Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 15:20

Conflit d’intérêt IFOP / Front National

23 avril 2014, 11:45 Auteur : Jean

La presse explique ce matin qu’aux “Européennes : le FN en tête des intentions de vote dans le Grand Est” (Le Parisien), avec une belle photo de Florian Philippot.

En effet il est le candidat aux européennes du FN dans le Grand Est.

Petit problème, le sondage en question a été réalisé par l’IFOP, où travaille son frère Damien en tant que directeur des études politiques.

Et ce n’est pas la première fois qu’un tel conflit d’intérêt se produit.

Nous l’avions en effet révélé en octobre 2011, “Florian Philippot avait dirigé en sous-marin levraidebat.com, un site très fréquenté, soi-disant neutre politiquement, et repris régulièrement par Marianne en ligne.

Ainsi, celui qui reconnaît aider Marine le Pen depuis 2009, a-t-il fait passer innocemment ses idées dans l’espace public jusqu’en avril 2011, date de sa première participation publique dans la campagne“.

Et nous notions également un conflit d’intérêt avec son frère Damien :“Par exemple, le 20 février 2011, paraît le dernier papier d’analyse du site, qui s’intitule : “Marine Le Pen à 20 %. Derrière les chiffres, quelle réalité électorale ?“.

En introduction : “Soucieux de ne pas s’arrêter aux seuls résultats des sondages, Le Vrai Débat a interviewé Damien Philippot, Directeur de clientèle au Département Opinions de l’Ifop, pour un décryptage en profondeur de l’intention de vote publiée vendredi 18 février dans France Soir et des dynamiques actuellement à l’œuvre dans l’électorat.”

En voici la première question : “Le Vrai Débat : L’Ifop a publié vendredi dans France Soir un sondage qui a fait beaucoup de bruit.

Dans l’hypothèse d’une candidature de Martine Aubry pour le PS, Nicolas Sarkozy arrive à peine en tête au premier tour, suivi de très près par la candidate socialiste et par Marine Le Pen.

Peut-on assister à un 21 avril bis ?”

Question légèrement orientée, vous en conviendrez.

Une question se pose forcément : Damien Philippot travaille-t-il lui aussi pour Marine le Pen, et pour son frère ?

Aucun journaliste n’a encore posé la question à la présidente du FN, qui refuse de répondre à nos questions tout comme elle repousse toutes nos propositions d’interview. La suspicion de conflit d’intérêt est pourtant réelle : rappelez-vous, le 24 avril 2011 un sondage très favorable à Marine le Pen est publié par… l’IFOP : “Selon un sondage IFOP/Paris Match/Europe 1, qui sera publié mardi mais dont le Journal du dimanche publie les résultats, elle recueillerait 36 % des voix dans l’électorat populaire au premier tour.”

Mme Le Pen, qu’on a connu très “sondagophobe”, l’est beaucoup moins depuis quelques temps, par hasard ou par coïncidence ? En tout cas, Florian Philippot qui demande sous pseudonyme à son frère un avis sur Marine le Pen pour laquelle il travaille, ce n’est pas très discret. Heureusement, cet article n’a pas été repris par Marianne 2, mais ce n’est pas le cas de tous.”

Je rappelai également ma rencontre avec Marine le Pen, Florian Philippot et Damien Philippot sous l’entremise de Paul-Marie Coûteaux (qui vient de se séparer de Marine le Pen).

Le conflit d’intérêt est donc là, patent, et pourtant les médias, habituellement si tatillons avec le FN (trop pourrait-on dire), ne disent rien.

Pire, ils reprennent un sondage politique biaisé et lui font de la promotion, sachant parfaitement qu’ils favorisent ainsi le FN.

Ce ne serait pas la première fois, me diriez-vous, et vous auriez raison.

Contactée ce matin, l’IFOP n’avait personne pour répondre à nos questions, cet article leur est donc envoyé pour qu’ils exercent un droit de réponse s’ils le souhaitent.

Source et publication: http://www.enquete-debat.fr/archives/conflit-dinteret-ifop-front-national-58857

La presse explique ce matin qu’aux “Européennes : le FN en tête des intentions de vote dans le Grand Est” (Le Parisien), avec une belle photo de Florian Philippot. En effet il est le candidat aux européennes du FN dans le Grand Est. Petit problème, le sondage en question a été réalisé par l’IFOP, où travaille son frère Damien en tant que directeur des études politiques. Et ce n’est pas la première fois qu’un tel conflit d’intérêt se produit.

Nous l’avions en effet révélé en octobre 2011, “Florian Philippot avait dirigé en sous-marin levraidebat.com, un site très fréquenté, soi-disant neutre politiquement, et repris régulièrement par Marianne en ligne. Ainsi, celui qui reconnaît aider Marine le Pen depuis 2009, a-t-il fait passer innocemment ses idées dans l’espace public jusqu’en avril 2011, date de sa première participation publique dans la campagne“.

Et nous notions également un conflit d’intérêt avec son frère Damien :“Par exemple, le 20 février 2011, paraît le dernier papier d’analyse du site, qui s’intitule : “Marine Le Pen à 20 %. Derrière les chiffres, quelle réalité électorale ?“. En introduction : “Soucieux de ne pas s’arrêter aux seuls résultats des sondages, Le Vrai Débat a interviewé Damien Philippot, Directeur de clientèle au Département Opinions de l’Ifop, pour un décryptage en profondeur de l’intention de vote publiée vendredi 18 février dans France Soir et des dynamiques actuellement à l’œuvre dans l’électorat.” En voici la première question : “Le Vrai Débat : L’Ifop a publié vendredi dans France Soir un sondage qui a fait beaucoup de bruit. Dans l’hypothèse d’une candidature de Martine Aubry pour le PS, Nicolas Sarkozy arrive à peine en tête au premier tour, suivi de très près par la candidate socialiste et par Marine Le Pen. Peut-on assister à un 21 avril bis ?” Question légèrement orientée, vous en conviendrez.
Une question se pose forcément : Damien Philippot travaille-t-il lui aussi pour Marine le Pen, et pour son frère ? Aucun journaliste n’a encore posé la question à la présidente du FN, qui refuse de répondre à nos questions tout comme elle repousse toutes nos propositions d’interview. La suspicion de conflit d’intérêt est pourtant réelle : rappelez-vous, le 24 avril 2011 un sondage très favorable à Marine le Pen est publié par… l’IFOP : “Selon un sondage IFOP/Paris Match/Europe 1, qui sera publié mardi mais dont le Journal du dimanche publie les résultats, elle recueillerait 36 % des voix dans l’électorat populaire au premier tour.”
Mme Le Pen, qu’on a connu très “sondagophobe”, l’est beaucoup moins depuis quelques temps, par hasard ou par coïncidence ? En tout cas, Florian Philippot qui demande sous pseudonyme à son frère un avis sur Marine le Pen pour laquelle il travaille, ce n’est pas très discret. Heureusement, cet article n’a pas été repris par Marianne 2, mais ce n’est pas le cas de tous.”

Je rappelai également ma rencontre avec Marine le Pen, Florian Philippot et Damien Philippot sous l’entremise de Paul-Marie Coûteaux (qui vient de se séparer de Marine le Pen). Le conflit d’intérêt est donc là, patent, et pourtant les médias, habituellement si tatillons avec le FN (trop pourrait-on dire), ne disent rien. Pire, ils reprennent un sondage politique biaisé et lui font de la promotion, sachant parfaitement qu’ils favorisent ainsi le FN. Ce ne serait pas la première fois, me diriez-vous, et vous auriez raison.

Contactée ce matin, l’IFOP n’avait personne pour répondre à nos questions, cet article leur est donc envoyé pour qu’ils exercent un droit de réponse s’ils le souhaitent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires