Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 04:40

pargrunivendredi 18 avril 2014

Bruno Mégret doute des « convictions profondes » de Marine Le Pen

Bruno Mégret, que Jean-Marie Le Pen avait surnommé le félon, serait-il tenté par une nouvelle aventure politique.

Après six ans d'une traversée du désert dans le silence des eaux et forêts au Conseil général de l'environnement, rattaché au ministère de l'Écologie.

Le voila de retour pour porter quelques coups de canif dans le dos (évidemment), de Marine Le Pen.

D'ailleurs comment envisager un retour au Front, tant que le président d'honneur n'aura pas rendu son dernier souffle.

Vous remarquerez au passage la subtilité de certains médias pour souffler un vent mauvais sur le flambeau Lepeniste.

Tendre le micro peu de temps avant les élections Européennes à Bruno Mégret, il fallait y penser.

Mais en effet, qui mieux que Mégret peut expliquer la stratégie du FN.

Lui qui dans le passé, avant d'en être chassé, s'était désaltéré à sa source.

Lui qui, visionnaire, aurait le premier tenté la dédiabolisation du Parti.

Hélas pour ses ambitions, le président fondateur du Front était à l'époque sourd des deux oreilles à un changement d'orientation et préférait les coups de menton comme au bon vieux temps ou il était au 1er régiment étranger de parachutistes.

Sans oublier certaines déclarations du chef qu'il est inutile de rappeler et condamnées par la justice.

Jean-Marie Le Pen qui récemment avait déclaré sur LCP, que le FN "n'était pas prêt" à prendre le pouvoir en 2002, suite à une crise grave due à la scission avec Bruno Mégret.

Le FN serait-il prêt à prendre le pouvoir maintenant ?

C'est bien là l'interrogation du revenant et insoumis Mégret, qui peut-être serait prêt à reprendre du service pour apporter à la France sa "tuile".

Vous parlez d'une tuile ou d'une ardoise dans la commune de Vitrolles, où sa femme élue maire avait prêté sa virginité à son mari qui lui n'était plus éligible.

En fait et pour copier les déclarations d'un célèbre ancien président de la République.

Comment douter une seconde que Bruno Mégret souhaite revenir aux affaires, "non pas par envie, mais par devoir".

Car à l'écouter Marine Le Pen ne serait peut-être pas sincère sur le fond.

Et de déclarer -

"A-t-elle une vision stratégique, avec un programme ancré dans le monde du XXIe siècle ? Car on ne peut pas répondre au choc des civilisations simplement par la sortie de l'Europe et de l'euro.

On peut aussi se demander si elle a des convictions profondes ou si ses idées répondent plutôt à l'air du temps ou à l'influence de tel ou tel conseiller.

Et puis je m'interroge sur son tempérament, car, en politique, il faut savoir rassembler, négocier, faire des compromis, et ne pas se laisser dominer par sa colère ou son arrogance."

Cette petite déclaration pourait éventuellement se traduire par - Marine Le Pen ne devrait pas écouter ses conseillers qui n'ont pas comme moi une vision stratégique. Et elle devrait oublier le passé (et son père) et faire un compromis avec moi.

Voila ce qui s'appelle avoir de la suite dans les idées et une haute estime de sa personne.

N'empêche qu'une réconciliation entre le FN et Mégret semble aujourd'hui bien improbable, car il y a des rancunes tenaces et certaines familles se haïssent jusqu'à la mort du... Patriarche.

source et publication: http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bruno-megret-doute-des-convictions-150855

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 04:20

Faut-il avoir peur du populisme en Europe ?

Publié le 17 avril 2014 par Francoise Lerat - Article du nº 351

Le 8 avril dernier, j’ai regardé sur Arte un documentaire bassement manipulateur : POPULISME, L’EUROPE EN DANGER.

Encore de la pure propagande préparée à dessein, sans trop de doute, de faire oeuvre utile en vue des élections européennes de mai prochain.

Le message sous-jacent aux différentes phases du reportage aura pour but de dissuader les électeurs d’aller voter pour des partis, qui sous couvert d’être contre les puissances d’argent, ne seraient en fait que xénophobes, pourfendeurs de l’islam.

Alors on entendra souvent les termes : manipulation, outrance, stigmatisation pour accabler les leaders des partis dits populistes d’Europe.

Pourtant, la manipulation, l’outrance, la stigmatisation proviendra plutôt de ces journalistes « nouveaux chiens de garde » d’une idéologie nauséabonde, destructrice de plus en plus rapidement de l’identité propre aux différents pays de l’Europe.

L’émission s’avèrera particulièrement indigeste car les recettes des journalistes se livrant à leur façon de cuisine politique et entretenant la peur de façon sournoise laissera vraiment un goût de nausée.

Tour à tour, seront sur la sellette ou plutôt à la barre d’accusation des personnalités honnies des médias:

- Beppe Grillo pour l’Italie

- Marine Le Pen pour la France

- Geert Wilders pour les Pays-Bas

- Viktor Orban pour la Hongrie

L’ordre dans lequel ils passeront ne semble rien devoir au hasard, mais a sa propre importance.

- Beppe Grillo en première position car il est le dernier-né du populisme en Europe.

Il n’a donc pas, de par son ancienneté, le statut de professionnel de la politique, en plus c’est un humoriste, ancienne star de la télévision…image légère sur le terrain si sérieux de la politique… il ne manquait que les mots pour le dire…

- Marine Le Pen pour l’instant est un danger limité puisqu’elle n’a que 2 députés à notre Assemblée Nationale, mais crainte quand même puisque « selon les sondages, le FN pourrait devenir le premier parti politique » .

- Geert Wilders, leader parlementaire depuis 2006, bien ancré dans la politique, en tête des sondages et, crime de lèse-majesté, les journalistes le « couvrent »… n’en déplaise à nos journaleux franchouillards-trouillards!

- Viktor Orban, le plus élevé dans la hiérarchie du populisme puisqu’il est au pouvoir en tant que Premier Ministre depuis 2010 : poste qu’il doit au succès d’abord aux élections européennes de 2009 (56% des voix) puis aux élections législatives de 2010 (52%).

D’où le grave danger que son exemple ne soit suivi, ce pour quoi il se devait d’être à la dernière place dans la présentation : surtout rester sur l’image que les populistes ça peut arriver au pouvoir! Danger suprême!

Tous les poncifs seront resservis, toujours les mêmes, avec l’obstination dont sont coutumiers les êtres bornés. En voici quelques-uns :

- Les populistes profitent de la crise pour prospérer -ils ne veulent pas d’alliances avec les autres partis -leur seul but c’est d’arriver au pouvoir -ils sont racistes -ils sont liberticides -ils menacent la démocratie -ils sont contre l’Europe, contre les multinationales…

Autant d’arguments qui n’inquiètent que de moins en moins les électeurs et qui sont rejetés même, avec de plus en plus de véhémence.

Les électeurs ont parfois l’impression qu’on les prend pour des débiles difficilement capables de comprendre et d’assimiler les thèses de ce pouvoir médiatico-politique responsable de notre déclin.

Et ce déclin, on ne peut l’attribuer aux » populistes » qui sont bien les seuls à ne pas avoir trempé dans les affaires, de là un avantage non négligeable à porter à leur crédit.

Ils profitent de la crise pour prospérer?

Aux Pays-Bas, Geert Wilders et son parti le PVV progressent alors que le pays ne connaît pas la crise!

Ils ne veulent pas d’alliances avec les autres partis?

Ce sont les autres partis qui ne veulent pas d’alliances avec eux! Chez nous,il suffit de rappeler la consigne donnée par l’UMP : Pas d’alliance avec le FN!

Leur seul but c’est d’arriver au pouvoir?

Comme si le but de tous les partis ce n’était pas d’arriver au pouvoir! L’UMP ne l’a-t-il pas été? Le PS n’y est-il pas actuellement avec tous les bons résultats que l’on sait? L’UMP ne veut-il pas y revenir et le PS y rester?

Ils sont racistes?

Le fait de déplorer une immigration clandestine qu’on s’obstine à ne pas enrayer alors que les moyens manquent (locaux,emploi etc…) pour recevoir dignement, le fait de déplorer que l’islamisme conduise à l’islamisation de nos pays (plus des 3/4 des Français s’en rendent compte ) ne permet pas de taxer les populistes de racistes. Les raccourcis simplistes ne marchent plus.

Ils sont liberticides?

En France,la liberté d’expression est plus que menacée et il n’y a pas de populistes au pouvoir : difficile de donner son avis sur certaines personnalités sans encourir le risque d’un procès pour diffamation qu’il sera toujours difficile à gagner totalement; compromettant aussi de donner son avis sur l’islam puisque, au train où vont les choses, on pourra bientôt être accusé de blasphème .

Peut-on penser que la presse est vraiment libre quand, comme c’est le cas chez nous où l’état subventionne plus largement que la plupart des autres pays européens une presse qui ne manquera pas de servir au mieux les pouvoirs atteints de « subventionnite » aiguë.Voir le livre de Benjamin Dormann: » Ils ont acheté la presse » .

Plus de 5 milliards d’euros sont déversés sur la presse écrite pour « garantir le pluralisme d’opinion » (sic), seulement il n’y aucun contrôle le garantissant.

La défiance des Français est telle que les ventes chutent. Exemple : en 2013, les ventes de Libération ont chuté de 15%. Qu’à cela ne tienne, la politique de perfusion coûteuse pour les contribuables ne tarira pas, qu’importe ce qu’en dit la Cour des Comptes qui ne peut éviter d’en parler.

Ils menacent la démocratie?

Ils demandent pourtant une participation directe des citoyens sur les grands sujets de société en ayant recours à cette fin plus souvent au référendum.

C’est ainsi que la Suisse, qui n’a de leçon de démocratie à recevoir de personne, a organisé récemment un référendum à l’initiative de l’UDC, parti populiste.

La question posée était: ACCEPTEZ-VOUS L’INITIATIVE POPULAIRE CONTRE L’IMMIGRATION DE MASSE?

Les suisses ont répondu OUI.

En France, la gauche perturbée par ce résultat n’a pas manqué de critiquer : voir les déclarations de Laurent Fabius et de Manuel Valls. Voir aussi la façon dont Canal+, un des champions de la mauvaise foi et ardent défenseur de la pensée unique a ridiculisé à ce propos Oskar Freyssinger Conseiller d’Etat élu.

En visionnant la vidéo OSKAR FREYSSINGER REPOND A CANAL+, on s’aperçoit une fois de plus comment procèdent les manipulateurs de l’information. Et c’est cette classe là qui ose parler de démocratie!

Ils sont contre l’Europe, contre les multinationales?

Et alors, depuis qu’elle s’est soumise aux diktats de Bruxelles et de la finance internationale, la France n’a vu que sa situation se dégrader, si bien que le chaos se rapproche chaque jour davantage. Alors l’Europe…

Autant d’arguments avancés mais contestables dans l’émission d’Arte, pour n’en citer que quelques-uns.

En plus, comme à chaque fois pour parfaire le genre, on aura droit pour ajouter au discrédit, à l’interview des 3 catégories habituelles de témoins, ceux qu’on retrouve à chaque fois.

1) Celui qui a quitté le parti et qui crache dans l’ex-soupe.

En l’occurrence, une sénatrice qui a quitté le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo en Italie.(Comme si ceux qui quittaient un autre parti le faisaient toujours sans manifester d’acrimonie!)

2) Celui qui partage les idées populistes.

En l’occurrence, un couple de néerlandais qui a voté pour Geert Wilders, qui habite un quartier sans immigrés (c’est toujours ceux-là qu’on interroge), et qui ose dire que le pays n’est plus le même…qu’il y a des craintes quant à l’avenir de la langue et de l’identité des Pays-Bas. Les malheureux, ils n’auraient jamais dû dire ça! Pour les châtier, on va leur assigner une punition, une bonne question piège:

QUEL EVENEMENT HISTORIQUE SYMBOLISE VOTRE PAYS?

Devant une telle question empreinte de perfidie et de perversité, les pauvres gens sont restés dans l’embarras, comme le serait n’importe qui à leur place, interrogé à brûle-pourpoint!

3) Celui qui fait partie d’une minorité souvent décriée pour ses comportements.

En l’occurrence, on interrogera la bonne rom de Hongrie, pas celle qui mendie ou qui vole, celle qui travaille et qui est éduquée…qui souffre dans un pays où les chômeurs doivent effectuer un travail obligatoire s’ils ne veulent pas perdre leurs indemnités…

Alors, l’Europe en danger à cause des populistes? On y croit de moins en moins et c’est bien ce qui désespère ces apôtres de la pensée gauchiste, qui bidouillent les reportages pour les rendre plus convaincants mais qui les rendent surtout de plus en plus caricaturaux.

Et pourquoi tout ce tapage? Comme on l’entend à la fin de l’émission, ils ont une peur panique de voir les populistes qui progressent partout parvenir à s’allier au Parlement européen pour former un groupe influent.

Il se peut qu’ils le puissent puisqu’il faut pour cela obtenir 25 sièges d’au moins 1/4 des états membres soit de 7 pays différents.

On comprend donc qu’il est urgent pour les si démocratiques médias de toutes sortes de jouer les épouvantails et de faire peur. En tous les cas, pour l’instant la peur est dans leur camp ce qui les rend pitoyables et inefficaces. Ils finissent par jouer si faux qu’on ne les écoute plus guère.

Françoise Lerat

source et publication: http://ripostelaique.com/faut-il-avoir-peur-du-populisme-en-europe.html

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 03:40

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

18/04/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)


L’Assemblée avait adopté le 28 janvier dernier à une large majorité le projet de loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes défendu par Najat Vallaud‑Belakacem.

Ce projet a été voté hier en seconde lecture par le Sénat.

De multiples mesures symboliques, comme la suppression de l’expression « bon père de famille » utilisée dans plusieurs textes de lois était prévue.

Des obligations de parité étaient également mises en place dans un certain nombre de structures, afin d’obliger les hommes et les femmes de France à se singer mutuellement dans la vie de tous les jours.

La réduction de 6 mois du congé parental est également prévue lorsque le père n’a pas pris son congé parental.

Une façon pour l’Etat de s’immiscer un peu plus dans les familles.

Le Sénat a effectué quelques modifications marginales sur le texte de loi, sans en modifier pourtant l’esprit

Le Sénat n’abroge ni ne remet en cause les articles fondamentaux de la loi.

Il a modifié simplement quelques mesures absurdes, comme l’obligation faite à l’Institut de France et à certaines académies comme l’Académie française d’assurer une représentation équilibrée entre les hommes et les femmes ; l’obligation qui était faite à l’administration d’envoyer des courriers aux femmes mariées sous leur nom de naissance est également supprimée.

Enfin, le Sénat a supprimé certaines règles de parité arbitrairement fixées dans les fédérations sportives ou les chambres d’agriculture.

Au‑delà des questions d’égalité entre hommes et femmes, ce texte de loi est un réel pamphlet pro‑avortement

Un des articles les plus polémiques de la loi remet en cause la condition de détresse de la mère nécessaire pour effectuer tout avortement.

La fondation Jérôme Lejeune a ainsi demandé aux sénateurs de s’opposer à la « chosification » croissante de l’enfant.

D’une manière plus générale, une résistance se fait jour en Europe contre l’avortement. L’initiative citoyenne « One of Us » a réussi à obtenir 1,7 million de signatures, homologuées par la Commission européenne, contre l’avortement.

Cette initiative a envoyé une délégation à la Commission européenne, et a obtenu le soutien du pape François.

Ce mouvement défenseur de la vie a rappelé s’opposer « le plus fermement possible à tout attentat direct à la vie, surtout celle qui est innocente et sans défense ; et l’enfant à naître dans le sein maternel est l’innocent par définition ».

Publié le 18 avril 2014 - Modifié le 18 avril 2014

http://fr.novopress.info/163434/loi-legalite-hommesfemmes-senat-aveugle-egalitarisme-totalitaire/

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 03:23

Samedi 19 avril 2014

«La politique est devenue une machine à accorder des allocations…»

de Mike Borowski, ancien cadre UMP et cofondateur du site «La Gauche m’a tuer», intitulé « LA POLITIQUE DES ALLOCATIONS L’effondrement intellectuel de la classe politique française».

La politique est devenue une machine à accorder des allocations à des populations jamais rassasiées et qui en demandent toujours plus.

Je ne suis pas de gauche mais j’ai regardé avec intérêt le discours de politique générale du nouveau Premier ministre.

Malheureusement bien médiocre. Ni vision, ni perspective, ni joute oratoire brillante, juste du convenu sorti de l’esprit d’un conseiller venant de grandes écoles. […]

Ainsi, on n’assiste plus à des guerres d’idéologies contre d’autres idéologies, mais à de petites batailles d’assistantes sociales contre d’autres assistantes sociales. […]

Mais où est passée la statue du commandeur ? Cet homme d’État ou ce monarque admiré de tous dépassant les clivages partisans ! Notre pays, dans toute son histoire, en comptait par dizaines ! Il n’existe plus. Aujourd’hui, c’est le vide.

On fait place à des petits technocrates ternes que nos écoles d’administration produisent en masse.

Sans envergure et sans courage, ceux-ci dirigent la France depuis des décennies en comptable, comme si la fille aînée de l’Église ne se résumait qu’à des chiffres ou des calculs.

Les Français, dans leur grande majorité, ne s’y trompent pas : ils ne veulent plus donner leurs voix à des hommes qu’ils n’admirent plus, qu’ils considèrent comme leurs égaux.

À quoi bon voter pour Monsieur tout le monde ou pour un homme normal ?

La politique n’a rien de normal, elle est faite pour des gens qui se doivent d’être exceptionnels ! Oui, mais voilà, l’exception n’est plus la règle, et seule persiste la médiocrité.

Qui pour renverser la table des inadmissibles diktats bruxellois qui sacrifient notre souveraineté et notre richesse ? Personne.

Qui pour imposer le français comme langue officielle de l’Union que notre pays a fondée ? Toujours personne.

Un peu comme des Vercingétorix de pacotille déposant les armes aux pieds de César.

La France a, de toute son histoire, été conduite par des hommes providentiels.

Mais l’histoire de France est rejetée par toutes nos élites mondialisées, pour qui l’herbe est plus verte ailleurs.

Elles honnissent ce terme d’homme providentiel.

Pour elles, seule compte la représentation collective qui conduit à l’égalitarisme politique.

Par conséquent, la France rentre dans les rangs comme une nation secondaire.

Mais peut-être n’est-ce qu’une malheureuse parenthèse éphémère ?

Bd Voltaire

source

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 03:10

TRIBUNE LIBRE !

Samedi 19 avril 2014

Guérir le VIH par la génétique?

Ray Blanco, rédacteur en chef de NewTech Insider

Hier , je parlais du formidable Vous espoir Que la manipulation génétique représentait versez le Traitement de certaines maladies - Génétiques Dans Un Temps de premier ordre.

"Maïs qu'en serait-il si Nous pouvions Combattre le mal à la racine? Si pouvions Nous, Comme des informaticiens, réécrire le Code dysfonctionnel Au congé compensatoire DE REPARER temporairement sessions conséquences? L'ensemble du Code et des Données Génétiques chiffre sur des Protéines. Fr réparant Le Code Inscrit des CES de Protéines-sur de Manière permanente, Peut-Être could be-sur Guérir Définitivement Les patients. "

Maïs Je vous laissais entrevoir also Que la manipulation génétique could be Peut-Être traiter certaines maladies ous épidémique, Comme le VIH.

On entend par Aujourd'hui Beaucoup Speaking Dans Les Médias d'Un Nouveau traitemet Contre Les troubles Génétiques Qui could be authorized Être en Grande-Bretagne des Cet été et Qui est Analyse de près par la FDA aux Etats-Unis.

La manipulation génétique could be Peut-être Les traiter certaines maladies ous épidémique, Comme le VIH

Le monde scientifique se CONCENTRE principalement sur l'ADN nucléaire, MAIS CE nouveau treatment could be s'attaquer au Problème de l'ADN mitochondrial, celui Que l'on Trouve Dans Les minuscules Centrales Énergétiques Qui alimentent nos Cellules. Contrairement à l'ADN nucléaire, Qui BNO héritons De Nos Deux parents l'ADN mitochondrial provient Uniquement de Notre mère.

Le nouveau Traitement combinerait l'ADN nuclear les parents Où les mitochondries de la mère SONT touchées par l'ONU Défaut génétique Sérieux Avec l'ovule sain d'donneuse juin.Il a déjà-Montre de bons resultats Chez les primates. Ce Qui est étrange, C'est Qué L'enfant a des parents AINSI Trois Génétiques, non mitochondrial père et mère juin Qui fournissent l'ADN nucléaire et juin seconde mère Qui fournit l'ADN.

C'est la Manière juin Assez complexe de reparer non Problème génétique. Il Faut UTILISER des Composants de Grandes Cellules - des organites - et les verser Retirer les réinsérer DANS DIFFERENTES des Cellules. Un peu Comme une greffe d'ORGANE MAIS au Niveau cellulaire. Sur Remplace le génome Entier, Ce Qui ne FONCTIONNE Qué versez non Type de donné de maladies Génétiques - et CE Uniquement Aux stades précoces, plus les du Développement humain. Il serait ainsi de Bien avantageux DE Pouvoir soi SAISIR D'Une Cellule aveC des doigts minuscules verser réécrire le morceau de code de Qui en une Besoin. Il serait also Très Positif Qué CELA puisse also trabalho chez l'adulte.

Un Nouvel article du New England Journal of Medicine Indique Qué CELA could be Être possible. L'Idée approx D'UTILISER Les manipulations Génétiques versez Guérir le VIH. Les Recherches soi basent sur des travaux préparatoires effectués par Sangamo Biosciences (NASDAQ: SGMO).

Commentaire CELA FONCTIONNE-T-IL?

QUELQUES informations de base, de verser COMMENCER. Des Recherches Ont ÉTABLI qu 'ONU pourcentage, minuscule de la population Résiste à la contamination par le VIH .Les lymphocytes T de Leur Système immunitaire SONT Comme immunise Contre l'infection.Le VIH utilisent différents Portails verser s'introduire Dans Les lymphocytes T, et l'ONU d'Entre EUX intérêt Codé par l'ONU Gène appele CCR5.

Les Individus atteints de juin d'une mutation du CCR5 Spécifique Ont juin "serrure" Différente choix à la surface des lymphocytes DE LEURS T Que le VIH ne parvient Pas à forceur.

Un retournement de la situation particuliérement Surprenant un eu lieu il ya QUELQUES Années lorsqu'un malade Atteint de leucémie - et du VIH - un receipt juin transplantation de moelle osseuse. Abracadabra, par hasard non étrange, la greffe de moelle une also permission de le débarrasser du VIH.

Il s'avère Que le Donneur de moelle osseuse - C'est Dans la moelle Que les Cellules du Système immunitaire SONT produites - Etait Doté de la mutation du CCR5.

Un Atteint de patients de leucémie - et du VIH - une transplantation receipt de juin de moelle osseuse.Abracadabra, par hasard non étrange, la greffe de moelle une also permission de le débarrasser du VIH

Comme le patient was capable de Produire des lymphocytes T Avec la variante génétique appelee CCR5-delta-32, la responsable virale radicalement une goulotte.

Le thème de l'article du NEJM et le mais des travaux préparatoires de Recherche et de Développement de Sangamo, C'est la Réplication of this expérience. Les lymphocytes T D'UN extraits de SONT patient grâce à l'ONU prélèvement sanguin PUIS modifie, Ce Qui signifié Que les Gènes SONT manipules verser exprimer la mutation du CCR5.

La technologie Utilisée par Sangamo s'appelle ZFN, verser "doigt de zinc" (littéralement nucléases, les "doigts de zinc"). L'Entreprise disposer de Toute une Bibliothèque de differents ZFN, Qué l'may sur considerer Comme Autant de briques de Lego.

ILS peuvent soi combinateur Sous Toutes-Les Formes et Toutes-Les Séquences versez correspondre aux Gènes Qué Nous souhaitons modificateur. Les constructions obtenues AINSI SONT Extrêmement Spécifiques et ne fonctionnent Québec sur la sequence génétique souhaitée.La technologie intérêt déjà-gissement Utilisée Dans La Recherche, ne Sangamo pneu juin party de session Revenus, en parallèle du travail effectué versez alimenter session Projets Thérapeutiques.

Recemment, l'Entreprise a achete des informations versez faire progresser le Traitement de la trisomie 21, et Elle is also appelee à la rescousse par des Entreprises agricoles versent Trouver Reportages de Nouveaux Moyens d'Improving les Récoltes.

Le Dernier article de MONTRE Qué meme sans Le cocktail DE Médicaments habituellement Utilise versez Lutter Contre le VIH, Les patients Ont vu la Quantité de virus Chuter l'après Qué les minuscules "doigts de zinc" aient fel Leur labeur. L'ONU des patients une session vu rate Chuter Au Dessous des Niveaux détectables. Sangamo cherche à Improving le pourcentage, de Cellules n'avez les Gènes peuvent Être manipules en améliorant le mode de d'administration des ZFN.

Nous ne Sommes qu'au mois d'avril, MAIS Deux nouvelles Importantes concernant la manipulation génétique Ont déjà-fel les gros titres. Nous devrons patienter PEU des Nations Unies versent savoir CE Qué Nous reserve le Reste de l'Année. Se souviendra-t-on de 2014 Comme de l'Année de la manipulation génétique humaine?

Note de l'éditeur : Nous Sommes Peut-Être au bord d'Avoir découvert CE Qué l'Appelle sur "une technologie de rupture». CELA Veut dire qu'il y aura des Nations Unies avant et UnAprès (Comme Il y eu non avant et non l'après l'imprimerie, avant et non l'après l'électricité, non avant et l'après Internet non non, etc.) Verser l'investor, Ces révolutions SONT Evidemment Synonymes DE profits tells qu'il HNE difficile de les Concevoir Dans Un Investissement classique.


If you voulez Profiter DE CES GRANDES révolutions médicales, biotechnologiques ous meme Technologiques, Ray Blanco Sélectionné DANS sa lettre Les Entreprises Qui Justement technologies travaillent sur l'épargne-études de rupture et Qui Ont Le Potentiel de changeur les choisit.

source http://www.citoyens-et-francais.fr/article-guerir-le-vih-par-la-genetique-123373042.html

merci Manon

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:58

Jean-marie Lebraud

BONNE FÊTES PASCALES EN PRIORITÉ AUX BRETONS DU PARTI DE LA FRANCE ET AUX ANCIENS DPS DE LA ZONE 2, ENSUITE AUX ANCIENS DU FRONT NATIONAL DE JEAN-MARIE LE PEN QUE J' AI PU COTOYER DANS TOUTE LA FRANCE !

AU FIL DES CARAVANES, CAMPAGNE ÉLECTORALES, MEETINGS ,ECT.......DE 1984 A 2007!

AMITIÉS NATIONALISTES !

jm

Jean-marie Lebraud

3 janvier 2012

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE , EN PRIORITÉ AUX ANCIENS DE LA ZONE 2 ET ENSUITE AUX ANCIENS QUE J' AI PU COTOILLER DANS TOUTE LA FRANCE ! AU FIL DES CARAVANES, CAMPAGNE ÉLECTORALES, MEETINGS ,ECT.......

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:40

La France orange mécanique à Evry : “violée parce que toutes les Françaises sont des putes”

Ce qui s'est passé dans cette ville de l'Essonne donne envie de vomir.

Mais aussi permet de s'interroger sur une surdité collective.


SILENCE, ON VIOLE !

Cela s'appelle un fait divers. Et les faits divers n'intéressent plus personne. En tout cas ni les journaux, ni les radios, ni les télés.

Pourquoi ? Parce qu'il y en a trop ? Parce que c'est répétitif et lassant ? Pour une autre raison moins avouable ?

C'est pour ça que Laurent Obertone les a recensés dans son livre "France Orange mécanique"

Le Parisien en a fait quelques lignes. Et ça a été relayé un peu par Valeurs Actuelles, toujours vigilants en la matière. Une jeune fille de dix huit ans sort du RER. Sous la menace d'un couteau elle est entraînée dans un terrain vague. Et pendant deux heures elle est violée et re-violée. Torturée. Battue jusqu'au sang. Il faut bien que jeunesse se passe…

Les auteurs ont été arrêtés. Des mineurs dont un multirécidiviste déjà condamné pour viol. Ils vivent dans un foyer de la région. Ils sont âgés de 11 (11 ans !) à 17 ans.

Un juge les a mis en examen pour viol avec "actes de barbarie". Interrogé par lui ils ont invoqué une circonstance atténuante : "toutes les Françaises sont des putes."

Ce qui leur a valu une inculpation supplémentaire pour "racisme".

Alors parlons-en. Pourquoi ? Non pas pour eux : ils sont déjà perdus. Mais pour leurs copains, leurs familles, leurs amis. Pour des milliers d'autres qui doivent savoir que ce genre de sauvagerie ne sera ni accepté ni impuni.

Pour des millions d'autres qui, eux, ont besoin de savoir qu'ils seront protégés et que les criminels seront punis. C'est ce qui se passerait si les journaux faisaient leur travail au lieu de s'intéresser uniquement à un notaire escroc, un conseiller municipal corrompu, ou un banquier indélicat.

On vérifiera au moment du procès des jeunes barbares la publicité accordée au verdict. Quant à Marseille un voyou tue un autre voyou à la kalachnikov ça fait du bruit. Beaucoup de bruit. Les ministres défilent les uns après les autres dans la citée phocéenne. Et même le premier d'entre eux.

Mais il semblerait qu'une jeune fille violée ne vaut pas un dealer abattu…


Naguère pour évoquer les petits faits divers (rien à voir avec celui-ci) on parlait dans les journaux de "chiens écrasés". Cela valait juste quelques lignes.

Mais le viol d'Evry aurait certainement fait la "Une".

Pierre Lazareff, grand journaliste s'il en fut, répétait cette maxime à ses collaborateurs. "Un chien qui mord un homme c'est sans intérêt, mais un homme qui mord un chien…" Eh bien nous y sommes.

Des hommes sont devenus des chiens. Ils sont là. Et parmi eux de plus en plus de loups.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/france-orange-mecanique-evry-violee-parce-que-toutes-francaises-sont-toutes-putes-benoit-rayski-1044244.html#j5JOkETVc5Xhp5Jj.99

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:26

jeudi, 17 avril 2014

LE VICE ET LE CRIME, AU SECOURS DES ECONOMIES OCCIDENTALES.

Pieter Kerstens

Rien ne peut arrêter l’imagination putride des gnomes de Bruxelles.

Comme ils se doutent que les gouvernements ne veulent (ou ne savent) pas réduire les dépenses et le gaspillage des deniers publics, pour ne pas mécontenter leurs électeurs/clients, alors ils ouvrent des « boîtes à idées ».

Et cela, depuis des années…en étant en concurrence avec leurs homologues d’autres administrations, ailleurs dans le monde.

Ainsi, ces forts en thème ont imaginé pouvoir stimuler le PIB (Produit Intérieur Brut) de chaque pays européen sans effort et par un coup de baguette magique.

Jugez-en : en accord avec les américains (bien sûr) le calcul du PIB sera réformé en septembre 2014, en y incluant comme « investissements » les dépenses en Recherche & Développement (R&D).

Judicieux n’est-il pas vrai ? Par cette simple manipulation, le PIB grimpera de 2 à 3% en Allemagne, en Belgique, au Danemark et en France.

Et même de plus de 5% en Finlande, en Suède et aux USA, sans aucun effort supplémentaire ni de la part des travailleurs, ni de la part des fonctionnaires. En toute logique, le rapport de la dette publique en regard du PIB va donc diminuer !

Mais pourquoi personne n’a-t-elle proposé cette option miracle, plus tôt ? Ainsi, le ratio d’endettement permettra aussi à certains pays de pouvoir obtenir de nouveaux financements à de bonnes conditions …pour rétribuer les copains et les coquins. Evidemment des esprits grincheux me rétorqueront que toutes les dépenses en Recherche & Développement n’aboutissent pas à des résultats positifs et loin s’en faut !

Mais cet aspect du problème n’a pas freiné l’enthousiasme des amateurs d’économie virtuelle, de magouillages de chiffres et de symphonies statistiques.

Quand les Eurocrates appellent la pègre et les tapineuses à la rescousse.

Les désastres financiers en Irlande, en Grèce, au Portugal, en Espagne ou à Chypre ont marqué les esprits des kleptocrates de Bruxelles. Ils ont donc très sérieusement proposé à la Commission européenne d’inclure les activités illégales, menées dans chaque pays de l’Union, dans les statistiques économiques !

L’activité « souterraine » au secours de l’économie « réelle » !

On rêve ? NON, nous sommes dans le monde des eurocrates…dont l’objectif est de refléter « correctement » le niveau d’activité économique, qu’elle soit illégale ou non.

Mais comment alors quantifier avec précision une activité « noire » ? La Commission européenne précise donc que « chaque état membre devra fournir une estimation globale de l’activité souterraine. Il n’y aura pas de répartition détaillée par secteurs. »

A la louche donc ! Grosso-modo ! Au pif ?

On atteint ici le grandiose et par un tour de passe-passe, le PIB des 28 états membres de l’Union va être vitaminé de plusieurs points à la hausse, puisqu’il est de notoriété publique que la fraude, les trafics et la criminalité font partie des traditions de certains peuples.

Si l’on examine les principaux trafics illicites au niveau mondial, on constate que les stupéfiants occupent la 1ère place avec des revenus d’environ 320 milliards de dollars par an, suivis par les contrefaçons (articles de luxe, médicaments, pièces détachées pour l’aviation ou l’industrie nucléaire) avec 250 milliards de dollars ; vient ensuite le trafic d’êtres et d’organes humains pour 41 milliards de dollars ; puis en 4e lieu, le trafic de carburants pour 11 milliards de dollars, loin devant le trafic d’armes légères pour 1 milliard USD par an, entre autres exemples (source = « Géopolitique de la mondialisation criminelle. Xavier Raufer. PUF.2013.)

Et nous ne parlons pas ici du travail « au noir », ni de l’argent « gris », ni des transactions non déclarées, ni des fraudes sociales ou fiscales, autres éléments qui composent l’économie « parallèle ».

Et la Commission européenne n’aura aucun mal à chiffrer cette économie « souterraine » pour les Etats-membres, étant donné que partout dans l’UE et depuis plus de 40 ans, différentes études ont été menées par des universitaires ou des parlementaires, études qui, au fil des ans, situent son impact entre 9 et 30% du PIB.

Selon une récente enquête menée par Friedrich Schneider, un professeur autrichien d’une université de Linz et expert de l’économie souterraine, l’économie « parallèle » dans divers pays de l’Union Economique serait la suivante pour 2013 : 9,1% du PIB aux Pays-Bas ; 9,7% au Royaume Uni ; 10% en France ; 13% en Allemagne ; 16,4% en Belgique (soit 63 milliards d’euros) ; 30% en Bulgarie, parmi d’autres (source = agence Belga).

Le plus scandaleux dans cette normalisation (banalisation) économique du crime et des délits, est d’apprendre que cela aurait été dicté par une modification de la participation des pays au budget de l’Union.

Un état dont l’activité souterraine est importante, verra son PIB augmenter bien plus que celui du voisin.

Et comme la contribution au budget européen dépend aussi de la taille du PIB, certains pays pourraient voir leur contribution augmenter fortement.

Et selon un eurocrate : « pendant des années, des pays avec un grand secteur informel, comme la Grèce, l’Italie, l’Espagne ou ceux de l’Est, ont aussi poussé à cette réforme, afin de bénéficier de chiffres de déficit budgétaire et d’un ratio de dette publique plus favorable ». CQFD !

Il est absolument répugnant que les chacals qui occupent les bureaux de la Commission Européenne puissent légitimer le crime, l’argent sale et les trafics multiples de la pègre immigrée.

Il est tout aussi nauséabond que le Pouvoir se couche ou ferme les yeux sur les fraudes dont les puissants sont friands.

Deux exemples :

- L’agence Belga nous apprenait il y a quelques années que dans les données bancaires volées en 2004 à HSBC, y figuraient 3.137 comptes détenus par 2.450 belges.

Parmi ces belges, 1.750 étaient des diamantaires et 193 familles d’entre eux, détenaient 369 sociétés offshore depuis de longues années : on attend encore les lourdes condamnations en 2014…2015 ou 2028 ?

- Pour sa part, le diamantaire anversois Omega Diamonds a négocié en 2013 le plus gros arrangement de l’Histoire de la Belgique en matière fiscale. Le parquet d’Anvers et le fisc ont accepté de renoncer à poursuivre l’entreprise, en échange d’une transaction portant sur 160 millions d’euros. Une broutille, comparée à une fraude de 2,5 milliards € ! ! !

Et ici, je ne parle que d’un pays, d’une grande ville et d’un seul secteur d’activité !

Grâce aux dealers, aux fraudeurs, aux criminels de tout acabit et aux prostituées, les dettes publiques auront meilleure mine et tous les trafiquants auront légitimement leur place dans l’économie mondialisée, si l’on ne met pas fin aux dérives des eurocrates.

Le déclin d’une société décadente, c’est çà : « LE TRAVAILLEUR INFORMEL MAFIEUX. ».

Aucune raison ne doit justifier l’économie « souterraine ». Il faut, sans relâche et avec détermination, combattre et condamner les criminels (leurs complices et leurs protecteurs) qui pourrissent notre quotidien et tuent nos enfants.

Source et Publié dans Les articles de Pieter Kerstens |

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 08:17

Quand l’intolérant catéchisme républicain s’abat sur l’enseignement catholique

Posted On 17 avr 2014

By : Dreuz Info

La dernière polémique autour de l’enseignement de la morale catholique dans un lycée privé… catholique (sic), fournit une occasion de plus de démontrer que l’idée de République à la française est profondément intolérante et, en son fonctionnement, religieuse.

Pour imposer ses dogmes, elle doit faire avaler son propre catéchisme, de gré ou de force.

Enfin, si « la République se construit dans la mort de Dieu » (dixit Peillon), c’est qu’il ne faut jamais relâcher l’effort lorsqu’on voit son cadavre bouger.

La Révolution Française, Robespierre, Ferdinand Buisson, et, plus récemment, le triste Vincent Peillon, ne sont que des épiphénomènes d’une idée – la République – et d’une histoire – celle de la France depuis 1789 – qui les dépassent largement.

Évidemment, lorsque le gouvernement au pouvoir place des personnes, comme Vincent Peillon, pour qui « la révolution française n’est pas terminée », parce que cette Révolution est « un événement religieux », une « nouvelle genèse » un « nouveau commencement du monde » et une « nouvelle espérance » qu’il faut porter à son terme, à savoir : « la transformation socialiste et progressiste de la société toute entière », nous sommes heureux.

En fait, les socialistes ultra-républicains (c’est-à-dire l’ensemble de la gauche française) ne sont ni des hommes politique, ni des promoteurs d’une vision mutlicutlurelle de la société.

Ce sont des prophètes, des grands-prêtres laïcards, des moines-soldats de leur dogme qui sont là pour imposer leur vision du monde au détriment des autres.

Ainsi légifèrent-ils sur l’existence humaine dans sa globalité, touchant les axes symboliques fondamentaux d’une civilisation que sont Eros et Thanatos.

Cette « affaire de l’école catholique privée Jean Gerson », accusée de « dérives intégristes » parce qu’elle enseigne les grandes lignes du catéchisme de l’Église catholique sur le sacro-saint « droit » à l’avortement (je ne m’appesantirai pas sur le ridicule de la polémique, bien démontrée par Michel Garroté) prouve l’intolérance fondamentale de la République en régime socialiste.

Ce que j’avais appelé « la ligne Buisson de la laïcité », à propos de Vincent Peillon – en référence à Ferdinand Buisson, l’acteur de premier plan de l’expulsion des congrégations religieuses – marche aujourd’hui à plein, et cet épisode n’en est qu’un épiphénomène, car le but de la République socialiste, c’est de s’imposer comme la grande religion nationale, comme le fut, en son temps, le catholicisme :

« [Le but de la morale laïque] est de forger une religion qui soit non seulement, plus religieuse que le catholicisme dominant, mais qui ait davantage de force, de séduction, de persuasion et d’adhésion, que lui. ».

L’éducation a un rôle capital dans le système idéologique socialiste, car l’école est « un instrument de l’action politique, républicaine et socialiste. » Plus encore, l’école est un instrument de la religion laïque dont il se fait le prophète : « c’est au socialisme qu’il va revenir d’incarner la révolution religieuse dont l’humanité a besoin » (citations de Vincent Peillon, La révolution française n’est pas terminée, op. cit., p. 195).

Et évidemment, l’école sera le temple de cette nouvelle religion :

« c’est bien une nouvelle naissance, une transusbtantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi »
(Vincent Peillon, La révolution française n’est pas terminée, op. cit., p. 1
8)

Quel est le but de l’éducation nationale, dans un gouvernement socialiste, sinon de former des futurs électeurs socialistes ?

Avec les efforts qui sont fait pour imposer la théorie du Genre, l’égalitarisme, le multiculturalisme destructeur d’identité, l’enseignement des « grands homosexuels de l’histoire », la lutte contre les discriminations et autres stéréotypes de genre, et l’imposition d’une « morale » qui n’est pas seulement laïque, a-religieuse, mais aussi anti-religieuse, on se dit que nos enfants en sauront bientôt davantage sur la contraception, le mariage homosexuel, l’homophobie, le trans-genre et le cannabis, que sur l’histoire de France ou les règles de conjugaison.

En janvier 2013, Vincent Peillon avait produit une circulaire visant « à rester vigilant envers l’enseignement catholique »

La fronde contre l’enseignement catholique est un vieux projet socialiste. 1905, 1984, et, récemment, Vincent Peillon, qui a commencé à s’attaquer aux retraites des enseignants du privé (déjà dévalorisée de quasiment 30% par rapport à celles du public), puis à produire une circulaire qui enjoint les recteurs « à rester vigilant envers l’enseignement catholique » parce que ce dernier s’était prononcé contre le mariage homosexuel. «

Rester vigilant envers l’enseignement catholique » veut dire, dans son système, qu’aucune idée ne peut se transmettre en dehors des cadres dogmatiques de la République socialiste.

Vous comprenez pourquoi il n’y a aucune contradiction dans leur esprit de socialiste républicain lorsque Vincent Peillon interdisait à l’école privée de parler du mariage gay alors que Najat Belkacem en faisait l’apologie au collège.

Aucune contradiction lorsque la mairie de Paris demande au Rectorat de diligenter une enquête administrative au sein du Lycée catholique Jean Gerson « soumis au respect des devoirs et règles républicains, et faire toute la lumière sur les évènements du lundi 14 avril.» Aucune contradiction, quand cette même mairie socialiste

« dénonce fermement ces propos qui soumettent les élèves parisiens à une guerre idéologique d’un autre temps. [...] et demeure vigilante quant au respect du droit de chaque adolescente et adolescent d’être informé sur sa sexualité et les moyens de contraception existants, au moyen d’informations validées par les professionnels. ».

Puisque l’enseignement de l’avortement et de la contraception, gratuits et obligatoires, est un devoir républicain, comme le note Michel Janva sur le Salon Beige, il faut traquer ceux qui n’accomplissent pas ce devoir.

En d’autres temps, si peu éloignés – et si prochains, on traquait celui qui ne prenait pas sa carte au Parti, ou qui tenait un propos désobligeant envers le gouvernement.

Avec cette conception de la République, nous sommes clairement dans une dialectique néo-marxiste et entièrement religieuse, que la contradiction n’effraie aucunement. Le moment passé (à savoir les traditions, l’histoire de France, les valeurs chrétiennes) doit être annulé par le moment à venir : le monde poli, égalitaire, gay, bi, neutre, avorteur et joyeusement socialiste, délivré enfin du joug de la méchante Eglise catholique et de ses principes désuets.

Le bonheur à portée de bulletin de vote.

© Vivien Hoch publié sur Les4vérités.

Avec son aimable autorisation.

Source et publication: http://www.dreuz.info/2014/04/quand-lintolerant-catechisme-republicain-sabat-sur-lenseignement-catholique/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 08:11

TRIBUNE LIBRE

« Moi Président » et son irréprochable République de copains et de coquins…

Le 18 avril 2014

L’affaire a été rondement menée.

À peine Dominique Voynet a-t-elle rendu son mandat municipal à Montreuil (93) qu’elle vient d’être embauchée à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), nommée en Conseil des ministres « sur proposition du ministre des Affaires sociales et de la Santé et du ministre du Travail », comme l’a précisé l’Élysée.

Une nomination qui reste en travers de l’œsophage du président PS de l’Assemblée nationale et ancien président du conseil général de Seine-Saint-Denis Claude Bartolone, qui la brocarde sévèrement sur son blog : « Triste itinéraire d’une enfant gâtée de la République.

Élue ou parachutée tour à tour dans le Jura, au Parlement européen, en Seine-Saint-Denis, puis défaite par les électeurs ou auto-démissionnée par certitude de l’être, madame Voynet, si prompte à critiquer la violence du “système”, restera certainement silencieuse quant à la manière dont elle vient d’en profiter goulûment. »

On sait les relations en général tendues entre socialistes et écologistes, mais entre Claude Bartolone et Dominique en Voynet en particulier, c’est de l’amour vache… et même vache folle !

D’autant que le « parrain » de la Seine-Saint-Denis, comme l’a surnommé l’intéressée en son temps, ajoute : « Au mieux, cette nomination apparaît comme le “golden parachute” d’une élue en mal d’électeurs.

Au pire, elle procède d’un accord politique lui ayant permis de s’exfiltrer de Montreuil après avoir laissé cette ville en ruine et la gauche divisée comme jamais. »

Bon, ces deux-là ne nous feront pas un petit, on l’aura compris…

Pour se consoler, l’ancienne cheftaine des écologistes va pouvoir faire don de sa personne à l’IGAS sans craindre particulièrement les fins de mois difficiles ; même pour un ancien ministre, « la fourchette de rémunération d’un inspecteur général des affaires sociales est de 85.000 à 100.000 euros net annuels », indique l’IGAS.

On survivrait à moins.

Et tant pis pour les quelques envieux qui rappellent fort désobligeamment ce qu’elle avait publié en automne dernier sur son blog – décidément, les blogs s’avèrent dangereux en politique ! –, pour justifier qu’elle ne briguerait pas un nouveau mandat municipal : « Je refuse de partir en campagne en promettant logements et jobs “à la mairie” à tour de bras ; de garantir à toute personne rencontrée dans la rue que sa demande, même injustifiée, sera traitée “en priorité” [...] ; de promettre à chaque dirigeant d’association évoquant sans pudeur l’imminence des élections une augmentation de sa subvention annuelle. »

Quant à « Moi Président », décidément, personne ne lui reconnaît enfin d’avoir prouvé en moins d’une semaine qu’il luttait avec efficacité contre le chômage, plaie de la France s’il en est depuis des décennies (pas que d’elle, d’ailleurs !) : après Harlem Désir, discriminé pour incompétence dans son ancien « job » (premier secrétaire du Parti socialiste) et sauvé in extremis par un secrétariat d’État, voilà une autre citoyenne qui aura échappé à Pôle emploi.

Comme quoi, si Dominique Voynet était sincèrement « dégoûtée par la politique », comme elle l’a clamé haut et fort en fin d’année dernière, la politique ne semble nullement dégoûtée d’elle !

Philippe Randa

Ecrivain et éditeur

Fondateur du site francephi.com

Source : http://www.bvoltaire.fr/philipperanda/president-irreprochable-republique-copains-coquins,57010?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=74b98a9e77-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-74b98a9e77-30403221&mc_cid=74b98a9e77&mc_eid=35158644a0

Repost 0