Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 08:35

Roubaix: réseau de 17 cambrioleurs démantelé – tous remis en liberté (pour pouvoir continuer ?)

Posted On 14 déc 2013

By : Hervé Roubaix

Mi-novembre, une cinquantaine d’enquêteurs de la sûreté départementale de Lille et Roubaix fait une descente chez des voyous. Une bande écumait la région depuis avril et volait des ordinateurs et des tablettes dans les entreprises de la région – une quarantaine en tout.

Dans la planque, la police découvre une trentaine d’ordinateurs et d’Ipad. Six racailles sont mises en examen, sur dix sept interpelées. Le réseau est enfin démantelé.

Enfin… presque.

Car la police a sous estimé le pouvoir de nuisance des juges rouges : tous les voyous ont été laissés en liberté, et ils vont pouvoir reprendre leur lucratif commerce et continuer à punir ces sales entreprises capitalistes qui exploitent les travailleurs.

8 mois d’enquête dont le coût pour la société civile est loin d’être modique, puis une victoire, une arrestation record. Et la justice a tout foutu en l’air en quelques minutes. Le laxisme judiciaire a créé un véritable malaise chez la police qui se demande à quoi sert leur métier, à quoi cela sert de pourchasser les délinquants, de « travailler comme des fous» sur le dossier, à identifier la bande, si c’est pour relâcher les renards dans le poulailler.

Le montant des vols de la bande a été estimé à 500 000 euros. Pour les enquêteurs, la pilule est dure à avaler. Pour les PME volées, mieux vaut faire profil bas si elles ne veulent pas se retrouver sur le mur des cons de la magistrature du nord.

« De telles enquêtes, c’est un investissement lourd en heures, en dispositifs et en moyens, avec des filatures qui peuvent durer des nuits entières », souligne un enquêteur. « Comment s’étonner que le flic qui enquête depuis plusieurs mois, jour et nuit quelques fois, éprouve un ras-le-bol ? On est un peu amers.»

Le syndicat de police Alliance a également exprimé son dégoût : « Les policiers avaient beaucoup d’éléments.

La plupart des suspects avaient déjà été interpellés puis réinterpellés. Ce flop est inadmissible », tonne Olivier Berton, délégué d’Alliance.

« Un signal d’impunité a été adressé à des délinquants. On ne comprend pas, d’autant que les cambriolages explosent et sont une priorité. Il y a eu un loupé judiciaire quelque part,» ajoute Berton qui semble ne pas comprendre qu’il n’y a aucun loupé mais une intention de nuire aux bourgeois exploiteurs de la part d’une corporation hyper-politisée à l’extrême gauche revancharde.

Le parquet de Lille a demandé plusieurs placements en détention: « Cela nous semblait justifié au regard des faits, des investigations et du risque de renouvellement des infractions. Le juge d’instruction avait globalement suivi nos réquisitions [mais] le juge des libertés et de la détention (JLD) a décidé les libérations, sous contrôle judiciaire. »

Jérôme Sacchi, PDG de Prodcast, société de production audiovisuelle à Marcq-en-Barœul, et qui fait partie des cambriolés a expliqué à la Voix du Nord : « On crée de l’emploi, de la richesse, on innove (…) Notre rôle n’est pas de se dire tous les matins Est-ce qu’on va être cambriolés ou pas ? »

Lassé, Jérôme Sacchi pense à déménager. Son « ras-le-bol » est palpable. « On a fait notre enquête.

On a vu nos appareils, très spécifiques, sur leboncoin.fr ». Une salariée a par exemple reconnu son clavier, auquel il manquait une touche, retrouvée d’ailleurs dans les locaux juste après les faits. »

(merci maury)

COMMENTAIRE

Jacques

Vue / Voir 17 heures

Dans une démocratie représentative, le peuple a les politiciens et les juges qu’il mérite.

Nous, peuple de France, nous nous plaignons, à raison, d’être confrontés à des situations de non-droit de plus plus inadmissibles. Et que faisons-nous ? Nous continuons à voter, en majorité, pour les mêmes corrompus qui sont entrain de précipiter la France dans une situation à la grecque.

Autrement dit, vous voulez que cela change vraiment – pas un changement cosmétique, de surface – un changement en profondeur et durable avec un impact sur les juges et magistrats truands/commissaires du peuple, alors votez dans ce sens. Il faut commencer par changer les lois – toutes les lois – qui sont contraires au simple bon sens. Des délinquants ou pire, des criminels, récidivistes ou multirécidivistes, n’ont pas à se promener en liberté et représenter ainsi une menace constante pour les autres citoyens de ce pays. Leurs « droits » à l’insertion, à une « deuxième, troisième, quatrième, etc… chance » ne doivent pas se faire au détriment de la sécurité de la société civile qui les accueille. C’est une règle de simple bon sens que, nos magistrats-comissaires du peuple, ne veulent ni entendre ni comprendre. La gauche de ce pays est devenue complètement folle, enragée, subversive, destructrice des valeurs qui ont véritablement contribué à la construction et à la cohésion de la France. Cette gauche pourrie, corrompue, relativiste, européiste, multiculturaliste, homoïdolâtre – et sa soeur jumelle du centre droit – doivent impérativement être mises en échec et mises hors d’état de nuire sur le plan, législatif, exécutif et judiciaire. Comment faire ?

Il n’y a qu’une seule solution démocratiquement acceptable : le bulletin électoral !

A tous les Français qui lisent ces lignes :

Notre classe politicarde a confisqué le pouvoir qu’il ne peut détenir que par la volonté du peuple de France. Notre classe politique, tous partis confondus, a, depuis près de 40 ans (quarante !) tout essayé pour sortir notre pays de la crise. Cette crise, personnellement, j’en entends parler depuis la fin des années 1970, début des années 1980. Nous sommes aujourd’hui, bientôt, en 2014. L’histoire politique de la France de ces 40 dernières années, est l’histoire d’un extraordinaire, lamentable, misérable, pathétique, aveu de faiblesse, d’impuissance, d’incompétence, de corruption, d’aveuglement, d’errement, d’opportunisme, d’arrivisme, de gabegie, d’incurie de la classe politicarde et journalistico-propagandiste.

Posez-vous une question de simple bon sens : est-ce que ceux qui ont conduit les affaires de la France depuis plus de 40 ans et qui, depuis tout ce temps n’ont rien pu faire pour sortir la France d’une crise ininterrompue depuis le milieu des années 1970, est-ce que vous allez leur confier – à nouveau – les rênes du pouvoir local, national et européen ?

Si la réponse à cette question est OUI, alors soyez conséquent, logique, avec votre choix et cessez de vous plaindre.

Si la réponse est NON, alors votez avec votre tête et non pas avec vos émotions – émotions manipulées, conditionnées, formatées, par nos propagandistes/commissaires du peuple, déguisés en kapo- journalistes pravda.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire et maintenant que vous savez, vous êtes sans excuses !

Hollande dégage, toi et ta troupe de cirque, fossoyeurs de la France !

Vivement les élections de 2014 !

-

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/12/roubaix-reseau-de-17-cambrioleurs-demantele-tous-remis-en-liberte-pour-pouvoir-continuer/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.3HUV3x0B.dpuf

Partager cet article

Repost 0

commentaires