Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 08:08

Rennes. Des militants d’extrême gauche sabotent le meeting de Nathalie Appéré

Publié par : redacbzhinfo 27 mars 2014 dans Municipales 2014, Politique Laisser un commentaire

27/03/2014 – 07H30 Rennes (Breizh-info.com) – Le sénateur (PS) Edmond Hervé n’en n’est pas revenu. Le meeting de soutien à la liste de gauche menée par Nathalie Appéré, organisé hier soir à Rennes, n’a finalement pas pu se tenir. En cause, l’irruption d’une cinquantaine d’étudiants pro immigrés venus protester contre l’expulsion d’un clandestin.

En principe tout devait se passer tranquillement. Point d’orgue de la campagne électorale de la gauche rennaise, le meeting organisé salle de la Cité réunissait, autour de l’establishment de la gauche rennaise, Nathalie Appéré, candidate socialiste aux municipales à Rennes, et Matthieu Theurier (EELV, Ensemble, Parti de gauche), dont les listes ont fusionné.

C’était sans compter avec l’arrivée inopinée dans la salle d’une cinquantaine d’étudiants d’extrême gauche venus demander la régularisation d’un clandestin d’origine guinéenne, inscrit à l’université Rennes. Criant des slogans du type « solidarité avec les sans-papiers ! » ou « Valls, Le Pen, c’est du pareil au même ! », les militants pro-immigrés ont occupé la salle, empêchant le meeting de se tenir, au grand désespoir des organisateurs.

L’un d’entre eux tenta bien d’amadouer les perturbateurs en leur affirmant, la main sur le cœur, « les combats que vous menez sont légitimes ». Peine perdue. Les manifestant crieront de plus belle « libérez Ali, libérez Ali ! ». Il ne restait plus à la gauche unie rennaise qu’à plier bagage. Ce qu’elle fit, bien fâchée.

Dans un communiqué publié peu après, Nathalie Appéré a tenu à réagir en affirmant que « si chacun doit être libre dans la République d’exprimer son opinion, empêcher le débat démocratique n’a jamais fait avancer une cause quelle qu’elle soit. ».

Une opinion que la tête de liste « Rennes créative et solidaire » s’était bien gardée de manifester après l’émeute provoquée par l’extrême gauche lors de la tenue du meeting du candidat FN, le 8 février dernier.


[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires