Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 08:38

LE RBM MARSEILLAIS , GAULISME ET GOTHIQUE ???

24 janvier 2014

Front national : un candidat rock gothique pour le Rassemblement Bleu Marseille

Il y a toujours des surprises avec le Front national marseillais.

Après la transfuge du Front de Gauche, Anna Rosso Roig, exhibée en mai 2013 et repartie depuis, la présentation des têtes de liste dans les huit secteurs de Marseille offre au parti de Marine Le Pen une étonnante touche «cold wave».

Dans le 4e secteur de la ville, la candidature du Rassemblement Bleu Marseille est désormais officiellement portée par un nouveau venu au FN, Michel Catanéo, 47 ans. Cheveux coupés courts mais teints en noir corbeau, ce Marseillais de naissance se présente comme « juriste, bac+5 à l’université de Panthéon-Assas » et « ex-chef d’entreprise dans le monde du spectacle ».

Mais ce que Michel Catanéo ne dit pas, c’est que jusqu’en 2010, il a surtout été le leader-chanteur du groupe de rock gothique Without Sense, formé au début des années 90 et qui a écumé les scènes spécialisées de Marseille à Paris.

Il y a encore quelques mois, le candidat RBM se faisait appeler « Mike », chantait en anglais et arborait une abondante chevelure et un look cuir-bondage comme le montre le clip de son groupe, au titre prémonitoire Schizophrenia.

Le clip "Schizophrenia" du groupe "Without sense"

Sur le Vieux-Port, jeudi 23 janvier, face à la presse, « Mike » Catanéo avait troqué son uniforme gothique pour un costume strict et un discours calibré.

« Je suis profondément gaulliste, a-t-il expliqué, et si je suis au Rassemblement Bleu Marine, c’est que je considère qu’aujourd’hui, ce parti représente le mieux les valeurs du Général ».

En matière de culture, Michel Catanéo n’a pas évoqué le programme municipal de son chef de file, Stéphane Ravier.

Dans celui-ci, le patron du FN à Marseille estime qu’en matière de culture, «les influences des pays étrangers doivent être limitées et la politique culturelle de la municipalité défendra l’identité provençale et française de Marseille».

Le rock gaulliste gothique rentre-t-il dans cette catégorie ?

Source et publication: http://marseille.blog.lemonde.fr/2014/01/24/front-national-un-candidat-rock-gothique-pour-le-rassemblement-bleu-marseille/

← Jean-Michel Baylet « agacé par les histoires marseillaises »

24 janvier 2014

Front national : un candidat rock gothique pour le Rassemblement Bleu Marseille

Il y a toujours des surprises avec le Front national marseillais. Après la transfuge du Front de Gauche, Anna Rosso Roig, exhibée en mai 2013 et repartie depuis, la présentation des têtes de liste dans les huit secteurs de Marseille offre au parti de Marine Le Pen une étonnante touche «cold wave». Dans le 4e secteur de la ville, la candidature du Rassemblement Bleu Marseille est désormais officiellement portée par un nouveau venu au FN, Michel Catanéo, 47 ans. Cheveux coupés courts mais teints en noir corbeau, ce Marseillais de naissance se présente comme « juriste, bac+5 à l’université de Panthéon-Assas » et « ex-chef d’entreprise dans le monde du spectacle ».

Mais ce que Michel Catanéo ne dit pas, c’est que jusqu’en 2010, il a surtout été le leader-chanteur du groupe de rock gothique Without Sense, formé au début des années 90 et qui a écumé les scènes spécialisées de Marseille à Paris. Il y a encore quelques mois, le candidat RBM se faisait appeler « Mike », chantait en anglais et arborait une abondante chevelure et un look cuir-bondage comme le montre le clip de son groupe, au titre prémonitoire Schizophrenia.

Le clip "Schizophrenia" du groupe "Without sense"

Sur le Vieux-Port, jeudi 23 janvier, face à la presse, « Mike » Catanéo avait troqué son uniforme gothique pour un costume strict et un discours calibré. « Je suis profondément gaulliste, a-t-il expliqué, et si je suis au Rassemblement Bleu Marine, c’est que je considère qu’aujourd’hui, ce parti représente le mieux les valeurs du Général ».

En matière de culture, Michel Catanéo n’a pas évoqué le programme municipal de son chef de file, Stéphane Ravier. Dans celui-ci, le patron du FN à Marseille estime qu’en matière de culture, «les influences des pays étrangers doivent être limitées et la politique culturelle de la municipalité défendra l’identité provençale et française de Marseille». Le rock gaulliste gothique rentre-t-il dans cette catégorie ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires