Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 15:14

Interpellé par des agents RATP, il hurle: « vous et vos soeurs, je les nique, je les égorge et je les viole »

Posted On 19 avr 2014

By : Hervé Roubaix

Image d’archive

Un immigré, sans titre de transport, détenant des faux billets, a frappé les agents RATP qui l’interpellaient, en se posant en victime de la société française qu’il ne connait que depuis 2004.

Pourquoi est-il venu en France s’il la déteste tant, et pourquoi reste-t-il ? Un masochiste ?

« Vous avez donné un coup de tête et dit au policier : ‘La France ne peut rien. Votre justice non plus. Votre justice, vous et vos soeurs, je les nique, je les égorge et je les viole’. » avance le président du tribunal, passablement impatient.

L’homme, dont les médias cachent le nom et l’origine quand il ne s’agit pas d’un asiatique ou d’un Français, répond en se foutant de sa gueule : « Bonjour, Monsieur le Juge. Je suis en France depuis 2004… »

« Ce n’est pas de cela que je parle ! interrompt le président. Je vous demande si vous reconnaissez les faits. »

Malgré les témoins, malgré les caméras de surveillance, l’accusé niera jusqu’au bout…

L’immigré, 32 ans, voyageant sans titre de transport, a été arrêté par des agents RATP, et pour payer l’amende, il a sorti des faux billets de 20 euros.

Puis il a brusquement voulu se sauver, et a attaqué, insulté et blessé les quatre agents sur qui il s’est déchaîné avec une violence folle.

Vicieux jusque dans ses entrailles, l’homme une fois capturé s’est frappé la tête contre le sol pour faire accuser les agents de violence : « Attitude curieuse, vous avez tapé votre tête contre le sol pour mettre en difficulté les agents », relève le président.

La vidéosurveillance montre la violence avec laquelle cette chance pour la France a repoussé les agents. Deux policiers sont venus leur prêter main forte, et l’immigré a tenté de donner un coup de tête à l’un d’entre eux, puis les a insultés dans le fourgon qui le conduisait au commissariat.

« Avez-vous donné des coups aux agents de la RATP ? »interroge le président, « c’est eux qui m’ont frappé ! J’ai un hématome à la tête et sur la cuisse, » répond cette authentique victime d’une société inhumaine.

« Vous n’avez qu’à écrire à l’IGS pour vous en plaindre, répond le président énervé. Quand on voit le certificat médical, on est loin de cette vérité-là. Reconnaissez-vous les insultes ? »

« Non… »

« Voilà quelqu’un qui arrive au tribunal en se posant comme victime de cette triste affaire. Mais c’est bien lui, l’auteur ! »dit le procureur qui demande six mois de prison, dont quatre avec sursis, en insistant sur l’importance d’un maintien en détention pendant les deux mois ferme.

Six mois de prison, dont trois mois ferme assortis d’un mandat de dépôt. Les agents de la RATP et les policiers reçoivent entre 100 et 200 euros de réparation chacun.

Va falloir vous habituer, c’est la France voulue par les imigrationnistes, et comme elle n’est pas encore exactement à l’image de leurs fantasmes, ils vont accélérer le rythme du remplacement d’un peuple somme toute civilisé et éduqué, par des immigrés venant de dictatures violentes et sanguinaires, économiquement et culturellement très en retard, et dont l’analphabétisme va replonger la France cent ans en arrière.

Voteront-ils demain pour leurs bienfaiteurs ? Rien n’est moins certain.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Source : http://www.lepoint.fr/carnets-de-justice/vous-avez-tape-votre-tete-contre-le-sol-pour-mettre-en-difficulte-les-agents-18-04-2014-1814140_195.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires