Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 18:51


Hommage à Dominique Venner à 19h devant Notre-Dame


L’homme s’est donné la mort devant l’autel de Notre-Dame, avec une arme à feu.

La cathédrale a dû être évacuée de ses nombreux touristes.

Il s’agirait d’un écrivain, Dominique Venner, âgé de 78 ans.

Le Matin

Dominique Venner avait publié un commentaire aujourd’hui même sur son site :

(…) Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette réalité. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay.

Le « grand remplacement » de population de la France et de l’Europe, dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, est un péril autrement catastrophique pour l’avenir.

Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher.

C’est à une véritable « réforme intellectuelle et morale », comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder.

Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu.

Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines.

Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.

Le blog de Dominique Venner

LE GESTE A LA PAROLE ?

ET AUSSI

Suicide de Dominique Venner : Manuel Valls évoque «un drame sans précédent» / Premières explications

Manuel Valls s’est rendu vers 17h à Notre Dame de Paris, « un des plus beaux symboles de la capitale et de notre pays » où il a qualifié de « drame sans précédent » le suicide spectaculaire de Dominique Vennerl’après-midi même. Le ministre de l’Intérieur a évoqué « un homme désespéré » et n’a pas fait le moindre lien avec la dénaturation du mariage combattue par l’essayiste. « Je veux uniquement témoigner de la compassion (…) et ne me livrer à aucune analyse et aucune conjoncture », a-t-il déclaré.

Sur BFM TV, Nicolas Gougain, le porte-parole de l’Inter-LGBT, a évoqué un acte « désespéré, regrettable et marginal ».

Sur Twitter, Marine Le Pen a dit son « respect » pour Dominique Venner dont « le dernier geste, éminemment politique, aura été de tenter de réveiller le peuple de France ».

Bruno Gollnisch a regretté « un esprit extrêmement brillant », « un homme d’honneur » dont le « geste dramatique » est une protestation « contre la décadence de la société », lui qui « s’intéressait à la décadence de l’Empire romain ». « Il admirait beaucoup les samouraïs » et « protestait aussi contre la disparition programmée du peuple français », a-t-il continué.

Selon BFM TV, Dominique Venner explique dans les lettres retrouvées sur lui être préoccupé par la perte des valeurs, les menaces pesant sur la famille et la décadence de l’Europe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires