Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 07:11

2014 : Élections, piège à abstentions / sanctions, par Raoul Fougax

Notre analyse de la quenelle municipale confirmée au PS.

Nous avons été parmi les premiers, sinon les premiers à lier indirectement l’affaire Dieudonné à l’élection municipale.

C’était un symptôme entre autres de l’élargissement du rejet du PS dans les banlieues populaire, c’est à dire aujourd’hui immigrées. Pas besoin de grands sondages pour arriver à cette conclusion.

Un peu de bon sens et d’analyse objective suffisent.

S’il y a débâcle municipale du parti socialiste, elle sera provoquée par une abstention des déçus des promesses de campagne et par un rejet sociétal communautaire.

Le PS redoute une abstention massive de ses électeurs notamment de ceux des banlieues. Maintenant, il le dit et le président s’agite.

Il multiplie les déplacements et les gestes vis-à-vis notamment des musulmans. C’est inutile.

La mémoire des combattants de 14-18 n’a rien à voir avec l’enseignement à l’école à la place de l’histoire, d’une société non diversifiée sexuellement.

On peut estimer que ce vote capital pour certaines mairies de gauche a été perdu finalement par la franco-marocaine Najat Vallaud-Belkacem.

Son féminisme exacerbé fait peur aux mamans des banlieues.

La plus populaire des ministres, Valls étant à la ramasse depuis l’affaire Dieudonné, est la plus détestée par certaines familles musulmanes. Qui l’eut dit ?

Dans les banlieues, on n’aime pas les homos et le mariage pour tous est considéré comme une preuve supplémentaire de dégénérescence de la république.

Cette politique contraire aux racines et à la tradition est imputée politiquement au parti socialiste.

Le Figaro Magazine s’intéresse à la plus populaire et controversée des ministres PS, Najat Vallaud-Belkacem (Droits des femmes).

Sous le titre «la Khmère rose», l’hebdo donne la parole au député UMP-Manif pour tous, Hervé Mariton qui met en garde contre cette«Viêt-Minh souriante» qui veut «désaliéner le peuple».

Le sociologue Jean-Pierre Le Goff en fait l’incarnation du «gauchisme culturel» qui prétend «changer les mentalités par les moyens de l’éducation».

En réaction, la ministre a souhaité que le Fig-Mag revienne à «ses sujets de prédilection» en indiquant à ses lecteurs «où acheter les meilleurs caviars». Ce qui est tout de même une réponse assez courte.

Le fait que la plus engagée des ministres du gouvernement dans la construction d’une nouvelle société coupée de ses traditions familiales soit d’origine marocaine enrage encore plus de nombreux immigrés.

Ce vote de “répulsion” des banlieues entre abstentions et sanctions est bien sur un atout pour la droite.

Une vague bleue n’est possible qu’avec l’abstention massive de la gauche. Il faut donc faire peur aux immigrés sur la politique de l’éducation du gouvernement, ce qui ne sera pas difficile.

Il faut faire peur d’un autre coté sur le vote FN. Copé s’y emploi. Il peint des mairies ayant à leur tête des incompétents, privés de subventions.

Dans certains cas ça peut marcher aussi. La stratégie de reconquête des mairies par l’UMP est donc tout sauf glorieuse.

Mais seul le résultat compte dans le système de la démocratie élective.

C’est ce qu’on se dit au PS où tout va être fait pour rassurer les familles immigrées sur l’évolution sociétale de la France qui doit respecter toutes les sensibilités et pas seulement celles de Najat et de tous ses amis, moins nombreux cependant qu’ils ne le pensent.

Raoul Fougax

Source : Metamag.

Source et Publié le 20 février 2014 - Modifié le 20 février 2014 http://fr.novopress.info/157052/2014-elections-piege-abstentionssanctions-raoul-fougax/

Partager cet article

Repost 0

commentaires