Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:04

Ecrit le 18 mar 2014 à 17:43 par Jean-Luc Tari dans Poing de vue

Circulation alternée : stop à la propagande socialo-écolo ubuesque !

Le gouvernement a imposé la circulation alternée le lundi 17 mars 2014 à Paris. La raison invoquée était un dépassement du seuil de pollution.

Les Franciliens ont été avertis la veille que seuls les véhicules avec des numéros impairs seraient autorisés à rouler dans Paris.

En effet, la pollution a été provoquée par des particules fines, notamment émises par les véhicules diesel.

Mais qui a favorisé l’utilisation du moteur diesel ?

L’État a contribué depuis des années à l’augmentation du diesel par une taxation favorable au gazole.

Logiquement, il aurait dû prendre ses responsabilités et réfléchir à une convergence des taxations des carburants.

Mais il a préféré désigné un bouc émissaire : les conducteurs d’un véhicule diesel. Ceux-ci sont accusés de la pollution même si les émissions de particules fines dues aux véhicules ne représentent qu’un tiers du total.

« On a l’impression de vivre dans un univers ubuesque depuis qu’une clique socialo-écolo-bobo dirige la France ! »

Toutefois, un problème surgit au moment de punir les « coupables » de la pollution. Il est difficile de distinguer facilement les véhicules diesel et essence.

La solution consiste à s’intéresser aux numéros des plaques. Il suffit d’interdire les véhicules en fonction du numéro d’immatriculation : ceux qui n’ont pas tirés les bons numéros sont interdits de circulation.

Des centaines de fonctionnaires de police ont été réquisitionnés pour traquer les contrevenants plutôt que de s’occuper des délinquants et des criminels.

On peut se demander si la vraie raison de cette opération policière n’était pas de renflouer les caisses de l’État en distribuant généreusement des amendes.

Cette action était grotesque car elle ne ciblait pas les pollueurs identifiés par la propagande officielle : de nombreux automobilistes roulant à l’essence ont été empêchés de circuler et d’autres avec un diesel pouvaient polluer ! Au nom de l’écologie, les automobiles sont de plus en plus chassées des centres villes.

La propagande socialo-écolo promeut la ville sans voiture : les zones piétonnes doivent se multiplier dans les agglomérations et les transports en commun se développer.

Si l’on ajoute la volonté d’augmenter la proportion des logements HLM, on obtient des villes transformées en cités HLM sans voitures. Bienvenue en Union soviétique !

Ces idées nauséabondes sont relayées par la propagande officielle : désignation de boucs émissaires et punition arbitraire en fonction d’un numéro d’immatriculation.

On a l’impression de vivre dans un univers ubuesque depuis qu’une clique socialo-écolo-bobo dirige la France !

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-03-2014/circulation-alternee-stop-a-la-propagande-socialo-ecolo-ubuesque#.UymzZq50HnQ

Partager cet article

Repost 0

commentaires