Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:11

BOURGOGNE : Rémy Boursot, de Marine Le Pen à Carl Lang

Share on facebookShare on twitterShare on stumbleuponShare on google_plusone_shareMore Sharing Services

L’ancien secrétaire départemental du FN de Côte-d’Or a quitté officiellement le groupe Front National au Conseil régional ce lundi.

L’ambiance était glaciale au sein du groupe Front National, ce lundi matin en marge de la session plénière (lire notre article consacré à la session). Rémy Boursot, élu de Côte-d’Or au sein du FN et ancien secrétaire départemental du FN21 a attendu ce lundi pour annoncer qu’il quittait officiellement le groupe.

Ce qui a relativement agacé le président du groupe FN, Edouard Ferrand.
« Au sein du groupe, l’ambiance n’y était pas du tout » explique celui qui, il y à quelques mois, a appris par courrier qu’il était débarqué de son poste de secrétaire départemental, aujourd’hui occupé par Edouard Cavin, candidat frontiste aux municipales à Dijo
n.

Contre le «nouveau» FN

« Je ne me sens pas en phase avec la politique du « nouveau » FN et de Marine Le Pen », explique celui qui s’est engagé au Front National en 2004, pour des figures telles que Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch et Carl Lang.

Or, depuis, le parti a été repris en main par la fille du fondateur, Marine Le Pen qui alors que Jean-Marie est plus ou moins renvoyé en coulisses, que Bruno Gollnisch a été supplanté par Marine à la direction et que Carl Lang a quitté le FN pour fonder le Parti de France (PDF).


Rémy Boursot est d’ailleurs aujourd’hui adhérent du PDF et délégué régional.

Ses fidèes ont aussi rejoint le PDF comme Florient Lauquin, nommé lui délégué départemental pour la Côte-d’Or.


Reste que Rémy Boursot ne mâche pas ses mots quand il s’agit d’évoquer son passé au FN : « lors des législatives, j’ai remarqué que chaque vote FN rapportait 1,68 euros au parti.

J’avais fais 14,68% aux législatives dans la 5e circonscription ». « J’ai l’impression d’avoir servi de bouc émissaire à Marine Le Pen pour ramener des sous au FN », tonne-t-il.

«Marine Le Pen peut toujours porter plainte contre moi»

Rémy Boursot n’est pas tendre du tout envers la présidente du FN : « Elle peut toujours porter plainte mais aujourd’hui, elle est devenue l’assurance vie du PS !


Il dénonce aussi un parti qui n’accepte « que des nouveaux arrivants. C’est le cas avec Edouard Cavin à Dijon à qui on promet monts et merveilles et qui tombent encore dans le panneau ».


Aujourd’hui Remy Boursot, qui a eu Carl Lang au téléphone ce midi explique qu’il rejoint le PDF pour renouer avec ses valeurs : « la famille, notre mode de vie, rétablir les frontières, combattre le mariage pour tous, etc. ».

Des valeurs proches de celles du FN mais Rémy Boursot pointe une différence essentielle : « On ne peut pas retirer la France de la zone euro, ce n’est pas possible. Nous sommes piégés et il va falloir faire avec ».


Pour défendre ses idées, Rémy Boursot a également annoncé qu’il mènerait la liste du Parti de France aux prochaines élections régionales de 2015.


Il a également envisagé d’être candidat aux municipales cette année : « Les habitants m’avaient beaucoup réclamé à Brazey-en-Plaine, mais devant la malhonnêteté du FN, j’ai rencontré beaucoup de difficultés… ».

Avant de noter, avec une pointe d’humour : « le candidat (seul en lice et adjoint du maire sortant, ndlr), Gilles Delepau peut me remercier… ».

Bruno LÉDION

source : http://infos-dijon.com/?p=367845 Lundi 17 mars 2014 à 18:29:29 ,

Partager cet article

Repost 0

commentaires