Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 11:37

Brûlez jeunesse, c’est ça la chance pour la France. Carcassonne 20 voitures brûlées dans la nuit

Posted On 05 déc 2013

By : Dreuz Info

Les pompiers carcassonnais ont été requis à douze reprises en l’espace de trois heures pour des incendies de véhicules.

Nuit chaude sur la préfecture audoise, avec pas moins de douze interventions recensées par le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 11) depuis 2 h 15, ce jeudi matin. Au total, 18 voitures sont parties en fumée.

Il était 5 h lorsque les soldats du feu ont une nouvelle fois été appelés alors qu’une Citroën ZX était la proie des flammes rue du Président-Grévy, dans le quartier Paul-Lacombe. Mais malgré l’intervention rapide des pompiers, le véhicule a été entièrement détruit par l’incendie, dont l’origine volontaire ne fait nul doute aux yeux des fonctionnaires du commissariat venus faire les premières constatations d’usage.

L’enquête suit son cours sur cette série de feux de voitures, qui a occupé les pompiers carcassonnais durant une bonne partie de la nuit.

http://www.midilibre.fr/2013/12/05/carcassonne-une-vingtaine-de-voitures-brulees-durant-la-nuit,792731.php

-

On y arrive doucement : dans l’Ain, un commerçant tire deux coups de feu pour faire fuir des cambrioleurs

Posted On 05 déc 2013

By : Dreuz Info

C’est dans la soirée de dimanche à lundi que le gérant d’un magasin de moto d’Ambutrix, qui vit sur son lieu de travail, a surpris, via des caméras de vidéosurveillance, des hommes cagoulés qui s’apprêtaient à pénétrer sur son terrain.

Le commerçant a tiré à deux reprises, sans faire de blessé. Les hommes (au moins deux) ont rapidement pris la fuite à bord d’une voiture volée.

Une enquête chapeautée par la gendarmerie est en cours. Elle devrait permettre de préciser des faits qui restent encore flous. Aucune information judiciaire n’a été demandée pour l’instant.

http://www.leprogres.fr/ain/2013/12/04/un-commercant-tire-deux-coups-de-feu-pour-faire-fuir-des-cambrioleur

Toulouse. Fusillade en pleine rue dans le quartier des Izards

Posted On 05 déc 2013

By : Dreuz Info

Des coups de feu ont été tirés, hier, en plein après-midi, sur des façades de commerces aux Izards. Une personne a été légèrement blessée. Une enquête est ouverte.

Deux hommes à scooter. Une rafale de coups de feu. Quatre impacts de balles à hauteur d’homme. Hier, en plein après-midi, le quartier des Izards a été le théâtre de ce qui ressemble à un règlement de comptes.

Un peu avant 16 heures, un témoin qui se trouvait devant le salon Iz’art coiffure, 8 chemin des Izards, a remarqué un scooter arrêté sur la chaussée près de l’établissement. «Il y avait deux personnes sur le scooter avec des casques et des cagoules, relate Lahcen. Ils sont restés un peu plus loin et celui de derrière a sorti une mitraillette ou une kalachnikov. Quand il a tiré le premier coup, j’étais à côté. Je suis parti. Au début je me suis dit peut-être qu’ils rigolent ou que c’est un pétard mais non.»

Au total, quatre impacts de balles étaient visibles hier soir. Trois sur le salon de coiffure et un autre sur le tabac presse voisin.

«Il y avait un client dans le salon de coiffure, poursuit, choqué, Lahcen. Il a reçu des éclats de verre et il est sorti, blessé au visage.» Après leur forfait, les malfaiteurs sont vite repartis sans faire d’autre victime.

Prévenus, les services de police sont rapidement arrivés sur les lieux où ils ont bouclé le périmètre. Les hommes de l’identité judiciaire ont procédé aux premières constatations. Audition des témoins, relevés, photographies, ils ont passé au peigne fin les lieux de cette agression en plein jour.

Sur place, les habitants du quartier s’avouaient choqués. «On est mercredi après-midi. Des enfants auraient pu être là pour acheter des bonbons au tabac !» se désolait une mère de famille. «C’est des fous ! Si un petit avait pris une balle perdue…» s’affole un jeune homme.

Zone de sécurité prioritaire
Lahcen lui a eu une peur rétrospective : «La balle est passée à côté de moi…» Hier soir, alors que les policiers étaient encore sur place, Michel Valet, le procureur de la République, a confirmé les faits. «Mais on ne peut pas en dire davantage en l’état des investigations. Il est trop tôt pour connaître le type d’arme utilisée

Peu après les coups de feu, un scooter a été incendié chemin de Fenouillet. «Je ne le démens pas, a commenté le procureur. Mais nous sommes loin d’être certains qu’il y ait un lien.»

L’enquête a été confiée aux policiers de la sûreté départementale dont le groupe spécialisé dans l’investigation sur les bandes.

Les policiers, particulièrement attentifs aux zones de sécurité prioritaire (ZSP) dont font partie les Izards ont pris cette affaire très au sérieux. Luc Escoda, secrétaire régional du syndicat Alliance, regrettait cependant : «On voit que les voyous ne craignent pas les ZSP.

Logique puisque le ministère ne nous donne pas plus de moyens pour lutter contre la délinquance.»

http://www.ladepeche.fr/article/2013/12/05/1768355-toulouse-fusillade-en-pleine-rue-dans-le-quartier-des-izards.html

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/toulouse-fusillade-en-pleine-rue-dans-le-quartier-des-izards/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.ONKJvTnE.dpuf

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 11:14

TRIBUNE LIBRE ET POINT DE VUE !

Les acteurs de la crise ukrainienne, par Xavier Moreau

06/12/2013 – 08h00
KIEV (NOVOpress) - Xavier Moreau, éditorialiste du site d’analyses géopolitiques Realpolitik.tv, a livré hier une analyse complète des acteurs en lice dans le cadre de la crise qui a lieu en ce moment même en Ukrain
e.

Nous la reproduisons en intégralité avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Il est temps de revenir sur la crise ukrainienne afin de comprendre les acteurs et les enjeux. Nous verrons qu’une fois de plus, la lutte du bien contre le mal n’a pas grand-chose à y voir.

Les États-Unis

Nous avons souvent évoqué la nécessité revendiquée, pour les géopoliticiens anglo-saxons, de séparer de manière radicale l’Ukraine de la Russie.

Le but est de réduire au maximum l’ « européannité » de l’empire eurasiatique, dont la proximité géographique en fait un partenaire naturel des deux autres grandes puissances continentales, française et allemande.

Les États-Unis souhaitent aujourd’hui maintenir leur domination sur l’Europe à moindre frais, afin de concentrer leurs forces vers l’Asie.

La rupture entre l’Ukraine et la Russie écarterait pour un temps l’ascension inévitable de Moscou comme première puissance européenne.

Les États-Unis utilisent donc l’Union Européenne, dans le but pour lequel ils l’ont créée : empêcher l’émergence de puissances continentales en Europe, en rejetant la Russie à ses frontières et en diminuant les puissances française et allemande, par le truchement du parlement européen et de la présidence tournante.

Cela produit le genre de situations ridicules, où nous voyons des micros états comme la Slovénie, la Croatie ou les pays baltes et plus actuellement, la Lituanie, parler au nom de la France et l’Allemagne.

La Pologne

La Pologne est l’allié continental privilégié des États-Unis, toujours méfiants vis-à-vis de la France et de l’Allemagne. Varsovie s’est tournée dès les années 90 vers les États-Unis, faute de pouvoir s’appuyer sur son allié français traditionnel.

Les frontières orientales de la Pologne contemporaine sont loin de celles de son expansion historique maximum. Elle a certes beaucoup gagné en 1945 en se voyant attribuer par Staline, la Silésie et la Prusse orientale.

Elle aurait donc beaucoup à perdre en remettant en cause ouvertement ces redécoupages.

Faire basculer l’Ukraine dans le camp occidental serait un bon moyen pour elle, de reprendre pied sur les territoires disputés.

La Pologne dispose d’un atout non négligeable, qui est celui de sa transition exemplaire et réussie vers l’économie de marché. Malgré cela, la galaxie de mouvements fascistes autour du parti « Svoboda », sur laquelle elle s’appuie, lui est autant hostiles qu’aux Russes.

Leur figure historique, Stepan Bandera, avait d’ailleurs commencé sa carrière en assassinant le ministre de l’intérieur polonais en 1934.

L’Allemagne

L’Allemagne, l’autre grand bénéficiaire de l’Union Européenne après les États-Unis, souhaite intégrer l’Ukraine dans son nouveau « Zollverein ». L’accord de coopération lui permettrait de le faire pour rien.

Les intérêts allemands sur cette question, rejoignent ceux des États-Unis, comme dans les années 90, où l’Allemagne organisa la bascule de la Yougoslavie vers la guerre civile.

Pour elle, le contrôle de l’Ukraine achève celui qu’elle souhaite exercer sur la « Mittel-Europa », conformément à ses buts géopolitiques traditionnels.

L’Union Européenne

Vouée tôt ou tard à disparaître, comme son prédécesseur soviétique, l’Union Européenne, ou plus exactement, les apparatchiks qui en vivent, souhaitent évidemment faire croire que le cadavre bouge encore… Il faut donc nourrir le « Léviathan » au moyen de nouveaux membres.

L’accord avec l’Ukraine était le seul réellement significatif, au contraire de ceux signés avec la Géorgie et la Moldavie.

Les technocrates de l’Union Européenne souhaitent, eux aussi, rejeter hors d’Europe, la Russie, dont le social-conservatisme et le souverainisme affirmés séduisent de plus en plus les populations européennes.

C’est le sens du rejet par JM. Barroso, de la tenue, pourtant nécessaire, de négociations tripartites.

Cela démontre une nouvelle fois, que l’objectif réel de cet accord n’est pas le bien de l’Ukraine, mais sa séparation forcée d’avec la Russie.

La Russie

La Russie a évidemment beaucoup à perdre en cas de signature de cet accord, qui annulerait automatiquement celui qu’elle a déjà signé avec son ancienne capitale.

Il faut cependant garder à l’esprit que sur le long terme, la position russe en Ukraine est assez solide. La Crimée et l’Est de l’Ukraine « industrialisé » resteront toujours liés à la Russie, où elle compte de nombreux binationaux.

Dans le cas où l’Ukraine actuelle éclaterait – ce qui est possible si les occidentaux continuent de mobiliser l’Ouest contre l’Est – la Russie récupérera la meilleure part dans sa zone d’influence.

La France

La France a tout à gagner dans ce conflit UE/Russie, si elle arrive à créer une relation bilatérale forte avec l’Ukraine.

Elle peut y trouver un moyen de se rapprocher plus étroitement avec la Russie, en soutenant la solution médiane d’accords tripartites.

Elle renforcerait ainsi l’axe Paris-Moscou, ce qui freinerait les ambitions impériales allemandes ; l’axe Paris-Berlin-Moscou n’étant qu’une vision romantique sans réalité historique ou politique.

On a d’ailleurs apprécié la discrétion des dirigeants français sur les derniers événements.

L’Ukraine

L’Ukraine est l’État qui a le plus à perdre de la signature de cet accord. L’UE n’a pas plus d’argent à distribuer en 2013, que l’URSS n’en avait en 1991…

Cet accord priverait Kiev de son principal partenaire économique, sans obtenir rien en retour avant 10 ans. La visibilité économique du gouvernement ukrainien est à 6 mois. Que se passera-t-il si l’Ukraine perd 35% de son marché à l’export en quelques mois ?

Si Yanoukovitch perd les prochaines élections, son successeur sera mis devant le même dilemme : signer l’accord et faire basculer l’économie ukrainienne dans la dépression, où chercher une solution médiane.

Ces manifestations ont, en tout cas, permis de mettre en évidence, l’ineptie des leaders de l’opposition ukrainienne, entre l’insignifiance d’Arseni Iatseniouk et la maladresse de Vitali Klitchko, hésitant l’un et l’autre à basculer dans l’illégalité la plus totale.

C’est peut-être finalement la chance de Viktor Yanoukovitch, de ne pas avoir de prétendant sérieux contre lui. Même si l’on peut reprocher à l’actuel Président ukrainien d’avoir maintenu à son profit, le pouvoir oligarchique, il garde à son crédit d’avoir tenté de réconcilier les deux « Ukraines », celles de l’Est et de l’Ouest.

Sa politique qui consistait à faire pression sur la Russie et l’UE, pour obtenir le plus possible de l’un et de l’autre fut judicieuse, quoique maladroite dans son exécution. Ajoutons qu’il est l’initiateur de la politique ukrainienne d’indépendance énergétique.

La solution serait pour le gouvernement ukrainien, de tenir le rôle d’une puissance d’équilibre entre les puissances continentales germanique, française et russe. Pour cela, le Président Yanoukovith doit s’efforcer de négocier de manière bilatérale avec les puissances qui comptent, européennes bien sûr mais également extra-européennes (25% des exportations ukrainiennes se font vers l’Asie et la Turquie est son deuxième partenaire économique derrière la Russie).

Avec 45 millions d’habitants et un pays de la taille de la France, le gouvernement ukrainien a mieux à faire que de se faire sermonner par les micro-états qui composent l’UE.

En tout état de cause, la négociation tripartite semble aujourd’hui être la solution à développer en priorité, dans la mesure où la France et l’Allemagne pourront réduire les eurocrates au silence.

La raison fondamentale de l’échec de la signature du traité de coopération repose sur le fait que l’Ukraine d’un côté, les États-Unis, l’Allemagne et la Pologne de l’autre, avaient deux objectifs différents.

Le but de l’Ukraine était économique et politique : assurer ses exportations vers l’Union Européenne pour rééquilibrer sa balance commerciale déficitaire de €10 milliards et pouvoir parler d’égal à égal avec la Russie, son principal fournisseur d’énergie et son premier partenaire commercial.

Le but de la coalition américano-germano-polonaise était uniquement géopolitique : séparer l’Ukraine de la Russie sans rien donner en échange.

En signant cet accord, Yanoukovitch aurait rejoint la vaste équipe des « visionnaires » qui ont un jour fait confiance aux États-Unis tel Noriega, Saddam Hussein, Milosevic, Chevardnadze, le Shah d’Iran…

Xavier Moreau
www.realpolitik.
tv

Crédit photo : mac_ivan via Flickr (cc)

Source et Publié le 6 décembre 2013 - Modifié le 6 décembre 2013 http://fr.novopress.info/147999/les-acteurs-de-la-crise-ukrainienne-par-xavier-moreau/

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 11:08

Décès de Nelson Mandela : débauche d’hommages du système et triste héritage

06/12/2013 – 11h30 [Mis à jour à 12h45]
PARIS (NOVOpress/Bulletin de Réinformation) - Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU salue « une source d’inspiration pour le monde », Laurent Fabius : « un géant charismatique qui s’en va », Obama : « un homme courageux, profondément bon », David Cameron : « une grande lumière [qui] s’est éteinte
»…

Pour la célébration du quatre-vingt dixième anniversaire de Mandela, il y a cinq ans, l’hebdomadaire sud-africain Mail and Guardian jetait le trouble, regrettant que « la célébration d’un leader dévoué et généreux se mêle au goût amer d’un héritage pollué ». Pour le journal son héritage est « menacé par l’apparition d’une classe de vampires politiques ».

Selon l’indicateur du développement humain du Programme des Nations unies pour le développement (le PNUD), l’Afrique du Sud a reculé de 35 places depuis la fin de l’apartheid. L’espérance de vie, qui était de 60 ans en 1994, est maintenant de 43 ans.

La criminalité – qui se nourrit d’une pauvreté galopante : 43 % de la population vit à présent avec moins de deux dollars par jour – est l’une des plus élevées du monde.

Nelson Mandela : quel bilan pour l’Afrique du Sud ?

06/12/2013 – 13h30
PARIS (NOVOpress) - Le 12 octobre dernier sur France Culture, Alain Finkielkraut consacrait son émission hebdomadaire à la question de l’Afrique du Sud aujourd’h
ui.

Il recevait Bernard Lugan, qui enseigne l’histoire de l’Afrique à l’université de Lyon III.

Expert auprès du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda). Bernard Lugan est aussi conférencier au Centre des hautes études militaires, à l’Institut des hautes études de défense nationale ; et Achille Mbembe, professeur d’histoire et de science politique à l’Université du Witwatersrand (Johannesbourg, Afrique du Sud), chercheur au Witwatersrand Institute for Social and Economic Research (WISER). Achille Mbembe enseigne également au département de français à Duke University (États-Unis).

Bernard Lugan : « Mandela n’a rien fait du tout, il a tout raté ! »


06/12/2013 – 14h30
PARIS (NOVOpress)
- Reçu par Robert Ménard dans l’émission “Menard sans interdit” en juin 2010, l’historien et spécialiste de l’Afrique Bernard Lugan avait porté un jugement sévère sur l’héritage et l’action politique de Nelson Mandel
a.

Nelson Mandela : quel bilan pour l’Afrique du Sud ?

06/12/2013 – 13h30
PARIS (NOVOpress) - Le 12 octobre dernier sur France Culture,Alain Finkielkraut consacrait son émission hebdomadaire à la question de l’Afrique du Sud aujourd’hui. Il recevait Bernard Lugan, qui enseigne l’histoire de l’Afrique à l’université de Lyon III. Expert auprès du TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda). Bernard Lugan est aussi conférencier au Centre des hautes études militaires, à l’Institut des hautes études de défense nationale ; et Achille Mbembe, professeur d’histoire et de science politique à l’Université du Witwatersrand (Johannesbourg, Afrique du Sud), chercheur au Witwatersrand Institute for Social and Economic Research (WISER). Achille Mbembe enseigne également au département de français à Duke University (États-Unis).

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 10:47

Chaos en Centrafrique et menaces contre les chrétiens à Bangui

Le 6 12 2013 Avec 0 Commentaires

Un communiqué de ce jour très inquiétant…

Alors que l’armée française est en déploiement, la Séléka a entouré en représailles le seul Monastère installé à la sortie du quartier Boy-Rabé en périphérie de Bangui, et menace d’exterminer tous les hommes qui se trouveront dedans.

Diffusez vite ce message, appelez vite les forces internationales circulent rarement à la périphérie de Bangui.

News.va, l’agence de presse du Vatican, signale aujourd’hui un témoignage de Mgr Juan José Aguirre Muños, évêque de Bangassou (Centrafrique) et arrivé à Bangui, la capitale : « Les membres de la Séléka – en majorité musulmans – tuent actuellement des jeunes chrétiens, au hasard, un peu dans tous les quartiers.

Nous avons compté au moins une centaine de cadavres de ces jeunes dans les rues, souvent tués d’un coup de machette à la tête.

Chaque paroisse de la capitale accueille actuellement jusqu’à 2 000-3 000 personnes », essentiellement des femmes et des enfants.

L’archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, estime de son côté à plus de 10 000 les réfugiés dans les églises de Bangui et dans le monastère de Boy-Rabé.

Sources : centrafriquelibre.info, news.va

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/chaos-en-centrafrique-et-menaces-contre-les-chretiens-a-bangui#sthash.3n3bhkhm.dpuf

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 10:38

SOURCES : Canard enchainé et Journal du Net

Objet : Prime de Fin d'Année ...! C'est la Fête ! ET POUR VOUS, COMBIEN ?

Date : 3 novembre 2013 18:10:55 HNEC

SOURCES : Canard enchainé et Journal du Net

Objet : Prime de Fin d'Année ...! C'est la Fête ! ET POUR VOUS, COMBIEN ?

Date : 3 novembre 2013 18:10:55 HNEC

JE PENSE QUE NOTRE PRESIDENT VA PENSER AUSSI A NOU
S !

POUR LES FÊTES DE FIN D'ANNEE...

QUELLE SERA VOTRE PRIME ?

Canard Enchaîné .« Bon appétit Messieurs, oh "Ministres intègres" » !

Il y a de quoi en tomber à la renverse ! Charité bien ordonnée commence par soi-même ", n'est-il pas vrai ?

Jean-Marc Ayrault accorde 20 millions € de primes à ses Ministres et leurs collaborateurs…

Ces gens qui nous parlent de crise aujourd'hui, d'économies, de restrictions de solidarité, de sacrifices, devraient commencer par eux-mêmes…

Voici les budgets-primes accordés aux Ministres du Gouvernement :

Jean-Marc Ayrault - 5 850 000 EUR Effectif Total : 456 soit 12 829 EUR par personne.

Laurent Fabius - 1 091 082 EUR Effectif Total : 150 soit 7 274 EUR par personne.

Manuel Valls - 1 547 452 EUR Effectif Total : 252 soit 6 141 EUR par personne.

Christiane Taubira -> 983 000 EUR Effectif Total : 169 soit 5 817 EUR par personne.

Jean-Yves Le Drian -> 967 238 EUR Effectif Total : 158 soit 6 122 EUR par personne.

Delphine Batho -> 900 720 EUR Effectif Total : 173 soit 5 206 EUR par personne.

Marisol Touraine -> 878 408 EUR Effectif Total : 64 soit 13 725 EUR par personne.

Pierre Moscovici -> 730 304 EUR Effectif Total : 67 soit 10 900 EUR par personne.

Arnaud Montebourg ->679 058 EUR Effectif Total : 57 soit 11 913 EUR par personne.

Aurélie Filippetti - > 642 710 EUR Effectif Total : 91 soit 7 063 EUR par personne.

Vincent Peillon - 616 000 EUR Effectif Total : 61 soit 10 098 EUR par personne.

Cécile Duflot - 580 950 EUR Effectif Total : 57 soit 10 192 EUR par personne.

Geneviève Fioraso - 564 000 EUR Effectif Total : 58 soit 9 724 EUR par personne. Victorin Lurel - 552 347 EUR Effectif Total : 63 soit 8 767 EUR par personne.

Najat Belkacem - 552 001 EUR Effectif Total : 47 soit 11 745 EUR par personne.

Marylise Lebranchu -> 543 636 EUR Effectif Total : 55 soit 9 884 EUR par personne.

Valérie Fourneyron -> 541 770 EUR Effectif Total : 53 soit 10 222 EUR par personne.

Michel Sapin -> 500 291 EUR Effectif Total : 75 soit 6 671 EUR par personne.

Sylvia Pinel -> 466 268 EUR Effectif Total : 39 soit 11 956 EUR par personne.

Nicole Bricq -> 454 052 EUR Effectif Total : 38 soit 11 949 EUR par personne.

Stéphane Le Foll -> 370 457 EUR Effectif Total : 75 soit 4 939 EUR par personne.

Soit 2258 personnes qui vont pouvoir passer un excellent "Réveillon" !!!

Dans un contexte de crise économique , nous savons nous serrer la ceinture et payer nos impots …

Source JDN (Journal du Net) : http://www.journaldunet.com/economie/magazine/primes-des-ministres/marisol-touraine.shtml

Source JDN (Journal du Net) : http://www.journaldunet.com/economie/magazine/primes-des-ministres/marisol-touraine.shtml

SOURCES : Canard enchainé et Journal du Net
> > > > > > > >

Objet : Prime de Fin d'Année ...! C'est la Fête ! ET POUR VOUS, COMBIEN ?

Date : 3 novembre 2013 18:10:55 HNEC
> > > > > > > >
> > > > > > > > JE PENSE QUE NOTRE PRESIDENT VA PENSER AUSSI A NOUS

POUR LES FÊTES DE FIN D'ANNEE...

QUELLE SERA VOTRE PRIME ?

À

Canard Enchaîné .« Bon appétit Messieurs, oh "Ministres intègres" » !

Il y a de quoi en tomber à la renverse ! Charité bien ordonnée commence par soi-même ", n'est-il pas vrai ?

Jean-Marc Ayrault accorde 20 millions € de primes à ses Ministres et leurs collaborateurs… Ces gens qui nous parlent de crise aujourd'hui, d'économies, de restrictions de solidarité, de sacrifices, devraient commencer par eux-mêmes…

Voici les budgets-primes accordés aux Ministres du Gouvernement :

Jean-Marc Ayrault - 5 850 000 EUR Effectif Total : 456 soit 12 829 EUR par personne.

Laurent Fabius - 1 091 082 EUR Effectif Total : 150 soit 7 274 EUR par personne.

Manuel Valls - 1 547 452 EUR Effectif Total : 252 soit 6 141 EUR par personne.

Christiane Taubira -> 983 000 EUR Effectif Total : 169 soit 5 817 EUR par personne.

Jean-Yves Le Drian -> 967 238 EUR Effectif Total : 158 soit 6 122 EUR par personne.

Delphine Batho -> 900 720 EUR Effectif Total : 173 soit 5 206 EUR par personne.

Marisol Touraine -> 878 408 EUR Effectif Total : 64 soit 13 725 EUR par personne.

Pierre Moscovici -> 730 304 EUR Effectif Total : 67 soit 10 900 EUR par personne.

Arnaud Montebourg ->679 058 EUR Effectif Total : 57 soit 11 913 EUR par personne.

Aurélie Filippetti - > 642 710 EUR Effectif Total : 91 soit 7 063 EUR par personne.

Vincent Peillon - 616 000 EUR Effectif Total : 61 soit 10 098 EUR par personne.

Cécile Duflot - 580 950 EUR Effectif Total : 57 soit 10 192 EUR par personne.

Geneviève Fioraso - 564 000 EUR Effectif Total : 58 soit 9 724 EUR par personne.
> > > > > > > > Victorin Lurel - 552 347 EUR Effectif Total : 63 soit 8 767 EUR par personne.

Najat Belkacem - 552 001 EUR Effectif Total : 47 soit 11 745 EUR par personne.

Marylise Lebranchu -> 543 636 EUR Effectif Total : 55 soit 9 884 EUR par personne.

Valérie Fourneyron -> 541 770 EUR Effectif Total : 53 soit 10 222 EUR par personne.

Michel Sapin -> 500 291 EUR Effectif Total : 75 soit 6 671 EUR par personne.

Sylvia Pinel -> 466 268 EUR Effectif Total : 39 soit 11 956 EUR par personne.

Nicole Bricq -> 454 052 EUR Effectif Total : 38 soit 11 949 EUR par personne.

Stéphane Le Foll -> 370 457 EUR Effectif Total : 75 soit 4 939 EUR par personne.

Soit 2258 personnes qui vont pouvoir passer un excellent "Réveillon" !!!

dans un contexte de crise économique , nous savons nous serrer la ceinture et payer nos impots …

Source JDN (Journal du Net) : http://www.journaldunet.com/economie/magazine/primes-des-ministres/marisol-touraine.shtml

Repost 0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 10:30

Si vous n'êtes pas un fascho notoire ne lisez pas ça.

Encore des manipulations médiatiques pour entretenir une haine raciale.

Vive l'Afrique et tous ces Africains qui ont bien raison de profiter des laxismes coupables de nos gouvernants...

-------Message original-------

Sujet : SITE OFFICIEL DU SENEGAL : INCROYABLE MAIS VRAI !!!! LIRE JUSQU'AU BOUT

Voilà qui ne MANQUERA PAS DE RETENIR TOUTE VOTRE ATTENTION

Au Sénégal, des sites spécialisés exposent les "Bons Plans" pour émigrer en France....

Dernières "Nouveautés" qui marchent bien :

Se faire soigner pour une maladie orpheline (indétectable) et être pris en charge pendant 3 ans (famille et accompagnants compris).

Avantages :

- L'adhésion aux principes de base du pays d'accueil et la maîtrise de sa langue ne sont pas obligatoires.

- Technique non risquée, rapide, sûre et peu coûteuse.

- Prestations et protection sociales instantanées (CMU, Allocations etc..), allocation d'attente temporaire puis allocations demandeurs d'asile, logement prioritaire dans un appartement vide réquisitionné; les quelques milliers d'euros mensuel d'allocations et d'avantages en nature ne suffisent pas ! 20 trimestres de retraite offerts pour enclencher le versement d'une retraite de la sécurité sociale de 910 Euros par mois ! Aide de 2 000 euros par membres de la famille et pas de problème (aucune visite médicale n'est imposée, car c'est contre les Droits de l'Homme, comme les tests ADN).

Estimation du coût :

640Euros&sbquo¬ (Billet charter + Visa + Passeport) si vous demandez l'asile une fois en Europe (Le CITA vous le fera rembourser par la mairie du lieu choisi. L'Ambassade de France établit les papiers officiels) !!!!!

1) Le"Pack Clit/Cut" (sic) :

Demander l'asile au prétexte d'éviter l'excision pour sa fille et aux menaces subies lorsque l'on s'y oppose, "inventé et développé au Mali et qui marche très bien".

2) Le Pack immigr'art : La technique est simple et consiste à se joindre à un groupe de musiciens, de sportifs, ou à tout autre groupe artistique lors d'une de leurs tournées ou voyages professionnels en Europe. Se faire passer pour un artiste et bénéficier d'une aide de 5 000 Euros pour démarrer.

3) Le Pack immisport : comme le pack Immigr'art, le pack immisport a le vent en poupe. Hélas, bien que ce ne soit pas toujours le cas, les fédérations et clubs sportifs sénégalais exigeront la plupart du temps que vous pratiquiez le sport à un haut niveau afin de participer à la compétition internationale qui vous permettra d'émigrer. Se faire passer pour un entraîneur.

Avantages :

- Facilité d'obtention du visa, aucun risque physique.

- Aide de 3 000 Euros

- En fonction de la durée du visa, jusqu'à 3 mois de séjour régulier, durée suffisamment longue pour se marier (voir le packWeddings® également valable depuis la France ). Un travail dans la restauration est également envisageable : la plupart des restaurateurs emploient des clandestins leur permettant ainsi de se faire régulariser à l'issue d'un certain délai.

> Les régularisations "au cas pas cas" (expression utilisée par les médias et les préfectures pour rassurer les électeurs) sont TOUJOURS en fait des régularisations massives.

Inconvénients :

- Prix important du Pack Immigr'ART® en raison de la rémunération de l'artiste qui sert de passeur

- Nécessité de pratiquer un sport de haut niveau ou un sport rare pour le pack ImmiSPORT®

Estimation du coût :

- Immigr'ART® : 5 000 euros&sbquo¬ (billet charter + visa + passeport + frais artistiques)

- ImmiSPORT®: généralement gratuit (ou frais de visa + passeport)

Ce n'est pas une blague : cliquez pour visiter ce site sénégalais :

SITE OFFICIEL

> http://www.senegalaisement.com/senegal/immigration_france.php

<http://www.senegalaisement.com/senegal/immigration_france.php>

Et pendant ce temps, en France, les Bobos du Showbiz, les Gauchos Mondialistes, les "Associations" soutenues par les Bien/Pensants, continuent à manifester comme des idiots pour défendre les "Demandeurs d'Asile et les "Sans Papiers", sans se rendre compte que tous ces demandeurs se fichent de leur gueule et prennent tous les Français pour des Gogos !

Et nous payons, et repayons... !!!

Quelles dispositions prennent les gouvernements en place ? AUCUNE !!!

Merci Yannick M.

Repost 0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 14:06

INTERNATIONAL Une campagne dénonce "le massacre" des Blancs.

Les chiffres ne le confirment pas.

Un nuage de ballons rouges s’envole dans le ciel ensoleillé de Pretoria, devant le siège du gouvernement sud-africain.

Baptisé "Octobre Rouge", l’événement n’a rien à voir avec un rassemblement communiste ou le roman d’espionnage de l’Américain Tom Clancy.

Les quelques centaines de personnes rassemblées hier dans plusieurs villes d’Afrique du Sud sont venues, souvent en famille, pour protester contre ce qu’elles qualifient d’"oppression" et de "massacre" des Sud-Africains blancs.

A leur tête, des chanteurs afrikaners populaires, Steve Hofmeyr et Sunette Bridges, qui enchaînent photos-souvenirs et autographes.

Dans le défilé, sur fond de musique en afrikaans, flottent les anciens drapeaux d’Afrique du Sud et des républiques boers et s’affichent quelques tenues militaires, des symboles fortement associés à l’extrême droite.

Violence raciale

Pour les manifestants, la population blanche est victime d’une violence dirigée contre elle en raison de sa couleur de peau. "Stop au génocide blanc" , clame une pancarte, illustration de l’angoisse qui a saisi les anciens maîtres du pays depuis l’avènement de la démocratie.

"Je suis ici pour mes enfants. Notre culture est menacée" , lance Tina Vermeer, une mère de famille vêtue d’un t-shirt rouge, qui peine à s’exprimer en anglais.

"L’Afrique du Sud d’aujourd’hui, c’est l’apartheid à l’envers" , ajoute-t-elle.

Pour elle, comme pour toutes les personnes présentes, le Black Economic Empowerment, cette forme de discrimination positive à l’emploi pour corriger les inégalités du passé, est perçu comme une injustice.

Les quatre millions de Blancs sud-africains représentent un peu moins de 8 % de la population du pays. Statistiquement, ils ne sont pas à plaindre.

Un ménage blanc gagne en moyenne six fois plus qu’une famille noire.

Malgré les politiques mises en place, les Sud-Africains blancs continuent d’avoir un meilleur accès à l’éducation et à l’emploi.

Le chômage touche plus de 25 % de la population noire, contre environ 5 % chez les Blancs. Les postes à responsabilité sont toujours détenus à près de 80 % par des Blancs.

La population noire est aussi la première victime de la criminalité. Selon les statistiques de la police, plus de 85 % des victimes de meurtres sont noires et moins de 2 % blanches. " Peut-être souffrent-ils aussi de la violence , reconnaît Sunette Bridges. Mais ils ne sont pas abattus par des Blancs.

Pourquoi alors les Noirs viennent-ils nous tuer alors que nous les laissons en paix ?"

La peur ne s’explique pas avec des statistiques. Les meurtres, souvent très violents, de fermiers blancs choquent.

Et la crainte d’être le prochain Zimbabwe, d’où les anciens colons ont été expulsés de leurs propriétés, reste ancrée. Elle a été ravivée par les récentes provocations de Julius Malema, ancien leader des Jeunes de l’ANC (le parti au pouvoir), appelant à une nationalisation sans compensation des terres et des mines.

La campagne "Red October", si elle a attiré pas mal d’attention, n’a reçu que relativement peu de soutien.

A Pretoria, la manifestation a rassemblé moins de 400 personnes.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup parmi les Sud-Africains blancs, ont tenu à se distancer des propos tenus par le mouvement.

Et Trevor Noah, un célèbre humoriste sud-africain qui se délecte souvent des contradictions de l’Afrique du Sud post-apartheid, affirme sur son compte Twitter : "En tant que Sud-Africains, nous devrions protester contre TOUTE forme de crime et de corruption.

Ces problèmes nous touchent TOUS de manière égale.

http://www.lalibre.be/actu/international/en-afrique-du-sud-les-fermiers-blancs-ont-peur-5257738f3570d36e85e2a693

ET AUSSI

Orania. La ville blanche d'Afrique du Sud

Orania est une petite ville Sud Africaine de 1.700 habitants dans laquelle ne vivent uniquement que des afrikaners, c'est-à-dire des Sud-Africains blancs d'origine européenne (néerlandaise, française, allemande) et qui ne parlent que l'afrikaans (langue dérivée du néerlandais).

Cette communauté de propriétaires terriens s'est installée ici au début des années 1990, suite à la libération de Nelson Mandela et à la fin du régime d'apartheid. Ils ont aujourd'hui un hôpital, une école mais aussi leur propre drapeau et une monnaie locale spécifique.

Les habitants d'Orania justifient leur choix de vivre en communauté par le souhait de défendre la culture afrikaners ainsi qu'une volonté d'auto-détermination de leur peuple. Cependant, ne souhaitant pas être apparentés à un refuge raciste, les citoyens d'Orania souhaitent plutôt se se rapprocher de modèles communautaires comme les kibboutz (en Israël) et les
Amish.

Ces résidents justifient aussi leur choix de s'établir à Orania par l'insécurité qui sévit en Afrique du Sud.

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/france-monde/monde/orania-la-ville-blanche-d-afrique-du-sud-26-04-2013-2084392.php

Repost 0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 12:43

« Vivant sous le règne d’une pensée monochrome et obligatoire, le délit d’opinion étant inscrit dans la loi, la parole n’est plus libre.


Et le grand Mensonge, c’est justement de prétendre le contraire avec un certain succès »

Entretien avec Maurice Bonnet, auteur de L’empire du mensonge (éditions L’Æncre)

(Propos recueillis par Fabrice Dutilleul)

Pourquoi un titre si violent ?

Je ne suis pas le seul à m’être avisé que nous sommes abreuvés de mensonges, mais je suis, peut-être, le premier à envisager ce problème dans son origine et sa globalité.

À le présenter sous l’aspect totalitaire qui est aujourd’hui le sien. Je parle bien entendu du mensonge répandu dans l’espace public sous l’angle politique et sociétal.

La plupart des mensonges, quelle que soit la forme qu’ils prennent (arguments biaisés, témoignages à sens unique, fausses représentation, etc.) ne sont pas perçus comme des mensonges par les gens et participent du Mensonge global qui constitue notre atmosphère et forme nos mentalités.

C’est de cela qu’il est question, très au-delà de cas particuliers, même graves, qui peuvent être ou sont déjà dénoncés ici et là.

Il y aurait un Mensonge global surplombant tous les mensonges particuliers ?

D’une certaine façon, oui !Je soutiens et je montre qu’à notre insu le mensonge s’insinue partout aujourd’hui grâce à un système médiatique et des méthodes qui ne cessent de se perfectionner et que le climat dans lequel nous vivons est tout entier mensonger, de plus en plus mensonger, l’empire du mensonge étant conquérant.

C’est un complot ?

Non, un phénomène aux origines déjà lointaines, accéléré par le progrès foudroyant des techniques, la monopolisation des médiats,le grand nombre et l’immensité des conflits d’intérêts.

Certains débats sont devenus impossibles, sauf en cercle restreint, et encore convient-il d’être prudent. Vivant sous le règne d’une pensée monochrome et obligatoire, le délit d’opinion étant inscrit dans la loi, la parole n’est plus libre.

Et le grand Mensonge, c’est justement de prétendre le contraire avec un certain succès.

Ce qui m’anime,c’est naturellement le désir de réveiller le plus possible de nos compatriotes, et ce qui me désole, c’est de constater combien peu réalisent à quel point ils sont infantilisés, inconscients d’évoluer dans une ambiance fabriquée et donc mensongère.

Toute l’information qui déferle ruisselle de « bonne foi ». J’explique les méthodes du mensonge et leurs implications. Et le rôle considérable des « idiots utiles ». Il est difficile de combattre à la fois l’indifférence, la paresse, la lâcheté, la sottise et l’incrédulité.

Vous vous attaquez aussi à la démocratie…

C’est un plaisir que je ne me suis pas refusé. Il faut dire qu’elle est si contente d’elle-même, notre démocratie,si donneuse de leçons, dans le temps même où, lamentable, elle se montre incapable de rien résoudre, se contentant d’expédients à la petite semaine.

Dans le conte, le Roi est nu. Notre démocratie, elle, est tout simplement une imposture.

C’est la seule partie de mon essai où je reconnais avoir cédé à la veine polémique, mais mon opinion est étayée par quelques ouvrages que je mentionne à la fin de mon livre dans mes suggestions bibliographiques.

Et puis, aussi, vous semblez en vouloir beaucoup au féminisme…

Je connais beaucoup de femmes intelligentes et merveilleuses, et je crois qu’aucune ne me donnerait tort.

J’appelle un chat un chat et l’état où s’enfonce notre société un désastre, cela par le jeu du mensonge égalitaire, du venin de la mixité, du stupide principe de parité, et autres sottises du même tonneau.

La situation est gravissime. L’envahissement de toutes les fonctions par les femmes, jusqu’à la police et aux armées, devrait nous alerter. La folie nous gagne.

Ce monde, ces gens, qui ne cessent de parler de leurs « valeurs », sans jamais préciser en quoi elles consistent vraiment, ont perdu la plus précieuse des valeurs, celle du simple bon sens.

Cet essai est très fourni en références et arguments…

L’empire du mensonge, Maurice Bonnet, Éditions de L’Æncre, collection « À nouveau siècle, nouveaux enjeux ! », dirigée par Philippe Randa, 190 pages, 23 euros.

BON DE COMMANDE

Je souhaite commander :

… ex de L’empire du mensonge (23 euros)

Autres livres chez le même éditeur :

… ex de Détournement d’héritages d’Aristide Leucate (25 euros)
… ex de Les Acteurs de la comédie politique de Nicolas Gauthier et Philippe Randa (29euros)
… ex de Freud a menti du Dr Jean Gautier (43 euros)
… ex de La démocratie travestie par les mots de Richard Dessens (18 euros)
… ex de Entretiens politiquement incorrects de Philippe Randa (35 euros)
… ex de La Tyrannie de la transparence de Pierre Le Vigan
(18 euros)

Frais postaux France et Union européenne : 5 euros (1 livre)/6 euros (2 livres)/7 euros (3 livres ou plus)

Autres destinations : 10 euros (1 livre)/15 euros (2 livres)/20 euros (3 livres ou plus)

Règlement à l’ordre de Francephi par chèque, carte bancaire, virement bancaire ou par paypal.

Nom : ..............………................

Prénom : ..............…................

Adresse : ..............….....................................

..............…............................................................

..............…..............................…...........................

..............…..............................…..............................….

Code Postal : .............………........

Ville : .............………........

Téléphone : .............….…………….………........……

Adresse internet : .............………...............……

Règlement par carte bancaire

téléphone (obligatoire pour règlement par carte bancaire) : ……

CB… Visa… MasterCard… (autres)… : ......................

numéro /__/__/__/__/ /__/__/__/__/ /__/__/__/__/ /__/__/__/__/

Expire le : /__/__/__/__/ 3 Nos code sécurité : /__/__/__/

Repost 0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 12:40

Vendredi 6 décembre 2013

Répondant aux recommandations de la Commission européenne, le gouvernement annonce quatre ans d’austérité

Le Premier ministre a annoncé mercredi une baisse des dépenses publiques de 50 milliards d’euros en quatre ans (2014-2017), prolongeant la réduction de 15 milliards déjà prévue pour 2014.

Ce programme sera mené en parallèle avec la réforme de la fiscalité qui doit s’opérer « à prélèvements constants ».

Le gouvernement respecte ainsi en tous points les recommandations de la Commission européenne qui, pour résorber les « déficits », a toujours préféré la réduction des dépenses publiques aux hausses d’impôts sauf en ce qui concerne les taxes environnementales et la TVA.

De son côté, François Fillon, la veille de l’annonce faite par le Premier ministre, a publié dans le journal Le Monde une tribune libre allant dans le même sens.

Le Medef a lui aussi récemment, par la voix d’un de ses experts, argué que la réforme de la fiscalité passe d’abord par une réduction de la dépense publique rendue possible par la « restitution d’une partie des services publics au privé » et donné sa préférence à une hausse de la TVA pour ce qui concerne les impôts.

Dans la soirée, le Ministre du Travail, Michel Sapin, confirmant le plan d’économies pour les quatre ans à venir, a expliqué que la seule solution, si l’on ne touche pas aux impôts, est de réduire les dépenses publiques.

Reprenant les critères du traité de Maastricht, il a souligné que les économies ne concernent pas seulement l’État, mais aussi la sécurité sociale et les collectivités locales.

Devant le Comité des finances locales, le même jour, le Premier ministre avait refusé de répondre à la question concernant le prolongement au-delà de 2015 de la baisse de 4,5 milliards des dotations accordées aux collectivités locales.

http://www.citoyens-et-francais.fr/article-repondant-aux-recommandations-de-la-commission-europeenne-le-gouvernement-annonce-quatre-ans-d-auste-121464192.html

Repost 0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 10:51


Merci à tous pour votre mobilisation exceptionnelle.

Vous avez été plus de 8000 à envoyer des messages à votre dé
puté.

Retrouvez qui a porté le badge, combien de sollicitations votre député a-t-il reçues et tous les résultats détaillés de l'opération, en cliquant ici.



La dégradation de la France dans le classement international PISA a été annoncée, analysée à grand renfort de presse, mais le soufflet est déjà retombé.

Alors surtout, persuadez vos amis (et même votre voisin !) d'écrire à leur député, "likez" notre page facebook et relayez l'action sur Twitter.

Notre école a trop besoin de vous, s'il vous plaît, continuez à agir !

De plus en plus de parents et de professeurs sont prêts à se mobiliser ensemble, ils sont prêts comme vous et moi à respecter le travail et les responsabilités de chacun, à condition que chacun redevienne exigeant envers ses enfants, envers ses élèves, e
nvers soi-même.

Relevons ensemble le niveau de l'école française.

Rejoignez notre mouvement.

Merci à vous pour tous les encouragements que nous avons reçus. Nous avons également été présents dans les médias notamment sur BFM TV dans l'émission d'Oliver Truchot, le 3 décembre face au principal syndicat d'enseignant du primaire, le SNUipp-FSU et le 4 décembre au matin dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Le badge et l'action de l'association étaient visibles dans l'hémicycle et à la télévision. C'est une première.

Continuons, nous pouvons obtenir des changements dans notre école, nous pouvons ensemble redevenir bons et redonner confiance à tous, aux parents, aux profess
eurs, aux élèves.

Notre école est une école qui souhaite se battre et remonter la pente. Vous nous le démontrez chaque jour.

Merci à vous,

Pour visualiser tous les résultats de l'action, cliquez ici.

Antoine Blondel
Responsable des relations Parents-Profes
seurs
SOS Éducation

Repost 0