Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 10:14

TRIBUNE LIBRE ,POINT DE VUE ET CONSTAT !

La 3e guerre mondiale a commencé, c’est le jihadisme international

Publié le 13 décembre 2013

par Bernard Dick - Article du nº 333

Mêlés à divers titres aux guerres localisées de Tchétchénie, d’Afghanistan, d’Irak, aux « printemps arabes » de Libye, de Tunisie, d’Égypte et maintenant de Syrie, l’Europe, la Russie, la Chine et les États-Unis, commencent à prendre conscience qu’une troisième guerre mondiale a commencé sous la forme du jihadisme international et à tirer la sonnette d’alarme.

Auparavant, les autres pays étaient concernés.

Maintenant, nous le serons aussi, sur notre propre territoire : une 5e colonne terrée dans nos grandes villes, nos banlieues, nos infrastructures, nos grandes entreprises a constitué un terreau stratégique.

A Riposte Laïque que nous n’avons cessé de dénoncer et de mettre en garde population et politiques.

Dans l’article suivant, le journal libanais al-Diyâr, met l’accent sur cette inquiétude.

Combattants du Front al-Nousra (Syrie)

(Bientôt chez-nous ?)

Le journal al-Dyâr (10/12/2013) dirigé par Charles Ayoub et réputé bien informé, a divulgué des informations affirmant que « les États-Unis et la Russie vont ajouter à l’ordre du jour de la Conférence Genève 2 un chapitre intitulé « Lutte contre le terrorisme ». Cette demande a reçu aussi l’agrément des États européens ainsi que le consensus des chefs du Renseignement de ces États.

Le journal al-Dyâr attire aussi l’attention sur une « réunion sécuritaire tenue à Damas entre les responsables des services du Renseignement des États européens, et plus précisément allemands, britanniques, espagnols et italiens (1), avec les dirigeants des services de sécurité syriens.

Au cours de cette réunion, une présentation complète et précise a été faite sur le déploiement des forces de l’EIIC (État Islamique d’Irak et du Châm, branche d’al Qaeda) et d’al-Nousra (« Le Soutien », affilié à al-Qaeda) sur le territoire syrien et sur l’importance du nombre des combattants étrangers en Syrie, particulièrement des Européens. Leur nombre est d’environ 1.400 combattants.

Un responsable allemand a même exposé d’une façon claire l’importance du risque que ces combattants, à leur retour, font courir à la sécurité en Europe et la possibilité de voir leur nombre augmenter pour atteindre environ 15.000, ce qui devrait créer des tensions en Allemagne et dans toute l’Europe en raison de leur aptitude au combat, leur organisation et leur capacité à monter des opérations-suicides ».

Et le journal poursuit : « Les chefs des services européens du Renseignement ont consulté des dossiers du Renseignement [syrien] relatifs aux éléments du commandement de EIIC et à leurs aveux sur les cellules dormantes qui existent en Europe », ajoutant que « les services du Renseignement ont interrogé ces dirigeants takfiris (2) sur leurs déplacements.

Ces aveux ont constitué des informations utiles aux services du Renseignement européens de même que les révélations de leurs intentions de planifier des opérations en Europe ».

Par ailleurs, « ces délégations sont restés plusieurs jours à Damas et même de hauts-gradés du Renseignement des États européens séjourneront d’une façon permanente dans les ambassades de leur pays à Damas afin de suivre les dossiers des éléments terroristes et ceux de leurs dirigeants qui ont des liens avec des cellules dormantes en Europe.

Le Renseignement russe a joué aussi un rôle en expliquant le danger des terroristes tchétchènes pour la Russie et pour les pays européens et le rôle joué par une cellule tchétchène dans le kidnapping de deux évêques d’Alep ».

Bernard Dick

(1) Nous remarquons que les Français ne sont pas cités dans cet article. Nous ignorons les raisons de leur absence. S’agit-il d’un oubli de la part du journal al-Dyâr ou bien la Syrie a-t-elle refusé de recevoir la délégation française en raison de la position de notre pays comme fer de lance du soutien à la rébellion ?

Laurent Fabius doit connaître la réponse.

(2) Takfiris : terme générique attribué aux fondamentalistes intolérants de l’islam qui lancent l’anathème sur tous ceux qui ne suivent pas leur idéologie.

De façon plus restrictive, les takfiris sont les adeptes de l’idéologie islamiste Takfir wa al-Hijra (Anathème et Émigration).

source : http://ripostelaique.com/la-3e-guerre-mondiale-a-commence-cest-le-jihadisme-international.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires