Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 09:03

RECYCLAGE PAR NICOLAS MONTARD | 12H33 | 19 AVRIL 2014

RECYCLAGE PAR NICOLAS MONTARD | 12H33 | 19 AVRIL 2014

Fin de règne pour Aubry : la droite nordiste toujours aussi nulle (recyclage)

Cette semaine encore, la droite semblait tout à fait en mesure de s’imposer à Lille Métropole pour remporter la présidence d’une des plus importantes communautés urbaines de France.

Mais en s’entre-déchirant, la droite communautaire n’a finalement pas réussi à s’imposer (relire le compte-rendu des élections d’hier). En suivant finalement le même schéma qu’en 1983 et 2001.

Pourquoi la droite nordiste est-elle si nulle ? Dailynord se posait déjà la question en 2010.

Article initialement publié le 15 novembre 2010

RayClid/Bakchich

« La dernière fois que la droite a été unie ? » Marc Prévost, journaliste, blogueur (Petit théâtre de Pierre Mauroy) et grand connaisseur de la politique nordiste, réfléchit un instant. « 1977 pour la droite lilloise ! » 1977, soit 33 ans, soit un sacré bail, soit une autre époque où Pierre Mauroy alors jeune maire affrontait le ministre de l’époque, Norbert Ségard.

Aucune figure majeure de droite depuis 30 ans

Car depuis, la droite lilloise et nordiste se cherche. Petit exercice : quelle figure tutélaire, à la Mauroy (ou Aubry) pour la gauche, s’est-elle détachée à droite ? Cherchez un peu et repassez-vous les noms des dernières décennies en mémoire : Chauvierre, Turk, Decocq, Vernier, Daubresse, Létard, Decourrière, Borloo, Lecerf, Huyghe, Delevoye, la liste est longue, non-exhaustive et ratisse large.

Et aucun ne s’est réellement imposé (Jacques Donnay a bien dirigé le Conseil général du Nord de 92 à 98, mais pour quel héritage ?) . La faute -notamment- à une guerre intestine et surtout à un problème de leadership évident. Car des occasions de reprendre la mairie de Lille, par exemple, comme tremplin sur le reste de la région, il y en a eu : « En 1995, confirme Marc Prévost. A l’époque, Mauroy avait peur. Il y avait eu l’affaire Urba, le congrès de Rennes.

Alex Turk était assez fort même si on avait pensé à quelques parachutés… Mais bon, il y avait aussi Carl Lang.

» Carl Lang, l’invité surprise pour dynamiter la possible dynamique de la droite… Et à l’époque, celui qui représentait le FN inaugurait la belle série du parti dans la région.

Conclue quelque quinze ans plus tard par l’installation de la future nouvelle patronne, Marine Le Pen, sur les terres d’Hénin-Beaumont. « Et à mon avis, plombant encore la droite pour longtemps. »

2010 : encore le parfait exemple

Qui n’a pas forcément besoin du Front national pour se plomber toute seule. Il suffit de reprendre simplement la dernière séquence 2009-2010. Thierry Lazaro est le favori des militants pour les Régionales. Couic, on préfère mettre Valérie Létard, plus centriste, donc peut-être plus proche de l’électorat du Nord – Pas-de-Calais. Thierry Lazaro fulmine dans la presse et Valérie Létard se plante (en même temps Lazaro n’aurait peut-être pas fait mieux). Peut-être cependant pour Létard l’occasion de prendre la tête de la droite nordiste ? Même pas : la désormais ex-secrétaire d’Etat lâche son mandat un peu plus tard. Encore un beau psychodrame, entretenu également par la guéguerre Daubresse-Lazaro qui se règlera samedi devant les militants pour la présidence de l’UMP Nord. Pour enfin une droite unie et forte dans le Nord – Pas-de-Calais ?

Pas sûr : avec la présence de Marine Le Pen, les haines et les inimités qui subsistent à tous les étages, la guerre des chefs, cette volonté de la droite de se saborder, le poids de la gauche, rares sont ceux qui parient dessus. Ah si peut-être Marc Prévost encore : « Si Martine Aubry est élue à la Présidence de la République, c’est peut-être là leur chance… Enfin, une petite chance. »

De s’entretuer de nouveau ? A moins que comme le notait le blogueur dans l’un de ses derniers posts, Jean-Louis Borloo, le fils prodigue, désormais libre, ne revienne labourer sur ses terres d’adoption ?

Source et publication: http://dailynord.fr/2014/04/droite-nordiste-des-decennies-de-misere-recyclage/

RECYCLAGE PAR NICOLAS MONTARD | 12H33 | 19 AVRIL 2014

Fin de règne pour Aubry : la droite nordiste toujours aussi nulle (recyclage)

Partager

inShare

Cette semaine encore, la droite semblait tout à fait en mesure de s’imposer à Lille Métropole pour remporter la présidence d’une des plus importantes communautés urbaines de France. Mais en s’entre-déchirant, la droite communautaire n’a finalement pas réussi à s’imposer (relire le compte-rendu des élections d’hier). En suivant finalement le même schéma qu’en 1983 et 2001. Pourquoi la droite nordiste est-elle si nulle ? Dailynord se posait déjà la question en 2010.

Article initialement publié le 15 novembre 2010

RayClid/Bakchich

« La dernière fois que la droite a été unie ? » Marc Prévost, journaliste, blogueur (Petit théâtre de Pierre Mauroy) et grand connaisseur de la politique nordiste, réfléchit un instant. « 1977 pour la droite lilloise ! » 1977, soit 33 ans, soit un sacré bail, soit une autre époque où Pierre Mauroy alors jeune maire affrontait le ministre de l’époque, Norbert Ségard.

Aucune figure majeure de droite depuis 30 ans

Car depuis, la droite lilloise et nordiste se cherche. Petit exercice : quelle figure tutélaire, à la Mauroy (ou Aubry) pour la gauche, s’est-elle détachée à droite ? Cherchez un peu et repassez-vous les noms des dernières décennies en mémoire : Chauvierre, Turk, Decocq, Vernier, Daubresse, Létard, Decourrière, Borloo, Lecerf, Huyghe, Delevoye, la liste est longue, non-exhaustive et ratisse large. Et aucun ne s’est réellement imposé (Jacques Donnay a bien dirigé le Conseil général du Nord de 92 à 98, mais pour quel héritage ?) . La faute -notamment- à une guerre intestine et surtout à un problème de leadership évident. Car des occasions de reprendre la mairie de Lille, par exemple, comme tremplin sur le reste de la région, il y en a eu : « En 1995, confirme Marc Prévost. A l’époque, Mauroy avait peur. Il y avait eu l’affaire Urba, le congrès de Rennes. Alex Turk était assez fort même si on avait pensé à quelques parachutés… Mais bon, il y avait aussi Carl Lang. » Carl Lang, l’invité surprise pour dynamiter la possible dynamique de la droite… Et à l’époque, celui qui représentait le FN inaugurait la belle série du parti dans la région. Conclue quelque quinze ans plus tard par l’installation de la future nouvelle patronne, Marine Le Pen, sur les terres d’Hénin-Beaumont. « Et à mon avis, plombant encore la droite pour longtemps. »

2010 : encore le parfait exemple

Qui n’a pas forcément besoin du Front national pour se plomber toute seule. Il suffit de reprendre simplement la dernière séquence 2009-2010. Thierry Lazaro est le favori des militants pour les Régionales. Couic, on préfère mettre Valérie Létard, plus centriste, donc peut-être plus proche de l’électorat du Nord – Pas-de-Calais. Thierry Lazaro fulmine dans la presse et Valérie Létard se plante (en même temps Lazaro n’aurait peut-être pas fait mieux). Peut-être cependant pour Létard l’occasion de prendre la tête de la droite nordiste ? Même pas : la désormais ex-secrétaire d’Etat lâche son mandat un peu plus tard. Encore un beau psychodrame, entretenu également par la guéguerre Daubresse-Lazaro qui se règlera samedi devant les militants pour la présidence de l’UMP Nord. Pour enfin une droite unie et forte dans le Nord – Pas-de-Calais ? Pas sûr : avec la présence de Marine Le Pen, les haines et les inimités qui subsistent à tous les étages, la guerre des chefs, cette volonté de la droite de se saborder, le poids de la gauche, rares sont ceux qui parient dessus. Ah si peut-être Marc Prévost encore : « Si Martine Aubry est élue à la Présidence de la République, c’est peut-être là leur chance… Enfin, une petite chance. » De s’entretuer de nouveau ? A moins que comme le notait le blogueur dans l’un de ses derniers posts, Jean-Louis Borloo, le fils prodigue, désormais libre, ne revienne labourer sur ses terres d’adoption ?

Repost 0
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 08:56

Une porte-parole du PS lobbyiste chez Bouygues Telecom

Le Point.fr - Publié le 19/04/2014 à 10:54 - Modifié le 19/04/2014 à 19:39

Rafika Rezgui a été nommée dans l'équipe du premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis. Nouveau conflit d'intérêts au Parti socialiste ?

Par AZIZ ZEMOURI

À la une du Point.fr

L'information pourrait causer des remous rue de Solférino.

Rafika Rezgui, 38 ans, nommée porte-parole du Parti socialiste au sein de l'équipe de Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, est directrice des services extérieurs de Bouygues Telecom.

En clair, elle est lobbyiste pour la branche téléphonie du groupe de BTP. "Son travail consiste à nouer des contacts avec les élus notamment et ainsi de constituer un réseau favorable aux intérêts de cette entreprise du CAC 40", confirme une source parlementaire."Je n'assure pas directement de rendez-vous avec les élus, mais je coordonne des équipes en charge d'informer les élus.

Je suis dans une direction opérationnelle", assure Rafika Rezgui au Point.fr.

Certes SFR vient d'échapper à Bouygues Telecom au profit de Numericable malgré le soutien gouvernemental et élyséen à la firme de Martin Bouygues. Anne Méaux et Paul Boury avaient plaidé la cause de Bouygues. Rafika Rezgui, qui travaille étroitement avec Olivier Roussat, le patron de Bouygues Telecom, a aussi mis la main à la pâte. "Rafika Rezgui est rattachée au directeur du réseau et son travail consiste à coordonner la négociation avec les collectivités locales en vue du déploiement des réseaux fixes et mobiles de Bouygues Telecom (emplacements nécessaires à l'implantation d'antennes relais...).

S'agissant en particulier du dossier SFR, elle n'est pas du tout intervenue dans les relations avec les parlementaires ou le gouvernement, comme les différents cabinets pourront le confirmer.

L'ensemble du travail de relations institutionnelles et affaires publiques, en particulier les relations avec le Parlement, le gouvernement et les régulateurs, est conduit sous mon autorité", insiste le secrétaire général de Bouygues Telecom Didier Casas, membre du comité exécutif et ancien assistant parlementaire du député socialiste Michel Destot, - qui fut également maire de Grenoble -, à qui Rafika Rezgui n'est pas rattachée.

Cette dernière est par ailleurs membre de l'Association des directeurs de cabinet des collectivités locales à direction socialiste ou républicaine, dont les membres se jurent "une fidélité sans faille".

Le PS ignore les fonctions de Rezgui chez Bouygues TelecomLe Point.fr a aussi contacté Jean-Christophe Cambadélis. Malgré une relance par SMS, il n'a pour le moment pas répondu à notre sollicitation. Joint à son tour par Le Point.fr, Christophe Borgel, membre de la direction du PS et très proche du nouveau premier secrétaire - il a pris une part très active dans la composition de la nouvelle équipe dirigeante -, affirme qu'il ignorait les fonctions de sa porte-parole chez Bouygues Telecom. "Nous ne faisons pas d'enquête. C'est aussi aux premiers concernés de faire savoir si les fonctions auxquelles on les nomme sont compatibles avec leur situation professionnelle", confie-t-il. Pour trancher un éventuel conflit d'intérêts, Christophe Borgel assure que son parti vérifiera le champ de compétences de Rafika Rezgui chez l'opérateur téléphonique. "On décidera ensuite de son avenir à cette fonction", assure-t-il.

Le PS ignore les fonctions de Rezgui chez Bouygues Telecom

Le Point.fr a aussi contacté Jean-Christophe Cambadélis. Malgré une relance par SMS, il n'a pour le moment pas répondu à notre sollicitation. Joint à son tour par Le Point.fr, Christophe Borgel, membre de la direction du PS et très proche du nouveau premier secrétaire - il a pris une part très active dans la composition de la nouvelle équipe dirigeante -, affirme qu'il ignorait les fonctions de sa porte-parole chez Bouygues Telecom. "Nous ne faisons pas d'enquête. C'est aussi aux premiers concernés de faire savoir si les fonctions auxquelles on les nomme sont compatibles avec leur situation professionnelle", confie-t-il.

Pour trancher un éventuel conflit d'intérêts, Christophe Borgel assure que son parti vérifiera le champ de compétences de Rafika Rezgui chez l'opérateur téléphonique. "On décidera ensuite de son avenir à cette fonction", assure-t-il.

Maire de Chilly-Mazarin, commune de 20 000 habitants située dans l'Essonne, battue par l'UMP lors des dernières municipales, la jeune porte-parole Rafika Rezgui est une proche de François Lamy et de son suppléant Jérôme Guedj. Les militants socialistes locaux lui reprochent sa défaite alors que Chilly-Mazarin était détenue par le PS depuis 1977. En 2012, l'ancien maire avait cédé son écharpe - après 35 ans de règne - à celle qui n'était alors que sa sixième adjointe. Cette décision avait été mal perçue, suscitant en 2014 une candidature socialiste dissidente.

Source et publication: http://www.lepoint.fr/societe/une-porte-parole-du-ps-lobbyiste-chez-bouygues-telecom-19-04-2014-1814513_23.php

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 17:21

OUVERT A TOUS LES ANCIENS MILITAIRES ! AIR,MER,TERRE !

L' AG DU CERCLE NATIONAL DES COMBATTANTS (35) AURA LIEU DIMANCHE 27 AVRIL ! Au lieu-dit " Le Vallon " 35230 Noyal-Chatillon

11H Accueil

12h30 Repas

14h30 Assemblée Générale

Pour plus de renseignements:

Michel Madoré

46 Rue de Chateaubriant

35770 Vern/Seiche

Tél: 02 99 00 49 50 ou 06 17 64 19 60

Mail: madore.michel@sfr.fr

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 15:14

Interpellé par des agents RATP, il hurle: « vous et vos soeurs, je les nique, je les égorge et je les viole »

Posted On 19 avr 2014

By : Hervé Roubaix

Image d’archive

Un immigré, sans titre de transport, détenant des faux billets, a frappé les agents RATP qui l’interpellaient, en se posant en victime de la société française qu’il ne connait que depuis 2004.

Pourquoi est-il venu en France s’il la déteste tant, et pourquoi reste-t-il ? Un masochiste ?

« Vous avez donné un coup de tête et dit au policier : ‘La France ne peut rien. Votre justice non plus. Votre justice, vous et vos soeurs, je les nique, je les égorge et je les viole’. » avance le président du tribunal, passablement impatient.

L’homme, dont les médias cachent le nom et l’origine quand il ne s’agit pas d’un asiatique ou d’un Français, répond en se foutant de sa gueule : « Bonjour, Monsieur le Juge. Je suis en France depuis 2004… »

« Ce n’est pas de cela que je parle ! interrompt le président. Je vous demande si vous reconnaissez les faits. »

Malgré les témoins, malgré les caméras de surveillance, l’accusé niera jusqu’au bout…

L’immigré, 32 ans, voyageant sans titre de transport, a été arrêté par des agents RATP, et pour payer l’amende, il a sorti des faux billets de 20 euros.

Puis il a brusquement voulu se sauver, et a attaqué, insulté et blessé les quatre agents sur qui il s’est déchaîné avec une violence folle.

Vicieux jusque dans ses entrailles, l’homme une fois capturé s’est frappé la tête contre le sol pour faire accuser les agents de violence : « Attitude curieuse, vous avez tapé votre tête contre le sol pour mettre en difficulté les agents », relève le président.

La vidéosurveillance montre la violence avec laquelle cette chance pour la France a repoussé les agents. Deux policiers sont venus leur prêter main forte, et l’immigré a tenté de donner un coup de tête à l’un d’entre eux, puis les a insultés dans le fourgon qui le conduisait au commissariat.

« Avez-vous donné des coups aux agents de la RATP ? »interroge le président, « c’est eux qui m’ont frappé ! J’ai un hématome à la tête et sur la cuisse, » répond cette authentique victime d’une société inhumaine.

« Vous n’avez qu’à écrire à l’IGS pour vous en plaindre, répond le président énervé. Quand on voit le certificat médical, on est loin de cette vérité-là. Reconnaissez-vous les insultes ? »

« Non… »

« Voilà quelqu’un qui arrive au tribunal en se posant comme victime de cette triste affaire. Mais c’est bien lui, l’auteur ! »dit le procureur qui demande six mois de prison, dont quatre avec sursis, en insistant sur l’importance d’un maintien en détention pendant les deux mois ferme.

Six mois de prison, dont trois mois ferme assortis d’un mandat de dépôt. Les agents de la RATP et les policiers reçoivent entre 100 et 200 euros de réparation chacun.

Va falloir vous habituer, c’est la France voulue par les imigrationnistes, et comme elle n’est pas encore exactement à l’image de leurs fantasmes, ils vont accélérer le rythme du remplacement d’un peuple somme toute civilisé et éduqué, par des immigrés venant de dictatures violentes et sanguinaires, économiquement et culturellement très en retard, et dont l’analphabétisme va replonger la France cent ans en arrière.

Voteront-ils demain pour leurs bienfaiteurs ? Rien n’est moins certain.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Source : http://www.lepoint.fr/carnets-de-justice/vous-avez-tape-votre-tete-contre-le-sol-pour-mettre-en-difficulte-les-agents-18-04-2014-1814140_195.php

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 14:48

> Madame la candidate à la Mairie de Rennes, Madame APPERE, a déclaré à une délégation ...."les retraités, ils ont de l'argent, ils peuvent payer !"


Et donc, La France s'occupera elle-même de nos enfants, de nos petits enfants, de nos arrière petits enfants ...(on en voit chaque jour le résultat...)

Notre seule arme est le TRANSFERT !!! ( à tous les retraités )


Notre seule arme est le transfert...... ou la révolution..... ; Bientôt les Bonnets gris dans la rue
"Pourris de retraité
s"

FAIRE SUIVRE ET NE PAS SE LAISSER FAIRE....

Du bon sens quand même .........

La Cour des comptes considère que l'objectif de rattrapage des revenus des retraités par rapport aux actifs est atteint. Elle propose donc dans son dernier rapport une hausse de leur imposition.

Revue des mesures proposées et de leurs gains escomptés.. Dans son dernier rapport sur la sécurité sociale, la Cour des comptes préconise de faire davantage participer les retraités à la solidarité nationale.

D'après la Cour des comptes, les différentes niches fiscales et sociales qui s'appliquent aux retraités représenteraient *un manque à gagner de 12 milliards d'euros pour l'État et la sécurité sociale*.

Or, les revenus des têtes blanches sont désormais légèrement plus élevés que ceux des actifs, et leur patrimoine beaucoup plus. Selon le président de la Cour Didier Migaud , "*les retraités sont dans une situation financière plus favorable que les actifs*, *notamment les jeunes*." Et l'objectif de ces avantages, qui était de réduire l'écart avec les actifs "est atteint."

Revue des mesures préconisées par la Cour des comptes :

- Supprimer progressivement *l'abattement de 10% *alors qu'ils n'ont plus de frais professionnels (gain de *2,7 milliards d'euros*).

- Supprimer progressivement *l'exonération des majorations de pensions pour les parents de 3 enfants* (gain de *800 millions d'euros*).

- Aligner le taux de CSG appliqué aux pensions de retraite sur celui des actifs*.

Ce qui soumettrait les 7,9 millions (49%) de retraités aujourd'hui assujettis à une CSG de 6,6% à un taux de 7,5% (gain de *1,2 milliard d'euros*).

Les 585.000 particuliers employeurs de 70 ans et plus qui bénéficient d'une *exonération de cotisations patronales*, se la verraient supprimée (gain escompté de *380 millions d'euros*). *C'est vrai qu'un chirurgien, ou ingénieur, ou pilote d'avion en retraite est en situation plus favorable qu'un jeune actif qui bosse à la poste.....Voilà bien une injustice de taille*.

*Autre injustice , on a plus de patrimoine à 70 ans qu'à 30 ans.... c'est dingue non ?*

C'est vrai aussi que les honteux retraités qui ont connu l'époque travailler plus pour gagner plus,( 48h hebdo et 3 puis 4 semaines de congés) et préparé leur retraite en économisant, sont has been en regard des 35h , 5 semaines de congés et RTT.

Mais c'est vrai aussi qu'il faut éviter de parler :

Des sénateurs

Des députés

Des ministres qui ont la retraite, à vie, après 8 mois de ministère

Des effectifs pléthoriques de ministres, de sénateurs, de députés et de fonctionnaires de l’administration territoriale de la France : régions, départements, arrondissements, cantons, intercommunalité et communes.... sans parler de l'administration Européenne....

Des régimes spéciaux

De ceux qui partent à 50 ans et ceux qui partent à 65 ans

De ceux qui partent avec 75% du salaire des 6 derniers mois, alors que d'autres partent avec 50 % du salaire moyen des 25 dernières années ..

Des retraités de la SNCF dont le premier euro n'est pas financé autrement que par le privé.

Des députés européens qui ne paient pas un centime de CSG

Et…des présidents de la république en retraite (Giscard , Chirac, Sarkozy et bientôt un quatrième : Hollande)

Des journaleux chouchoutés par le pouvoir en place.

Ceux qui ne paient rien et reçoivent tout..

Et puis , il faut bien payer les RSA, CMU et tous les assistés venus d'ailleurs,*alors tout est bon pour trouver des coupables ....

Au passage ils sont loin d'expliquer les 12 ou 17 milliards du trou de la sécu (même pas foutus de savoir combien). D'une part il n'y a pas de déficit, d'autre part si l'Etat payait la cotisation de ses fonctionnaires, nous serions "haut la main" en positif !

Bon courage pour l'avenir

Sont-ils devenu fous ? combien de temps les Français vont laisser faire cela ?

Le ridicule absolu.

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Site : http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

Blog : http://pdf.bretagne.over-blog.com/

Mail : pdfbretagne@orange.fr

Tel : 06 09 53 93 84

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 14:12

15 millions d'euros OFFERT à la Tunisie.


280 millions d'euros d'aide au Mali.


300 millions d'euros pour le metro de la ville du Caire.


Pour la Côte d'Ivoire, 3 milliards d'euros.

Ce n'est pas de la fiction, vous ne rêvez pas, c'est bien l'argent des français qui est redistribué par les socialistes.

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 12:58

TRIBUNE LIBRE ET LIBRE PROPOS !

samedi, 19 avril 2014

Poutine «Nouveau Tsar» ou chef d'Etat populaire ?

Christian Combaz*

Dans le fayotage systématique à l'égard des intérêts américains notre gouvernement nous a fait honte à plusieurs reprises, jusqu'à refuser le survol du territoire à Edward Snowden, un épisode dont les manuels d'histoire se souviendront certainement.

L'empressement ultra-suspect avec lequel le président français a en outre devancé les thèses américaines sur les armes chimiques syriennes (dès le mois qui a suivi son élection, c'est à dire à froid) , fut un autre sujet de doute et d'inquiétude.

On nous a dit ensuite que la Russie, qui était déjà le pays plus vaste de la terre, voulait s'agrandir aux dépens de la Crimée, mais la France est mal placée, après avoir laissé voter Mayotte pour le rattachement en 1976, pour reprocher aux Criméens de vouloir se détacher de l'Ukraine, dont l'économie ne sera bientôt guère plus brillante que celle de la grande Comore .

Et puis il y a l'influence de cette Cinquième colonne qui s'arroge toujours une place «à la Une», pour reprendre le titre d'un magazine d'information des années 60.

L'émission Complément d'Enquête, sur Poutine trahissait un tel changement de réglage de l'artillerie médiatique qu'on peut l'imaginer inspiré par l'entourage du Pouvoir afin d' accompagner les négociations en cours à Genève.

On vise désormais moins bas mais les projectiles sont les mêmes.

On ne s'attaque pas au train de vie de Vladimir Poutine pour le présenter comme un émule de Moubarak. Les artifices déployés pour nous faire croire qu'il achète des robinets en or, circule en voiture de milliardaire ou se fournit en call girls auprès des oligarques n'ont jamais mordu sur l'opinion parce qu'on n'a pas trouvé grand-chose.

La corruption, les budgets d'équipement délirants des Jeux olympiques n'ont pas permis non plus de mettre en cause l'entourage direct du président. Même la question homosexuelle a été éludée lors des Jeux, c'est tout dire.

Et pourtant tout avait l'air au point. La place centrale de Kiev surpeuplée, survoltée, quadrillée par les télévisions internationales comme en Egypte, la foule s'emparant du palais d' un dirigeant cupide et névrosé, devaient être la dernière étape avant un printemps de Pétersbourg.

Après l'Ukraine on voyait le système Poutine s'effondrer sur une émeute géante pendant les Nuits Blanches.

C'est là qu'il faut souligner la navrante naïveté de la diplomatie américaine, qui a probablement cru, il y a trois ou quatre ans, pouvoir se «payer» le Président russe comme un vulgaire Ben Ali, et qui n'a pas compris que le Peuple russe , à cause de son passé prodigieux, gardait une unité d'âme qu'elle vient de décupler.

Du coup, le nouvel angle choisi par les médias occidentaux n'est plus la corruption, mais la Grande Russie comme on parlait naguère de «Grande Serbie» ou de «Grande Syrie».

Comme le soulignait l'ambassadeur Orlov à l'oreille de son interlocuteur pendant l'émission, la Russie est déjà le pays le plus grand de la terre, on se demande à quoi rimerait un désir d'expansion territoriale. N'importe, insistait le journaliste, «on voit désormais de jeunes recrues à qui, dès l'enfance, on inculque l'amour de leur pays et qui prient».

Ah bon? Et les jeunes Américains des Summer Camps du Minnesota, ils ne saluent pas le drapeau et ne vont pas à l'office ?

Et les jeunes Chinois n'aiment pas leur pays dès l'âge de douze ans? Il n'y a guère que dans le nôtre qu'on n'inculque rien aux enfants, ni dans ce domaine, ni dans les autres.

Donc, Vladimir Poutine a une haute idée de son pays qui a désormais une haute idée de lui-même: on mesure le scandale.

Mais il y a pire: dans la rue de son enfance, les journalistes essaient de trouver la trace d'un culte de la personnalité or il n'y a rien. Pas la moindre plaque.

Ce Poutine est vraiment très fort. Il ne se teint pas les cheveux, sa vie privée est opaque, il ne traverse pas Moscou en scooter, il parle un russe châtié, il ne dit pas oui et non en même temps, il n'a rien de «normal» et tout cela n'est pas un handicap pour plaire à son peuple.

Un jour ou l'autre, le nôtre va s'en souvenir.

Hélas! l'émission étant diffusée sur internet, malgré des efforts assidus, pendant l'intervention de Bernard Henri Lévy le système de diffusion en streaming du réseau FranceTV Pluzz, comme chaque fois, s'est mis en rideau.

Chaque tentative pour relancer l'image obligeait le spectateur à s'infliger une publicité Fleury-Michon -d'ailleurs très fluide mais fastidieuse, surtout la cinquième fois.

La bande passante n'était donc pas en cause, c'est le service public qui ne fait pas son métier sur la chaine Pluzz (et si le CSA pouvait faire le sien cela nous arrangerait).

La publicité sur le surimi Fleury-Michon apportait donc une touche de fantaisie à l'intervention de BHL qui en est très avare - de fantaisie, parce que côté interventions c'est le contraire.

Pour l'anecdote, le Danube de la pensée avait convoqué le journaliste au bord de la Seine, conversation dont j'ignore tout mais il n'est pas certain que j'aie raté grand chose.

En revanche les propos de l'ambassadeur de Russie méritaient qu'on y prête l'oreille parce qu'il n'a pas écarté le danger d'une guerre civile liée aux tensions inter-communautaires que déchaîne l'influence de l'OTAN en Europe.

Dans tout cela, la question de la langue nous a été présentée, à juste titre, comme primordiale.

Les malheureuses questions du journaliste à propos de Sarajevo et du déclenchement de la guerre de 14 n'ont pas pu cacher le principal: si la ligne de partage est désormais tracée entre Russophones et Ukrainophones, il est probable que le prochain pays à faire parler de lui en Europe, cette fois au sein de l'Union , ce sera la Hongrie.

Le traité de Trianon ayant privé le peuple hongrois des deux tiers de son territoire et exilé une grande part de sa population hungarophone hors frontières, l'OTAN sera bientôt obligée de lutter contre les partisans de la réunification , lesquels risquent d'aller chercher leurs recettes en Crimée.

La prochaine décennie promet donc d'être assez fatigante et Poutine n'y sera pour rien.

Toutes ces fadaises sur «le nouveau Tsar» sont là pour nous faire oublier que ce sont les Peuples qui décident de leur sort, et la seule habileté de Poutine est de mener le sien où il veut aller.

(*) Christian Combaz est un excellent écrivain et essayiste. Dernier ouvrage paru : Gens de Campagnol, Flammarion, 2012.

Source Le Journal du Chaos cliquez là

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/04/19/poutine-nouveau-tsar-ou-chef-d-etat-populaire-5350576.html

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 12:37
Navigation des articles

« Jeanne » inquiétée par la justice…

Posted on 18 avril 2014 par Christophe DEVILLERS

A quelques semaines des élections Européennes, la nouvelle n’en est pas une très bonne pour les marinistes qui prétendaient encore que le FN-RBM « est un parti comme les autres« …

Un an après le lancement d’une enquête préliminaire, une information judiciaire a en effet été ouverte pour « escroquerie en bande organisée » mais aussi « faux, et usage de faux » (rien que çà !) dans l’affaire des comptes de « Jeanne », le microparti de Marine Le Pen.

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) avait constaté des irrégularités dans les comptes et signalé les faits au parquet. C’est le juge Renaud van Ruymbeke qui est chargé de l’enquête. Il s’est occupé dans le passé de nombreuses affaires de corruption, comme les affaires Elf, Urba-Sages et Trager concernant Parti socialiste (PS), le financement occulte du Parti républicain (PR) et plus récemment le volet financier de l’affaire Karachi et l’affaire Cahuzac… Décidément !…

L’enquête se concentre principalement sur les prêts à taux usuraires (7 %) « accordés » aux candidats dans le cadre des élections cantonales de 2011 et législatives de 2012 et qui pourraient cacher des malversations, avec des surfacturations permettant ainsi d’escroquer le contribuable français via les remboursements des frais de campagne par l’État.

L’histoire ne dit pas encore si Marine Le Pen qui se veut le chantre de l’exemplarité à l’égard de ses militants et une parfaite donneuse de leçon à l’égard de la classe politique « corrompue », entend ou non démissionner de son poste et de ses mandats…

« Tête haute,mains propres » n’était-il pas, hier, un slogan phare des principaux intéressés d’aujourd’hui ?!

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 12:27

Jean Claude Gatto

HISTOIRE VRAIE......mais tenue secrète.


il ne faut surtout pas en parler, car il s'agit du prix à payer pour avoir "La Paix Sociale" dans les cités.
Tout ça, aux frais du contribuable...
.!


L'ARTICLE PARU DANS LES MÉDIAS
" 2 jeunes suspects varois ont été placés en détention et 2 autres libérés sous contrôle
judiciaire à la suite d' une bagarre générale survenue dans la nuit du 14 au 15/12/2013 dans la station d 'Isola 200
0".

LA VERSION DE LA GENDARMERIE ET DU MAIRE
La vérité, c'est qu'il y a 20.000 euros de dégâts et que le GIPN est monté le lendemain matin en tenue de combat pour interpeller les 5 jeunes à l'origine de la destruction du bowlin
g.


Le 6ème est tétraplégique à vie suite à un mauvais coup...


ll s'agit de 6 jeunes maghrébins envoyés par le 93 pour 1 semaine de vacances "aux frais de la princesse".
Dans leur appartement il y avait, 550 grammes de résine de cannabis, 2 pistolets 9 mm, 1 arbalète et des objets volé
s.

Le département 93 a envoyé, au total, 9700 jeunes gratuitement en vacances au ski pendant la semaine passée,répartis sur toutes les stations de France.


À ISOLA 2000, on a eu droit à 6 voyous.

Ce qu'il faut savoir, c'est que les organismes sociaux du 93 qui réservent une location pour ces" jeunes", le font sous un faux nom,sans révéler que c'est pour des jeunes du 93, sinon personne ne les accepte...!!!!


L'information est bien verrouillée par le Gouvernement.


On augmente les impôts, les taxes, on diminue les retraites...


mais on offre des vacances à la racaille des cités.


A vous de juger !

Source : https://www.facebook.com/?ref=tn_tnmn

Repost 0
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 05:49

Les vassaux européens s’inclinent encore une fois.

C’est l’amorce du raz de marée de malbouffe qui va déferler dans nos assiettes. La Commission européenne en est à craindre le pampam cucul américain, c’est dire l’état dans lequel elle a mis l’Europe…

La Commission européenne a proposé en effet mercredi d’interdire le clonage animal à but alimentaire dans l’UE. Mais elle a renoncé à bannir la vente de viande ou de lait des descendants des animaux clonés pour ne pas indisposer ses partenaires commerciaux, notamment américains.

« Cela ne veut pas dire que nous n’en avons pas parlé pendant la réunion » de la Commission. « Nous avons discuté de toutes les possibilités, y compris de l’étiquetage de la viande de bovins descendants d’animaux clones, et jugé qu’il fallait procéder à une analyse approfondie », a annoncé le commissaire européen chargé de la Santé, Tonio Borg, au cours d’une conférence de presse.

Au sein de l’Union européenne, le clonage animal à but alimentaire ne se pratique qu’au Danemark. La viande de clones ne se mange pas en raison du prix très élevé de ces spécimens. Mais leurs embryons et semences sont commercialisés et exportés, et leurs descendants sont élevés en particulier aux Etats-Unis, en Argentine, au Brésil et en Uruguay.

Exigences jugées exagérées

L’UE importe chaque année entre 300’000 et 500’000 tonnes de viande bovine des Etats-Unis et d’Argentine, pays qui ont autorisé le clonage à des fins commerciales, mais n’ont aucun système de traçabilité.

La Commission, le Parlement européen et les gouvernements avaient échoué une première fois, en 2011, à s’entendre sur un encadrement, après trois ans de négociations infructueuses. Les Etats jugeaient exagérées les exigences de traçabilité des eurodéputés.

Le Parlement demandait une traçabilité très poussée pour informer les consommateurs de toute trace de viande issue de bête clonée, en remontant à plusieurs générations.

Cela aurait imposé aux Etats-Unis et à l’Argentine de mener des contrôles qu’ils ne veulent pas réaliser.

L’Union européenne aurait été obligée de bloquer les importations, au risque d’une nouvelle guerre commerciale similaire à celle provoquée jadis par l’interdiction du boeuf aux hormones américain.

Source: Romandie

Repost 0