Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 06:03

Mitterrand, de Gaulle : quand le FN jongle avec les symboles

COMMUNICATION – Affiche du FNJ détournant "La France tranquille" de François Mitterrand, utilisation de la Croix de Lorraine par Florian Philippot, récupération d'une Une du Monde...

Le Front national, tout à son entreprise de "dédiabolisation", tente de se façonner une nouvelle image en jouant avec les symboles.

De Jeanne d'Arc au drapeau tricolore, le Front national raffole des symboles. Il s'emploie désormais à bousculer les codes.

Le parti qui ne veut plus qu'on lui accole l'étiquette d'extrême-droite vient d'en donner plusieurs illustrations.

Dernière en date mardi avec la présentation par Marine Le Pen de la nouvelle affiche du FN Jeunesse.

Des militants se tenant bras dessus bras dessous derrière le slogan "La France tranquille", clin d'œil plus qu'appuyé à la campagne de François Mitterrand en 1981.

En Moselle, ce sont les gaullistes qui se font dépouiller d'un symbole. Dans une nouvelle tentative de capter l'héritage de l'homme du 18 juin, le vice-président du parti, Florian Philippot, utilise la croix de Lorraine, mêlée à la flamme rouge et bleue du FN, comme logo de sa campagne pour les municipales à Forbach.

Le Monde vient aussi de faire les frais de cet "esprit récup'" : le quotidien a annoncé lundi qu'il allait porter plainte contre l'utilisation d'une de ses récentes Une à des fins de propagande électorale.

Sur un tract frontiste en effet, un gros titre consacré aux impôts en France est grossi à la loupe pour dénoncer "le matraquage fiscal".

Une stratégie 'attrape-tout'"

Ce n'est pas la première fois que la formation pratique le détournement polémique. En 2009 déjà, le compagnon de Marine Le Pen, Louis Alliot, n'avait pas hésité à assurer sur ses affiches que "Jaurès aurait voté Front nation
al".

Des procédés qui vont bien sûr de paire avec l'entreprise de modernisation d'image engagée par la fille de Jean-Marie Le Pen. "Mais là, analyse pour metronews le spécialiste de l'extrême droite Jean-Yves Camus, cela finit pas faire stratégie 'attrape-tout'.

Le risque, c'est qu'à force d'utiliser les symboles des autres et d'abandonner le graphisme traditionnel de ses affiches, le FN noie sa communication dans le pastiche et gomme son identité propre."

Quelle sera la prochaine étape de la "dédiabolisation" ?

Marine Le Pen a répété ce week-end qu'elle était ouverte à un changement de nom de son parti. "Il n'y a pas de tabou", a t-elle martelé. "Là aussi, cela pourrait avoir des conséquences négatives de brouillage d'image, parce que le terme Front national est une marque politique clairement identifiée", note Jean-Yves Camus.

Le FN aura décidément du mal à changer de visage.

http://www.metronews.fr/info/mitterrand-de-gaulle-quand-le-fn-jongle-avec-les-symboles/mmlq!U9ds7Nbb0UjPk/

Merci Jacques O.

Partager cet article

Repost 0

commentaires