Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 17:32

PREMIER JOURNAL DE TV LIBERTÉS : PROMETTEUR

LIBERTÉ D'EXPRESSION

La fraîcheur et le naturel des deux présentateurs, Elise et Olivier, fait du bien ; la courtoisie et le sourire de Martial Bild, le rédacteur en chef, incitent à lui faire confiance et à attendre une vraie diversité, de vrais débats, loin du politiquement correct qui sévit sur les chaînes traditionnelles.

On sent bien, d’ailleurs, dans le choix des sujets, que le gouvernement et sa cour de journalistes aux ordres ce n’est pas le genre de la maison TV Libertés.

Alors, y a-t-il derrière la réinformation la volonté d’une prise de conscience politique, voire d’un projet politique ou bien est-ce l’occasion qui fait le larron, l’occasion étant l’actualité ? C’est ce que l’avenir nous dira et il faut avouer qu’il y a une certaine curiosité de voir comment le nouveau-né grandira et évoluera.

Bien entendu, tout n’est pas parfait et c’est bien normal pour la première ! Il nous manque quelques transitions entre les différents sujets, dont on a du mal à voir la hiérarchie, certains sont un peu rapides qui suscitaient l’envie d’en savoir plus comme l’immigration et la pauvreté mais tout cela se rodera, forcément, au fur et à mesure que le temps passera.

Plus interpellant, ce sentiment d’arriver presque sur une « chaîne catholique » par le choix des sujets et l’importance qui leur est accordée.

Peut-être est-ce dû à l’actualité, et dans ce cas, ma remarque est sans objet mais peut-être pas, et, dans ce cas, attention à ce que la pluralité et la liberté de parole annoncées le soient vraiment…

Je suis assez gênée de voir que, pour Jour de colère, on a mis l’accent non pas sur les milliers de Français moyens, tous différents, venus de toute la France pour dire leurs révoltes mais plutôt sur un groupe particulier et qu’on ait donné la parole à deux personnages dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils sont problématiques : Soral et Escada, l’ineffable président de Civitas qui a osé dite qu’il était plus proche de Dieudonné que des laïcistes (je ne sais qui sont les laïques qu’il vise de façon si désobligeante, mais je sais qui est Dieudonné et le positionnement d’Escada fait peur ; alors relayer et Soral et Escada dans un même reportage, induire ainsi le fameux rapprochement chrétiens-islam que Dieudonné appelle de ses voeux (quand tout, d’ailleurs, dans le christianisme est à l’opposé de l’islam), ça interpelle… D’autant que lesite de Soral publie le soutien de Civitas à la musulmane soralienne Farida Belghoul… mais ceci est une autre histoire – et un autre article !

Alors je serai à 19 h devant mon ordinateur à chaque fois que ce sera possible pour suivre le début de cette belle aventure, mais les yeux ouverts et je souhaite que les inventeurs de cette belle TV gagnent leur pari, pour notre plus grand plaisir et celui de la liberté d’expression.

Christine Tasin

Partager cet article

Repost 0

commentaires