Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:35

Le 4 février 2014Jeux olympiques : enfin le droit à la délectation nationaliste !

Silvio Molenaar

Nouvelliste.

Au moment où, précisément, penser nation et frontières relève du plus exécrable mauvais goût xénophobe, l’on cède périodiquement aux foules universelles le droit à la délectation « nationaliste » planétaire lors de jeux du cirque sportifs olympiques ou mondiaux, au cours desquels chaque petite « nation » dans son petit coin fait le pathétique et trouble décompte compulsif obsessionnel quotidien, à l’ombre de son petit drapeau « national », des médailles en chocolat récoltées ce jour par ses valeureux guerriers « nationaux ».

France, five points ! Lichtenstein, three points ! Jeux sans frontières, « Intervilles », Jeux olympiques, Coupes du monde, la frontière (oups) me semble vraiment mince.

Ces événements brassant des milliards télévisuels, les pauvres instances nationales ou internationales, toutes disciplines confondues, se voient dans l’obligation permanente de lutter (sans lutter tout en luttant et sans le faire vraiment, la main sur le cœur) contre les ravages du dopage.

Records mondiaux, olympiques, médailles en chocolat et surtout « droits » de retransmission colossaux étant le nerf de la guerre.

Selon mes humbles soupçons et au regard des milliards en jeu, tous les sports professionnels sont potentiellement ravagés par le dopage : les États mettent la même énergie à le combattre qu’ils en mettent à encaisser les dividendes du tabagisme.

Mais bien sûr, qu’il pense à votre santé, l’État ! D’abord à votre santé mentale.

Il y avait bien des siècles que l’important n’était plus de participer.

Las, le baron de Coubertin depuis belle lurette avait cessé de bouger, les membres trop à vif de tant de retournements dans son humble dernière demeure.

Ainsi les autorités m’accordent-elles le droit périodique, et en mondovision, de xénophober, de vilipender les autres nations, d’être fier de la mienne, de mes « nationaux », de mon chauvinisme, de mon athlète, de mon guerrier : celui qui vient par exemple de casser la gueule au lutteur roumain en finale de gréco-romaine.

Mais ne vous avisez jamais de traiter d’étranger, de nourrir une inimitié quelconque à l’égard du petit Roumain arrogant qui vient de vous faire les poches dans le métro, espèce de crapule xénophobe.

Attendez, si ! Il me semble entendre quelque chose du côté de Pierre de Coubertin ! Il se retourne encore une fois dans sa tombe !

Dans Le Figaro de lundi : « Les athlètes français qui monteront sur le podium (Jeux olympiques de Sotchi) gagneront 50.000 euros pour l’or, 20.000 pour l’argent et 13.000 pour le bronze. »

Quant aux autres, il ne leur reste qu’à s’en retourner.

Et que meurent les nations (olympiques, j’entends) !

Source et publication: http://www.bvoltaire.fr/silviomolenaar/jeux-olympiques-enfin-le-droit-la-delectation-nationaliste,49685?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=9cd0ea8bfa-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-9cd0ea8bfa-30403221

Partager cet article

Repost 0

commentaires