Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 10:53

Environ 27.000 sans-papiers ont été éloignés en 2013, 9000 de moins qu'en 2012 en raison d'une chute des aides au retour, et 46.000 régularisés, une hausse "conjoncturelle" de 10.000, annonce le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Sur les 27.000, 15.500 ont été éloignés de force, 10.700 vers un pays européen et 4600 vers un pays hors UE.

Manuel Valls qui présentait pour la première fois un bilan chiffré de sa politique migratoire lors d'une conférence de presse à l'hôtel Beauvau a accusé ses prédécesseurs d'avoir affiché "une fermeté de papier" face a l'immigration irrégulière avec une "hausse factice de 50 pour cent" des éloignements.

"Le bilan du précédent gouvernement est simplement très mauvais"

"Trop de contre-vérités ont été dites (...) La politique du chiffre et ses effets factices ne se sont pas limités aux seuls chiffres de la sécurité", a déclaré affirmant: "Le bilan du précédent gouvernement est simplement très mauvais".

A moins de deux mois des élections municipales, le locataire de la place Beauvau, qui a toujours dit vouloir rompre avec "la politique du chiffre", renoue avec un style de communication qu'il avait évi
té jusqu'alors.

Ses prédécesseurs présentaient annuellement, lors de grandes conférences de presse, leurs "résultats" en matière migratoire et se fixaient des "objectifs" pour les années suivantes: Manuel Valls, lui, n'avait jusqu'à présent livré que des éléments parcellaires sur son bilan, alternant au fil du temps des signaux de "fermeté" et des messages "d'humanisme".

Source et publication:

Partager cet article

Repost 0

commentaires