Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 07:42

RENNES: LA VILLE " PASTÈQUE " !!!

Rennes. Pour le deuxième tour, le PS s’allie avec l’extrême gauche

Publié par : redacbzhinfo 26 mars 2014 dans A La Une, Municipales 2014

26/03/2014 – 07h00 Rennes (Breizh-info.com) –

Le masque tombe à Rennes : les listes PS de Nathalie Appéré (35,57% au premier tour) et Front de gauche / EELV de Matthieu Theurier (15,09%) vont fusionner pour le second tour des élections municipales, face au candidat divers droite Bruno Chavanat (30,12%).


Une fusion historique qui laisse entrevoir, en cas de victoire, une gestion « encore plus à gauche »de la cité rennaise, l’ensemble des forces de gauche et d’extrême-gauche étant annoncées pour être représentées au conseil municipal de Rennes (Parti socialiste, Parti communiste, Europe Ecologie les Verts, Parti de gauche et Ensemble – tous deux membres du Front de gauche -, Parti radical de gauche et Union démocratique bretonne).


La fracture entre deux Rennes, celle de la gauche au pouvoir depuis plusieurs décennies, et celle de la droite, cantonnée à compter les points et à l’immobilisme, pourrait donc s’aggraver dimanche soir dans la capitale bretonne.


Spécialistes de l’entrisme et du contrôle des masses par la culture, les Verts et l’extrême gauche obtiendraient en effet des postes clés à la culture, à l’économie sociale et solidaire et aux transports.

»La totale impunité dont bénéficient, à Rennes, les groupes violentes d’extrême gauche et anarchistes qui ont saccagé récemment le centre-ville en marge d’un meeting du Front National à la salle de la Cité ne devrait pas être remise en cause« , observe un militant de droite.

Lequel ajoute : « On comprend également mieux le soutien du patron du TNB, le théâtre national de Bretagne, a la liste de Nathalie Appéré« .

Un soutien qui pourrait néanmoins, ce que la droite espère fortement, faire invalider l’élection.


Si les bastions communistes et staliniens semblent disparaitre de la scène politique bretonne, si le Parti socialiste est en perte de vitesse, notamment dans le Finistère, la métropole rennaise est toujours, quand à elle, activement dirigée et contrôlée par le parti de François Hollande.

Qui n’hésite pas à s’allier pour l’occasion avec l’extrême-gauche, y compris la plus radicale.


[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origi
ne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires