Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 10:12

Jeudi 9 janvier 2014

L’ISLAM EST-IL UN PÉRIL POUR LA FRANCE COMME LE FUT NAGUÈRE LE PÉRIL NAZI ?

C’est la première dans l’histoire de la V e république qu’un Ministre de l’Intérieur en l’occurrence Manuel Valls se fait fort de rappeler l’incompatibilité de l’islam avec la démocratie et le place au cœur des vrais dangers qui menacent les fondements de la république dans les 10 prochaines années et met l’accent sur les effets secondaires du regroupement familial.

En ce qui me concerne, j’estime que l’on a trop tergiversé et que le mal est fait mais il n’en demeure pas moins que l’on doit le circonscrire à défaut de l’éradiquer définitivement.

Il est plus qu’impérieux de faire du péril musulman un véritable enjeu politique qui fait peser des réels risques sur la pérennité humaine et culturelle de la France.


Il se pose comme étant le défi majeur auquel la République doit faire face d’ores et déjà.

Bien plus grave et urgent que l’insécurité et le chômage.

Ses propos n’ont pas manqué bien évidement de provoquer un tollé général au sein de son camp politique acquis certainement à la cause de l’islamisation rampante de la France qui y voit des relents droitistes.

Si défendre la patrie face à l’invasion démographique et idéologique de l’islam c’est être de droite, alors que ce sont les communistes qui ont payé un lourd tribut face à la peste nazie, alors que tous les français et tous les défenseurs des valeurs de la république de toutes origines et confessions le soient aussi.

La patrie n’est ni de droite ni de gauche, c’est le laxisme et l’angélisme de droite comme de gauche qui sont ses ennemis et les alliés de l’islam qui vise à la détruire pour la vider de son identité et de sa substance pour la diluer dans son nouvel ordre mondial oummien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires