Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 09:27

L'évocation par Fabius de l'annulation du contrat des deux navires militaires russes en construction à Saint-Nazaire provoque un pataquès avec Ayrault...

À la réunion hebdomadaire des directeurs de cabinet lundi après-midi, les choses avaient été fixées clairement par François Chantepy, le dircab de Jean-Marc Ayrault : il ne fallait surtout pas évoquer les deux porte-hélicoptères Mistral en cours de construction pour le compte de la Russie à Saint-Nazaire...

Manque de chance, le soir même, au JT de 20 heures de TF1, Laurent Fabius sortait carrément de la ligne officielle en évoquant la possible annulation de ce contrat faramineux en guise de "sanction de niveau 3" si Poutine devait s'entêter en Ukraine.

À Matignon, c'est l'incompréhension ! Une folie pure que l'annulation de ce contrat de 1,2 milliard d'euros signé en 2011 et déjà payé par les Russes...

Un chantier de quatre ans qui maintient 1 000 emplois à Saint-Nazaire. "Fabius était au courant. Il savait qu'il ne fallait pas en parler...", s'étrangle-t-on au sein du gouvernement. "L'annulation de ce contrat serait catastrophique !"

Comment analyser cette "sortie de route" du ministre des Affaires étrangères ? Certains en viennent à imaginer que Fabius aurait ainsi fait "une mauvaise manière à Jean-Marc Ayrault" au prétexte que Saint-Nazaire est situé à une soixantaine de kilomètres de Nantes, son fief...

Le chef de la diplomatie française a toutefois posé une condition suspensive : si la France devait annuler ce contrat, les Britanniques devraient, de leur côté, bloquer les avoirs des oligarques russes à Londres.

"Ce sera l'économie française qui en souffrira"

La réaction russe ne s'est pas fait attendre : le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine a ainsi estimé mardi que la France nuirait à sa réputation de partenaire "fiable" si elle décidait de renoncer à la vente de ses Mistral.

"La France commence à trahir la confiance qu'on place en elle comme fournisseur fiable", a-t-il ainsi écrit sur son compte Twitter, appelant ses "collègues européens à ne pas attiser la situation".

"Notre collègue ne sait-il pas combien de postes de travail ont été créés en France grâce à notre partenariat ?" a par ailleurs demandé le haut responsable russe, visé par des sanctions décrétées lundi par les États-Unis.

"Si la France impose des sanctions à la Russie et ne nous livre pas les navires Mistral, ce sera l'économie française qui en souffrira, et pas la capacité de combat de la marine russe", a pour sa part déclaré le chef de la commission chargée de la Sécurité nationale de la Chambre publique Alexandre Kanchine.

COMMENTAIRES

xyphophorele 18/03/2014 à 23:11 Signaler un contenu abusif

La Russie et les sanctions

En ce qui concerne les sanctions, peut-être que Poutine s'en fiche comme de son premier "doulange", mais on se demande pourquoi l'Europe se mêle d'une situation qui ne la regarde pas. On devrait réétudier l'Histoire, et déjà tous ces ministres et fonctionnaires supputent déjà sur "les projets" de Poutine et l'on peut craindre que l'Europe et les USA (encore eux) voudraient provoquer une guerre. Qui en pâtirait ?

culainle 18/03/2014 à 23:05 Signaler un contenu abusif

De la logique...

La Crimée était une région russe avant que kroutchev n'en fasse cadeau a l'Ukraine. Cette région est a majorité peuplé de russe. Alors qu'elle importance qu'elle redevienne russe ? L'aveuglement de nos dirigeants a poussé Poutine a réaliser ce coup de force. Le référendum aurait dû être proposé par la communauté internationale ou alors donné des garanties solides aux russes sur leur accès a cette région stratégique pour eux. Mais vu que les précédents accords n'ont pas été respectés on peut comprendre qu'ils n'ai pas voulu prendre le risque et régler le problème a leur manière. Les USA sont mal placé pour faire la leçon ai vu de leur politique étrangère des 15 dernières années et on ne parle pas des 50 précédentes. Les anglais qui sont les derniers a avoir des colonies qui plus est en Europe et les français qui jouent leS va en guerre pour des intérêts privé sous couvert d'un statut de justicier d'Afrique. Arrêtons l'hypocrisie 5 minutes ça ferait du bien... Et remettons les pieds sur terre pour construire l'avenir et non pas sacrifier la paix du monde sur l'autel de la vanité...

patagle 18/03/2014 à 22:15 Signaler un contenu abusif

Fabius confirme

La diplomatie de la rodomontade : plus aucun recul sur l'évènement, plus aucune vision à long terme, le sabordage systématique de l'image de la France.

nerbiosale 18/03/2014 à 20:33 Signaler un contenu abusif

Fabius ! Encore lui !

Il est à noter, qu'il est le seul s o c i a l i s t e (notez l le social) il y en a d'autres, mais lui : il a les moyens de subvenir aux besoins de toutes ces familles dont le chômage va grever le budget !

Ou il est inconscient, ou alors responsable mais pas coupable !

C'est du déjà vécu ; hélas,
encore un dans la pure lignée des - réajustements et contrad
ictions -.

Quincyle 18/03/2014 à 19:40 Signaler un contenu abusif

@2téronom

La Russie n'a pas besoin de bomber le torse pour que la paix mondiale devienne vacillante. Les États-Unis sont la nation qui ont été engagés dans le plus de conflits armés lors de ces cinquante dernières années, sans parler du nombre incalculable de coups d'États qu'ils ont fomenté à travers la CIA, de leurs tentatives de déstabilisations récurrentes et de leurs ingérences permanentes dans les affaires d'États souverains. À côté d'eux, les pays "dangereux" et "malsains" que les médias occidentaux s'amusent à tourner en dérision devraient retourner jouer aux billes. Il n'y a pas pire que les États-Unis.

didette78le 18/03/2014 à 19:38 Signaler un contenu abusif

@NEO

Votre analyse est très bonne ! Fabius a la mémoire courte ! Les socialos enfonce la France au niveau le plus bas ! C'est une catastrophe ce gouvernement qui part dans tous les sens !

zarnsle 18/03/2014 à 19:38 Signaler un contenu abusif

Fabius joue contre la France ! !

Mr Fabius défend il les intérêts de la France?Comment est il possible de s'exprimer sur un sujet aussi sensible sans être en accord avec la 1er Ministre!Drôle de notion de l'intérêt national... Mais Mr Fabius s'en fiche peut être !

JB LeMesnille 18/03/2014 à 19:17 Signaler un contenu abusif

Démission !

Un seul mot d'ordre : " Fabius démission " !
Comme aurait réclamé Ayrault en son temps vis à vis d'un ministre de droite qui aurait fait la même chos
e.

ThieMarcle 18/03/2014 à 18:55 Signaler un contenu abusif

Oulalah quelle menace ! !

La Russie possède 300 navires de combat... Sans la livraison des 2 navires Mistral c'est vrai sa flotte devient subitement vulnérable... Poutine est sans doute dans tous ses états... En fait il est mort de rire à cette heure. Nous avons un ministre des affaires étrangères exceptionnel... En réalité il menace son propre pays de perdre 1000 emplois... Et en plus il est fier de lui.

Source et publication: http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/sanction-contre-la-russie-fabius-sort-de-la-ligne-officielle-18-03-2014-1802585_1897.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires