Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 09:53

Ecrit le 28 jan 2014 à 15:20 par Eric Martin dans Nos brèves

Lutte contre la théorie du genre à l’école : 20% des enfants de Meaux étaient absents des classes ce lundi

Selon Le Parisien, 20% des enfants scolarisés à Meaux n’ont pas été accompagnés à l’école ce lundi.

Tous seraient des petits musulmans dont les parents, sensibilisés par Farida Belghoul (une figure des mouvements anti-racistes des années 80 et fondatrice du collectif« Journée de retrait de l’école »), demandent l’interdiction de la théorie du gender à l’école.

Le principe de cette initiative inédite ? Retirer ses enfants de l’établissement une fois par mois et expliquer dans leur carnet de correspondance pourquoi.

Surtout, le faire dans la mesure du possible en coordination avec d’autres parents du même établissement si possible.

L’objectif ? Ambitieux, il est d’obtenir l’interdiction de la théorie dugender à l’école.

Il y a du pain sur la planche quand on sait que la propagande homosexuelle, pratiquée dans 600 écoles cette année, doit être généralisée dans tous les établissements scolaires à partir de la rentrée 2014.

Évidemment, le pouvoir tente de faire croire que le programme ABCD n’a rien à voir avec le lobby homosexuel et la théorie du genre : « Il y a un certain nombre de parents qui ont été inquiets et qui se sont laissés prendre par cette rumeur complètement mensongère.

Il n’y a pas de théorie du genre enseignée à l’école. Je veux rassurer les parents : ne vous inquiétez pas, c’est une éducation à l’égalité fille-garçon et rien de plus », a ainsi affirmé sur Europe 1 Vincent Peillon, qu’on a connu plus franc, plus explicite.

Et les médias mainstream (Europe 1, Le Parisien, etc.), que l’on sait infestés par le lobby gay, d’abonder dans son sens en évoquant « une rumeur ».

Comme nous, Farida Belghoul pense que le ministère de l’Éducation nationale devrait s’appeler ministère de l’Instruction publique et que l’État n’a pas à éduquer nos enfants.

Soutenons son initiative et, une fois par mois, retirons nous aussi nos enfants des écoles publiques.

Source : http://www.ndf.fr/nos-breves/28-01-2014/lutte-contre-la-theorie-du-genre-lecole-20-des-enfants-de-meaux-etaient-absents-lundi

Partager cet article

Repost 0

commentaires