.

Pour infléchir ce phénomène, je propose la création des ARI, des agents de renseignement et d’information.

Moi, ancien officier de gendarmerie, le renseignement, je l’ai recherché.

Je sais que, pour qu’il soit efficace, il faut qu’un lien solide de proximité existe entre l’agent et l’intéressé.

Pour cela, une seule solution : le bouche-à-oreille suivi de courriels.

Imaginez un peu : chaque semaine, vous allez chercher les textes les plus attractifs et les plus persuasifs visibles sur nos sites et vous les envoyez en pièces jointes à dix personnes qui n’ont pas forcément nos idées : des membres de votre famille, des collègues de travail, des amis proches ou lointains, des connaissances trouvées au hasard de rencontres.

Le but n’est pas de les convaincre mais de leur apporter d’autres versions pour qu’ils prennent conscience des mensonges du pouvoir amplifiés par le silence des médias.

Et vous les enjoignez à relayer à leur tour cette information à dix autres relations, enclenchant ainsi un mouvement perpétuel.

Pour ce programme, pas besoin d’efforts, pas besoin de manifester dans la rue, pas besoin d’être statique ou torse nu ; simplement occuper dix minutes de son temps toutes les semaines sur un ordinateur avec un carnet d’adresses rempli et une abnégation inflexible.

C’est en enfonçant sans cesse le clou que l’on construit une palissade.

Vous imaginez le résultat d’une telle action ? Nous avons tous reçu des messages que l’on nous demande de faire suivre.

Eh bien, agissons de concert dans un sens positif et nous pourrions contrecarrer les télévisions et la presse du système.

Nous avons le nombre et la foi des humbles qui soulève les montagnes, alors à vos claviers et en avant les ARI(stes) !

Commentaire

jmlb

VOICI DE L' INFORMATION JOURNALISTIQUE !

ENQUÊTE: " UN CADAVRE RETROUVÉ MORT HIER " ???

LU dans Le Progrés du Mercredi 24 juillet 2013

http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/pour-contrer-les-medias-devenez-ari,29980?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=8bc5105f6a-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-8bc5105f6a-30403221

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 08:19

Cécile Duflot, ministre du Logement… et prof à Sciences Po

La maquette pédagogique que propose Sciences Po à ses étudiants de première année de Master en Affaires publiques pour le semestre prochain réserve une surprise de taille, ou plus même, une révélation: au ministère de l’Égalité des territoires et du Logement, il n’y a rien à faire, on s’y ennuie, ou, plus dramatique, ses membres sont sous-payés.

La situation de la France est en effet tellement merveilleuse depuis l’intronisation de Normal Ier, que son ministre du Logement, Cécile Duflot, et le directeur de cabinet de celui-ci, dispenseront au semestre prochain un cours magistral hebdomadaire sur « L’Égalité des territoires ».

C’est donc dire que les deux personnes les plus importantes de ce ministère peuvent mener de front leur charge ministérielle et être professeurs.

Comme nous connaissons bien nos chers écologistes, on se doute bien, que le cœur sur la main, ils ont décidé de donner ce cours bénévolement afin d’apporter leurs lumières aux élèves du prestigieux institut sur un thème des plus cruciaux.

Le descriptif du cours traduit d’ailleurs cet esprit humaniste, et cette volonté de porter partout les lumières de la bonne parole gouvernementale pour lutter contre l’obscurantisme, le populisme et la peste brune, c’est-à-dire l’extrême-droite et Nicolas Sarkozy.

http://www.ndf.fr/nos-breves/26-07-2013/cecile-duflot-ministre-du-logement-et-prof-a-sciences-po

Repost 0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 15:11

La Russie est devenue une grande puissance grâce à la religion chrétienne (Poutine)

La Russie est devenue une grande puissance grâce à l'adoption de la foi chrétienne, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine dans un message adressé au Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille pour le 1025e anniversaire de la Russie.

"L'adoption de la foi chrétienne a marqué un tournant décisif dans l'histoire de notre pays qui est devenu une partie intégrante de la civilisation chrétienne et une grande puissance mondiale.

C'est la foi chrétienne orthodoxe qui a donné une impulsion au développement de la culture et de l'enseignement en Russie.

Elle a libéré des forces créatrices colossales, a encouragé le peuple russe et l'a soutenu pendant des périodes difficiles.

L'Eglise orthodoxe russe a toujours été avec son peuple", est-il indiqué dans le message rendu public par le service de presse du Kremlin.

Le président a également mis en valeur le rôle du Patriarcat de Moscou dans le renforcement de la coopération internationale et le développement du dialogue avec les Eglises orthodoxes d'autres pays.

Des festivités consacrées au 1025e anniversaire de la christianisation de la Russie se déroulent sur l'ensemble du territoire canonique de l'Eglise orthodoxe russe, en Russie et à l'étranger.

Y participent les chefs des Eglises orthodoxes du monde entier, y compris huit Patriarches.

source : http://fr.ria.ru/politique/20130725/198861354.html

Repost 0