Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 08:33

Calendrier 2014 :

les soutanes à l’honneur !

Le 19 décembre 2013

Ces derniers temps, sur les calendriers, c’étaient les seins qui avaient la cote.

À présent, ce serait plutôt les saints...

Vous le savez, depuis quelques années, les calendriers « de charme » sont de rigueur.

Exit les paysages ultra-kitsch à l’herbe trop verte et au ciel trop bleu ; adieu les paniers en osier de mémère dans lesquels se serrent dix chiots et autant de chatons ; disparu l’improbable colibri sur sa branche de cerisier en fleurs.

La mode est aux fesses et aux pectoraux huilés.

Les sportifs, les pompiers, les étudiants de grandes écoles, les parents d’élèves, les sages-femmes : tout le monde y va de son strip-tease artisanal.

Toujours, d’ailleurs, pour financer une bonne cause.

On attendait celui de la maison de retraite de Marmande ou de Bécon-les-Bruyères, où des pensionnaires auraient pris la pose en string afin d’acheter un lot d’alèzes supplémentaire.

C’est un autre calendrier dont Le Figaro, L’Express, Midi libre, Le Parisien, Marie-Claire, Cosmopolitan et tutti quanti nous annoncent la parution (avec une similitude de titres, qui sent sa dépêche AFP que, sur un coup de flemme, on a copié-collé) : « Le calendrier des prêtres les plus sexy… »

C’est quoi, cette fable ? Ben, une fable, justement.

Car évidemment, ces prêtres anonymes, qu’un photographe vénitien dit avoir rencontrés au hasard de ses promenades dans les rues du Vatican, ne pourraient pas poser plus décemment qu’ils ne l’ont fait.

Ils sont même boutonnés jusqu’en haut. Avec un col romain.

Alors pourquoi suggérer lourdement, dans la suite de l’article – comme le font ces journaux –, une parenté avec Les Dieux du stade ?

Parce que, nous dit-on, ces prêtres sont jeunes et beaux. Et qu’il faut croire que la vue d’un homme jeune et beau en soutane est aussi renversante, pour le quidam moyen, que celle d’un joueur de rugby en tenue d’Adam.

Pour avoir accepté tant de renoncements, ne faut-il donc pas y avoir nécessairement été forcé par un pied-bot, un bec-de-lièvre, un crâne chauve, un teint grêlé ou un troisième œil au milieu du front ?

Dans la rubrique des commentaires s’amoncellent des « regrets » d’internautes féminins ponctués de smileys égrillards.

Comme si une génération qui se drague sur Twitter et se largue sur Facebook déplorait d’un coup d’avoir laissé filer vers le ciel des hommes capables de s’engager pour l’éternité.

Ces derniers temps, sur les calendriers, c’étaient les seins qui avaient la cote. À présent, ce serait plutôt les saints…

http://calendarioromano.org/

Par

Gabrielle Cluzel

Ecrivain, journaliste

Source et publication: http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/calendrier-2014-les-soutanes-lhonneur,44890?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=7a23a45e74-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-7a23a45e74-30403221

Partager cet article

Repost 0

commentaires