Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 10:38

Charles Sicre

Lettre ouverte à l'attention de monsieur Valls et de Hollande, Garants de la République et de l'ordre public

Messieurs,

La Démocratie, au delà de ce qui constitue, en quelques sortes,une Démocratie absolue - le vote du peuple sur les choix à prendre -, c'est l'art de régler par la parole ce que l'Homme est enclin à régler par
la force.

Il s'agit donc d'une bagarre intellectuelle qui n'a pour armes que l'argument.

Ainsi, si une enfant noir se fait frapper par un enfant blanc, en vertu de sa couleur (donc par pur racisme), démocratiquement, les parents du petit noir n'ont pas d'autre choix que d'aller rencontrer les parents blanc afin de faire cesser celà.


Cet exemple est purement théorique car, heureusement, nos démocrties ont intauré tout un système qui permet d'autres possibilités qui sont le cadre juridique...


Ceci dit, en Démocratie, la réaction normale devrait être, malgré tout, de faire cette démarche, avant que d'en appeler à une autorité quelle qu'elle soit.


Je mise que, dans un pays évolué, 95% des parents blanc, racistes, réagiraient dans ce cas là avec bon sens. Pour les insencés; il reste toujours l'autre voie.


Donc, el agissant comme vous, il faut que vous sachiez que la conséquence est de tuer de façon directe la démocratie.

En effet, censurer le spectacle d'un homme qui dit des choses avec lesquelles vous n'êtes pas d'accord et, même, que vous trouvez ignobles, c'est faire disparaître les deux seules solutions démocratiques de solutionner le problème que vous dénoncez.Il n'y a pas d'échange argumentatif, il n'y a plus de recours aux structures démocratiques qui encadrent la démocratie.

Vous la rendez illusoire, impopulaire, inutile, inéficace, et vous ne laissez d'autre choix que la révolte, la violence, la clandestinité, la victimisation, la force à ceux auxquels vous ne pourrez plus vous opposer que par ces mêmes moyens.


Il s'agit d'un choix qu'il vous faut comprendre, assumer, présenter aux Français.
Sachez qu'en prenant cette direction, vous n'aurez plus d'autre possibilité que de détruire physiquement vos adversaires car ils ne pourront plus être dans le procéssus raisonable de la démocratie, à cause de vou
s.

La question n'est donc pas, ici, de savoir qui a raison ou qui a tort, mais bien de savoir comment règler ces différents.

Vous n'êtes pas un démocrate, monsieur Valls, vous n'êtes pas un démocrate, monsieur Hollande, vous n'êtes pas des républicains, tous deux!


Pas démocrates, car vous n'en respectez pas ce fondement essentiel qui est le dialogue argumenté, raisonnable, et vous n'êtes pas des républicains car,la République est ce cadre où s'organise l'autorité qui assure la démocratie instutitionnellement.

En passant au dessus, vous vous placez en dessous; C'est la voie choisie, sciemment (au moins) par d'autres: Hitler, Staline, Lénine, Mao; pour prendre les plus violents, mais aussi tous les dictateurs, monarques absolus...

« La politique n'étant qu'un enchaînement de conséquences, toute vérité isolée devient un mensonge dans l'ordre soci
al. »


de J. Fiévée

« Les hommes qui prennent de grands risques doivent s'attendre à en supporter souvent les lourdes conséquen
ces. »


de Nelson Mandela

Avec toute ma relative considération!

Charles Sicre https://www.facebo
ok.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires