Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 09:07

Vive la démocratiie et la liberté de conscience !

Samedi 19/10/2013

Les maires sont tenus de célébrer les mariages homosexuels ont décidé les sages...

Les maires et leurs adjoints sont tenus d'unir les couples de même sexe et ne peuvent invoquer une clause de conscience, a déclaré vendredi le Conseil constitutionnel, désavouant ainsi les édiles opposés à la loi sur le mariage homosexuel.

Les Sages ont rejeté une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) qui demandait l'annulation de la circulaire du 13 juin 2013 relative "aux conséquences du refus illégal de célébrer un mariage de la part d'un officier d'état civil".

"Le Conseil a jugé qu'eu égard aux fonctions de l'officier de l'état civil dans la célébration du mariage, le législateur n'a pas porté atteinte à leur liberté de conscience. Il a jugé les dispositions contestées conformes à la Constitution", précisent-ils dans un communiqué.

Après la promulgation de la loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de même sexe et le refus annoncé par plusieurs maires de célébrer des mariages gay, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait publié cette circulaire.

Il y rappelait "qu'en dehors de cas prévus par la loi, le refus de célébration constitue une voie de fait".

Il est également rappelé que le maire et les adjoints sont des officiers d'état civil et qu'à ce titre ils célèbrent les mariages et que ces fonctions peuvent être déléguées à un conseiller municipal "en cas d'absence ou d'empêchement du maire et des adjoints".

"Si le motif du refus tient à l'orientation sexuelle des époux, l'officier d'état civil s'expose aux peines de cinq ans d'emprisonnement et de 7.500 euros d'amende pour délit de discrimination", souligne encore la circulaire.

Elle ajoute que le maire et les adjoints s'exposent à des sanctions disciplinaires allant de la suspension temporaire à la révocation par décret pris en conseil des ministres.

LES OPPOSANTS EN APPELLENT À L'EUROPE

Le rejet de cette QPC est un nouveau revers pour les opposants au mariage homosexuel. Le Conseil constitutionnel avait validé dans son intégralité le 17 mai la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels.

Le conseiller régional d'Ile-de-France Jean-Luc Romero, ex-UMP apparenté PS, s'est réjoui du rappel à la loi des "maires homophobes".

"L'application de la loi de la République n'est pas à conscience variable", dit dans un communiqué ce militant de la cause homosexuelle.

Ludovine de la Rochère, présidente de "La Manif pour tous" opposée au mariage homosexuel, a dénoncé sur i>TELE une décision "gravissime" dans "la patrie des droits de l'Homme".

"Nous allons nous tourner vers la Cour européenne des droits de l'Homme", a-t-elle annoncé.

Un rendez-vous a été demandé avec François Hollande qui, a-t-elle rappelé, avait reconnu le 20 novembre 2012, lors du congrès des maires de France, "la liberté de conscience" des édiles.

Pour Franck Meyer, porte-parole du collectif des maires pour l'enfance, "cette fonctionnarisation de la fonction d'élu" est "inquiétante".

Le Conseil constitutionnel, a-t-il estimé sur i>TELE, "ne répond pas" à la requête des maires récalcitrants.

"Cela signifie-t-il qu'on laissera aux juges la liberté d'apprécier les situations particulières? Ça pourrait créer bien des tensions à certains endroits de notre territoire", a-t-il dit.

"Si c'est pour fermer la porte à la liberté de la conscience que les choses sont écrites, alors dans ce cas-là, j'ai envie de dire que ce texte est peut-être une petite phrase pour le Conseil constitutionnel, mais que ce serait un grand recul pour l'application des droits de l'Homme et du citoyen", a-t-il ajouté.

reuters / http://www.parti-de-la-france.fr/actualite/4044/vive-democratiie-et-liberte-conscience

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 08:49

TRIBUNE LIBRE !

Didier Mansuy, l’homosexuel dont les médias ne vous parleront pas !

Le blogueur et agitateur Jean-Claude Elfassi accuse Didier Mansuy ), un homosexuel « employé au ministère de l’agriculture et mauvais « écrivain » à ses heures perdues » de racoler dans des boîtes gays des jeunes clandestins en situation financière précaire.

« Tant que ces personnes obéissent à ses exigences de maître à esclave, il les garde.

Quand l’esclave se rebelle et quitte le domicile Didier Mansuy se venge ; Il dénonce son ex-partenaire aux services de police et harcèle la famille du malheureux dévoilant l’homosexualité de leur fils poussant l’ignoble à donner les détails de leurs ébats ainsi que des photos ! », explique notre confrère.

« Les pratiques déviantes de Didier Mansuy ne s’arrêtent pas à la France ;

Ce personnage abject est adepte du tourisme sexuel.

Pour plus de confort Monsieur a acquis un appartement en Thaïlande.

Habitué des sites internet à caractère pédophile, Didier Mansuy collectionne à domicile quelques ouvrages « d’art » exhibant des enfants nus », affirme par ailleurs Jean-Claude Elfassi.

Lire aussi :

> Les médias français n’en parlent pas : deux gays «mariés» accusés de viols avec tortures par cinq des neuf garçons qu’ils ont adoptés
> Le leader d’une association LGBT militante condamné pour pédophilie aggrav
ée

Source et publication: http://www.ndf.fr/nos-breves/20-10-2013/didier-mansuy-lhomosexuel-dont-les-medias-parleront-pas

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 08:44

Loir-et-Cher : cette France blanche, pauvre et discriminée pour sa couleur de peau : Nadine, 46 ans, blonde aux yeux bleus (RMC)

RMC Bourdin 17/10/2013

Nadine, 46 ans, Loir-et-Cher 2 enfants : salaire 514 €, pas de cmu, pas de mutuelle
compagnon artisan : 700 € (loyer : 620 €) retard taxe d’habitation, 2 ans de retard facture d’eau aidée par sa mère retrait
ée

Aucune aide d’allocations

J’ai demandé une aide une fois aux allocations familiales mais on m’a dit : « à partir du moment où vous travaillez et vous essayez de vous en sortir, on ne peut pas vous aider : y a des priorités ! »

Et puis je peux vous dire qu’on m’a même sorti un jour que je n’étais pas de la bonne couleur ! je suis blonde aux yeux bleus, je ne l’ai pas choisi, on choisit pas sa couleur mais je peux vous dire que je suis sorti en larmes …

source

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 08:28

De François FERRIER

VERMINE VIETMINH

Le général Ngugen GIAP vient de disparaître à 102 ans dans son lit. Cet assassin est responsable de la mort de plus de 30.000 soldats Français, dont 26225 disparurent dans les camps de la mort vietminh mis en place par ce sinistre général.

Dans cet abominable holocauste qui coûta aussi la vie à de nombreuses populations indochinoises fidèles à la France, un Français communiste fut le bourreau de nos soldats. Il s’agit du sinistre BOUDAREL, lui aussi mort dans son lit, protégé du trotskiste JOSPIN , ancien premier ministre socialiste de la République Française.

Mais ce qui est odieux dans tout cela, ce fût après la disparition de GIAP la déclaration de FABIUS – ministre Socialiste des affaires étrangères du tandem AYRAULT / HOLLANDE : « J’ai appris avec émotion le décès du général GIAP….. Je salue aujourd’hui la mémoire d’un homme exceptionnel ».

FABIUS, le Socialo- Sioniste n’a pas de compassion pour les hommes qui moururent sur des civières à DIEN BIEN PHU, puis dans les camps vietminh.

Ils n’ont pas disparu à Buchenwald où à Mauthausen.

Le commandant Hélie DENOIX de SAINT MARC qui nous a quitté recemment avait réchappé aux camps vietminh plus abominables que ce qu’il avait enduré comme déporté en Allemagne.

Honte à vous monsieur FABIUS, ministre des affaires qui vous sont étrangères, exception faite pour vos amis d’Israël.

Ancien premier ministre de MITTERAND, les Français se souviennent de votre complaisance dans l’affaire du sang contaminé.

Monsieur FABIUS, faire l’éloge d’un assassin n’est pas nouveau chez les Socialistes.

Rappelons aux jeunes générations de notre pays a qui l’on cache leur histoire que c’est le Socialo – Sioniste MENDES FRANCE !!!!! Qui en octobre 1950 lança un véritable réquisitoire contre la guerre d’Indochine. Président du conseil de la quatrième république, après la défaite de DIEN BIEN PHU au Tonkin, MENDES FRANCE brada l’Indochine Française.

Vos amis monsieur FABIUS, porteurs de valises du FLN assistèrent les Gaullistes huit ans plus tard - après l’abandon de l’Indochine Française - à celui de l’Algérie Française.

Aujourd’hui ce sont les mêmes Socialistes qui abandonnent la France Française au nom du mondialisme apatride.

Ils nomment cela l’International Socialiste aidés dans cette sale besogne par « les amis d’Israël » qui ont investi tous les centres de pouvoir de la République Française.

Monsieur FABIUS, votre compassion pour GIAP s’inscrit dans le mépris que vous portez à tous ceux qui veulent garder la France de toujours

Repost 0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 08:13

TRIBUNE LIBRE !

De François FERRIER

BRIGNOLES : ENSEIGNEMENTS D’UN SCRUTIN

Les Français de toujours, désinformés et manipulés par les médias du « système », viennent d’être les témoins d’une mise en scène électorale UMPS de grande envergure ou affirmations, supputations et lamentations des états majors politiques sont à la hauteur d’une démocratie populaire des soviets.

La réalité et les conséquences de ce scrutin sont multiples.

Commune de 16370 habitants située dans le département du Var, Brignoles fait partie d’un canton de 29330 habitants composé de six communes. Une cantonale partielle y était organisée après deux scrutins invalidés.

En 2011 le candidat du Front national l’avait emporté de quelques voix sur le maire communiste de Brignoles le « Citoyen GILARDO » conseiller général sortant. Puis en 2012 le même Communiste avait repris son siége de quelques voix.

Cette fois ci 20718 électeurs étaient appelés aux urnes. Notons la forte proportion d’électeurs inscrits en regard de la population globale de ce canton.

Une spécialité de Gauche constatée dans les bastions communistes (mises à jour spécifiques des listes électorales en prévision des élections municipales).

Pour les scrutins des 6 et 13 octobre 2013, de nouveaux candidats étaient apparus. Laurent LOPEZ le candidat FN estampillé – mariniste – Le candidat dit des gauches Laurent CARRATALA (le maire communiste de Brignoles, cette fois ci, ne se représentant pas), la candidate Catherine DELZERS nouvellement encartée depuis six mois à l’UMP !!!!, Jean Paul DISPARD débarqué du FN (et candidat pour ce dernier en 2011 et 2012) cette fois ci soutenu par le parti de la France de Carl LANG ainsi qu’un écologiste et un divers droite que l’on rencontre bien souvent dans ce type d’élection.

Surprise, le candidat FN Laurent LOPEZ arrive en tête au premier tour avec 2713 voix ( 13,2% des électeurs inscrits) suivi par la candidate UMP Catherine DELZERS avec 1397 voix ( 6,74 % des électeurs inscrits).

Les quatre autres candidats ne totalisant que 2613 voix ( 12,61% des électeurs inscrits). Notons au passage la belle performance de Jean Paul DISPARD du parti de la France avec 612 voix, signe d’un enracinement local mais manquant de sens politique en appelant à voter au second tour pour la candidate UMP !!!!. 185 bulletins blancs et nuls complétaient ce premier tour de scrutin.

A l’exception du candidat FN qui était très assisté dans cette campagne de premier tour par l’aréopage Lepéniste, force est de constater que les états major du système UMPS n’avaient pas décidé de soutenir leurs candidats.

L’UMP étant en pleine « guerre des chefs », cela fait désordre dans son propre électorat, laissa sa fraîche candidate se débrouiller toute seule..

Le PS parti des immigrés et de la fiscalité ne doutant pas de la raclée électorale qu’il allait prendre dans ce canton bien pourvu en allogènes et alors que tombaient les feuilles d’impôts locaux était aux abonnés absents.

Seulement 33,35% des électeurs inscrits s’étaient déplacés lors de ce premier tour, soit un électeur sur trois.

Le deuxième tour de cette élection, que certains ont considéré comme « test national » !!!!! a permis au candidat du FN de remporter l’élection avec 5031 voix (24,27 % des électeurs inscrits), la candidate de l’UMP n’obtenant que 4301 voix ( 20,75 % des électeurs inscrits).

Bulletins blancs et nuls : 508.

Une mobilisation qui n’a concerné que 47,5% des électeurs inscrits soit moins d’un électeur sur deux. Le parti de l’abstention restant alors majoritaire, c’est de fait ce dernier qui a remporté ce qu’il faut bien appeler « une élection croupion ».

Le commentaire émergeant de ce scrutin revient à l’actuel premier ministre AYRAULT qui a déclaré : Brignoles ce n’est pas la France (sic).

C’est en partie vrai, car AYRAULT et la bande UMPS sont pour une France métissée dans une Europe vassalisée au seul profit du mondialisme apatride (et de préférence encadrée par les Sionistes).

Si les médias aux ordres de la caste UMPS clament l’impératif d’un pacte républicain dans les élections truquées, aujourd’hui les électeurs Français amoureux de leur identité culturelle et cultuelle apportées par le christianisme n’entendent plus se conformer à leurs recommandations.

Ces mêmes Français disent à une écrasante majorité (76,8 %) à la fois dans les urnes ou désertant tout simplement les bureaux de vote, NON aux candidats du système. C’est la vraie leçon de Brignoles exprimée par les bulletins Front National et le comportement de l’abstention .

L’actuelle popularité de Hollande, à peine 24% se retrouve dans ce résultat de Brignoles.

Depuis ces dernières élections partielles (Var, Lot et Garonne, Oise) les Français de toujours font savoir aux politiques qui administrent la France leur - ras le bol-

Non aux désindustrialisations systématiques du pays au bénéfice de l’esclavage professionnel du tiers monde.

Non aux licenciements de masse qui sont encadrés par des syndicats serviles leur apportant les indemnités gouvernementales pour les faires taire.

Non à la précarité institutionnalisée tout d’abord par le matraquage fiscal puis par l’endettement aboutissant à la tutelle étatique.

Non à l’invasion d’allogènes qui entendent imposer leurs mœurs et coutumes aux Français de toujours.

Non à l’insécurité des personnes et des biens, des biens qu’ils entendent transmettre aux futures générations.

Non au naufrage éducatif et familial par la subversion des savoirs et par des dérives comportementales.

Non à la police politique de la pensée qui entend soumettre les Français » mal pensants » à l’égard de l’international Socialiste. Non aux largesses gouvernementales UMPS favorisant les étrangers avant les Français (Emplois d’avenir, emplois francs, allocations multiples, priorités aux logements pour raisons de familles nombreuses mais aussi de polygamie).

La France a besoin d’un Chef conduisant un Etat fort, indépendant des dictats Européistes et qui mettra un terme au colonialisme des populations étrangères envahissant nos provinces.

Les Français veulent travailler, vivre au pays avec leurs familles, conserver leurs traditions ancestrales.

Et surtout stopper cette « cinquième colonne » qui a confisqué à son seul profit tous les pouvoirs. Ils devront rendre des comptes au peuple Français.

C’est la raison pour laquelle se mettent en place à travers toute l’Europe les mouvements nationalistes, (que nos adversaires appellent populisme) pour mettre un terme à la vassalité libérale importée depuis plus d’un demi siècle par Wall Street.

C’est depuis les nations d’Europe que vont se reconstituer la grandeur des peuples qui depuis mille ans occupent en toute légitimité leurs terres.

Merci Jean-Pierre D.

Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 15:31

Mélenchon, nostalgique de la gauche destructrice, annonce que ça va péter

En visite à Rodez, Mende puis Saint-Georges de Luzençon, Jean-Luc Mélenchon galvanise ses troupes pour « retrouver le souffle créatif de la gauche au niveau local » (alors qu’il est l’un des artisans et témoins des petits combats de chefs et luttes d’influence qui se déroulent en coulisse partout en France et pétrifient la gauche jalouse et revancharde).

« Aujourd’hui, les élus PS se la jouent technocrates.

On a oublié le stuc de la gauche » dénonce-t-il sans crainte du paradoxe, tout en s’opposant à ses ex alliés communistes qui refusent de faire liste séparée des socialistes aux municipales.

Mélenchon n’est pas satisfait de la lenteur avec laquelle la société se désintègre. Impatient, il menace « nous n’avons pas dit notre dernier mot. De toute façon, ça va craquer. En Grèce ? Au Portugal ? En France ? ».

« Le Front de gauche n’est qu’une étape » prévient Jean-Luc Mélenchon.

La « dictature du prolétariat » est un concept marxiste désignant la phase transitoire de la société entre le capitalisme et le communisme. L’expression a été employée par Louis Auguste Blanqui, dans le sillage de Jean-Paul Marat et de Gracchus Babeuf.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/10/melenchon-nostalgique-de-la-gauche-destructrice-annonce-que-ca-va-peter/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.iGaqlb3g.dpuf

Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 14:59

Une qualification “Génie” au programme de la formation initiale des groupes de commandos parachutistes

20 octobre 2013 – 11:22

Chaque unité de la 11e Brigade Parachutiste (BP) (*) compte au moins un groupe de commandos parachutistes (GCP) dont la mission consiste à mener des actions ponctuelles dans la profondeur, à recueillir du renseignement et à faire de l’appui à la mise à terre.

Avec les enseignements tirés des derniers engagements des forces françaises sur des théâtres d’opérations extérieurs, il a été décidé d’intégrer une qualification “Génie” au programme de formation initiale des GCP, dont les membres sont recrutés en interne.

“Jusqu’à présent, le référent génie du groupe se formait au 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban puis, à l’issue, dispensait ses savoir-faire à ses équipiers.

Désormais, suite au retour d’expérience du Mali, cette formation s’est adaptée.

Chaque équipier du GCP sera directement sensibilisé aux dangers des engins explosifs improvisés, à la manipulation des munitions non explosées, etc”, explique-t-on du côté de l’armée de Terre.

La formation initiale des GCP, encore appelée stage Jedburgh, du nom de l’opération qui, menée par les Alliés au cours de la Seconde Guerre Mondiale, consistait à parachuter des équipes réduites dans les pays occupés afin de coordonner les actions militaires avec celles des groupes de résistants, dure trois mois et demi.

Il s’agit de faire acquérir au futur commando parachustiste toutes les procédures inhérentes aux missions qu’il aura à effectuer (combat, tir, renseignement, photo, transmissions, santé et désormais génie).

(*) Sauf le 1er Régiment du Train Parachutiste

Source et publication: Zone Militaire http://www.opex360.com/2013/10/20/une-qualification-genie-au-programme-de-la-formation-initiale-des-groupes-de-commandos-parachutistes/

Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 14:49
  • Les Pays-Bas envisagent d’envoyer 400 militaires au Mali

    20 octobre 2013 – 9:48

    L’appel lancé cette semaine devant le Conseil de sécurité par le néerlandais Bert Koenders afin de renforcer les effectifs militaires de la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) qu’il dirige a manifestement été entendu par les autorités de son pays.

    Si l’on en croit le quotidien De Volkskrant, qui cite des sources militaires, diplomatiques et politiques, La Haye envisagerait en effet de déployer 400 hommes au Mali, dans le cadre de la mission des Nations unies.

    Cette information a été confirmée à BBC Afrique par le ministère néerlandais des Affaires étrangères. Ce dernier a ainsi précisé que l’étude d’une éventuelle mission est en cours depuis l’été dernier, suite à une demande des Nations unies. Toutefois, tant que ce projet ne sera pas finalisé, les autorités néerlandaises se refusent à faire le moindre commentaire. Cela pour être fait d’ici au minimum deux semaines.

    Pour le moment, la MINUSMA ne compte qu’un peu plus de 6.000 hommes, précédemment déployés au Mali dans le cadre de la mission lancée au début de cette année la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et le Tchad, pour soutenir l’opération française Serval, commencée le 11 janvier pour chasser les groupes jihadistes du Nord-Mali.

    Or, selon la résolution adoptée en avril dernier par le Conseil de sécurité des Nations unies, la MINUSMA devrait disposer de 12.500 casques bleus. On est donc encore loin du compte, d’autant plus que la France entend alléger son dispositif militaire au Mali. La Chine, le Pakistan et l’Inde ont a priori été sollicités pour fournir des troupes. Pour l’instant, Pékin, qui a des liens économiques étroits avec Bamako, a indiqué son intention de déployer 400 hommes.

    La participation néerlandaise à la mission des Nations unies consisterait également à l’envoi de 4 hélicoptères d’attaque AH-64 Apache (29 étaient encore en service au sein de la Koninklijke Landmacht en janvier 2011), “avec leurs pilotes et 100 membres de personnel de soutien”, croit savoir De Volkskrant. Il est aussi question d’un possible déploiement de 70 instructeurs qui devraient probablement rejoindre l’European Union Training Mission in Mali (EUTM Mali)

  • Source : http://www.opex360.com/

Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 14:38

TRIBUNE LIBRE ,LIBRE PROPOS ET CONSTAT !

Pour faire accepter le Grand Remplacement, ils caviardent l’Histoire

http://www.fdesouche.com/419315-paris-une-habitante-jette-de-lacide-sur-un-bebe-et-son-pere/comment-page-2#comment-4829649

Je viens de passer virtuellement 14 minutes 44 à Château Rouge, et ce fut comme si j’y étais.

Et pourtant ! J’ai connu Perpignan, Orange, Marseille, Montpellier, Bordeaux, certains quartiers de Nantes, Angers, Carpentras et ses bleds alentours où partout on ne peut que constater les nouveaux visages de la France.

Mais, j’avoue : Château Rouge dépasse l’entendement.

Et Château Rouge, je le sais, est un quartier parmi tant d’autres dans d’autres villes qui ont changé radicalement de population.

En 40 ans, l’immigration s’est faite peu à peu, par petites touches, elle a fait des petits- plein de petits- dans le même temps que les gouvernements de droite sous Giscard le premier (« la gauche n’a pas le monopole du coeur », il l’a bien prouvé) , Mitterrand (« ils sont chez eux chez nous » qui est en passe de devenir « nous ne sommes plus chez nous chez eux ») Chirac ( « les racines de l’Europe sont autant musulmanes que Chrétiennes »), Sarkozy avec son karcher en guimauve (« le métissage doit être obligatoire »), pas plus tard qu’hier, Ayrault (« je mesure la place qui -l’islam-est la sienne dans notre pays et dans notre histoire ») ont ouvert grand les vannes aux migrants sans jamais demander l’avis des Français sur la question.

Et si l’islam n’est pas la « religion » de tous ces nouveaux candidats à « L’Ata, à l’Ame, aux allocs de tout poil et au sésame de la naturalisation, il y est néanmoins surreprésenté. Il est devenu sans l’ombre d’un doute religion d’état à laquelle se sont soumis tous les gouvernements depuis 1976 quand sous Giscard a été adopté sans consulter les Français, le regroupement familial alors qu’à cette période le seuil avait été atteint, l’avouait François Mitterrand lui-même.

Parce que le référendum d’initiative populaire, l’Ump autant que les socialistes n’en veulent à aucun prix. Il suffit pour s’en convaincre ( si c’était encore nécessaire) d’observer les réactions des uns et des autres lorsque Florian Philippot le suggère.

On voit bien au sourire crispé en une grimace évidente d’un Malik Boutih atterré qu’une telle démarche puisse avoir lieu et la réaction figée de l’Ump qui n’appuie pas Philippot …

Il suffit de retourner quelques mois en arrière quand la Manif pour tous fait se déplacer 1 million 400 000 personnes sans que le gouvernement ne se demande si, finalement, consulter l’ensemble des Français sur ce sujet de société n’aurait pas là une certaine légitimité.

Il suffit de se rappeler le « non » à la Constitution Européenne de 2005 avec lequel ils se sont torchés allègrement pour nous refiler le traité de Lisbonne en 2009.

Il suffit de se souvenir de la réaction de Sarkozy devant, en 2008, le non des Irlandais au traité de Lisbonne qu’il poussait à fairerevoter … Jusqu’à ce qu’ils disent oui…

Il suffit d’écouter la droite récriminer contre les nouveaux rythmes scolaires de Peillon sans s’offusquer de l’introduction de la théorie du genre ni s’insurger de la taille à la hâche dans les programmes d’histoire lesquels se transforment en une désinformation d’Etat en apprenant à des élèves de 5 ème que le djihad serait une sorte de voyage initiatique, tant qu’on y est, une quête intérieure philosophico-pacifique…

Il suffit d’observer le silence des personnalités politiques de l’opposition à l’annonce du Fmi qui a donné son feu vert pour ponctionner de 10 % les comptes de plus de 100 000 euros.

Quand Florian Philippot dénonce (Mots croisés du 7 octobre) entre Ps et Ump la « collusion » qui serait trop voyante, cette dernière n’est pas « trop », elle se voit, elle s’entend parfaitement au travers des silences ou des gesticulations pathétiques sur des sujets mineurs de l’Ump.

L’islam est de façon ostentatoire devenue religion d’Etat dans un pays dont les enfants ont payé de leur vie pour aboutir à la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen, pour faire admettre et appliquer la séparation du religieux et de l’Etat avec la loi de 1905 sur la laïcité laquelle est d’ores et déjà et depuis des années de financements municipaux, par l’intermédiaire des Quick, des abattoirs hallal, à la construction de mosquées, depuis des années donc, cette laïcité n’est même plus un champ de ruine. Elle est morte et enterrée.

» Je mesure la place qui est la sienne dans notre pays et dans notre histoire«

Mais si Môsieur Zéro avait mesuré, même atteint d’une très forte myopie et sourd comme un pot, ce qu’est l’islam- un système politico-religieux qui entend faire appliquer à la lettre sa loi islamique, la charia -, Môsieur Zéro, l’interdirait.

Et tous ceux qui l’ont précédé n’ont jamais cherché à emprunter cette voie mais l’ont toujours plus favorisée.

Mais enfin, qui est donc cette France qui ne sait toujours pas vivre avec ses enfants nés de l’immigration ?

http://www.fdesouche.com/419423-marche-des-beurs-la-france-ne-sait-toujours-pas-vivre-avec-ses-enfants-nes-de-limmigration

Un : la France sait très bien vivre avec ses immigrés si ces immigrés-là font leur les principes de sa République et de son respect pour la laïcité laquelle commence par ne pas revendiquer des accommodements toujours plus déraisonnables au principe fondateur de la dite République : la laïcité.

Monsieur Hani Ramadan annonce clairement la couleur lors de ladeuxième partie du débat avec Pierre Cassen quand il balance, d’un ton badin suintant tout le mépris qu’il lui inspire : (…) Votre espace républicain à la noix (…)

Deux : la France, en effet, ne sait pas et ne veut pas et ne PEUT PAS vivre avec cette hémorragie migratoire ne venant pas seulement du Maghreb mais de Roumanie, de Bulgarie, de Turquie, de Tchéchénie, de Mongolie ( « beaucoup, mais beaucoup« , dit l’un des responsables de la Croix Rouge (1) ), car la France ainsi affublée n’est tout bêtement plus la France.

Trois : Les nés sur notre sol français et les nouveaux arrivants de pays islamiques ne PEUVENT PAS et ne VEULENT PAS respecter les valeurs françaises.

C’est lessence même du Coran d’être contre la liberté, toutes les libertés.

Les ennemis de l’islam sont la démocratie, les femmes, et les non musulmans.

Les Français sont dorénavant la seule catégorie de la population dans leur propre pays à être interdits, non pas même de revendiquer, revendique-t-on quelque chose qui est normal, naturel et légitime dans son propre pays ? mais interdits de conserver leur sentiment d’appartenance à leurs origines gréco latines et judéo chrétiennes, dans le même temps que toutes les associations antiraciste droitsdel’hommistes encouragent à grands cris les peuples venus d’ailleurs à imposer leurs us et coutumes, reliquats moyenâgeux et barbares.

Les 55 abattoirs halal mis en place pour la fête de l’Egorgement sont une honte, une infâmie, et d’une cruauté digne de celles qui se jouaient dans les arènes antiques.

L’invasion islamique a commencé il y a une quarantaine d’années par la corruption des élites. Perversion des contenants d’abord à laquelle succède celle du contenu.

Elle se poursuit par la désinformation et le caviardage de notre Histoire de France à travers les nouveaux livres d’histoire-géographie mais aussi d’une caste pseudo journalistique et pseudo écrivain :

»Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises » de François Reynaert. Vu dans une station service sur une aire d’autoroute du sud de la France.

Non seulement, l’Instruction Publique nous aurait farci la tête de conneries mais il faut, en plus, avoir la honte !

Affirmer que les communistes ont été les premiers résistants ne peut émaner de gens simplement ignorants mais d’islamo-collabos haïssant leur pays.

Parlons, justement, un peu d’Histoire :

http://www.dailymotion.com/video/xb84qw_francois-asselineau-l-histoire-de-f_webcam :

Jules César s’est emparé de la Gaule par « une conquête facile et en apparence moins odieuse que la conquête à forces ouvertes« , nous dit François Asselineau.

Amédée Thierry, historien ( un facho avant l’heure, sans doute ) ), en 1842, écrivait « Jules César, la guerre des Gaules ».

Asselineau, ancien ministre féru d’Histoire et farouchement contre l’Europe, raconte ce qu’avait observé l’historien :

« César s’était fait livrer tous les jeunes Gaulois distingués par la richesse, leur naissance ou le rang de leur famille.

Il les gardait près de lui non pas comme auxiliaires mais comme des otages, étudiant à loisir leurs caractères et leurs penchants, il s’appliquait à les corrompre par l’ambition, à les éblouir par la gloire, à étouffer en eux tout sentiment patriotique. »

Les représentants de l’islam, plusieurs centaines de siècles plus tard, avec ses soldats déguisés en imams et en fidèles, avec l’aide de notre élite ne font pas autre chose.

Les hommes et les femmes politiques que le peuple a élus, théoriquement parlant, en toute démocratie, dévorés d’ambition et éblouis par la gloire se sont évertués à étouffer, en eux et en celui de leur peuple, tout sentiment patriotique et sont en train de livrer les Français à leur (futur) oppresseur en prenant bien soin de les y préparer en les habituant.

Sauf qu’il est une chose d’habituer un peuple à son remplacement progressif, il en est une autre si ce remplacement s’accompagne ( et comment pourrait-il en être autrement ?) d’une baisse toujours plus significative de son niveau de vie.

Quand, pour exemple, la commune de Rennes a dépensé en 2012, 450 000 euros en chambres d’hôtel pour de « nouveaux arrivants ».

Et quand les anciens combattants qui ont failli donner leur vie pour leur pays vont passer à la caisse, on se dit que d’abord, il ne doit pas en rester beaucoup, et précisément pour cette raison, on se dit que les sommes qui vont leur être raflées sont ridicules.

Alors là, si les socialistes n’aiment même pas leurs vieux soldats, ils ont des cheveux blancs à se faire…

Difficile dans ce contexte de garder un brin d’optimisme. Aussi, des livres de chevet comme « Reconquista » de René Marchand, Islamectomie de Yidir Aberkane et Carole Maillac, sans oublier le désopilant « Opération pédalo » de Paul Le Poulpe vous aideront à passer vos nerfs et à rire de bon coeur.

Pour conclure, citons Renaud Camus :

« Un peuple qui connaît ses classiques ne se laisse pas mener sans révolte dans les poubelles de l’histoire«

Source : Caroline Corbières http://ripostelaique.com/pour-faire-accepter-le-grand-remplacement-ils-caviardent-lhistoire.html

(1) http://www.fdesouche.com/418089-arte-laccueil-des-migrants-a-rennes

http://www.bvoltaire.fr/francoisjourdier/osent-meme-sattaquer-aux-anciens-combattants,37421

http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/se-sentir-etranger-en-pays-pire,38476

http://www.universalis.fr/encyclopedie/djihad-jihad/

https://sites.google.com/site/hisgeo5/his/1

Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 13:54

Selon l’hebdomadaire avignonnais , Marie-José Roig, actuel maire d’Avignon et ex-députée, a salarié de 2007 à 2012 son fils Christophe Roig à l’Assemblée nationale, pour un salaire brut de 5 208 € par mois, financé grâce au budget de 9 504 € donc chaque élu dispose pour ses collaborateurs.

Avinews note que cette pratique, choquante moralement, n’est pas illégale.

À condition que cet emploi d’attaché parlementaire de sa propre mère ne soit pas fictif : or, selon Avinews, personne ne se souvient avoir vu Christophe Roig au Parlement…

Selon Avinews, l’ancien directeur de cabinet de Marie-Josée Roig, Fabien Strack, assure que « Jean-Christophe Roig n’a jamais travaillé à l’Assemblée Nationale »…

A la question : « que fait votre fils dans la vie ? », Marie-Josée Roig avait coutume de répondre « il est dans l’événementiel », selon un ancien élu de la majorité cité par l’hebdomadaire.

« Qu’est-ce qu’il fallait que je fasse, que je lui trouve un emploi fictif ailleurs ? »

« Mon fils était sans travail, je l’ai aidé comme je l’aurais fait pour d’autres ! Avec tous les mandats que j’ai eus, j’aurais pu le caser ailleurs. (…)

Qu’est-ce qu’il fallait que je fasse, que je lui trouve un emploi fictif ailleurs ? » se défend, maladroitement, Marie-José Roig.

Elle a affirmé à qu’elle n’avait pas enfreint la loi et qu’elle ne se sentait « pas pourrie ».

Aujourd’hui au chômage à 2 760 €…

Et ce n’est pas tout… Outre son salaire, le Christophe Roig a perçu une prime de 2 000 € tous les six mois, une prime de licenciement de 20 000 €, 7 600 € pour n’avoir pris aucun congé payé en cinq ans, et il pointe aujourd’hui au chômage à 2 760 €…

Rappelons qu’en 2002, Christophe Roig avait obtenu un CDD de quelques mois… à la Société nîmoise d’aménagements communaux, une structure municipale de Nîmes.

Midi Libre

Repost 0