Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 09:17

Ecrit le 13 déc 2013 à 16:54 par Frédéric Laboulaye dans Article

Hollande et Ayrault ou la guerre civile tranquille

Le rapport sur l’intégration vient d’être remis au Premier ministre et répond aux attentes de son commanditaire, il est tout sauf une expertise mais un solide bloc d’idéologie.

Surtout, il constitue un bouleversement sans précédent dans l’histoire de France, un changement de paradigme comme il l’avoue lui-même.

Aux apparences sociétales vécues a minima, ce changement est en réalité un ferment de guerre civile à terme.

Le rapport est écrit dans un langage abscons, caractère propre à la novlangue.

C’est un mélange d’amphigouri sociologique et de franche idéologie, avec égalitarisme, antiracisme, multiculturalisme obligatoires à tous les étages et remboursés par la sécurité sociale.

On y lit que l’intégration est une exigence de solidarité nationale, comprenez que vous allez payer pour cela, c’est le tribut aux tribus !

On y invoque le « vivre ensemble égalitaire » pour parvenir à faire de « l’en commun ».

On aimerait avoir devant soi l’auteur de cette magistrale formule : « l’en commun » et se demander comme Arletty, s’il a une gueule « d’en commun ».

Ce Diafoirus doit être issu de quelque filière universitaire de sociologie qui produit tant de Trissotins juste assez formés pour nuire à la société, pas assez pour lui être utile.

Le goulag postmoderne à son langage, il a aussi ses commissaires.

Ceux-ci dissimulent leur survie électorale par un langage social, ils veulent par l’intégration sauver « les victimes de la mondialisation ».

Autrement dit, il va nous incomber d’assumer les conséquences d’une politique qu’ils ont voulue.

« Le PS est littéralement devenu le parti de l’étranger. »

Bref, il s’agit d’une vaste entreprise de rééducation des masses, et l’on attend avec impatience ce que les médias couchés vont faire au service de cette rééducation.

En fait de rééducation, nous avons ici une contradiction tout à fait stupéfiante entre la rééducation à la laïcité prônée par le ministre de l’Éducation nationale et sa charte de la laïcité qui prohibe tous les signes religieux à l’école alors que le rapport veut faire accepter le voile .

Pourquoi une telle contradiction ? Simplement parce que le think tank socialiste Terra Nova fait apparaître que, sans l’électorat d’origine immigrée et singulièrement arabo-musulman, les socialistes n’ont aucune chance de se maintenir au pouvoir.

Le PS est littéralement devenu le parti de l’étranger.

Il n’en est même plus au stade de la présomption républicaine qui lui donnait à croire que l’islam était soluble dans la république.

Ce faisant, il renie jusqu’aux fondements mêmes de son identité politique propre, traître à lui-même, traître à ses électeurs.

Faute de pouvoir changer LE peuple, il entreprend de changer DE peuple et cela pour des considérations bassement électoralistes.

Ainsi, pour la prospérité matérielle à court terme d’une poignée de socialistes, le passé millénaire de la France et l’avenir de nos enfants et de nos petits enfants vont se trouver anthropologiquement bouleversés.

C’est tout simplement inacceptable !

« Les inspirateurs d’un tel rapport sont des fauteurs de guerre civile. Ils devront être jugés, à tout le moins électoralement, pour ce qu’il faut bien appeler une trahison. »

Dans ces conditions, le médiocre Hollande et le piètre Ayrault porteront une responsabilité écrasante dans le grand remplacement.

Les homoncules, parfois dans l’histoire, provoquent des bouleversements en proportion inverse de leur importance.

Néanmoins, ce calcul apparaît hasardeux et l’on peut s’étonner qu’après une année de révolte du peuple français, ils aient pris le risque de provoquer un peu plus son réveil par ces actes de haute trahison.

Risqué donc par les conséquences électorales qu’un tel rapport peut provoquer, s’il est mis en œuvre, parce qu’à court terme, la machine à discriminer va tourner à plein en faveur des Arabo-musulmans et négativement en défaveur des Français de souche ou même d’origine arabo- musulmane et assimilés depuis longtemps comme la courageuse Malika Sorel qui dénonce « la perspective d’une traque des Français de souche culturelle européenne » et « une véritable police de la pensée ».

Il n’est pas douteux que le réveil en cours du peuple français rendra difficile la mise en œuvre de ce rapport et, qu’à forcer les peuples à se plier à un destin qu’ils n’ont pas choisi, les violences et les troubles se produiront.

Les inspirateurs d’un tel rapport sont des fauteurs de guerre civile.

Ils devront être jugés, à tout le moins électoralement, pour ce qu’il faut bien appeler une trahison.

Source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/13-12-2013/hollande-ayrault-guerre-civile-tranquille

Partager cet article

Repost 0

commentaires