Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 09:18

L’Inter-LGBT veut criminaliser la critique d’un comportement

Dans un entretien accordé au trimestriel Charles paru en avril, Christine Boutin déclare :

« Je n’ai jamais condamné un homosexuel. Jamais. Ce n’est pas possible. L’homosexualité est une abomination. Mais pas la personne.

Avec ma foi, la personne homosexuelle est autant aimée de Dieu que je le suis. Merci de me permettre de vous le dire, c’est là que se situe une importante confusion.

L’homosexualité n’a rien à voir avec les jugements que je porte sur les homosexuels, qui sont mes frères, mes amis, et qui ont une dignité aussi grande que ceux qui ont d’autres comportements sexuels.

Ils sont pécheurs comme je le suis, on est tous pécheurs. Je suis dans le péché moi aussi, je suis une pécheresse ! Mais jamais vous ne me verrez faire l’apologie d’un péché.

Même si je peux pardonner un péché. »

Tollé au sein du lobby gay. Jean-François Copé dénonce des propos « insupportables, inacceptables, impardonnables ».

Le pardon étant une notion chrétienne, le maire de Meaux en dit alors beaucoup plus sur lui qu’il ne l’imagine…

Son ami de Seine-et-Marne, le député UMP Franck Riester, homosexuel militant, critique des propos « indignes », « une honte » ajoute-t-il. c’est l’inversion des valeurs dans toute son horreur : l’homosexualité n’est plus honteuse, sa critique si !

Mercredi 2 avril, l’Inter-LGBT a déposé plainte au commissariat du XVIe arrondissement de Paris pour « diffamation » et « incitation à la haine » en raison de l’orientation sexuelle et ils se fondent sur les articles 23, 33 et 34 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, repris par le Code pénal. Christine Boutin risque jusqu’à 45 000 euros d’amende.

Mercredi 30 avril dernier, plusieurs militants LGBT avaient déposé plainte contre Christine Boutin.

Au site communautariste Yagg, Jérôme Beaugé, le président de l’Inter-LGBT explique : « La question n’est pas de savoir si ça a des chances d’aboutir : ça doit aboutir.

Si jamais aujourd’hui les propos de Christine Boutin ne sont pas sanctionnés et qu’elle n’est pas condamnée, ça veut dire que la justice cautionne l’homophobie qu’elle prononce.

Donc pour moi, il n’y a pas de questions à se poser: elle sera condamnée. »

Vous avez bien lu, le lobby gay ne supporte plus que l’on critique le comportement homosexuel !

Le terme « abomination » est notamment utilisé par la Bible (Lévitique 18:22, 20:13), qui parle aussi de « choses infâmes » (Romains 1:27).

Si la justice lui donne raison, l’Inter-LGBT réclamera-t-elle sa censure par la justice française ?

Source et publication: http://www.ndf.fr/article-2/11-04-2014/linter-lgbt-veut-criminaliser-la-critique-dun-comportement#.U0pIK672_nQ

Partager cet article

Repost 0

commentaires