Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 15:10

par JF-O, publiée le 10/12/2013 à 17:28 | Vu 1971 fois

La Vancelle Obsèques d’une figure polémiquée de la Guerre d’Algérie

Dernier hommage à Aussaresses

Plus de 250 personnes, dont un important contingent d’anciens parachutistes et le député FN Gilbert Collard ont assisté aux obsèques du général Aussaresses à La Vancelle, ce mardi après-midi. Ce dernier avait affirmé et assumé la pratique de la torture durant la guerre d’Algérie.

La quasi-totalité des membres de l’amicale des parachutistes Bagheera, pour le grand Est, s’est déplacée ce mardi à La Vancelle, une petite commune située entre le Val d’Argent et la vallée de Villé, où a élu domicile le général Paul Aussaresses dans les dix dernières années de sa vie.

250 personnes, famille, amis et anciens combattants ont rendu un dernier hommage au général dans la petite église de La Vancelle.

Parmi ces dernières, le député frontiste et avocat Gilbert Collard, qui avait assuré la défense du général Aussaresses lorsque ce dernier avait été jugé pour apologie de la torture, en 2004.

L’avocat et homme politique, ami de la famille, a pris la parole dès le début de la cérémonie « au nom de ma seule tristesse et de ma seule admiration.

Je ne représente personne sinon la haute idée que j’ai du général. »

Gilbert Collard a encore ajouté « il a eu le courage d’être le soldat couvert d’opprobre pour la gloire de son pays.

Sa plus noble décoration, c’est cette opprobre, assumée pour la France ».

Aumônier militaire de Strasbourg, l’abbé Guy-Joseph Criqui a fait allusion aux deux parachutistes français tués en Centrafrique la nuit dernière lorsqu’il est revenu sur les nombreux risques qu’a courru le général Aussaresses dans sa carrière de militaire.

Autour de la dépouille de Paul Aussaresses, les anciens paras ont fait front commun.

« C’est notre chef que l’on inhume aujourd’hui, il a été le fondateur du corps de parachutistes le 11e choc.

Les commandos, vous savez », résume l’un des bérets rouges.

Volontaire parachutiste, héros de la Résistance, Paul Aussaresses était notamment responsable des services de renseignement à Alger pendant la Guerre d’Algérie.

Dans l’un de ses ouvrages, paru en 2001, il avait admis avoir eu recours à la torture, qu’il avait jugée légitime.

« La polémique concernant le général et l’usage de la torture ne nous obscurcit pas, car on obéit aux ordres, balaye du revers de la main Claude Lalis, délégué de la région parisienne pour l’amicale Bagheera.

Pendant la résistance, pensez-vous qu’on faisait des câlins aux miliciens ? »

Le général Aussaresses a été inhumé au cimetière de la Vancelle, à l’issue de la cérémonie religieuse, ce mardi après-midi.

par JF-O, publiée le 10/12/2013 à 17:28

source :: http://www.dna.fr/edition-de-selestat-centre-alsace/2013/12/10/dernier-hommage-a-aussaresses#jimage=c0c3e28b-47b3-4b93-9a7a-11acab37af0d

Partager cet article

Repost 0

commentaires